Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

Quantique et réalité



  1. #1
    stephhawking

    Quantique et réalité


    ------

    Rien de plus passionnant que la physique quantique a mon sens dans la physique théorique. Mais bien que sont utilisation nous soit tres communes aujourd'hui tel la télevisions, calculateurs ou autres transistors rares sont ceux qui pense a la réélle interprétation de la physique quantique qui n'a cesser d'embarassé bon nombre de physiciens dans ces paradoxes et autres étrangetés.
    En effet face a la célebre équation de schrodinger comment intérprété cette étrange phénomène avec ses équations. Quel raisonnement ou du moins théorie appuyé, l'interprétation de Coppenhague ou encote la réalité alternative d'everett, ainsi quel sens prend réellemnt la réalité face a ce fameux chat?
    - Autre exemple: Le fameux effet EPR comment exliqué cela car il est très difficle d'admettre pour l'entendement humain le résultats de ces expériences...
    -Comment expliqué également les retours dans le temps de certaines particules d'après les diagrammes de feynman, qu'en est t'il de la fleche cosmologique ou thermodynamique ?

    Quels sont les évolutions aujourd'hui face a ces question a t'on quelques éléments de réponses ou les etrangetés de cette branche quantique sont encore inconnues?

    steph

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    matthias

    Re : Quantique et réalité

    Autres sujets d'étude passionants : la grammaire et l'orthographe.

  4. #3
    stephhawking

    Re : Quantique et réalité

    merci de tes remarques constructives

  5. #4
    Madarion

    Re : Quantique et réalité

    Je crois que sa serais trop prétentieux de tout t'expliquer mais sachent que la majorité de tes questions non pas encore de réponses. Tout ceci seras expliqué une fois que nous aurons les pièces du puzzle qu'ils nous manques.

    Comme tu parles d'Everett et du fameux Chat de Schrödinger sache qu’il nous donne déjà pas mal d’explications. Dont le temps non linéaire.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    deep_turtle

    Re : Quantique et réalité

    Comment expliqué également les retours dans le temps de certaines particules d'après les diagrammes de feynman, qu'en est t'il de la fleche cosmologique ou thermodynamique ?
    Attention, les diagrammes de feynman ne sont pas des cartes Michelin mais des représentations abstraites permettant de calculer des intégrales en théorie des champs. Certes, il est tentant d'interpréter les flèches comme la direction ddans laquelle les particules se déplacent, mais il faut ou bien résister à cette tentation, ou bien abandonner la rigueur... Les diagrammes de feynman ne remettent pas du temps en cause la flèche cosmologique (en fait peut-être que si vu que je sais pas ce que c'est ) ni la flèche thermodynamique.

    Sinon, pour le reste, je crois que tout est dans le message de Madarion...

    Non je rigole...

  8. #6
    stephhawking

    Re : Quantique et réalité

    oki je comprend merci pour vos réponses donc pas d'avancées majeures dans ce domaine
    merci deep turtle pour tes précisions sur les diagrammes

  9. Publicité
  10. #7
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Quantique et réalité

    Citation Envoyé par stephhawking
    En effet face a la célebre équation de schrodinger comment intérprété cette étrange phénomène avec ses équations. Quel raisonnement ou du moins théorie appuyé, l'interprétation de Coppenhague ou encote la réalité alternative d'everett, ainsi quel sens prend réellemnt la réalité face a ce fameux chat?
    -- Le fameux chat n'a jamais été sérieusement envisagée comme réalité possible - faut il le préciser ? La question que pose l'expce par la pensée de ce chat mort et vivant (ou le baril de poudre d'Einstein qui est explosé et non explosé) c'est comment la réalité macroscopique que personne ne conteste peut être liée à la réalité quantique qui elle ne se comporte pas ainsi.

    Un grand pas a été franchit avec l'explication du phénomène de décohérence. Un système intriqué dès qu'il échange de l'énergie avec un système non intriqué à lui perd sa superposition en une durée exponentielle. Et les seuls états possibles sont non intriqués (soit a soit b mais pas une superposition a + b) et donne naissance à notre réalité sensible.

    - Autre exemple: Le fameux effet EPR comment exliqué cela car il est très difficle d'admettre pour l'entendement humain le résultats de ces expériences...
    C'est une extension de ce qui précède. tant que c'est intriqué, c'est intriqué, boudiou. C'est juste pour nous rappeler que c'est vraiment comme ça que ça se passe TANT QUE les deux (ou x) états restent indiscernables c'est à dire qu'ils n'ont pas eu à livrer quoique ce soit de leur état quantique en chemin à un observateur ou à quelque autre éléments de l'Univers.

    -Comment expliqué également les retours dans le temps de certaines particules d'après les diagrammes de feynman, qu'en est t'il de la fleche cosmologique ou thermodynamique ?
    steph
    jdi comme la Tortue

    salut

  11. #8
    charly

    Re : Quantique et réalité

    Je pense qu'il est important de précisé que nous rentrons dans un domaine pseudo physique ou plutot méta physique ( comme a chaque fois que la question pourquoi est posé ) .
    On peux peut etre ici souligné ce que kant a dit et qui est interressant .Kant a affirmé que notre perception du temps ( principe de causalité ) et de la logie ( principe de non contradiction ) était peut etre les limites de notre esprit . En effet , peut être que nous sommes forcé de fonctionné ainsi .
    Ce qui est interressant ici , c'est que l'approche de la physique quantique a potentiellement permit a l'être humain de contourné ces limites et d'aprehendé la réalité de maniére inédite .

  12. #9
    falko

    Re : Quantique et réalité

    En ce qui concerne l'experience du Chat et du baril de poudre, j'ai cru lire quelque part (j'ai oublié ou...) que les proprietés quantiques de superposition d'etat pouvait s'appliquer a des objets macroscopiques, rien dans la theorie ne l'empecherait...

    Cela dit... ca n'a jamais eté observé biensur...

    (sauf peut-etre moi ce matin... ki dors debout...lol)

  13. #10
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Quantique et réalité

    Oui mais à condition que TOUTES les particules macroscopiques soient intriquées. Et ça c'est impossible pour un corps vivant ou pour une corps réagissant chimiquement.

  14. #11
    falko

    Re : Quantique et réalité

    Citation Envoyé par Gilgamesh
    Oui mais à condition que TOUTES les particules macroscopiques soient intriquées.
    ca je l'avais pas lu merci de la precision !

  15. #12
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : Quantique et réalité

    correction : les particules macroscopique ça ne veut rien dire
    les particules de ce corps macroscopique

  16. Publicité
  17. #13
    mathieu777

    Re : Quantique et réalité

    passionnants ( avec 2 n ) .....

  18. #14
    LittleBrain

    Re : Quantique et réalité

    Salut à tous,

    En parlant de quantique, je consultais tout à l'heure un site web interessant sur l'énergie du vide (quantique ?) ou énergie du point zero (http://users.skynet.be/pointzero/)

    De ce que j'ai pu retenir en parcourant différents sites, c'est que le vide "contiendrait" des champs résiduels d'énergie fluctuant autour de la valeur moyenne zero. La quantité d'energie disponible serait considérable certains l'auraient estimé à 10.92 J/M3. Il parait que c'est beaucoup voir même beaucoup trop pour beaucoup de scientifiques.

    Quelqu'un aurait des infos ? Y a t il des travaux sérieux à ce sujet ?
    Non je dis ça parce que je viens de faire le plein de ma voiture et qu'il serait bon qu'on remplace le pétrole rapidemment.

    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  19. #15
    mtheory

    Re : Quantique et réalité

    Citation Envoyé par LittleBrain
    Salut à tous,

    En parlant de quantique, je consultais tout à l'heure un site web interessant sur l'énergie du vide (quantique ?) ou énergie du point zero (http://users.skynet.be/pointzero/)

    De ce que j'ai pu retenir en parcourant différents sites, c'est que le vide "contiendrait" des champs résiduels d'énergie fluctuant autour de la valeur moyenne zero. La quantité d'energie disponible serait considérable certains l'auraient estimé à 10.92 J/M3. Il parait que c'est beaucoup voir même beaucoup trop pour beaucoup de scientifiques.

    Quelqu'un aurait des infos ? Y a t il des travaux sérieux à ce sujet ?
    Non je dis ça parce que je viens de faire le plein de ma voiture et qu'il serait bon qu'on remplace le pétrole rapidemment.

    LittleBrain
    Il y a une énergie du vide c'est exact,seulement soit:
    -elle doit être trés faible.
    -elle doit faiblement se coupler à la gravitation.
    Un calcul naif effectué depuis longtemps par Pauli et Wheeler donne une énergie collosale dans le volume d'une ampoule électrique.
    Qq chose de suffisant pour faire bouillir tous les océans de la planète ou pulvériser la Galaxie ou un truc comme ça si ma mémoire est bonne.
    Le calcul a depuis été reconnu comme problèmatique pour sa valeure exacte.
    Par contre ce qui est sûr c'est qu'une telle énergie du vide, si elle était aussi importante et si ,comme l'indique la RG, elle se couplait au champ de gravitation, aurait fait se recontracter l'Univers précocement.
    Ces fluctuations du vide sont observées depuis plusieurs dizaines d'années et leur conséquence la plus connu est l'effet Casimir.
    Il y a effectivement des tentatives pour extraire cette énergie .
    Actuellement il semble que la fameuse 'constante' cosmologique soit un effet de celle-ci.
    Problème: elle est 10-120 plus faible que ce que donnent les calculs théoriques.

    Quelque chose ne va pas mais quoi?Celui qui trouve aura le Nobel à mon avis .

  20. #16
    mtheory

    Re : Quantique et réalité

    Citation Envoyé par mtheory
    Il y a une énergie du vide c'est exact,seulement soit:
    -elle doit être trés faible.
    -elle doit faiblement se coupler à la gravitation.
    Un calcul naif effectué depuis longtemps par Pauli et Wheeler donne une énergie collosale dans le volume d'une ampoule électrique.
    Qq chose de suffisant pour faire bouillir tous les océans de la planète ou pulvériser la Galaxie ou un truc comme ça si ma mémoire est bonne.
    Le calcul a depuis été reconnu comme problèmatique pour sa valeure exacte.
    Par contre ce qui est sûr c'est qu'une telle énergie du vide, si elle était aussi importante et si ,comme l'indique la RG, elle se couplait au champ de gravitation, aurait fait se recontracter l'Univers précocement.
    Ces fluctuations du vide sont observées depuis plusieurs dizaines d'années et leur conséquence la plus connu est l'effet Casimir.
    Il y a effectivement des tentatives pour extraire cette énergie .
    Actuellement il semble que la fameuse 'constante' cosmologique soit un effet de celle-ci.
    Problème: elle est 10-120 plus faible que ce que donnent les calculs théoriques.

    Quelque chose ne va pas mais quoi?Celui qui trouve aura le Nobel à mon avis .
    Inutile de dire qu'on est encore LOIN des modules ZPM de Stargate Altantis je pense?

    PS: ZPM= Zero Point energy Modulus of course

  21. #17
    LittleBrain

    Re : Quantique et réalité

    Ben en fait ce qui me tracasse c'est quand même la grande disparité entre les chiffres.

    10.93 J/M3 c'est énorme !
    D'un autre coté on me dit quand fait elle serait probablement 10.120 fois plus faible soit seulement 10.-27 J/M3 ce qui est ridicule.

    Bon, malgré tout, il faut bien que le vide ait une énergie faramineuse... Sinon comment expliquer l'univers issue du vide ?
    On lit ca et là que l'univers serait né possiblement d'une fluctuation quantique du vide... Bon... Vu la taille de l'univers avant l'inflation, la densité d'energie du vide devait etre tout de même être phénoménale.. Au fait, on aurait pas oublier de rembourser la facture énergétique datant de cette époque ?

    Je sais bien qu'on va me répondre que le bilan énergétique de l'univers est nul mais bon, c'est toujours une argument que j'ai du mal à comprendre...

    Où alors je ne comprends rien, hypothèse scientifique la plus propable

    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  22. #18
    mtheory

    Re : Quantique et réalité

    Citation Envoyé par LittleBrain
    Je sais bien qu'on va me répondre que le bilan énergétique de l'univers est nul mais bon, c'est toujours une argument que j'ai du mal à comprendre...

    Où alors je ne comprends rien, hypothèse scientifique la plus propable

    LittleBrain
    L'énergie potentielle de gravitation est négative ,en gros c'est ,il se trouve que dans le cas d'un Univers CLOS quand tu fais la somme de l'énergie de masse de la matière plus celle de son énergie potentielle d'intéraction et bien ça fait zéro.

    C'est là l'astuce,donc tu ne violes pas le principe de conservation de l'énergie .

  23. Publicité
  24. #19
    ixi

    Re : Quantique et réalité

    C'est tres bien explique (je trouve) en appendice de "l'univers inflationnaire" d'Alan Guth, pere de la theorie de l'inflation.

  25. #20
    LittleBrain

    Re : Quantique et réalité

    rebonjour,

    bon, je vais me faire pénible, je sais, mais je suis là pour ça (surtout que c'est tout ce que je sais faire)

    Le professeur K. Sato de l'Université de Tokyo dit qu'au fur et à mesure de l'expansion de l'univers, l'energie du vide s'accroit et que donc la densité de l'energie du vide est constante (et inversement).

    Je voulais savoir pourquoi les règles de conservation de l'énergie s'appliqueraient à tout sauf au vide...

    Est ce à dire qu'à la mort de l'univers c'est à dire quand il n'y aura plus de matière, l'univers ne sera plus composé que d'une réserve d'énergie considérable sous forme de vide ? Et il va en faire quoi ?

    Ca pourrait pas servir à fabriquer un nouvelle univers ça ?

    LittleBrain
    Dernière modification par LittleBrain ; 19/04/2005 à 19h33.
    Petit mais costaud !

  26. #21
    mtheory

    Re : Quantique et réalité

    Citation Envoyé par LittleBrain
    rebonjour,

    bon, je vais me faire pénible, je sais, mais je suis là pour ça (surtout que c'est tout ce que je sais faire)

    Le professeur K. Sato de l'Université de Tokyo dit qu'au fur et à mesure de l'expansion de l'univers, l'energie du vide s'accroit et que donc la densité de l'energie du vide est constante (et inversement).

    Je voulais savoir pourquoi les règles de conservation de l'énergie s'appliqueraient à tout sauf au vide...

    Elle s'applique ,disons que l'espace-temps est un milieu élastique donc quand tu le comprimes ou l'étires y a une énergie potentielle ,liée à l'énergie de la matière ,des champs et du champ de gravitation lui même bien sûr.
    Donc ce que tu perds d'un coté tu le retrouve de l'autre,au bilan la somme des énergies reste constante ,fut elle nulle.


    Est ce à dire qu'à la mort de l'univers c'est à dire quand il n'y aura plus de matière, l'univers ne sera plus composé que d'une réserve d'énergie considérable sous forme de vide ? Et il va en faire quoi ?

    Ca pourrait pas servir à fabriquer un nouvelle univers ça ?

    LittleBrain
    Indépendament de ça une fluctuation du vide quantique pourrait effectivement donner naissance à un nouvel Univers.
    On voit ça chez Linde et Veneziano Damour.
    Mais ça n'est pas lié à une réserve d'énergie du vide.

  27. #22
    physastro

    Re : Quantique et réalité

    Citation Envoyé par LittleBrain
    rebonjour,

    bon, je vais me faire pénible, je sais, mais je suis là pour ça (surtout que c'est tout ce que je sais faire)

    Le professeur K. Sato de l'Université de Tokyo dit qu'au fur et à mesure de l'expansion de l'univers, l'energie du vide s'accroit et que donc la densité de l'energie du vide est constante (et inversement).
    LittleBrain
    Salut,
    bon, pour obtenir l'accélération de l'Univers, il est nécessaire comme tu t'en doute que la densité d'énergie (représentée par la cstte cosmologique, équivalente à l'énergie du vide sur un plan mathématique), soit deux fois plus importante que la densité de matière!! Il a donc fallut se poser la question d'où venait cette densité d'énergie!!
    Pour cela, il faut se servir du principe d'incertitude de la mécanique quantique exigeant que l'espace soit rempli de particules vivant de temps et d'énergie empruntés au vide, surgissant et disparaissant en permanence. Mais en faisant les calculs de cette énergie associée au vide quantique les résultats apparaissent trop grand d'un facteur 55!!!!! Avec une énergie du vide aussi grande toute la matière de l'Univers se serait instantanément dispersée et les galaxies ne se seraient jamais formées (donc il y aurait de forte chance que nous ne soyons pas là non plus!!!)!!!!!!
    Mais les scientifiques ne désespèrent pas et espèrent à travers de nouveaux calculs trouver les résultats requis pour expliquer l'accélération cosmique! Mais déjà, de nombreux théoriciens pensent que le calcul correct, contenant un nouveau principe de symétrie appelé "supersymétrie", nous amenera à une énergie associée au vide rigoureusement nulle!!
    De toute façon ces recherches ne sont qu'à leur balbutiements!!

Discussions similaires

  1. Réalité et fiction
    Par JPL dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/03/2011, 20h03
  2. réalité et immaginaire
    Par bibicema dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 4
    Dernier message: 06/11/2007, 19h04
  3. mecanique quantique, electrodynamique quantique
    Par bashad dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 10
    Dernier message: 13/08/2007, 09h03
  4. Quantique anti Quantique
    Par ClaudeH dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 7
    Dernier message: 14/04/2005, 18h28
  5. Réalité de l'univers
    Par LittleBrain dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 46
    Dernier message: 10/12/2004, 18h56