Discussion fermée
Page 4 sur 14 PremièrePremière 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 91 à 120 sur 416

Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !



  1. #91
    Geb

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Bonsoir,

    Vous imaginez bien que n'étant pas un spécialiste, juste un inquiet des conséquences du réchauffement climatique, je ne fais qu'essayer de répondre à vos critiques en lisant la documentation disponible au sujet des centrales solaires orbitales, qui a mes yeux semble un concept viable, qui mérite qu'on en parle, étant donné le sujet de la discussion.

    Comme vous avez la critique facile, et ce n'est pas du tout un reproche, cela me permet de tester le concept en profondeur, afin, pourquoi pas, de poser les questions difficiles à de véritables spécialistes lorsque nous les aurons identifiés.

    À ce propos, la question de la précision du calibrage émetteur-récepteur est intéressante, ainsi que celle du mouvement orbital complet pour arrivé au 98% de disponibilité (en base annuelle) que j'ai pu lire dans la documentation.

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    le soleil, a midi apporte 4 fois cela.
    Il est vrai que pendant quelques heures par jour, le flux est quasi équivalent dans l'espace et à la surface de la Terre. C'est encore une fois sans tenir compte des cycles jour/nuit, des saisons, de la poussières sur les panneaux photovoltaïques, etc...

    Le spatial orbital 261 Watts par mètre carré 98 % du temps (en moyenne annuelle), même la nuit. Autrement dit, la nuit on a pas besoin de laisser d'autres centrales polluantes produire l'énergie que des panneaux solaires classiques ne pourraient pas fournir.

    Citation Envoyé par polo974 Voir le message
    On parle du réchauffement de la planète et il y a des cré.... qui veulent y faire converger encore plus d'énergie dessus...
    Le rapport complet du National Security Space Office américain relativise quelque peu cet argument :

    Unlike terrestrial solar facilities, microwave receiving rectennas allow greater than 90% of ambient light to pass through, but absorb almost all of the beamed energy,generating less waste heat than terrestrial solar systems because of greater coupling efficiency. This means that the area underneath the rectenna can continue to be used for agricultural or pastoral purposes. To deliver any reasonably significant amount of base‐load power, ground solar would need to cover huge regions of land with solar cells, which are major sources of waste heat. As a result, these ground solar farms would produce significant environmental impacts to their regions. The simultaneous major increases to the regional temperature, plus the blockage of sunlight from the ground, will likely kill off local plants, animals and insects that might inhabit the ground below or around these ground solar farms. This means that that a SBSP rectenna has less impact on the albedo or reflectivity of the Earth than a terrestrial solar plant of equivalent generating capacity. Moreover, the energy provided could facilitate water purification and irrigation, prevent frosts, extend growing seasons (if a little of the energy were used locally) etc. In the plains of the U.S. (e.g., South Dakota, etc), in sub-Saharan Africa, etc. etc. there are vast areas of arable land that could be both productive farm land and sites for SBSP rectennas.

    The final global effect is not obvious, but also important. While it may seem intuitively obvious that SBSP introduces heat into the biosphere by beaming more energy in, the net effect is quite the opposite. All energy put into the electrical grid will eventually be spent as heat, but the methods of generating electricity are of significant impact for determining which approach produces the least total global warming effect. Fossil fuel burning emits large amounts of waste heat and greenhouse gases, while terrestrial solar and wind power also emit significant amounts of waste heat via inefficient conversion. Likewise, SBSP also has solar conversion inefficiencies that produce waste heat, but the key difference is that the most of this waste heat creation occurs outside the biosphere to be radiated into space. The losses in the atmosphere are very small, on the order of a couple percent for the wavelengths considered. Because SBSP is not a greenhouse gas emitter (with the exception of initial manufacturing and launch fuel emissions), it does not contribute to the trapping action and retention of heat in the biosphere.
    Cordialement

    -----


  2. Publicité
  3. #92
    invite765732342432
    Invité

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    le soleil, a midi apporte 4 fois cela.
    pour avoir la même energie il faut alors une surface comparable ( comparer le prix pour faire ganer 10 % aux panneaux pv et pour les lancer sur orbite)
    Production annuelle d'un m² de PV idéalement placé à Lyon: 160 kWh.
    Ca fait 440 Wh par jour, soit moins de 2 heures de fonctionnement selon les chiffres de Geb...

    Je n'ai beau pas être très enthousiaste à l'idée de la centrale spatiale, c'est quand même très impressionnant !

  4. #93
    wizz

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Le cone d'ombre de la Terre est suffisamment grand pour éclipser la Lune à 400.000km. Alors un petit satellite artificiel de quelques dizaines de mètres sera forcement plongé dans ce cone d'ombre, sur une distance un peu moins de 12.000km
    Le satellite est à 36000km de la surface de la Terre, soit 42000km par rapport au centre, il parcours environ 130000km/jour, et donc sera environ 2 heures plongé dans l'ombre de la Terre

    2h/jour, le satellite ne pourra pas produire de l'élect

    22h/jour, le satellite pourra produire de l'électricité, à condition que ses panneaux soient toujours face au soleil (facile à faire)

    22h/jour, on pourra recevoir de l'éectricité spatiale, aux condtions suivantes:
    -que les panneaux soient toujours face au soleil
    -ET que le viseur soit toujours en face de la Terre, à viser le récepteur

    Un train roule à grande vitesse
    Un voyageur veut prendre la photo d'une vache dans le pré: facile. il suffit qu'il pivote pour compenser le mouvement, et ainsi toujours viser la vache. Pareil pour le satellite électrique. Faire tourner les panneaux PV pour qu'ils soient face au soleil tout en maintenir le viseur face à la Terre, et ce d'une grande précision...tout en consommant peu d'hydrazine (le principal paramètre influant sur la durée de vie d'un satellite de précision)

  5. #94
    moijdikssékool

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    il n'est plus que de 51 W/m² sous la rectenna.
    en somme 15% de perte sur 1Gw... ils vont où ces 15%? parceque ça ressemble à une antenne 2.4Ghz à 150MW qui risque d'être problématique pour les com style wifi dans un rayon de 5.000km

  6. #95
    polo974

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    En Réponse à Geb about "Le rapport complet du National Security Space Office américain [qui] relativise quelque peu cet argument" :
    All energy put into the electrical grid will eventually be spent as heat, but the methods of generating electricity are of significant impact for determining which approach produces the least total global warming effect. Fossil fuel burning emits large amounts of waste heat and greenhouse gases, while terrestrial solar and wind power also emit significant amounts of waste heat via inefficient conversion. Likewise, SBSP also has solar conversion inefficiencies that produce waste heat, but the key difference is that the most of this waste heat creation occurs outside the biosphere to be radiated into space. The losses in the atmosphere are very small, on the order of a couple percent for the wavelengths considered.
    Arguments fallacieux:
    Le rayonnement solaire atteint de toute façon la terre, et si on met du solaire au-dessus de la mer, l'aldébo n'est pas changé (ou si peu), sinon, on peut le compenser à l'aide de simples surfaces blanches.
    L'éolien, c'est encore plus débile comme argument, même pas besoin d'argumenter vu qu'on récupère une énergie qui sera de toute façon dissipée en frottements ! ! !

    De l'autre coté, donc on va dissiper "a couple percent" dans l'air et le rendement à la réception est de 100%, zéro perte en hyperfréquence ... Encore un gros mensonge par omission.

    Et puis question maintenance, on risque de brûler pas mal de propergol pour envoyer le technicien tout là-haut pour replacer une carte, ou un module (et bonjour les doses de radiation)...
    Daudet, tu vas nous manquer...

  7. #96
    verdifre

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Bonjour,
    Production annuelle d'un m² de PV idéalement placé à Lyon: 160 kWh.
    Ca fait 440 Wh par jour, soit moins de 2 heures de fonctionnement selon les chiffres de Geb...

    Je n'ai beau pas être très enthousiaste à l'idée de la centrale spatiale, c'est quand même très impressionnant !
    si on fait des calculs de coin de table, il faut 4 m² d'antrenne par m² de panneau photovoltaique dans l'espace
    et il faudrait 10 fois plus de surface de panneaux au sol que de surface d'antenne pour obtenir la même production.
    donc un rapport de sensiblement 40 entre la surface de panneaux en orbite et la surface de panneaux au sol.
    l'emprise au sol d'un systeme terrestre n'est que 10 fois plus que l'emprise au sol d'un systeme spatial.
    il faudrait donc que 1m² de panneaux +la mise en orbite + 4 m² d'antenne coute moins cher que 40 m² de panneaux
    pour que cela puisse être vrai, il faut soit des panneaux trés couteux, soit une mise en orbite trés economique
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  8. Publicité
  9. #97
    Moinsdewatt

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    La modération pourrait scinder le fil et envoyer les dernier post dans un fil sur le Phtovoltaique en orbite ?

  10. #98
    invite765732342432
    Invité

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    l'emprise au sol d'un systeme terrestre n'est que 10 fois plus que l'emprise au sol d'un systeme spatial.
    il faudrait donc que 1m² de panneaux +la mise en orbite + 4 m² d'antenne coute moins cher que 40 m² de panneaux
    C'est un calcul qui me convainc davantage (même s'il néglige la variabilité de la production au sol empêchant cette production d'être autre chose qu'un complément)

    Cherchons maintenant la masse d'un mètre carré de PV spatial (si quelqu'un a ce chiffre, qu'il n'hésite pas)

  11. #99
    Geb

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Bonjour,

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    il faudrait donc que 1m² de panneaux +la mise en orbite + 4 m² d'antenne coute moins cher que 40 m² de panneaux
    pour que cela puisse être vrai, il faut soit des panneaux trés couteux, soit une mise en orbite trés economique
    J'en arrive aussi à la même conclusion.

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Cherchons maintenant la masse d'un mètre carré de PV spatial (si quelqu'un a ce chiffre, qu'il n'hésite pas)
    Moi je sais ! En mai 2006 (mais les capacités ont biens changées depuis), on avait 362 W/kg et 309 W/m² avec des cellules à concentrateurs, ce qui fait 854 g/m².

    Cordialement

  12. #100
    invite765732342432
    Invité

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Cherchons maintenant la masse d'un mètre carré de PV spatial (si quelqu'un a ce chiffre, qu'il n'hésite pas)
    J'ai trouvé 1kg par m² (aucune certitude sur ce chiffre)
    Soit un cout de mise en orbite de 30.000€

    40m² de PV terrestres coutent dans les 15.000€ (juste à l'achat, hors pose&co et achat en masse déjà compté)

    On serait (sous réserve de validité des chiffres) dans une gamme de prix assez comparable.

    [EDIT]Grillé par Geb... avec des valeurs proches

  13. #101
    Geb

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Production annuelle d'un m² de PV idéalement placé à Lyon: 160 kWh.
    Ca fait 440 Wh par jour, soit moins de 2 heures de fonctionnement selon les chiffres de Geb...
    D'après le Joint Research Centre de l'Union européenne, pour Lyon on n'est plus qu'à moins de 4 kWh/jour/m² d'ensoleillement en base annuelle.

    Il faut bien entendu tenir compte du fait que les panneaux photovoltaïques vendus aux particuliers ont une efficacité de 8 à 12% (près de 30% pour les systèmes destinés au spatial).

    Cordialement

  14. #102
    polo974

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    ...
    On serait (sous réserve de validité des chiffres) dans une gamme de prix assez comparable.

    [EDIT]Grillé par Geb... avec des valeurs proches
    Sauf qu'il faut ajouter la satellisation des antennes de l'électronique, le prix des panneaux, etc.

    Et comme là-haut, les rayonnement ne sont pas cool, c'est pas des composants gamme industrielle...

    Ajoutez à ça la maintenance, et hop le projet est totalement utopique.

    En fait, le seul intérêt de ce projet est de permettre aux puissances maitrisant le spatial de maitriser la production d'énergie...
    Daudet, tu vas nous manquer...

  15. Publicité
  16. #103
    invite765732342432
    Invité

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par polo974 Voir le message
    Ajoutez à ça la maintenance, et hop le projet est totalement utopique.
    Dommage de ne faire aucun effort pour chiffrer les choses et de se contenter d'un "et hop".

    Et comme là-haut, les rayonnement ne sont pas cool, c'est pas des composants gamme industrielle...
    C'est pas comme si on avait déjà des milliers de m² de PV en orbite...

  17. #104
    polo974

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Dommage de ne faire aucun effort pour chiffrer les choses et de se contenter d'un "et hop".
    Parfois, ça ne vaut même pas le coup de chercher...
    Maintenant, si vous avez le temps, à vous de me montrer que j'ai tort...
    C'est pas comme si on avait déjà des milliers de m² de PV en orbite...
    Oui, et ces derniers temps, combien de missions navette avaient une part maintenance à effectuer...

    Entre une journée de technicien au sol et 1mn de technicien tout là-haut, il est plus que probable que le premier soit (nettement) moins cher.
    Daudet, tu vas nous manquer...

  18. #105
    Geb

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par polo974 Voir le message
    Sauf qu'il faut ajouter la satellisation des antennes de l'électronique, le prix des panneaux, etc.

    Et comme là-haut, les rayonnement ne sont pas cool, c'est pas des composants gamme industrielle...

    Ajoutez à ça la maintenance, et hop le projet est totalement utopique.
    Cela paraissait bien plus utopique lorsque le concept a été inventé par Peter Glaser en 1968.

    En 1977, il y avait eu un autre rapport d'évaluation, dont les bases sont comparées (en page 24) dans le rapport complet de 2007 du National Security Space Office (pour ceux qui ont pris le temps de le parcourir) que j'ai mis en lien plus haut.

    Je vais le retranscrire ici :

    1977
    Solar Power Generation
    - Efficiency @ ≃ 10%
    Wireless Power Transmission
    - Solid State Amplifiers, with efficiency @ ≃ 20%
    - Mechanical Pointing, 200 meters gimballed, carrying 7 GW to 1 km array
    SSPS Power Management Requirements
    - Voltages @ ≃ 50,000 Volts
    SSPS Space Launch Requirements
    - Unique Reusable Heavy Lift, with payloads @ ≃ 250 tons
    Space Robotics
    - Degrees of Freedom @ ≃ 3
    - Control ~ Programmed / Tele-operated
    Space Assembly
    - 100's of Astronauts
    - Large Space Factory Required in GEO

    2007
    Solar Power Generation
    - Efficiency @ ≃ 40%, going to 50%
    Wireless Power Transmission
    - Solid State Amplifiers, with efficiency @ ≃ 80 - 90%
    - Electronic Beam Steering, not mechanically gimballed
    SSPS Power Management Requirements
    - Voltages @ < 1,000 Volts
    SSPS Space Launch Requirements
    - Any Commercial Launcher, with payloads @ ≃ 25 tons
    Space Robotics
    - Degrees of Freedom @ ≃ 30 ++
    - Control ~ Autonomous / Tele-supervised
    Space Assembly
    - ≃ No Astronauts
    - No Space Factory Required
    Personnellement, je ne sais pas trop ce qu'on entend par Electronic Beam Steering, si quelqu'un est capable de me renseigner.

    Citation Envoyé par polo974 Voir le message
    En fait, le seul intérêt de ce projet est de permettre aux puissances maitrisant le spatial de maitriser la production d'énergie...
    Je ne suis pas un adepte des théories du complot Pour moi, c'est juste une autre manière de produire son énergie.

    Cordialement

  19. #106
    Tilleul

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Ouais enfin mollo quand même sur les questions de maintenance... ça fait longtemps qu'on envoie du PV dans l'espace pour alimenter en énergie les satellites, stations spatiales et robots d'exploration sans qu'il faille envoyer des mécanos de l'espace tous les 4 matins...
    Keep it in the Ground !

  20. #107
    moijdikssékool

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    hop, un tsunami solaire et BROUF! du sauté d'humain façon micro-onde

  21. #108
    verdifre

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Bonsoir,
    Cette technique (ainsi que le terrorisme qui peut lui être lié) était déja évoquée en SF dans le rêve des forets de Gerard Klein
    http://sf.emse.fr/AUTHORS/GKLEIN/gksa.html
    à ceci pret que l'on satellisait des miroirs plutot que des paneaux solaires, un miroir, un simple mylar aluminisé est infiniment plus leger qu'un panneau photovoltaique.
    Pour transmettre l'énergie au sol, on utilise un simple grillage métallique pour réceptionner un faisceau micro-onde d'une fréquence de 2,4 GHz ou 5,8 GHz. A ces fréquences, la perte d'énergie dans l'atmosphère est d'environ 2%.
    il semblerait qu'avec cette technique, les nuages aient du soucis à se faire. Si il y a de l'eau entre le satellite et le sol (typiquement de la vapeur ou des goutelettes) celles ci devraient chauffer pas mal. On peut se poser la question du devenir d'un cumulonimbus passé au four à micro_ondes, disparition ou transformation en tempete ou en tornade ?
    en tout etat de cause, une couverture nuageuse epaisse devrait faire chuter enormément la puissance transmise
    si on en croit cet article http://fr.wikipedia.org/wiki/Four_%C3%A0_micro-ondes à 5.8Ghz, le faisceau de microondes aurait un peu de mal à traverser un nuage et même l'eau sous forme de vapeur serait un obstacle.
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  22. Publicité
  23. #109
    FDFD

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Bonjour,

    Signification de:
    " Electronic Beam Steering, not mechanically gimballed"

    le réglage en direction du faisceau ne se fait plus par un mouvement global de l'orientation de l'antenne (mécanique donc).

    En fait la surface de l'antenne est découpée en petits éléments et chaque élément est suceptible de recevoir l'onde à envoyer avec des déphasages contrôlés. Si tous les déphasages sont nuls, le faisceau part perpendiculairement à la surface. Si maintenant on introduit un déphasage linéairement variable d'un bord à l'autre de l'antenne le faisceau s'incline exactement comme si on avait basculé l'ensemble de l'antenne, mais sans la bouger en fait.


    Cordialement

  24. #110
    FDFD

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Bonjour,

    Voici une évaluation faite par des pros:

    http://www.satie.ens-cachan.fr/jeea2...rtable2002.pdf

    Bonne lecture

  25. #111
    moijdikssékool

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    en tout etat de cause, une couverture nuageuse epaisse devrait faire chuter enormément la puissance transmise
    si on en croit cet article http://fr.wikipedia.org/wiki/Four_%C3%A0_micro-ondes à 5.8Ghz, le faisceau de microondes aurait un peu de mal à traverser un nuage et même l'eau sous forme de vapeur serait un obstacle
    il existe un moyen de communiquer sur de très longue distances en faisant propager un signal radio en le diffractant dans les couches atmosphériques. Le faisceau émis depuis l'espace brouillerait les communications dans un large périmètre. 1% du faisceau diffracté, c'est comme une antenne de 10MW

  26. #112
    Geb

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Bonjour,

    Citation Envoyé par FDFD Voir le message
    Signification de:
    " Electronic Beam Steering, not mechanically gimballed"
    Merci pour ces explications FDFD.

    J'ai aussi découvert que cette technique avait été proposé il y a relativement peu de temps (1994) :

    Electronic beam steering of active arrays with phase-locked loops

    Citation Envoyé par FDFD Voir le message
    Voici une évaluation faite par des pros
    Merci encore.

    Sans minimiser les contraintes technologiques et économiques, cette publication (en français en plus !) termine sur une note plutôt optimiste :

    6- Conclusion

    […] Des applications très futuristes (satellites solaires) ont été imaginées, elles ont encore beaucoup d’obstacles technologiques et économiques à franchir. Cependant, il est remarquable de voir que des progrès réels ont été accomplis depuis 40 ans et qu’on peut envisager des démonstrateurs viables techniquement et économiquement. Il ne faudra peut-être plus attendre les 50 années annoncées pour voir la naissance de ces nouvelles sources d’énergie !
    Cordialement

  27. #113
    wizz

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    Sans minimiser les contraintes technologiques et économiques, cette publication (en français en plus !) termine sur une note plutôt optimiste :
    si justement, je trouve que les contraintes ont plutôt été minimisées

    Le satellite mesure 5200m x 10400m pour ce qui est de la surface de captage du rayonnement solaire. Celui-ci est de 1400W/m² dans l'espace, soit 40% de plus que sur terre avec un taux de disponibilité de 100%.
    pour cela, il faudrait orienter constamment les panneaux face au soleil. Tu fais comment pour alors orienter l'antenne émettrice constamment en face de la Terre?

    Facile! Il "suffit" d'avoir une base tournante. je suis sur un manège (qui tourne). Donc pour matter constament le décoleté plongeante de la blondasse au sol, il me suffit de tourner la tête pour compenser la rotation du manège!
    Pareil pour le satellite. Il suffit de tourner l'antenne émettrice pour qu'il soit toujours face à la Terre
    Et on découvre la taille de l'antenne, seulement ça...
    L'antenne d'émission à réseau présente un diamètre de 1000m.
    Les contraintes physiques action-réaction feront qu'il y aura "quelques" mouvements parasitaire qui vont destabiliser le satellite, qu'il faudra alors corriger sa position, plus ou moins selon la précision à obtenir

    Les antennes réceptrices au sol sont elliptiques (10km x 13km)
    si on était en orbite géostationnaire, alors ça ferait un angle de 0.02°
    Il ne faut pas que le rayon d'émission soit en dehors de ce cone, et donc positionner le satellite à 0.01° près, autrement dit, ça va se réajuster en permanence, tout le temps, et donc consommera de l'hydrazine (carburant spatial) tout le temps

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Satellite_artificiel
    un satellite télécom géostationnaire consomme 2.8T pendant 15 ans, et ce pour une charge utile de 660kg pour un satellite de 5 tonnes poids total à lancer
    Et donc pour une durée de vie de 45 ans, il faudrait donc dans les 8 tonnes de combustible. Ce qui ferait un ratio de 660kg de charge utile pour 10 tonnes à lancer en orbite
    En poussant à 60 ans de durée de vie, ça nous ferait un ratio de 1:20 en ce qui concerne charge utile et poids total du satellite
    Un satellite télécom n'est pas à 10 ou 50km près. On en corrige sa position que de temps en temps
    mais si on doit viser dans un cercle de 13km au sol, à 0.01° près, alors la correction se fera en permanence. Un réservoir suffisant pour 60 ans pour un satellite télécom s'épuisera peut être au but de 10 ans avec un satellite élect. Alors un ratio masse utile/masse totale de 1:20 pour 10-15 ans seulement....snif snif...


    Le satellite est en orbite intermédiaire vers 12000 km.
    ouf, c'est moins haut, donc demande moins d'énergie à lancer. On est sauvé. Moins haut, c'est aussi d'avoir un angle de visée plus grand. 13km de diamètre pour l'antenne réceptrice au sol, ça fait donc un angle de 0.06° seulement, plus facile à viser qu'un angle de 0.02°
    Et puis à 12000km, il n'y a plus d'air, donc ça ne joue plus sur les frottement d'air qui réduirait la durée de vie du satellite ou qui nécessiterait de réhausser périodiquement son orbite
    MAIS moins haut, c'est....non-géostationnaire. Et donc tôt ou tard, le satellite finira par ne plus être de visuel avec son antenne réceptrice au sol. Il faudrait couper l'émission, réorienter l'antenne émétrice vers la cible suivante, puis ré-émettre de nouveau. Bouger rapidement une antenne de 1000m de diamètre? Fastooooooche. Yaka le faire
    Et puis, l'élect, ça ne se stocke pas, faut l'évacuer. Donc soit on embarque des batteries pour les même proportions (par rapport à la taille des panneaux solaires). Soit le satellite embarque 2 antennes émétrices. On coupe l'émission sur l'une et toute la puissance passe sur l'autre antenne, le temps que la 1ere antenne se pointe vers la cible suivante. Mais ça va encore plomber le ratio masse servant à produire de l'élect (panneaux PV, transfo) et masse totale du satellite (il y a cette fois ci 2 antennes de 1000m de diamètre)

    Et puis de toute façon, un satellite en mouvement, il finira par être au-dessus de l'océan ou au-dessus des surfaces désertiques. Dans le 2eme cas, on peut tirer des cables électriques pour amener l'élect vers les villes. Dans le 2eme cas, au-dessus de l'océan.... Techniquement, tout est possible, mais faut avoir la tête sur les épaules de temps à autre. C'est très recommandée...

    Les antennes réceptrices au sol sont elliptiques (10km x 13km) et captent l'énergie sous une densité de l'ordre de 100W/m² à 2,45GHz.
    Si c'est pour avoir une puissance de 100W/m² au sol, alors autant installer des panneaux PV au sol. Certes, la puissance moyenne produite y sera inférieure, et pas d'élect la nuit, etc... Ce qui impliquerait une production, une installation de panneaux photo voltaique mondialisée et reliée via des lignes THT. Pas pratique, je peux le concevoir.

    Et pour terminer, à moins de déplacer les villes sur tout le tour de la Terre, y compris sur les océans, sinon, il faudra construire des antennes réceptrices un peu partout sur la Terre et les relier aux villes avec des lignes THT....ce qui revient strictement au même que ci-dessus

    Bref, projet très complexe, compliqué, couteux, mégalomane, mais qui n'apporte rien de plus
    Dernière modification par wizz ; 11/04/2011 à 10h23.

  28. #114
    polo974

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    ...
    Je ne suis pas un adepte des théories du complot Pour moi, c'est juste une autre manière de produire son énergie.

    Cordialement
    ça n'a rien d'une théorie du complot, c'est un constat:
    seul une dizaine (vingtaine?) de pays maitrisent le spatial, alors que le solaire au sol, c'est du kit ikéa (ou presque).

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    Ouais enfin mollo quand même sur les questions de maintenance... ça fait longtemps qu'on envoie du PV dans l'espace pour alimenter en énergie les satellites, stations spatiales et robots d'exploration sans qu'il faille envoyer des mécanos de l'espace tous les 4 matins...
    Enfin, on est loin du TW...
    il y a un paquet de zéro entre ce qu'il y a et ce qui est envisagé...

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    si justement, je trouve que les contraintes ont plutôt été minimisées
    ...
    Ah, quelqu'un de sensé...
    Si c'est pour avoir une puissance de 100W/m² au sol, alors autant installer des panneaux PV au sol. Certes, la puissance moyenne produite y sera inférieure, et pas d'élect la nuit, etc...
    100W/m2 100% du temps, mais des antennes cible grosso-modo 4 fois plus grande en surface si on ne veut pas rater la cible ! ! !
    donc comparable au solaire non concentré terrestre en zone désertique...
    ...

    Bref, projet très complexe, compliqué, couteux, mégalomane, mais qui n'apporte rien de plus
    Si, le seul point que j'ai relevé et qui m'a fait traité de conspirationniste:
    garder la main-mise sur la production de l'énergie.
    Daudet, tu vas nous manquer...

  29. Publicité
  30. #115
    Geb

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    si justement, je trouve que les contraintes ont plutôt été minimisées
    Le satellite mesure 5200m x 10400m pour ce qui est de la surface de captage du rayonnement solaire. Celui-ci est de 1400W/m² dans l'espace, soit 40% de plus que sur terre avec un taux de disponibilité de 100%. [...] L'antenne d'émission à réseau présente un diamètre de 1000m. [...] Les antennes réceptrices au sol sont elliptiques (10km x 13km) et captent l'énergie sous une densité de l'ordre de 100W/m² à 2,45GHz.
    Tous ces passages expliquent sommairement le SPS Reference Design daté... d'octobre 1978.

    Le satellite est en orbite intermédiaire vers 12000 km.
    Ce passage est bien une proposition qui émane du concept de SunTower (1997), moins contraignant, mais l'objectif n'est pas une alimentation électrique en continu. Plus d'infos ici :

    A TECHNICAL OVERVIEW OF THE “SUNTOWER” SOLAR POWER SATELLITE CONCEPT

    Une présentation de 2010 de John C. Mankins (l'auteur du papier sur la SunTower ci-dessus) :

    The Vision & Challenge of Solar Power Satellites

    Une copie très intéressante du magazine Ad Astra de 2008 :

    Space-Based Solar Power

    Cordialement

  31. #116
    wizz

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par Geb Voir le message
    Le satellite mesure 5200m x 10400m pour ce qui est de la surface de captage du rayonnement solaire. Celui-ci est de 1400W/m² dans l'espace, soit 40% de plus que sur terre avec un taux de disponibilité de 100%. [...] L'antenne d'émission à réseau présente un diamètre de 1000m. [...] Les antennes réceptrices au sol sont elliptiques (10km x 13km) et captent l'énergie sous une densité de l'ordre de 100W/m² à 2,45GHz.
    Tous ces passages expliquent sommairement le SPS Reference Design daté... d'octobre 1978.
    ...et alors?
    La puissance de ce panneau photo voltaique était de 100W/m² à cette époque. On en fait mieux aujourd'hui avec une plus grande puissance surfacique...MAIS ceci est aussi valable pour un panneau PV au sol
    On gagnerait en surface de panneau PV (moins de poids), en taille de l'antenne émettrice (moins de poids).

    Mais entre temps, les lois de la physique n'ont pas changé. Il faut toujours la même chose pour satelliser une même charge. Une faut toujours la même énergie pour réhausser un satellite. il faut toujours la mêem énergie pour repositionner un satellite (somme force, masse, acélération...)
    Et le ratio 1:20 entre charge utile (productive en électricité) et masse totale du satellite, elle date de nos jours, chiffre avec la fusée Ariane 5, etc...

    Ce passage est bien une proposition qui émane du concept de SunTower (1997), moins contraignant, mais l'objectif n'est pas une alimentation électrique en continu
    alors, on sait très bien le faire...avec une installation sur le sol

  32. #117
    Tilleul

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    On a déjà commencé à avoir des start up qui se montent sur le sujet...

    http://www.next100.com/2009/04/inter...en-ceo-gar.php

    Ce que vous avez l'air d'oublié dans cette histoire c'est que vous n'achetez pas qu'une centrale solaire ici, vous achetez une centrale solaire avec tout un réseau de transport et de distribution...

    En gros à 1$/kWh ce sera rentable pour l'armée américaine (première source de mortalité en opération ce sont les attaques des convois de ravitaillement, c'est pour ça que l'armée américain s'est déjà massivement tourné vers les éoliennes et le solaire pour ses bases d'opération), d'où l'intérêt du concept chez les militaires.

    Pour les mêmes raisons en cas de catastrophe il serait possible d'alimenter en électricité très rapidement des zones sans attendre plusieurs semaines voire plusieurs mois, ça aussi ça a un prix...
    Keep it in the Ground !

  33. #118
    Moinsdewatt

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    On a déjà commencé à avoir des start up qui se montent sur le sujet...

    http://www.next100.com/2009/04/inter...en-ceo-gar.php

    Ce que vous avez l'air d'oublié dans cette histoire c'est que vous n'achetez pas qu'une centrale solaire ici, vous achetez une centrale solaire avec tout un réseau de transport et de distribution...

    En gros à 1$/kWh ce sera rentable pour l'armée américaine (première source de mortalité en opération ce sont les attaques des convois de ravitaillement, c'est pour ça que l'armée américain s'est déjà massivement tourné vers les éoliennes et le solaire pour ses bases d'opération), d'où l'intérêt du concept chez les militaires.
    .
    L' article sur Solaren (le lien donné) date de Avril 2009.

    Qu' est ce qu' ils ont réalisé de significatif deux ans aprés ?

  34. #119
    Tilleul

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    C'est pas franchement le genre de projet qui se fait en 2 ans...
    Keep it in the Ground !

  35. #120
    wizz

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    -si j'ai à ma disposition un satellite qui balance un faisceau micro onde à haute puissance
    -si je suis en territoire hostile avec des ennemis autour
    alors en louant un des derniers DVD de 007, il y aurait des choses à faire bien plus efficace que de produire de l'électricité

    Bon, c'est vrai que dans certains cas, avoir de l'électricité, il n'y a pas de limite de prix. Mais le reste du temps, qui accepterait de se fournir en élect spatial à un tarif aussi haut que spatial?
    Ce qui reviendrait à dire qu'on va lancer par dizaine de satellite élect, et ce pour des usages très ponctuels (à moins que les Américains se mettent en guerre avec tout le monde, tout le temps...)

    Et pour des cas d'urgence, genre japonais ces derniers temps, en terme de rapidité, je me demande ce qui serait le plus efficace:
    -construire quelques dizaines de km² l'antenne réceptrice
    -un peu plus tôt, apporter par dizaines/centaines de tonnes de matos
    -rapporter le transfo pour obtenir du 220V ou toute autre tension
    -tirer un cable jusqu'au réseau

    ou
    -quelques hélico pour transporter les générateurs diesel, que l'on peut poser directement sur le site ou juste à côté
    -quelques hélicos pour transporter le gasoil et ravitailler de temps à autre

Sur le même thème :

Page 4 sur 14 PremièrePremière 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Résistance alimentée par photovoltaique
    Par Oz0Ne dans le forum Électronique
    Réponses: 21
    Dernier message: 19/02/2011, 20h02
  2. Alimentation par cellulles photovoltaique
    Par Charcutor dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/01/2011, 08h00
  3. Soyons fous : M42 avec une webcam sans la modification longue pose
    Par Fourmi103 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 15
    Dernier message: 20/01/2009, 12h38
  4. [Divers] Installation electricité photovoltaique
    Par Râ&Eole dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/02/2008, 02h05
  5. La France frappée par la tremblante du mouton ? De la vache folle aux moutons fous...
    Par Tenacatita dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/02/2006, 19h57