Discussion fermée
Page 1 sur 14 12 3 4 5 6 7 8 9 10 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 416

Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !




  1. #1
    FDFD

    Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Soyons fous et faisons le calcul pour savoir combien ça nous coûterait de produire la moitié de notre électricité avec des panneaux photovoltaïques.

    On consomme 450 TWh d’électricité par an.

    Le prix d’un m2 de panneau photovoltaïque de rendement 10% est de 4 Euros (je suppose que c’est avec onduleur compris car les fabricants vont nous faire des prix intéressants).

    Un panneau de 1 m2 ayant un rendement de 10% apporterait 150 KWh par an en moyenne en France.

    Il faudrait 1.5 milliards de m2 pour produire la moitié de l’électricité consommée

    Le coût total serait de 6 milliards d’euros, soit à peu près le prix de 4 centrales nucléaires de 1000 MW.

    Finalement 6 milliards d’euros, ce n’est pas beaucoup, quand on regarde les montants des plus grandes fortunes de France (site des echos) ! Sans parler de la TVA des restaurateurs…. Et d’ailleurs notre dette se monte à 1500 milliards d’euros….

    Bon, c’est valable le temps que durent les panneaux, entre 20 ans et 30 ans comme les centrales.

    Qu’en pensez-vous ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    verdifre

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    bonjour ,
    tes ordres de grandeur ne sont pas bons, on en est à 1€ le watt et pas 4€ le m² avec 10% de rendement cela fait 100 € /m²
    soit un rapport de 25
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  4. #3
    FDFD

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Bonjour fred,

    Tu as raison, j'ai fait une erreur d'un facteur 25 à 100 dans le prix des panneaux !

    Désolé, les conclusions ne sont plus du tout les mêmes !

    Donc, avec ton hypothese de 100 euros le m2, il faudrait consacrer une somme 25 fois plus importante soit 6 x 25 = 150 milliards d'euros.

    A quoi serait-il pertinent de comparer cette somme ?


  5. #4
    moijdikssékool

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    entre 20 ans et 30 ans comme les centrales
    c'est le double pour les centrales
    A quoi serait-il pertinent de comparer cette somme ?
    il faudrait y inclure les frais d'entretien. Pour le coût des réacteurs nucléaires aussi (et de démantelement; au RU, le coût du démantellement de leur réseau est de 100miliiards, et je crois que c'est une hypothèse basse)

  6. #5
    verdifre

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Bonjour,
    Bon, c’est valable le temps que durent les panneaux, entre 20 ans et 30 ans comme les centrales.
    c'est quoi ce chiffre de 20 à 30 ans qui traine partout
    pour ma part ce que j'ai compris c'est qu'au bout de 20 à 25 ans on te garantit encore 80 à 85% des performances du panneau neuf, cela ne veut en aucun cas dire que le panneau est mort.
    De plus , les pertes de performances sont les plus importantes les premières années. Il y a de fortes chances que beaucoup de panneaux arrivent à 50 ans avec encore 70% de leurs performances.
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    FDFD

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Bonjour à tous et à Fred en particulier,

    J'ai fait quelques recherches sur le prix réel des panneaux, en particulier dans les techniques de l'ingénieur (il y a en tout 4 articles interessants sur les principes, la commercialisation et les perspectives).

    Il semble que 200 Euros par m2 de panneau ayant un rendement de 10% soit le prix actuel. Il faut compter en sus le coût des onduleurs et de l'installation. Dans le cadre de nombreuses et grandes installations, j'ai l'intuition que le côut final du m2 "opérationnel" pourrait pratiquement rester à 200 euros le m2. Ces prix n'ont évidemment rien à voir avec les installations individuelles qu'on nous propose et qui sont plutôt à 700 euros le m2 installé.

    Donc, reprenant mon calcul, avec 150 milliards d'euros on pourrait produire 25% de notre électricité. Ce n'est déjà pas mal, surtout qu'il faut obligatoirement coupler cette production avec d'autres types de sources, renouvelables ou non, pour assurer la constance de la fourniture.

    Ce ne serait pas une somme énorme si on était assurés que ces panneaux durent vraiment 50 ans !

    Par contre, au niveau des surfaces, il faudrait pratiquement l'équivalent d'un carré de 30 Km x 30 Km ou 100 centrales de 3 km x 3 Km....sans compter les pertes de surface pour permettre d'orienter les panneaux et éviter les ombres....

    Bon, je vais peut-être attendre encore un peu pour réaliser ma photoconversion....

  9. #7
    Cécile

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    De toute façon, 50 % de photovoltaïque me semble beaucoup trop pour des raisons de compatibilité production-consommation.
    Arrivons déjà à 20 %, ce sera énorme par rapport à ce qu'on fait aujourd'hui. Et ça me semble un maximum.
    En revanche, l'éolien est moins cher, et je pense qu'il peut représenter une plus grande part (il y a aussi du vent la nuit, et avec trois régimes de vent, on est pratiquement sûrs qu'il y a toujours des éoliennes qui tournent quelque part).

  10. Publicité
  11. #8
    yves25

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    A priori, l'un n'empêche pas l'autre si ce n'est
    1 qu'il faut les financer
    2 qu'il faut que ça soit pas dans mon jardin , non?

    Bon, merci pour les ordres de grandeur, c'est quand même bien intéressant d'avoir ça en tête.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  12. #9
    polo974

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par FDFD Voir le message
    Bonjour à tous et à Fred en particulier,
    ...
    Il semble que 200 Euros par m2 de panneau ayant un rendement de 10% soit le prix actuel. Il faut compter en sus le coût des onduleurs et de l'installation.
    ...
    Ces prix n'ont évidemment rien à voir avec les installations individuelles qu'on nous propose et qui sont plutôt à 700 euros le m2 installé.
    ...
    Ce n'est pas l'onduleur et la pose individualisée qui justifie ce grand écart...

    pour paraphraser yves25:
    Bon, merci pour les ordres de grandeur, c'est quand même bien intéressant d'avoir ça en tête.
    Daudet, tu vas nous manquer...

  13. #10
    Cécile

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par polo974 Voir le message
    Ce n'est pas l'onduleur et la pose individualisée qui justifie ce grand écart...
    Si, c'est la pose individualisée qui fait le surcoût, et le fait que le module photovoltaïque doit assurer l'étanchéité de la toiture.

  14. #11
    El Parasol

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Bonjour,

    Je me souviens avoir un travail d'étude de l'intérêt du photovoltaïque fut un temps. Si je remets la main dessus je le ressortirais ici.

    Ce qui n'est pas dit dans ton calcul, c'est le coût de l'électronique du système (onduleur+batterie) qui vient très vite plomber la balance si tu n'habites pas dans le sud). J'avais fait une étude de rentabilité suivant la zone géographique, j'essaye de poster ça au plus vite.

    La nécessité de devoir stocker le courant pour écréter la production est l'inconvénient majeur du photovoltaïque. De plus, sa pollution "cachée" est assez énorme (batterie+silicium des panneaux).

    En revanche, on oublie trop souvent la possibilité de se chauffer par énergie solaire via des panneaux solaires (en gros des tubes) où circule un fluide caloriporteur (de l'eau principalement) qui vient chauffer un chauffe-eau. On limite ainsi énormément les pertes de puissance du photovoltaïque (Onduleur+batterie). Le rendement du panneau est aussi plus intéressant (là encore je ressors les chiffres dès que je mets la main dessus). En outre, ce type de panneau a l'avantage d'être sensible à l'éclairement diffus (par exemple quand un nuage lui fait de l'ombre) contrairement à la majorité des panneaux solaire.
    Le temps est une drogue. À haute dose, il tue. - Terry Pratchett

  15. #12
    Cécile

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Le stockage n'est nécessaire que pour le photovoltaïque en site isolé.
    Pour le chauffage, oui, mais le problème, c'est que ça marche le mieux justement au moment où on n'a pas besoin de se chauffer. Alors OK pour l'eau chaude sanitaire, mais pour le chauffage, ça n'a pas prouvé que ça pourrait être rentable un jour.

  16. #13
    El Parasol

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Le stockage n'est nécessaire que pour le photovoltaïque en site isolé.
    Pour le chauffage, oui, mais le problème, c'est que ça marche le mieux justement au moment où on n'a pas besoin de se chauffer. Alors OK pour l'eau chaude sanitaire, mais pour le chauffage, ça n'a pas prouvé que ça pourrait être rentable un jour.
    Le stockage est plus ou moins nécessaire. On ne peut envisager 50% d'électricité photovoltaïque refourguée à EDF telle qu'elle. Ils sont pour l'instant incapables de réguler une telle production (ou alors vive le charbon).

    Effectivement je me suis fourvoyé pour le chauffage
    Le temps est une drogue. À haute dose, il tue. - Terry Pratchett

  17. #14
    polo974

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Si, c'est la pose individualisée qui fait le surcoût, et le fait que le module photovoltaïque doit assurer l'étanchéité de la toiture.
    Pas obligatoirement:
    Pares soleil: Modules classiques, montés sur une structure métallique spécifique

    et comme:
    Tarif de base : 0,32823 €/kWh
    Prime à l'intégration : 0,27353 €/kWh
    si ça fait plus que doubler le prix, il n'est pas rentable d'intégrer
    (et encore moins dans les dom, à croire que l'esthétique et les dom, ça va pas ensemble...)
    Daudet, tu vas nous manquer...

  18. #15
    Cécile

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par El Parasol Voir le message
    On ne peut envisager 50% d'électricité photovoltaïque refourguée à EDF telle qu'elle.
    Oui, si on envisage 50 %, il faut du stockage, qui peut être individuel ou de grande taille. Mais tant qu'on reste à 10-15 %, pas sûr que ce soit nécessaire.

  19. #16
    moijdikssékool

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    On ne peut envisager 50% d'électricité photovoltaïque refourguée à EDF telle qu'elle.
    y a-t-il des études de faites concernant la variabilité de production du réseau en fonction de la quantité installée? Parceque plus il y a de panneaux répartis sur le territoire, moins grande est la variabilité

  20. #17
    invite765732342432
    Invité

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par moijdikssékool Voir le message
    Parceque plus il y a de panneaux répartis sur le territoire, moins grande est la variabilité
    Pas vraiment non... à minuit, la production sera partout la même...
    Et en hiver, le pic de consommation se situant vers 19H, c'est pas gagné avec beaucoup de solaire sans stockage...

  21. #18
    myoper

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    A priori, l'un n'empêche pas l'autre si ce n'est
    1 qu'il faut les financer
    2 qu'il faut que ça soit pas dans mon jardin , non?

    Bon, merci pour les ordres de grandeur, c'est quand même bien intéressant d'avoir ça en tête.
    +1
    Ce serait un changement de paradigme "économique", alors le financement ne présenterait pas les difficultés qu'il semble avoir actuellement.

  22. #19
    verdifre

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Bonsoir,
    Si en france on désire que les energies renouvelables soient le plus efficace possible concernant les rejets de CO², il faut surement commencer par toutes les applications individuelles solaires thermiques
    ceci mis à part et concernant le photovoltaique, les voehicules hybrides semblant devoir se generaliser, les panneaux solaires devraient être montés en priorité sur ces vehicules (2 à 3 m² par vehicule) cela correspondrait tout de suite à une diminution de consommation de petrole.
    De plus ces vehicules sont déja équipés de moyens de stockage de l'energie.
    c'est une solution qui ne regle pas tout, mais qui est applicable simplement.
    On peut même envisager de brancher le vehicule sur la maison pour qu'il participe a son alimentation quand ses batteries sont pleines.
    en 2008 il y a eu 33000 prius d'immatriculées en europe (je n'ai pas de chiffres plus recents ou francais) mais à 2m² de panneaux sur le toit du vehicule on installerai 66000 m² par an et cette production d'energie remplacerai integralement du petrole
    On calculerai peut être differement le nombre eventuel de centrales nucleaires à construire pour avoir un parc de vehicules en grande partie electrique.
    cette reduction de consommation pourrait aussi être importante en equipant les remorques de camion.
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  23. #20
    Cécile

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    ceci mis à part et concernant le photovoltaique, les voehicules hybrides semblant devoir se generaliser, les panneaux solaires devraient être montés en priorité sur ces vehicules (2 à 3 m² par vehicule) cela correspondrait tout de suite à une diminution de consommation de petrole.
    Comme pour les trains, ça ne me semble pas une bonne idée car l'orientation n'est pas idéale. Et il faut penser au surpoids (à éviter absolument pour les voitures) et au risque de vol des panneaux.
    Et puis beaucoup de voitures sont garées en parking, ou à l'ombre d'immeubles, et ne produisent alors rien dans la journée. Tandis que sur la maison, ça produit dès que le soleil est là, il n'y a pas ces problèmes d'ombrage.
    En revanche, des panneaux sur les maisons, pour recharger les voitures, c'est une bonne idée.

  24. #21
    fabes_67

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Je ne pense pas que les panneaux sur les voitures soit une bonne idées. Orientation est trop variable et les zones d'ombres trop fréquentes.

    Pour revenir à la discutions, dans le même ordre d'idée un panneau de la taille de la France permettrait d'alimenter le monde entier en électricité.
    Reste que la mise en oeuvre est impossible. J'avais fait une étude sur l'impossibilité de dépasser 25% d'énergie renouvelable avec le réseaux électriques actuelles.
    Il faudrait stocker les surplus d'électricité la journée dans des barrages hydrauliques pour la restituer la nuit (un peu ce que fait la suisse en ce moment en nous achetant l'électricité et en la revendant pendant les pics de consommations). Il faudrait aussi avancer les recherches dans les batteries.
    Je pense qu'assurer 10 % de la production PV serait réalisable, à cela faudrait coupler avec de l'éolien et de l'hydraulique pour essayer de lisser au maximum ces productions.

  25. #22
    polo974

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Déjà que la prius est loin d'être donnée, alors avec en plus de panneau solaires...

    Plus simple, petite voiture légère (comme l'a noté Cécile) et plus de passagers par véhicule.

    Vu que le taux de remplissage est de l'ordre de 1.2 personnes, ça doit être assez simple sans pour autant passer au "ramassage scolaire"...

    (à propos de ramassage scolaire, je considère qu'une voiture avec 2 enfants à bord pour aller à l'école (ou au foot ou ...) est chargée à 3 à l'aller, à 1 au retour (doublement de la distance parcourue) pour un transport utile de 2, donc remplissage effectif: 1 ! )

    Pour le solaire, la solution thermodynamique n'est pas à négliger, car la chaleur se stocke aussi, et le rendement est comparable au photovoltaïque, mais il reste la maintenance qui est plus lourde.
    Daudet, tu vas nous manquer...

  26. #23
    Cécile

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par fabes_67 Voir le message
    Reste que la mise en oeuvre est impossible. J'avais fait une étude sur l'impossibilité de dépasser 25% d'énergie renouvelable avec le réseaux électriques actuelles.
    Je pense que tu te trompes. D'abord, tu confonds énergie et électricité. Ensuite, tu confonds renouvelable et intermittent. Or, dans l'électricité renouvelable, il y a aussi l'hydro-électricité et la biomasse.
    Par ailleurs, 25 % d'électricité intermittente, c'est le maximum dans une île, c'est à dire une région avec un seul régime de vents, un seul ensoleillement sur toute la zone, et aucun réseau avec qui partager ses surplus et acheter en cas de manque.
    En France, qui bénéficie de trois régimes de vents, et qui est relié à six voisins par une bonne dizaine de lignes à très haute tension, la part d'énergies intermittentes peut être beaucoup plus élevée.

    Je pense qu'assurer 10 % de la production PV serait réalisable, à cela faudrait coupler avec de l'éolien et de l'hydraulique pour essayer de lisser au maximum ces productions.
    Oui. Je pense qu'on peut alors atteindre 50 % d'électricité renouvelable en France sans grands soucis sur le réseau. Pour aller plus loin, il faudrait du stockage.

  27. #24
    fabes_67

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Quand je dis énergies renouvelables je pense effectivement électricité, je me suis mal exprimé. (Il est sur que si tous les gens utilisé le solaire thermodynamique pour l'eau chaude sanitaire, et une énergie renouvelable pour le chauffage (puits canadien/solaire/bois...) on attendrai quasiment 80% "d'énergie" renouvelable pour le chauffage et l'ECS).

    Je ne confond pas énergie renouvelable et énergie intermittente. Si tu relis mon poste, tu verras que je fais allusions à l'hydraulique pour stocker les surplus d'énergie. Les centrales hydrauliques en elle même, il y en a déjà un bon paquet qui sont produites et si on regarde le potentiel hydraulique restant en France, on atteins très difficilement la barre de 50 TWh soit seulement 10 % de l'énergie électrique annuel en France.
    Quand à la biomasse, je suis d'accord qu'elle est sous exploité mais je ne pense pas qu'elle serait suffisante.

    Le régime d'ensoleillement, même si il y a plus de soleil dans le sud, la nuit, il fait sombre dans toute la France. Quand au régime de vent, effectivement on à 3 régime de vent différent et même si une éolienne tourne 80 % du temps (pas à puissance max) je pense que ces énergies sont trop instables pour le réseau actuelles.

    Il faudrait instaurer un réseau intelligent, basé sur la loi de la demande par rapport à l'offre et non plus l'offre par rapport à la demande comme c'est actuellement. Envisager une démarche majeur dans les négawatts (isoler/réduire sa conso/s'éclairer avec la lumière du jour) et à ce moment la, on pourra atteindre les 50 % d'énergies renouvelables.

    Je souligne comme même que je ne suis pas contre les EnR, je suis plutôt pour, je suis même spécialisé la dedans.

  28. #25
    Cécile

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par fabes_67 Voir le message
    Je ne confond pas énergie renouvelable et énergie intermittente. Si tu relis mon poste, tu verras que je fais allusions à l'hydraulique pour stocker les surplus d'énergie. Les centrales hydrauliques en elle même, il y en a déjà un bon paquet qui sont produites et si on regarde le potentiel hydraulique restant en France, on atteins très difficilement la barre de 50 TWh soit seulement 10 % de l'énergie électrique annuel en France.
    En 1998, l'hydro a fourni 68325 GWh, soit plus de 68 TWh (source : http://www.iea.org/stats/renewdata.asp?COUNTRY_CODE=FR). Je cite 1998 parce que ce sont les chiffres les plus récents de l'AIE, mais en moyenne, l'hydroélectricité représente environ 15 % de l'électricité consommée en France (variable selon les années, puisque ça dépend fortement de la météo).
    Donc tu considères qu'on ne peut rajouter que 10 % d'électricité intermittente ? Alors que certaines îles isolées, sans hydro, en ont 30 % ?

    je pense que ces énergies sont trop instables pour le réseau actuelles.
    En quoi sont-elles "instables" ? Elles sont intermittents, mais ça ne veut pas dire instables, ni imprévisibles.

    Tu n'as pas répondu sur la comparaison îles isolées / pays largement connecté aux voisins.

    Pour le reste (réseau intelligent, négawatt), je suis d'accord.

  29. #26
    fabes_67

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Tu ne m'as pas compris.
    Je parlais du potentiel restant à exploiter (cf le guide Observ'ER de 2010).

    Quand je dis instable, je veut dire qu'en effet elles sont prévisibles, mais pas à 100 %.
    T'aura beau avoir la météo, les données statistiques, tu ne saura jamais sur de temps qu'il fera.
    Ce week end il devait pleuvoir chez moi et finalement il a fait beau. Tu sera toujours dépendant d'un facteur que tu ne peut maîtriser. Tu pourra peut être le prévoir, mais tu ne pourra pas t'en fier pour établir les plans de production d'électricité à longue échelle.

    Dans le cas des pays connectés au voisins, pour l'instant c'est plutôt nous qui vendons notre électricité et qui permettons les autres pays (notamment l'Allemagne qui supprime ses centrales nucléaires) d'éviter les problèmes du réseau.

  30. #27
    Cécile

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par fabes_67 Voir le message
    Tu ne m'as pas compris.
    Je parlais du potentiel restant à exploiter (cf le guide Observ'ER de 2010).
    Même là, ça reste faible.
    Quand je dis instable, je veut dire qu'en effet elles sont prévisibles, mais pas à 100 %.
    Pas moins prévisibles que la consommation, en tout cas. Or, on s'arrange très bien pour adapter la production aux quelques pourcents d'erreur sur les prévision de la consommation.

    T'aura beau avoir la météo, les données statistiques, tu ne saura jamais sur de temps qu'il fera.
    De la veille au lendemain, si. Peut-être pas pour savoir s'il pleut ou non, mais pour connaître la couverture nuageuse et la force du vent.
    Tu pourra peut être le prévoir, mais tu ne pourra pas t'en fier pour établir les plans de production d'électricité à longue échelle.
    Non, mais ce n'est pas nécessaire.

    Dans le cas des pays connectés au voisins, pour l'instant c'est plutôt nous qui vendons notre électricité et qui permettons les autres pays (notamment l'Allemagne qui supprime ses centrales nucléaires) d'éviter les problèmes du réseau.
    A moitié vrai seulement. Certes, nous exportons plus que nous importons (mais de moins en moins depuis 10 ans). Mais nous importons d'Allemagne plus que nous exportons. Nous sommes exportateurs nets vers l'Italie, la Suisse et la Grande Bretagne, mais importateurs nets depuis l'Allemagne, la Belgique, et l'Espagne (source http://www.rte-france.com/uploads/me...ncais_2010.pdf).

    De toute façon la question n'est pas qui importe ou qui exporte, mais le fait qu'un pays très interconnecté peut supporter bien plus d'électricité intermittente qu'un pays isolé. Nous sommes très interconnectés, donc nous pouvons accepter bien plus d'éolien et de solaire que la Guadeloupe, ou même que la Grèce.

  31. #28
    fabes_67

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Je suis d'accord que nous avons la chance de pouvoir être interconnectés.
    Mais nos pays étant proche, quand il fait nuit en France, il fait nuit dans toute l'Europe. Donc si on compte sur nos voisins pour nous aider dans ces cas la, il faut se dire que eux aussi compte sur nous pour les aider donc cela pose problème.
    Je me fais un peu l'avocat du diable parce que généralement, les autres énergies devraient suffire mais il faut penser au cas plus ou moins extrême. On ne peut pas se permettre de subir un blackout à l'échelle européen tous les mois...

    La où je ne te suit pas c'est quand tu dis qu'il n'est pas nécessaire de prévoir les plan d'électricité à long terme. Si on veut pouvoir dimensionner correctement le réseau, il sera primordial d'avoir un plan de production théorique de nos énergies renouvelable. Il faudra en effet être capable de prévoir les moments ou la demande est forte et ou l'offre est faible (un soir sans vent par exemple). Je ne suis pas sur que les éoliennes de l'Allemagne serait suffisante pour toute la France et l'Allemagne en même temps.
    Donc il faut savoir quelle puissance de centrales fossile installer. Et à quelle fréquence elles seront installé.

    Quand à la question sur l'hydraulique, je peut te l'assurer,le potentiel restant à exploiter n'est pas très élevé et il ne faut pas compter sur cette énergie pour espérer augmenter significativement la parts des EnR, sauf en cas de stockage par l'hydraulique.

    Sinon j'ai vu que l'on pouvait espérer de l'énergie à travers des serres qui accumulerai de la chaleur la journée, et qui en dégageant cette chaleur la nuit, ferait tourner des turbines. Mais je ne sais pas quels puissances on peut espérer tirer d'un système comme ça.

  32. #29
    invite765732342432
    Invité

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Pas moins prévisibles que la consommation, en tout cas. Or, on s'arrange très bien pour adapter la production aux quelques pourcents d'erreur sur les prévision de la consommation.
    Le problème des énergies intermittente n'est pas la prévision de leur production, c'est le fait qu'elles soient intermittentes.
    C'est à dire qu'il est possible que leur production soit au plus bas pile quand la consommation est au plus haut.

    Là, même en ayant prévu le coup, comment fait-on ?

    Quand on a un gros socle de production "classique" disposant de marge de manoeuvre, c'est facile. Quand les énergies intermittentes représente une trop grosse partie de la production, on n'a plus de marge de manoeuvre.

  33. #30
    Cécile

    Re : Soyons fous : 50% de notre électricité assurés par du photovoltaïque !

    Citation Envoyé par fabes_67 Voir le message
    Mais nos pays étant proche, quand il fait nuit en France, il fait nuit dans toute l'Europe.
    Oui. Trois remarques cependant :
    - c'est vrai pour le PV, pas pour l'éolien.
    - à part le pic de 19h l'hiver, la consommation d'électricité est plus élevée de jour que de nuit. Ca tombe bien, c'est aussi le moment où la production solaire est la plus élevée
    - Dans les pays du Sud, le solaire, ce n'est pas seulement le photovoltaïque, c'est aussi le solaire thermodynamique (on concentre le rayonnement sur un point, où on chauffe de l'eau, la vapeur produite fait tourner une turbine). Ce type de système permet du stockage, au moins sur une nuit.

    Je me fais un peu l'avocat du diable parce que généralement, les autres énergies devraient suffire mais il faut penser au cas plus ou moins extrême. On ne peut pas se permettre de subir un blackout à l'échelle européen tous les mois...
    Il y a aussi tous les systèmes pour couper pour quelques minutes ou plus les systèmes électriques non urgents (de type radiateur électrique) qui permettent de passer les pointes. Ca existe déjà, c'est très efficace là où ça a été déployé.

    La où je ne te suit pas c'est quand tu dis qu'il n'est pas nécessaire de prévoir les plan d'électricité à long terme. Si on veut pouvoir dimensionner correctement le réseau, il sera primordial d'avoir un plan de production théorique de nos énergies renouvelable.
    OK, j'avais mal compris, je croyais que tu voulais prévoir la production exacte très très longtemps à l'avance.
    Pour la production moyenne, la production max et mini, ça se prévoit assez facilement : plus que la météo, c'est grâce à des mesures de vent pendant plusieurs mois sur chaque site éolien prévu qu'on peut le faire. Concernant le potentiel solaire de chaque zone en France, c'est déjà connu, il y a même une carte sur le site de l'Ademe montrant ça.
    Je ne suis pas sur que les éoliennes de l'Allemagne serait suffisante pour toute la France et l'Allemagne en même temps.
    Ca tombe bien, on ne leur demande pas.

    Donc il faut savoir quelle puissance de centrales fossile installer. Et à quelle fréquence elles seront installé.
    Reste même à voir s'il faut installer des centrales fossiles supplémentaires.

    Quand à la question sur l'hydraulique, je peut te l'assurer,le potentiel restant à exploiter n'est pas très élevé et il ne faut pas compter sur cette énergie pour espérer augmenter significativement la parts des EnR, sauf en cas de stockage par l'hydraulique.
    Oui, je suis d'accord.

    Sinon j'ai vu que l'on pouvait espérer de l'énergie à travers des serres qui accumulerai de la chaleur la journée, et qui en dégageant cette chaleur la nuit, ferait tourner des turbines. Mais je ne sais pas quels puissances on peut espérer tirer d'un système comme ça.
    Jamais entendu parler. A moins qu'il ne s'agisse du solaire thermodynamique dont j'ai parlé précédemment, mais ça n'a rien à voir avec des serres.

Sur le même thème :

Page 1 sur 14 12 3 4 5 6 7 8 9 10 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Résistance alimentée par photovoltaique
    Par Oz0Ne dans le forum Électronique
    Réponses: 21
    Dernier message: 19/02/2011, 20h02
  2. Alimentation par cellulles photovoltaique
    Par Charcutor dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/01/2011, 08h00
  3. Soyons fous : M42 avec une webcam sans la modification longue pose
    Par Fourmi103 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 15
    Dernier message: 20/01/2009, 12h38
  4. [Divers] Installation electricité photovoltaique
    Par Râ&Eole dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/02/2008, 02h05
  5. La France frappée par la tremblante du mouton ? De la vache folle aux moutons fous...
    Par Tenacatita dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 27/02/2006, 19h57