Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Neurosciences et avancées dans la dualité matière/esprit



  1. #1
    aNyFuTuRe-

    Neurosciences et avancées dans la dualité matière/esprit


    ------

    Salut a tous,

    J'aimerai en savoir plus sur la relation entre neurosciences et philosophie. En effet, les neurosciences ont a partir du milieu du 20eme siècle changé notre vision du cerveau et ont pu (j'aimerai qu'on m'éclaire la dessus) se heurter a des objections venant de la philosophie. SI elles existent quelles sont elles ?

    Par ailleurs, les découvertes en neurosciences sont elles bien acceuillis par les philosophes ? Que peut on penser ? J'ai quelques idées la dessus mais rien de très clair car le sujet est pointu et nécessite une bonne connaissance en même temps des avancés en science mais aussi du traitement de la problématique matière/esprit...

    Si quelqu'un peut me répondre ca serait sympa...

    Merci d'avance

    -----
    « la sensation varie comme le logarithme de l'excitation ». loi de Weber-Fechner

  2. Publicité
  3. #2
    maxbill

    Re : Neurosciences et avancées dans la dualité matière/esprit

    Citation Envoyé par aNyFuTuRe- Voir le message
    les découvertes en neurosciences sont elles bien acceuillis par les philosophes ?
    Je pense que oui, je ne connais pas de controverse. Et même, pas mal de philosophes du passé n'auraient aucune réticence, pourquoi? C'est plutôt certaines inspirations religieuses qui éventuellement aurait des couacs. Ce qui est présent en effet dans les pensées antiques et moyenâgeuses, mais c'est loin, et tous n'étaient pas si platonitiens.

    Quand des philosophes comme Spinoza parlent de l'"esprit", ce n'est pas complètement réductible aux croyances au sujet de ce qui est à l'échelle strictement réelle (nature).
    MaxBill

  4. #3
    bardamu

    Re : Neurosciences et avancées dans la dualité matière/esprit

    Citation Envoyé par aNyFuTuRe- Voir le message
    Salut a tous,

    J'aimerai en savoir plus sur la relation entre neurosciences et philosophie. En effet, les neurosciences ont a partir du milieu du 20eme siècle changé notre vision du cerveau et ont pu (j'aimerai qu'on m'éclaire la dessus) se heurter a des objections venant de la philosophie. SI elles existent quelles sont elles ?
    (...)
    Bonjour,
    en principe, les philosophes ne critiquent que les idées philosophiques que certains tirent des études de neurosciences, et pas ces études elles-mêmes.
    Un courant de "neurophilosophie" (Patricia et Paul Churchland) est apparu dans les années 80 qui, pour ce que j'en sais, voulait traiter la question de l'esprit uniquement d'un point de vue neurobiologique. C'était (et c'est encore à mon sens...) un peu présomptueux vu le niveau des connaissances scientifiques sur le cerveau. Se limiter au cerveau est aussi réducteur par rapport aux problématiques traditionnelles corps/esprit.
    En France, Jean-Pierre Changeux semble sur cette ligne matérialiste stricte.

    Des approches du type "neurophenomenologie" (Varela) me semblent intéressantes. Il s'agit là de mettre en relation les états de conscience décrits à la première personne ("je sens") avec les connaissances de neurobiologie. Les moyens d'analyse fonctionnelle pourraient permettre d'avoir un aperçu plus précis du rapport entre conscience et cerveau.
    Une référence sur cette approche : Neurophénoménologie des états et des contenus de conscience dans l’hypnose et l’analgésie hypnotique.

    Une référence plus générale : Le cerveau psychologique : un objet de l’ épistémologie du corps, par B. Andrieu (auteur d'un "Que sais-je ?" sur la neurophilosophie).
    Ethica, IV, 43 : Titillatio excessum habere potest et mala esse.
    Spinoza

  5. #4
    aNyFuTuRe-

    Re : Neurosciences et avancées dans la dualité matière/esprit

    Merci pour vos réponses et pour les références je jetterai un coup d'oeil demain...

    Cordialement,
    « la sensation varie comme le logarithme de l'excitation ». loi de Weber-Fechner

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    leibniz

    Re : Neurosciences et avancées dans la dualité matière/esprit

    Je pense que ce sont surtout les philosophes matérialistes qui s'intéressent aux neurosciences.

    Le grand problème de certaines expériences qui tentent de faire la lumière sur la relation cerveau/esprit est de vouloir faire correspondre un événement subjectif (du domaine du conscient) à un événement objectif (mesurable). Ca me semble un peu illusoire. Un autre gros problème est que certaines expériences peuvent faire entrer en jeu deux types de phénomènes : des actions conscientes et des actions inconscientes (réflexes). Pas évident de savoir distinguer les deux, dès lors il est difficile d'en tirer des conclusions sur la relation cerveau/esprit.

    Je pense que les capacités de l'esprit peuvent nous en apprendre beaucoup plus sur sa nature, que d'aller voir comment le cerveau fonctionne. Je veux parler principalement des aptitudes mathématiques et scientifiques de l'esprit. Cette approche tendrait plutôt à démontrer une dualité corps/esprit, du moins pour certains.

  8. #6
    maxbill

    Re : Neurosciences et avancées dans la dualité matière/esprit

    Citation Envoyé par leibniz Voir le message
    il est difficile d'en tirer des conclusions sur la relation cerveau/esprit. Je pense que les capacités de l'esprit peuvent nous en apprendre beaucoup plus sur sa nature, que d'aller voir comment le cerveau fonctionne.
    Je doute que l'objet des neurosciences soit "l'esprit". Ta remarque est donc aussi une forme de réduction, via le mot "esprit" (comme si c'était vs/ matière).
    Je crois qu'il faudrait admettre que tout le corps "pense" en quelque sorte. Le système nerveux central joue nécessairement un rôle très interessant pour l'approche biologique — qui est une science de la nature. Ce qu'on apprend de la nature ne rivalise pas forcément avec une vision "spirituelle" (ou bien psychologique) du monde, c'est enrichissant au contraire, à mon sens.

    Citation Envoyé par leibniz Voir le message
    Je veux parler principalement des aptitudes mathématiques et scientifiques de l'esprit. Cette approche tendrait plutôt à démontrer une dualité corps/esprit, du moins pour certains.
    Rien n'est démontré, c'est juste un courant de pensée. Moi je l'appelle le platonisme mathématique. De nombreux matheux sont de ce bord là, mais au fond c'est naïf.
    MaxBill

  9. Publicité
  10. #7
    jamajeff

    Re : Neurosciences et avancées dans la dualité matière/esprit

    Bonjour,

    JE suis d'accord: il est vain de vouloir opposer systématiquement esprit et matière. Aussi, les neurosciences ne concernent pas que les "matérialistes" comme on les appelle. De même, les phénomènes psychiques (ou de l'esprit) intéressent grandement les neuroscientifiques pour une raison simple : les études se fondent essentiellement sur des corrélations entre états psychiques (communiqués ou supposés au travers de l'observation) et états du système nerveux.
    En effet, il est impossible de vivre les états psychiques à la place d'un sujet étudié, de sorte qu'il est nécessaire de s'en remettre à ses dires ou d'interpréter ses actes. Aussi pour effectuer ces corrélations il faut un bagage conceptuel conséquent permettant au sujet étudié de décrire ses différents états psychiques.
    De sorte que se couper d'une phénoménologie des états mentaux, c'est se couper d'une des données fondamentales de la corrélation esprit/matière. Ainsi, pour comprendre "comment le cerveau pense", il faut définir ce que nous entendons par penser, sentir, ressentir... (voir les auteurs Nagel, Searle,...)

    Dés lors, on comprend vite les limites du réductionnisme disant "l'esprit n'est rien que la résultante de l'état du système nerveux à tel moment" étant donné que cette réduction ne peut être effectuée qu'à partir d'une corrélation impliquant deux types d'états qualitativement différents de part et d'autre du signe "=".

    Il me semble que le postulat matérialiste se fonde sur le syllogisme suivant:
    - Tout ce qui est dans l'univers s'explique par des lois physiques quantifiables
    - Et l'Homme fait partie de l'univers
    - Donc l'Homme s'explique par des lois physiques...
    Argument très persuasif étant donné qu'il met en oeuvre les formes logiques de toute expérience possible.

    De plus, comme le soulève I.Stengers, il convient de se poser des questions sur la notion d' "état du système" qui, dans les explications philosophiques-matérialistes, comble le trou béant entre d'un coté le fonctionnement du neurone ou du groupe de neurones et de l'autre l'émergence de l'esprit. De sorte que le postulat matérialiste nous apparait aussitôt comme un mot d'ordre ou une profession de foi (cfr. "L'homme neuronal" de Changeux)

    Beaucoup de recherches sont en cours et les résultats semblent assez concluants, mais du fait de la complexité du corps humain mais aussi de la vie psychique et particulièrement du langage permettant d'expliciter les états conscients, nous sommes encore loin d'avoir atteint la terre promise; nous savons qu'elle existe, mais il il nous faut encore beaucoup marcher avant de l'atteindre...

    Cordialement.

Discussions similaires

  1. Matière/esprit: dualité ou osmose ?
    Par Rhedae dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 8
    Dernier message: 09/12/2007, 02h04
  2. Travailler dans les neurosciences
    Par Moufle2mer dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/11/2007, 16h29
  3. En vidéo : le fauteuil roulant qui lit dans votre esprit
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/02/2007, 13h18
  4. Les neurosciences, progrès dans le futur ?
    Par algerianfetish dans le forum Psychologies (archives)
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/09/2005, 16h25