Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

La catastrophe du Vaiont



  1. #1
    Wotanaz

    La catastrophe du Vaiont


    ------

    Bonjour,

    Je m'interesse actuellement à la catastrophe du Vaiont lors du glissement de terrain du 9 octobre 1963 du Mont Take. La pluspart des références rigoureuses en la matière sont en anglais , en connaissez vous en francais? J'aimerais me pencher sur les événements qui ont conduit à la catastrophe, leurs contextes géologique et morphologique. Vos avis personnels sont également la bienvenue .

    Merci et à bientôt,

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Wotanaz

    Re : La catastrophe du Vaiont

    Vraiment personne ne connait ce sujet?

  4. #3
    Gwyddon

    Re : La catastrophe du Vaiont

    Bonjour,

    Je n'y connais strictement rien à la géologie, donc ma réponse ne va peut-être pas t'aider beaucoup

    Il y a trois mois, sur Arte, un film sur la catastrophe avait été diffusé. Bien sûr il était romancé, mais la critique s'accordait à dire que la catastrophe était bien décrite. Dans ce film, l'accent était mis sur une faille qui partait du haut du Mont Take, et qui aurait été élargie lors des travaux du barrage, puis lors du remplissage surtout (deux jours avant un pan de la montagne s'était déjà effondré dans le lac). Les concepteurs n'auraient pas respecté à temps les simulations offertes par certains géologues au sujet de la hauteur de remplissage de sécurité du barrage, ce qui a entraîné l'effondrement final de la montagne et l'inondation sur Longaronne.

    Voilà, j'espère que je n'ai pas dit trop de bêtises
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  5. #4
    Yves2

    Re : La catastrophe du Vaiont

    Salut,
    Que veux tu savoir exactement ? Il y a de la doc dans les ouvrages de géologie environnementale. En gros, lors de la mise en eau du barrage, un bloc de 270 millions de mètres cubes s'est détaché et à basculé jusque dans le lac artificiel. Deux causes :
    - naturelle : les pluies ont été importantes entre 60 et 63, et ont favorisé des glissements de terrains gravitaires dans les séries argileuses.
    - anthropique : la mise en eau du barrage a favorisé la remonté du niveau piezo. Du coup, elle a impregné les séries argilo calcaires instables dans lequel est situé le plan de glissement incriminé.
    La vague qui a résulté de la chute de cette masse rocheuse a dépassé le barrage de près de 100 m, mais l'ouvrage a résisté. 2043 personnes décédées.... alors qu'une étude de géotech aurait pu mettre en évidence le problème...

    Yves

  6. #5
    Wotanaz

    Re : La catastrophe du Vaiont

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Yves2 Voir le message
    Que veux tu savoir exactement ? Il y a de la doc dans les ouvrages de géologie environnementale.
    J'aimerais justement avoir accés à cette documentation (site internet ou ouvrage), savoir quels ont été les événéments qui ont déclenchés le glissements du 9 octobre.

    Citation Envoyé par Yves2 Voir le message
    alors qu'une étude de géotech aurait pu mettre en évidence le problème...
    D'apres ce que j'ai lu, c'est plus l'étude géologique qui a fait défaut. Le choix du site de construction d'un barrage sur un site anciennement déja instable...

    Le film c'est La Folie des Hommes

    Merci pour vos réponses,

    PS:bravo pour ce forum!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    jean13

    Thumbs up Re : La catastrophe du Vaiont

    Bonjour

    Je suis ingénieur géotechnicien, et de mémoire cet accident est décrit dans le livre de G.Filliat (Pratique des sols et fondations -1982) qui était mon chef de chaire au CNAM à Paris, dans le chapitre "instabilité des sols" (de même que l'accident de Malpassé) L'ouvrage est hélas épuisé depuis longtemps, toutefois je vais regarder si dans mes documents au bureau, il ne me reste pas une photocopie relatant cet accident

  9. Publicité
  10. #7
    jean13

    Re : La catastrophe du Vaiont

    Suite au message d'hier, j'ai regardé dans mes documents, mais je n'ai hélas pas le chapitre concerné.

    Toutefois, si je peux le récupérer, il pourra vous être envoyé (après scan) au format.pdf , par exemple.

  11. #8
    Wotanaz

    Re : La catastrophe du Vaiont

    Bonjour,

    oui, en effet je suis interessé par vos documents.

    Merci et à bientôt,

  12. #9
    Lucien COSTE

    Re : La catastrophe du Vaiont

    Citation Envoyé par Wotanaz Voir le message
    Bonjour,

    oui, en effet je suis interessé par vos documents.

    Merci et à bientôt,
    c'est peut-être bien tard pour donner une réponse. Il y a d'abord à voir l'excellent film "la folie des hommes" avec Michel Serrault. le sujet est parfaitement traité à partir du livre de Tina Merlin ( en italien) "Sulla pelle viva"
    ( "sur la plaie vive" si on veut une traduction dans l'esprit).
    En fait il faut utiliser le moteur de recherche en italien :
    http://www.arianna.libero.it pour trouver une documentation en italien et éventuellement en anglais.
    C'est un sujet très complexe dont les débuts se placent en août 1944 en pleine déconfiture du fascisme italien avec des gens qui essayent de sauver leurs intérêts. le livre de Tina Merlin, cité ci-dessus (ISBN 88-8314-121-0) qui en est à sa sixième édition est certainement le meilleur ouvrage sur le plan des causes socio-politiques.
    Sur le plan géologique, j'ai eu en main un excellent ouvrage de l'université de Bologne datant des années 65/ 70 et j'en ai photocopié quelques extraits : c'est édifiant..
    Il faut avant tout savoir que le mont qui a provoqué la catastrophe s'appelle Monte Tocco, ce qui en bon français se traduit par Mont Fou... Tout commentaire est superflu !

    Comme toujours si on veut s'intéresser aux problèmes de risques naturels la langue de base n'est pas l'anglais mais l'italien (et pour la recherche sismique aussi espagnol, n'en déplaise aux langues orientales ou à l'anglais).
    Effectivement en climatologie il faut l'anglais...

    --

    Lucien COSTE
    ancien attaché risques
    chargé d'enseignement risques naturels
    (cette année j'ai mpis deux de mes éléèves sur le pb du Vajont, mais on peut aussi voir en Italie :
    la diga del Gleno ( nord de brescia, environ 500 morts en décembre 1923)
    la diga di Molare ( Nord ouest de Gênes, en 1935, une centaine de morts)

  13. #10
    mounabel

    Re : La catastrophe du Vaiont


  14. #11
    Lucien COSTE

    Re : La catastrophe du Vaiont

    pour compléter il y a pas mal de sites :
    http://www.vajont.net
    http://www.sopravissutivajont.org
    http://it.wikipedia.org/wiki/Strage_del_Vajont

    de plus Edoardo Semenza, géologue et fils de l'ancien directeur des travaux (décédé pendant la construction) a publié : La Storia del Vajont

    L'office de Tourisme de Longarone fournit aussi des documents

    --

    Lucien COSTE

  15. #12
    jean13

    Re : La catastrophe du Vaiont

    Bonsoir
    J'ai profité d'un petit séjour en région parisienne, pour récupérer des infos à caractère plutot "geotechnique" concernant la catastrophe du Vaiont. J'ai donc "scanné" les trois pages en question, en pièces jointes.

    Une bonne exploitation et une excellente année 2007.
    Images attachées Images attachées

  16. Publicité
  17. #13
    Lucien COSTE

    Re : La catastrophe du Vaiont

    bonjour,

    alors que sur la carte de la page centrale du message précédent l'ancien glissement de la rive droite figure
    correctement, celui-ci ne figure plus sur la coupe AA ( en-dessous) Or il est pensable que cet ancien glissement ait joué un rôle de drain.

    par rapport aux causes de l'accident lui-même on ne peut oublier la cupidité de la SADE qui devait montrer avant le 1 er janvier 1964 que l'ouvrage était prêt à être mis en exploitation, il s'en suivit une mise en eau bien trop rapide assortit d'un début de vidange encore plus rapide ce qui mit les fissures en charge.
    C'est bien le choc qui renvoya la vague sur le versant droit sur les hameaux d'Erto et Casso.

    Pour ce qui est de la translation sur un matelas de vapeur, ce fut peut-être vrai mais seulement à la fin.

    Sur le sujet j'ai été le témoin direct d'un écroulement de falaise dans la vallée de la Romanche - falaise de Versenne, prsè du monument aux morts des Martyrs de l'Oisans- et effectivement au moment où les 25 000 m3 décrochent il y a eu un éclair bleuté, à la base de l'écroulement qui n'était autre que la vaporisation d'une poche d'eau, mais je ne pense pas qu'il faille généraliser à tous les mouvements de terrain, lents ou rapides.

    --

    Lucien COSTE

  18. #14
    lolo_geotec

    Red face Re : La catastrophe du Vaiont

    Citation Envoyé par jean13 Voir le message
    Bonsoir
    J'ai profité d'un petit séjour en région parisienne, pour récupérer des infos à caractère plutot "geotechnique" concernant la catastrophe du Vaiont. J'ai donc "scanné" les trois pages en question, en pièces jointes.

    Une bonne exploitation et une excellente année 2007.
    Bonjour, je continue le fil de cette discussion plus d'un an après en espérant que quelqu'un saura me répondre ou aura écho de mon message.

    Je cherche assidument un livre écrit par G.Filliat sur la géologie de la région parisienne. Mais impossible de le trouver.

    Pourriez vous me dire si vous savez où je peux me le procurer svp?

    D'avance merci beaucoup.

    cordialement.

    Laurent
    géotechnique : le 1% culturel du BTP ;)

Discussions similaires

  1. à propos de la catastrophe de Tchernobyl...
    Par Fred dans le forum Physique
    Réponses: 17
    Dernier message: 03/09/2007, 13h27
  2. 1ere S =catastrophe
    Par remshart dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 36
    Dernier message: 24/02/2007, 20h42
  3. la traditionelle catastrophe du 26 décembre
    Par quetzal dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 15
    Dernier message: 23/12/2005, 21h00
  4. Scénario catastrophe !!!
    Par Bimini dans le forum Chimie
    Réponses: 13
    Dernier message: 15/11/2005, 21h38
  5. Avantages des catastrophe naturelles
    Par cece72 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 8
    Dernier message: 29/10/2005, 12h31