Discussion fermée
Page 3 sur 4 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 92

Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?



  1. #61
    EauPure

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Citation Envoyé par Tilleul;5519086
    Les batteries sont d'ailleurs beaucoup plus intéressantes que les centrales thermiques en terme de réactivité pour les services les plus critiques :
    [url
    http://www.smartgrids-cre.fr/index.php?p=stockage-reserve-primaire[/url]
    super ce lien, ça montre pourquoi EDF ENR installe ses batterie dans l’Illinois où elle seront vite rentabilisé
    bizarre ce terme de rémunération à la distance qui mesure la « longueur en mégawatt » de la réponse en puissance des actifs participant à la réserve de fréquence.
    Il me semble qu'en bourse on appelle ça la volatilité
    La rémunération à la distance est introduite en ce moment même sur les plus grands réseaux américains, à commencer par le réseau de PJM depuis le 1er octobre 2012, puis par le réseau de New-York en janvier 2013. La Californie doit adopter ce système en mai 2013
    et les installe en Guyane en disant que c'est cher (donc pas rentable dans la métropole) mais sur une ile ça ne concurrence pas le nucléaire de sa tutelle
    C’est une technologie onéreuse, conclue le directeur de Zone chez EDF Energies nouvelles, mais c’est très intéressant pour des îles qui ont des réseaux de taille réduite
    http://la1ere.francetvinfo.fr/2015/0...nt-220222.html

    -----

    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  2. Publicité
  3. #62
    wizz

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    Merci pour ce lien qui montre qu'en 2009
    Jusqu'à présent, les batteries à circulation d'oxydoréducteur présentaient un inconvénient : la quantité d'énergie qu'elles pouvaient stocker était beaucoup moins grande que celle stockée par les accumulateurs lithium-ion. L'autonomie des véhicules n'était ainsi que d'environ 25 km, soit le quart de celle des véhicules alimentés par les accumulateurs lithium-ion, ce qui multipliait la fréquence de recharge par 4. "Nous avons pu multiplier l'autonomie par quatre ou cinq, nous approchant ainsi de l'autonomie des véhicules alimentés par des batteries lithium-ion"
    donc ce n'est pas étonnant que nonaflowcell ai réussis mais ce que je ne comprend pas c'est que c'est plus simple de faire une batterie à fluide ionique pour le résidentiel que pour 2 voitures surtout quand on est pas constructeur de voiture
    article en 2011
    http://large.stanford.edu/courses/2011/ph240/garg1/
    voir le tableau 1, qui résume bien les choses...
    ....et qui dit qu'il est préférable de rouler avec des batteries plomb

  4. #63
    EauPure

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    il ne s'agit pas de rouler mais de stockage résidentiel et là elle sont intéressantes
    Applications
    La capacité importante de ces batteries les rend bien adaptées aux applications nécessitant des stockages importants, une réponse à un pic de consommation, ou un lissage de la production de sources variables comme les centrales solaires ou éoliennes. La faible autodécharge et la maintenance limitée ont mené à leur adoption dans certaines applications militaires. Ces batteries permettant de répondre rapidement à la demande, elles peuvent aussi être employées dans les applications ASI (alimentation sans interruption) où elles remplacent les batteries plomb-acide ou les groupes électrogènes.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Batterie_redox_vanadium
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  5. #64
    barda

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Voici d'ailleurs l'avis de Elon Musk lui-même:

    "A un étudiant qui lui demande à quel niveau fixer cette taxe, la réponse fuse : " On l'augmentera jusqu'à ce qu'il y ait un changement. Pour ne pas pénaliser les pauvres, il faudrait qu'elle soit compensée, par exemple, par une baisse de la TVA… " Au-delà de la taxe carbone, M. Musk a annoncé qu'il allait proposer d'ici " six à huit mois " ses batteries électriques de stockage, lancées par Tesla aux Etats-Unis. " L'idée est de stocker l'énergie quand elle est moins chère. Et de l'utiliser quand on en a besoin. Cela permettra de supprimer des centrales à charbon qui sont utilisées aujourd'hui en période de pic… "
    " La France n'est pas le meilleur marché pour ce produit, reconnaît Elon Musk. Avec le nucléaire, elle a aujourd'hui de faibles émissions de CO2. " Ce soutien à l'atome interroge dans l'assistance. " L'énergie la plus importante pour moi est le solaire. Le nucléaire, dans des pays où il n'y a pas d'activité sismique ou d'ouragan, peut être une solution durable, précise-t-il. A cet égard, je pense que l'Allemagne fait une erreur en arrêtant ses centrales. L'atome est plus vertueux que le charbon en matière d'émissions de carbone… "

  6. #65
    wizz

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?


  7. #66
    wizz

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?


  8. Publicité
  9. #67
    Eric DUPONT

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Mr elon musk pro nucleaire peu dire ce quil veut, il n'habitte pas a coté d'une centrale qui ne resisterait pas au crash d'un avion ou une attaque teroriste comme le souligne les allemands .

  10. #68
    barda

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    A qui veux tu faire peur Eric? Aux petits enfants des écoles maternelles?

    La production d'électricité nucléaire, en plus de 60 ans, s'est révélée être la plus sûre de toutes les industries de production d'électricité, en incluant Tchernobyl bien entendu.

    Par contre, les victimes des émanations du charbon allemand en Europe se comptent en dizaines de milliers de morts par an... Et ça dure depuis plus d'un siècle... Qu'est-ce qui se passe? Ces morts là ne t'intéressent donc pas?

  11. #69
    wizz

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Citation Envoyé par Eric DUPONT Voir le message
    Mr elon musk pro nucleaire peu dire ce quil veut, il n'habitte pas a coté d'une centrale qui ne resisterait pas au crash d'un avion ou une attaque teroriste comme le souligne les allemands .
    pas tant que ça

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_...C3%89tats-Unis
    Diablo Canyon,Californie



    https://fr.wikipedia.org/wiki/Elon_Musk
    Bel Air, Los Angeles, Californie



    Distance, environ 250km

  12. #70
    Eric DUPONT

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Donc, quel raport entre nucleaire et tesla ?

  13. #71
    barda

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    Euh Barda, s'il y a eu la nationalisation de 1946 c'est bien parce que c'est le privé qui a électrifié la France...

    Même encore aujourd'hui les énergies fossiles touchent plus de subvention dans le monde que les énergies renouvelables. Et il n'y a aucune faveur de l'état bien au contraire. Les énergies renouvelables ont eu un prix d'achat fixé par l'état de la même manière qu'il y a un prix fixé par l'état de plein de choses comme les livres, les médicaments, les tarifs des notaires, les consultations médicales... Si les producteurs avaient des coûts au dessus de ce prix ils perdaient de l'argent et en dessous ils en gagnaient... C'est quand même beaucoup plus risqués que les centrales des années 80 qui ont eu une marge garantie par les états qui leur garantissaient un prix qui augmentait si leurs coûts augmentaient ! Allez voir votre boulangère et demandez lui si elle préfère un prix garanti pour sa baguette ou une marge garantie, vous allez voir si elle va mettre longtemps avant de vous répondre !

    Maintenant le fait que les producteurs décentralisés peuvent allez directement s'adresser aux clients finales, c'est bien là le problème : vous avez des entreprises qui n'existaient pas il y a à peine 10 ans et qui valent maintenant autant que des grandes companies d'électricité centenaire... Aujourd'hui ils sont sur Hawaii, en Australie ou en Allemagne... mais demain ils passent la frontière française et même au dessus de votre tête il y aura du PV...
    Il suffit de regarder ce que dit l'industrie...

    http://www.energypost.eu/interview-s...ower-outdated/

    La demande auquel répond une centrale nucléaire c'est la demande qui vient du réseau de transport, la demande qui vient du réseau de transport c'est la demande qui vient du réseau de distribution et la demande qui vient du réseau de distribution c'est la demande qui vient du réseau des bâtiments... Si les batiments ne consomment plus d'électricité en journée parce qu'ils ont tous des panneaux solaire et qu'en plus le réseau de distribution ne consomment plus d'électricité en journée parce qu'il y a des centrales solaires raccordés dessus, et ben la demande auquel doit répondre le réseau de transport c'est 0 kW en journée... La nouvelle demande de base c'est de ne plus avoir de demande quand les EnR sont en abondance... Il va falloir faire avec parce que ça arrive et on ne passera pas à l'économie planifiée parce que vous avez envie...
    Sur l'histoire de l'électrification en France, je t'invite à te documenter un tout petit peu; ça n'a rien à voir avec ce que tu racontes, et dès le début, il s'agissait d'initiatives publiques, locales (communes ou intercommunalité) qui ont très tôt eu besoin d'une intervention étatique; rien à voir avec l'initiative privée...

    Oui, d'autres productions d'électricité sont subventionnées dans le monde (entre autres le charbon et le lignite en Allemagne); les Etats interviennent de façon très générale dans l'accès à l'électricité et la régulation du réseau; tu sembles ici t'en féliciter, un peu plus loin tu t'en scandalises... Bof... La question de fond pour ce qui concerne le photovoltaïque, c'est que les niveaux de prix d'achat imposé ont été fixés, de façon délirante, très haut, introduisant des distorsions de concurrence énormes avec les autres sources. Ce serait justifié si le résultat était à la hauteur des dépenses engagées; malheureusement 1) la production PV reste anecdotique, voire ridicule 2) les "filières nationales" génératrices d'emplois sont en déroute 3) dans les pays imprudents (Allemagne, Espagne, Italie), les émanations de CO2 des énergies de compensation atteignent des sommets inimaginables... Bref, exactement l'inverse de ce qui était recherché... C'est un lamentable échec...

    Quant aux énergies PV et éolien non subventionnées, on en cherche vainement la trace; même à Hawaï ou en Australie; l'Allemagne, n'en parlons même pas...

    Enfin, sur le fond du problème de ces énergies intermittentes et "fatales": sans doute est-il possible, avec un énorme investissement, de couvrir l'ensemble des demandes à certaines heures de la journée, rendant inutile l'accès au réseau; mais on a une certitude: à 17 heures, en hiver, il n'y aura plus de photovoltaïque, il y aura toujours la même demande et l'accès au réseau restera obligatoire; donc il faudra maintenir le même réseau, ne servant que les deux tiers du temps, et donc impossible à amortir. Il n'y aura que 2 solutions: soit on se passe d'électricité de 17 H à 9 H (je suis très optimiste!), soit on finance ce réseau et ses moyens de production, et on augmente drastiquement le prix du kWh. C'est ce dont viennent de s'apercevoir les Allemands, qui avaient écouté bien imprudemment les voix naïves des Tilleul verts d'outre-rhin...

    Tu verras alors quelles sont les vertus d'un minimum de planification en matière d'électricité...

  14. #72
    Eric DUPONT

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    bah le probleme, c'est que ceux qui planifie, on leur demande d'arreter le nucleaire, c'est pour ca qu'on les mets aux commandes, mais en faite il ne le font pas. a la fin on se pose la question de savoir qui planifie a part toi ?
    brevet 2018 moteur générateur à azote liquide pour le stockage énergie.

  15. Publicité
  16. #73
    wizz

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Citation Envoyé par Eric DUPONT Voir le message
    Donc, quel raport entre nucleaire et tesla ?
    Ce rapport est la réponse à ta question précédemment. Lui aussi, habite pas si si si loin d'une centrale, la dernière en activité en Californie

    Citation Envoyé par Eric DUPONT Voir le message
    Mr elon musk pro nucleaire peu dire ce quil veut, il n'habitte pas a coté d'une centrale qui ne resisterait pas au crash d'un avion ou une attaque teroriste comme le souligne les allemands .

  17. #74
    Tilleul

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Maintenant barda vous pouvez m'expliquer le rapport entre votre argumentaire politique pour demander la nationalisation de l'énergie et la mise en place d'une politique de planification de l'économie et la rapidité de réaction d'une centrale nucléaire ? Parce que personne comprend là...
    Keep it in the Ground !

  18. #75
    Philou67

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Je rappelle que la politique (et l'économie) n'entre(nt) pas dans les thématiques abordées sur nos forums. Merci de revenir rapidement au sujet initial.

    Cordialement.
    Philou67 pour la modération.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  19. #76
    barda

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    Maintenant barda vous pouvez m'expliquer le rapport entre votre argumentaire politique pour demander la nationalisation de l'énergie et la mise en place d'une politique de planification de l'économie et la rapidité de réaction d'une centrale nucléaire ? Parce que personne comprend là...
    Es tu sûr de ne pas délirer là? Parce que lire tout cela dans je que j'ai écrit, il faut une certaine dose de pensée imaginaire...

    Enfin... que tu tentes de botter en touche vers le terrain politico-économique pour faire oublier la faiblesse de tes raisonnements ne m'étonne qu'à moitié...

  20. #77
    Eric DUPONT

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Il semble que le nucleaire ne soit pas capable de s'adapter a l'ermergance des energie renouvelable, pour des raisons mecanique Les gens vont installer des panneaux photovoltaique pour produire une electricité quil vont consommer. Les centrals nucleaires vont reduire leur activités qui va engendrer une augmentation du prix de l'électricité et generer un emballement.

  21. #78
    BLI06

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Bonjour
    Parlons résultats et non postulats ! et voyons les volumes mis en jeu

    Les allemands- formidable nation de constructeurs-ont investit 330 milliards dans les Energies renouvelables pour produire 22℅ de leur consommation,leur production de CO2 reste supérieure de 80% à celle de la France
    SOURCE JANCOVICI août 2015
    Ce bilan est-il enviable ?

    En France,quiconque peut produire sa propre énergie et se passer d,EDF
    si DUPONT et consort ont une formule pour produire une énergie peu chère
    et abondante,la fortune est pour demain !
    Pour ma part,je vois beaucoup d'elucubrations mais pas de projet valable
    Bon courage

  22. Publicité
  23. #79
    wizz

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Citation Envoyé par Eric DUPONT Voir le message
    Il semble que le nucleaire ne soit pas capable de s'adapter a l'ermergance des energie renouvelable, pour des raisons mecanique Les gens vont installer des panneaux photovoltaique pour produire une electricité quil vont consommer. Les centrals nucleaires vont reduire leur activités qui va engendrer une augmentation du prix de l'électricité et generer un emballement.
    et lorsque le soleil ne brille pas, les gens feront comment?

  24. #80
    Tilleul

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Alors barda je viens de tomber là dessus, c'est un article de l'industrie nucléaire qui dit que le nucléaire ça a une réactivité super rapide et que ça coûte rien à faire dans les réacteurs pas trop vieux... bon alors vous êtes d'accord qu'il n'y a aucun problème ? Fin de la discussion ?

    http://www.neimagazine.com/features/...ities-of-npps/
    Keep it in the Ground !

  25. #81
    verdifre

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    et lorsque le soleil ne brille pas, les gens feront comment?
    on utilise d'autres moyens de production, il y a le choix la liste est longue...
    eolien, biogaz, hydraulique, biomasse, hydrolien, stockage, hydrogène, negawatt etc.....
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  26. #82
    wizz

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    on utilise d'autres moyens de production, il y a le choix la liste est longue...
    eolien, biogaz, hydraulique, biomasse, hydrolien, stockage, hydrogène, negawatt etc.....
    je parle des particuliers cités ar Dupont comme exemple, qui auraient choisi d'installer des panneaux PV pour leur consommation, et donc ne pas acheter des kWh.....pendant que leur panneaux produisent de l'élect. Cela affaiblirait la situation de EDF, ou de tout producteur conventionnel.

    Soit
    Mais lorsque LEUR panneaux ne produisent pas, ils (les particuliers) feront comment?

  27. #83
    verdifre

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    je parle des particuliers cités ar Dupont comme exemple, qui auraient choisi d'installer des panneaux PV pour leur consommation, et donc ne pas acheter des kWh.....pendant que leur panneaux produisent de l'élect. Cela affaiblirait la situation de EDF, ou de tout producteur conventionnel.

    Soit
    Mais lorsque LEUR panneaux ne produisent pas, ils (les particuliers) feront comment?
    ce qui est quand même bizarre c'est que tu es en train de m'expliquer que c'est aux consommateurs de s'adapter pour correspondre à ce que souhaite EDF, c'est un peu dans le même ordre d'idée que si l'on disait qu'il ne faut plus cuisiner et acheter chez le traiteur pour le plus grand bien de l'industrie agroalimentaire (je ne parle même pas de faire son potager)
    Les modes de consommation évoluent, alors les producteurs, soit ils s’adapteront , soit ils feront faillite. Ceux qui seront inventif et efficaces resteront.
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  28. #84
    wizz

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Je n'explique rien du tout de ça
    Je reprends l'affirmation plus haut
    Citation Envoyé par Eric DUPONT Voir le message
    Il semble que le nucleaire ne soit pas capable de s'adapter a l'ermergance des energie renouvelable, pour des raisons mecanique Les gens vont installer des panneaux photovoltaique pour produire une electricité quil vont consommer. Les centrals nucleaires vont reduire leur activités qui va engendrer une augmentation du prix de l'électricité et generer un emballement.
    Résumons. Il y a du soleil le jour et pas la nuit. Il y a beaucoup de soleil l'été et moins en hiver. Il en sera de même avec l'élect photovoltaique, que les gens vont produire par eux même, pour leur consommation....(et donc ne pas avoir besoin d'en acheter auprès d'un fournisseur conventionnel, et tant pis pour eux, parait il).
    Soit

    Alors, il y a 2 cas

    Cas 1:
    J'installe des panneaux PV pour ma consommation personnelle, quand ça produit. Pendant cette période, je n'achète donc rien aux fournisseurs. S'ils perdent du chiffre d'affaire, je ne suis pas concerné de près ou de loin.
    Puis pendant la soirée, ou l'hiver, j'ai prévu le coup, en dépensant l'argent nécessaire pour m'équiper en batteries, en groupe électrogène, etc... Pendant ces périodes là aussi, je n'achèterai rien aux fournisseurs. S'ils perdent du chiffre d'affaire, je ne serai jamais concerné.
    Youpi


    Cas 2:
    J'installe des panneaux PV pour ma consommation personnelle, quand ça produit. Pendant cette période, je n'achète donc rien aux fournisseurs. S'ils perdent du chiffre d'affaire, je ne suis pas concerné de près ou de loin.
    Puis pendant la soirée, ou l'hiver, où mes panneaux PV produisent pas ou peu, pour continuer à être indépendant, il m'aurait fallu dépenser en équipement (batteries, goupe électrogène, etc....). Mais comme ça coute très cher, alors je me dis....qu'il suffit d'en acheter aux fournisseurs à ces moments là. Mais dans ce cas, les fournisseurs sont en position de force. Et il n'est pas dit qu'ils vont me vendre de l'élect à 10cts ou 15cts...



    Bref, le but est de montrer que ce n'est pas aussi facile. On ne peut pas dire que les gens vont massivement s'équiper en panneaux PV pour leur conso, et mettre les fournisseurs d'élect à la faillite, faute de chiffre d'affaire. Ceci ne peut être vrai que si les gens deviennent 100% indépendants. Si cette dernière condition n'est pas remplie, alors pendant ces périodes, les fournisseurs seront en position de force, et pourront imposer leur prix, et rattraper le chiffre d'affaire manqué pendant la journée, ou pendant l'été.

    Si on regarde les gens, pour la plupart, pour la quasi totalité, on constate que ceux qui ont des panneaux PV pour leur conso n'ont pas résilié leur abonnement chez un fournisseur d'élect. Ils ne se sont pas équipés en batterie pour plusieurs jours d'autonomie, ou un gros groupe électrogène, ou avoir construit un barrage, etc....

    Oui, s'équiper massivement en panneaux PV pour auto-consommation (et mettre les fournisseurs en faillite), c'est une condition. Mais elle n'est pas suffisante

  29. Publicité
  30. #85
    barda

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Citation Envoyé par verdifre Voir le message
    ce qui est quand même bizarre c'est que tu es en train de m'expliquer que c'est aux consommateurs de s'adapter pour correspondre à ce que souhaite EDF, c'est un peu dans le même ordre d'idée que si l'on disait qu'il ne faut plus cuisiner et acheter chez le traiteur pour le plus grand bien de l'industrie agroalimentaire (je ne parle même pas de faire son potager)
    Les modes de consommation évoluent, alors les producteurs, soit ils s’adapteront , soit ils feront faillite. Ceux qui seront inventif et efficaces resteront.
    Oh, mais Verdifre, tu fais comme tu veux; si tu ne veux plus du réseau ni d'Erdef ni d'Edf, tu installes ce que tu veux, avec qui tu veux... Mais pas avec mon argent, avec le tien...

    Deviens autonome, complètement, et ne demande rien à personne... qu'est ce qui t'en empêche? Mais par contre, ne viens pas demander un prix d'achat privilégié du kWh que tu produis ou des subventions pour installer tes panneaux... On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre...

    Sans Edf, sans l'Etat, il n'y aurait pas de production photovoltaïque en France (ailleurs non plus); ce sont eux qui l'ont entièrement financée, et quand cette aide fait mine de diminuer, l'installation de ces panneaux s'écroule.

    Comme le note Eurobserver (http://www.energies-renouvelables.org/barometre.asp) :

    "Le marché européen réduit comme peau de chagrin
    ....
    Le marché européen ne cesse de décrocher depuis 2011, année qui avait vu un niveau d'installation record de 22 GWc [ 7Gwc en 2015, soit une baisse de plus de 70%].
    ...
    La première raison est que de nombreux pays leaders du photovoltaique font aujourd'hui le choix politique de limiter la croissance de leur filière. Résultat beaucoup de marchés qui dépassaient il y a peu le seuil du GigaWatt sont en perte de vitesse et certains sont pratiquement à l'arrêt, comme c'est aujourd'hui le cas de l'Italie et de la Grèce.
    .."

    Effectivement, la faillite semble du côté de ceux qui ne peuvent assurer à leur clientèle ce qu'elle souhaite: garantie de fourniture et sécurité des approvisionnement; et pendant que ceux qui ont fait la coûteuse expérience du photovoltaïque font arrière toute, de gentils rêveurs français continuent de nous pousser vers le mur... Que ne donnent-ils leurs précieux conseils à l'Allemagne, l'Italie ou la Grèce, qui pourraient utiliser sans problème "eolien, biogaz, hydraulique, biomasse, hydrolien, stockage, hydrogène, negawatt etc....."

    Et pourtant, en Europe, la production photovoltaïque peine à dépasser les 2% de l'électricité produite...

    Et certains parlent de "développement exponentiel"... ils n'ont peur de rien... mais vraiment de rien.

  31. #86
    Eric DUPONT

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Cas numero 2 cité par wizz

    ""
    Cas 2:
    J'installe des panneaux PV pour ma consommation personnelle, quand ça produit. Pendant cette période, je n'achète donc rien aux fournisseurs. S'ils perdent du chiffre d'affaire, je ne suis pas concerné de près ou de loin.
    Puis pendant la soirée, ou l'hiver, où mes panneaux PV produisent pas ou peu, pour continuer à être indépendant, il m'aurait fallu dépenser en équipement (batteries, goupe électrogène, etc....). Mais comme ça coute très cher, alors je me dis....qu'il suffit d'en acheter aux fournisseurs à ces moments là. Mais dans ce cas, les fournisseurs sont en position de force. Et il n'est pas dit qu'ils vont me vendre de l'élect à 10cts ou 15cts..."""

    Les fournisseurs ne vont pas differencier ceux qui consomme peu d'energie quand il y a du soleil parceque ils ont des panneaux de ceux qui nont pas de panneaux. Globalement les fournisseur vont produire moins d'electicité tout en ayant les memes charges financiere. Ils vont donc probablement augmenter le prix de lectriciter quand il y aura une forte demande( la nuit, lhiver), fermer des centrales ou reduire la production des centrals.
    En augmentant le prix de lenergie la nuit, les consommateurs veront un interet a installer des batteries quils pouront amortir facilement et ainsi passer par exemple de 50% dautocondommation a 70%, ce qui aura pour effet de diminuer encore la demande aupres des fournisseurs qui devront supporter le cout du dementelement des centrales.

  32. #87
    Tilleul

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    ... les consommateurs vont aller surtout voir l'éolienne du coin et la coopérative agricole qui a son méthaniseur à côté et aller leur acheter directement l'électricité du producteur au consommateur.

    Les batteries et les panneaux photovoltaïques permettent de réaliser l'ensemble des opérations d'un opérateur de réseau sans intervention extérieur depuis longtemps, et maintenant les blockchains permettent de remplacer les bourses d'échange de l'électricité.

    https://www.newscientist.com/article...s-in-new-york/
    Keep it in the Ground !

  33. #88
    verdifre

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Oh, mais Verdifre, tu fais comme tu veux; si tu ne veux plus du réseau ni d'Erdef ni d'Edf, tu installes ce que tu veux, avec qui tu veux... Mais pas avec mon argent, avec le tien...

    Deviens autonome, complètement, et ne demande rien à personne... qu'est ce qui t'en empêche? Mais par contre, ne viens pas demander un prix d'achat privilégié du kWh que tu produis ou des subventions pour installer tes panneaux... On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre...
    Avec la RT 2020 ce type d'installation va même devenir obligatoire, il n'y a aucune raison de devenir totalement autonome, il suffit , comme en ce moment, de passer un contrat avec un fournisseur ou je peux consommer ce que je veux quand je veux. Si a certaines heures je n'ai pas besoin de ce fournisseur car je produit ce dont j'ai besoin je ne vois vraiment pas ou est le problème (a par peut être pour quelques fournisseurs croyant avoir encore un monopole)
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  34. #89
    barda

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Ben oui, ça s'appelle filouter ses concitoyens en profitant des failles juridiques du système... Mais ça ne peut pas durer longtemps si c'est généralisé... Evidemment, si ça ne concerne que 1,4% de l'électricité française, ça pèse peanuts... Mais ce n''est certainement pas une solution pour fournir l'énergie consommée en France... Tout au plus une roublardise...

    Et en attendant je ne sais quoi, c'est le nucléaire qui te fournit les 3/4 de ton électricité...
    Dernière modification par barda ; 11/03/2016 à 20h30.

  35. #90
    verdifre

    Re : Le nucléaire peut-il assurer l'intermittence des énergies renouvelables ?

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    Ben oui, ça s'appelle filouter ses concitoyens en profitant des failles juridiques du système... Mais ça ne peut pas durer longtemps si c'est généralisé... Evidemment, si ça ne concerne que 1,4% de l'électricité française, ça pèse peanuts... Mais ce n''est certainement pas une solution pour fournir l'énergie consommée en France... Tout au plus une roublardise...

    Et en attendant je ne sais quoi, c'est le nucléaire qui te fournit les 3/4 de ton électricité...
    Non , cela s'appelle simplement l'avenir, La RT 2020 vise à rendre les batiments globalement producteurs d'énergie en même temps que la réduction de toutes les consommation.
    Ces filous ont quand même comme objectif de réduire d'au moins 30% toutes nos consommations Françaises
    c'est vraiment pas bien, si on consomme 30% de gaz en moins les infrastructures seront à amortir sur une conso plus faible
    mais on cherche aussi comme cela à baiser la consommation électrique Française de 25% et même de produire (c'est vraiment pas bien)
    et presque le plus filou, les cumulus électriques sont en voie de disparition, l'été , la nuit, la consommation va se réduire à une peau de chagrin.
    Le seul point positif la dedans c'est que cela amortira peut être un peu la fermeture des centrales qui ne pourront être prolongées
    Et en attendant je ne sais quoi, c'est le nucléaire qui te fournit les 3/4 de ton électricité...
    en attendant mais pour combien de temps ?
    On est manifestement pas capable actuellement d'en construire et la prolongation des centrales actuelles n'a rien de certain
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

Sur le même thème :

Page 3 sur 4 PremièrePremière 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. TPE : Les énergies renouvelables
    Par Brunette93 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/10/2015, 14h24
  2. Les énergies renouvelables
    Par House² dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/12/2011, 23h26
  3. TPE les énergies renouvelables
    Par siantal dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 6
    Dernier message: 19/05/2011, 14h46
  4. les énergies fossiles et les énergies renouvelables
    Par laura30 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/04/2007, 22h07
  5. Énergies renouvelables, politique sur les énergies, avenir....
    Par marc80 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 02/12/2006, 17h42