Répondre à la discussion
Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 109

La Renouée du Japon



  1. #31
    Np81

    Re : La Renouée du Japon

    Citation Envoyé par luneartemis
    Savez-vous si cette info sur les toxines est vrai ou pas?
    Je n'ai pas de détails concernant la Renouée du Japon mais ça ne m'étonnerait pas du tout. Il existe plusieurs exemples de plantes (par ex. le sorgho) capables de synthétiser des molécules (terpènes, composés phénoliques, etc.) ayant un effet sur les autres et les rendant plus compétitives : inhibition de la germination, phytotoxicité... On parle de phénomène d'allélopathie.

    Citation Envoyé par crataegus.oxy
    Merci nymphe pour la liste. J'ai aussi trouvé celle-ci:
    http://www.nature-en-lorraine.net/invasives/
    Bizarre ! Un peu exagéré, non ? Buddleja une plante invasive ? Il ne me semble pas que sa capacité invasive soit du même acabit que la renouée du Japon !?!

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    Guillmot

    Re : La Renouée du Japon

    Bizarre ! Un peu exagéré, non ? Buddleja une plante invasive ? Il ne me semble pas que sa capacité invasive soit du même acabit que la renouée du Japon !?!
    Non pas bizarre du tout; mais moins impressionnant visuellement - pour pas dire plus joli ! -


    Pour la lutte biologique, un article intéressant chez Blackwell:

    Extrafloral nectaries and chemical signals of Fallopia japonica and Fallopia sachalinensis (Polygonaceae), and their roles as defense systems against insect herbivory
    Shoichi Kawano , Hiroshi Azuma , Motomi Ito, Kunio Suzuki

    Plant Species Biology
    Volume 14, Issue 2, Page 167-178, Aug 1999


    Que bien entendu je ne peux pas télécharger car payant mais si quelqu'un le peux je suis preneur !
    Compte à supprimer

  4. #33
    luneartemis

    Talking Re : La Renouée du Japon

    Oui, y'a quelqu'un pour payer les 26$ d'abonnement sue blackwell??
    Merry

  5. #34
    luneartemis

    Question Re : La Renouée du Japon

    Bonjour,

    Quelqu'un s'y connait en herbicides? Le Garlon est-il un herbicide efficace contre les broussailles à des doses correctes? Car il paraîtrait que des agriculteurs auraient utilisé du Garlon sur des pieds de Renouée et qu'il aurait suffit d'un passge pour qu'elles ne repoussent pas. Cependant, on ne sait pas à quelle dose ils ont appliqué le produit... Et cela pouvait être brut! En tout cas, si c'est vrai, ce serait la première technique totalement efficace en plaine!
    Merry

  6. #35
    Np81

    Re : La Renouée du Japon

    Citation Envoyé par luneartemis
    Bonjour,

    Quelqu'un s'y connait en herbicides? Le Garlon est-il un herbicide efficace contre les broussailles à des doses correctes? Car il paraîtrait que des agriculteurs auraient utilisé du Garlon sur des pieds de Renouée et qu'il aurait suffit d'un passge pour qu'elles ne repoussent pas. Cependant, on ne sait pas à quelle dose ils ont appliqué le produit... Et cela pouvait être brut! En tout cas, si c'est vrai, ce serait la première technique totalement efficace en plaine!
    Si c'est vraiment une application de produit pur, y a pas de quoi se réjouir sur l'efficacité de la technique. Ce serait juste une grosse bêtise d'inconscients ! J'imagine, que dans le cas de produits utilisés purs, il existe pas mal d'herbicides qui ont une efficacité sur la renouée mais alors bonjour la pollution !... Autrement le Garlon tout seul n'existe pas, il y a plusieurs spécialités qui commence par Garlon, par ex. Garlon pro, Garlon GS... (voir : http://e-phy.agriculture.gouv.fr/accueil.htm) Certains sont des désherbants de prairies, d'autres des dévitalisants de souches, etc. Je ne connais pas l'efficacité de ces produits. Tu peux peut-être demander à la chambre d'agriculture du coin. Sinon, il faut essayer et surtout en ne dépassant pas la dose homologuée, d'abord par principe parce que ça peut être dangereux et aussi parce que c'est interdit. Ne pas se réjouir trop vite non plus de voir l'appareil végétatif aérien crevé car si le rhizome n'est pas détruit, ça repousse ! Enfin, prendre le temps aussi de faire une petite recherche sur les caractéristiques des matières actives, vérifier qu'elles ne sont pas trop dangereuses pour l'environnement car il peut s'agir d'une méthode radicale pour la renouée mais source de bien d'autres maux...

  7. #36
    Démostène

    Re : La Renouée du Japon

    Bonjour,
    Glyphosate (sel d'isopropylamine) présent dans de nombreux produits commerciaux est, semble-t-il très efficace.
    @+

  8. Publicité
  9. #37
    nymphe

    Re : La Renouée du Japon

    Bizarre ! Un peu exagéré, non ? Buddleja une plante invasive ? Il ne me semble pas que sa capacité invasive soit du même acabit que la renouée du Japon !?![/QUOTE]

    Effectivement, euuuuuuh non pas bizard du tout, le Bddleja est présent et à caractère invasif avéré plus aprticulièrement sur les régions du Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Région parisienne, pointe de la Bretagne, sur toutes les régions du Sud est, et bien d'autre encore!!! C'est décidement pas une blague!!!

    Et quelle meilleur source que "plantes invasives en France" de Serge Muller... sans insciter, c'est vraiment un excellent bouquin, comme je l'ai dit précédement il est technique dans le sens où il est précis, le vocabulaire est scientifique mais reste bien compréhensible... Il traite d'une part chacune des espèces de façon individuelles, et d'autre part les différents mode de gestions avec des exemples concrêt de luttes déjà réalisé dans certaines régions... EXCELLENT

    J'ai découvert rescement que certains organismes de plus sous tutelle de l'état style ONF vendait effectivement du prunus serotina, alors que l'ONF d'autre régions lutte et n'arrive pas à s'en sortir... mais aussi de l'ailanthe (toxique ne l'oublions pas) et du rosier rugeux... QUI DIT mIEUX!!!

    En ce qui concerne la lois, il y en a une qui est sorti ce 23 février, relative à la protection de la nature qui vise à interdir le commerce, la vente, l'introduction etc de toutes espèces "posant problèmes" en outre plantes invasives... mais dont la liste qui ne sera fixé qu'ultérieurement par arrêté ministériel... Donc dans le meilleur des cas il fuat prendre notre mal en patience, dans d'autre cas... il n'arrivera peut-être pas du tout!! A voir!

    En ce qui concerne les campagne d'information, etc... je suis justement en plein dedans... je démarche les professionnels de l'horticultures (jardinerie, pépinières,, etc...) prochainement les paysagistes et parcs et jardins... je les sensibilise et je conçois des supprots decommunication (plaquettes, livret...) destiner à sensibiliser la clientèle... Mais effectivement comme plusieurs avis s'opposent entre "il faut toutes les éradiquer" et il faut "laisser la nature suivre son cours" (tous cela est bien sûr caricaturé!)... nous avons dû faire des choix... tous d'abord, en jardinerie on a accés sur le bambous avec la barrière anti-rhizomes, ce n'est bien pas une priorité (quoi que quand on tombe sur du bambou dans un bois du nord ça fait tout drôle) mais un bon outil d'accroche avec les professionnel puisque ça leur fais un peu de pub aussi! Ensuite également sur les plantes aquatiques en général là il s'agit plutôt d'agir sur le comportement des gens (ne pas jeter à l'évier, etc...)
    Niveau réaction, j'ai été agréablement surprise, beaucoup plus que je ne l'aurais pensé joue le jeu... au mieux, certains ont accepté d'arrêter de vendre de la Jussie et du Myriophylle... leur fournisseur attendent une liste d'espèces de substitution que l'on va leur fournir avant de se prononcer... pour l'instant plutôt positif!

    et enfin une plaquette sur la berce du caucase avec photo choc à l'appuis pour toutes les administrations, préfectures, sous préfectures, etc... Où, là, on y va franchement, y a pas de public à séduir, il faut qu'ils prennent consciences de ce qu'ils plantent dans leur parcs public!!

    Mais effectivement, comme vu plus haut dans cette discution avec des espèces telles que le buddleja, on ne peut pas être pris au sérieu, car cette espèces est déjà trop bien naturalisé dans l'esprit et je le comprend... et de même malgrès tout l'intérêt que j'y porte, une action de ce type sur la renoué ne serait pas valable!!!!!!

    NB : juste pour info, dans le jargon scientifique il est désormais incorrecte de parler de "peste végétale" cette expression ayant un sens trop général et une connotation négative excessive!

    A+

  10. #38
    luneartemis

    Re : La Renouée du Japon

    Bonjour,

    Je me suis renseignée sur le livre sur les plantes invasives de Serge Muller, il est en vente à la Fnac à 36€ mais il faut attendre 3 semaines au moins avant livraison. Perso je ne peux me permettre de le commander, par manque de temps vu que je dois vite me lancer des les recherches sur terrain et plus trop m'attarder sur la biographie. Il faudrait alors que je sache si quelqu'un y a eu accès à une bibliothèque ou autre.
    A Nymphe: apparemment tu crées des plaquettes pour informer des clients..., pourrais-tu mettre en ligne un exemple de ton travail? Pour voir comment tu présentes les choses. J'espère que ma requête sera acceptée

    @+
    Merry

  11. #39
    Démostène

    Re : La Renouée du Japon

    Citation Envoyé par nymphe
    Bizarre ! Un peu exagéré, non ? Buddleja une plante invasive ? Il ne me semble pas que sa capacité invasive soit du même acabit que la renouée du Japon !?!
    Effectivement, euuuuuuh non pas bizard du tout, le Bddleja est présent et à caractère invasif avéré plus aprticulièrement sur les régions du Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Région parisienne, pointe de la Bretagne, sur toutes les régions du Sud est, et bien d'autre encore!!! C'est décidement pas une blague!!!

    NB : juste pour info, dans le jargon scientifique il est désormais incorrecte de parler de "peste végétale" cette expression ayant un sens trop général et une connotation négative excessive!

    A+[/QUOTE]

    Bonjour,
    Je suis étonné par l'ampleur de l'offre existante chez les pépinièristes de toutes sorte d'hybrides de budleja, a-t-on des informations sur leur fertilité ou les croisements possibles ?
    ( il me semble avoir lu qu'en 2 ans, un budleja peut arriver à produire 2.000.000 de graines par an !)

    @+

  12. #40
    crataegus

    Re : La Renouée du Japon

    Salut,
    Merci à Nymphe et Luneartemis pour les infos sur le livre.

  13. #41
    crataegus

    Re : La Renouée du Japon

    Salut (bis),
    J'ai trouvé ça dans un magazine, peut-être que le contact peut interesser quelqu'un.

    "En lien avec l'ONF, l'association "jardins botaniques de France" lance un appel à volontaires pour l'arrachage d'une plante invasive, phytolacca americana, en forêt de Fontainebleau. Plusieurs journées sont prévues de fin Avril à début Octobre.
    Renseignements: 01 43 96 75 33"

  14. #42
    luneartemis

    Cool Re : La Renouée du Japon

    Bonjour,

    Aujourd'hui je suis allée sur le terrain pour voir cette fameuse Renouée le long des cours d'eau d'Alsace.
    Je peux déjà dire que pour l'essai de la bâche, une entreprise en a mis 1 en place en haut de bord de cours d'eau il n'y a pas longtemps et avait planté quelques arbres par dessus, en faisant quelques trous dans le carré. Aujourd'hui les arbres sont morts (manque d'eau? d'éléments au niveau des racines?...) et que quelques tiges de Renouée arrivent à sortir par les mêmes trous!!!!
    Quant à l'essai au géotextile qu'a fait une autre entreprise cet hiver, cela ne donne pas des résultats très joyeux car:
    - les mailles du textile sont trop grosses: les tiges de Renouée passent à travers
    - il y a eu affaissement du sol après arrachage de la Renouée
    - aucune plantation n'a été faite par dessus pour le moment.
    On doit donc faire des tests avec des géotextiles plus développés en masse et qui seraient incorporés de graines de plantes indigènes.

    D'après un technicien spécialisé dans les replantations, il est plus judicieux de planter des plantes indigènes de tout genre plutot que de commencer par des espèces pionnières car ces dernières mettent du temps à développer leurs racines et qu'elles ne donnent pas beaucoup d'ombre au sol.
    De plus, j'ai constaté que la Renouée ne colonisait pas entièrement les bas de pentes de bords de cours d'eau car elle n'aime apparemment pas être noyée. Cela expliquerait que l'on ne la retrouve pas dans les chenaux, et que c'est la balsamine, plante annuelle qui y pousse.

    On peut vraiment parler d'un jeu de roulette russe car malgré le fait qu'on pense que c'est par les crues que la Renouée arrive à infester les régions en aval, il se révèle que des parties inondables sur de courtes périodes (voir ci-dessus), telles des bans de terre au milieu d'un cours d'eau, ne sont pas envahies.

    J'en ai aussi repéré dans des champs de maïs fraichement retournés. Le remblai est donc à craindre partout.
    Merry

  15. Publicité
  16. #43
    loulette

    Re : La Renouée du Japon

    bonjour . la renouée ...et du coté de la DDE notament sur sain bel ils faisaient pousser des végétaux plus envahissant que cette dernière afin que ceux-ci colonisent le terrain et étouffe la renouée. Et qui sont plus facile à héradiquer chimiquement!(aye)
    Quand à l'arracher bon courrage les racines arrivent à pousser à plus de 2 mètres de prof! pour l'instant il fo absolument en limiter son dévelopement et surtout détruire (par le feu si possible) tout ce que vous pouvez aracher ou couper! bonne chance ! loulette .

  17. #44
    luneartemis

    Re : La Renouée du Japon

    Citation Envoyé par loulette
    et du coté de la DDE notament sur sain bel ils faisaient pousser des végétaux plus envahissant que cette dernière afin que ceux-ci colonisent le terrain et étouffe la renouée. Et qui sont plus facile à héradiquer chimiquement!(aye).
    lutter un mal contre un autre mal...quelle bonne idée!!!
    Merry

  18. #45
    Rank Xerox

    Re : La Renouée du Japon

    Citation Envoyé par luneartemis
    Aujourd'hui je suis allée sur le terrain pour voir cette fameuse Renouée…
    Bonjour à vous tous joyeux contribuables,
    JE SUIS le terrain ! Depuis 3 ans la renouée m'envahit lentement mais apparemment inéxorablement. Deux, voire trois fois par an, je la fauche, la coupe, la piétine, la maudit, la broie, l'injurie, la compisse… mais elle méprise ostensiblement ces puériles manifestations. Alors que faire, comme disait Vladimir Illitch ?
    Chez moi, elle fait crever chaque année un peu plus un figuier qui pourtant est de belle taille. Elle passe sous un mur pour continuer son expansion de l'autre côté. Elle a sa concentration principale à l'emplacement d'une ancienne mare.
    Elle a établit une nouvelle colonie autour d'un puît. Je ne sais pas s'il s'agit du même rhizome, il y a environ 12 mètres entre les deux sites, sans manifestation aérienne entre. Je tiens à la dispositon de qui veut des photos.
    Si l'on exclue la guerre chimique, par éthique et par raison (voir à ce sujet : http://www.natpro.be/inforenouee.htm ), quel moyen utiliser ?
    J'ai versé sur quelques tiges des gravats pollués aux hydrocarbures (gas-oil), elle en ricane encore…
    J'ai versé du gros sel sur d'autres tiges, mais j'ai dû m'arrêter avant de voir mon jardin transformer en saumure, et la renouée se pourlécher les feuilles…
    Elle est trop près d'un bâtiment pour tenter l'incendie. Je ne sais plus quoi faire.
    Une boîte de foie gras à qui aura le tuyau enfin efficace…
    Méfiez-vous du côté obscur de la force et prenez soin du rock'n'roll.

  19. #46
    crataegus

    Re : La Renouée du Japon

    Citation Envoyé par Rank Xerox
    Depuis 3 ans la renouée m'envahit lentement mais apparemment inéxorablement. Deux, voire trois fois par an, je la fauche, la coupe, la piétine, la maudit, la broie, l'injurie, la compisse…
    Salut Rank,
    As-tu lu tout le fil? Apparement le Métal Hurlant de la faucheuse et de la broyeuse ne fait que la multiplier si tu ne traites pas les déchets d'une certaine façon puisque le moindre morceau de plante peut en redonner une nouvelle. Certains recommandent de les bruler.
    Tu as tenté l'arrachage (avec la racine)? Même si les rhizomes peuvent aller trés profondément dans le sol, il parait qu'aprés quelques année la plante diparait (mais il ne faut pas avoir une trop grande surface à éliminer).

  20. #47
    Rank Xerox

    Re : La Renouée du Japon

    Citation Envoyé par crataegus.oxy
    As-tu lu tout le fil? Apparement le Métal Hurlant de la faucheuse et de la broyeuse ne fait que la multiplier si tu ne traites pas les déchets d'une certaine façon puisque le moindre morceau de plante peut en redonner une nouvelle.
    Salut Lob Hépine,

    J'ai tout lu, tout fouiné, j'ai exploré des sites documentés, des sites improbables et même des sites incitables ! Il ressort de tout ça que personne ne sait quoi faire avec cette s… de p… de renouée.
    Par exemple presque tout le monde affirme que tout ce qui est composté devient inerte. Alors, si on broie et qu'on composte la renouée, elle ne peut plus se développer !
    Mais le problème que je rencontre chez moi, c'est plutôt l'inefficacité de la fauche : elle repousse au même endroit, plus forte, plus dense et plus drue !
    Sa prolifération se fait bien en souterrain, par extension de territoire qui commence, en aérien, par de petites tiges et feuilles. Et à la prochaine fauche, elles vont repousser plus vaillantes…
    Quant à l'arracher, laisse béton, j'ai fais une tranchée sur son territoire, les racines sont presque toutes verticales et s'enfoncent jusqu'au centre de la Terre, au moins !
    Sans déconner, il faudrait décaisser 1 mètre, voire plus, à la pelle mécanique… À part si tu veux te construire un petit Beaubourg dans ta cour, je vois pas l'intérêt d'un tel destroy.
    Non, faut trouver autre chose.
    Lachez le tarpeh et refléchissez les mecs, j'espère en vos lumières.
    Je double la prime : 2 boîtes de foie gras des Landes pour une piste fiable…
    Méfiez-vous du côté obscur de la force et prenez soin du rock'n'roll.

  21. #48
    luneartemis

    Post dernières nouvelles

    Bonjour à tous...

    Je suis heureuse de voir qu'il y a des nouvelle fraiches sur ce forum. Tant bien que mal j'ai réussi à avoir des entretiens et des réponses à mes mails au sujet de la Renouée.

    Alors en premier lieu, grande nouvelle mais aussi ironie du sort: Fallopia japonica tendrait à disparaître!!! Car ce que l'on voit sur nos berges ou dans nos jardins, dans plus de 90% des cas, ce n'est pas de la Fallopia japonica mais que des hybrides (Fallopia x bohemica)..qui eux ont tous les caractéristiques de leur maman mais aussi peuvent plus facilement se reproduire par graines dans certains cas!! Comme si par rhizome ca ne suffisait pas.
    Ensuite, tous me répondent qu'aucun moyen de lutte n'existe réellement. Le meilleur moyen est de renaturer le milieu (plantation de ligneux tels que des saules, des frenes, des tilleuls ou des érables) afin de préserver la biodiversité, qui dit en passant tend à disparaître non pas d'abord à cause de la Renouée mais d'abord par l'activité de l'homme..car c'est lui qui a canalisé les cours d'eau et donc laissé la place à la Renouée pour se développer.

    Dans le cas d'un jardin, je préconiserai la mise en place d'herbacées assez hautes (après fauche) pour laisser un minimum de lumière au sol. Mais surtout, ne pas faucher sans replanter par derrière: je remarque que le rhizome en profite pour se développer dans le sol afin de coloniser plus de terrain.
    Pour les déchets, il ne faut pas les composter, trop de risque de dispersion déjà rien que pour le transport vers le centre de compostage. Il faut les mettre dans un sac et laisser sécher. à ce moment là, on peut bruler le maximum (sachant que les rhizomes brûlent très mal à cause des restes de terre) ou mettre les déchets sous des plants de renouée déjà existants ("là où yen a , y peut pas yen avoir plus", J.C. Jacob, CG 68). Ensuite, ne rien laisser partir dans les cours d'eau.
    Ou alors il faut faire de l'arrachage précoce, mais dans le cas de Rank Xerox, j'ai l'impression que son jardin est déjà bien envahi donc que le rhizome doit etre trop gros pour être arraché. Sachant, que ca peut descendre jusqu'à 3 mètres et que son diamètre peut atteindre les 30 cm (le plus gros rhizome d'Europe)... hum hum!
    Puis le terrassement, ca coute environ 300€ pour un mètre de rive donc dans un jardin..? sachant qu'on peut toujours oublier un morceau de rhizome dans le sol..mais c'est la meilleure méthode mécanique connue à ce jour.

    Bref, c la poisse. J'ai aussi vu des champs envahis.Pour les agriculteurs, c bon, l'an prochain, je ne crois pas qu'ils auront une superbe récolte.

    En conclusion pour aujourd'hui (et après 7 semaines de stage..mais y m'en reste encore 5), si vous n'avez rien à faire de vos vacances et que vous aimez les saules et autres arbres indigènes, plantez mes ptits gars, plantez!!!
    Merry

  22. Publicité
  23. #49
    kinette

    Re : La Renouée du Japon

    Bonjour,
    Je me demande si on ne pourrait tout de même pas se débarrasser de l'intruse en jardin en la privant de lumière suffisamment longtemps (fauchage, puis bâchage pendant plus d'un an en surveillant qu'elle ne traverse pas ni ne ressorte plus loin): on a un cas d'échec relaté ici, mais manifestement sur une surface très importante.

    Sinon, il serait intéressant de chercher quelles sont les plantes qui ont le meilleur potentiel compétitif... l'embêtant est qu'après on risque de se retrouver avec une plante difficile à éliminer ici (je n'ose conseiller le bambou ).

    Au vu de cette fiche http://www.ame-lr.org/plantesenvahissantes/index.html qui précise que la plante est moins envahissante sur milieu calcaire, on peut aussi tenter de chauler le sol...

    Quelques références à cette adresse: http://www.issg.org/database/species...i=91&fr=1&sts= (la base de données sur les plantes invasives a l'air pas mal).

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  24. #50
    Guillmot

    Re : La Renouée du Japon

    Hello

    Bon je réponds court suite à un plantage PC ...

    - Attention en effet à ne pas se retrouver envahi par "Super-Competitrice" ...
    - Chauler le sol est loin d'être une solution généralisable. Il faut que le milieu s'y prête.

    GuiL
    Compte à supprimer

  25. #51
    guillom

    Re : La Renouée du Japon

    comme ça fait deux heures que j'essaie de m'inscrire à ce p... de forum et que ça marche pas je vais etre bref ( j'ai plus la patience de réecrire pour la troisieme fois mon message)

    c'était pour dire que voici un site en anglais tres complet qui decrit entre autres différents herbicides (meme si je ne suis pas pour)
    http://www.knotweed.co.uk/code.htm

    et puis la renouée ça se mange !!!
    les jeunes pousses comme des asperges
    les feuilles ciomme de l'oseille
    et les tiges en confiture comme de la rhubarbe...

    alors pour faire disparaitre la plante, tous à vos casseroles !!!

    (ps, je suis preneurs de toutes les adresses de sites qui ont des recettes de renouée, et puis la cueillez pas au bord des routes si c'est pour la manger .....)

  26. #52
    Rank Xerox

    Re : La Renouée du Japon

    Citation Envoyé par guillom
    et puis la renouée ça se mange !!!
    les jeunes pousses comme des asperges
    les feuilles ciomme de l'oseille
    et les tiges en confiture comme de la rhubarbe...

    alors pour faire disparaitre la plante, tous à vos casseroles !!!
    T'es fou ! Rien qu'un gramme de la plante repousse N'IMPORTE OÙ !! T'imagines le truc qui te sort par les oreilles… et encore, les oreilles c'est le moins terrible. Et puis même si on en bouffe à tous les repas ça la fera pas disparaître. C'est pas son destin APRÈS avoir été cueillie qui va changer quoi que ce soit.
    Et enfin, vue l'infestation de mon jardin, je suis condamné à bouffer de la renoueé à tous les repas jusqu'en 2728 ! Pouah !
    Méfiez-vous du côté obscur de la force et prenez soin du rock'n'roll.

  27. #53
    luneartemis

    Re : La Renouée du Japon

    lol... moi j'ai mangé de mon sujet de stage y'a deux semaines...c'était fade. C'était une feuille de Renouée farcie de milet, riz et je ne sais plus quelle autre céréale. Ca se mange avec une sauce. J'ai vu encore d'autres recettes où les feuilles de renouée servaient comme les feuilles de salade pour manger les nems...
    Si vous souhaitez faire un repas bio ya rien de mieux, sinon...
    Merry

  28. #54
    guillom

    Re : La Renouée du Japon

    bon milles excuses, ce jeudi 14 juillet j'ai pris mon petit panier et je suis effectivement allé cueillir de la renouée...
    et la, deception!, c'est filandreux et dur comme du bambou ...
    alors au final je pense que soit on la mange jeune ( en pousses) soit rien.

    tant pis, ça sera glyphosate à la seringue ...

  29. Publicité
  30. #55
    marionros92

    Re : La Renouée du Japon

    bonjour à tous!! j'ai pris le temps de lire un peu vos échanges!!! Je viens d'entamer un stage dans un syndicat de rivière sur les espèces invasives!! objectif: mettre en place une stratégie de lutte sur les espèces invasives du cours d'eau. Vaste programme non? Je travaille particulièrement sur 2 espèces: la fameuse renouée du japon et le buddleia ou arbre aux papillons (Buddleja davidii franchet).

    Une partie de mon travail consiste à obtenir des retours d'experience sur les modes de lutte de ces 2 espèces. Alors, vous qui savez pas mal de choses et qui avez fait vos stages avant moi, pourriez vous me faire parvenir les coordonnées des structures (syndicats de rivières, associations ou autres) avec qui vous avez été en contact ou me mettre en contact avec eux??? Je suis prête à parler de vive voix avec eux et même me déplacer chez eux. Les infos que je souhaiterais obtenir c'est : quelles modes de gestion utilisées, à quelle période, quelle intensité, avantages et contraintes de la mise en place des ces techniques, coût...) et leur retour d'experience (ce qui marche, ne marche pas...)!!!

    le but est que notre syndicat ne perde pas de temps à réaliser des etudes expérimentales et qu'il puisse bénéficier de l'expérience des autres gestionnaires pour endiguer le phénomènes plus rapidement temps qu'il en est encore temps!! Bien sûr il faudra surement adapter toutes ces techniques sur quelques sites pilotes pendant un certains temps pour être sûr que ça marche!! Je veux dire par là qu'il ne s'agit pas de piquer le travail des autres mais au contraire de ne pas se jetter a corps perdu dans plein de modes de gestion différentes si d'autres gestionnaires savent déjà que certaines ne fonctionnent pas bien!!

    voila merci d'avance pour vos réponses
    et si ça vous interesse toujours, je peux vous filer des biblio que j'ai récuperer !enfin peut-etre que vous les avez deja!!

    salut!! marion

  31. #56
    ganeshou

    Re : La Renouée du Japon

    Je connais un produit phyto qui tue la renouée du japon.
    Au fait connaissez vous son histoire.
    En bref ce sont des caisses de miunition USA en transit d'Okinawa au conflit européen en 44/45 qui les ont transporté.

  32. #57
    Guillmot

    Re : La Renouée du Japon

    Bonsoir,

    Je connais un produit phyto qui tue la renouée du japon.
    Lequel ?

    Au fait connaissez vous son histoire.
    En bref ce sont des caisses de miunition USA en transit d'Okinawa au conflit européen en 44/45 qui les ont transporté.
    L'histoire de qui ? De la Renouée ? Elle a été introduite bien avant en Europe (dès le XIXème).
    Compte à supprimer

  33. #58
    bayar

    Re : La Renouée du Japon

    Bonjour a tous et merci pour les infos.
    Je lutte egalement pour me debarasser des Renouées et il m est arrivé une chose particuliere.J ai une piscine hors sol et des Renouées poussent entre la piscine et un grillage de cloture.Je me trouvé dans la piscine et j arraché les Renouées d environ 2 metres.Une fois terminé je me suis assis sur la margele. J ai resenti une fraicheur pas habituel sur tout le corp et une trés forte odeur de clorophyl comme un chewing gum tout neuf que l on viens de deballer.C etait trés surprenant mais je n ai pas compris le phénomene qui ne sais jamais reproduit.Malheureusement d ailleurs car s etait trés agreable!!!!Je pense que la chimie qui s est produite avait un rapport avec le le clore de la piscine.Je tenais a vous faire part de cela.Merci!!!

  34. #59
    patalain

    Re : La Renouée du Japon

    Bonjour a tous je viens de m'inscrire sur ce forum car je cherchais des solutions pour éradiquer cette plante qui pousse dans mon potagé.
    Voila, j' ai défriché cette parcelle de terrain un hiver pour la cultiver.
    1/4 de la surface est envahi par la renoué que je ne connaissais pas à l'époque.
    J'ai donc tout coupé, brulé et au printemp suivant j'ai motoculté.
    Ce fut ma plus grosse érreur.
    J'ai quand même pu cultiver mais pas aux endroits ou la renoué poussais. J'avais multiplié les racines de cette plante.
    J'ai effectué des désherbages manuel, avec ma bêche et un couteau à désherber. Mais c'est un travail minucieux et trés long. Et la racine est trop profonde.
    A ce moment la je n'avait pas encore utilisé de produit de désherbage car j'ai un ruisseau qui borde ce terain et je ne souhaite pas polluer l'eau.
    L'année suivante(2009) je n'est pas cultivé de légume, mais je me suis concentré sur l'éradication de cette plante et aux nettoyage du terrain.
    J'ai commencé par faire venir un ami qui travail dans le TP et avec une mini pelle il a décaissé des souches de renoué.(Ces souches longeaient la route et formaient une haie).
    Tout fut décaissé à 80 cm de profondeur et on à enlevé 4 camions de terre et de racine.
    15 jours aprés la renoué poussaient au fond de la tranché.
    La, j'ai commencé à utiliser du gliphosate car je ne voyais pas d'autre solution.
    En pulvérisation, mais pas prés du court d'eau, et aussi en injection pur dans la tige.
    Cette plante résiste assez bien à ce produit.
    En injection elle à subit des dégats mais seulement 20% des tiges sont morte.
    Voyant que ce produit ne suffit pas et qu'il est mauvais pour l'environement j'ai décidé d'employer une autre méthode.
    J'ai quand même fait un dernier traitement au gliphosate il y a peu de temps.(Juste aprés la pleine lune)
    Maintenant je laisse passer un peu de temps, je vais couper les tiges et les bruler, puis recouvrir la surface d'une bache noir agricole.
    Pas d'eau, pas de lumière pendant deux à trois années.
    Je verai bien si la renoué survivra à ça...
    Pour une petite surface comme la mienne cela pourrait marcher mais je pense que ce ne serait pas possible de procéder ainsi sur des berges de rivière.
    Excusez moi c'est long mais je voulais vous faire partager mon expèrience avec cette plante qui me pourri l'existance.

  35. #60
    Burt67

    Re : La Renouée du Japon

    Bonjour,

    Juste une petite actualité à destination des professionnels et assoc : Il y a très prochainement un séminaire sur les espèces invasives en milieux aquatiques où sera abordée notamment la question de la renouée. Voici le lien du programme.

Sur le même thème :

Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Japon et espace
    Par BABAR dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 6
    Dernier message: 06/03/2010, 12h46
  2. japon et mondialisation
    Par marion1889 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/09/2009, 16h42
  3. Déchets verts "Renouée du Japon" ?
    Par Jodeha dans le forum Jardinage
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/10/2008, 12h54
  4. Séisme au Japon
    Par flimo dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 7
    Dernier message: 28/07/2005, 23h05
  5. japon
    Par quetzal dans le forum [Vie Artificielle] Et si les robots devenaient vivants ?
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/10/2004, 18h04