Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 33

sommes-nous donc éphémères?



  1. #1
    perplexe

    sommes-nous donc éphémères?

    Bonjour, l'intitulé de ce post peut sembler stupide, oui nous le sommes, nous, mais l'humanité, l'est elle ?

    Je parles des fois de coloniser l'univers mais la logique des hommes fait que souvent les distances entres les astres, les années à survivre dans une univers hostile, rendent les prévisions peu optimistes et donc à chaque fois j'entends que ça ne sera pas possible.

    Nous travaillons actuellement sur des énergie dite renouvelables, non pas pour vivre dans l'éspace des centaines de milliers d'années mais pour vivre le plus longtemps possible sur notre terre, la préserver, ça me semble logique, mais ça me semble pouvoir déboucher sur des moyens de vivre longtemps ailleurs que sur terre (en vue de coloniser ailleurs donc).

    Pourquoi donc l'homme contemporain est il si peu optimiste à l'égard de ces déscendants loingtaint, est ce une forme de logique ? nous ne sommes que poussieres dans cette immensité de vide et de masses mais nous savons que de toute petites choses peuvent renfermer de grandes quantités d'énergie ou etre à l'origine de grandes choses.

    J'en conclut que l'homme n'est pas dans son enssemble si logique que ça et plutot péssimiste, fait preuve d'une forme de négativisme obsolut qui le fait prendre conscience que tot ou tard il n y aura plus de représentant de nous meme, terriens.

    Les temps changent, les hommes font évoluer ce qui les entoure pour leurs permettre de vivre mieu, au détriment d'autre ou de leurs déscendants parfois (souvent meme) mais il doit etre possible néanmoin de créer une harmonie qui rendra l'homme durable (l'humanité) et à partir de là le temps ne sera qu'un facteur parmis tant d'autre et parcourir des années lumieres en centaines de milliers d'années pourait etre possible.

    Apres peut etre c'est une question d'époque, aujourd hui ce n'est pas mentalement envisageable mais plus tard, pourquoi pas ? en admétant que la science évolut dans presque tous les sécteurs, pour moi ce qui est innéluctable c'est une humanité forte, plus qu'elle ne l'est aujourd hui et une possible colonisation d'une partie de l'univers .


    Peut etre la majorité des gens pense ainssi parcqu'ils ont appris divers proverbes, "ceuille le jour" entre autre, "vivre au jour le jour" me parait bien en effet, apprecier la vie actuelle et ne pas trop se poser de questions sur le futur qui ne nous touchera pas "de toute manière"/façon (on sent le péssimisme dans "de toute maniere" je trouve, ou de négativisme, meme si .. bien sûr on y sera pas, c'est une forme d'égoisme envers les futur terriens je trouves)

    L'homme aurait donc comprit comment la vie est arrivé sur terre, sa non importance dans ce "cycle" et son déstin, se dit que lorsque nous seront tous partit il y aura de la vie ailleurs, ce serait une forme de relativisme, nous avons eu droit à celà, "merci oh toute puissante nature" ? l'homme va t il pouvoir sauver sa peau le moment venut ou sommes nous donc si éphémére dans notre totalité ?

    (Je sais que c'est pas l'endroit idéal pour demander ça mais ça me permet de pas ouvrir 36 post, lorsque notre soleil s'éteindra, il va de soit qu'on aura le temps de le voir venir, mais à quelle distance du soleil faudrait il etre pour ne rien sentir de son écroulement / éxplosion ?) (ça permetrait de faire une aproximation pour que nos déscendant aient la vie sauve ! pourquoi pas ! )

    Merci de mavoir lut, c'est gentil !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    titanic

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    Citation Envoyé par perplexe Voir le message
    J'en conclut que l'homme n'est pas dans son enssemble si logique que ça et plutot péssimiste, fait preuve d'une forme de négativisme obsolut qui le fait prendre conscience que tot ou tard il n y aura plus de représentant de nous meme, terriens.
    salut

    La logique de la Nature c'est la lutte pour la vie (ou la survie ça dépend comment on voit les choses). Pour ce faire, les animaux et les humains ont à leur disposition des outils, l'homme a un petit cerveau qui parfois fait qu'il se prend pour le centre du monde.

    Toutes les formes de logiques humaines (mathématique, course au profit, celle la méthode Couet des religieux : que que que que que que, que D fasse ceci cela etc.) à bien y regarder concourrent toutes vers cette logique de la Nature qui est la lutte pour la vie (survie).

    Loin d'être pessimiste, l'homme serait plutôt réaliste je trouve
    Le déterminisme c'est la science, la science c'est le déterminisme.

  4. #3
    perplexe

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    Citation Envoyé par titanic Voir le message
    salut

    La logique de la Nature c'est la lutte pour la vie (ou la survie ça dépend comment on voit les choses). Pour ce faire, les animaux et les humains ont à leur disposition des outils, l'homme a un petit cerveau qui parfois fait qu'il se prend pour le centre du monde.

    Toutes les formes de logiques humaines (mathématique, course au profit, celle la méthode Couet des religieux : que que que que que que, que D fasse ceci cela etc.) à bien y regarder concourrent toutes vers cette logique de la Nature qui est la lutte pour la vie (survie).

    Loin d'être pessimiste, l'homme serait plutôt réaliste je trouve
    Peu etre réaliste, mais loin d'etre optimiste ou visionnaire, si le but des etres vivants est la reproduction, la survie, alors c'est contradictoire de penser qu'on ne quitera pas la terre un jour.

    L'important ici n'est pas de penser etre ou non le centre du monde, c'est dans dans la nature des choses, la survie, l'homme n'est peu etre pas parfait mais il n'est pas non plus si bete que ça, si une pyramide des éspeces éxiste(ait) (les bactéries en bas) on serait pas tres loin du sommet, c'est tout, nous somme ce que nous sommes, seront nous capable de survivre à ce que normalement aucune éspéce survit, bien sûr d ici là il aura fallut que les choses se passe bien sur terre, c'est pas avec des guerres à tous coins de la planette qu'on aboutira à une "élite" capable de grandes choses.

    D'ou l'interet de se préoccuper du présent, puisqu'il influt sur le futur.

  5. #4
    Pierre de Québec

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    Bonjour perplexe,

    Je suis plutôt optimiste pour la survie de l'homme. Je vois dans son évolution une accélération exponentielle de ses connaissances et habiletées et ce malgré les ilôts d'ingnorances, de noirceurs et de reculs qui ont jalonnés son existence.

    PdQ
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  6. #5
    phnl

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    Citation Envoyé par Pierre de Québec Voir le message
    Bonjour perplexe,

    Je suis plutôt optimiste pour la survie de l'homme. Je vois dans son évolution une accélération exponentielle de ses connaissances et habiletées et ce malgré les ilôts d'ingnorances, de noirceurs et de reculs qui ont jalonnés son existence.

    PdQ
    moi je te repondrais que l'histoire montre que tout empire aussi vaste soit-il s'effondre forcement
    Et que dans le cadre d'une mondialisation des connaissances et des cultures l'humanité s'effondrera forcement

    N'y a t'il pas une loi physique qui dit que tout systeme va en se degradant et que en se degradant, il transmet de plus en plus d'informations (bêtement appellées connaissances )

    Moi je pense que nous humains ne sommes qu'un état de la matiere qui s'effondrera et qui s'il veut donner un sens a sa vie doit plus reflechir a ce qu'il laissera derriere lui

    la nature a crée l'homme a son image et si nous creeons une entite a notre image qui loin de porter nos corps porterais au moins l'information que nous sommes
    et si nous transmetions la conscience .............a une vie artificielle ?

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    invite765732342432
    Invité

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    Citation Envoyé par phnl Voir le message
    moi je te repondrais que l'histoire montre que tout empire aussi vaste soit-il s'effondre forcement
    Et que dans le cadre d'une mondialisation des connaissances et des cultures l'humanité s'effondrera forcement
    Certes les empires s'écroulent forcément, mais depuis quelques millénaires (et de nombreux empires déchus), l'ensemble des connaissances humaines est en augmentation (même s'il y a eu quelques époques de recul)

    N'y a t'il pas une loi physique qui dit que tout systeme va en se degradant et que en se degradant, il transmet de plus en plus d'informations (bêtement appellées connaissances )
    Appliquer une loi physique à un système social ne me semble pas très judicieux.

    la nature a crée l'homme a son image
    !!!

  9. Publicité
  10. #7
    phnl

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    Appliquer une loi physique à un système social ne me semble pas très judicieux.


    Ah parce que sous pretexte que l'on rentre dans le social les lois de la physique disparaissent ?

    arrete moi si je me trompe mais le propre d'une loi physique n'est-il pas d'etre capable de s'apliquer a toute chose?

    ce que tu apelle social en definitive c'est qu'une forme evoluée de ce qui passe a des echelles diferentes

    au cas ou, tu le saurais pas le raprochement des sciences physiques et des sciences sociales est un des grands enjeux de l'epistemologie

    Et sa marche dans les deux sens social <---------> phisique

  11. #8
    shokin

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    Il y a des choses bien pires que la mort (de soi, de son espèce).



    Mon bad trip, c'est l'usage à toutes les sauces du mot "durable". Bien sûr, à l'origine, ça part de bonnes intentions pour la nature, mais l'est-ce toujours ? ce qui est durable doit être entretenu. Pour entretenir la nature, ne devrait-on pas tenir notamment des coûts d'entretiens ? au lieu de raisonner "durable donc bon pour la nature (car économise l'énergie, les ressources)".



    Qu'est-ce qui te permet de dire que la majorité des gens sont pessimistes ? Plein de personnes ne se questionnent même pas sur l'avenir. Elles ne sont ni pessimistes ni optimistes.



    Je ne sais pas comment le soleil va mourir, mais je ne suis pas sûr que nous aurons le temps de voir venir. Au mieux, on fermera les yeux.

    Citation Envoyé par phnl
    moi je te repondrais que l'histoire montre que tout empire aussi vaste soit-il s'effondre forcement
    La question est de "calculer quand" il va s'effondrer.



    Il ne suffit pas d'énoncer une loi physique (ou autre) pour qu'elle soit valable dans tout référentiel. Il faut le démontrer.

    Si ça marche dans les deux sens, pourrait-on aussi s'amuser à dire que "le propre" ( ) d'une "loi sociale" est de s'appliquer à toutes choses (dont à la physique) ?



    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  12. #9
    phnl

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    Citation Envoyé par shokin Voir le message
    Il y a des choses bien pires que la mort (de soi, de son espèce).



    Mon bad trip, c'est l'usage à toutes les sauces du mot "durable". Bien sûr, à l'origine, ça part de bonnes intentions pour la nature, mais l'est-ce toujours ? ce qui est durable doit être entretenu. Pour entretenir la nature, ne devrait-on pas tenir notamment des coûts d'entretiens ? au lieu de raisonner "durable donc bon pour la nature (car économise l'énergie, les ressources)".



    Qu'est-ce qui te permet de dire que la majorité des gens sont pessimistes ? Plein de personnes ne se questionnent même pas sur l'avenir. Elles ne sont ni pessimistes ni optimistes.



    Je ne sais pas comment le soleil va mourir, mais je ne suis pas sûr que nous aurons le temps de voir venir. Au mieux, on fermera les yeux.



    La question est de "calculer quand" il va s'effondrer.



    Il ne suffit pas d'énoncer une loi physique (ou autre) pour qu'elle soit valable dans tout référentiel. Il faut le démontrer.

    Si ça marche dans les deux sens, pourrait-on aussi s'amuser à dire que "le propre" ( ) d'une "loi sociale" est de s'appliquer à toutes choses (dont à la physique) ?



    Shokin

    bah d'une certaine maniere je pense que oui car toute loi sociale interfere dans l'analyse du fait a travers l'observateur (ex les memes )

    Quand a la loi physique que j'ai enoncé, je te repondrais qu'il est difficile de ne pas voir dans l'enorme transmition d'information actuelle une enorme perte culturelle en terme de folklore de croyance ect ...

    Ca nivelle a travers et par l'information

    bref tous se qui cree de l'information perd de l'energie et donc devient un peu plus entropique.....

    (Mais il est vrai qu'il aurait peut etre mieux valu parler de physis que d'utiliser le terme "physique" )

    Quand a savoir quand tout va s'effondrer ......................Disons que je manque de donnees fiables et exploitables

  13. #10
    perplexe

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    Citation Envoyé par shokin Voir le message


    Qu'est-ce qui te permet de dire que la majorité des gens sont pessimistes ? Plein de personnes ne se questionnent même pas sur l'avenir. Elles ne sont ni pessimistes ni optimistes.
    J'ai dis qu'une majorité des gens lorsqu'on parles de coloniser une partie de l'éspace l'était, ils apportent des pseudo regles élémentaire genre la distance est trop grande, le temps trop long, donc ça ne sera pas possible, sans détailler plus.

    J'appeles pas ça etre optimiste, mais bien pessimiste. (ou réaliste celon le point de vue)


    Si l'humanité s'entre tue, elle n'ira pas loin mais si elle est soudée, unie, elle peut aller loin, c'est tout.

  14. #11
    jamajeff

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    J'ai dis qu'une majorité des gens lorsqu'on parles de coloniser une partie de l'éspace l'était, ils apportent des pseudo regles élémentaire genre la distance est trop grande, le temps trop long, donc ça ne sera pas possible, sans détailler plus.
    Qu'aurait dit le commun des hommes au 17e siècle si on lui avait prédit que dans dans le futur on allait marcher sur la lune?

    Maintenant, sommes-nous éphémère?s : on nait, on vit, on meurt = oui on est éphémère (à moins que...mais ça il m'est difficile d'en parler)

    Est-ce que homo sapiens est éphémère? Peut-être que dans mille ans, une nouvelle espèce, mieux adaptée, l'aura remplacé...
    Ou peut-être serons-nous dans l'espace, à la recherche d'une nouvelle planète habitable?

  15. #12
    The Nameless

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    Citation Envoyé par phnl Voir le message
    Quand a la loi physique que j'ai enoncé, je te repondrais qu'il est difficile de ne pas voir dans l'enorme transmition d'information actuelle une enorme perte culturelle en terme de folklore de croyance ect ...
    Peux-tu developper s'il te plait ? Considère-tu que le folklore et la croyance sont en perte aujourd'hui ?

    Citation Envoyé par perplexe Voir le message
    J'ai dis qu'une majorité des gens lorsqu'on parles de coloniser une partie de l'éspace l'était, ils apportent des pseudo regles élémentaire genre la distance est trop grande, le temps trop long, donc ça ne sera pas possible, sans détailler plus.
    Il faudrait juste rajouter "avec les connaissances actuelles". Pas besoin de detailler plus.

    Si l'humanité s'entre tue, elle n'ira pas loin mais si elle est soudée, unie, elle peut aller loin, c'est tout.
    Toujours le même problème auquel tout le monde adhèrera. Mais c'est plus facile de dire en vivant tranquillement dans un pays dit développé avec une certaine sécurité ainsi que la certitude de ne pas manquer de nourriture qu'ailleurs.

    Citation Envoyé par jamajeff Voir le message
    Est-ce que homo sapiens est éphémère? Peut-être que dans mille ans, une nouvelle espèce, mieux adaptée, l'aura remplacé...
    1000 ans, ça me semble court. Remplacé à quel niveau ?

    Enfin, je pense qu'il est trop tôt (de quelques millions d'années) pour dire si l'humanité est éphémère ou non. Quoi qu'il en soit, si une autre espèce intelligente voit le jour dans un futur lointain, elle se rendra certainement compte de l'ancienne présence humaine. Du moins, pour peu qu'elle s'y interesse.

    Cordialement,

  16. Publicité
  17. #13
    shokin

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    Citation Envoyé par perplexe Voir le message
    J'ai dis qu'une majorité des gens lorsqu'on parles de coloniser une partie de l'éspace l'était, ils apportent des pseudo regles élémentaire genre la distance est trop grande, le temps trop long, donc ça ne sera pas possible, sans détailler plus.

    J'appeles pas ça etre optimiste, mais bien pessimiste. (ou réaliste celon le point de vue)


    Si l'humanité s'entre tue, elle n'ira pas loin mais si elle est soudée, unie, elle peut aller loin, c'est tout.
    J'espère qu'on va surtout s'occuper d'entretenir la planète plutôt que de la considérer comme un mouchoir jetable (ainsi que les autres environnements où nous pourrions éventuellement avoir une chance de vivre).



    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  18. #14
    Cap'tain flop

    Wink Re : sommes nous donc éphémère ?

    Citation Envoyé par phnl Voir le message
    bah d'une certaine maniere je pense que oui car toute loi sociale interfere dans l'analyse du fait a travers l'observateur (ex les memes )

    Quand a la loi physique que j'ai enoncé, je te repondrais qu'il est difficile de ne pas voir dans l'enorme transmition d'information actuelle une enorme perte culturelle en terme de folklore de croyance ect ...

    Ca nivelle a travers et par l'information

    bref tous se qui cree de l'information perd de l'energie et donc devient un peu plus entropique.....

    (Mais il est vrai qu'il aurait peut etre mieux valu parler de physis que d'utiliser le terme "physique" )

    Quand a savoir quand tout va s'effondrer ......................Disons que je manque de donnees fiables et exploitables
    Bonjour,

    Parler d'entropie pour une société, pourquoi pas, mais il ne faut pas oublier que dans ce cas tu la compare à un système (je laisse aux sociologues la définition, Easton m'avait plus que pris la tête.. : car tout peut être «système», ce qui n'explique rien).

    Or, de mon côté je dirais plutôt que, comme un certain Lavoisier : «Rien ne se perd, Rien ne se crée, Tout se transforme.» Donc les sociétés elles-mêmes et in extenso, l'Humanité aussi. Sans compter que l'info se conserve d'autant mieux aujourd'hui dans de moins en moins d'espace et peut être diversifiée (Du papier au disque dur, il y a pas mal de supports).

    La question est donc de savoir si les Hommes sauront faire le tri pour survivre ?

    Faites donc de l'Histoire. Peut-être y verrez vous un peu d'optimisme : Les civilisations s'effondrent si elles s'isolent ou ne se transforment pas, mais les hommes demeurent.

  19. #15
    jamajeff

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    1000 ans, ça me semble court. Remplacé à quel niveau ?
    Peut-être des transhumains de type cyborg? Peut-être des androides?
    Je peux postuler ce que je veux, on parle tout de même de science fiction...

  20. #16
    phnl

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    Citation Envoyé par Cap'tain flop Voir le message
    Bonjour,

    Parler d'entropie pour une société, pourquoi pas, mais il ne faut pas oublier que dans ce cas tu la compare à un système (je laisse aux sociologues la définition, Easton m'avait plus que pris la tête.. : car tout peut être «système», ce qui n'explique rien).

    Or, de mon côté je dirais plutôt que, comme un certain Lavoisier : «Rien ne se perd, Rien ne se crée, Tout se transforme.» Donc les sociétés elles-mêmes et in extenso, l'Humanité aussi. Sans compter que l'info se conserve d'autant mieux aujourd'hui dans de moins en moins d'espace et peut être diversifiée (Du papier au disque dur, il y a pas mal de supports).

    La question est donc de savoir si les Hommes sauront faire le tri pour survivre ?

    Faites donc de l'Histoire. Peut-être y verrez vous un peu d'optimisme : Les civilisations s'effondrent si elles s'isolent ou ne se transforment pas, mais les hommes demeurent.

    De l'histoire, il se trouve que j'en fais pas mal

    Et il en ressort justement qu'apres avoir manger tout ce qui se trouvait a sa portée, un empire s'effondre de lui même,en plusieurs blocs car il est incapable de gerer toutes les disparités culturelles qui forment son identité
    Identité qui generalement conforte et assure à l'empire une réelle cohesion...

    Quand a la definition du terme de systeme j'ai là aussi tres envie de vous repondre que sa fait presque trois cent ans qu'il est mort et que avouons-le la science a connu pas mal d'avancées et de revolutions
    et que l'une d'elle, et non des moindres c'est la redécouverte du terme d'information

    Et que en definitive quand je dit "systeme " il faut comprendre ensemble de codes me permettant de construire un raisonnement et une reflexion tirée d'un ensemble d'objets unidimensionnels (appellé bit )

    Lavoisier etait un genie ...............Shanon aussi

    Mais bon maintenant si vous voyez une seule chose autour de vous qui ne se desagrege pas avec le temp

    Je vous en pris, demontrer le ..............

  21. #17
    super nono

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    Citation Envoyé par phnl Voir le message
    Quand a la loi physique que j'ai enoncé, je te repondrais qu'il est difficile de ne pas voir dans l'enorme transmition d'information actuelle une enorme perte culturelle en terme de folklore de croyance ect ...

    Ca nivelle a travers et par l'information

    bref tous se qui cree de l'information perd de l'energie et donc devient un peu plus entropique.....
    Bon, admettons le premier paragraphe (quoique la notion de perte culturelle est sujette à caution vu la quantité d'artistes qui vivent dans notre société, mais admettons quand même).

    Par contre "Ca nivelle a travers et par l'information" ? Ca veut dire quoi ?

    "bref tous se qui cree de l'information perd de l'energie et donc devient un peu plus entropique....." Quelle énergie ? Où était-elle où va-t-elle ?

    Précise ta pensée s'il te plait parce que ça ressemble à une métaphore scientiste, dit comme ça.

  22. #18
    Cap'tain flop

    Talking Re : sommes nous donc éphémère ?

    Citation Envoyé par phnl Voir le message
    De l'histoire, il se trouve que j'en fais pas mal

    Et il en ressort justement qu'apres avoir manger tout ce qui se trouvait a sa portée, un empire s'effondre de lui même,en plusieurs blocs car il est incapable de gerer toutes les disparités culturelles qui forment son identité
    Identité qui generalement conforte et assure à l'empire une réelle cohesion...
    Ne pas confondre Empire avec impérialisme. Un Empire peut se construire pas agrégation et pas seulement par conquête et domination. D'ailleurs, le shéma d'effondrement dont tu parles est souvent celui justement des construction d'Etats-nation où l'uniformisation, le "nationalisme", sont de rigueurs, avec des penchants génocidaires. L'"Empire" n'est souvent qu'une administration puissante MAIS avec des préogatives minimales : monnaie, unité de mesures, armée (mercenaires), justice (légat de l'empereur). Il n'a pas vocation à imposer une seule culture, une seule religion. C'est d'ailleurs lorqu'il tend vers cette uniformisation qu'il a tendance à s'affaiblir de l'intérieur (Rome et la persécution des sectes chrétiennes et juives, Byzance et l'absurde guerre iconoclaste...) et s'effondrer dès qu'il est victime d'une bataille qui aurait dû rester de l'ordre de la piqûre de moustique.

    Citation Envoyé par phnl Voir le message
    Quand a la definition du terme de systeme j'ai là aussi tres envie de vous repondre que sa fait presque trois cent ans qu'il est mort et que avouons-le la science a connu pas mal d'avancées et de revolutions
    et que l'une d'elle, et non des moindres c'est la redécouverte du terme d'information

    Et que en definitive quand je dit "systeme " il faut comprendre ensemble de codes me permettant de construire un raisonnement et une reflexion tirée d'un ensemble d'objets unidimensionnels (appellé bit )
    Attention à ne pas tout ramener à de la Cybernétique. C'est intéressant mais on risque de s'orienter vers des discours de neuro-informaticiens autistes.

    Citation Envoyé par phnl Voir le message
    Mais bon maintenant si vous voyez une seule chose autour de vous qui ne se desagrege pas avec le temp

    Je vous en pris, demontrer le ..............
    1°Si tout est éphémère, peu importe la durée car tout n'a pas vocation à disparaitre : ma naissance n'avait pas pour finalité de mourir.

    2°Tout "système" est en interraction avec un autre à l'intérieur d'autres (il n'existe pas jusqu'à présent de systèmes absolument clos). Dans l'absolu, l'ensemble des vivants n'est pas entropique : il intègre même la désagrégation de quelques uns de ses éléments pour se transformer, s'adapter et se reproduire. Avec l'homme, on pourrait même peut-être tendre vers la néguentropie (la fusion nucléaire est là pour nourrir le mythe).

    3°L'univers ne se résume pas qu'à ce que tu observes et l'entropie n'est relative qu'à une conception thermodynamique de celui-ci. Le zéro absolu existe mais jusqu'à présent, ce n'est pas la règle observée si l'on excepte les trous noirs. D'où la limite à l'entropie.

  23. Publicité
  24. #19
    perplexe

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    Citation Envoyé par phnl Voir le message


    Mais bon maintenant si vous voyez une seule chose autour de vous qui ne se desagrege pas avec le temp

    L'or ?

    Bon c'est sans doute faux mais il est répputé pour sa durabilité, sa non altération face au temps (mais seulement sur des milliers d'années, plus loin on en sait rien).

    Je me demande si une tour en or assaillit par le vent (avec du sable dans le vent) serait érrodé avec le temps .. ? (je vois pas pourquoi l'or ne serait pas érrodable lui aussi, mais je demandes juste.)

  25. #20
    invite765732342432
    Invité

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    Citation Envoyé par perplexe Voir le message
    Je me demande si une tour en or assaillit par le vent (avec du sable dans le vent) serait érrodé avec le temps .. ? (je vois pas pourquoi l'or ne serait pas érrodable lui aussi, mais je demandes juste.)
    HS: A priori, l'or est un métal mou, il doit être très facilement érodable.

  26. #21
    Rik

    Talking Re : sommes nous donc éphémère ?

    Citation Envoyé par phnl Voir le message
    Mais bon maintenant si vous voyez une seule chose autour de vous qui ne se désagrège pas avec le temps. Je vous en prie, démontrez le
    Je sais pas moi. La bêtise peut être ?
    Mais j'ai pas de démonstration.
    Le premier précepte était de ne recevoir jamais aucune chose pour vraie. Descartes

  27. #22
    perplexe

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    Citation Envoyé par Rik Voir le message
    Je sais pas moi. La bêtise peut être ?
    Mais j'ai pas de démonstration.

    pas besoin de le démontrer, mais il y a dans la bétise des fluctuations, elle ne reste pas stable, et pire ! elle n'est pas palpable, la question concernait des choses qui on des propriétés physiques (enffin je penses, c est pas avec de la bétise humaine qu'on va voyager 800 000 ans dans un "vaisseau" sans changer la "carosserie")

  28. #23
    perplexe

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    Pour "conclure" je donnes ma vision de la chose, l'homme est cupide dans sa totalité, et a beaucoup d'autre défauts, si l'homme parvient à quiter la terre un jour ça sera "ouah", ya pas de mot tellement j'en doutes, si ça se fait (si ça devient envisageable) ça sera apres la 3em guerre mondiale (pas forcément), apres la création de l union mondiale, dans 2/3 générations ou plus, sinon si ya pas d'union mondiale je vérrais bien des asiatiques partir en 1er de la terre, suivit de pres par l europe la russie et les usa.

    Chacune de ces "supapuissance" partirait dans son coin ou se livreraient une guerre.

    Je ne serais pas éttoné que jamais l'homme touche une autre planette que la notre, il est trop bete meme si ce qui nous entour donne envie de croire le contraire.

    Vous pouvez éssayer mais ça ne marchera pas, meme l homme doit disparaitre.

    Je dis ça parcque je suis certain qu'il y a eu u équivalent à l homme quelque part, mais en mieu, moin bete, moin cupide, moin c-o-n en gros .. et cette forme d évolution elle a toute ces chances dans la conquete de l'éspace, pas nous, nous somme "handicapé" à vie, il ne faut pas fonctionner sur l argent c est une érreur qui rend bete et qui mene à la déstruction d écosysteme/environement, dans 250 ans l'air ne sera plus réspirable si ça continut, peu etre meme bien avant, si l homme survit ça sera "grace" à des modifications, mais il n ira jamais plus dans l'éspace, nous avons vécu les plus belles années de l humanité, aujourd hui place au chaos de l urbanisation et de sa polution, vous aimez la verdure ? tampi. on ne vous le demandera pas mais ça sera comme ça.

  29. #24
    perplexe

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    à part une période glacière je vois rien qui nous calmerait.. (en encore meme ça ça calmerait pas tout le monde je suis sûr.)

  30. Publicité
  31. #25
    elbaid

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    drolement intéréssant ce post !

    L'éphémere me passionne , et je ne pense pas que nous le soyons...pour la bonne et simple raison que l'on s'adapte a toutes circonstance..
    IL y a ds l'ephemere une idée de fin du monde , de fin de soi..de catastrophe

    En prenant le cas de la pollution...je ne pense pas que ce soit une fin pour l'humanité..mais plutot une évolution de son naturel a modifié le milieux ds lequel il vit..
    IL s'adaptera..

  32. #26
    Gre

    Question Re : sommes-nous donc éphémères?

    On parle de science là quelques parts ??

    Parce que sinon moi aussi j'ai mes croyances métaphysiques et mes postulats... comme tout le monde -_-
    War does not decide who's right, but who's left. (Bertrand Russell)

  33. #27
    elbaid

    Re : sommes-nous donc éphémères?

    Citation Envoyé par Gre Voir le message
    On parle de science là quelques parts ??

    Parce que sinon moi aussi j'ai mes croyances métaphysiques et mes postulats... comme tout le monde -_-
    Ben....vas y postule donc....ca vous changera des 1 + 1 = 2 !

  34. #28
    phnl

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    Citation Envoyé par Cap'tain flop Voir le message
    Ne pas confondre Empire avec impérialisme. Un Empire peut se construire pas agrégation et pas seulement par conquête et domination. D'ailleurs, le shéma d'effondrement dont tu parles est souvent celui justement des construction d'Etats-nation où l'uniformisation, le "nationalisme", sont de rigueurs, avec des penchants génocidaires. L'"Empire" n'est souvent qu'une administration puissante MAIS avec des préogatives minimales : monnaie, unité de mesures, armée (mercenaires), justice (légat de l'empereur). Il n'a pas vocation à imposer une seule culture, une seule religion. C'est d'ailleurs lorqu'il tend vers cette uniformisation qu'il a tendance à s'affaiblir de l'intérieur (Rome et la persécution des sectes chrétiennes et juives, Byzance et l'absurde guerre iconoclaste...) et s'effondrer dès qu'il est victime d'une bataille qui aurait dû rester de l'ordre de la piqûre de moustique.



    Attention à ne pas tout ramener à de la Cybernétique. C'est intéressant mais on risque de s'orienter vers des discours de neuro-informaticiens autistes.



    1°Si tout est éphémère, peu importe la durée car tout n'a pas vocation à disparaitre : ma naissance n'avait pas pour finalité de mourir.

    2°Tout "système" est en interraction avec un autre à l'intérieur d'autres (il n'existe pas jusqu'à présent de systèmes absolument clos). Dans l'absolu, l'ensemble des vivants n'est pas entropique : il intègre même la désagrégation de quelques uns de ses éléments pour se transformer, s'adapter et se reproduire. Avec l'homme, on pourrait même peut-être tendre vers la néguentropie (la fusion nucléaire est là pour nourrir le mythe).

    3°L'univers ne se résume pas qu'à ce que tu observes et l'entropie n'est relative qu'à une conception thermodynamique de celui-ci. Le zéro absolu existe mais jusqu'à présent, ce n'est pas la règle observée si l'on excepte les trous noirs. D'où la limite à l'entropie.
    1 Justement si!!!

    l'univers ne se resume qu'a ce que j'observe

    Sinon a quoi bon la quète de connaissance scientifique qui se base sur une stricte interpretation des faits?

    je pretend pas rechercher l'absolue verité(ca a ete je l'avoue un triste deuil)

    Mais il faut s'avouer la suprematie de l'observateur (et donc de mes neuro informatiques )

    Apres tout consideré, qu'une part de mes resultats se fait a travers une lentille (la psyché) n'est pas nessairement une voie royale vers un holisme aussi peu viable que constructif ....

    Il suffit juste d'integrer une vision complexe de l'ensemble integrant l'idee que le monde influe sur l'observateur et que celui ci en retour influence aussi le monde

    Les deux sont indisociables
    Et pour le coup bel et bien neguentropique

    (il est vrai que le postulat des neurosciences n'est qu'un postulat (mais force est de constater qu'a l'heure actuelle il de loin le plus performant des modeles ....)

    2 Dans la meme veine

    j'ai envie de vous repondre que ce n'est pas parce qu'il y a neguentropie que l'entropie disparait

    Ce n'est au mieux qu'une resistance momentané

    Il n'en reste pas moins vrai que la finalité en revient toujours a la destruction des dit systemes .....

    Les echelles de temps de la vie ne sont rien en comparaison a celle de l'univers .....
    Et l'univers physique va immuablement vers un refroidissement.....

    3 pour ce qui est des empires
    Je dirais qu'a partir du moment ou certaines infrastructures sociales
    (milice ) (justice) (monaie) de telles cultures sont remplacées par celle de l'empire, on assiste forcement a une forme d'asservissement

    tous les empires a avoir vraiment duré etais des empire baser sur des identités communes et que personne ne remettais en cause de l'interieur (ex les empires mayas ) ou en constante alerte d'intrusion contre une meme comunauté (ex les empires chinois face aux mongoles )

    En un mot comme en cent, aucun empire ne peut exister pour des siecles et des siecles

    Car dans sa nature meme il est nessairement asservissant (l'exemple colonial
    est assez frappant ) et donc forcement vouer un jour ou l'autre a se faire destituer par ce qui se considere comme oprimé

    Si il y a un avenir pour l'homme il ne peut venir que d'une acceptation generale d'un etat de droit global
    l'avenir durable pour une culture mondiale passe nessairement par une acceptation ...........d'une democratie

    Et ce meme pour les dominants comme pour les oprimés.....


    A vous de voir si l'on peut considerer que l'homme peut relever ce defi...
    Mais meme alors l'entropie continuera ...................alors pourquoi pas passer a un support plus durable?

  35. #29
    phnl

    Re : sommes-nous donc éphémères?

    Citation Envoyé par Gre Voir le message
    On parle de science là quelques parts ??

    Parce que sinon moi aussi j'ai mes croyances métaphysiques et mes postulats... comme tout le monde -_-

    science sans conscience ......

  36. #30
    phnl

    Re : sommes nous donc éphémère ?

    Citation Envoyé par perplexe Voir le message
    L'or ?

    Bon c'est sans doute faux mais il est répputé pour sa durabilité, sa non altération face au temps (mais seulement sur des milliers d'années, plus loin on en sait rien).

    Je me demande si une tour en or assaillit par le vent (avec du sable dans le vent) serait érrodé avec le temps .. ? (je vois pas pourquoi l'or ne serait pas érrodable lui aussi, mais je demandes juste.)
    on parle la d'une echelle bien differente de se que nous apellons "temp"
    avec le temp (beaucoup de temp)

    Meme la structure atomique de l'or viendrais a perdre sa cohesion

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Pourquoi sommes nous "si mal protègés contre la souffrance lorsque nous aimons"?
    Par a mi me duele el corazon dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/01/2007, 21h15
  2. Sommes-nous si inutile ?
    Par DEHUT Christophe dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 13/06/2006, 10h05
  3. Pourquoi sommes-nous la ?!
    Par Evil.Saien dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 18
    Dernier message: 19/02/2005, 15h57
  4. Sommes nous previsibles ?
    Par Yoyo dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 23
    Dernier message: 26/08/2004, 15h30
  5. Sommes-nous ce que nous faisons ?
    Par Hugo_Ap dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 20/05/2004, 23h41