Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 50

Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres




  1. #1
    Arch Stenton

    Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    Bonjour.
    Des scientifiques ont utilisé la lumière cendrée de la Lune pour mesurer la variation d'albédo terrestre. Il semble se confirmer qu'il y ait une bonne corrélation entre l'albédo de la Terre et les hausses et baisse des températures terrestres depuis 25 ans.
    L'étude est résumée ici :
    http://www.pensee-unique.eu/theses.html#earthshine

    Mais comme le site "pensée unique" est censuré sur ce forum car il dérange, je donne le lien des sources, mais qui oblige à se farcir tout les travaux en anglais :
    http://bbso.njit.edu/Research/EarthS...bliography.htm

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    verdifre

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    bonjour,
    la corelation originale ne serait elle pas entre la quantité d'energie et la nebulosité ?
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  4. #3
    Arch Stenton

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    La nébulosité c'est l'humidité vapeur alors que l'albédo c'est l'humidité liquide sous forme de nuages.
    Les deux ont un impact sur les températures mais pas sur l'albédo.


  5. #4
    verdifre

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    bonjour,
    tu doit faire une legere erreur
    la nebulosité definit la couverture nuageuse, elle est generalement exprimée en 1/8éme (je ne sais d'ailleur pas l'origine de cette unité de mesure)
    0/8 ciel clair
    8/8 ciel bouché
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  6. #5
    verdifre

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    un petit lien vers un site meteo
    http://www.meteo.education.fr/observ...ml/poix117.htm
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    verdifre

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    bonjour,
    encore une petite précision
    alors que l'albédo c'est l'humidité liquide sous forme de nuages
    l'albédo est la fraction reprentant la lumière réemise par la terre sur la lumière recue, il est évident que la nébulosité y participe, mais beaucoup d'autre facteurs rentrent en ligne de compte tels que l'étendue des glaciers ou la couverture végétale
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  9. #7
    Arch Stenton

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    Ok pour la nébulosité, j'ai fait une confusion.
    Pour l'albédo je sais bien que c'est la fraction renvoyée. Mais tu sais comme moi que c'est la variation de la couverture nuageuse qui en est le plus gros facteur de variation. Et bien sûr aussi le type de sol, la couverture neigeuse etc.
    Je rappelle qu'une variation d'1% de l'albédo terrestre influe autant sur les températures qu'un doublement du CO2 atmosphérique, soit 3,6 W/M carré.

  10. Publicité
  11. #8
    verdifre

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    bonjour
    qu'il y ait un rapport entre albedo et temperature semble évident pour tout le monde
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Alb%C3%A9do
    que les nuages aient une forte part dans l'albédo n'est pas non plus une nouveauté, les banquises et les glaciers sont aussi un autre élément trés important
    http://comprendre.meteofrance.com/pe...rtlet_id=19544
    par contre si on regarde les nuages à fort albédo, on peut s'interesser aux causes de leur apparition
    pour que ce type de nuages apparaisse, il faut une atmosphere suffisement humide et un gradient de temperature dans l'atmosphere telle que celle ci soit instable.
    ces deux conditions nessecitent de l'energie
    alors oui il est clair que la couverture nuageuse agit comme un moderateur de l'effet de serre.
    Aprés, le climat est un système avec des elements qui ont une enorme inertie et plutot cahotique
    si on remarque un maximum avec el nino, celui ci est souvent suivi de son inverse la nina
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier...weather_fr.png
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  12. #9
    Arch Stenton

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    C'est amusant de voir les personnes qui défendent le réchauffement anthropique accepter qu'il puisse y avoir des variations NATURELLES du climat quand les températures baissent. La bonne foi voudrait qu'on le fasse aussi quand ça monte...
    Le GIEC commence à reconnaître les thèses sceptiques et entre dans une phase de discours de type : "ça va se refroidir avant de réchauffer"
    On peut lire ça dans la revue "new scientist" habituellement hyper alarmiste :

    http://www.newscientist.com/article/...ef=online-news

    On trouve notamment des belles déclarations du style :
    "une ou deux decennies de refroidissement climatique"
    "le climat va se refroidir avant de se réchauffer".

    Où comment retourner lentement sa veste pour ne pas que ça se voie. La fin du mythe est proche.

  13. #10
    verdifre

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    bonjour,
    en effet, actuellement les temperatures baissent, les jours racourcissent, et c'est une variation naturelle du climat. On peut même faire des tas de mesures pour le confirmer, et même le nommer. cela s'appelle l'hiver qui approche.
    que les glaciers aient subis un net recul au cours des dernières 50 années, c'est un fait, que les neiges "eternelles" du kilimanjaro ne soient pas si eternelles que cela est aussi un fait, on peut placer dans les mêmes tendances le recul des diverses banquises.
    l'origine de ce rechauffement n'est peut etre pas entierement du à l'activité humaine, c'est possible, mais nier la realité du rechauffement ressemble à de l'aveuglement.
    C'est amusant de voir les personnes qui défendent le réchauffement anthropique accepter qu'il puisse y avoir des variations NATURELLES du climat quand les températures baissent. La bonne foi voudrait qu'on le fasse aussi quand ça monte...
    je ne vois pas ou, jusqu'a present, j'ai défendu la cause d'un rechauffement d'origine anthropique.
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  14. #11
    verdifre

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    bonjour,
    On trouve notamment des belles déclarations du style :
    "une ou deux decennies de refroidissement climatique"
    "le climat va se refroidir avant de se réchauffer".
    oui il y en a qui diraient la même chose des tsunamis, ce n'est pas dangereux, la mer commence par se retirer, alors la plage est plus grande et plus sympa
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  15. #12
    Arch Stenton

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    Désolé, mais tu dis à peu près n'importe quoi.
    Justement les jours racourcissent quand c'est l'automne et les réchauffistes diraient "c'est normal c'est l'automne". Mais quand ils rallongeaient au mois de mars, ils criaient à la culpapbilité humaine. C'est ça qui devient intolérable.
    Personne ne nie la réalité du réchauffement depuis 2 siècles.
    C'est la part de la cause humaine qui est en cause.
    Pourquoi parles-tu de variation naturelle pour la baisse depuis 10 ans et pourquoi pas pour la hausse des 25 années précédentes ????
    Faut être un peu honête avec soi-même là !
    Les glaciers fondent depuis 1850 et pas plus aujourd'hui qu'il y a 100 ans
    La mer monte de 30 cm par sciècle depuis 1850, et plutôt moins aujourd'hui qu'il y a 20 ans.
    Le Giec va réorienter son discours précisément parce qu'il a prédit les pires choses et qu'elles ne vont pas du tout se produire. Et le seul avantage des prévisions alarmistes c'est qu'on les infirme assez vite : et c'est ce qui se passe actuellement.
    Mais je sais que c'est dur d'avoir été dans le faux pendant 20 ans et de devoir le reconnaître. C'est plus que dur c'est même impossible. S'ils y parviennent, je leur tirerai mon chapeau. Cela prouvera qu'ils étaient sincères et qu'ils ont de l'éthique.

  16. #13
    Arch Stenton

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    Quant au Kilimanjaro, je pensais que ce sujet étais clos. Je vois que tu connais très mal le sujet.
    Depuis 20 ans, il n'a jamais fait + de -7°C au sommet du Kilimanjaro. Donc il est évident que réchauffement ou pas, sans dégel, pas de fonte.
    Les neiges de ce sommet se subliment et ne fondent pas. C'est le déficit de nébulosité et de précipitation qui a engendré le manque de neige.
    Aujourd'hui le Kili est enneigé comme rarement depuis longtemps.
    Je ne crois pas que Claude Allègre ait reçu d'excuses pour avoir été violement attaqué à tort, juste pour avoir dénoncé toutes les niaiseries qui ont été dites sur le Kilimanjaro.

  17. #14
    Cendres

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    Citation Envoyé par Arch Stenton Voir le message
    Je ne crois pas que Claude Allègre ait reçu d'excuses pour avoir été violement attaqué à tort, juste pour avoir dénoncé toutes les niaiseries qui ont été dites sur le Kilimanjaro.
    Sans doute parce qu'il ne s'est jamais excusé pour toutes celles qu'il a pu proférer sur d'autres sujets, souvent de façon virulente.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  18. #15
    Arch Stenton

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    possible... Mais je ne crois pas qu'il en ait dit autant qu'on lui en a prété, notamment au travers de sa marionette des guignols de Canal...

  19. #16
    cricri78

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    Ben pour avoir vécu l'évacuation de la "Basse-Terre" en Guadeloupe suite aux prédictions catastrophistes de Mr Allègre opposé aux hommes de terrain comme Tazief, je trouve que rien que là il a fait fort, en ruinant l'économie d'un département... On ne lui a rien prêté, non, au contraire.

    Sur le plan du RC, tout le monde est d'accord, mais sur les causes, il y a encore controverse et pas de preuve absolue, ni dans un sens ni dans l'autre. Et des arguments de chaque côté.

    Mais moi, il y a des choses qui me dérangent dans les thèses CO2 et effet de serre, c'est qu'elles viennent faire passer le nucléaire pour ce qu'il n'est absolument pas : une soi-disant solution "écologique" !

    Alors qu'on vienne argumenter sur le choix économique, sur le fait qu'en France on avait guère d'autre choix, etc... je veux bien, mais une solution "écologique" : pour moi c'est un comble.
    Et puis on peut parler aussi d'éolien industriel et de lobbies, mais là je sens qu'on va vite dériver dans les sujets tabouzici.

  20. #17
    Arch Stenton

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    mais non mais non reste !
    ECOLOGIE ça veut dire quoi d'abord ? Si c'est lutter contre l'émission de GES, on peut définir que le nucléaire est moins pire que le charbon et qu'il est donc assez écologique. Si c'est rapport au respect de l'environnement et à la durabilité , c'est déjà moins bon.
    Ce qui est dérangeant c'est qu'on va remplacer un nucléaire efficace, discret, silencieux et très rentable, par des éoliennes moches bruyantes et au rendement calamiteux. Tout ça avec notre argent.
    Donc une éolienne c'est pas écolo non plus.
    Ca veut rien dire être écolo si on est pas pragmatique en même temps.

  21. #18
    cricri78

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    L'écologie c'est, en particulier, faire en sorte que notre "empreinte", l'impact de nos activités soient minimisées dans l'influence négative qu'elles entraînent nécessairement sur notre environnement (air, terre, eau, vivant végétal et animal). Et autant que possible en pallier les effets négatifs : j'abîme un écosystème par un aménagement, mais je cherche d'abord à définir s'il est dans un état stable ou savoir vers quoi il tend, je m'assure que je ne détruis pas quelque chose d'unique, je le déplace et sauvegarde autant que possible, par mon aménagement je recrée un écosystème qui est en lui-même intéressant et porteur d'avenir, etc...
    A ce niveau là, c'est plus une science qu'autre chose. On en a fait avant tout de la politique. Et de l'économique, parce que maintenant certains vont pouvoir s'acheter des indulgences pour pouvoir pouvoir polluer : oui on se croirait au moyen-âge.

    L'impact négatif sur l'environnement du nucléaire (déchets advitam...) comme de l'éolien (en grande masse= destruction paysage, bruits peut-être (controverse, mais en tous cas je n'aimerais pas en voir dans les sites que j'aime ou près de chez moi), impacts sur les insectes ou les micro climats...) me semblent évidents et je les mets (presque) dans le même panier, avec une préférence "naturelle" pour l'éolien quand même ! Par contre l'éolien individuel ou en fermes marines, comme l'expérience menée actuellement par la Norvège, me semble beaucoup plus intéressant.

    En fait, c'est souvent la taille de ce type d'aménagements qui les rend néfastes : une éolienne individuelle, des panneaux solaires sur une habitation, avec l'isolation il n'y a pas mieux. Par contre si on commence à stériliser des centaines d'hectares, c'est différent, mais c'est très bien chez le voisin..

    Maintenant pour ce qui est du CO2, malgré tout ce que je viens d'écrire, et en dehors de la controverse qui t'anime, c'est très bien de vouloir le limiter ce CO2.
    Pourquoi ? Tout simplement parce que, en dehors de l'exception nucléaire qui me gène, c'est un excellent indicateur de la pollution générale engendrée.
    Parce que chercher à réduire le CO2 c'est en général un moteur de la recherche et un moteur de progrès indéniable des sciences et des techniques, bref un moteur de la civilisation actuelle (qui en a bien besoin!)...

  22. #19
    Arch Stenton

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    ok là dessus, mais c'était pas nécessaire de nous faire tout un foin avec l'effet de serre.
    La pénurie prévisible du pétrole nous amènera de toute façon à devoir innover vite et dans le sens que tu expliques.
    Et je reste convaincu qu'on a besoin d'un nucléaire maitrisé, et si possible côté fusion que côté fission.

  23. #20
    _Ulysse_

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    Concernant le climat et la 3ième conférence, cela est rassurant de voir que plusieurs scientifiques du GIEC ont conservés un certain esprit critique et s'interrogent suite à l'infirmation récente des prévisions climatique précédentes par les observations. Ils invoquent l'oscillation océanique et supposent que le climat va se refroidir dans les prochaines années. Si ils incluent la variabilité océanique aux modèles , les prochaines prévisions du GEIC pourraient s'avérer tout à fait modérée de l'ordre de +0,5 ou +0,8°C en 2100.

    Malheureusement, ce questionnement (à mon avis salutaire) ne semble pas toucher la sphère politique et médiatique qui ont encore récemment fait des déclarations encore plus alarmistes qu'avant (cf le voyage de Ban ki moon et le rapport du WWF).
    Je me demande aussi quel sera l'impact sur le GIEC lui-même. Si le GIEC modère "trop" sa position, son utilité sera remise en cause (ce n'est que mon avis).

    Concernant le pétrole, sa fin prévisible a déjà été prédite plusieurs fois et il y a toujours du pétrole non?

    Sinon, pour ce qui est des émissions de C02, réduire celles-ci n'a pas grande utilité puisqu'il paraît que le stock d'E fossile est réduit et que donc quelque soit les émissions de C02 chaque année, tout ce stock sera rejetté dans l'atmosphère et l'impact sur le climat sera le même (du fait de la forte inertie du climat).

  24. #21
    Arch Stenton

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    Ohhhhh comme je suis d'accord avec toi !!!!

  25. #22
    1966bozo

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    Sinon, pour ce qui est des émissions de C02, réduire celles-ci n'a pas grande utilité puisqu'il paraît que le stock d'E fossile est réduit et que donc quelque soit les émissions de C02 chaque année, tout ce stock sera rejetté dans l'atmosphère et l'impact sur le climat sera le même (du fait de la forte inertie du climat).[/QUOTE]

    Je suis tout à fait d'accord. Quoiqu'il arrive nous puiserons tout le pétrole que l'on trouvera et cela quel que soit le prix qui sera répercuté à la pompe.

    Et je vais faire un parallèle avec une émission que j'ai vu ce matin sur le Viagra et autres pillules sexuelles. Un médecin qui a travaillé dans un de ces labo pharmaceutique a dit à propos de la véracité des sondages sur le nombre de d'hommes souffrant d'impuissance:"avant on inventait des médicaments pour soigner des maladies; maintenant on invente des maladies pour faire des médicaments"
    Et si dans cette polémique d'accuser l'homme d'être responsable du réchauffement climatique ce n'était pas un peu la même chose.
    on invente des raisons aux variations du climat pour nous faire changer nos habitudes et de nous préparer à un prix exorbitant des énergies fossiles .
    Mais dans un tel cas comment vont réagir les pays producteurs?
    Mais dans un sens ce n'est pas un mal de faire que l'on dépense moins. Pour ma part je vais regarder à acheter une voiture hybride nous pas pour les 89 g de CO2 rejeté mais pour la consommation de 4 litres/100km

    Par contre la sacro sainte objectivité scientifique en prend vraiment un coup et comme je l'ai dit dans d'autres discussions la SCIENCE
    devient un instrument au service de la politique.

  26. #23
    matht

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    Sinon, pour ce qui est des émissions de C02, réduire celles-ci n'a pas grande utilité puisqu'il paraît que le stock d'E fossile est réduit et que donc quelque soit les émissions de C02 chaque année, tout ce stock sera rejetté dans l'atmosphère et l'impact sur le climat sera le même (du fait de la forte inertie du climat).[/QUOTE]


    Bonjour

    Certainnement tout ce stock finira par être rejeté dans l'atmosphère,
    oui mais :
    Pourquoi ne pas économiser ce précieux stock le plus possible pour nous laisser le temps de lui trouver des alternatifs (tant comme carburant que comme base de notre bon vieux plastics)?

    Pourqoi aussi ne pas l'économiser afin de laisser le temps à la planète de tamponner, d'absorber (stocks végétaux, absorbtion phytoplancton, dissolutions...) partie de ces émissions de CO2 afin de prévenir un hypothétique réchauffement anthropique? (ou tout simplement ne pas emplifier le réchauffement en cours)?

  27. #24
    yves25

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    Citation Envoyé par _Ulysse_ Voir le message
    Concernant le climat et la 3ième conférence, cela est rassurant de voir que plusieurs scientifiques du GIEC ont conservés un certain esprit critique et s'interrogent suite à l'infirmation récente des prévisions climatique précédentes par les observations. Ils invoquent l'oscillation océanique et supposent que le climat va se refroidir dans les prochaines années. Si ils incluent la variabilité océanique aux modèles , les prochaines prévisions du GEIC pourraient s'avérer tout à fait modérée de l'ordre de +0,5 ou +0,8°C en 2100.
    .

    Toujours la même (volontaire?) incompréhension.

    Il n'y a pas de changement sur le fond: les prévisions du GIEC ne concernent pas le détail de l'évolution climatique d'année en année ni même de décennie en décennie mais la tendance générale (la pente de la courbe) et cela ne change pas

    Ca ne change pas, entre autres parce que le rôle du GIEC est de faire périodiquement la synthèse des travaux et que ce n'est pas le moment. Personne ne peut donc dire quoi que ce soit en ce qui concerne l'"évolution du GIEC.

    Quant aux détails de l'évolution climatique, ce n'est pas d'aujourd'hui qu'on s'en préoccupe: le programme CLIVAR a été créé pour cela en 1995 (http://eprints.soton.ac.uk/65940/01/CLIVARhandbook.pdf),.

    Ses objectifs sont les suivants

    1. To describe and understand the physical processes responsible for climate variability and
    predictability on seasonal, interannual, decadal, and centennial time-scales, through the
    collection and analysis of observations and the development and application of models of the
    coupled climate system, in cooperation with other relevant climate-research and observing
    programmes.
    2. To extend the record of climate variability over the time-scales of interest through the
    assembly of quality-controlled paleoclimatic and instrumental data sets.
    3. To extend the range and accuracy of seasonal to interannual climate prediction through the
    development of global coupled predictive models.
    4. To understand and predict the response of the climate system to increases of radiatively
    active gases and aerosols and to compare these predictions to the observed climate record in
    order to detect the anthropogenic modification of the natural climate
    signal



    C'est vrai qu'on n'a pas parlé de ça dans les médias mais c'est là où se fait le vrai boulot et c'est de là que viennent ensuite les rapports de synthèse.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  28. #25
    Arch Stenton

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    S'il n'y a pas de changement sur le fond, il y a peut-être un changement sur la forme ?
    Tu veux nous faire croire que l'actuelle baisse des températures ne pose pas de problème au Giec ?
    Serais-tu naïf ou de très mauvaise foi ?
    Tu montes aux Ecrins, ça monte, bon ça peut monter moins fort voire redescendre un poil par moment. Mais quand tu as annoncé à tous que ça allait monter très fort, et que ça se met à redescendre vraiment, et bien tu te retouves gêné et tu te demandes si tu t'es pas trompé de chemin.
    Si tu n'as rien annoncé à l'avance, c'est beaucoup plus facile de gérer les surprises. Tu es moins engagé.
    Mais là, avec le prix nobel et tous les politiques qui courrent derrière, bon courage...

  29. #26
    Burt67

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    Citation Envoyé par Arch Stenton Voir le message
    S'il n'y a pas de changement sur le fond, il y a peut-être un changement sur la forme ?
    Tu veux nous faire croire que l'actuelle baisse des températures ne pose pas de problème au Giec ?
    Serais-tu naïf ou de très mauvaise foi ?
    Tu montes aux Ecrins, ça monte, bon ça peut monter moins fort voire redescendre un poil par moment. Mais quand tu as annoncé à tous que ça allait monter très fort, et que ça se met à redescendre vraiment, et bien tu te retouves gêné et tu te demandes si tu t'es pas trompé de chemin.
    Si tu n'as rien annoncé à l'avance, c'est beaucoup plus facile de gérer les surprises. Tu es moins engagé.
    Mais là, avec le prix nobel et tous les politiques qui courrent derrière, bon courage...
    Ca me fait toujours rire lorsque quelqu'un dit que Yves est naïf ou de mauvaise foi

    Je cite Météo France : "Avec une anomalie* de température moyenne de +1,3 °C, l'été 2009 se situe au cinquième rang des étés les plus chauds depuis 1950 derrière 2003, 2006, 1994 et 1983."

    Bien sûr vous me répondrez : Mais on ne peut pas tirer de conclusion pertnentes sur quelques mois en France ! Et vous avez raison ! Et afin de vous économiser un message inutile je réponds tout de suite :

    On ne peut pas tirer de conclusion pertinentes de l'évolution du climat mondial sur une échelle aussi courte que les 5 ou 6 ans dont vous parlez. Utiliser tous les petits arguments susceptibles d'appuyer vos propos "anti-réchauffement climatique" sans une réelle reflexion scientifique derrière... ça c'est ce que j'appelle de la mauvaise foi !

  30. #27
    Arch Stenton

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    Non, la mauvaise foi c'est de faire de la science avec des modèles.

  31. #28
    cricri78

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    Bonjour,
    Alors il y a les pros et les antis, les croyants et les incroyants, les fidèles et les infidèles, etc., la dichotomie habituelle quoi.

    Ben moi j'ai envie de dire que je suis de ceux qui trouvent que les partisans de l'un ou l'autre avis sont avant tout... partisans!
    Bref, je pense qu'il est difficile de nier qu'il se passe des choses surprenantes ou inquiétantes, mais qu'il est tout aussi difficile d'affirmer sas le moindre doute que la responsabilité est à l'homme et au CO2 par exemple.
    Il y a des doutes, des suspicions, mais aussi des interrogations, des questions, il y a des arguments dans un sens comme dans l'autre.
    De certitudes, je n'en vois pas, ni pour affirmer ni pour nier.

  32. #29
    GillesH38a

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    Citation Envoyé par Burt67 Voir le message
    On ne peut pas tirer de conclusion pertinentes de l'évolution du climat mondial sur une échelle aussi courte que les 5 ou 6 ans dont vous parlez. Utiliser tous les petits arguments susceptibles d'appuyer vos propos "anti-réchauffement climatique" sans une réelle reflexion scientifique derrière... ça c'est ce que j'appelle de la mauvaise foi !
    d'accord, donc prenons l'échelle la plus longue qu'on puisse raisonnablement estimer, 100 ans :

    depuis 100 ans quel a été le RC observé?

    pour quelle augmentation de CO2?

    à quelle sensibilité "expérimentale" ça correspond?

    qu'est ce que ça prédit dans les scénarios où on plafonnerait à 500-600 ppm, ce qui correspond en gros au montant des réserves prouvées de fossiles ?

    2 minutes sur une calculette ou un tableur permettent d'avoir une réponse approximative. Y a-t-il un argument solide pour dire que l'estimation faite avec ces valeurs est très loin du maximum de vraisemblance ?

  33. #30
    Arch Stenton

    Re : Confirmation d'une corrélation entre albédo et températures terrestres

    En effet.
    On ne peut pas tirer de conclusion pertinentes de l'évolution du climat mondial sur une échelle aussi courte que les 5 ou 6 ans dont vous parlez.
    Oui ok, mais peut-on tirer des conclusions pertitentes sur le long terme (100 ans), si on n'est pas capable de comprendre et prévoir des cycles multi-decennaux ?
    Peut-être que oui, mais c'est quand même assez gênant.
    Les modèles déterministes, pour avoir une chance de tomber juste, doivent être capable de modéliser le clilmat, afin de le simuler et d'établir des projections. Or les cycles naturels font partie du réel et doivent être parfaitement connus pour pouvoir être extraits de ces simulations.
    Donc il me semble que la démarche préalable c'est ce que font d'autres chercheurs qui préfèrent rester dans des méthodes empiriques, étudier le passé, rechercher des cycles et des corrélations et extrapoler sur l'avenir.
    Leur prévisions prévoiaient la baisse actuelle. Pas celles du GIEC.
    Il y a actuelment visiblement un cycle d'environ 60 ans (30 ans de baisse, 30 ans de hause) dont la pente moyenne monte.
    Le Giec est parti non pas sur la pente moyenne mais sur la pente de la partie de la sinusoide quand elle monte le plus. Ballot. Donc maintenant on peut espérer un peu plus de modération.
    La sortie du petit âge glaciaire dure depuis le début du 18è et correspond peut-être à un cycle plus large avec un point haut à l'optimum médiéval (an 1000), un point bas 600 ans plus tard. La pente moyenne actuelle ne peut pas être attribuée au seul CO2, sinon on reproduit l'erreur précédente à une echelle de temps plus longue.
    C'est l'histoire du martien qui arrive sur la Terre le 1er avril et qui s'aperçoit bien vite que les jours rallongent beaucoup. Il trace la courbe entre mi février et début mai et là il fait une projection alarmiste d'un jour de 30 h en décembre !
    Et puis en juillet, les jours se mettent à racourcir parce que le cycle est de 6 mois. Il faut donc qu'il arrive à gommer cette variation semestrielle pour arriver à voir la vrai pente. Ne me dites pas qu'il n'a pas besoin de connaître parfaitement ce cycle pour pouvoir s'en dégager.
    En réalité le jour terrien augmente effectivement, de quelques dizièmes de secondes par an.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Corrélation entre déforestation et changement climatique
    Par AMATY dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 30
    Dernier message: 20/09/2009, 22h30
  2. Réponses: 23
    Dernier message: 10/03/2009, 12h47
  3. Corrélation entre variables qualitatives
    Par manou92 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/11/2008, 14h47
  4. Corrélation-Régression entre deux variables
    Par gemb dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/04/2008, 14h55
  5. Corrélation entre puissance et intensité
    Par wanad00 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/11/2006, 10h55