Discussion fermée
Page 10 sur 10 PremièrePremière 10
Affichage des résultats 271 à 291 sur 291

100% d'électricité renouvelable en France ?



  1. #271
    Eric DUPONT

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    Citation Envoyé par Dynamix Voir le message
    Il se pourrait ...
    Il se pourrait aussi que non .
    Quelle part de l' énergie les panneau pourraient fournir ?
    En hivers , on ferme la boite ?
    Vue que l' économie est à la hausse , les besoins en énergie augmentent . il est à craindre que les "nouvelles énergies" ne fasse que compenser cette hausse .

    Il faut d' abord avoir l' énergie de rechange avant de fermer le robinet du non renouvelable .
    Tu as deja les supermarche gros consommateur de clim et de froid

    -----


  2. Publicité
  3. #272
    Tilleul

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    Quand on parle d'énergie on parle de millier de milliards d'investissement, j'ai quand même l'impression que vous n'avez pas beaucoup d'idée des échelles... L'Allemagne peut se payer des EnR, et c'est pas un cout, c'est un investissement... L'argent que vous avez placé sur votre livret A ce n'est pas un cout, c'est pareil pour l'argent qu'on investit dans des éoliennes et des panneaux solaires....

    Quant au taux de pénétration, même si ça n'a strictement aucun rapport avec la discussion qu'on a comme toutes les objections que vous nous sortez, le taux de croissance sur le PV est une exponentielle comme tous les produits électroniques.. Ce que vous dites c'est que le PV est au même niveau que le téléphone portable 10 avant d'avoir 80% de taux de pénétration... Donc ce n'est pas un argument... A moins que vous ayez besoin que je vous explique ce qu'est une exponentielle ?

    https://hbr.org/2013/11/the-pace-of-...s-speeding-up/
    Keep it in the Ground !

  4. #273
    Eric DUPONT

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    le probleme est que si tout les supermarchés font poser des panneaux pour l'equivalent d'un epr ca risque de creer bien plus d'emploie a de petite pme francaise que du personnel importer en masse de roumanie pour le beton de l'epr. alors que la valeur des panneaux ne cessent de diminuer.
    brevet 2018 moteur générateur à azote liquide pour le stockage énergie.

  5. #274
    barda

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    Quand on parle d'énergie on parle de millier de milliards d'investissement, j'ai quand même l'impression que vous n'avez pas beaucoup d'idée des échelles... L'Allemagne peut se payer des EnR, et c'est pas un cout, c'est un investissement... L'argent que vous avez placé sur votre livret A ce n'est pas un cout, c'est pareil pour l'argent qu'on investit dans des éoliennes et des panneaux solaires....

    Quant au taux de pénétration, même si ça n'a strictement aucun rapport avec la discussion qu'on a comme toutes les objections que vous nous sortez, le taux de croissance sur le PV est une exponentielle comme tous les produits électroniques.. Ce que vous dites c'est que le PV est au même niveau que le téléphone portable 10 avant d'avoir 80% de taux de pénétration... Donc ce n'est pas un argument... A moins que vous ayez besoin que je vous explique ce qu'est une exponentielle ?

    https://hbr.org/2013/11/the-pace-of-...s-speeding-up/
    Si ce sont des milliers de milliards d'investissement, que peuvent bien peser le surcoût de l'EPR et l'endettement d'Areva? Rien...

    Par contre, ce qui reste à prouver, c'est que le développement du PV ou de l'éolien est exponentiel et résisterait à une suppression des subventions délirantes qui sont les leurs; le simple fait d'annoncer une baisse du prix d'achat de leurs kWh suffit à induire une baisse des investissements; ça a surtout les caractéristiques d'un investissement spéculatif et d'une chasse aux subventions publiques... Quelques uns profitent de la manne, mais la majorité paie l'addition, sans aucun bénéfice pour la collectivité.

    1,5%... Pffuu...

  6. #275
    Dynamix

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    Citation Envoyé par Eric DUPONT Voir le message
    ca risque de creer bien plus d'emploie a de petite pme francaise
    Lapsus révélateur ?
    Qui te dit que les supermarchés ne vont pas s' adresser à des entreprises polonaises pour monter les panneaux made in China ?
    Le Béton , lui , on est presque certain qu' il sera Franco-helvétique .

  7. #276
    Eric DUPONT

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    Au cout dun epr il faut y ajouter le cout de dementelement dune centrale. Ca fais combirn en tout ?
    Dautre part le cout de lenergie sui sort de lepr apres le calcul ci dessus, il faut y ajouter le cout de la distribution et des pertes reseau.

    Tu es sur que le pv est plus cher? Lademe annonce pour les prochenes annes un cout du pv plus faible de 40 % mecanique alors que lepr va mettre combien de temps pour la meme baisse?
    Le temps que lepr baisse ses couts il faudra peuetre dementeler deux centrales

  8. Publicité
  9. #277
    Eric DUPONT

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    Soit dit en passant lepr demande de forger une grande quantite dacier pour resiter a la pression et que lon narrive pas a homogeinisé

    A moins que tu me prouves le contraire : un raport, une expertise

    Peuetre liter dans 70 ans en attandant la fission a perdue

  10. #278
    Tilleul

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    @barda :

    Ouais enfin autant la faillite d'une usine pv ou d'éolienne ça ne se voit pas parce qu'il y en 10 qui s'ouvrent derrière, autant il commence à plus rester grand chose comme entreprise dans le secteur, donc c'est un peu embêtant..

    Et il n'y avait jamais eu de subventions sur les EnR, c'est même le contraire, alors que les énergies fossiles avaient une rentabilité garantie puisqu'on leur permettait de facturer à un prix variable comprenant le cout plus une marge garantie (puisque les énergies fossiles ont un cout aléatoire en fonction de grands évènement géopolitiques), les EnR ont du se débrouiller avec uniquement un prix d'achat fixe sans avoir la rentabilité garantie des centrales fossiles ou fissiles qui avaient un prix qui augmentaient quand leur couts augmentaient.... Vous confondez avec le fait qu'on ait mis en place en Europe une taxe pollueur-payeur assise sur la consommation d'électricité polluante (atomique et fossile) et qui était calculé sur le coût nécessaire à dépolluer la production électrique... Mais c'est comme d'affirmer que la sécurité sociale est une subvention à l'industrie pharmaceutique..

    Et partout la règle ce sont des appels d'offres et ce qu'on constate partout y compris en Inde, au Brésil ou au Chili c'est que les EnR produisent du courant moins cher que s'il fallait construire une nouvelle centrale gaz ou charbon et qu'on peut les mettre en oeuvre avec du financement privé... La différence avec le nucléaire c'est que même encore aujourd'hui on arrive toujours pas à trouver du nucléaire compétitif et toujours aucun nucléaire sans une intervention publique permettant de garantir les surcoûts... Regardez Hinkley point qui n'a toujours pas réussi à boucler son financement... Et il n'y a pas assez d'argent public pour permettre le déploiement du nucléaire. C'est pour ça que ce n'est plus considérer comme une alternative crédible pour les besoin du monde (à part quelques marché de niches).

    Vous avez un rapport très exhaustif de goldman sachs qui explique que les 4 technologies : PV, éolien onshore, LED et voitures électriques sont celles qui permettent de faire le plus gros du travail d'émission de gaz d'effet de serre parce que ce sont celles qui peuvent se déployer le plus rapidement et quelles bénéficient le plus d'économies d'échelle... Chaque années vous avez des investisseurs qui sont prêt à bloquer quelques centaines de milliards dans des moyens de production EnR alors que les banques ne veulent même pas prêter à une seule centrale nucléaire s'il n'y a pas une garantie d'état donc c'est normal que vous n'ayez pas les mêmes taux de croissance.

    http://www.goldmansachs.com/our-thin...omy/report.pdf
    Keep it in the Ground !

  11. #279
    barda

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    Bon, hé bien je suis heureux de constater que tu souhaites, comme moi, supprimer toutes les clauses de distorsion de concurrence pour le photovoltaique et l'éolien et de laisser faire le marché: plus de priorité absolue, plus de prix surfaits et obligatoires, plus d'aides d'état et/ou de collectivités locales ou territoriales, ou d'origine européenne... Bref, les mêmes règles pour tous... Voila qui fera plaisir à toutes les associations et groupements d'intérêt pro-EnR...

    Merci Tilleul...

    Pour parler plus sérieusement, tu sais bien que le problème de l'intervention de l'Etat dans les investissements concernant l'électricité, c'est la question de la durée d'amortissement des investissements, que ce soit pour le nucléaire ou pour l'hydroélectricité, ou pour l'usine marémotrice d'ailleurs... Les investissements "privés" ne se satisfont pas d'un amortissement sur des durées longues et sont incapables de voir plus loin qu'une dizaine d'années environ... C'est bien connu depuis très longtemps (Colbert, en France) et aucun investissement ne se serait fait dans les Enr s'il n'y avait eu une forte aide de l'Etat; l'essentiel des démarches des associations a été d'ailleurs d'obtenir ces aides publiques, parfois délirantes, sans lesquelles aucun développement sérieux n'aurait été possible pour ces énergies. Reste qu'aujourd'hui, la seule vraie question est celle du niveau de développement souhaitable pour le PV et l'éolien, qui ne mette pas en danger l'approvisionnement en énergie de nos pays; et c'est ce débat qui ne peut pas s'engager sur des bases saines apparemment...

  12. #280
    Tilleul

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    Enlève les aides aux grands réseaux de transport (gaz, elec) tu n'as plus aucune production centralisée qui peut exister, par contre les EnR continueront à se développer sans problème parce qu'elles peuvent être construite à proximité des lieux de consommation et qu'elles peuvent indifféremment utilisé des réseaux ou du stockage... (c'est d'ailleurs une des hypothèses de l'ADEME et on voit que les prix sont identiques).

    Il y a beaucoup plus d'aides sur le fossiles et les fissiles que d'aides aux énergies renouvelables (et c'est encore pire par le passé), voir les chiffres de l'OCDE et du FMI. Les dispositifs de soutien aux EnR ne sont là que pour corriger les distorsions de concurrence qui favorise artificiellement les énergies fossiles et fissiles qui bénéficient et ont bénéficié d'énormes subventions supérieures aux énergies renouvelables, de grandes infrastuctures payés par l'état, de nombreuses dérogations à leurs installations, etc, etc (le principe du "level playing field").

    = Par exemple la recherche sur le gaz ou sur le nucléaire en France a été majoritairement financé par l'état français alors que la recherche sur les EnR est majoritairement financé par des fournisseurs d'équipements EnR privés. Donc il fallait bien pouvoir compenser ça : soit en demandant au gaz et au nucléaire de rembourser à l'état les subventions qu'ils ont reçu, soit en compensant les EnR pour leur permettre d'avoir les mêmes avantages que le gaz et le nucléaire en leur temps.

    Comme les aides EnR sont mis en place uniquement pour compenser les aides aux productions conventionnelles, mécaniquement enlever les aides aux énergies conventionnelles baissent les aides aux EnR...

    Et la discussion sur le rôle de l'état dans les infrastructures est fausse, on est pas à l'époque de Colbert. La quasi totalité des infrastructures sont financés par... des fonds d'infrastructures. Contrairement à ce que tu racontes la plus forte demande sur l'investissement privé ce sont des projets avec des revenus réguliers sur une durée longue, il y a une très grosse concurrence sur les taux entre investisseurs privés pour financer des infrastructures qui ont ce type de profil. C'est le cas des EnR, mais le nucléaire est impossible à financer parce qu'il n'y a jamais eu une seule centrale qui a été construite dans les temps et dans le budget (et on parle pas de plusieurs années de retard et de 3 fois le budget), ça le classe dans les investissements spéculatifs pour lequel il n'y a que peu de demande aujourd'hui (ou alors pour très cher).
    Keep it in the Ground !

  13. #281
    Eric DUPONT

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    tu veux dire que le PV va mettre en faillite le nucleaire et fragilisé in fine la sureté des approvisionnement.
    brevet 2018 moteur générateur à azote liquide pour le stockage énergie.

  14. #282
    barda

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    Enlève les aides aux grands réseaux de transport (gaz, elec) tu n'as plus aucune production centralisée qui peut exister, par contre les EnR continueront à se développer sans problème parce qu'elles peuvent être construite à proximité des lieux de consommation et qu'elles peuvent indifféremment utilisé des réseaux ou du stockage... (c'est d'ailleurs une des hypothèses de l'ADEME et on voit que les prix sont identiques).

    Il y a beaucoup plus d'aides sur le fossiles et les fissiles que d'aides aux énergies renouvelables (et c'est encore pire par le passé), voir les chiffres de l'OCDE et du FMI. Les dispositifs de soutien aux EnR ne sont là que pour corriger les distorsions de concurrence qui favorise artificiellement les énergies fossiles et fissiles qui bénéficient et ont bénéficié d'énormes subventions supérieures aux énergies renouvelables, de grandes infrastuctures payés par l'état, de nombreuses dérogations à leurs installations, etc, etc (le principe du "level playing field").

    = Par exemple la recherche sur le gaz ou sur le nucléaire en France a été majoritairement financé par l'état français alors que la recherche sur les EnR est majoritairement financé par des fournisseurs d'équipements EnR privés. Donc il fallait bien pouvoir compenser ça : soit en demandant au gaz et au nucléaire de rembourser à l'état les subventions qu'ils ont reçu, soit en compensant les EnR pour leur permettre d'avoir les mêmes avantages que le gaz et le nucléaire en leur temps.

    Comme les aides EnR sont mis en place uniquement pour compenser les aides aux productions conventionnelles, mécaniquement enlever les aides aux énergies conventionnelles baissent les aides aux EnR...

    Et la discussion sur le rôle de l'état dans les infrastructures est fausse, on est pas à l'époque de Colbert. La quasi totalité des infrastructures sont financés par... des fonds d'infrastructures. Contrairement à ce que tu racontes la plus forte demande sur l'investissement privé ce sont des projets avec des revenus réguliers sur une durée longue, il y a une très grosse concurrence sur les taux entre investisseurs privés pour financer des infrastructures qui ont ce type de profil. C'est le cas des EnR, mais le nucléaire est impossible à financer parce qu'il n'y a jamais eu une seule centrale qui a été construite dans les temps et dans le budget (et on parle pas de plusieurs années de retard et de 3 fois le budget), ça le classe dans les investissements spéculatifs pour lequel il n'y a que peu de demande aujourd'hui (ou alors pour très cher).
    Malheureusement, Tilleul, ces affirmations sur les subventions versées aux grands réseaux de transport d'énergie restent non étayées et non chiffrées (en gros, tes sources sont inexistantes); quant aux EnR solutions de proximité, ça reste effectivement l'hypothèse du scenario publié sous couvert de l'Ademe, mais ça n'est qu'une hypothèse, très optimiste il faut le dire: l'Allemagne vient de découvrir que ce n'est qu'un fantasme, et est obligée de renforcer drastiquement, et très coûteusement, son réseau de transport d'électricité; en gros, c'est une rêverie de penseurs totalement inexpérimentés dans ce domaine.

    Les investisseurs privés privilégient essentiellement les investissements sûrs, à rentabilité forte et régulière, notamment ceux garantis par l'Etat (c'est le cas des EnR PV et éolien); ils délaissent les rendements risqués et faibles, comme l'étaient PV et Eolien avant les prix d'achat garantis. La preuve? Il n'y a eu aucun investissement important dans ces domaines avant la mise en place des tarifs privilégiés et de la priorité d'achat; et il suffit que l'Allemagne et l'Espagne, ou la France, baissent fortement leurs aides pour que les investissements s'écroulent. Bah, l'intérêt financier vaut tous les engagements écolo...

    L'Etat intervient, dans tous les pays du monde où il a quelque consistance, pour diriger et impulser les grands équipements dont la rentabilité financière à court terme n'est pas évidente; cela a été le cas pour l'électrification, pour le chemin de fer, les autoroutes, le réseau routier, l'eau potable, l'éducation, la santé... j'en oublie certainement... Le regrettes tu? Fallait-il faire autrement et laisser les choses en l'état? C'est Colbert qui a initié cela en France; mais ce n'est pas lui qui a engagé le plus; ça reste toujours valable, partout. Par contre, je me demande où tu as été chercher ces histoires de subventions, en France, au charbon, au gaz ou au pétrole... Quant au nucléaire, même la Cour des Comptes n'en a vu trace.
    Sans doute, la recherche fondamentale, à la charge de l'Etat, a-t-elle largement contribué à la connaissance de la physique atomique, mais c'est également vrai pour le photovoltaique (qui n'a pas été théorisé, expérimenté, développé, dans les cercles écologistes) ni pour les lois de l'aérodynamique (qui doivent plus à l'Université et à l'industrie aéronautique qu'aux habitants de Béganne), mais c'est le rôle de l'Université et du Cnrs que d'ouvrir les voies des nouveautés technologiques; nous ne sommes pas dans un état de sous-développement culturel tel que l'initiative de militants supplée aux défaillances étatiques. Qu'y a-t-il à redire à cela?

    Enfin, sur les centrales nucléaires, renseigne toi un peu plus; hors les têtes de séries, les centrales ont été construites en temps et en heure, au prix programmé; elles sont aujourd'hui plus que remboursées, l'amortissement étant intégré au prix du kWh, et en mesure de fournir près de 80% de l'électricité française, sans production de CO2 et à un prix deux fois inférieur à celui de notre proche voisin; ça, c'est une réalité, pas un rêve...

  15. Publicité
  16. #283
    Eric DUPONT

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    Ils auraient mieux fait de mettre 2 fois le prix pour quelles ai au moins la sureter du epr est ce quil y quelque chose a craindre

    http://m.mytf1news.fr/article/5413658

  17. #284
    Bluedeep

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    Citation Envoyé par Eric DUPONT Voir le message
    Ils auraient mieux fait de mettre 2 fois le prix pour quelles ai au moins la sureter du epr est ce quil y quelque chose a craindre

    http://m.mytf1news.fr/article/5413658
    té soursse noeud çon pa vréman craidible

  18. #285
    Eric DUPONT

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    brevet 2018 moteur générateur à azote liquide pour le stockage énergie.

  19. #286
    Cendres

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    Le sujet concerne 100 % d'électricité renouvelable en France, je rappelle.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  20. #287
    Dynamix

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    Citation Envoyé par Eric DUPONT Voir le message
    Ils auraient mieux fait de mettre 2 fois le prix pour quelles ai au moins la sureter du epr est ce quil y quelque chose a craindre
    http://m.mytf1news.fr/article/5413658
    se jenre d' argumant sor du cadre sientifique .

  21. #288
    Eric DUPONT

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    Certaine energie sont potentielement plus dangereuse que dautres meme si malheureusement dans le cas du nucleaire cest lhomme lui meme qui en revele la dangerosité.

    L'hydrogene dans une moindre mesure presente egalement un certain niveau de dangerosité

    Pour le pv cest quasi nul

    Si lon souhaite se diriger sur 100 % denergie renouvelable cest aussi pour abaisser le niveau de dangerosité que aucune asurance prend en compte dans le cas du nucleiaire pour un risque cependant bien reel.

  22. Publicité
  23. #289
    f6bes

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    Reste une solution:
    Les centrales nuke à............................. .............................. .............................. ....................... l'AZOTE ( vous l'aviez pa deviné ? )
    Bonne soirée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  24. #290
    Eric DUPONT

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    et voila ! cendre, tu peu fermer le post.
    brevet 2018 moteur générateur à azote liquide pour le stockage énergie.

  25. #291
    Cendres

    Re : 100% d'électricité renouvelable en France ?

    Citation Envoyé par Eric DUPONT Voir le message
    et voila ! cendre, tu peu fermer le post.
    Je ne ferme pas un post, mais une discussion. Et vu ce que celle-ci est devenue, il vaut mieux.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

Sur le même thème :

Page 10 sur 10 PremièrePremière 10

Discussions similaires

  1. Les subventions au renouvelable alourdissent les factures d'électricité en Allemagne
    Par barda dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 22
    Dernier message: 24/09/2013, 15h18
  2. CAO électricité les plus utilisés en france
    Par danycarrel dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/05/2013, 16h21
  3. Combien seriez-vous prêt à dépenser plus pour de l'électricité renouvelable ?
    Par dperez dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 69
    Dernier message: 14/08/2011, 22h50