Répondre à la discussion
Page 3 sur 5 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 147

Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?



  1. #61
    Nicolas321

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?


    ------

    Bonjour,

    Je refléchissais a ce probleme ces derniers jours, et la solution ne serait-elle pas un mini-voiture a une place, électrique ou non.

    L'idée serait faire une voiture suffisamment étroite pour pouvoir doubler le nombre de voies.

    Plusieurs prototypes de voitures a une place ont ete proposées, mais elles sont encore trop larges.

    Il suffirait d'un véhicule capable de 75km/h et d'une autonomie de 50-60km, ce serait amplement suffisant.

    Pour dépanner, il serait aussi intéressant d'avoir un petit siege a l'arriere et que la personne assise derriere puisse mettre ses jambes sur les cotés du siege avant.

    Nicolas.

    -----
    Dernière modification par Nicolas321 ; 20/09/2012 à 21h42.

  2. Publicité
  3. #62
    wizz

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    A: Une partie de la population n'a pas les moyens de posséder une voiture (classique) et doit se contenter du transport en commun, et s'y entasser

    B: Une partie de la population ne renoncera pas à leur voiture...et s'entassent sur les routes encombrées

    C: Et une partie de la population a les moyens pour assumer la voiture, mais est entre les deux choix, et prend finalement le transport en commun et supporter ces inconvénients (s'entasser dans un bus ou s'entasser sur la route, ils prennent le premier choix)

    Si maintenant, on rend la circulation automobile fluide (par davantage d'axes de circulation, routes multiples voies...ou véhicules moins larges), alors à ton avis, que fera comme choix cette dernière population C, celle qui a les moyens financiers d'assumer la possession etl'utilisation de la voiture?
    Va t elle continuer à s'entasser dans des bus archibondés, ou va t elle abandonner l'abonnement bus pour acheter une (petite et étroite) voiture et se rendre au boulot confortablement????

    Bref, ce n'est pas si évident


    Je me rappelle d'un article anglais. La circulation à et autour de Londres était horrible. Et il y avait un certain équilibre (voiture et transport en commun)
    Alors les autorités ont lancé le programme d'une super nouvelle autoroute urbaine, la M25, un super périph autour de Londres
    Les premiers jours, c'était génial. On y circulait super bien. Une partie de la population avait alors abandonné le transport en commun pour prendre leur voiture. Au bout de 1 mois, la nouvelle super autoroute était saturée....

  4. #63
    Nicolas321

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    J'ai trouver un concept qui correspond a peu pres a ce que je pensais:
    http://webecoist.momtastic.com/2009/...cars-vehicles/

    La Lumeneo Smera Super-Narrow Electric Car, au 2/3 de la page. Il est tellement petit qu'il permettrait aussi de doubler le nombre de stationnements.

    Il est meme trop performant. Il n'y a besoin de cette vitesse donc pas besoin d'incliner le véhicule dans les virages.

    Il faudrait essayer de limiter le nombre de véhicules sur la route pour garder la circulation fluide, par exemple en limitant le nombre d'heures ou l'on pourrait rouler par année, les heures de traffic comptant pour double. On pourrait réserver par mois par exemple.
    Dernière modification par Nicolas321 ; 21/09/2012 à 15h20.

  5. #64
    Vince44

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Salut,

    Le truc avec ces véhicules c'est qu'on combine la moitié du poids (et prix et conso...) d'une voiture avec une capacité de chargement inférieure à un vélo.... C'est p-e pertinent pour certains usages mais loin d'être un truc à généraliser.
    Même pas sûr qu'en seconde voiture ça soit un progrès vu que ça implique pour emmener un gosse qq part ou faire une course, ça devra se faire avec la voiture principale (donc souvent une "grosse").
    Le format a un certain intérêt mais faudrait enlever de la performance et rajouter un porte bagage

    Vincent

  6. #65
    wizz

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Citation Envoyé par Nicolas321 Voir le message
    Il faudrait essayer de limiter le nombre de véhicules sur la route pour garder la circulation fluide, par exemple en limitant le nombre d'heures ou l'on pourrait rouler par année, les heures de traffic comptant pour double. On pourrait réserver par mois par exemple.
    Je rappelle qu'ici, nous vivons dans une démocratie, qui a ses avantages...et ses inconvénients

    La démocratie, je rappelle les principes de base:
    -article 1: les politiciens sont des élus, c'est à dire qu'ils ont été choisis par les électeurs, c'est à dire le peuble, c'est à dire par toi, par moi, par ton voisin, par ma voisine, etc...

    -article 2: les lois sont élaborées par les politiciens, qui je rappelle sont élus par nous. Il faudrait se souvenir pour quelles raisons a t on élu tel ou tel candidat, et comment ce candidat a fait pour qu'on le choisisse et non son adversaire, qu'a t il promis, etc...

    Vient alors 2 questions:
    1: est ce que les gens vont élire pour quelqu'un qui aurait basé sa campagne électorale sur ce genre de promesse "votez pour moi, et je commencerai à limiter vos droits, à limiter votre liberté de vous déplacer dans VOTRE voiture, que vous avez durement bossé pour l'acheter, et que vous ne pourriez plus en profiter autant, etc...

    2: dans l'hypothèse ou ce candidat n'aurait pas basé sa campagne d'électorale sur des futures répressions mais aurait promis mots et merveilles (votez pour moi et vous serez plus riche....) et a été élu, on pourrait se demander s'il aura intérêt pour sa carrière politique, de changer de chemise, et d'appliquer une politique répressive et "liberticide automobile des individus"
    (finalement, je ne baisse pas les impots mais les augmente, ne baisse pas le prix de l'essence mais l'augmente encore plus, ne maintient pas les prestations sociales mais ferme les écoles, hopitaux, crèches, je baisse le smic et donc les salaires. Et pour couronner le tout, je vous autorise à utiliser votre voiture 1 jour sur 10, selon le chiffre final de votre plaque d'immatriculation. Et dans 5 ans, vous direz tous youpi, et revoterez pour moi)
    Tu y crois toi????
    Et donc, tu y croirais à une politique de limitation forcée de l'utilisation de la voiture des citoyens (et électeurs)

  7. #66
    Nicolas321

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    L'idée est aussi de pouvoir emener une deuxieme personne derriere, meme si c'est tres serré ( moins pour un enfant). J'avais aussi eu l'idee du porte-bagage supplémentaire, pour faire des courses a 2.

    Pour voir leur concept en detail, vous pouvez faire une recherche de "lumeneo". Ils ont aussi un autre concept a 4 places.

    En ce qui concerne des déplacements hors-ville, il peut etre plus avantageux de louer, dépendamment de la fréquence des sorties.

    Avec un chassis en aluminium et des batteries en lithium, ca me plait.

  8. Publicité
  9. #67
    Nicolas321

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    Je rappelle qu'ici, nous vivons dans une démocratie, qui a ses avantages...et ses inconvénients

    La démocratie, je rappelle les principes de base:
    -article 1: les politiciens sont des élus, c'est à dire qu'ils ont été choisis par les électeurs, c'est à dire le peuble, c'est à dire par toi, par moi, par ton voisin, par ma voisine, etc...

    -article 2: les lois sont élaborées par les politiciens, qui je rappelle sont élus par nous. Il faudrait se souvenir pour quelles raisons a t on élu tel ou tel candidat, et comment ce candidat a fait pour qu'on le choisisse et non son adversaire, qu'a t il promis, etc...

    Vient alors 2 questions:
    1: est ce que les gens vont élire pour quelqu'un qui aurait basé sa campagne électorale sur ce genre de promesse "votez pour moi, et je commencerai à limiter vos droits, à limiter votre liberté de vous déplacer dans VOTRE voiture, que vous avez durement bossé pour l'acheter, et que vous ne pourriez plus en profiter autant, etc...

    2: dans l'hypothèse ou ce candidat n'aurait pas basé sa campagne d'électorale sur des futures répressions mais aurait promis mots et merveilles (votez pour moi et vous serez plus riche....) et a été élu, on pourrait se demander s'il aura intérêt pour sa carrière politique, de changer de chemise, et d'appliquer une politique répressive et "liberticide automobile des individus"
    (finalement, je ne baisse pas les impots mais les augmente, ne baisse pas le prix de l'essence mais l'augmente encore plus, ne maintient pas les prestations sociales mais ferme les écoles, hopitaux, crèches, je baisse le smic et donc les salaires. Et pour couronner le tout, je vous autorise à utiliser votre voiture 1 jour sur 10, selon le chiffre final de votre plaque d'immatriculation. Et dans 5 ans, vous direz tous youpi, et revoterez pour moi)
    Tu y crois toi????
    Et donc, tu y croirais à une politique de limitation forcée de l'utilisation de la voiture des citoyens (et électeurs)
    A la limite, si les voitures sont hybrides ou électriques, ce n'est peut-etre pas trop grave qu'il y ait du traffic, mais avec des voitures a moteur a essence, la production de gaz a effets de serre est énorme.

    En plus le traffic est non-linéaire avec le nombre de voitures, il en faut guere plus pour que ca bouchonne. Si on diminuait le nombre de voitures de mettons 25%, peut-etre que le traffic disparaitrait, ce qui baisserait les émissions de GES considerablement.

    Etant donne que la plupart du monde voyage en transport en commun, ca ne changerait pas grand chose pour eux. Et il faut faire prendre conscience du probleme de réchauffement de la planete et aussi du pic petrolier a la population pour faire passer ce genre de mesure. Ceux qui prennent tous les jours le transport en commun considérerait les autres comme des pollueurs, donc peut-etre que ca ne serait pas si difficile de convaincre.

  10. #68
    wizz

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Citation Envoyé par Nicolas321 Voir le message
    Etant donne que la plupart du monde voyage en transport en commun, ca ne changerait pas grand chose pour eux....
    je rappelle un de mes commentaires et j'aimerais qu'on accorde de l'attention à la catégorie C
    (bref, se poser la question du pourquoi les gens prennent le transport en commun? le font ils par conviction? par obligation? par meilleur choix (confort, pratique, rapidité, etc...))

    A: Une partie de la population n'a pas les moyens de posséder une voiture (classique) et doit se contenter du transport en commun, et s'y entasser

    B: Une partie de la population ne renoncera pas à leur voiture...et s'entassent sur les routes encombrées

    C: Et une partie de la population a les moyens pour assumer la voiture, mais est entre les deux choix, et prend finalement le transport en commun et supporter ces inconvénients (s'entasser dans un bus ou s'entasser sur la route, ils prennent le premier choix)

    Si maintenant, on rend la circulation automobile fluide (par davantage d'axes de circulation, routes multiples voies...ou véhicules moins larges), alors à ton avis, que fera comme choix cette dernière population C, celle qui a les moyens financiers d'assumer la possession etl'utilisation de la voiture?
    Va t elle continuer à s'entasser dans des bus archibondés, ou va t elle abandonner l'abonnement bus pour acheter une (petite et étroite) voiture et se rendre au boulot confortablement????

    Bref, ce n'est pas si évident


    Je me rappelle d'un article anglais. La circulation à et autour de Londres était horrible. Et il y avait un certain équilibre (voiture et transport en commun)
    Alors les autorités ont lancé le programme d'une super nouvelle autoroute urbaine, la M25, un super périph autour de Londres
    Les premiers jours, c'était génial. On y circulait super bien. Une partie de la population avait alors abandonné le transport en commun pour prendre leur voiture. Au bout de 1 mois, la nouvelle super autoroute était saturée....

  11. #69
    ecolami

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Bonsoir,
    Aprés quelques semaines sans internet je retrouve cette discussion et remarque que de nombreuses suggestions pertinentes ont étés apportées. Toutes ces suggestions imposent des contraintes aux utilisateurs. Je ne dis pas que ces contraintes soient éxagérées ou injustifiées.
    Simplement ce que j'ai proposé ne pose aucune contrainte, accessoirement on gagne sur la sécurité. Donc pourquoi ne pas commencer par là?

  12. #70
    polo974

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Bonsoir,
    Aprés quelques semaines sans internet je retrouve cette discussion et remarque que de nombreuses suggestions pertinentes ont étés apportées. Toutes ces suggestions imposent des contraintes aux utilisateurs. Je ne dis pas que ces contraintes soient éxagérées ou injustifiées.
    Simplement ce que j'ai proposé ne pose aucune contrainte, accessoirement on gagne sur la sécurité. Donc pourquoi ne pas commencer par là?
    Simplement que là où j'habite, il faut déjà se fader 45mn à 1h de bouchon pour arriver aux abords de la ville, où, là, il faut encore galérer un bon bout de temps dans les bouchons alors qu'on n'a toujours pas vu le premier morceau de rue qui contraigne à faire le tour du quartier.

    Bref, ça ne résout rien dans une ville au plan de circulation honnête.

    Bien sûr, il doit bien exister des plans de circulation débile, mais c'est loin d'être une généralité.

    Commence par te demander pourquoi certaines rues sont passées en sens unique ces 10 dernières années...
    Allez, une piste: regarde le calibre des voitures (ça devient carrément problématique dans les parking sous-terrains)...
    Et leur consommation urbaine vraie...
    Daudet, tu vas nous manquer...

  13. #71
    barda

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Bonsoir,
    Aprés quelques semaines sans internet je retrouve cette discussion et remarque que de nombreuses suggestions pertinentes ont étés apportées. Toutes ces suggestions imposent des contraintes aux utilisateurs. Je ne dis pas que ces contraintes soient éxagérées ou injustifiées.
    Simplement ce que j'ai proposé ne pose aucune contrainte, accessoirement on gagne sur la sécurité. Donc pourquoi ne pas commencer par là?
    Tout simplement parce que tu proposes n'a aucune efficacité démontrée, et que le problème est bien plus complexe que tu ne le crois; il ne suffit pas de constater une aberration pour en faire une généralité, et il est possible qu'un plan de circulation bien fait soit source d'économies...

  14. #72
    wizz

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Bonsoir,
    ...Il y une statistique qui n'existe pas mais qui serait édifiante: combien d'accidents directement liés à la circulation en sens unique (surtout aux intersections).

    L'échange qui a duré plusieurs jours sur le forum a bien montré que personne n'a pensé a prendre en compte le paramètre "distance inutile imposée par les sens uniques"....
    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Simplement ce que j'ai proposé ne pose aucune contrainte, accessoirement on gagne sur la sécurité. Donc pourquoi ne pas commencer par là?
    encore son histoire de rue à sens unique vs. rue à double sens

    d'abord, pour commencer, ce sont les intersections qui posent davantage d'accidents par rapport aux sens uniques. Par exemple la N10 entre Bordeaux et Bayonne. Ce fut une 2x2 voies...mais avec des intersections. On pouvait tourner à gauche...et ça faisait des carnages
    Pour améliorer sa sécurité, on a supprimé ces intersections. Des rails centraux et des ponts
    C'est pareil en ville pour ces intersections, sauf qu'on roule beaucoup moins vite, et que ça ne se traduit que par de la tole froissée 'sauf 2 roues et piétons, ou Q7 vs. 4L)

    Ensuite, tu raisonnes en terme de distance parcouru par CET AUTOMOBILISTE, et ne considère que SA consommation.
    Or, dans une rue à double sens, on peut tourner facilement à droite. MAIS pour tourner à gauche, il faut que la circulation venant d'en face soit libre. Ce qui n'est pas toujours le cas dans une ville, et encore moins dans une grande ville. Donc il suffit qu'un gros con veuille tourner à gauche ET qu'il ne puisse pas le faire immédiatement pour que ça emmerde des centaines d'automobilistes derrière lui qui vont être bloqués juqu'à ce qu'il parvienne à tourner à gauche.
    Une artère à 2x1 voie sera donc bloqué derrière lui.
    Une artère à 2x2voies se verra une voie bloquée derrière lui, avec des centaines d'automobilistes qui devront forcer pour changer de file, avec des risques d'accident qui vont avec, et qui va alors bloquer l'autre voie à droite.

    Oui, si je pouvais tourner à gauche ici tout de suite, au lieu de faire le tour du paté de l'immeuble, ou d'aller jusqu'au prochain rond point, c'est sûr que je ferai moins de distance, et donc consommer moins:
    -mais quelle serait ma consommation moteur au ralenti en attendant de pouvoir traverser la voie de gauche? en comparaison avec un parcours de 500m supplémentaire (ou 1km)

    -et surtout, derrière moi, il y a plusieurs centaines de voitures qui sont à l'arrêt et dont le moteur tourne. Quelle serait le total de cette consommation, de ces centaines de voitures moteur au ralentit, qui avaient dû freiner (parce que je leur bloque la route en voulant tourner à gauche), et ces centaines de voitures devront réaccélérer pour reprendre leur vitesse de croisière une fois que je ne serai plus sur leur chemin.

    Tu sais bien qu'une voiture consomme plus en ville qu'à la campagne sur route dégagée , n'est ce pas?
    tu sais aussi qu'une conduite saccadée, ça consomme plus, n'est ce pas?
    je freine, je réaccélère, je freine, je réaccélère....tu sais que ce genre de conduite implique une surconsommation très conséquente par rapport à une conduite coulée à vitesse constante, n'est ce pas

    bref, encore une fois de plus, tu pars sur une constatation partielle, sur 1 paramètre (UN conducteur qui aurait voulu faire moins de distance pour consommer moins), et tu as omis d'inclure TOUS les autres paramètres, de même niveau ou des paramètres induits par ce paramètres (des centaines de personnes bloquées derrières, qui ont dû freiner et qui devront réaccélérer après)
    Dernière modification par wizz ; 22/09/2012 à 12h52.

  15. Publicité
  16. #73
    Nicolas321

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    je rappelle un de mes commentaires et j'aimerais qu'on accorde de l'attention à la catégorie C
    (bref, se poser la question du pourquoi les gens prennent le transport en commun? le font ils par conviction? par obligation? par meilleur choix (confort, pratique, rapidité, etc...))
    Justement, il me semble que ceux qui font le choix de prendre le transport en commun aimerait peut-etre aussi pouvoir prendre leur voiture si il n'y avait pas de traffic. Ce sont ceux qui bouchonnent tout qui leur en empechent. Donc peut-etre que ceux-ci seraient favorable a une telle mesure.

    Plus le monde prendrait sa voiture, peut-etre un jour sur deux, mais globalement il y aurait moins de traffic.

  17. #74
    Nicolas321

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Simplement que là où j'habite, il faut déjà se fader 45mn à 1h de bouchon pour arriver aux abords de la ville
    Pour les autoroutes qui menent aux villes, peut-etre serait-il possible d'augmenter le nombre de voies pour diminuer le traffic.

    En effet, quand les voitures roulent lentement, elles n'ont pas besoin d'autant d'espace sur les cotes. Donc il serait peut-etre possible d'augmenter le nombre de voies de mettons 2 a 3 ou 3 a 4 aux heures de pointe.

    Pour cela, des traits d'une autre couleur pourraient etre traces au sol avec une voie de plus et ces voies seraient utilisees aux heures de pointe.

  18. #75
    wizz

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Citation Envoyé par Nicolas321 Voir le message
    Justement, il me semble que ceux qui font le choix de prendre le transport en commun aimerait peut-etre aussi pouvoir prendre leur voiture si il n'y avait pas de traffic. Ce sont ceux qui bouchonnent tout qui leur en empechent. Donc peut-etre que ceux-ci seraient favorable a une telle mesure.

    Plus le monde prendrait sa voiture, peut-etre un jour sur deux, mais globalement il y aurait moins de traffic.
    -un abonnement aux transport en commun, ça coute cher
    -acheter une voiture, ça coute cher aussi. Posséder une voiture, c'est le cout d'utilisation mais aussi le cout d'achat
    Donc les gens acheteraient une voiture, ET prendre un abonnement bus!!!
    Alors autant prendre la voiture tous les jours dans ce cas là pour "amortir" son cout d'achat

    Ensuite, il y a une partie favorable....et donc une partie pas favorable à cette mesure: c'est ceux qui utilisent la voiture tous les jours. Et eux aussi sont des citoyens. Eux aussi sont des consommateurs. Et eux aussi sont des ELECTEURS. Donc pour un politicien, qui je rappelle est un ELU, prendre de telles mesures"liberticides automobilistes", c'est prendre le risque d'avoir à dos cette population mécontentée, cette population pro-automobile...


    Pour les autoroutes qui menent aux villes, peut-etre serait-il possible d'augmenter le nombre de voies pour diminuer le traffic.

    En effet, quand les voitures roulent lentement, elles n'ont pas besoin d'autant d'espace sur les cotes. Donc il serait peut-etre possible d'augmenter le nombre de voies de mettons 2 a 3 ou 3 a 4 aux heures de pointe.
    pose toi la question du "pourquoi cette autoroute qui mène à la ville est bouchonnée?"

    -pour que tu puisses avancer avec ta voiture, il faudrait que moi, devant toi, je puisse avancer
    -pour que je puisse avancer, il faudrait que le gros abruti devant moi puisse avancer
    -pour que ce gros abruti devant moi puisse avancer, il faudrait que le gros abruti qui est devant ce gros abruti devant moi puisse avancer aussi
    -etc...
    -et qui veut dire que ceux qui sont au bout de cette autoroute, c'est à dire être aux abords de la ville, puissent avancer à leur tour, c'est à dire quitter l'autoroute, c'est à dire entrer dans la ville. Et donc remplacer une autoroute 2x2 voies par une autoroute 2x4 voies ne changera pas le problème. Au lieu d'avoir un bloc de voiture sur 2 voies et sur 20km, il y aura tout simplement un bloc de voitures sur 4 voies mais sur 10km. Et au bout de l'autoroute, au lieu d'avoir 2 voitures qui ne peuvent pas qitter l'autoute pour entrer dans cette ville saturée, il y aura cette fois ci 4 voitures qui ne peuvent pas quitter l'autoroute pour entrer dans cette ville saturée

  19. #76
    Nicolas321

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?


    Donc les gens acheteraient une voiture, ET prendre un abonnement bus!!!
    Ben non absolument pas, le monde est encore libre de prendre une voiture ou pas.


    Ensuite, il y a une partie favorable....et donc une partie pas favorable à cette mesure: c'est ceux qui utilisent la voiture tous les jours. Et eux aussi sont des citoyens. Eux aussi sont des consommateurs. Et eux aussi sont des ELECTEURS. Donc pour un politicien, qui je rappelle est un ELU, prendre de telles mesures"liberticides automobilistes", c'est prendre le risque d'avoir à dos cette population mécontentée, cette population pro-automobile...
    Tu es en train de me dire que la democratie est un systeme fouareux ou l'interet public passe apres l'interet particulier, eh bien on est bien barré avec ca...


    pose toi la question du "pourquoi cette autoroute qui mène à la ville est bouchonnée?"

    -pour que tu puisses avancer avec ta voiture, il faudrait que moi, devant toi, je puisse avancer
    -pour que je puisse avancer, il faudrait que le gros abruti devant moi puisse avancer
    -pour que ce gros abruti devant moi puisse avancer, il faudrait que le gros abruti qui est devant ce gros abruti devant moi puisse avancer aussi
    -etc...
    -et qui veut dire que ceux qui sont au bout de cette autoroute, c'est à dire être aux abords de la ville, puissent avancer à leur tour, c'est à dire quitter l'autoroute, c'est à dire entrer dans la ville. Et donc remplacer une autoroute 2x2 voies par une autoroute 2x4 voies ne changera pas le problème. Au lieu d'avoir un bloc de voiture sur 2 voies et sur 20km, il y aura tout simplement un bloc de voitures sur 4 voies mais sur 10km. Et au bout de l'autoroute, au lieu d'avoir 2 voitures qui ne peuvent pas qitter l'autoute pour entrer dans cette ville saturée, il y aura cette fois ci 4 voitures qui ne peuvent pas quitter l'autoroute pour entrer dans cette ville saturée
    J'avais bien pensé a ce que tu dis, mais je proposais une idee pour essayer de résoudre une partie du probleme.

    Est-ce que tu as des idées toi, ou bien tu as des idées juste pour critiquer?

  20. #77
    Touche-à-tout

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Bonjour,

    Voici une référence à des articles parus dans le magazine du conseil général de Seine et Marne à l'occasion de la semaine de la mobilité qui vient de se terminer (sujet parfaitement d'actualité donc).
    - Pour consulter en ligne: http://www.calameo.com/read/001012840a5a5d697adf0
    - Pour télécharger en pdf: http://seine-et-marne.fr/library/CG77-N78-sept2012-pdf
    Les articles se trouvent pages 10 et 11. On ne pourra pas me reprocher de ne pas citer de sources !

    Il est fait mention d'une initiative de la SNCF, via Gares et Connexions, portant sur la réflexion sur les gares du futur, qui inclueraient des nouveaux services: accueil petite enfance, pôle santé, espaces de télétravail... Les exemples ne sauraient être plus mal choisis à part pour des pôles santé pour lesquels l'accessibilité et une bonne désserte seraient effectivement un plus. En effet, la problématique de la petite enfance, c'est de ne pas avoir à trimballer des enfants en bas âge dans les transports, cela comprend le bus pour se rendre à la gare. En la matière ce sont les solutions de proximité qu'il faut privilégier. D'autre part, l'environnement ferroviaire est rarement propice à ce genre de services, ne serait-ce que par le manque de locaux adaptés et la difficulté pour étendre les constructions existantes.
    Pour les espaces de télétravail, j'avoue avoir un peu de mal à en voir l'intérêt. A mon sens, le télétravail se fait de chez soi le plus souvent, et s'il doit absolument se faire sur une plateforme commune, ce n'est plus du télétravail; de plus, sous cette forme centralisée, il peut se faire dans des locaux de zone d'activité adaptés et bien désservis, il y a tellement de bâtiments vides dans les zones industrielles...
    Je vois déjà des arrières-pensées à ce genre de propositions: exploiter du réseau de communication privé sur plateforme ferroviaire, générer des revenus immobiliers, capter de la clientèle.

    Une phrase en particulier m'interpelle: le conseil général veut impliquer la sncf dans une réflexion sur une mobilité plus durable. Doit-on comprendre qu'il s'agit d'inciter à continuer à se déplacer pour faire tourner les transports, même si on pouvait s'en passer ?
    Je crois bien que si on cherchait plutôt des solutions pour éviter de se déplacer constamment, on aurait moins besoin de développer toujours plus de transports.

    Petite perle également, le service Véligo, en clair un parking à vélos réservé aux possesseurs de pass navigo et payant pour 20euros par an. Quelle mesquinerie ! C'est pas que ce soit cher, mais ce n'est pas vraiment de l'incitation non plus (si on n'a pas navigo, on crève dehors). Comme il est particulièrement difficile de voyager avec son vélo, si on ne veut pas être piéton à l'arrivée, il faut prendre un vélib. c'est bien calculé tout ça... Et encore, c'est bon pour Paris, mais quand on va de campagne à grande banlieue on fait comment ? Je ne dis pas que la solution est simple, bien qu'elle ait éxisté il y a longtemps, mais c'est un oubli qui me gêne quelque part.

    Concernant la tarification des transports (dézonage, complément de parcours), je ne sais pas quoi en penser. C'est bien de permettre l'accès aux transports pour moins cher et en dehors des seuls déplacements pour le travail, mais pour que ce soit viable, il faut avoir le financement en face, et il semble que ça pose problème. C'est un sujet que je connais mal mais il me semble complémentaire à cette conversation par le nombre de personnes amenées à se déplacer en ville, que se soit pour prendre un train ou en en descendant. Il faut bien reconnaître que les abords des gares sont souvent des endroits difficiles en matière de circulation.
    D'ailleurs, les mêmes acteurs Cg et sncf s'engagent à créer des parcs relais, des parkings proches des gares. Il serait en effet temps de se rendre compte de la saturation du stationnement qui n'a pas suivi l'évolution de la densité de population. Dans certaines gares, on va dire du RER A par hasard, le parking était saturé dès l'ouverture de la gare, et depuis, la population a été multipliée par au moins 10 si ce n'est largement plus. Ben voilà, les urbanistes pensent que ceux qui habitent à côté ne prennent pas leur voiture et que le train n'intéresse pas ceux qui viennent de villages alentour, hein, ben voyons, quelle vue basse !

    Ah, si on veut trouver des solutions, on peut en trouver plein, mais ça ne va pas plaire car toutes supposent des remises en question dérangeantes.
    Est ce que tous ces échanges mènent quelque part, je ne sais pas, peut-être que des décideurs y trouveront de quoi construire un projet cohérent, je leur souhaite bien du courage...

    Nicolas.

  21. #78
    wizz

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Citation Envoyé par Nicolas321 Voir le message
    Justement, il me semble que ceux qui font le choix de prendre le transport en commun aimerait peut-etre aussi pouvoir prendre leur voiture si il n'y avait pas de traffic. Ce sont ceux qui bouchonnent tout qui leur en empechent. Donc peut-etre que ceux-ci seraient favorable a une telle mesure.

    Plus le monde prendrait sa voiture, peut-etre un jour sur deux, mais globalement il y aurait moins de traffic.
    Citation Envoyé par Nicolas321 Voir le message
    wizz:
    Donc les gens acheteraient une voiture, ET prendre un abonnement bus!!!
    Ben non absolument pas, le monde est encore libre de prendre une voiture ou pas.
    il faudrait savoir là!!!!
    si j'ai bien lu, c'est que les gens prendraient leur voiture un jour sur deux....et donc le bus l'autre jour sur deux
    et donc il faut acheter une voiture, l'utiliser un jour sur deux, et donc prendre un abonnement bus.....


    Tu es en train de me dire que la democratie est un systeme fouareux ou l'interet public passe apres l'interet particulier, eh bien on est bien barré avec ca...
    malheureusement oui
    c'est pour cela que j'avais écrit que la démocratie comporte des avantages et des inconvénients

    Par exemple, prennons cette nouvelle de l'interdiction des voitures diesel en ville. C'est le buzz sur les forums automobiles ces jours ci
    Etant donné que 7 voitures sur 10 achetées sont des tdi, et que le parc roulant est de 6 diesel /10, alors interdire des diesel en ville ne résoudra pas tous les problèmes de polution urbaine, mais contribuera une bonne petite partie
    Mais regarde autour de toi, de ton entourage, combien de voitures diesel constates tu?
    Si un président ou un ministre DUPONT fait passer une loi interdisant le diesel en ville, alors que penses tu que ces gens (proprio des voitures diesel) vont réagir?
    -Vont ils dire "youpi, c'est une bonne mesure pour la santé, je plébicite cette mesure courageuse, et je vais voter encore pour lui l'année prochaine"
    -ou vont ils manifester leur mécontentement?

    Et dans ce dernier cas, comme toujours, il y aura un autre politicien, qui aimerait devenir président, ou aimerait accéder au pouvoir, va alors exploiter "le malheur des automobilistes oppressés". Il fera sa campagne d'élection sur ces thèmes suivantes:

    Ô citoyen français, Ô peuble de france, vous êtes victimes d'une mesure si injuste. VOTRE voiture n'est pas un loisir, VOTRE voiture est VOTRE outil de travail vous permettant d'aller travailler pour assumer votre famille, permettant de payer votre loyer, de payer votre facture, de permettre à vos enfants de faire des études, de payer leur cantine, etc... Par ces temps si difficile où VOTRE pouvoir d'achat baisse de jour en jour, il faut tout faire pour préserver votre pouvoir d'achat, pour préserver le niveau de vie de votre famille, par ces jours ci, il faut être proche du peuble pour pouvoir comprendre les besoins du peuble, de comprendre leur difficulté au quotidien, de comprendre "la France d'en bas". Or, qu'a fait DUPONT? Il veut interdire des voitures diesel, il veut vous empêcher d'aller travailler, il veut vous forcer à changer de voiture. Mais par ces temps ci difficile, comment des millions de français de la france d'en bas vont ils pouvoir changer de voiture, qui de plus consomme carburant plus cher, et qui consomme davantage au 100km. Interdire la voiture diesel, c'est d'augmenter le budget mobilité, et c'est plomber VOTRE povoir d'achat
    Ô français, Ô peuble de la france d'en bas, votez pour votre candidat WIZZ. Dès mon arrivée au pouvoir, ma première mesure prise sera d'annuler cette loi si stupide, si injuste de Dupont....
    tu peux le vérifier sur d'autres cas, comme par exemple la construction d'une ligne de chemin de fer, comme le TGV paris-marseilles, regarde comment cette ligne zigzague dans le paysage, traverse le Rhone plusieurs fois alors qu'il pourrait rester sur une rive et s'épargner la construction de plusieurs ponts et tunnels. A chaque fois, les gens ont joué leur influence pour faire passer la ligne ailleurs, plus loin. L'intérêt public oui...mais à condition que cela n'empiète pas sur leur intérêt particulier
    voilà l'aspect inconvénient d'une démocratie


    J'avais bien pensé a ce que tu dis, mais je proposais une idee pour essayer de résoudre une partie du probleme.
    tu peux parfaitement proposer
    faut juste un tant soit peu que ça tienne debout
    Imagine que tu vais faire mes courses au supermarché, et à la caisse, lafile d'attente est longue, longue, et ça avance lentement. C'est un bouchon
    Pour aller plus vite, il faudrait faire 4 files..à condition qu'il y ait 4 caissières pour qu'on puisse évacuer 4 fois plus de clients
    Mais si on fait 4 files d'attente, mais qu'au bout, tout le monde rejoint la meme caisse, alors ça n'ira pas plus vite, parce que la caissière est saturée et ne peut pas absorber un débit de client plus grand
    C'est pareil pour ton augmentation de voies sur l'autoroute accédant à la ville. Si la ville est déjà saturée et ne peut pas absorber un débit plus grand, alors ça ne changera rien pour ceux qui sont sur l'autoroute qu'il y ait 1 voies ou 4 voies


    Est-ce que tu as des idées toi, ou bien tu as des idées juste pour critiquer?
    reviens plus haut, vers la discussion des corons
    si on veut diminuer l'usage de la voiture individuelle et donc la consommation de carburant
    -il faut que l'essence soit très chere
    -et un transport public performant (fréquence déservie, rapidité du trajet, répartition)....et pas cher (directement sur le prix du ticket, ou indirectement via les subvention)
    il faut alors repenser l'habitat, qui doit obligatoirement être de type dense. Pas forcement continuellement dense mais autour des points desservis par le transport en commun, puis laisser des espaces vertes entre
    par exemple 10-20-30 immeubles très haut de 10 étages rapprochés desservi par plusieurs lignes de bus. Avec une telle concentration de population, il y aura largement assez de monde pour les trajets vers la ville, donc faire plusieurs lignes de bus vers la ville. Des lignes presque directes pour ceux qui vont en ville, et des lignes desservant tous les arrêts pour ceux qui ne veulent pas forcement aller à la grande ville
    et surtout, avec une telle population, statistiquement il y aura assez de monde qui feront des trajets transversaux, suffisamment pour qu'on y met des lignes ne passant pas par le centre ville (de la grande ville): ce seront des lignes de banlieue à banlieue. Si la banlieue est étalée (façon américaine), alors des lignes transversales sera impensables. En revanche, si les gens sont très concentrés autour des points d'arrêt, alors ça peut se faire (de manière durable, c'est à dire rentable financièrement, et abordables par les utilisateurs)

    Reste à savoir qui a envie d'habiter dans des tours de 10 étages, avec des immeubles serrés les uns sur les autres alors qu'il y reste tant d'espace verte à 1km plus loin où on pourrait construire des pavillons individuels (sauf qu'une fois habité dans sa maison à 1-2km du point d'arrêt de transport en commun, le raleur lambda va dire que c'est trop loin pour s'y rendre à pied, et donc va prendre sa voiture, sauf si le bus s'arrête près de chez lui. Or, avec des pavillons, le bus ne va pas s'arrêter tous les 100m pour que chacun ait le moins de distance à pied à faire. Et s'il le fait, alors pour faire 2km, ça va mettre 1/2h, et le bonhomme va raler que ça met trop de temps, et donc va prendre sa voiture)

  22. Publicité
  23. #79
    Touche-à-tout

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Reste à savoir qui a envie d'habiter dans des tours de 10 étages, avec des immeubles serrés les uns sur les autres alors qu'il y reste tant d'espace verte à 1km plus loin où on pourrait construire des pavillons individuels
    Cela appelle deux remarques:
    - Si l'utilisation des tours était un peu mieux réfléchie, elle ne donnerait pas lieu aux dérives que l'on connaît. Il suffirait de ne pas affecter les immeubles collectifs uniquement au fourre-tout pour populations désoeuvrées et autres cas sociaux. La vraie mixité, ce serait d'alterner les types de populations, mais aussi les utilisations résidentielle et d'activité. Imaginons, à chaque étage d'une tour, un ou deux apparts, un cabinet de médecin, un bureau queclonque, alterné avec un étage de services administratifs. Avec une variation à chaque étage, on peut se retrouver avec une grande diversité dans un ensemble et fournir pas mal d'opportunités de travail à proximité immédiate. Cela laisse de la place pour des équipements collectifs qui font défaut habituellement. Il y aurait beaucoup à dire sur les possibilités d'aménagement d'une tour ou d'une barre, il serait intéressant d'expérimenter avant de démolir systématiquement. J'aimerai bien savoir ce qui se fait à l'étranger où la tendance est inverse...
    Saviez-vous qu'il y a des logements dans certaines tours de la Défense ? L'avis des habitants concernés serait intéressant.

    - Bouffer des espaces verts pour faire des cages à lapin, est-ce bien raisonnable ? Cela s'appelle l'étalement urbain et contribue malheureusement à générer des déplacements et de la conso d'énergie. cela relève d'une gigantesque hypocrisie des urbanistes qui prétendent protéger l'environnement en le faisant disparaître durablement, leur notion de durable étant malheureusement "toujours plus".

    Cordialement,
    Nicolas.

  24. #80
    wizz

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Citation Envoyé par Touche-à-tout Voir le message
    wizz: Reste à savoir qui a envie d'habiter dans des tours de 10 étages, avec des immeubles serrés les uns sur les autres alors qu'il y reste tant d'espace verte à 1km plus loin où on pourrait construire des pavillons individuels
    - Bouffer des espaces verts pour faire des cages à lapin, est-ce bien raisonnable ? Cela s'appelle l'étalement urbain et contribue malheureusement à générer des déplacements et de la conso d'énergie. cela relève d'une gigantesque hypocrisie des urbanistes qui prétendent protéger l'environnement en le faisant disparaître durablement, leur notion de durable étant malheureusement "toujours plus".
    ps: une remarque
    Supposons qu'on doit construire des habitations pour 10000 personnes. Que fait on?
    -soit étaler sur toute la surface disponible, et on fait des petits immeubles, voire des pavillons
    -soit on concentre tout ce monde dans des tours, autour d'un ou 2 points d'arrêt de transport en commun, et on laisse le reste en espace vert

    Tel est le sens de mon intervention.
    Ce n'était pas "il y a encore de l'espace, alors contruisons encore plus d'hbitations pour accueillir encore plus de monde"
    C'était optimiser l'espace disponible....avec une desserte efficace du transport en commun, pour que les gens aient un intérêt de le prendre



    - Si l'utilisation des tours était un peu mieux réfléchie, elle ne donnerait pas lieu aux dérives que l'on connaît. Il suffirait de ne pas affecter les immeubles collectifs uniquement au fourre-tout pour populations désoeuvrées et autres cas sociaux. La vraie mixité, ce serait d'alterner les types de populations, mais aussi les utilisations résidentielle et d'activité. Imaginons, à chaque étage d'une tour, un ou deux apparts, un cabinet de médecin, un bureau queclonque, alterné avec un étage de services administratifs. Avec une variation à chaque étage, on peut se retrouver avec une grande diversité dans un ensemble et fournir pas mal d'opportunités de travail à proximité immédiate. Cela laisse de la place pour des équipements collectifs qui font défaut habituellement. Il y aurait beaucoup à dire sur les possibilités d'aménagement d'une tour ou d'une barre, il serait intéressant d'expérimenter avant de démolir systématiquement. J'aimerai bien savoir ce qui se fait à l'étranger où la tendance est inverse...
    Saviez-vous qu'il y a des logements dans certaines tours de la Défense ? L'avis des habitants concernés serait intéressant.
    immeubles et tours ne veulent pas dire des problèmes d'habitation
    il n'y a pas de ça à Manhattan, ni à Tokyo...
    C'est un problème de société, de comportement de chacun

    Mais imaginons que tout va bien. Pas de problème, etc....
    Puis immaginons qu'on va construire 2 "lotissements" pour accueillir chacun 10000 personnes. Ces lotissements ont une même surface totale, bien entendu
    Le premier lotissement, ce sont des tours denses regrpoupées, avec donc comme reste des espaces vertes, forêts...
    Le deuxième lotissement, il n'y a que des pavillons individuels, étalées façon américaine. Il ne reste plus aucun espace vert en commun, aucune foret, mais chacun aura sa grande pelouse, etc...
    Question: "naturellement" les gens auront ils tendance à vouloir habiter dans le 1er ou le 2eme lotissement?



    Rajoutons le paramètre transport, et donc le cout de l'énergie
    -dans le cas où l'essence coute un prix dérisoire, genre 1 galon pour 75cts, les gens auront ils tendance à vouloir habiter dans le 1er ou le 2eme lotissement?

    -dans le cas où l'essence coute 3€, idem, que préfèreront ils habiter?

    ps: il va de soi que dans le 1er lotissement à habitation dense et concentrée, on peut avoir un transport en commun efficce et performant, régulier, souvent, rapide
    et dans le 2eme lotissement, ce ne sera pas possible d'avoir des circuits de bus ni nombreux, ni en fréquence, ni en rapidité ET qui soit pas cher (sauf si les gens acceptent d'y mettre le prix)

  25. #81
    f6bes

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Citation Envoyé par Nicolas321 Voir le message

    Tu es en train de me dire que la democratie est un systeme fouareux ....... eh bien on est bien barré avec ca...
    Bjr à toi,
    C'est pas une "new"....un homme britannique célébre ( avec son cigare) l'a dit il y a fort..longtemps.
    Mais c'est le moins foireux de systémes ( mais c'est foireux...tout de meme!)
    http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&...olIASObX9miJTA
    Bonne jounrnée
    Dernière modification par f6bes ; 24/09/2012 à 10h43.

  26. #82
    Touche-à-tout

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Tel est le sens de mon intervention.
    Ce n'était pas "il y a encore de l'espace, alors contruisons encore plus d'hbitations pour accueillir encore plus de monde"
    C'était optimiser l'espace disponible....avec une desserte efficace du transport en commun, pour que les gens aient un intérêt de le prendre
    Ah, pas facile de saisir le ton en lecture.

    Malheureusement, c'est pourtant bien ce qui se passe. Les décideurs ne pensent qu'à bétonner. Je viens de voir passer un document d'enquête publique pour un scot (schéma de cohérence territoriale) où il est dit dans le même paragraphe que le but était de protéger des espaces naturel et de continuer à urbaniser. En clair, on va protéger quelques trucs quelconques et tout le reste on va pouvoir mettre la main dessus ! Je précise qu'il s'agit d'un secteur périphérique de Val d'europe/ Marne la Vallée/Disney, où les terres agricoles s'évaporent au profit de zones pavillonnaires qui n'ont rien à envier aux corons dont on parlait il y a peu. Ah, là, il y a des transports: des bus dont les arrêts sont tous les 200m mais sur la voie principale et alors qu'il y aurait la place de faire des dégagements pour les arrêts, eh bien non, on les fait sur la route histoire de gêner encore plus la circulation...

    Le mot urbanisation revient constamment dans les conversations et les écrits, ça fait le bonheur des entreprises du BTP, et des collectivités territoriales qui trouvent ainsi des ressources fiscales pour leurs projets de "bâtisseurs". Si certains élus s'occupaient plus de servir les citoyens plutôt que de vouloir laisser leur empreinte sur leur ville, ils reverraient les priorités.
    L'urbanisation, c'est aussi la construction de zones d'activités purement spéculatives, qui n'ont curieusement aucun problème de financement alors qu'il n'y a pas de clientèle. On voit beaucoup de locaux vides parce que la construction a été faite sans avoir de client à mettre dedans. Vu les prix pratiqués, il peut se passer des années avant qu'il y ait preneur... alors urbanisation raisonnée, je rigole ! Les zones pavillonnaires sont des mannes financières et c'est tout. C'est de la terre agricole achetée 3euros le m² et revendue aussitôt à 45e/m² au promoteur et qui devient aussi vite du 120e/m² si ce n'est plus et il n'y a encore rien sur le terrain en question... Face à cet argent facile, je comprends pourquoi certains ne cherchent pas à créer des villes plus propices à un avenir supportable.
    Un phénomène est toujours oublié dans ce genre de programme: le vieillissement des habitants. On voit malheureusement souvent des cas de personnes âgées seules retrouvées mortes chez elles après "un certain temps" parce que isolée dans un immeuble collectif. comment ça se passera pour les mêmes personnes en habitat individuel dans quelques années ? ca risque ne ne pas être beau à voir. L'habitat collectif pourrait inclure cette dimension, les personnes âgées, mais aussi invalides ont aussi besoin de se déplacer et c'est "théoriquement" plus facile en ville qu'en rase campagne ou même en zone pavillonnaire péri-urbaine.

    J'en conclus que la voiture est en fait un moyen de transport de facilité qui ne sera remis en cause que par son déclin lié à l'accessibilité énergétique classique. Et pour que les énergies alternatives aient des performances suffisantes et un coût abordable, il faudra modifier les besoins et la consommation de déplacements, ce qui passe par une refonte de l'urbanisation en circuit fermé architectes-politiques-financiers-transporteurs, autant dire qu'on n'est pas sortis du sable !

    Cordialement,
    Nicolas.

  27. #83
    Vince44

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Salut

    Je crois que le manichéisme n'a pas grand intérêt en matière de densification. Il existe des systèmes intermédiaire entre tours et pavillons à l'américaine. Les arrangements type "maison de village", les bâtiments de 4-5 étages. Et ça tombe bien car il y a aussi différents modes de vie, différentes capacités de mobilité.

    Ma femme n'aime pas le vélo mais si il faut faire 30 mins de vélo un jour pour ne pas avoir à vivre dans une tour: comptes sur elle pour aimer le vélo. La voiture offre une troisième voie qui ne durera pas éternellement.

    La démocratie a produit un tas de choses contre l'avis des peuples. Wizz, tu crois que si on soumettait au vote les règles de l'OMC, la gouvernance et les frontières de l'europe, la système de création monétaire .... ça tiendrait?

    Autre exemple plus près notre sujet: la politique de répression routière. Nicolas Sarkosy a été élu président après l'avoir incarné au ministère de l'intérieur et n'a pas râté sa réélection à cause de cela. Pourtant, c'est pas très populaire...

    Quand la classe politique veut ou doit: elle peut!

    Par ailleurs, j'ai conscience de ne pas être majoritaire mais je vote en fonction de ce qui me semble juste pas de ce qui m'arrange dans la situation qui est la mienne. J'ai conscience d'être minoritaire mais on est p-e assez pour arbitrer certains débats.

    A+

    Vincent

  28. #84
    ecolami

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Bonsoir,
    Les transports en communs (à Paris et sans doute ailleurs) sont lourdement subventionnés et je me demande souvent pourquoi ils ne sont pas gratuits: il suffirait d'augmenter un peu les subventions, on ferait une grosse économie sur tout le système de contrôles et vérification des paiements (matériel, personnel) MAIS SURTOUT l'incitation pour utiliser ces transports serait maximum. Maximum parce que le surcout de subvention serait prélévé par une taxe régionale à définir (sur les carburants?).
    A Paris je me demande depuis longtemps pourquoi il y a encore des Bus dans le centre: quand on compare les cartes RATP des bus et des métros on note une concentration des lignes de bus justement là ou il y a beaucoup de lignes de métro. ALors il est possible que ce soit nécessaire mais ça ne me parait pas si évident.

    Les stationnements et les gares de RER.
    Il y a quelques années je connaissais une personne qui devait partir de (la région de) Mantes pour aller à Paris et le parking coutait aussi cher que la carte orange!
    Manifestement il faut construire désormais des gares RER en rase campagne pour pouvoir stationner sans difficultés un nombre suffisant de véhicules.

  29. Publicité
  30. #85
    wizz

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    il suffirait d'augmenter un peu les subventions
    un peu c'est combien exactement, ou à peu près????
    parce que sinon, c'est du yakafokon et tout ira mieux

    c'est vrai quoi, yaka rendre gratuit
    une Dacia Logan, ça coute 8000€
    un bus, ça ne doit pas couter plus de 4999€
    et une rame de métro, ça ne doit pas couter plus de 1999€ TTC
    les bus et métro, ils fonctionnent avec des moteurs à eau, gratuit. Tout le monde sait cela
    les tunels de métro, c'est de la réutilisation des trous faits par des taupes parisiens
    les rails, comme c'est de l'acier, c'est surement inusable, à vie
    et puis pour le personnel, ils doivent surement être une cinquantaine de personnes à tout casser, surement pas ça qui coute cher
    comme le soleil ne brille pas sous la terre, alors pour l'éclairage, depuis qu'ils ont remplacé les ampoules dépolies par du verre transparent, ça ne consomme plus rien du tout
    yakafocon, c'est si facile, mais pourquoi personne n'y a pensé



    A Paris je me demande depuis longtemps pourquoi il y a encore des Bus dans le centre: quand on compare les cartes RATP des bus et des métros on note une concentration des lignes de bus justement là ou il y a beaucoup de lignes de métro. ALors il est possible que ce soit nécessaire mais ça ne me parait pas si évident.
    taka prendre le bus et/ou le métro à Paris un de ces jours, si possible aux périodes des heures de pointes. Tu verras si les rames de métros en dessous et les bus au-dessus sont vides ou saturés tous les deux...


    Il y a quelques années je connaissais une personne qui devait partir de (la région de) Mantes pour aller à Paris et le parking coutait aussi cher que la carte orange!
    d'où ce que je disais, il faudrait qu'on fasse l'urbanisation potimisée par rapport au moyen de transport en commun. Dans ce cas là, et en général, ce sera une forte concentration d'habitants autour des arrêts detransport en commun. 4 appartements par étage. Une dizaine d'étages par tour. Une centaine de tours autour de la gare RER (pour que les gens puissent aller à la gare à pied). Ça fait une cité des 4000 (appartements), pour environ 10000 habitants, qui seront tous proches de la gare
    Maintenant, si c'est 4000 pavillons individuels, alors ceux à l'extérieur devront prendre leur voiture pour aller à la gare et trouver une place pour se garer. C'est très confortable un pavillon. Ça a des avantages...et des inconvénients, à commencer par le transport, surtout si le carburant coute cher, et que les routes sont saturées par 5000 voitures (de ce lotissement) qui viendront se rajouter à des centaines de milliers de voitures provenants des autres zones d'habitations tous aussi étalées les uns que les autres

  31. #86
    ecolami

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Bonjour,
    Quelques chiffres sur le financement des transports publics parisiens http://www.stif.info/organisation-missions/volet-economique/budget-du-stif/budget-fonctionnement-3446.html
    .......

  32. #87
    Touche-à-tout

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    Bonjour,

    il faudrait qu'on fasse l'urbanisation potimisée par rapport au moyen de transport en commun. Dans ce cas là, et en général, ce sera une forte concentration d'habitants autour des arrêts detransport en commun. 4 appartements par étage. Une dizaine d'étages par tour. Une centaine de tours autour de la gare RER (pour que les gens puissent aller à la gare à pied). Ça fait une cité des 4000 (appartements), pour environ 10000 habitants, qui seront tous proches de la gare
    On pourrait aussi inciter les entreprises à se rapprocher des viviers de personnel pour éviter de déplacer des masses de gens vers des zones saturées. A-t-on vraiment besoin d'aller s'entasser à Paris pour mieux travailler dans un bureau quelconque ? Mélangeons donc habitat et activités dans les tours et non seulement ça diminuerait les déplacements mais ça diluerait la population sans emploi parmi un tissu économique actif, favorisant échanges et insertion. J'aurai bien aimé voir cela testé grandeur nature à l'échelle d'un quartier voué à la démolition, juste histoire de vérifier s'il ne serait pas intéressant de modifier l'usage plutôt que la forme. J'ai peut-être l'air de radoter mais l'expérience fâcheuse des grands ensembles de tours et barres part d'un bon principe mais mal appliqué. On sait maintenant que parquer des populations dans des bétaillères avec un service à peine minimum sur place provoque les phénomènes constatés dans les quartiers de banlieues. commençons déjà par modifier les conditions de ces quartiers pour y ramener de l'activité et il y aura déjà moins besoin de traverser la région pour trouver un boulot, alors la vie y sera plus agréable... Le gros avantage est que cela ne nécessite pas une modification préalable des mentalités et comportements, au contraire c'en sera le déclencheur.

    Ouii, ça demande un effort pour briser ce genre de cycles vicieux, et oui aussi, malheureusement, ce n'est pas dans l'intérêt des "bâtisseurs" que sont les bétonneurs et politiques. Leur solution à eux pour les économies en ville, c'est de démolir les anciennes constructions pour en faire de nouvelles mieux isolées. Ca leur fait du boulot, ils sont contents, mais les habitants, eux, sont toujours relégués de plus en plus loin...

    En tout cas, il est clair que cette conversation fait ressortir que l'économie de carburant en ville est moins une histoire de technologie auto qu'un problème de besoin en mobilité d'un grand nombre de personnes et qu'il semble avoir été tout bonnement "oublié" d'étudier comment diminuer ces déplacements en masse systématiques.

    Seulement voilà, pour aussi intéressante qu'elle soit, cette conversation n'aura aucun impact si elle n'est pas portée à la connaissance du public pour devenir une question d'intérêt général qui interpelle des gens pouvant agir directement. Il doit bien y avoir quelque part un architecte, un urbaniste, un politique à contre-courant qui pourrait porter de telles idées. Il faut les trouver !

    Cordialement,
    Nicolas.

  33. #88
    chatelot16

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    ce genre de discussion est utile car ça permet de comparer des idée diverse et de les faire avancer un peu pour les presenter plus facilement a un autre niveau

    les dirigant en sont encore a se faire des illusion sur la mixité sociale dans les logement : il est difficile de faire cohabiter des gens de niveaux financier trop different ... une cage d'escalier economique adapté a des logement economique n'est pas admissible pour celui qui a un aparttement luxueux et qui veux le même luxe dans tout le batiment

    par contre la mixité logement bureau atelier est toujours possible : il suffit de mettre les bureau luxueux avec les logement luxueux ... et les bureau economique avec les logement economique

    helas les reglement interdisant les activité proffesionnelle dans les logement sociaux existe toujours

    les architectes et les urbanistes appliquent a la lettre les reglement ... la premiere chose a faire est de changer les reglements
    Dernière modification par chatelot16 ; 26/09/2012 à 13h13.

  34. #89
    idocorp

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    vous voulez DES SOLUTIONS SIMPLES ET EFFICACES ?

    1 - Abandonner le moteur thermique qui est le pire moteur au monde (déperdition mécanique, frottements, chaleur, combustions incomplètes)
    ou/et
    2 - Arreter de penser : 1 individu = 1 voiture (voiture 4/5 places alors qu'on est 98% du temps seul, utilisée 2h par jour sur 24h)
    ou/et
    3 - arreter de vouloir etre autonome/indépendant dans son moyen de transport.... en favorisant les transports en commun que l'on finance par nos impots... pourquoi payer double ?!

    voila j'ai pas la science infuse mais avec un peu de volonté on peut sortir rapidement de l'esclavage énergétique :

    qui controle la nourriture controle les peuples, qui controle l'énergie controle les continents, qui controle l'argent controle le monde. on est juste controlés... alors qu'il est possible d'etre presque totalement autonomes mais quel intérêt pour leurs profits ? aucun. la volonté doit venir du peuple qui malheureusement reste attentiste. (déprime)

  35. #90
    barda

    Re : Baisser de moitié la consommation de carburant en ville?

    écoute, idocorp, si tu connais un moteur plus intéressant qu'un moteur thermique pour une voiture, fais-le rapidement savoir, nous sommes un certain nombre à être intéressés...
    accessoirement, le plus proche arrêt de transport en commun se situe à plus de 6 km de mon domicile (pourtant à 10 km d'une grande ville); là aussi si tu as une solution, n'hésite pas....

Page 3 sur 5 PremièrePremière 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. QR - Éclairage : comment baisser la consommation d'énergie ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/10/2010, 09h55
  2. Les pneus 20 % de la consommation de carburant
    Par trebor dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 43
    Dernier message: 27/06/2010, 21h26
  3. Réduire sa consommation de carburant en ville
    Par mattam dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 23
    Dernier message: 30/11/2006, 15h13