Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

réalité et immaginaire



  1. #1
    bibicema

    réalité et immaginaire


    ------

    bonjour,
    beaucoup de sujets de cette section de F.S. évoquent le délicat concept de réalité, de notre perception de cette réalité et de la différence que l'on chercherait à définir comme "réelle" entre ce que nous percevons et notre imaginaire (voire, les images mentales que nous concevons).
    Voici un axe d'interrogation supplémentaire pour alimenter ces interrogations

    Nous, en tant qu'êtres vivants, sommes des assemblages d'atomes produits par l'univers dans lequel nous sommes totalement intégrés, et régis par des interactions physiques connus, inhérentes à l'univers sus-nommé.
    Les processus de pensée de notre cerveau sont descriptibles par des échanges biochimiques également régis par des lois inhérentes à l'univers.

    Tout ceci constitue un ensemble de contraintes et de fonctionnement qui est totalement inclue dans l'univers.

    comment se peut-il, alors, que nous puissions "imaginer" des choses non observées, oniriques, inexistantes, voire impossibles selon les lois en vigueur dans notre univers ?

    Cela dépasse l'idée de conceptualisation ou de conscience. Il ne s'agit pas de confronter un réel perçu et un réel existant, mais de se demander comment pouvons-nous imaginer (et concevoir) ce qui est irréel (je dirai, externe à l'univers, car impossible vis-à-vis des lois physiques connues), alors qu'a priori tout en nous est interne à cet univers ?

    -----

  2. #2
    shokin

    Re : réalité et immaginaire

    Salut,

    Citation Envoyé par bibicema Voir le message
    comment se peut-il, alors, que nous puissions "imaginer" des choses non observées, oniriques, inexistantes, voire impossibles selon les lois en vigueur dans notre univers ?
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Imagination

    A l'initial, notre imagination ne se demande pas si les images (les choses qu'elles représentent) sont réelles. C'est notre conscience qui se pose cette question.

    L'existence ou non de ce que tu imagines dépend également du sens que tu donnes à cette image que tu imagines.

    C'est un peu comme si tu dessines un dragon. Rien ne t'empêche de le (ce signifiant) dessiner, même si celui-ci (ce signifié) n'existe pas dans la réalité.

    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  3. #3
    quetzal

    Re : réalité et immaginaire

    en fait tu ne peux pas tout imaginer, l'imaginaire est lié a du deja connu. l'une des propriété de l'imaginaire est de pouvoir représenter des perceptions et de s'en souvenir, mais choses par choses, ou concept par concept, un peu comme si nous "numérision" le monde puis que nous faisions des "objets"

    l'imaginaire peux ensuite aisément se servir des concept-objet, des methodes, des images, deja connue pour produire des environements, des situations et des être imaginaires.. le sphynx par exemple et toute les chimère antique, ou certains heros de BD ou de SF sont des agglomerat de concept, d'objet, de fonction connue par avant.

    il n'est pas possible d'imaginer ce qui n'est pas encore, par exemple je doute fortement que quelqu'un ait put imaginer il y a 5000ans un telephone portable, celui-ci etant un produit provenant de la découverte de nombreuse propriété et possibilité technique du XXème siècle. ceux qu'il l'ont imaginé en premier, sont ceux qui etait sans doute les premiers "au courant" des possibilité technique.. ils n'ont fait qu'associer ces technologie(methode) entre elle pour produire ce type de communication.

    en fait plus l'on connais et plus l'imaginaire peut-etre fécond.. et idem pour le rèves qui fait aussi partie de la sphère de l'imaginaire.. (j'ai revé en dessin-animé il n'y a pas très longtemps, personnage purement imaginaire, mais très drôle) je suppose qu'avant leur invention et la télévision, nul n'aurait put faire ce genre de rève. d'ou la confusion de lao-steu et de tant d'autre entre les phénomènes du rève et ceux produit par le réel.

    l'imaginaire est un lieu éminament créatif, la raison fait partie de l'imaginaire, mais celle-ci a une fonction partculière celle de pouvoir tester a-priori des situations, des objets, des méthodes devant etre confronté au réel. par exemple j'imagine mon trajet dans une ville pour me rendre d'un point a à un point b... c'est de l'imaginaire, mais de l'imaginaire raisonée, non absolue.

  4. #4
    bibicema

    Re : réalité et immaginaire

    bonjour,
    merci pour vos réponses... Effectivement, comprendre le fonctionnement de l'imaginaire ou de l'imagination permet d'orienter un peu la réponse à la question du début. Mais je crois qu'il y a quelque chose qui n'a pas vraiment été abordé.
    Quelque soit le mécanisme que l'on envisage pour expliquer l'imaginaire, il reste inscrit dans un cadre formalisable en accord avec les lois physiques que nous connaissons. Cela implique que l'image en tant que tel (objet d'étude) est un élément objectif de l'univers. Parallèlement, notre conscience lui donne un sens (et là intervient la subjectivité : l'image est un sujet d'étude, via l'esprit humain). Ainsi, considérer l'image comme une représentation de quelque chose est déjà une interprétation subjective (et je rejoins tout à fait ce que Shokin a écrit).
    Ces interprétations de représentation sont également conditionnées par notre culture (pour rejoindre Quetzal), hormis quelques représentation liées à l'inconscient collectif...
    Malgré tout, nous arrivons à donner un sens à quelque chose qui ne préexistait pas dans notre existence sensible. Nous réussissons presque à transformer le sujet en objet (là, c'est un peu de la provoc. )... Notre imaginaire ne reste pas dans le carcan rationnel et quelque part transcende les lois universelles... C'est ce point qui, me semble-t-il, pourrait être fécond en rebondissements intellectuels

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    jamajeff

    Re : réalité et immaginaire

    Citation Envoyé par bibicema Voir le message
    Malgré tout, nous arrivons à donner un sens à quelque chose qui ne préexistait pas dans notre existence sensible. Nous réussissons presque à transformer le sujet en objet (là, c'est un peu de la provoc. )... Notre imaginaire ne reste pas dans le carcan rationnel et quelque part transcende les lois universelles... C'est ce point qui, me semble-t-il, pourrait être fécond en rebondissements intellectuels
    Bonjour,

    J'ai en quête le première Critique de Kant, où l'imagination est un constituant de la réalité phénoménale. en effet, toute perception sensible implique nécessairement l'imagination mais toute chose imaginée n'implique pas nécessairement une intuition sensible. Cependant, Kant ne traite pas de la question de la réalité.

    La question du réel tourne toujours autour du pot. Notre réalité est imprégnée d'imaginaire, tout comme la réalité des anciens était imprégnée de daimôn et autres créatures mythologiques... La réalité médiévale était imprégnée de licornes, sirènes, loup garous,... Jusqu'à encore quelques décennies notre réalité était imprégnée de saints, des esprits de nos ancêtres... Notre réalité est désormais imprégnée de "cordes", d'objets quantiques, d'univers parallèles...

    Et on a beau être le plus "sceptique", il y a toujours un grain d'imaginaire qui vient à un certain niveau de notre connaissance. Cependant cela ne signifie pas pour autant que tout se vaut. Nous ne pouvons plus, de nos jours, penser le réel comme nous le pensions il y 5 siècles.

    Dans ce genre de problématique, j'ai en tête l'idée centrale dans l'oeuvre de Michel Foucault : pour comprendre ce qu'est la raison, regardons aussi ce qui est considéré comme déraisonnable, folie, anormal,etc. mais dont on ne parle pas. On constate alors que dans les discontinuités manifestes par lesquels nous séparons des "époques", nous retrouvons des continuités silencieuses.

    De même, peut-être pouvons-nous comprendre ce qu'est le réel en abordant les questions qui sont laissé en périphérie, là où, indirectement, nous définissons la limite de la "réalité". Le non-lieu où nous mettons l'irréel, l'imaginaire...
    Dernière modification par jamajeff ; 06/11/2007 à 19h09.

Discussions similaires

  1. Réalité et fiction
    Par JPL dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/03/2011, 20h03
  2. fiction ou réalité?
    Par magical dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 4
    Dernier message: 07/10/2007, 23h28
  3. Mythe ou Réalité
    Par i.pollux dans le forum Chimie
    Réponses: 13
    Dernier message: 22/06/2007, 05h06
  4. mathématiques et réalité
    Par Jiav dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 237
    Dernier message: 22/09/2005, 08h40
  5. Quantique et réalité
    Par stephhawking dans le forum Archives
    Réponses: 21
    Dernier message: 20/04/2005, 10h40