Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 52

Désinformation?




  1. #1
    PPA94

    Thumbs down Désinformation?

    Si dessous un message que j'ai envoyé au SEDIF, j'aimerais votre avis...
    Madame, Monsieur,
    J’ai reçu récemment dans ma boîte aux lettres le bilan annuel du SEDIF sur la qualité de l’eau.
    Je bois uniquement de l’eau du robinet et la qualité de l’eau est satisfaisante, confirmée par ce bilan.
    Toutefois, dans la lettre d’accompagnement signée par le Président André Santini, une affirmation m’a fait bondir :
    « … L’eau du robinet reste cent fois moins chère que l’eau en bouteille, et ne génère aucun déchet. ».
    Ceci est totalement mensonger et relève de la désinformation.
    La production d’eau potable génère une quantité importante de déchets, dont le bilan final peut dépasser la quantité de déchets générés par la production d’eau en bouteilles (quantités relatives à vérifier), et certainement pas « aucun déchet ».
    Notamment en ce qui concerne les boues générées qui contiennent une quantité importante de résidus chimiques qu’il est (maintenant) obligatoire de recycler, ou encore de l’ozone qui fut dégagé à l’air libre pendant des années (théoriquement interdit aujourd’hui), etc. …
    De qui se moque t’on ?
    Je n’hésiterai pas à faire circuler mon point de vue, votre désinvolture est inacceptable.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    wizz

    Re : Désinformation?

    bonjour

    dis moi, quand tu parles de boues générées, pourrais tu nous préciser ce contexte plus précisement, où ça, comment, etc...

  4. #3
    bmag

    Re : Désinformation?

    Citation Envoyé par PPA94 Voir le message
    Si dessous un message que j'ai envoyé au SEDIF, j'aimerais votre avis...
    Bonjour,
    Il faudrait préciser : La production de l'eau du robinet génère une quatité totalement négligeable de déchets. Par contre, le traitement des eaux usées produit les boues dont tu parles. Et le traitement des eaux usées n'est pas réservé à l'eau du robinet, l'eau en bouteille s'y trouve aussi...
    Dons, je donne raison à la petite citation du bilan « … L’eau du robinet reste cent fois moins chère que l’eau en bouteille, et ne génère aucun déchet. ».


  5. #4
    f6bes

    Re : Désinformation?

    Citation Envoyé par PPA94 Voir le message
    Si dessous un message que j'ai envoyé au SEDIF, j'aimerais votre avis...
    Bjr à toi,
    Mon avis: faire tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avent de répondre. Faut JAMAIS s'emballer !!
    Maintenant si tu rempis ta chasse d'eau avec de l'eau en bouteille , ce sera certainement plus de 100 fois en cout.
    A+
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  6. #5
    PPA94

    Thumbs down Re : Désinformation?

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    bonjour

    dis moi, quand tu parles de boues générées, pourrais tu nous préciser ce contexte plus précisement, où ça, comment, etc...
    Dans une usine de production d'eau potable, l'eau brute vient des rivières en majorité (95% de l'eau potable distribuée par le SEDIF).
    A votre avis, que devient ce que l'on retire de cette eau avant de vous la donner au robinet ? Plus les divers produits utilisés pour traiter cette eau bien sûr...
    Ceci produit des tonnes de boues par an, que l'on rejettait en aval jusqu'à il y a quelques années où il a été imposé de retraiter ces boues.
    Certes les quantités générées sont beaucoup plus faibles que pour les boues d'épuration, mais ce n'est pas pour autant négligeable et certainement pas "aucun déchet".

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    PPA94

    Re : Désinformation?

    Citation Envoyé par bmag Voir le message
    Bonjour,
    Il faudrait préciser : La production de l'eau du robinet génère une quatité totalement négligeable de déchets. Par contre, le traitement des eaux usées produit les boues dont tu parles. Et le traitement des eaux usées n'est pas réservé à l'eau du robinet, l'eau en bouteille s'y trouve aussi...
    Dons, je donne raison à la petite citation du bilan « … L’eau du robinet reste cent fois moins chère que l’eau en bouteille, et ne génère aucun déchet. ».
    La quantité n'est pas négligeable, c'est des tonnes par an pour chaque usine (cf mon message précédent).
    Et non cette citation est bien incorrecte.

  9. #7
    PPA94

    Thumbs down Re : Désinformation?

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bjr à toi,
    Mon avis: faire tourner 7 fois sa langue dans sa bouche avent de répondre. Faut JAMAIS s'emballer !!
    Maintenant si tu rempis ta chasse d'eau avec de l'eau en bouteille , ce sera certainement plus de 100 fois en cout.
    A+
    Je ne parlais pas du coût mais des déchets. Il est vrai que l'eau du robinet est 100 fois moins chère en moyenne, le prix de l'eau en bouteilles est surtout dû au transport et au marketing.
    Alors qui ne devrait pas s'emballer et lire 7 fois le message avant de répondre ?

  10. Publicité
  11. #8
    bmag

    Re : Désinformation?

    Citation Envoyé par PPA94 Voir le message
    La quantité n'est pas négligeable, c'est des tonnes par an pour chaque usine (cf mon message précédent).
    Et non cette citation est bien incorrecte.
    Soyons clair. Si tu parles des boues produites par la floculation destinée à neutraliser la turbidité de l'eau potable, il faut les mettre en balance la bouteille plastique utilisée une fois pour 1,5 litre d'eau. Et là il n'y a pas photo.
    Je pense que la lettre d'accompagnement d'A. Santini part d'une bonne intention puisqu'elle promeut l'eau du robinet qui à mon sens n'est pas assez estimée au regard des contrôles de qualité effectués dessus.
    Bref, ça ne me semble pas être une cause valable pour s'insurger.

  12. #9
    streshydrique

    Re : Désinformation?

    Bonjours, il faut faire attention a la définition du déchet, Si ce déchet est valoriser, il n'en est plus un, il devient une matière première.

    Si on regarde la production de déchets (% de bouteille non recyclé, boue stocké en CET...) par litre d'eau produite, je pense que le rapport est largement en faveur de l'eau du réseau.

  13. #10
    wizz

    Re : Désinformation?

    Citation Envoyé par PPA94 Voir le message
    Dans une usine de production d'eau potable, l'eau brute vient des rivières en majorité (95% de l'eau potable distribuée par le SEDIF).
    A votre avis, que devient ce que l'on retire de cette eau avant de vous la donner au robinet ? Plus les divers produits utilisés pour traiter cette eau bien sûr...
    Ceci produit des tonnes de boues par an, que l'on rejettait en aval jusqu'à il y a quelques années où il a été imposé de retraiter ces boues.
    Certes les quantités générées sont beaucoup plus faibles que pour les boues d'épuration, mais ce n'est pas pour autant négligeable et certainement pas "aucun déchet".
    ça n'a rien à voir
    ->si on n'avait pas pompé l'eau directement dans la rivière, alors cette eau aurait continué son parcours
    ->donc si on n'avait pas pompé cette eau, alors cette quantité de boue en suspension dans l'eau aurait tout simplement suivi son parcours
    ->donc si on pompe l'eau directement dans la rivière, et qu'on rejette la boue en suspension, alors on ne pollue pas plus que ça (pour les puristes, on augmente la concentration...)

    Donc on ne "produit" pas de déchet avec le circuit d'eau potable (et pour les puristes, bien entendu que ça a produit des déchets, pour construire la station de pompage, pour fabriquer les pompes, l'énergie pour le fonctionnement de ces pompes, etc....)

  14. #11
    PPA94

    Re : Désinformation?

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    ça n'a rien à voir
    ->si on n'avait pas pompé l'eau directement dans la rivière, alors cette eau aurait continué son parcours
    ->donc si on n'avait pas pompé cette eau, alors cette quantité de boue en suspension dans l'eau aurait tout simplement suivi son parcours
    ->donc si on pompe l'eau directement dans la rivière, et qu'on rejette la boue en suspension, alors on ne pollue pas plus que ça (pour les puristes, on augmente la concentration...)

    Donc on ne "produit" pas de déchet avec le circuit d'eau potable (et pour les puristes, bien entendu que ça a produit des déchets, pour construire la station de pompage, pour fabriquer les pompes, l'énergie pour le fonctionnement de ces pompes, etc....)
    Ce n'est pas tout à fait aussi simple...
    Par exemple, une usine A pompait en rivière. Les boues générées, additionnées de divers produits de traitement, étaient rejetées en aval.
    L'usine B, située plus loin reçevait cette eau + boue concentrée "rediluée" et devait la traiter et ainsi de suite. Pas très rentable, mais si B était loin de A on pouvait compter sur le taux de redilution...
    Rejeter une concentration n'est déjà pas très bon écologiquement parlant pour la flore et la faune directement en aval... Ensuite la boue rejetée n'est pas vraiment une concentration de la boue pompée, la composition ayant quelque peu changé du fait des traitements subis (en moins bien naturellement).
    C'est pour ça qu'enfin la législation impose maintenant (depuis peu : quelques années seulement) de retraîter ces boues, ce qui génère maintenant d'autres problèmes, ailleurs. Le bon côté est que pour la rivière ça s'est amélioré...

  15. #12
    PPA94

    Re : Désinformation?

    Citation Envoyé par streshydrique Voir le message
    Bonjours, il faut faire attention a la définition du déchet, Si ce déchet est valoriser, il n'en est plus un, il devient une matière première.

    Si on regarde la production de déchets (% de bouteille non recyclé, boue stocké en CET...) par litre d'eau produite, je pense que le rapport est largement en faveur de l'eau du réseau.
    Oui tout compte, et je n'ai pas les données nécessaires pour comparer. De toutes façons quand les bouteilles plastiques seront mieux recyclées, il faudra voir.
    Egalement, il faut également comprendre qu'on ne peut pas ne boire que de l'eau de source en bouteilles, la production ne suffirait pas... Les transporter serait très polluant, etc ...
    Encore une fois, je ne m'insurgeais que contre le "aucun déchet" pouvant laisser penser que produire l'eau du robinet était écologiquement neutre, ce qui est très loin d'être vrai...

  16. #13
    PPA94

    Re : Désinformation?

    Citation Envoyé par streshydrique Voir le message
    Bonjours, il faut faire attention a la définition du déchet, Si ce déchet est valoriser, il n'en est plus un, il devient une matière première.

    Si on regarde la production de déchets (% de bouteille non recyclé, boue stocké en CET...) par litre d'eau produite, je pense que le rapport est largement en faveur de l'eau du réseau.
    Pour information la quantité de boues générées est de l'ordre de 1 tonne pour 10000 m3 d'eau potable produite, soit 0,1 grammes par litre.
    Pour Paris qui nécessite la production d'environ 1 millions de m3 par jour, on a donc environ 100 tonnes / jour de boues. Pour comparer c'est le tonnage que brûle le centre d'incinération d'ordures d'Ivry sur Seine par heure.

  17. #14
    emmanuel30

    Re : Désinformation?

    bonjour.

    PPA94, je suis d'accord avec toi, on ne peut pas dire que l'eau potable ne génère pas de déchet , mais ça s'arrête là car quand tu dis :

    La production d’eau potable génère une quantité importante de déchets, dont le bilan final peut dépasser la quantité de déchets générés par la production d’eau en bouteilles
    C'est toi qui fais de la désinformation.

    Il y a ici une comparaison entre l'eau potable et l'eau en bouteille.

    L'eau potable demande 1000 fois moins d'énergie pour arriver chez nous que l'eau minérale, et entre 0.1 gr par litre de boues d'un coté et 1 boutille en plastique de l'autre à recycler, il n'y a pas photo.

  18. #15
    myoper

    Re : Désinformation?

    Citation Envoyé par emmanuel30 Voir le message
    ...et 1 boutille en plastique de l'autre à recycler, il n'y a pas photo.
    Oui, et il a aussi fallu les fabriquer.

    Les bouteilles en plastique sont en polyéthylène téréphtalate (PET), un dérivé du pétrole brut. A l'échelle mondiale, chaque année ce sont plus de 2,7 millions de tonnes de plastique qui sont nécessaires, ce qui n'est pas négligeable comme en témoigne la consommation américaine qui monopolise ainsi plus de 1,5 million de barils de pétrole par an.
    De plus, dans le cycle de vie du produit, il reste une bouteille en plastique ou en verre qu'il faut au mieux recycler localement ou au pire mettre en décharge (avec une dégradation qui peut durer plus de 500 ans).
    Notons que l'incinération éventuelle des bouteilles entraîne l'émanation de polluants toxiques et de cendres qui contiennent des métaux lourds...
    Cependant, même le recyclage n'est pas forcèment une solution entièrement satisfaisante puisque faute de structures adaptées ou à cause des coûts, les bouteilles vides en plastique peuvent être exportées pour retraitement dans d'autres pays. C'est le cas aux Etats-Unis où 40% des bouteilles en PET récupérées après utilisation en 2004 ont été traitées en Chine..
    http://www.notre-planete.info/actual...ironnement.php
    Mais je ne sais pas ce que valent ces chiffres.

  19. #16
    trolll

    Re : Désinformation?

    vous vous prenez la téte pour rien, l'eau gratuite se serais mieux, . a la ligne

  20. #17
    PPA94

    Smile Re : Désinformation?

    Citation Envoyé par emmanuel30 Voir le message
    bonjour.

    PPA94, je suis d'accord avec toi, on ne peut pas dire que l'eau potable ne génère pas de déchet , mais ça s'arrête là car quand tu dis :


    C'est toi qui fais de la désinformation.

    Il y a ici une comparaison entre l'eau potable et l'eau en bouteille.

    L'eau potable demande 1000 fois moins d'énergie pour arriver chez nous que l'eau minérale, et entre 0.1 gr par litre de boues d'un coté et 1 boutille en plastique de l'autre à recycler, il n'y a pas photo.
    Bonjour,

    Hum, 1791/2 = 895,5... L'arrondi est un peu fort. En voulant appuyer un argument légitime on peut aussi désinformer...
    Cette étude suisse est un peu biaisée; ils ne comptent pas tous les aspects comme les déchets de production, sans doute parce qu'en général en Suisse l'eau provient de captages ou de lacs assez peu chargés.
    Mais je pense qu'on peut considérer l'ordre de grandeur global de 1000 comme vrai en général.

    Bon, je suis d'accord, ma phrase était également excessive, malgré le "peut dépasser" (que je maintiens : dans certains cas locaux, ça peut arriver). Mea culpa.

    La discussion a un peu dérivé. Mon message original ne concernait pas le coût ou le bilan énergétique par litre, mais l'affirmation "ne génère aucun déchet".

    Toutefois, je conviens qu'il n'est pas mauvais de rappeler régulièrement quelques chiffres qui recadrent un peu les préjugés et autres fausses croyances... Dans un sens comme dans l'autre.
    Cordialement,

  21. #18
    PPA94

    Talking Re : Désinformation?

    Notons que l'incinération éventuelle des bouteilles entraîne l'émanation de polluants toxiques et de cendres qui contiennent des métaux lourds...
    L'incinération d'une bouteille en PET ne génère pas de métaux lourds. Ce n'est pas de l'alchimie. Mais des polluants divers, oui.
    Notons qu'il a fallu attendre 2004 pour avoir un véritable renforcement de la législation sur les fumées et rejets, qui a forcé la réfection ou la fermeture définitive de certaines usines d'incinération "poubelles"...
    Cordialement,

  22. #19
    emmanuel30

    Re : Désinformation?

    Bonjour.
    ok PPA94 on laisse de coté l'impact énergétique.

    Ces boues que l'on retire de l'eau pour la rendre potable sont une infime partie de toutes les boues qui sont transportées par les fleuves et que les océans doivent assimiler.

    Je ne comprend pas pourquoi ces déchets te gênent autant que cela, parce-que finalement, si on avait pas filtré cette eau pour la rendre potable, cette boue serait bien toujours présente.

  23. #20
    PPA94

    Smile Re : Désinformation?

    Citation Envoyé par emmanuel30 Voir le message
    Bonjour.
    ok PPA94 on laisse de coté l'impact énergétique.

    Ces boues que l'on retire de l'eau pour la rendre potable sont une infime partie de toutes les boues qui sont transportées par les fleuves et que les océans doivent assimiler.

    Je ne comprend pas pourquoi ces déchets te gênent autant que cela, parce-que finalement, si on avait pas filtré cette eau pour la rendre potable, cette boue serait bien toujours présente.
    Ce n'est pas le fait qu'il y ait des boues qui me gêne.
    Encore une fois, ces boues ne contiennent pas que ce qui a été prélevé dans la rivière mais également des composés divers apportés par le traitement. Les boues c'est l'ensemble.
    Par ailleurs, je discutais initialement sur l'affirmation qui disait que l'eau potable ne génère aucun déchet, ce qui est faux, même s'il faut effectivement relativiser.
    Pour élargir le débat, c'est souvent que des personnes parlant de leur paroisse (industriels aussi bien qu'écologistes) ignorent volontairement ou non les aspects négatifs pour mettre en avant uniquement les points positifs pour faire valoir leur point de vue...
    Cordialement,

  24. #21
    emmanuel30

    Re : Désinformation?

    Encore une fois, ces boues ne contiennent pas que ce qui a été prélevé dans la rivière mais également des composés divers apportés par le traitement. Les boues c'est l'ensemble.
    Oui je comprend maintenant, il faudrait connaitre précisément quels sont les produits rajoutés et leur toxicité.

    Ce qui est dommage, c'est que l'on rend potable l'eau qui arrive via le réseau et au final on en boit une faible proportion, c'est quand même un gaspillage assez important.
    Quand je pense que certains n'ont pas d'eau potable à boire et nous on la balance dans les wc, c'est quand même un peut fort.

    Mais comment faire?

    *Un deuxième réseau, ça couterait assez cher!
    Si cela avait était prévu à la conception ce serait peut être jouable car les tuyaux pourraient être bien plus petits puisque que la consommation est faible.

    *Distribuer de l'eau pas vraiment potable mais quand même débarrassée des virus et bactéries.
    Dans ce cas, une min station par habitation osmoseur par exemple pourrait être une solution, il faudrait que les économies réalisées servent à financer la fabrication et l'entretient des installations individuelles.

    En pratique ca risque d'être assez difficile à gérer mais cela permettrait de pouvoir boire de l'eau bien plus pure que celle qui arrive au robinet.
    Perso j'ai opté depuis plusieurs années pour l'osmoseur, mais je reconnais que vouloir appliquer cette solution à l'ensemble d'une population ne doit pas être simple, car comment être certain que cette eau non potable ne sera pas bue.

  25. #22
    verdifre

    Re : Désinformation?

    Bonjour,
    *Distribuer de l'eau pas vraiment potable mais quand même débarrassée des virus et bactéries.
    Dans ce cas, une min station par habitation osmoseur par exemple pourrait être une solution, il faudrait que les économies réalisées servent à financer la fabrication et l'entretient des installations individuelles.
    peut être faire l'inverse, récupération de l'eau de pluie pour l'eau pas vraiment potable et laisser l'eau potable au reseau
    les traitements à faire chez les particuliers sont simples et pas critiques et les volumes sont importants.
    Cela me semble une solution nettement plus globale surtout quand elle est suivie par un assainissement individuel.
    ---> diminution d'au moins 80% du volume d'eau "potable"
    ---> diminution et regulation de la charge des réseaux de collecte et des stations d'épuration
    ---> installations simples à mettre en oeuvre et bien maitrisées

    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  26. #23
    f6bes

    Re : Désinformation?

    Citation Envoyé par emmanuel30 Voir le message


    *Distribuer de l'eau pas vraiment potable mais quand même débarrassée des virus et bactéries.
    Dans ce cas, une min station par habitation osmoseur par exemple pourrait être une solution, il faudrait que les économies réalisées servent à financer la fabrication et l'entretient des installations individuelles.

    En pratique ca risque d'être assez difficile à gérer mais cela permettrait de pouvoir boire de l'eau bien plus pure que celle qui arrive au robinet.
    Bjr à toi,
    J'ai connu les "caisses à eau" à..............MARSEILLE.
    Pour une ville de cette taille fallait épurer son eau INDIVIDUELLEMENT.
    http://www.museum-marseille.org/mars...oire_le_xx.htm
    aussi:
    http://seaaco.over-blog.com/pages/Lh...e-2663863.html
    Rien de passionnant !!

    A+
    Dernière modification par f6bes ; 31/05/2010 à 09h37.
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  27. #24
    invite765732342432
    Invité

    Re : Désinformation?

    Citation Envoyé par emmanuel30 Voir le message
    *Distribuer de l'eau pas vraiment potable mais quand même débarrassée des virus et bactéries.
    Dans ce cas, une min station par habitation osmoseur par exemple pourrait être une solution, il faudrait que les économies réalisées servent à financer la fabrication et l'entretient des installations individuelles.

    En pratique ca risque d'être assez difficile à gérer mais cela permettrait de pouvoir boire de l'eau bien plus pure que celle qui arrive au robinet.
    ... pour ceux qui ont les moyens de se payer une installation neuve et en bon état. Pour les autres, ça veut dire un retour de nombreuses décennies en arrière dans les conditions d'hygiènes.

    Ne pas oublier que l'eau potable à la maison est une avancée sociales majeure. Revenir là dessus serait très dangereux (socialement et médicalement) !

  28. #25
    PennyR

    Re : Désinformation?

    Bonjour

    Les boues de potabilisations sont classées comme déchets ménagers et assimilés et sont géré par des plans départementaux d'élimination (plan régional dans le cas de l'ile de france.)
    Il est formellement interdit de les éliminé telles quel dans la nature. Elle doivent subir un traitement ( déshidratation) avant d'être élimoné en centre de stockage (CSDU) ou par incinération. Je ne sais pas si il y a possibilité de composter ces déchets comme on le fait avec les boues de stations d'épuration urbaines (si quelqu'un sait ?)

    Donc, effectivement, l'allégation selon laquelle la production d'eau potable (en ile de france) ne génère aucun déchets est mensongère. E

    Maintenant, si on compare cette production aux déchets plastiques générés par l'eau en bouteille. Je pense qu'il n'y a pas photo.

    Cependant, on peut se poser la question suivante :
    Si toutes les bouteilles d'eau produites étaient envoyées au recyclage, l'impact en terme de production de déchets serait-il alors moindre qu'une production d'eau potable à partir d'eaux superficielles (eaux de rivières) ??

  29. #26
    PPA94

    Re : Désinformation?

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    Bonjour,
    peut être faire l'inverse, récupération de l'eau de pluie pour l'eau pas vraiment potable et laisser l'eau potable au reseau
    les traitements à faire chez les particuliers sont simples et pas critiques et les volumes sont importants.
    Cela me semble une solution nettement plus globale surtout quand elle est suivie par un assainissement individuel.
    ---> diminution d'au moins 80% du volume d'eau "potable"
    ---> diminution et regulation de la charge des réseaux de collecte et des stations d'épuration
    ---> installations simples à mettre en oeuvre et bien maitrisées
    fred
    Bonjour,
    Hum, la tendance est à l'habitation collective et non individuelle et c'est pas près de changer (autre débat : la démographie galopante)...
    Et récolter l'eau de pluie n'est pas suffisant, il faudrait qu'il pleuve tout le temps localement et/ou des collecteurs immenses et des stockages idem (insalubres, nids à bactéries et moustiques...).
    Un consommateur moyen non eco-sensible (quasi pléonasme) actuel et occidental a besoin de ses 100l par jour minimum.
    Il existe un collecteur naturel : la nature et ses rivières, c'est ce qui est utilisé actuellement avec quelque succès...
    Cordialement,

  30. #27
    PPA94

    Re : Désinformation?

    Citation Envoyé par PennyR Voir le message
    Maintenant, si on compare cette production aux déchets plastiques générés par l'eau en bouteille. Je pense qu'il n'y a pas photo.
    Cependant, on peut se poser la question suivante :
    Si toutes les bouteilles d'eau produites étaient envoyées au recyclage, l'impact en terme de production de déchets serait-il alors moindre qu'une production d'eau potable à partir d'eaux superficielles (eaux de rivières) ??
    Salut,
    Les bouteilles en PTC sont actuellement 100% recyclables. Le problème c'est la collecte et la valorisation. Les statistiques montrent que le pourcentage augmente d'année en année, donc on va dans le bon sens à terme...
    Resterait le problème principal de la quantité d'eau : on a déjà du mal à recycler actuellement, alors qu'est-ce que ce serait si on n'utilisait que de l'eau en bouteilles ?
    Et la production serait-elle suffisante pour satisfaire tout le monde ?
    Et y aurait-il assez de camions pour le transport (200000 trajets de gros camions pour acheminer uniquement l'eau de Paris)?
    Et assez de gasoil pour ces camions ?
    ...
    On pourrait aussi se dire : d'où viennent les bouteilles ?
    Des usines sur les sources naturelles : on pourrait donc acheminer ces sources par d'autres moyens...
    Les romains avaient déjà essayé avec quelque succès quand la population était clairsemée...
    Quasiment tout ce qui était possible d'acheminer vers les grandes villes a déjà été tenté (5% de l'eau potable d'IDF).

    Oui, il n'y a pas photo !
    Cordialement,

  31. #28
    myoper

    Re : Désinformation?

    Citation Envoyé par PennyR Voir le message
    Si toutes les bouteilles d'eau produites étaient envoyées au recyclage, l'impact en terme de production de déchets serait-il alors moindre qu'une production d'eau potable à partir d'eaux superficielles (eaux de rivières) ??
    Mhmmmum, rien qu'avec le transport de ces bouteilles (je vois que 40 % des bouteilles US seraient traitées en chine) ...

  32. #29
    PennyR

    Re : Désinformation?

    En fait, je résonnait uniquement en terme de production de déchets (puisque c'est cette aspect qui était abordé par le SEDIF). Maintenant, si on vient y ajouter le transport, l'energie pour produire les bouteilles etc, c'est sur qu'il n'y a pas photo

  33. #30
    emmanuel30

    Re : Désinformation?

    bonsoir .

    J'ai bien entendu vos réflexions et je ne suis pas vraiment en accord avec vous car le problème n'est pas financier, il est simplement technique et organisationnel, en effet un osmoseur jetable n'est pas si cher que vous le pensez.
    Un jetable qui est capable de fournir de l'eau pure pour une famille pendant un an voire plus coute environ50 €.

    Le but du jeu , c'est n'est pas de faire un bon en arrière, mais plutôt un bon en avant, je persiste à penser que la pollution de l'eau est de plus en plus importante et seul un osmoseur peut la débarrasser de la plus grande partie des polluants pour un cout dérisoire.
    Voir ce post pour ceux qui sont intéressés par la filtration par osmose.

    Fred ta solution me plait, mais dans le cas d'immeubles avec peu de toiture pour beaucoup d'appartements et un grande période sans pluie c'est n'est pas jouable.

    Faith et f6bes je sais bien que la solution actuelle n'est pas si mauvaise, mais j'ai peur qu'avec l'augmentation de la pollution de l'eau on se retrouve un jour au pied du mur, c'est pour cela que j'imagine des solutions qui n'ont pas pour but de nous ramener au moyen age.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. l avion B2 des americains désinformation
    Par davy01 dans le forum Physique
    Réponses: 68
    Dernier message: 12/05/2004, 17h06
  2. Coton Transgénique et désinformation
    Par John78 dans le forum Actualités
    Réponses: 16
    Dernier message: 09/07/2003, 20h21