Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Et l'energie calorifique alors ???




  1. #1
    filims2

    Et l'energie calorifique alors ???

    Bonjour,

    Un jour j'ai pu regardé une émission ou un professionnel de l'isolation des bâtiments inspectait la déperdition de chaleur du aux mauvaises
    isolation des fenêtres, des portes, et des toits grâce a un détecteur thermique.Cela m'as amené a me poser une question. Je me suis demandé si
    , outre la consommation de carburant fossile producteur de C02, si l'énergie calorifique en elle-même ainsi perdue dans l'atmosphère ne pouvait
    pas aussi a elle seule participer aux "réchauffement climatique".En me questionnant, ce raisonnement m'as amené a me dire que probablement l'énergie
    calorifique ainsi perdue n'augmentait que très faiblement( en une partie tellement infime en comparaison au effet du c02) le réchauffement ainsi crée
    ou bien qu'elle était tous simplement comprise dans la combustion du carburant, donc dans la production de co2 et donc aux réchauffement ainsi causé par ce c02. Alors, pour en avoir
    le cœur net avec mon raisonnement , il me fallait une "énergie propre", l'énergie solaire par exemple . Si un radiateur électrique est alimenté par l'énergie solaire,
    il ne produit que de l'énergie calorifique sans c02,vapeur d'eau ou méthane. Quand j'expose cette réflexion a certaine personne, ils me répondent que cela ne peux
    en rien contribuer aux réchauffement de la planète. Alors, attention, il va vous falloir beaucoup d'imagination pour vous représenter ce qui va suivre. Si ce même
    radiateur alimenté avec la même énergie (solaire) était tellement grand qu'il recouvrirait toute la surface de la planète sur une centaine de mètres de hauteur
    et qu'il délivrait une température supérieur a la température moyenne de la terre, n'aurait-il toujours aucune influence sur la température de l'atmosphère de
    la planète. Si la réponse est oui ou peut-etre, alors regardé bien sur cette planète le nombre de maisons, d'immeubles, de bâtiments chauffé, de moteurs etc qui pourraient être comparait a de
    mini radiateur.Tous ces bâtiments perdent de la chaleur et réchauffent ainsi l'air qui les entourent. Jamais je n'ai entendu dire que l'énergie calorifique pouvait
    a elle seule aussi être un facteur, DANS LA MOINDRE PROPORTION QU'IL SOIT, du réchauffement de l'atmosphere. Évidemment, je comprend bien que de chauffer les bâtiments
    et agréable et presque vital dans les pays du nord. Je me demande seulement si l'on accuse vraiment tous les responsables du "réchauffement climatique".
    C'est la même chose pour les centrales nucléaire ou tous ce qui produit de la vapeur d'eau. C'etait surtout le cas au 19eme siecle avec le moteur a vapeur. Anne Lauvergeon, porte parole du nucléaire dit le nucléaire est propre. Pour moi propre veux dire qui ne rejetent rien du tout. Le co2 n'est pas de la pollution, il est vital au fonctionnement de notre planéte. C'est la quantité rejetée qui l'est.
    Sans compter les effets radioactif, le non recyclage des déchets contaminé. La vapeur d'eau aussi est un des principal gaz qui provoque le réchauffement climatique. Si l'on se mettait a rejetait des quantités colossal de vapeur d'eau dans l'atmosphére, ne créerait-on pas le meme probléme qu'avec le co2 ???
    Évidemment,
    de l'eau ce n'est pas du co2. Or regardé bien dans le monde le nombre d'usine, de bâtiments qui rejettent de la vapeur d'eau. Tout ces facteur mis bout a bout, pour moi, accentuent d'autant plus le rechauffement.

    Je suis tout a fait pérsuadé que l'homme est le SEUL résponsable du changement climatique et que cela est causé
    en trés grande partie au co2 réjeté dans l'atmosphére. C'est mathématique, logique et évident. La couche de
    l'atmosphére est vraiment trés mince et l'on réduit de plus en plus les absorbeurs de carbone comme les forets.
    C'est pour l'instant le probléme le plus péocuppant.
    "Le raisonnement" que je veux evoquer etait de savoir si, en excluant la pollution
    de co2", la chaleur(donc l'energie calorifique) ainsi perdue dans l'atmosphére du a tout les appareils thermique de l'homme, n'avait pas aussi une influence toute proportion gardée evidemment sur le rechauffement.
    Bien sur, la chaleur corporel de l'homme et des animaux a sang chaud est aussi perdu dans l'atmospere, mais je me demande si la terre a deja ete aussi "sur"peuplé
    que a cet époque; peut-etre bien ou probablement. Thermiquement, Nous somme 6 milliard d'êtres humain plus tout les autres animaux a sang chaud que l'homme n'as pas encore eu l'occassion d'extérminer directement ou indirectement.
    Cela fait une masse chauffante considérable, mais a cela il faut aussi ajouter les pertes thermique de tout nos batiments et moyen de transport etc qui eux ne representent pas un petit volume de chaleur
    egal a la taille d'un homme ou meme d'un elephant mais ce sont des volumes bien plus conséquent . Ne dit-on pas que dans certaines grande ville, il y reigne un micro-climat ? A quoi est-ce du ?
    Réellement au co2 des voitures et cheminées des habitations ou des usines, ou bien au pertes thermique des moteurs de voitures, des appareils et des batiments chauffé ?
    C'est pour cela que je me pose la question de savoir si notre atmosphere ne pourrait-elle pas aussi etre réchauffée de l'intérieur en plus de l'etre "de l'exterieur" grace a la
    captation des rayons solaire par les gaz a effets de serre.
    Ca me semble logique que si l'on met un radiateur d'une taille et/ou d'une témperature suffisante, qu'il soit alimenté par du charbon ou bien par du photovoltaïque, il finira forcément par rechauffer l'air qu'il l'entoure, c'est son but.
    Mais quand je constate toute les sources de chaleurs dont l'homme dispose, cela ne me parait pas négligeable en comparaison a tout les etres vivants a sang chaud qui produisent eux-meme de la chaleur.
    Ca l'est d'autant plus qu'il faut faire l'addition des 2 (sources de chaleurs de production humaines + etres vivants a sang chaud dont l'homme).
    Sauf que les etres vivants produisent en moyenne 37°, alors que les moteurs de voitures, les radiateurs etc..., dépassent trés largement cette temperature.
    Si je place une résistance chauffantes dans un aquarium, l'eau va se mettre a chauffé, co2 ou pas !!! Pourquoi ne serait-ce pas pareil avec notre atmosphére ?
    Peut-etre avez-vous un explication, un détail ou un phénoméne physique que j'ignore ? Ou bien est-ce en partie vrai mais pas totalement ?Ou bien vaut-il mieux ne pas evoquer cela pour mieux se concenter sur le co2 ?
    Ou bien est-ce simplement parce que c'est un facteur sur lequel on ne peut pas veritablement influé ? Si grace ou a cause (c'est selon !!!) du co2 l'energie calorifique des rayons du soleil restent emprisonnée dans notre atmosphere, pourquoi l'energie produite a la surface de la planéte ne le resterait pas elle aussi ???
    Il doit forcement exister un seuil de tolerance a ne pas depasser, comme avec le co2 tant que sa production ne dépassait pas le seuil maximun de captation du gaz carbonique par la nature, jusque la tout allait bien.
    D'Ailleur avec le co2, c'est pareil, les hommes et les animaux rejetent du co2 en réspirant sans que cela n'avait d'impact sur l'environnement mais dés que l'homme a commencé a utiliser en masse
    des carburants fossile, le seuil de captation par la nature a vite ete dépassé. Si cela s'avére, ou en est-on actuellement avec le seuil de tolérance du a l'energie calorifique ?
    En est-on encore trés éloigné ou bien l'avons-nous deja dépasser ou bien est-il tout simplement impossible pour l'homme de le dépasser, ou bien n'existe t'il tout simplement pas parce que ?
    Je me pose beaucoup de question a ce sujet et je n'ai jamais vu ou lu qu'il ai deja ete evoqué quelques part. Je suis tenté de dire que si personne ne l'a jamais evoqué c'est que cela ne dois probablement pas avoir une influence, ce serait tres etonnant qu'aucun scientifique n'y aurait pensé alors que moi oui.
    J'ai vu dans une récente emissions que l'installation de chauffages d'exterieur pour les fumeurs en terrasse de bar commencé a gagner du terrain.
    Moi ca me parait evident que si un petit radiateur peut rechauffer l'air ambiant a une certaine distance de lui. Le radiateur imaginaire dont j'ai parlé plus haut finirait lui aussi
    par rechauffer l'atmosphére tout autour de lui. Si un énorme radiateur aurait une impact sur la temperature de l'atmosphére , alors plusieurs milliard de beaucoup plus petits devrait aussi en avoir une ?

    Qu'en pensez-vous ???

    Merci d'avance,

    -----

    Dernière modification par Philou67 ; 12/01/2015 à 14h43. Motif: demande de l'auteur

  2. #2
    GillesH38a

    Re : Et l'energie calorifique alors ???

    Tu as raison, les sources de chauffages ont un effet mesurable de réchauffement sur les agglomérations, c'est les effets connus "d'ilôts de chaleur urbain", qui sont d'ailleurs la source de quelques controverses sur leur importance et le fait qu'on les corrige proprement ou pas. Mais l'effet est justement assez local et confiné aux zones urbaines; quand tu fais la moyenne sur la Terre en comptant les immenses surfaces de l'océan, des déserts, etc... ça ne contribue plus significativement (tout simplement parce que l'énergie dépensée par l'homme est négligeable devant celle du Soleil). Donc ça peut avoir un effet de biaiser les mesures si les stations météo sont influencées par le réchauffement urbain, mais ce n'est pas un effet réel significatif sur le globe.

  3. #3
    Philou67

    Re : Et l'energie calorifique alors ???


    Bonsoir,

    La manière dont toutes les discussions sur le climat sont utilisées, ou plus exactement détournées de leur fonction première, pose de sérieux problèmes dont la modération est en train de discuter pour trouver une solution aussi équitable que possible. Rappelons que Futura-Sciences veut être un site de vulgarisation scientifique de bon niveau. Son objectif est de donner à chacun, à ceux qui participent aux discussions comme aux milliers de lecteurs non inscrits qui visitent les forums chaque jour, une vision aussi objective que possible de l'état actuel des connaissances avec certes ses limites et ses incertitudes, mais avant tout avec le socle très large des théories et faits clairement établis.

    En conséquence cette discussion est fermée et nous demandons à chacun de s'abstenir pour un temps d'ouvrir de nouvelles discussions sur le réchauffement climatique, ou destinées à y revenir par un moyen détourné.

    Pour plus d'informations sur la position de la modération voir http://forums.futura-sciences.com/en...ns-climat.html

    Nous vous prions de nous excuser pour cet inconvénient momentané.
    L'équipe de Modération.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance


Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. capacité calorifique
    Par seth37 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/12/2009, 21h34
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 30/10/2008, 16h57
  3. Multiplier l'énergie calorifique du gaz par 2
    Par FDFD dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 21/07/2008, 18h45
  4. TPE : L'Energie nucléaire, l'Energie de Demain ?
    Par Beast dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/03/2007, 20h40
  5. TPE : l'énergie éolienne peut elle devenir l'énergie du futur ?
    Par Manulkeupon dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 10
    Dernier message: 16/08/2006, 15h41