Répondre à la discussion
Page 3 sur 4 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 101

OGM : une solution contre la famine?




  1. #61
    mat81

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Ces chiffres datent de 1995.
    extrait d'un rapport de l' UNICEF "la situation des enfants dans le monde 1995":
    Il est absurde de penser que le monde ne peut pas repondre aux besoins fondamentaux de ses enfants.Le rapport illustre cette these par les chiffres suivants: pour assurer aux enfants dans le monde entier une nutrition convenable et des soins medicaux de base, il faudrait 13 milliards de dollars par an; pour l'instruction primaire,6 milliards; pour l'eau potable et les sanitaires,9 milliards; pour le planning familial,6 milliards; ce qui fait un total de 34 milliards par an.Comparez cela disent les auteurs, aux montant consacres au golf(40 milliards), a la biere et au vin(245 milliards), aux cigarettes(400 milliards) et a la defense nationnale(800 milliards).

    -----


  2. Publicité
  3. #62
    Tilleul

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    "GM won't solve the food crisis, at least not in the short term." Martin Taylor président du conseil d'administration de Syngenta... Selon lui il faudra au moins 20 ans avant de pouvoir développer des OGM à destination des pays du Sud parce que les recherches qui ont été faites ne se base que sur ce qui est rentable c'est à dire les besoins des pays les plus riches

    Extrait du rapport exécutif de l'IAASTD (équivalent du GIEC pour l'agriculture mis en place par l'ONU)

    La définition de la biotechnologie utilisée dans l’IAATSD est fondée sur celles de la Convention sur la Diversité biologique et du Protocole de Carthagène sur la Biosécurité. Il s’agit d’un terme générique qui englobe la manipulation d’organismes vivants et couvre un large éventail d’activités, des techniques conventionnelles de fermentation et de sélection des plantes et des animaux aux récentes innovations en matière de culture tissulaire, d’irradiation, de génomique et d’amélioration génétique (MAB) et de sélection à l’aide de marqueurs moléculaires (MAS) pour améliorer la reproduction naturelle. Certaines des biotechnologies les plus récentes, appelées « biotechnologies modernes », utilisent l’ADN ou l’ARN modifié in vitro et la fusion cellulaire de différentes familles taxonomiques, des techniques qui surmontent les barrières physiologiques de régénération naturelle ou de recombinaison génétique. La question la plus controversée aujourd’hui concerne le recours aux techniques de recombinaison de l’ADN pour produire des transgènes qui sont insérés dans les génomes. Des applications encore plus récentes de la biotechnologie moderne permettent de manipuler du matériel génétique sans modifier l’ADN.

    La biotechnologie a toujours été à l’avant-garde du changement. Vu la rapidité et l’ampleur du changement, il y a un manque significatifs de transparence dans la communication entre les différents acteurs. C’est pourquoi l’évaluation de la biotechnologie moderne n’a pas suivi le rythme des progrès ; les informations sont souvent fragmentaires et contradictoires, les avantages et les inconvénients sont mal connus. Les avis divergent sur les risques et les bienfaits de la biotechnologie moderne pour l’environnement, la santé humaine et l’économie, et ces risques restent pour la plupart à déterminer."

    Les biotechnologies classiques, telles que les techniques de sélection, la culture tissulaire, les pratiques culturales et la fermentation sont largement acceptées et utilisées. Entre 1950 et 1980, avant le développement des OGM, le rendement des variétés modernes de blé avait augmenté de près de 33 %, même en l’absence d’engrais. Les biotechnologies modernes utilisées en confinement ont été largement adoptées ; par exemple, le marché des enzymes industriels se chiffrait à 1,5 milliard de dollars en 2000. L’application des biotechnologies modernes en dehors des confinements, notamment l’utilisation des plantes génétiquement modifiées, est beaucoup plus controversée. Par exemple, les données recueillies pour certaines années et certaines plantes génétiquement modifiées indiquent des gains de rendement allant de 10 % à 33 % dans certaines régions et des baisses de rendement dans d’autres régions.

    Les moteurs plus puissants de la recherche-développement dans la biotechnologie, tels que les cadres relatifs aux droits de propriété intellectuelle, déterminent quels produits seront mis sur le marché. Bien que cela attire l’investissement dans l’agriculture, cela peut également concentrer les ressources agricoles entre les mains d’un petit groupe. Le fait de se concentrer sur la biotechnologie moderne, sans fournir un soutien adéquat à d’autres recherches agricoles, peut se traduire par une modification des programmes d’enseignement et de formation et une réduction du nombre de spécialistes dans d’autres sciences agricoles fondamentales. Cette situation risque de se perpétuer, puisque ce sont les étudiants d’aujourd’hui qui définiront les cadres d’éducation et de formation de demain.

    L’utilisation des brevets relatifs aux transgènes pose d’autres problèmes. Dans les pays en développement en particulier, des instruments tels que les brevets peuvent accroître les coûts et réduire les activités d’expérimentation des agriculteurs ou des chercheurs du secteur public, tout en risquant par la même occasion de décourager les pratiques locales qui améliorent la sécurité alimentaire et la viabilité économique. On craint en particulier que les instruments en place relatifs aux droits de propriété intellectuelle n’entravent à terme la conservation des semences ainsi que l’échange, la vente et l’accès aux matériaux brevetés dont les chercheurs indépendants ont besoin pour effectuer leurs analyses et expériences sur les impacts. Les agriculteurs sont soumis à de nouvelles obligations : les producteurs de plantes génétiquement modifiées risquent d’être tenus responsables de la présence de plantes adventices si les producteurs de plantes biologiques dans leur voisinage se voient privés de leurs droits de commercialisation et de leurs revenus, et les producteurs traditionnels pourraient être tenus de dédommager les producteurs de semences génétiquement modifiées si des transgènes sont détectés dans leurs cultures.

    Une solution au problème de la recherche-développement en biotechnologie serait d’investir dans des priorités locales définies suivant une démarche participative et transparente, et de privilégier les solutions multifonctionnelles aux problèmes locaux. Une telle démarche requiert de nouveaux types de soutien pour encourager le public à participer activement à l’évaluation des effets de la biotechnologie moderne sur les plans technique, social, politique, culturel, juridique, sexospécifique, environnemental et économique. Les biotechnologies devraient servir à préserver les compétences et le matériel génétique locaux, de sorte que les collectivités locales puissent poursuivre leurs recherches. Ces travaux de recherche-développement mettraient l’accent sur les projets participatifs de sélection végétale et sur l’agroécologie.
    Ce que Robert Watson qui a dirigé les travaux résume de cette façon : "The short answer to whether transgenic crops can feed the world is 'no'. But they could contribute. We must understand their costs and benefits"

    http://www.agassessment.org/docs/SR_...508_French.htm

    Bon après on peut toujours discuter science-fiction...
    Keep it in the Ground !

  4. #63
    Ryuujin

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Citation Envoyé par mat81 Voir le message
    Je voulait juste vous donner un lien qui me semblait interressant.Je pense que ont ne doit pas toujours rejeter des arguments parce qu'ils viennent de quelcun sur qui on a des prejuges.
    Ne croyez vous pas que si on oblige les paysans a racheter tout les 2 ans des semence a Monsanto, cela est plus negatif pour eux et que ca ne les aide pas a ce developer?
    J'ecoute les arguments et quand je vois tout les moyen qu'il y a pour se passer des OGM je pense qu'il serait prudent de ne pas toucher au code genetique mais qu'il vaudrait mieux partager equitablement la nourriturre et les ressources sur la terre.
    Je fait des recherches pour avoir des chiffres(avec source bien sur).
    1) un lien n'est jamais un argument. Il peut en contenir, mais dans ce cas priere de les reproduire ici.
    2) ca n'a rien a voir avec les OGM, mais uniquement avec le systeme actuel de protection de la propriete intellectuelle. Le meme probleme concerne d'autres plantes brevetees ou non (hybrides et cie) alors qu'il ne concerne pas tous les OGM (cf riz dore notamment).
    3) tu dis cela parceque tu postules que les OGM sont plus risques que les varietes obtenues par voie classique. Et si c'etait l'inverse ?
    Quant a ne pas toucher au code genetique, tu montres surtout en disant cela que tu n'as meme pas pris la peine de lire les posts des autres sur ce topic ! On ne fait pas d'agriculture sans modifier les genomes des plantes qu'on cultive. La question est plutot quelle methode utiliser ou non pour ce faire.


    matt81 : c'est un raisonnement ridicule ; jusqu'a preuve du contraire, on ne peut se nourrir ni d'argent, ni de cigarette, ni de chars d'assault (pour la biere j'ai un doute).
    Ce n'est pas un probleme d'argent mais un probleme local de disponibilite de la bouffe et de l'eau. On ne va pas se contenter d'envoyer de l'argentm ca n'aurait aucun sens.


    Tilleul : bah oui, on arrete pas de le dire ; c'est pas une solution miracle, mais uniquement une solution possible a CERTAINS problemes locaux. Cf certaines carences (fer, vitamine A), ou certains problemes de salinite des sols, de l'eau etc...

  5. #64
    kstogo

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    je vous conseille afin de vous éclairer sur la question, l'excellent documentaire "We feed the World"

  6. #65
    camaron

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Citation Envoyé par kstogo Voir le message
    je vous conseille afin de vous éclairer sur la question, l'excellent documentaire "We feed the World"
    On ne peut pas nier la qualité de ce film. En revanche il doit être regardé avec un esprit critique. Sinon le film pourrait être utilisé à de la propagande par des esprits moins éclairés que celui de Jean Ziegler...

    Qu'as tu retenu du message à propos des OGMs dans ce film ?

  7. #66
    SNARK79

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Qu'il faille mener des recherches scientifiques sur une agriculture plus productive , moins gourmande en ressources
    et moins polluante : Oui évidemment !

    Que les OGM soient un progrés : Hélas non .
    ""L'avantage"" du soja RR (Roundup Ready) est de pouvoir répandre autant de Roundup qu'on veut .
    Résultat : Les mauvaises herbes deviennent
    résistantes , le soja RR contamine le soja non OGM
    et on ne peut donc plus s'en débarasser . Quel progrés ...

    Quant aux tests sanitaires : Tout a été baclé au plus
    grand profit de Monsanto .

    Lire effectivement "Le monde selon Monsanto" de Marie
    Monique Robin qui détaille les pratiques de Monsanto
    à travers le monde . C'est édifiant .
    Ca finira bien par tomber en marche .

  8. #67
    invite765732342432
    Invité

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Citation Envoyé par SNARK79 Voir le message
    Que les OGM soient un progrés : Hélas non .
    ""L'avantage"" du soja RR (Roundup Ready) est de pouvoir répandre autant de Roundup qu'on veut .
    Résultat : Les mauvaises herbes deviennent
    résistantes , le soja RR contamine le soja non OGM
    et on ne peut donc plus s'en débarasser . Quel progrés ...
    Toujours les mêmes amalgames.
    OGM ne veut pas dire résistant à un herbicide.
    OGM ne vient pas forcément de Monsanto&co
    Résistant contre UN herbicide ne veut pas dire contre tous les herbicides
    ...

  9. Publicité
  10. #68
    streshydrique

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Toujours les mêmes amalgames.
    OGM ne veut pas dire résistant à un herbicide.
    OGM ne vient pas forcément de Monsanto&co
    Résistant contre UN herbicide ne veut pas dire contre tous les herbicides
    ...
    Donc on crera un autre soja OGM resistant a un autre herbicides, et ainsi de suite...

  11. #69
    astypal

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Citation Envoyé par mat81 Voir le message
    Je voulait juste vous donner un lien qui me semblait interressant.Je pense que ont ne doit pas toujours rejeter des arguments parce qu'ils viennent de quelcun sur qui on a des prejuges.
    Ne croyez vous pas que si on oblige les paysans a racheter tout les 2 ans des semence a Monsanto, cela est plus negatif pour eux et que ca ne les aide pas a ce developer?
    J'ecoute les arguments et quand je vois tout les moyen qu'il y a pour se passer des OGM je pense qu'il serait prudent de ne pas toucher au code genetique mais qu'il vaudrait mieux partager equitablement la nourriturre et les ressources sur la terre.Je fait des recherches pour avoir des chiffres(avec source bien sur).
    peut être au pays de oui-oui

  12. #70
    Tilleul

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    peut être au pays de oui-oui
    Ca s'appelle l'ensemble des démocraties modernes vu qu'elles ont toutes mises en place des mécanismes de répartitions des richesses produites...
    Keep it in the Ground !

  13. #71
    O.G

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Bonjour tout le monde !

    Parcourant le forum de temps en temps je suis tombé sur ce sujet.

    Au vue de certaines réponses, je n'ai pas résisté à l'envie de poster aussi.

    Alors je ne vous cacherait aps que je suis contre les OGMs, mis à part quand ils sont confinés et quand ils ont pour objet de crée certains éléments entrant dans la composition des médicaments.


    Alors tout d'abords j'ai entendu parler du riz jaune et d'autres OGMs, qui "aideraient" à soigner les carences en certains éléments chez les personnes les consommant.
    Ce n'est qu'une stratégie de certaines entreprises pour "exporter" et "implanter" des OGMs dans ces régions. Une sorte d'alibi en somme.

    Je n'ai qu'un argument à donner :
    Pour le riz jaune un homme normal doit en manger 3 kilos par jour pour voir effectivement ses carences réduites ...


    Ensuite pour la faim dans le monde, quand je vois que la Somalie exporte 60% de sa production céréaliere avec comme principale destination les Etats-Unis ...
    Je me pose certaines questions surtout que la Somalie est officielement dans un état de famine depuis maintenant un bon nombre d'année.
    (sans parler que l'argent issus de ses exportations sert principalement à acheter des armes ... aux USA ...)

    A ce niveau là c'est pas les OGMs qui vont sauver quoique se soit ...


    Apres, les semences OGMs ne sont pas du tout étudié pour les pays en voie de développement, il y a très peu de recherche à ce niveaux là de la part des gros industriels, (les principaux acteurs du marché ...).
    il n'y a qu'à voir la crise du coton OGM en Inde.

    Ou plus d'une centaine d'agriculteurs se sont suicidés (et c'est pas un langage imagé) parce que leur coton transgénique américains, pour lequel ils se sont endétés, a produit moins que le coton naturel local, .
    C'est sur que c'est séduisant les chiffres de productivité de ce coton transgénique par rapport au coton classique, encore eu t'il falu préciser à ses exploitants que ses chiffres n'etaient valables que pour la région américaine.
    Et oui le terrain n'est pas le même ...


    Apres je ne vous parle même pas de la zone d'ombre sur les effets de la comsommation des OGMs par l'homme ...

    Je compare un peu les OGMs à un tchernobyl pour l'écosystème.
    Parce que c'est envahissant ces petits choses ...

    Ca me rappel ce pauvre agriculteur canadien bio, qui malheureusement faisait pousser du maïs pres d'un champ de Mais Monsanto M810 ...
    Apres qu'il eut detecter une contamination de son Maïs bio il s'est vu réclamer de l'argent par Monsanto, parce que ce dernier à le copyright sur le maïs...
    Du grand n'importe quoi ...

    Enfin bon, on a pas assez fait de dégats sur l'environnement, uniformisons nos sortes de maïs (et si seulement y avait que du maïs ...), rendons plus resistant les plantes, les insectes (et oui parce que le maïs transgénique insecticide et bien on remarque que des insectes commence à s'y ré attaquer, donc on cherche un insecticide encore plus puissant... on connait la suite)


    Alors bon les OGMs dans l'agriculture au stade actuel des choses, non merci !!!

  14. #72
    mat81

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    matt81 : c'est un raisonnement ridicule ; jusqu'a preuve du contraire, on ne peut se nourrir ni d'argent, ni de cigarette, ni de chars d'assault (pour la biere j'ai un doute).
    Ce n'est pas un probleme d'argent mais un probleme local de disponibilite de la bouffe et de l'eau. On ne va pas se contenter d'envoyer de l'argentm ca n'aurait aucun sens.


    ah je croyais qu'avec l'argent ceux qui n'ont pas les moyens (l'argent) de se nourrir convenablement pourrait acheter de la nourriture.
    Si l'argent qu'on met dans la cigarette on le donnait a ces gens je pense qu'ils auraient de quoi se nourrir pour un moment.

  15. #73
    mat81

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    1)
    matt81 : c'est un raisonnement ridicule ; jusqu'a preuve du contraire, on ne peut se nourrir ni d'argent, ni de cigarette, ni de chars d'assault (pour la biere j'ai un doute).
    Ce n'est pas un probleme d'argent mais un probleme local de disponibilite de la bouffe et de l'eau. On ne va pas se contenter d'envoyer de l'argentm ca n'aurait aucun sens.
    ah je croyais qu'avec l'argent ceux qui n'ont pas les moyens (l'argent) de se nourrir convenablement pourrait acheter de la nourriture.(parce que dans ces pays les riches n'ont aucun mal a ce nourrir!).
    Si l'argent qu'on met dans la cigarette on le donnait a ces gens je pense qu'ils auraient de quoi s'acheter de la nourriture pour un moment.

  16. #74
    fourmis_b

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Merci O.G pour ce message.
    J'ai fait un petit tour sur le forum, et je n'ai pas pu m'empêcher d'y rajouter ma note...
    Il y a une chose qui m'a beaucoup choqué, c'est le manque de respect que peuvent avoir les pro-OGM envers les Anti-OGM de là à les traiter de "demeurés" et "d'obscurantistes". Vive l'ouverture d'esprit et la tolérance, mais dans quel monde vit-on? Comment peut-on même arriver à être crédible quand on manque tant de respect. Je dois vous avouer que je suis moi même TRÈS révoltée des arguments qui ont été avancés dans ce forum mais pour ma part, je vais tout de même essayer de garder mon sang froid.

    Déjà, les arguments de certains sont complètement déplacés et agressifs, quand on parle des OGM, on se penche bien évidemment vers les OGM qui se retrouvent dans l'agriculture et non les OGM utilisés dans le cadre des traitements de certaines maladies. Faut-il VRAIMENT qu'on le rappelle?

    Ensuite, je n'ai pas vraiment besoin de répondre à la question "les OGM vont ils mettre fin aux famines" car certains y ont très bien répondu, le problème avec la faim dans le monde, ce n'est pas tant sa production mais la façon dont elle est répartie. Voir plus haut.

    Je ne peux également pas m'empêcher de mentionner que la naïveté de certains m'interpelle.
    Depuis quand les grandes firmes multi-nationales veulent sauver la faim dans le monde? Gardez ceci en tête, Monsanto ne nous veulent pas du mal, mais ils ne nous veulent pas du bien non plus. A vrai dire, le bien de la population est certainement le cadet de leurs soucis.
    Je suis d'accord avec le fait qu'il faille arrêter de critiquer tout ce que l'on ne connaît pas, mais de là à donner crédit à 100% à une frime dont le passé est un peu douteux (Renseignez-vous, ça vaut le détour!)...

    De plus, n'oublions pas que l'un des premiers argument de Monsanto pour commercialiser les OGM était que ceux-ci soient stériles et que la "contamination" ne soit pas possible.

    Or, à l'heure actuelle, on s'est tous bien rendu compte que c'était un argument bidon, le Colza OGM au Canada se retrouve maintenant un peu partout sur les autoroutes et envahie les autres espèces (merci Monsanto, c'est vrai que notre Biodiversité n'était pas assez diversifiée ).

    Un pourcentage minime d'OGM est également autorisé dans les produits BIO (vu que nous sommes pas capable de prévenir une éventuelle dissémination).

    Sans oublier le Mexique, pays dans lequel les plants OGM sont interdits mais qui retrouve tout de même pour une raison X , des maïs OGM dans son jardin .

    Les OGM en soit, ne seraient peut-être pas une mauvaise chose, mais c'est la façon dont ont les utilise qui est gênante. Comme toujours celle ci est très inégale, discriminatoire, quel rêve de croire que Monsanto souhaite la fin de la faim.

    Un dernier mot pour aussi rappeler que Monsanto fabrique une plante "Round Up Ready" pour par la suite vendre également son "Round Up". Pas bête la bête! Ils ont trouvé le bon filon!
    En attendant, les agriculteurs utilisent maintenant dix fois plus de Round Up (Pesticide) qu'avant vu que leurs plantations sont maintenant, et quelle progrès!, résistantes au Round Up.

    Voilà comment un autre argument de Monsanto, qui était l'utilisation limitée des pesticides grâce aux OGM, est démantelée. C'est vrai que Monsanto FABRIQUE également des pesticides! Quel serait l'intérêt pour lui qu'on en utilise moins?
    Et bien grâce à leur Round Up Ready, encore une fois Merci Monsanto, nous bouffons deux fois plus de pesticides qu'avant! (Entre autre, du Round Up).

    Je tien à préciser que, comme vous le savez bien, Monsanto n'est pas le seul producteur de plantes OGM mais qu'il en reste néanmoins le principal producteur.

    Je pourrais continuer ainsi des heures. Pour moi le problème des plantes OGM devrait s'aborder surtout s'aborder sur le plan éthique.

    Je vous en prie, restez respectueux les uns envers les autres dans les forums car au final, nous sommes tous dans le même bateau.

  17. #75
    invite765732342432
    Invité

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Quelques commentaires sur la forme:
    Citation Envoyé par fourmis_b Voir le message
    Il y a une chose qui m'a beaucoup choqué, c'est le manque de respect que peuvent avoir les pro-OGM envers les Anti-OGM
    Des pro-OGMs, je n'en connais pas beaucoup. Par contre je vois beaucoup de non-anti-OGMs ce qui est très différent.

    Comment peut-on même arriver à être crédible quand on manque tant de respect.
    (...)
    Je ne peux également pas m'empêcher de mentionner que la naïveté de certains m'interpelle
    Amusant de voir ces deux phrases dans le même message.

    Je suis d'accord avec le fait qu'il faille arrêter de critiquer tout ce que l'on ne connaît pas, mais de là à donner crédit à 100% à une frime dont le passé est un peu douteux (Renseignez-vous, ça vaut le détour!)...
    La moindre des choses est de savoir que quand on parle d'actes le passé ne présume pas du futur (c'est comme à la bourse )
    Que l'on soit méfiant, soit. Que l'on condamne sans preuve non.
    Et pour le moment, ces preuves n'existent pas.

    Sur le fond, maintenant:
    le Colza OGM au Canada se retrouve maintenant un peu partout sur les autoroutes et envahie les autres espèces (merci Monsanto, c'est vrai que notre Biodiversité n'était pas assez diversifiée ).
    J'aimerais que tu précises quelle modification ce Colza a subi. Si comme c'est fort probable, ce colza a été modifié pour résister à un herbicide, alors le fait qu'il est OGM n'a rien à voir avec sa prolifération (les autoroutes n'étant pas à ma connaissance traités à l'herbicide), si la modification est autres, merci de préciser.
    Ensuite, ne pas oublier que le colza OGM fait partie de la "biodiversité". Si il est effectivement invasif, alors les autorités se chargeront de (tenter de) l'éliminer, comme on le fait avec toute espèce invasive non OGM (comme la renouée du Japon)

    Les OGM en soit, ne seraient peut-être pas une mauvaise chose, mais c'est la façon dont ont les utilise qui est gênante.
    Ah ! Une phrase très intéressante.
    Pourquoi alors chercher à lutter contre les OGMs s'ils ne sont que des outils ?
    C'est comme lutter contre les couteaux de cuisine et les marteaux...

    Un dernier mot pour aussi rappeler que Monsanto fabrique une plante "Round Up Ready" pour par la suite vendre également son "Round Up". Pas bête la bête! Ils ont trouvé le bon filon!
    Comme dans tous les domaines: informatique, lecteurs MP3, voitures, ...
    Rien de bien original dans ce mode de fonctionnement
    Même si je suis d'accord avec toi qu'il est bon de le rappeler et éventuellement de le dénoncer

    En attendant, les agriculteurs utilisent maintenant dix fois plus de Round Up (Pesticide) qu'avant vu que leurs plantations sont maintenant, et quelle progrès!, résistantes au Round Up.
    Les agriculteurs ne sont pas des imbéciles ils savent, comme tout le monde, compter leur argent. Si les plants "Monsanto" n'étaient pas avantageux, ils ne les utiliseraient pas.
    Et le round-up n'étant pas spécialement peu cher, je suis absolument certain que ta phrase est fausse (mensonge volontaire, ou simple "répétition" de mensonges d'autres personnes)

  18. #76
    _Ulysse_

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Je vais donner mon avis sur la question.

    Les famines sont dûes à des problèmes politiques.
    Certaines sont organisées (on peut penser à Staline avec l'Ukraine)
    D'autres sont le fruit de conflits armés.

    Aujourd'hui les problèmes alimentaires des pays pauvres et en particuliers africains sont en grande partie le fruit des politiques agricoles des pays de l'OCDE. Qui grossièrement consiste à subventionner à l'export jusqu'à ce que nos productions soient moins chères sur les marchés internationaux que celles des pays pauvres. Cela ne poserais pas de pb si ces pays avait une économie industrielle et/ou de service avec des exportations permettant d'acheter sur les marchés leurs denrée alimentaires, or ce n'est pas le cas.

    En conséquence de quoi, je ne vois pas comment des OGM même avec de gros gains de productivité pourraient améliorer les choses. Il s'agit de technologies que nous exporterions vers les pays pauvres aggravant encore plus leur déficit commerciaux et leur dette publique.

    Ma réponse à la question du sujet est donc non.

  19. #77
    fourmis_b

    Cool Re : OGM : une solution contre la famine?

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Quelques commentaires sur la forme:

    Des pro-OGMs, je n'en connais pas beaucoup. Par contre je vois beaucoup de non-anti-OGMs ce qui est très différent.
    J'appelle ça jouer sur les mots et déplacer le problème car il ne se trouve pas là. Pour moi Pro et non-anti est effectivement différent et je connais beaucoup de personnes qui ne connaissent rien aux OGM (Que j'appellerais donc des "Non-Anti" mais également beaucoup aussi qui sont totalement POUR les OGM et ce sont des gens que j'appelle "PRO-OGM". Je reprenais les termes de "felicha" qui, excusez moi si je me trompe, me semble bien "PRO-OGM" vu la violence avec laquelle il s'attaque aux "Anti-OGM".

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    "Je ne peux également pas m'empêcher de mentionner que la naïveté de certains m'interpelle"

    Amusant de voir ces deux phrases dans le même message.
    Je mentionne bien "Je ne peux également pas m'empêcher", pour souligner que je suis très consciente du fait que ma remarque porte une note de jugement, car tant qu'à pinailler sur les mots, pinaillons pour de vrai. Encore est-il que pour moi, "naïveté" n'ai rien à voir avec traiter quelqu'un "d'obscurantiste" et de "demeuré".


    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    La moindre des choses est de savoir que quand on parle d'actes le passé ne présume pas du futur (c'est comme à la bourse )
    Que l'on soit méfiant, soit. Que l'on condamne sans preuve non.
    Et pour le moment, ces preuves n'existent pas.
    Tu soulignes exactement le problème! Je n'ai pas envie de servir de cobaye et je pense que je ne suis pas la seule. AUCUNE recherche significative n'a été réalisé, de plus, j'ai trouvé cette superbe phrase sur le lien suivant :

    http://www.eurosfaire.prd.fr/7pc/doc...10_2005_v1.pdf

    "Les nouvelles disciplines et les technologies
    émergentes engendrent toujours une
    série d’incertitudes scientifiques et morales.
    Et ni les défenseurs de ces technologies
    ni les sceptiques ne peuvent dire avec
    une certitude absolue quels seront les
    effets biologiques et écologiques à long
    terme de la modification génétique.
    Toutefois, après plus de quinze ans de
    contrôle et d’expérimentation rigoureux,
    on n’a toujours pas décelé d’effet néfaste
    pour l’environnement ou la santé humaine."

    Bien évidemment qu'aucun effet néfaste n'ai été décelé, le label "sans OGM" est INTERDIT aux Etats-Unis. Il ne peut y avoir AUCUNE traçabilité d'un produit OGM sur le consommateur. J'appelle ça une étude scientifique très rigoureuse ! (Ironie bien sur).
    J'habite pour ma part au Canada et je suis désespérée de ne pas pouvoir trier ce que je mange car même les produits BIO ne mentionnent rien au niveau des OGM.
    C'est un manque de respect impressionnant par rapport au consommateur et je trouve que c'est un scandale de ne plus avoir le droit de savoir ce que l'on a dans notre assiette! On devrait avoir le choix!


    Citation Envoyé par Faith Voir le message

    J'aimerais que tu précises quelle modification ce Colza a subi. Si comme c'est fort probable, ce colza a été modifié pour résister à un herbicide, alors le fait qu'il est OGM n'a rien à voir avec sa prolifération (les autoroutes n'étant pas à ma connaissance traités à l'herbicide), si la modification est autres, merci de préciser.
    Je crois qu'on s'est mal compris, je ne parlais pas des modifications que le Colza a pu subir je parlais du fait que l'on nous a communiqué de fausses informations comme quoi les plantes OGM sont contrôlées pour être stériles. Malheureusement on y connait bien peu pour affirmer de telles choses, et il s'avère que nous n'avons pas la maîtrise que nous esperions envers les plantes OGM.
    Juste un exemple...
    http://www.amisdelaterre.org/Contami...en-Lot-et.html

    "Aujourd'hui, la pollution par le colza transgénique au Canada est tellement répendue que cette plante est maintenant perçue comme une mauvaise herbe. Le colza transgénique se retrouve dans les champs de colza traditionnel et biologique"

    cf. http://www.greenpeace.org/canada/fr/...a-transgenique

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Ensuite, ne pas oublier que le colza OGM fait partie de la "biodiversité". Si il est effectivement invasif, alors les autorités se chargeront de (tenter de) l'éliminer, comme on le fait avec toute espèce invasive non OGM (comme la renouée du Japon)
    No comment


    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Pourquoi alors chercher à lutter contre les OGMs s'ils ne sont que des outils ?
    C'est comme lutter contre les couteaux de cuisine et les marteaux...
    Heu... Suis-je bête ? Je ne vois pas le rapport ... Il suffit de faire un peu de recherche pour se rendre compte que la façon dont sont commercialisés les OGM est très peu scrupuleuse. On lutte contre la façon dont ils sont commercialisés, et les OGM sont synonymes de cette commercialisation. Du moins pour le moment, ils vont avec et on ne peut pas les en séparer. De plus comme mentionné plus haut, si c'est pour qu'ils nous envahissent se qu'il nous reste de biodiversité (car si un OGM peut faire partie de la biodiversité, à partir du moment ou il l'envahis il en devient un destructeur) et bien je ne suis pas certaine que l'OGM en lui même soit une bonne idée. (Sans parler des effets sur la santé qu'on ne connait pas (Car les recherches sont avortées ou ne sont simplement pas menées, on se demande pourquoi . Ah oui! c'est vrai! Ça serait trop rude de mettre à épreuve la rentabilité du produit).


    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Les agriculteurs ne sont pas des imbéciles ils savent, comme tout le monde, compter leur argent. Si les plants "Monsanto" n'étaient pas avantageux, ils ne les utiliseraient pas.
    Et le round-up n'étant pas spécialement peu cher, je suis absolument certain que ta phrase est fausse (mensonge volontaire, ou simple "répétition" de mensonges d'autres personnes)

    " À partir de 1996, Monsanto a développé les cultures Roundup Ready dans lequel un gène a été introduit, qui lui permet de résister au Roundup, auquel il doit être associé. Beaucoup d'agriculteurs utilisent cette technique car elle est beaucoup plus simple pour le désherbage des cultures concernées: maïs, Soja. L'attrait des paysans pour une culture présentée comme exigeant moins d'épandage de produits phytosanitaires, donc plus rentable s'est révélée, selon certaines personnes[7], catastrophique : problèmes sanitaires, érosion et asphyxie des sols, maladies humaines et animales, monoculture, dépendance vis-à-vis de Monsanto... De nombreuses études en témoignent (voir références).

    Le prix du Roundup explose ces dernières années, il devrait rapporter 1.7 à 1.8 milliard de dollars à Monsanto en 2008 "

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Roundup

    " Cependant, un nouveau rapport publié New Scientist montre qu'en raison des
    problèmes avec les récoltes, les fermiers emploient maintenant 2 fois plus d
    'herbicides que dans les systèmes conventionnels. "

    http://terresacree.org/sojargentine.htm

    Sans parler des agriculteurs Indiens qui ont été littéralement abusés et qui se sont suicidé en buvant ... Du Round Up. Pourquoi? Leurs OGM ne leurs rapportaient plus rien.


    Et enfin, je vous conseille à tous de lire ce bilan très bien rédigé, de l'Argentine et les OGM Dix ans après.

    http://www.monde-diplomatique.fr/2006/04/VIOLLAT/13346



    Au final j'ai une petite question. Si toute notre nourriture (genre pour le maïs) provient, par exemple, d'un maïs OGM produisant sont propre insecticide, le jour ou l'insecte devient résistant (et cessons d'être naïf), c'est toute la plante elle même qu'il faudra changer!! Plutôt que d'avoir à changer simplement d'insecticide (bien que je ne sois pas forcément non plus pour les insecticides, mais je reconnais qu'ils soient nécessaires dans certaines situations). Comment ferons-nous? Ou peut-être que je m'avance trop...

  20. #78
    invite765732342432
    Invité

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Citation Envoyé par fourmis_b Voir le message
    Bien évidemment qu'aucun effet néfaste n'ai été décelé, le label "sans OGM" est INTERDIT aux Etats-Unis. Il ne peut y avoir AUCUNE traçabilité d'un produit OGM sur le consommateur. J'appelle ça une étude scientifique très rigoureuse ! (Ironie bien sur).
    Ca tombe bien, en France cette mention est autorisée (enfin la mention "contient moins de XXX", ce qui revient au même), non ?
    Donc ce n'est pas l'OGM qui vous pose problème dans ce cas, mais la question du choix. C'est parfaitement légitime, et c'est garanti en France.
    C'est une bonne nouvelle, non ?

    Mais en l'occurence, la plupart des discours anti-OGM que j'entends veulent faire disparaître ce choix en interdisant purement et simplement leur commercialisation. Je ne trouve pas ça plus acceptable.

    J'habite pour ma part au Canada et je suis désespérée de ne pas pouvoir trier ce que je mange car même les produits BIO ne mentionnent rien au niveau des OGM.
    C'est un manque de respect impressionnant par rapport au consommateur et je trouve que c'est un scandale de ne plus avoir le droit de savoir ce que l'on a dans notre assiette! On devrait avoir le choix!
    2 solutions: venir en France ou vous exprimer fortement auprès des fournisseurs !
    Et quand je dis fortement, c'est pas grommeler dans les rayons des magasin et acheter quand même ! C'est boycotter tout produit qui ne vous convient pas et réclamer par des lettres auprès des enseignes des produits clairement étiquetés.

    Si vous le faites c'est bien. Et ce sera pris en compte lorsque ce refus réel d'OGMs représentera une partie importante de la population (au moins 4 ou 5%)

    "Aujourd'hui, la pollution par le colza transgénique au Canada est tellement répendue que cette plante est maintenant perçue comme une mauvaise herbe.
    S'il s'est répandu hors des champs alors le colza normal l'aurait probablement fait également. A moins que vous ne précisiez quelle est la modification qu'à subit ce colza, ça n'apporte aucune information contre les OGMs.

    Le colza transgénique se retrouve dans les champs de colza traditionnel et biologique"
    Ca peut effectivement être un problème... A peu près autant que si du blé pousse dans un champs de colza.
    A moins que les proportions soient énormes, mais ça, on n'en sait rien vu qu'il n'y a pas d'information chiffrée.

    On lutte contre la façon dont ils sont commercialisés, et les OGM sont synonymes de cette commercialisation.
    Estes vous en train de dire qu'au final, vous n'avez rien contre les OGMs ?
    Et que s'il étaient commercialisés "équitablement", il n'y aurait pas de soucis ?

    Sans parler des effets sur la santé qu'on ne connait pas (Car les recherches sont avortées ou ne sont simplement pas menées, on se demande pourquoi . Ah oui! c'est vrai! Ça serait trop rude de mettre à épreuve la rentabilité du produit).
    Amusant de lire ça quand on sait que les nouvelles variétés sans OGMs ne sont pas soumises à test sanitaire alors que les OGMs, si !
    Note: s'il y a tant de gens génés par les OGMs, financer une étude ne devrait pas être très couteuse.

    " À partir de 1996, (...)
    Et bien dites donc, si c'est si terrible, plus personne ne doit acheter de semences à Monsanto... si ? Je me demande bien pourquoi...

    problèmes sanitaires, érosion et asphyxie des sols, maladies humaines et animales, monoculture, dépendance vis-à-vis de Monsanto... De nombreuses études en témoignent (voir références).
    Tout ça du à une utilisation complètement absurde des produits.
    Moi aussi je pourrais raler contre un marchand de lisier parce que j'en ai abusé dans mon jardin et que plus rien ne pousse... Seulement, ce n'est pas le marchand qui est en tord.

    Quant à la "dépendance vis-à-vis de Monsanto" => il va falloir des explications. Qu'est ce qui empêche l'agriculteur d'utiliser l'année suivante d'autres semences ?

    c'est toute la plante elle même qu'il faudra changer!! Plutôt que d'avoir à changer simplement d'insecticide
    Absurde pour plusieurs raisons:
    - tu supposes une monoculture mondiale d'une seule variété de maïs... pas crédible du tout, les semenciers déclarant eux même qu'il est nécessaire d'avoir des zones tampons (même pour une utilisation normale d'insecticide)
    - les agriculteurs "changent" sans arrêt de plantes (pour différentes raisons dont la demande en eau et la productivité). Je ne vois pas en quoi ça diffère.

  21. #79
    fourmis_b

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Ça tombe bien, en France cette mention est autorisée.
    C'est bien vous servirez de cobaye avec traçabilité, vous pouvez en être fier.

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Mais en l'occurence, la plupart des discours anti-OGM que j'entends veulent faire disparaître ce choix en interdisant purement et simplement leur commercialisation. Je ne trouve pas ça plus acceptable.
    Si ce système de traçabilité existe en France c'est GRÂCE aux discours Anti-OGM, et croyez moi je suis bien placée pour le savoir. Il suffit de suivre l'actualité.

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Et quand je dis fortement, c'est pas grommeler dans les rayons des magasin et acheter quand même ! C'est boycotter tout produit qui ne vous convient pas et réclamer par des lettres auprès des enseignes des produits clairement étiquetés.
    Je crois que vous n'êtes pas lucide sur la puissance que peut avoir la frime de Monsanto. C'est une révolution planétaire qu'il faudrait pour faire bouger les choses aux Etats-Unis. Et j'en parle autour de moi, mais dans ce pays, l'ignorance sur le problème est totale (ou presque), donc il est TRÈS difficile de se faire entendre auprès de la population.
    De plus, je veux bien, mais boycotter le riz, le soja, le maïs... Ça devient presque impossible vue que ça relève presque du domaine de la fantaisie d'espérer trouver des produits sans "High Fructose Corn Sirop" --> Sirop de Maïs.


    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    S'il s'est répandu hors des champs alors le colza normal l'aurait probablement fait également. A moins que vous ne précisiez quelle est la modification qu'à subit ce colza, ça n'apporte aucune information contre les OGMs.
    Quand je mets des sites en lien, c'est aussi pour qu'ils VOUS servent de référence, je n'ai aucune envie de répéter ce qui à déjà été dit cents fois (et pourtant je vais y arriver si je continue comme ça).

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Estes vous en train de dire qu'au final, vous n'avez rien contre les OGMs ?
    Et que s'il étaient commercialisés "équitablement", il n'y aurait pas de soucis ?
    Êtes-vous en train d'essayer de me déboussoler? Les choses sont très claires dans ma tête.
    Commercialisation équitable (on peut toujours rêver)
    Traçabilité dans TOUS les pays consommateurs d'OGM
    Responsabilité par rapport à un nouveau produit --> ce qui veut dire, recherche rigoureuse sur le produit. (Ah, c'est vrai, j'oubliais que l'homme n'apprend pas de ses erreurs ). Quels effets sur la santé? Sur l'environnement? On y connait rien, et ils le disent eux-même... Voir plus haut.

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Amusant de lire ça quand on sait que les nouvelles variétés sans OGMs ne sont pas soumises à test sanitaire alors que les OGMs, si !
    Je demande à voir les références.

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Et bien dites donc, si c'est si terrible, plus personne ne doit acheter de semences à Monsanto... si ? Je me demande bien pourquoi...
    "Beaucoup d'agriculteurs utilisent cette technique car elle est beaucoup plus simple pour le désherbage des cultures concernées"
    Et moins couteuse.

    Lisez-vous vraiment mes messages et leurs références? Ou simplement ce qu'il vous plaît? Je commence à me demander...

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Tout ça du à une utilisation complètement absurde des produits.
    Moi aussi je pourrais raler contre un marchand de lisier parce que j'en ai abusé dans mon jardin et que plus rien ne pousse... Seulement, ce n'est pas le marchand qui est en tord.
    Vous avez raison, Monsanto à simplement fait croire que son RoundUp n'avait aucune incident sur la santé, or il s'avère que s'était une belle publicité mensongère. Et je vous rappelle une fois de plus que Monsanto fabrique les OGMs RoundUp Ready mais ÉGALEMENT le RoundUp en lui même.

    Ensuite...
    "Le soja transgénique de Monsanto est résistant au glyphosate mais ... si l'on utilise des doses insuffisantes ou mal adaptées aux différentes zones, des mauvaises herbes résistantes aux glyphosate commencent à apparaître. Il y en a plus de 28. Ainsi, le glyphosate ne va pas suffire. Si avant dix litres à l'hectare étaient utilisés, quinze puis vingt seront nécessaires aujourd'hui"

    cf. http://www.tsr.ch/tsr/index.html?sit...5658979&page=5

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Quant à la "dépendance vis-à-vis de Monsanto" => il va falloir des explications. Qu'est ce qui empêche l'agriculteur d'utiliser l'année suivante d'autres semences ?
    Dois-je vraiment répondre à cette question? La réponse me parait pourtant tellement logique. Et comme je l'ai mentionné plus haut, je n'ai aucune envie de répéter ce qui a déjà été dit des milliers de fois, et qui, je croyais, crève les yeux en lisant mes messages.
    RoundUp Ready = Obligé d'acheter pesticides à Monsanto = Dépendance. Brevet = Aucun droit de posséder des OGM sans les avoirs acheté à Monsanto. OGM = Non stériles. Donc les plantes se retrouvent dans les champs de d'Autres agriculteurs (qui n'ont rien demandé à personne) et se voient trainé en justice par Monsanto car des OGM se sont retrouvé de manière "illégales" dans leur terrain... Etc... Etc... Et j'en passe des belles et des pas mures...

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Absurde pour plusieurs raisons:
    - tu supposes une monoculture mondiale d'une seule variété de maïs... pas crédible du tout, les semenciers déclarant eux même qu'il est nécessaire d'avoir des zones tampons (même pour une utilisation normale d'insecticide)
    - les agriculteurs "changent" sans arrêt de plantes (pour différentes raisons dont la demande en eau et la productivité). Je ne vois pas en quoi ça diffère.
    Ces plantes OGM étant pour la plupart plus résistantes (la majorités sont les plantes à pesticides) elles se développent au profit des autres et n'étant pas stériles (contrairement à ce qu'on a voulu nous faire croire), elles auront bien vite de dessus sur les autres espèces.
    Ne me dites pas que vous n'êtes pas au courant du fait que nous allons déjà dans le sens d'une monoculture mondiale et ce depuis des années (Je ne parle pas des OGM dans cet exemple).
    Combien d'espèces de Maïs étaient cultivées et commercialisées à une époque? Comptez à présent le nombre d'espèce aujourd'hui. Pareil pour les tomates et je ne sais combien d'autres légumes et fruits. On avance sûrement et depuis un moment dans le sens d'une monoculture mondiale pour chaque espèce végétale que nous consommons. Je ne vais pas mâcher tout le travaille non plus, mais faîtes quelques recherches par vous même. Absurde de ne pas s'en rendre compte.

    Ce débat ne va nul part car j'ai l'impression que vous ne lisez pas complètement mes messages et que vous ne consultez pas les liens que je mets en référence. C'est très dommage.
    Je n'ai pas envie de m'énerver non plus et pourtant j'y viens . Je voulais simplement donner mon avis et je vous prie d'arrêter de démanteler tous mes arguments sans même avoir prit la peine de vous renseigner sur le sujet.

    De plus je n'arriverai pas à vous convaincre et vous ne me convaincrez pas non plus. Donc cette conversation n'a plus de but.

    Voici un petit site en référence qui pourra vous être très utile. Il ne cherche ni à convaincre, ni à dissuadé, il explique tout simplement ce qu'est un OGM (plante ou médicament). -->
    http://www.maison-des-sciences.ac-ve...r/docs/OGM.pdf


    Je vous conseille de l'imprimer et de le garder sous le bras.

    Très cordialement,

    M.C.
    Dernière modification par fourmis_b ; 20/08/2008 à 14h49. Motif: oublie de quotation
    Fourmis

  22. #80
    fourmis_b

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    De plus ce débat ridicule nous fait passer la réponse de _Ulysse_ que je trouve très intéressante...
    Fourmis

  23. #81
    invite765732342432
    Invité

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Citation Envoyé par fourmis_b Voir le message
    C'est bien vous servirez de cobaye avec traçabilité, vous pouvez en être fier.
    Oh, oui j'en suis fier, fier de ne pas laisser le soin "aux autres" de tester et de prendre un éventuel risque (que j'estime minime)

    Moins important:
     Cliquez pour afficher


    RoundUp Ready = Obligé d'acheter pesticides à Monsanto = Dépendance.
    Faux. une dépendance, c'est toujours dans le temps. Là, la seule "obligation" est d'acheter la même année les traitements. C'est un "pack" graines+traitements rien à voir avec une quelconque dépendance qui obligerait l'agriculteur à racheter année après année des semences à Monsanto.

    Brevet = Aucun droit de posséder des OGM sans les avoirs acheté à Monsanto.
    Faux. Aucun droit d'utiliser la variété brevetée sans l'avoir achetée à Monsanto, pendant une période restreinte.
    Assez curieusement, on constate que, brevet ou pas brevet, la plupart des agriculteurs rachètent l'intégralité de leurs semences chaque année...

    OGM = Non stériles. Donc les plantes se retrouvent dans les champs de d'Autres agriculteurs (qui n'ont rien demandé à personne)
    Vrai, autant que n'importe quelle variété non-OGM...

    et se voient trainé en justice par Monsanto car des OGM se sont retrouvé de manière "illégales" dans leur terrain...
    Si vous lisez ce forum, vous verrez que la seule situation dans ce cas, c'est un homme qui a été condamné pour avoir volontairement planté ces semences et pas simplement pour une question de contamination.
    Un peu de rigueur !

  24. #82
    Cendres

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Citation Envoyé par fourmis_b Voir le message



    Je demande à voir les références.
    Vous pouvez déjà voir que des variétés obtenues par création variétale traditionnelles ont été mises sur le marché sans véritable vérification et se sont révélées nocives: http://forums.futura-sciences.com/thread210103.html

    Après, je ne sais plus s'il y a des "références", mais vous pouvez lire attentivement les 36 pages de cette discussion qui abordent largement nombre de problèmes évoqués ici (vous pouvez toujours demander à Ryuujin s'il a des références précises, s'il n'y en a pas dans la discussion): http://forums.futura-sciences.com/thread186725.html
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  25. #83
    fourmis_b

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Merci pour vos messages et vos réponses.

    Cordialement

    M.C.
    Fourmis

  26. #84
    fourmis_b

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Au final, pour répondre à la question, je pense que les OGM ne seront jamais une solution contre la famine.
    Fourmis

  27. #85
    ossau

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    bonjour! c'est la rentrée!

    voici un lien montrant la récolte de blé stockée sous la pluie......

    mycotoxines vous avez dit?

    http://img166.imageshack.us/img166/4033/dsc02763fv3.jpg

  28. #86
    _Ulysse_

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    C'est en france en plus non?

  29. #87
    ossau

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    oui bien sur!

  30. #88
    _Ulysse_

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    L'agriculteur devrait faire gaffe parce qu'il risque de perdre son blé. Mais bon peu être n'arrive-t-il pas à le vendre ?

  31. #89
    camaron

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Et si c'est de l'orge, c'est bon c'a va chauffer et donner du malt. C'a peut faire de la biere BIO ?

  32. #90
    ossau

    Re : OGM : une solution contre la famine?

    Citation Envoyé par _Ulysse_ Voir le message
    L'agriculteur devrait faire gaffe parce qu'il risque de perdre son blé. Mais bon peu être n'arrive-t-il pas à le vendre ?
    oh mais ce n'est pas chez un agri, c'est dans la cour d'un organisme stockeur, coop ou autre...........en attente de séchage sans doute.

    jamais un agri ne laisserait sa récolte dehors comme ça.il vaut mieux encore la laisser sur pieds au champ car il est payé aussi selon le taux d'humidité du grain!

Sur le même thème :

Page 3 sur 4 PremièrePremière 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Gazon OGM contre le danger du pet des vaches
    Par acropole dans le forum Actualités
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/06/2008, 06h01
  2. [Divers] OGM : Pour/contre?
    Par Mrikzik dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/04/2008, 20h31
  3. [Génétique] Les ogm : Pour ou Contre ?
    Par ogmania dans le forum Biologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 11/01/2008, 07h42
  4. Le basalte : une solution pour lutter contre le réchauffement climatique ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 17
    Dernier message: 01/04/2006, 18h23