Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 99

Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?




  1. #1
    emrica

    Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Bonjour !!
    Pour les Tpe cet année mon groupe avons choisie d'étudier l'agiculture biologique.
    notre problématique: L'agriculture bio pourra-t-elle parvenir a nourir la population française a venir ?
    Pour pouvoir y répondre nous allons essayer de calculer les rendement possible si nous exploitons en bio tous les surface agricole en comparant avec l'agriculture conventionnelle. En prenant compte que la population va augmenter mais que nos besoins nutritionelle peuvent baissé car nous mangeons trop (surtout de la viande donc certain espace consacré à l'élevage vont pouvoir être convertie en cultivation).
    donc si vous avez des pistes pour nous aider des conseils à nous donner et des chiffres je suis preneur car les estimation sont compliqué et les calculs aussi .
    Merci d'avance

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    myoper

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    N'oubliez pas de définir l'AB, les avantages attendus et si ceux-ci seront conservés en augmentant les rendements.
    (voyez aussi les publis de l'INRA).

  4. #3
    emrica

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    ok merci, pouvez vous me dire quel chiffres dois-je chercher précisément à part rendement bio et agri conventionnel, besoin nutritionnel de l'homme et que dois-je prendre précisément en compte. Les sites ou dossiers personnel qui pourrait m'aider sont les bienvenue.


  5. #4
    bmag

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Les chiffres qui pourraient permettre l'ébauche d'une réponse sont ceux nécessaires à l'alimentation animale industrielle.
    J'ai lu sur des sites de professionnels de l'alimentation animale que :
    Pour nourrir 1 veau jusqu'à abattage, il faut 4,5 fois son équivalent poids en grains/fourrages
    Pour 1 saumon d'élevage, il faut 7 fois son poids en poissons sauvages
    Pour 1 poulet, il faut 1,75 fois son poids en grains (poulet en batterie, 40 jours d'élevage)

  6. #5
    esta la vita

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Il suffit d'évoquer l'histoire. L'agriculture bio nourrissait très bien les français avant l'apparition des engrais chimiques et des pesticides vers 1950.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Burt67

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    "Très bien" est un peu exagéré. Je me contenterais de dire que ça les nourissait.

  9. #7
    Garlik

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Bof, la comparaison avec les annees 50 me parait un peu specieuse : on peut arguer que :
    1 - la part de l'alimentation dans le budget familial est passe en 40 ans de 45% a 15%.
    2 - en 1950, il n'y avait que 40 millions de francais, contre 65 millions aujourd'hui
    3 - la plupart des modes de production de l'agriculture des annees 50 et avant n'obtiendrait pas le label Bio de nos jours (et echoueraient egalement a la plupart des evaluations sanitaires)

  10. Publicité
  11. #8
    poloassalili

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Bonjour,
    Si on s'en tient aux seuls rendements, quoi qu'en disent les sceptiques ils PEUVENT être au moins équivalents en culture tout organique, par rapport au conventionnel. et parfois même supérieurs. Tout est question de maintient et surtout augmentation de la fertilité des sols. Les moyens techniques actuels (mécaniques mais aussi la recherche) sont supérieurs à il y a 50 ans.
    tiens un exemple de technique prometteuse mais qui demande des moyens matériel (broyage) ainsi que de la matière première (des branches à broyer). et donc obligerait à replanter de larges haies bocagères et bosquets autour des champs (quel dommage! )

    http://www.actu-environnement.com/ae/news/1906.php4

    si cela double au moins les rendements (avec moins ou pas d'engrais supplémentaire), on peut même se permettre de diviser par deux les surfaces en culture pour planter haies et bosquets (qui permettent la pénétration de l'eau dans le sous-sol l'hiver, protègent les cultures du vent, apportent de l'humidité ambiante l'été, "remontent" des minéraux du sous-sol, protègent de l'érosion, apportent de l'humus, abritent la faune .....)

  12. #9
    invite765432345678
    Invité

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Citation Envoyé par Garlik Voir le message
    Bof, la comparaison avec les annees 50 me parait un peu specieuse : on peut arguer que :
    1 - la part de l'alimentation dans le budget familial est passe en 40 ans de 45% a 15%.
    2 - en 1950, il n'y avait que 40 millions de francais, contre 65 millions aujourd'hui
    3 - la plupart des modes de production de l'agriculture des annees 50 et avant n'obtiendrait pas le label Bio de nos jours (et echoueraient egalement a la plupart des evaluations sanitaires)
    Oui mais les 40 millions de français qui travaillaient au champ ou à l'usine mangeaient un peu plus que les gringalets de 2009.

    En 1950, les pesticides étaient inexistants et la terre était vivante (microrganismes, vers).

    Quant aux problèmes sanitaires, il était possible de vendre du lait non réfrigéré et non bouilli parce qu'il intégrait toutes les défenses immunitaires. A force d'utiliser des antibiotiques dans l'élevage, le lait ne pourrait plus être commercialisé dans les mêmes conditions qu'en 1950.

    Evidemment, ma mère bouillait le lait avec beaucoup de soin. Il avait un autre goût que celui pasteurisé actuel.

    La même différence qu'entre un vin trafiqué (levures exogènes, pesticides,...) et un vin bio.

    Vous parlez donc de choses que vous connaissez mal.

    Heureusement, les anciens ont conservé la mémoire du temps passé.

    Cordialement,

  13. #10
    Garlik

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    C'est juste pour le plaisir de troller où tu pense sincèrement ce que tu écris RedDwarf ?

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Oui mais les 40 millions de français qui travaillaient au champ ou à l'usine mangeaient un peu plus que les gringalets de 2009.
    J'espère que c'est une plaisanterie ?

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    En 1950, les pesticides étaient inexistants et la terre était vivante (microrganismes, vers).
    Sans doute, mais je ne vois pas en quoi ca répond à la question posée ni en quoi cet argument est pertinent dans le contexte.

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Quant aux problèmes sanitaires, il était possible de vendre du lait non réfrigéré et non bouilli parce qu'il intégrait toutes les défenses immunitaires. A force d'utiliser des antibiotiques dans l'élevage, le lait ne pourrait plus être commercialisé dans les mêmes conditions qu'en 1950.
    D'une part, les "défenses immunitaires" du lait de vache n'ont strictement aucun effet sur l'homme. D'autre part, ce n'est pas parce qu'il était possible de le faire que ça ne posait pas de problèmes sanitaires. L'utilisation d'antibiotique dans l'élevage n'a rien a voir dans l'affaire.

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Evidemment, ma mère bouillait le lait avec beaucoup de soin.
    Et elle avait de bonnes raisons de le faire.

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Vous parlez donc de choses que vous connaissez mal.
    Ah tiens ca faisait longtemps que cet argument grotesque n'avait pas été ressorti. Je répondrais 2 choses :
    1 - Qu'est ce que tu en sais ?
    2 - A te lire, c'est plutôt quoi qui mélange tout. Tu confonds "agriculture biologique" et "passéisme".

  14. #11
    yves25

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Vous avez vu qui a lancé la discussion et dans quel cadre?

    Alors SVP , laissez les querelles de côté et tachez de lui répondre avec des éléments concrets et pas des bonnes intentions ou des comparaisons vaseuses


    Perso, ça m'intéresse mais j'y connais rien
    je me pose d'ailleurs surtout la question de la généralisation à l'échelle de la planète mais c'est une autre histoire.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  15. #12
    emrica

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    nous étions partis sur le monde mais cela est plus compliqué à analysé donc nous sommes restés à l'échelle nationale. mais peut etre pourrions nous faire une généralisation.

  16. #13
    myoper

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Oui mais les 40 millions de français qui travaillaient au champ ou à l'usine mangeaient un peu plus que les gringalets de 2009.
    Avec l'augmentation de l'obésité ?
    Je demande des études confirmant cette affirmation !
    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    En 1950, les pesticides étaient inexistants
    Faux : Le DDT
    http://fr.wikipedia.org/wiki/DDT
    En 1874 : http://fr.wikipedia.org/wiki/DDT#Histoire
    Ou encore le dinitro-ortho-crésol (DNOC), synthétisé avant 1930 et utilisé en 1932 pour le désherbage des céréales, la phénothiazine en 1935 ...

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    et la terre était vivante (microrganismes, vers).
    Ca veut dire quoi vivante ?
    Elle est morte maintenant, elle ne bouge plus ?

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Quant aux problèmes sanitaires, il était possible de vendre du lait non réfrigéré et non bouilli parce qu'il intégrait toutes les défenses immunitaires.
    Il intégre autant de "défenses" avant qu'après et ça n'a strictement aucun intéret : on consomme le lait pour ses proteines, ses acides gras (...).

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    A force d'utiliser des antibiotiques dans l'élevage, le lait ne pourrait plus être commercialisé dans les mêmes conditions qu'en 1950.
    Parce qu'on s'est aperçu que le lait était souvent contaminé (en commençant a recenser les infections et intoxications causées par le lait vendu non réfrigéré et non bouilli), on a du mettre des procédures en route.
    C'est parce qu'on a utilisé les antibiotiques (entre autres) qu'on a pu continuer a commercialiser ces produits d'élevage (...).

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Vous parlez donc de choses que vous connaissez mal.
    Heureusement, les anciens ont conservé la mémoire du temps passé.

  17. #14
    felicha

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Citation Envoyé par esta la vita Voir le message
    Il suffit d'évoquer l'histoire. L'agriculture bio nourrissait très bien les français avant l'apparition des engrais chimiques et des pesticides vers 1950.
    Les engrais chimiques (super phosphates) ont commencé à être produits en 1810 en Irlande, puis peu de temps après dans tous les pays européens et nord américains.
    En 1880; la France consommait déjà près de deux millions de tonnes de superphosphates par an.
    Jusqu'en 1910, les seules ressources d'azote engrais étaient importées du Chili et des ilots du Pacifique et de l'Océan indien recouverts de Guano. Les tonnages atteignaient 2 millions de tonnes par an. Ces ressources sont quasi épuisées.
    En 1927, la France produisait déjà 200.000 tonnes d'azote transformé en engrais par an et en 1950 la seule production française dépassait 5 millions de tonnes par an.
    Un corps humain contient 3% d'azote qui provient en totalité de son alimentation et un homme de 70 kg pisse 12 grammes d'azote par jour. Tout cet azote provient de l'agriculture et n'y retourne pas.
    Le recyclage est inexistant. C'est là le problème.

  18. #15
    myoper

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Citation Envoyé par Citation Voir le message
    L'utilisation des pesticides en agriculture remonte à l'antiquité. L'usage du soufre paraît remonter à 1000 ans avant J.C., l'arsenic était recommandé par Pline ...

    L'utilisation plus généralisée des pesticides a suivi les progrès de la chimie minérale. Au XIXe siècle, les traitements fongicides sont à base de sulfate de cuivre (dont la célèbre bouillie bordelaise) ou à base de mercure ; les insecticides tels l'arsénite de cuivre, l'acétoarsénite de cuivre, l'arséniate de plomb font aussi leur apparition. Le pyrèthre, une poudre provenant de fleurs du genre chrysanthemum est introduit comme insecticide à cette même époque.

    Ensuite, les pesticides profitent très largement du développement de la chimie organique déjà avant la guerre 39-45 ; puis surtout après. C'est à cette époque qu’apparaissent un grand nombre de composés organiques.
    http://www.observatoire-pesticides.g....php?pageid=61
    C'est sans commentaires.


    Il faut définir l'AB.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculture_biologique
    http://www.inra.fr/la_science_et_vou...uoi_parle_t_on
    http://www1.montpellier.inra.fr/dina...x/Desclaux.pdf
    Les différences observées et attendues avec les autres agricultures (...).

  19. #16
    invite765432345678
    Invité

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Citation Envoyé par Garlik Voir le message
    C'est juste pour le plaisir de troller où tu pense sincèrement ce que tu écris RedDwarf ?


    J'espère que c'est une plaisanterie ?


    Sans doute, mais je ne vois pas en quoi ca répond à la question posée ni en quoi cet argument est pertinent dans le contexte.


    D'une part, les "défenses immunitaires" du lait de vache n'ont strictement aucun effet sur l'homme. D'autre part, ce n'est pas parce qu'il était possible de le faire que ça ne posait pas de problèmes sanitaires. L'utilisation d'antibiotique dans l'élevage n'a rien a voir dans l'affaire.


    Et elle avait de bonnes raisons de le faire.


    Ah tiens ca faisait longtemps que cet argument grotesque n'avait pas été ressorti. Je répondrais 2 choses :
    1 - Qu'est ce que tu en sais ?
    2 - A te lire, c'est plutôt quoi qui mélange tout. Tu confonds "agriculture biologique" et "passéisme".
    Les problèmes sanitaires en 1959 valaient bien ceux de 2009 car encore une fois, les aliments étaient de meilleure qualité. Je dis simplement que le lait sorti du pis de la vache se gardait plus longtemps. C'est une constatation, à vous d'en comprendre les raison au lieu de tout nier en bloc.

    J'ai vécu en Grèce dans les années 80, les carcasses de boeuf étaient accrochées au clou direcment dans la rue devant l'échoppe du boucher. Les mouches se posaient sur la viande en plein été !

    Je n'ai jamais eu la moindre intoxication alimentaire durant plus de 3 années.

    Dans le même temps en France, on forçait sur les antibiotiques et autres hormones et il arivait que la viande fonde de moitié dans la poèle. En Grèce, la viande ne rétrécissait pas à la cuisson. Elle avait de plus un goût et une saveur incomparable. L'autre constatation est que la viande d'origine française, on pouvait la traverser avec un doigt.

    Si vous ne croyez pas mes propos, ce n'est pas grave, je suis persuadé de ce que je dis parce que c'est du vécu.

    Merci

  20. #17
    invite765432345678
    Invité

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Avec l'augmentation de l'obésité ?
    Je demande des études confirmant cette affirmation !

    Faux : Le DDT
    http://fr.wikipedia.org/wiki/DDT
    En 1874 : http://fr.wikipedia.org/wiki/DDT#Histoire
    Ou encore le dinitro-ortho-crésol (DNOC), synthétisé avant 1930 et utilisé en 1932 pour le désherbage des céréales, la phénothiazine en 1935 ...


    Ca veut dire quoi vivante ?
    Elle est morte maintenant, elle ne bouge plus ?


    Il intégre autant de "défenses" avant qu'après et ça n'a strictement aucun intéret : on consomme le lait pour ses proteines, ses acides gras (...).


    Parce qu'on s'est aperçu que le lait était souvent contaminé (en commençant a recenser les infections et intoxications causées par le lait vendu non réfrigéré et non bouilli), on a du mettre des procédures en route.
    C'est parce qu'on a utilisé les antibiotiques (entre autres) qu'on a pu continuer a commercialiser ces produits d'élevage (...).
    Un travailleur de force mange évidemment beaucoup plus. On voit que vous n'avez jamais travaillé à l'usine. J'ai travaillé en 3 X 8 lorsque j'étais étudiant.

    L'utilisation à hautes doses des pesticides et engrais dans l'agriculture ne date pas en France des années 30.

    Mes parents n'ont jamais été contaminés et moi non plus d'ailleurs par le lait vendu en bidon par le laitier. Je n'ai pas connaissance que des problèmes graves soient survenus dans ma famille. Le lait était trait le matin et distribué dans la matinée.

    Si vous ne savez pas ce que signifie une terre biologiquement vivante, c'est grave. Je peux vous donner des liens si vous insistez.

    L'usage des antibiotiques à titre préventif et haute dose dans l'agriculture est une stupidité sans nom. Chez les humains également mais c'est une autre histoire.

  21. #18
    myoper

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Les problèmes sanitaires en 1959 valaient bien ceux de 2009 car encore une fois, les aliments étaient de meilleure qualité.
    Sur quelles bases est fondé cete affirmation ?
    (sources, études)

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Je dis simplement que le lait sorti du pis de la vache se gardait plus longtemps. C'est une constatation, à vous d'en comprendre les raison au lieu de tout nier en bloc.
    Ben justement, je le constate pas du tout.
    Je remarque que le lait qui sort du pis de vache en 2009 se garde aussi bien que celui de 1950 pour peu que les conditions d'hygiene soient (aient été) respectées.

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    J'ai vécu en Grèce dans les années 80, les carcasses de boeuf étaient accrochées au clou direcment dans la rue devant l'échoppe du boucher. Les mouches se posaient sur la viande en plein été !
    Je n'ai jamais eu la moindre intoxication alimentaire durant plus de 3 années.
    Et alors ?
    Vous, peut être pas mais beaucoup d'autres certainement.
    Citation Envoyé par Charte Voir le message
    6. Ayez une démarche scientifique ... Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions.
    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Dans le même temps en France, on forçait sur les antibiotiques et autres hormones et il arivait que la viande fonde de moitié dans la poèle. En Grèce, la viande ne rétrécissait pas à la cuisson. Elle avait de plus un goût et une saveur incomparable. L'autre constatation est que la viande d'origine française, on pouvait la traverser avec un doigt.

    Si vous ne croyez pas mes propos, ce n'est pas grave, je suis persuadé de ce que je dis parce que c'est du vécu.
    Oui et ça n'a strictement rien a voir avec les antibiotiques ni avec la pleine lune mais plutot parce que vous mangiez sans doute de la semelle faisandée trop cuite.
    Je répète donc :
    Citation Envoyé par Charte Voir le message
    6. Ayez une démarche scientifique ... Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions.

  22. #19
    myoper

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Un travailleur de force mange évidemment beaucoup plus. On voit que vous n'avez jamais travaillé à l'usine. J'ai travaillé en 3 X 8 lorsque j'étais étudiant.
    Plus que quoi ???
    Certains enfants mangent nettement plus que la ration d'un travailleur de force et deviennent obèses : votre affirmation ne repose pour l'instant sur rien.

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    L'utilisation à hautes doses des pesticides et engrais dans l'agriculture ne date pas en France des années 30.
    Je pense vous avoir donné assez de lien avec ds dates précises qui montrent clairement que votre affirmation précédente était totalement fausse.
    C'est tout ce que je voulais souligner.

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Mes parents n'ont jamais été contaminés et moi non plus d'ailleurs par le lait vendu en bidon par le laitier. Je n'ai pas connaissance que des problèmes graves soient survenus dans ma famille. Le lait était trait le matin et distribué dans la matinée.
    Toute ma famille était tout le temps malade et je ne me suis jamais senti aussi bien depuis que les conservateurs et autres produits chimiques ont été utilisés.

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Si vous ne savez pas ce que signifie une terre biologiquement vivante, c'est grave. Je peux vous donner des liens si vous insistez.
    Vu les affirmations fausses ou sans fondement que vous nous pondez a longueur de messages, on va pouvoir s'en passer : pour l'instant, les plantes poussent encore.

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    L'usage des antibiotiques à titre préventif et haute dose dans l'agriculture est une stupidité sans nom. Chez les humains également mais c'est une autre histoire.
    C'est pour la culture des vaches que vous dites ça ?v


  23. #20
    invite765432345678
    Invité

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Sur quelles bases est fondé cete affirmation ?
    (sources, études)


    Ben justement, je le constate pas du tout.
    Je remarque que le lait qui sort du pis de vache en 2009 se garde aussi bien que celui de 1950 pour peu que les conditions d'hygiene soient (aient été) respectées.


    Et alors ?
    Vous, peut être pas mais beaucoup d'autres certainement.




    Oui et ça n'a strictement rien a voir avec les antibiotiques ni avec la pleine lune mais plutot parce que vous mangiez sans doute de la semelle faisandée trop cuite.
    Je répète donc :
    Bonsoir,

    Non, c'est une constatation que tous les gens de ma génération ont fait (58 ans).

    Les poulets élevés en batteries avec antibiotiques et hormones ont une viande qui est néfaste pour la santé humaine: pas de goût, os mous. Pas besoin d'études scientifiques pour dire que c'est dégeulasse. Le goût n'est pas un sens aussi dévalorisé que veulent bien l'affirmer les scientifiques.

    C'est comme les viticulteurs en Bordelais qui affirment produire de grands crus alors que les racines de leurs vignes ne pénétrent plus le sol du fait de l'utilisation trop intensive de nitrates. On pourrait également parler du sulfate de cuivre qui empoisonne les sols (terres gravement polluées en Bordelais) ainsi que des sulfites.

    Cette société ne respecte pas le vivant, vous allez en payer le prix fort, vous les nouvelles générations.

    Continuez avec vos certitudes de scientifiques. Un jour, vous comprendrez que vous avez tort.

  24. #21
    myoper

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Non, c'est une constatation que tous les gens de ma génération ont fait (58 ans).
    Aucun intéret !
    Citation Envoyé par Charte Voir le message
    6. Ayez une démarche scientifique. Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions.
    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Les poulets élevés en batteries avec antibiotiques et hormones ont une viande qui est néfaste pour la santé humaine: pas de goût, os mous. Pas besoin d'études scientifiques pour dire que c'est dégeulasse. Le goût n'est pas un sens aussi dévalorisé que veulent bien l'affirmer les scientifiques.
    Joli raisonnement :
    C'est néfaste parce qu'il n'y a pas de goût.

    Cela n'a strictement aucun rapport et les produits (issus de l'agriculture) actuels tuent bien moins souvent que les produits que vous regrettez mais les gens qui en sont mort ne sont lus la pour le dire ... CQFD.
    Après les arguments faux, vous nous faites les raisonnements illogiques.

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    On pourrait également parler du sulfate de cuivre qui empoisonne les sols (terres gravement polluées en Bordelais) ...
    Que la polution soit un problème n'est une surprise pour personne...
    Le cuivre de la bouillie bordelaise préconisé dans l'agriculture bio et utilisé depuis bien avant 1950 en est la cause ?
    Les produits chimiques modernes limitent ce phénomène !

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Cette société ne respecte pas le vivant, vous allez en payer le prix fort, vous les nouvelles générations.

    Continuez avec vos certitudes de scientifiques. Un jour, vous comprendrez que vous avez tort.
    Sans le scientifiques et leurs "certitudes", vous ne vivriez pas avec votre confort moderne (dans une grotte ?) et seriez mort depuis plus de 18 ans (en prennant une médianne de vie d'avant 1800).

  25. #22
    streshydrique

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Bonsoir,

    Non, c'est une constatation que tous les gens de ma génération ont fait (58 ans).

    Les poulets élevés en batteries avec antibiotiques et hormones ont une viande qui est néfaste pour la santé humaine: pas de goût, os mous. Pas besoin d'études scientifiques pour dire que c'est dégueulasse. Le goût n'est pas un sens aussi dévalorisé que veulent bien l'affirmer les scientifiques.

    C'est comme les viticulteurs en Bordelais qui affirment produire de grands crus alors que les racines de leurs vignes ne pénétrent plus le sol du fait de l'utilisation trop intensive de nitrates. On pourrait également parler du sulfate de cuivre qui empoisonne les sols (terres gravement polluées en Bordelais) ainsi que des sulfites.

    Cette société ne respecte pas le vivant, vous allez en payer le prix fort, vous les nouvelles générations.

    Continuez avec vos certitudes de scientifiques. Un jour, vous comprendrez que vous avez tort.
    Bonsoir, le goût est subjectif, il dépend de plein de facteur, parle en avec des gens de ton entourage qui ont des goûts différents.

    Les sols ne sont pas "mort" biologiquement mais il ont (en moyenne ) une très mauvaise activité biologique (cf bourguignon).

    je n'ai pas plus que toi a "payé" le prix fort, les décisions politiques ont été prises par rapport aux connaissance du moment, ils en serait autrement maintenant.

    Je pense sincèrement que l'on a commit une grossière erreur en accordant beaucoup plus d'importance a la chimie qu'a la biologie en agriculture.

    Pour le lait, le lait crue ce consserve aussi bien qu'avant, ce qui change c'est nos défenses immunitaires, vue que l'on as a dispositions des produits "sains" ont ne les "cultive" pas a assez.

  26. #23
    invite765432345678
    Invité

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Aucun intéret !




    Joli raisonnement :
    C'est néfaste parce qu'il n'y a pas de goût.

    Cela n'a strictement aucun rapport et les produits (issus de l'agriculture) actuels tuent bien moins souvent que les produits que vous regrettez mais les gens qui en sont mort ne sont lus la pour le dire ... CQFD.
    Après les arguments faux, vous nous faites les raisonnements illogiques.

    Que la polution soit un problème n'est une surprise pour personne...
    Le cuivre de la bouillie bordelaise préconisé dans l'agriculture bio et utilisé depuis bien avant 1950 en est la cause ?
    Les produits chimiques modernes limitent ce phénomène !

    Sans le scientifiques et leurs "certitudes", vous ne vivriez pas avec votre confort moderne (dans une grotte ?) et seriez mort depuis plus de 18 ans (en prennant une médianne de vie d'avant 1800).

    N'ayant plus d'arguments à opposer puisqu'il semble que toutes mes croyances soient fausses, je vais aller me coucher rasséréné d'avoir gagné déjà 18 années de vie additionnelle.

    J'ai un peu des difficultés à déméler le vrai du faux dans tous ses arguments. Le fait d'avoir du dégoût pour un aliment signifie qu'il est le plus fréquemment mauvais pour la santé. Ce n'est parfois pas le cas mais c'est très rare (les oeufs pourris je crois du fait de la protection de la membrane interne).

    Si on devait connaître un jour une rupture énergétique, la situation deviendrait particulièrement difficile pour le plus grand nombre à en croire vos propos (plus de réfrigérateurs, plus d'eau potable, plus de climatisation dans les hopitaux dans des batiments totalement étanches....). La situation serait totalement intenable et pire que la situation d'après guerre.

    Par chance, à moins que vous trouviez d'ici là le secret de l'immortalité,, je devrais logiquement être mort et enterré courant 2050.

    Bonsoir
    Dernière modification par invite765432345678 ; 13/10/2009 à 00h22.

  27. #24
    invite765432345678
    Invité

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Bonjour,

    La question posée dans ce forum est-elle pertinente alors que selon un récent rapport, il n'y aurait que très peu de différences entre le bio et le non bio (oligo-élements,vitamines,.. ). Dans le non bio, il y a évidemment des traces de pesticides.

    Aucun forunaute ne peut répondre concrétement à une telle question tant elle est complexe.

    Le futur sera sans doute une meilleure adéquation entre technologie et nature (pas trop de pesticides, engrais apportés d'une manière mieux contrôlée, arrosage économique au pied des plantes, jachère pour ne pas épuiser les sols, ...).

    Cordialement,

  28. #25
    Burt67

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Attention à ne pas reproduire dans votre TPE les nombreuses erreurs de ce fil. Beaucoup de messages souffrent de ce que l'on pourrait scientifiquement qualifier de "syndrome de l'extrapolation foireuse" (SEF) ; ou comment passer d'un cas particulier (le boeuf grec de 1950) à la règle générale (c'était mieux avant !!).

    C'est hélas assez fréquent sur tout le forum environnement.

  29. #26
    esta la vita

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    J'avais fixé la date de 1950, comme celle de l'apparition des engrais chimiques et des pesticides, je me suis trompé, mais mon propos est plutôt autour de l'usage de ces produits. Je veux dire que s'ils sont généralisé aujourd'hui, ils existaient déjà, mais leur emploi n'était pas encore devenu la norme il y a 50 ans.

    Mes grand-parents faisaient de l'agriculture traditionnelle, qui ne passerait peut-etre pas les normes de l'agriculture bio d'aujourd'hui, mais c'était une agriculture sans aucun ajout de produit extérieur à l'exploitation. Et je crois bien que toutes les autres petites exploitations autour d'eux procédaient de la meme manière.

  30. #27
    poloassalili

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Je me permets d'énoncer un problème qui aidera peut-être pour votre exposé :

    SI il est avéré qu'en effet il y a équivalence sur le plan nutritionnel entre culture organique (je ne dirai pas bio volontairement car il y a des produits chimiques aussi) et culture dite "conventionnelle" (où soit dit en passant des progrès sont faits tant sur la moindre toxicité des produits utilisés - normes toujours plus restrictives, produits retirés - que sur leur utilisation plus raisonnée). Et SI il est avéré aussi qu'on peut avoir des rendements similaires (ou que les surfaces disponibles permettent de produire autant avec moins de rendement, pourquoi pas).

    Voir les conclusions de l'OMS disant que l'agriculture biologique pourrait selon elle nourrir toute la planète (à quelles conditions? manger moins ou pas de viande rouge? plus de céréales pour les Hommes et moins pour les animaux et la production de carburant?)

    Alors pourquoi ne pas produire uniquement en organique, ce qui règlerait de nombreux problèmes environnementaux (pollution, érosion, paysage monotones, baisse de biodiversité et de biomasse, inondations aggravées ...) et éventuellement sanitaires (en particulier pour les cultivateurs exposés aux produits qu'ils utilisent) ?

    Est-ce que cela coute plus cher? --> pour comparer il faudrait déduire tous les couts liés à l'agriculture conventionnelle = couts environnementaux, couts des engrais et pesticides, subvenions ... et comparer à ceux du bio
    Est-ce une question de volonté ou de manque de formation?
    Cela demande-t-il plus de travail?

    Voilà quelques pistes à explorer ...

  31. #28
    boumboumjack

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Ce dont je me souviens de l'agriculture biologique c'est: "pas de produit Synthétique" (cad fabriqué par l'homme). Cela part d'une idéologie, après c'est normale que les résultats sanitaires et la qualité soit ALÉATOIRE. (bonne année, bonne récolte, pas de pesticide, produit "saint"/ mauvaise année, mauvaise récolte, toujours pas de pesticide, mais probablement contaminé par les champignons (mycotoxines), produit probablement plus toxique qu'un produit traité)

    Il y a plein de petites anecdote savoureuse avec le bio. Du genre, l'agriculteur qui faisait pousser ses légumes, et les vendait en tant que produit super saints, au bord d'un péage autoroutier. Les aliments étaient bien au dessus des limites tolérées de plombs.

    Sinon il y a l'acide priopionique, corrosif et autorisé, mais le propcorn, sa version non corrosive est interdite car synthétique...

    Pour faire simple: produit et environnement de bonne qualité= produit et environnement surveillé, testé, étudié.

  32. #29
    invite765432345678
    Invité

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Bonjour,

    J'ai connu tous les excès de l'agriculture aux pesticides dans l'arboriculture des années 70: traitements chimiques tous les trois jours en période de production, cultures en espaliers au lieu d'un arbre par are, fruits de petite taille plus sensibles à la contamination par les pesticides à l'intérieur du fruit. Les arbres traités avaient des feuilles d'un vert plus clair que les autres arbres.

    Durant cette période et les décennies qui ont suivi personne ne se préoccupaient des conséquences de cette chimie à haute dose sur la santé des agriculteurs et des consommateurs.

    Dire que tout est sous contrôle en 2009 est une affirmation sur lequel je ne donnerais pas ma main à couper. Il en va de même dans toutes les industries: pollution grave des rivières françaises par le pyralène par exemple.

    Comme les médecins étaient sollicités en permanence par les représentants des laboratoires pharmaceutiques, il en allait de même pour les agriculteurs. Constater que tel produit est très néfaste pour la reproduction des abeilles alors qu'il est commercialisé depuis plusieurs années est le comble de l'absurdité poussé à son paroxisme et la négation absolu du principe de précaution.

    Ces deux dernières années, on voit fleurir des appellations de vins bios, prônés par des auteurs comme Charles BOT depuis presque 10 ans, avec un retour à une agriculture raisonnée: pas d'herbicides, meilleur contrôle des produits chimiques tels que le sulfate de cuivre et le soufre, ajout de sucre uniquement en cas de stricte nécessité, refus des levures exogènes de laboratoire qui font perdre la saveur du terroir.

    Cordialement,

  33. #30
    invite765432345678
    Invité

    Re : Agriculture biologique peut-elle nourir la population francaise ?

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Bonjour,

    J'ai connu tous les excès de l'agriculture aux pesticides dans l'arboriculture des années 70: traitements chimiques tous les trois jours en période de production, cultures en espaliers au lieu d'un arbre par are, fruits de petite taille plus sensibles à la contamination par les pesticides à l'intérieur du fruit. Les arbres traités avaient des feuilles d'un vert plus clair que les autres arbres.

    Durant cette période et les décennies qui ont suivi personne ne se préoccupaient des conséquences de cette chimie à haute dose sur la santé des agriculteurs et des consommateurs.

    Dire que tout est sous contrôle en 2009 est une affirmation sur lequel je ne donnerais pas ma main à couper. Il en va de même dans toutes les industries: pollution grave des rivières françaises par le pyralène par exemple.

    Comme les médecins étaient sollicités en permanence par les représentants des laboratoires pharmaceutiques, il en allait de même pour les agriculteurs. Constater que tel produit est très néfaste pour la reproduction des abeilles alors qu'il est commercialisé depuis plusieurs années est le comble de l'absurdité poussé à son paroxisme et la négation absolu du principe de précaution.

    Ces deux dernières années, on voit fleurir des appellations de vins bios, prônés par des auteurs comme Charles BOT depuis presque 10 ans , avec un retour à une agriculture raisonnée: pas d'herbicides, meilleur contrôle des produits chimiques tels que le sulfate de cuivre et le soufre, ajout de sucre uniquement en cas de stricte nécessité, refus des levures exogènes de laboratoire qui font perdre la saveur du terroir.

    Cordialement,
    NB: http://www.vinpur.com

Sur le même thème :

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. la MQ peut elle decrire la realité?
    Par tuccent dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 200
    Dernier message: 01/04/2009, 10h20
  2. Agriculture productiviste ou agriculture durable ?
    Par kapou123 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/04/2007, 16h42
  3. Etude de l'évolution de la population française
    Par derko dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 10
    Dernier message: 09/01/2007, 01h02
  4. après un dut génie biologique qu'est-ce qu'on peut faire?
    Par poupilapi dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/10/2006, 14h28
  5. La philosophie peut-elle se passer de la science ?
    Par Fulcanelli dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 50
    Dernier message: 20/09/2004, 20h14