Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 61 à 78 sur 78

Peut on être autonome en éléctricité?



  1. #61
    Noedu09

    Re : Peut on être autonome en éléctricité?

    Personnellement j'habite dans les pyrénées et dans ma petite ville de 6000 habitants, l'électrécité est produite localement pour être entierement revendue à EDF au lieu d'alimenter directement la ville en énergie, ça peut paraitre stupide mais ça s'appel le business.

    Les 3 familles les plus riches de la ville disposent d'une dizaine de centrales, la plus part d'entre elles ayant été construite dans les années 50-60, ce sont toutes des pocessions familiales.

    La ville peut devenir entierement autonome grace à toutes ses centrales qui pululent sur le Salat (rivière du pays) mais si c'était le cas, ces familles n'en tirerait aucun bénéfice.

    -----

    Dernière modification par Noedu09 ; 27/03/2013 à 15h28.

  2. Publicité
  3. #62
    papa125

    Re : Peut on être autonome en éléctricité?

    Bonjour,
    je m'immisce dans la conversation pour indiquer qu'avec un ballon thermodynamique (principe de la pompe à chaleur), on consomme nettement moins d'énergie pour chauffer l'eau qu'avec la résistance électrique de la machine à laver. A tel point qu'on peut se demander s'il n'est pas rentable de rincer à l'eau chaude

  4. #63
    papa125

    Re : Peut on être autonome en éléctricité?

    Par ailleurs je reviens au sujet de base de cette discussion : je viens d'être interpellé à la foire-exposition de Limoges par la société "Partenaire Habitat" qui commercialise depuis 2 mois une installation dont voici les caractéristiques retenues :
    - une éolienne à axe horizontal (classique, du genre qu'on trouve sur les bateaux) de fabrication franco-allemande à fixer sur le toit de la maison
    - des panneaux photovoltaïques de fabrication française m'a-t-on dit, à poser sans détuiler la toiture
    - une armoire contenant l'onduleur, l'électronique de puissance et des batteries pour 10 kWh d'énergie stockée

    Le principe de fonctionnement : l'habitation est alimentée exclusivement par les batteries (de type automobile, c.à.d. faites pour être chargées tout le temps) qui sont maintenues chargées par l'éolienne et les PPV, ou par le réseau EDF quand le renouvelable est insuffisant (l'installation nécessite le maintien d'un abonnement de 3 kW chez EDF).
    Seule inconnue, la durée de vie des batteries qui sont donc proposées au choix en location ou à l'achat.

    Très séduisant, présenté par un technicien et non un pur vendeur...

    Le financement est assuré par :
    - le crédit d'impôts la première année
    - les économies réalisées par la suite
    Normalement en 7 ans c'est payé... si tout va bien.

    Le coût de l'installation ? 15000€ (j'ai omis de demander si c'était avec ou sans batteries, celles-ci représentant un coût de 2000€).

    Personnellement j'attendais ce genre d'offre depuis toujours. Vais-je franchir le pas ? Le présent message vise à recueillir vos avis

  5. #64
    f6bes

    Re : Peut on être autonome en éléctricité?

    Bjr à toi,
    Tu causes du cout de l'investissement...viendra ensuite la...MAINTENANCE..chiffrée ..à ...?
    Economie réaliser par la suite...reste à chiffrer le cout de ces kw (écolo) dans le temps ?
    Ton onduleur se prends un coup de foudre ...tu TE payes son remplacment.

    Pas (peu ) de vent, soleil voilé ,temps nuageux durant 15 jours.....tu fais quoi . avec tes 3 kw EDF.
    Et en général c'est pendant l'hiver !

    Bon W E
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  6. #65
    barda

    Re : Peut on être autonome en éléctricité?

    slt,

    sans aucun détail technique (ni économique d'ailleurs) sur le système proposé, il est impossible d'avoir un avis autorisé...

    quelle puissance de panneaux photovoltaiques, quelle puissance pour l'éolienne (et pour quelle force de vent), quelle simulation de consommation journalière, quel calcul de rentabilité?
    10 kwh de stockage, ce n'est pas beaucoup (un frigo consomme déjà près d'un kwh par jour)...
    Pour avoir équipé une maison isolée en fonctionnement autonome, je sais que c'est possible (avec pv et éolien) mais cela suppose une recherche éfreinée d'économies d'énergie et un investissement conséquent (jamais amorti par rapport à un branchement edf). Le coût de revient du kwh, selon mon estimation d'alors, était proche de 1€...

    L'époque actuelle et sa vogue écolo voit fleurir une foultitude d'entrepreneurs-vendeurs de matériel éolien et photo-voltaique intéressés surtout par nos économies et par les aides diverses touchant ces équipements; je te conseille d'être très prudent et de commencer par visiter une ou mieux deux ou trois réalisations de ce "technicien" si sympathique, en interviewant leurs propriétaires... si, comme par hasard, ce n'était pas possible, passe ton chemin sans regret et investit tes 15000€ dans l'isolation de ta maison...

  7. #66
    acdc01

    Re : Peut on être autonome en éléctricité?

    Bonjour papa125.
    Ce genre de proposition sent l'arnaque à plein nez :
    - les éoliennes fixées sur pignon ne produisent que très peu de kWh et au prix de nuisances sonores et de risques de détérioration de votre habitation ( tapez 'arnaque éolien' et vous verrez les résultats).
    - Quelle est la puissance crête de l'installation photovoltaïque ????
    Ce package est conçu pour mettre en avant le crédit d’impôt mais en aucun cas pour que vous gagnez de l'argent !!!
    Le photovoltaïque est encore rentable mais faites effectuer différents devis et consultez ce forum :
    http://forum-photovoltaique.fr/
    @+

  8. Publicité
  9. #67
    papa125

    Re : Peut on être autonome en éléctricité?

    Merci pour ces avis, c'est le but recherché

    L'onduleur qui prend la foudre ? A priori c'est possible, mais personnellement je n'ai JAMAIS eu de destruction d'appareils par la foudre.

    Le temps nuageux pendant 15 jours ? Les 10kWh de réserve permettent de tenir un peu, les 3kW maintiennent la charge... ça me parait jouable dans une maison équipée en pompes à chaleur comme la mienne.

    Sur une année je consomme entre 11 et 12000 kWh, soit une puissance consommée moyenne d'environ 1.4 kW... faudrait que je mesure ce que je consomme en hiver pour me fixer les idées. La proposition décrite ci-dessus est standard, il faut sans doute affiner en fonction des besoins réels.

    Je n'ai pas davantage de données techniques, c'est pourquoi je sollicite vos avis / expériences. J'ai lu ici des témoignages sur des maisons autonomes, ici il ne s'agit pas de ça mais de produire de l'électricité à consommer soi-même, tout en conservant un abonnement EDF faible. Au final on doit certainement produire 30 ou 40% de ce qu'on consomme, guère plus...
    Dernière modification par papa125 ; 10/05/2013 à 19h14.

  10. #68
    KATDEN

    Re : Peut on être autonome en éléctricité?

    Salut à tous,
    Citation Envoyé par papa125 Voir le message
    Le temps nuageux pendant 15 jours ? Les 10kWh de réserve permettent de tenir un peu, les 3kW maintiennent la charge... ça me parait jouable dans une maison équipée en pompes à chaleur comme la mienne.
    et c'est quoi la puissance demandée au démarrage et en fonctionnement de ta ou tes pompes à chaleur ? (je doute que les batteries apprécient beaucoup)

  11. #69
    papa125

    Re : Peut on être autonome en éléctricité?

    C'est la principale question qui m'est venue à l'idée pendant la présentation : la réponse a été évasive, genre "ça devrait aller". Mais en y réfléchissant un peu, en automobile les batteries supportent très bien la forte charge du démarrage, ce n'est donc pas un sujet préoccupant a priori.

  12. #70
    f6bes

    Re : Peut on être autonome en éléctricité?

    Citation Envoyé par papa125 Voir le message
    t une puissance consommée moyenne d'environ 1.4 kW... Au final on doit certainement produire 30 ou 40% de ce qu'on consomme, guère plus...
    Bsr à toi,
    ".... moyenne d'environ 1.4 kW....par ? T'aurais pu préçisais par heure !
    Par jour c'est plus parlant :...33.6 kwh....c'est déjà une BONNE consommation.
    Donc en 1/3 de journée tu "bouffes" le contenu TOTAL de tes batteries (10kwh)
    Donc ton abonnement EDF sert quasiment en permanence à recharger tes batteries.
    Siu tu te sers de tes 3 kw pour recharger tes batteries , ça veut dire que tu ne peux RIEN utiliser pendant ce temps
    avec le courant EDF.
    Tu les recharges par le secteur soit, avec un RENDEMENT de charge de ....et un autre RENDEMENT de décharge de...et
    tu passes dans un onduleur d'un RENDEMENT de...!
    Lorsque t'as fait les pertes de rendement t'as paumé 15 % d'énergie....et je dois etre pessimiste sur les pertes.

    Ton éolienne de toit ne doit guére dépasser 500 à 600watts dans les conditions OPTIMALES....combien de temps de fonctionnement
    en conditions optimales? Certainement pas la majorité du temps.
    Pour le PV c'est MAXI 3kwc....dans la plus part des cas. Ce qui ne veut pas dire 3kw en PERMANENCE tout le temps qu'il fait jour .
    Loin s'en faut.
    Tu risques la désillution!

    Bon W E
    Dernière modification par f6bes ; 10/05/2013 à 20h15.
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  13. #71
    Regismu

    Re : Peut on être autonome en éléctricité?

    Bonsoir à tous

    au debut j'ai cru que f6bes allait rectifier les erreurs ..après on voit bien qu'il n'en sait pas plus ...

    pour la production en reel sur el terrain des instalaltions regardez sur ce site : http://www.bdpv.fr/carte_installation.php

    ensuite oubliez l'eolienne de toit ..certaines consomment plus que le peu qu'elle peuvent produire .. les batteries si vous en voulez pas les flinguer tre vite il ne faut aps les decharger plus de 20/25%..etc etc

  14. #72
    papa125

    Re : Peut on être autonome en éléctricité?

    Euh... quand je parle de 1.4 kW, c'est la puissance consommée en moyenne : pas de "par heure" ou "par jour", c'est une puissance !
    Pour le reste, vous avez probablement raison mais le concept me séduit tout de même. C'est une question de dimensionnement.
    En ordre de grandeur, l'éolien fournit en moyenne à peine 10% de sa puissance maxi. Pour le PV je n'ai pas de chiffre, mais je n'espère pas mieux.
    Donc il faudrait une puissance installée de 14kW pour espérer, en moyenne annuelle, être autonome. C'est pourquoi le concept de fourniture partielle m'intéresse.

  15. Publicité
  16. #73
    wizz

    Re : Peut on être autonome en éléctricité?

    le concept est intéressant....mais est ce que dépenser 15000€ (ou 17000€) est intéressant au vu de ce que ça va produire

    c'est à dire il reste le mot habituel: QUANTIFIER

    pour 15000€, il y a des batteries, un onduleur.
    Il y a une éolienne...mais quelles sont ses caractéristiques? Elle produit quelle puissance, quelle quantité d'énergie, avec quelle condition de vent? Est ce que là où tu habites, ça remplit ces conditions ou pas?

    Idem, il est noté qu'il y a du solaire photovoltaique
    1m², c'est aussi du panneau solaire photovoltaique
    10m², c'est aussi du panneau solaire PV
    alors pour la modeste somme de 15000€, est ce que le vendeur va te mettre 1m², 5m², 10m², etc???

    bref, il y a ça, et ça, et ça....
    mais c'est mieux si on peut quantifier chaque chose

  17. #74
    f6bes

    Re : Peut on être autonome en éléctricité?

    Citation Envoyé par Regismu Voir le message
    Bonsoir à tous

    au debut j'ai cru que f6bes allait rectifier les erreurs ..après on voit bien qu'il n'en sait pas plus ...
    Bjr à toi,
    Comme je sais que tu es à l'affut....j'en laisse le soin ...... au GRAND Regismu !
    Je veillerais à te donner du grain à moudre.
    Bon,W E
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  18. #75
    KATDEN

    Re : Peut on être autonome en éléctricité?

    Citation Envoyé par papa125 Voir le message
    en automobile les batteries supportent très bien la forte charge du démarrage, ce n'est donc pas un sujet préoccupant a priori.
    En automobile les batteries supportent très bien la forte DECHARGE au démarrage...sur 4 ou 5 secondes max et avec une recharge aussitôt le moteur démarré. Sachant aussi que l'hiver si les batteries ne sont pas dans un local tempéré leur capacité va être fortement réduite avec la température, quand les pompes à chaleur auront le plus grand nombre de cycles.

  19. #76
    gerard35ren

    Re : Peut on être autonome en éléctricité?

    les batteries pour utilisation solaire n'utilisent pas les memes
    produits que pour celles destinées aux voitures (secouées= anti depot)
    J'ai utilisé, les batteries speciales qui duraient environ (1000 decharges profondes)
    7 ans (renouvelées 3 fois soit 21 ans..dans mon "chalet")
    Au bout de 7 ans certains de mes clients avaient remplacé les modeles solaire
    par de grosses (300a pour camion)
    en general elles faisaient a peine 1 an..

  20. #77
    Aquaforum

    Re : Peut on être autonome en éléctricité?

    Bonjour,
    Je fais ressurgir un post vieux de 3 ans...

    La question était "Peut on être autonome en électricité ?". Je répondrais oui, a 100% sur le plan technique, et oui sur le plan "juridique", sans pour autant en être certain à 100%...

    Pour ce qui est de la technique, j'en parle en connaissance de cause, puisque je suis entièrement autonome, tant en électricité qu'en eau de lavage et de boisson.

    Cependant, il faut que quelques conditions soient réunies.

    1) Etre en habitat individuel.
    2) Disposer d'un espace libre de végétation ou d'immeuble.
    3) Que si l'installation comporte un groupe (quasi indispensable), il est préférable de ne pas avoir de voisin direct (100m).
    3) Avoir des capacité techniques (ou les acquérir) pour se substituer à EDF, et gérer le matériel.

    D'abord, il faut savoir que le bilan financier sera, au mieux, nul, si l'installation a été très bien calculée et les achats bien négociés, mais que dans la plupart des cas, l'addition sera plus lourde de 50 à 250%.

    Sauf cas particulier, il faut éviter les aérogénérateurs qui ne fonctionnent vraiment bien que sur des sites privilégiers (bord de mer, certaines vallée etc).

    Pour parler concrètement, je vais vous expliquer mon installation.
    Mon cas est particulier, parce que je n'ai pas le choix d'être autonome, c'est une obligation, vu que je vis sur un bateau fluvial (31 x 5m) et que je me déplace.
    Je considère qu'il est plus facile de rendre une maison autonome, qu'un bateau naviguant, car un bateau est limité en surface exploitable pour poser des panneaux photovoltaiques, et en plus, il y a obligation de les poser à plat, puisque le bateau change sans cesse d'orientation.

    Pour une installation qui soit d'un coût raisonnable, il faut limiter l'usage de l'électricité; donc pas de chauffe-eau électrique, pas de chauffage électrique, des appareils A++ (ou mieux).
    Pour la cuisine, on peut avoir plaque à induction, four à micro-onde, four classique électrique, mais il faudra pour les cuissons longues, si besoin, faire tourner le groupe (dans ce cas, on en profite pour mettre en route la machine à laver et tout gros consommateurs.

    Mon installation :

    Groupe électrogène diésel 7Kwa (2 à 4500 € d'occasion, 7 à 12000 € neuf)

    8 panneaux photovoltaîques de 190 W (achetés neufs120€ pièce à un maraiche, prix moyen sur le bon coin 195€)

    Parc de 12 accus tubulaires 1000Ah en C5, pour 24 volts (800 kg). 3800 € avec le bac le câblage, systême de gestion de l'eau distillée et remplissage centralisé.

    Chargeur/Convertisseur 24volts/240 140A (chargeur) 5000W (convertisseur. (3600€)

    Régulateur solaire à technologie MPPT 80A. (400€)

    Centrale de programmation et commande (gestion du systême) 300€

    Mes besoins:

    Le chauffage est assuré par un poêle à pellets, et une chaudière fuel (dans une maison j'aurais installé une chaudière à pellets).

    Cuisine au gaz, petit four multifonction, petit micro-onde. Le refrigérateur est un 200 litres A+++, sans freezer. Un petit congélateur coffre de 100 litres A+.
    Les producteurs de froids sont des consommateurs déterminants, et c'est de leur choix que dépendra, pour beaucoup, le bilan final ( un refrigérateur très basse consommation, c'est 0,3Kwh par jours, un vieux refrigérateur c'est 1,2Kwh, soit4 fois plus!

    L'eau est pompée dans le canal (ou la rivière) filtrée à 1micron pour les besoins d'hygiène, et osmosée pour les besoins alimentaires. Plus d'électricité = plus d'eau !

    L'éclairage est fourni à 60% par des basses consommations, et les 40% restant par des Leds.

    L'internet et le téléphone par satellite est indispensable pour un SDF comme moi, et c'est une dépense énergétique qui est loin d'être négligeable, car il faut beaucoup de puissance pour émettre vers un satellite qui se trouve à 40000km... Probablement le 5ème de ma consommation électrique totale.

    La machine à laver est une 9kilogs A++.

    La manière de gérer :

    De mi mars à mi septembre, la production solaire égale ou excède la consommation, et le groupe ne tourne que pour des besoins exceptionnel et ponctuel (utilisation et consommation supérieure à 4500 w pendant plus de 20mn) car les accumulateurs n'aiment pas les grosses demandes pendant un temps trop long.... Alors si l'on veut les conserver longtemps (15 à 20 ans), autant les préserver.

    Durant les mois les moins éclairés (l'erreur est de croire qu'il faut du soleil, alors qu'un ciel voilé est meilleur) il faut recharger les accus avec le groupe, pour compenser le déficit. il ne faut pas utiliser plus de 30 à 40% de l'énergie accumulé dans la batterie, (c'est possible, mais la vie des accus est proportionnelle au taux de décharge, ainsi le même parc peut avoir une durée de vie variable de 5 à 20 ans.
    L'idéal est de faire tourner le groupe par tranche de 3 à 4 heures, dès que la décharge dépasse 30%. Dans ce cas le groupe tournera en début octobre tous les 5 à 7 jours, puis tous les 3/4 jours, puis 2, et peut-être tous les jours en décembre ou janvier.

    Les composants de l'installation ne souffrent pas la médiocrité. Toujours choisir des ensembles cohérents et de marques réputées, c'est onéreux, mais au final on est gagnant.
    Les meilleurs : Studer Innotec, Mastervolt, Victron... Pour les firmes européennes.

    Le groupe peut être alimenté au fuel domestique, mais il est nettement préférable d'utiliser du GNR (Gas-oil Non Routier) un peu plus cher, mais dépourvu de souffre. Ma consommation annuelle est d'environ 800 litres à 1 euro/litre.
    Les plus riches achèteront un groupe automatique de technologie "Inverter", beaucoup plus sobre, et s'adaptant exactement à la demande de puissance, l'économie doit-être de 50%.
    Tout groupe refroidi par liquide, avec démarrage électrique à distance et bien régulé fait l'affaire. Une puissance de 6 à 10 Kwa est correcte. Bien entendu, il faut préférer un groupe bien insonorisé (on peut toujours modifier un groupe pour une meilleure insonorisation).
    Pour ma part, j'utilise un groupe Honda DX10 insonorisé acheté d'occasion 2700€ (700 heures), moteur de 1000cc 3 cylindres, démarrage à distance, c'est un 3000 tours, mais il vaut mieux avoir un bon 3000 tours qu'un mauvais 1500 tours chinois.

    Pour conclure, Je dois dire que si j'étais à terre, dans une maison à la campagne, j'aurais acheté le triple de panneaux (au super prix de 120€) et avec un régulateur supplémentaire, le groupe devenait totalement inutile, juste là au cas où... Et en été une clim aurait été indispensable pour utiliser l'énorme surplus...

    Voila

  21. #78
    samailloute

    Re : Peut on être autonome en éléctricité?

    Oui comme les 3/4 des habitants de la planète ou comme il y a 100 ans, mais il faut également se passer de tous les biens de consommation qui nécessitent de l'électricité pour être fabriqué.

  22. Publicité

Sur le même thème :

Page 3 sur 3 PremièrePremière 3

Discussions similaires

  1. plancher chauffant autonome en électricité
    Par yeti73 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/06/2011, 21h35
  2. une suite qui n'a pas de limites, peut-elle etre quand meme etre majoree?
    Par stephatie dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 7
    Dernier message: 22/11/2009, 00h19
  3. l'acacia peut t-il etre sensible au uv ?
    Par jjcool dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/05/2009, 08h25
  4. Je comprends pas mon erreur peut etre que quelqu'un peut m'aider
    Par jerem66 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 23
    Dernier message: 24/01/2008, 19h38
  5. Peut-on être en cité U sans être boursier ?
    Par Temtem71 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 7
    Dernier message: 20/12/2006, 12h23