Discussion fermée
Page 5 sur 5 PremièrePremière 5
Affichage des résultats 121 à 147 sur 147

Les conséquences du réchauffement climatique



  1. #121
    yves25
    Modérateur

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique


    ------

    Citation Envoyé par antoine11 Voir le message
    un simple exemple, quand, concernant la corrélation de l'augmentation du CO2 et des T°, on trouve divers travaux qui les lient effectivement, mais avec l'augmentation de la T) qui...précède celle du CO2, dont il serait alors le symptôme et non pas la cause, cela peut amener à discussion non?
    (sources:
    Indermühle et al. (Geophysical Research Letters, vol. 27, p. 735, 2000)
    * Fischer et al. (Science, vol 283, p. 1712, 1999)
    * Siegenthaler et al. (Science, vol. 310, p. 1313, 2005)
    * Monnin et al. (Science vol 291, 112, 2001)
    * Lowell Stott et al (Science, Published online 27 September 2007 [DOI: 10.1126/science.1143791] )
    * Caillon et al. ( Science 14 Mars 2003 299: 1728-1731 [DOI: 10.1126/science.1078758] (in Reports)
    * Tierney et al, (Science 10 octobre 2008, vol 322, 252-255) Sédiments du Lac Tanganyika : retard CO2/ réchauffement de 3000 ans )

    ...et je ne veux pas dire par là que "monsieur Giec " a forcément tort, et les autres raison.je dis simplement que cela mérite explication.
    explication, pas anathème...
    @
    Ce qui n'est pas admissible en sciences, c'est d'avoir une opinion avant de savoir. Ceci est un exemple flagrant de ton ignorance sur le sujet (ou alors c'est de la mauvaise foi): on sait parfaitement que dans le passé, c'est la température qui a diminué la première entraînant ensuite la diminution de la concentration en CO2 puis la diminution de l'effet de serre du CO2 et donc une diminution de la température.

    C'est la rétroaction positive du CO2. Il n'y a aucune discussion sur ce point dans la communauté scientifique mais il y en a encore une chez les sceptiques non compétents.

    On perd son temps.

    -----
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  2. Publicité
  3. #122
    antoine11

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    bon, yves25, la conviction en quoi que ce soit n'exclue pas , à priori , la courtoisie...
    je ne pense pas avoir utilisé des termes discourtois à votre égard, ni à l'encontre de qui que ce soit ici, ni même concernant un quelconque scientifique, alors pourquoi utiliser un ton aussi...provocateur?
    je ne suis pas de mauvaise fois.
    je pose des questions, peut être déjà posées certes.
    Mais surtout ce sont des questions apparemment gênantes on dirait.
    En tout cas , je parlais d'augmentation de T°, qui, selon divers travaux, précèderait celle du CO2, vous, vous me parler des BAISSES de T°...en me disant que celle ci a d'abord diminué, pour entrainer ensuite celle du CO2...ce qui est , si je ne m'abuse, l'exact effet inverse!???(sources?)

    bref, je ne vois pas où vous voulez en venir.

    et quand vous dites que "C'est la rétroaction positive du CO2. Il n'y a aucune discussion sur ce point dans la communauté scientifique mais il y en a encore une chez les sceptiques non compétents. ", c'est faire un peu rapidement table rase des débats qui justement secouent la communauté scientifique en ce moment, et dont les échos lisibles sur le net alimentent justement les interrogations de gens tels que moi.
    Je ne vais pas refaire des listes de scientifiques ayant des opinions critiques sur le thème CO2, ça aussi ça devient lassant, mais la fable de l'unanimité devient pesante, et le fait de taxer les contestataires implicitement de "non sérieux" devient lassant (surtout quand certains sont parmi les plus "grands" ), désolé d'utiliser votre propre vocabulaire.

    ceci dit, j'ai été voir la discussion indiquée, et je pense avoir compris que c'est mon ironie à l'égard de "Mr GIEC" qui vous a agacé.
    OK, méa culpa, vous y avez apparemment travaillé, et ça vous touche.
    ce n'était pas du tout mon but, alors, on rembobine et on efface, mes excuses, et concentrons nous sur les faits, les travaux et les analyses.
    j'avais une question à poser, mais là , il et tard, et je suis crevé, alors bonsoir.
    @

  4. #123
    satisf

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    Citation Envoyé par antoine11 Voir le message

    surtout quand certains sont parmi les plus "grands"
    Claude Allègre par exemple ?

    Pardon mais cette perche tendue se devait d'etre saisie (j'ai par contre lus un centième de la totalité de ce fil donc pardon si je suis hors sujet..)

  5. #124
    yves25
    Modérateur

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    Citation Envoyé par antoine11 Voir le message
    je pose des questions, peut être déjà posées certes.
    Mais surtout ce sont des questions apparemment gênantes on dirait.
    Non,un peu casse-pieds tout simplement.
    Casse pieds parce qu'on y a déjà répondu 100 fois
    casse -pieds parce que je viens encore d'y répondre et que tu as trop vite lu et répondu pour bien comprendre.

    Lors des glaciations il y a d'abord refroidissement => dimnution du CO2=> diminution de l'effet de serre=> diminution supplémentaire de la température
    et on boucle

    lors des déglaciations il y d'abord réchauffement => augmentation de la concentration en CO2 => augmentation de l'effet de serre => réchauffement supplémentaire et on boucle

    Je n'avais cité que le cas des glaciations mais c'est évidemment le même processus pris dans un sens ou dans l'autre.

    Là dessus , il n'y a aucun pb et quand tu vois un débat chez les scientifiques, tu te trompes, il n'est pas là dessus. On sait parfaitement que la capacité d'absorption du CO2 par lles océans diminue lorsque leur température augmente.

    Utiliser cela comme argument est très mauvais parce que , justement, c'est une boucle et on peut donc la démarrer n'importe où, ça ne change rien

    actuellement, on a
    augmentation de la concentration en CO2 => augmentation de l'effet de serre => réchauffement supplémentaire et on boucle

    et note que cela entraîne une augmentation naturelle de la concentration en CO2 par rétroaction positive

    En tout cas , je parlais d'augmentation de T°, qui, selon divers travaux, précèderait celle du CO2, vous, vous me parler des BAISSES de T°...en me disant que celle ci a d'abord diminué, pour entrainer ensuite celle du CO2...ce qui est , si je ne m'abuse, l'exact effet inverse!???(sources?)

    bref, je ne vois pas où vous voulez en venir.
    est ce plus clair?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  6. #125
    antoine11

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    glissons allègrement sur Claude, vaut mieux le laisser en dehors des débats, c'est déjà assez compliqué comme ça !

    D'accord yves, j'avais lu en diago, fatigué et énervé d'une grosse journée.C'est effectivement clair comme ça.
    La discussion entre chercheurs porte effectivement sur d'autres points, la part de l'action humaine dans le réchauffement constaté ces dernières années, et l'ampleur des rétroactions possibles, pour le CO2, le méthane etc...
    Et aussi sur la part qu'occupe le CO2 dans l'effet de serre , les chiffres vont de 5% à environ 20% selon les auteurs.ça fait quand même une sacrée différence.
    l'action des océans semble en tout cas très importante dans ces phénomènes, et il est évident que l'absorption de CO2 aura forcément des limites, selon les régions, de par le T° de l'eau, son brassage, etc...
    il est aussi possible que les océans deviennent des sources de gaz , comme le méthane, mais là aussi les avis sont contradictoires, certains parlent d'accélérations des dégazages marins, ,d'autres les nient...
    Par contre , au niveau des pergélisols, ça semble plus clair, il y a des zones de fonte, de modification des végétations, et du dégazage...
    @

  7. #126
    yves25
    Modérateur

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    Citation Envoyé par antoine11 Voir le message
    Et aussi sur la part qu'occupe le CO2 dans l'effet de serre , les chiffres vont de 5% à environ 20% selon les auteurs.ça fait quand même une sacrée différence.

    @
    C'est un peu une discussion sur le sexe des anges puisque , de toute manière, on en vient à utiliser les mêmes codes radiatifs ...qui donnent les mêmes résultats.

    On peut effectivement trouver deux réponses différentes suivant que l'on commence par mettre la vapeur d'eau et qu'on rajoute ensuite le CO2
    ou qu'on mette d'abord le CO2 seul et qu'on ajoute la vapeur d'eau ensuite

    La raison, c'est que les spectres d'absorption de ces deux gaz se recouvrent partiellement.

    L'intérêt de ce débat là est nul ..quoique..: il révèle quand même soit une mauvaise foi , soit une ignorance peu admissible chez quiconque se mêle d'invoquer la science.

    il est aussi possible que les océans deviennent des sources de gaz , comme le méthane, mais là aussi les avis sont contradictoires, certains parlent d'accélérations des dégazages marins, ,d'autres les nient.
    Ceux qui prennent des positions arrêtées dans un sens ou dans l'autre sont bien imprudents: on n'en sait pas assez pour conclure que le processus s'est mis en route de façon importante. On sait seulement que le processus fonctionne et qu'il joue dans le sens du dégazage quand la température augmente. On ne sait rien sur la variation des quantités impliquées .
    Dernière modification par yves25 ; 18/09/2009 à 09h56.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  8. Publicité
  9. #127
    yves25
    Modérateur

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    C'est quoi le sujet de ton référendum?
    La démocratie, c'est très bien mais si je fais un référendum pour savoir ce que font deux et deux, je vais probablement obtenir un nombre réel , pas un entier.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  10. #128
    erik

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    il semble donc que pour établir un référendum, il faut aussi proposer la liste des réponses.
    absolument pas, par definition les réponses à un référendum ne peuvent être que "oui" ou "non".

    Ta proposition est imcompréhensible, quel type de question voudrais tu poser ?

  11. #129
    GillesH38a

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    Citation Envoyé par neothyridae Voir le message
    Bonjour.

    La question climatique comme les autres doit être résolue démocratiquement.
    oui , c'est quoi LA question ?

    sauf erreur, aujourd'hui, personne ne sait précisément

    * la quantité de CO2 qu'on va émettre
    * ce qui va rester dans l'atmosphère
    * la sensibilité du climat au CO2
    * l'impact humain d'une variation du climat
    * les capacités exactes de la société à améliorer son intensité carbonée
    * les conséquences relatives de se passer des fossiles et du RC
    * les moyens pratiques de controler la quantité effective de fossiles brûlés ...

    bref on ne sait exactement ni combien, ni comment, ni pourquoi. Ca fait beaucoup de questions, et je doute qu'un vote démocratique y apporte des réponses justes !

  12. #130
    GillesH38a

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    Citation Envoyé par neothyridae Voir le message
    Re.
    la question n'est pas de trouver des réponses justes.
    Puisque les questions peuvent être fausses.
    Cf mon post précédent.
    Le problème est d'avoir des réponses consensuelles pour établir une ligne de conduite....
    Pour ça je propose un référendum.

    qu'en pensez vous?
    ben j'en pense que je vois toujours pas quelle question poser sur le bulletin, étant donné que personne n'est capable de donner des réponses fiables et non controversées aux problèmes ci-dessus, entre autres !

  13. #131
    antoine11

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    Yves (concernant le % d'action effective du CO2 dans l'effet de serre):
    <
    L'intérêt de ce débat là est nul ..quoique..: il révèle quand même soit une mauvaise foi , soit une ignorance peu admissible chez quiconque se mêle d'invoquer la science.>

    je ne pense pas que l'intérêt soit nul, car même si il s'avère au final que ça ne change pas grand chose, au point de vue des calculs radiatifs, si on tient compte de la vapeur d'eau, la théorie du RC anthropique est (ou était, ça s'adapte doucement) et la "com" massive qui l'a imposée au public , essentiellement basée sur le CO2 émis par nos activités et qui aurait tout perturbé.
    Hors, si le taux d'action réel du C02 est indifférent ,de 5 à mettons 25%, ça décrédibilise quand même quelque peu le plan com en question.(ce qui ne veut pas dire qu'il n'y a pas problème, juste que ce n'en est pas forcément la cause)

    par contre , si il s'avère que le responsable principal du réchauffement supposé est le soleil, ça n'a effectivement plus guère d'importance ...
    ...et ce à plusieurs titres:
    si c'est l'activité solaire qui est maitresse des sautes d'humeur du climat, on n y peut guère...
    de plus, c'est probablement cyclique, on devrait repartir vers des moyennes à la baisse pour une trentaine d'années dans ce cas
    si il s'agit d'un évènement long,(à l'échelle humaine) comme l'optimum médiéval, il n'y a pas de quoi s'en faire, à l'époque, cela s'était traduit en prospérité pour les sociétés humaines...
    au pire, on gardera les taxes carbone en les rebaptisant autrement, et peut être même qu'on en fera qq chose d'intéressant au final, genre développer des énergies non fossiles et des modes de fonctionnement respectueux

    Je crois surtout que c'est le manque de mémoire historique qui fait que le catastrophisme "marche" aussi bien.
    si on regarde un peu notre passé "récent", disons la paire de millénaires écoulés , globalement bien renseignés, on peut y relever moult et moult "incidents" climatiques d'une autre ampleur que ce que l'on voit de nos jours: sécheresses ou canicules pires que celle de 2003, des froids intenses incroyables (vers l'an 1000 ou 1100, sais pu, on traversait l'Adriatique gelée...), des tempêtes de sable saharien loin en Europe centrale, des débâcles ou des avancées énormes des glaciers montagnards...
    ce n'est pas la première fois que les mers arctiques sont libres.Erik le rouge, et ses descendant en ont profité pour coloniser le Groenland, et s'établir et commercer avec les indiens d'Amérique du nord (le Vinland)
    etc etc
    l'histoire est pleine de conséquences de réchauffements climatiques, ou de refroidissements aussi, sans avoir besoin de mettre ça sur notre dos...
    @
    Dernière modification par antoine11 ; 20/09/2009 à 23h11.

  14. #132
    Damien49

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    l'histoire est pleine de conséquences de réchauffements climatiques, ou de refroidissements aussi, sans avoir besoin de mettre ça sur notre dos...
    @
    En effet, et Internet est aussi plein de fausses bonnes idées, théories farfelues et non scientifiques, opinions en tous genres, raccourcis faciles et légendes urbaines bien connues :

    si on tient compte de la vapeur d'eau, la théorie du RC anthropique est
    Et si, et si...

    par contre , si il s'avère que le responsable principal du réchauffement supposé est le soleil
    Encore faudrait-il l'avoir prouvé

    Je crois surtout que c'est le manque de rigueur scientifique qui fait que le scepticisme "marche" aussi bien.

    sécheresses ou canicules pires que celle de 2003, des froids intenses incroyables (vers l'an 1000 ou 1100, sais pu, on traversait l'Adriatique gelée...), des tempêtes de sable saharien loin en Europe centrale, des débâcles ou des avancées énormes des glaciers montagnards...
    Tu mélanges allègrement météo et climato

    ce n'est pas la première fois que les mers arctiques sont libres.Erik le rouge, et ses descendant en ont profité pour coloniser le Groenland, et s'établir et commercer avec les indiens d'Amérique du nord (le Vinland)
    Ah le fameux mythe du Groenland tout vert. Je te signale juste au passage que tu peux encore aujourd'hui, et hier aussi d'ailleurs, aller jusqu'au Groenland sans problème en bateau. Si si j't'assures.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  15. Publicité
  16. #133
    antoine11

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    Damien, je ne mélange pas climato et météo, je globalise juste un peu la réflexion...et je reprend trait pour trait les discours catastrophistes de RC global qui à partir d'un supposé phénomène climato nous abreuve de prédictions météos (entres autres bien sur) apocalyptiques:sécheresses, inondations, fontes et débâcles de glaciers et banquises, ouragans et aitres caprices éoliens, bref rien d'autre que ce dont je parlais...

    Pour ce qui est de l'action solaire, si j'ai bien compris, les chercheurs qui émettent de hypothèses basées sur les résultats de leurs travaux sont de joyeux plaisantins dénués de rigueur scientifique...
    les historiens , anthropologues, archéologues d'hier et d'aujourd'hui sont de gais farfelus, et les livres d'histoire des contes pour naïf...
    Et si l'histoire des vikings de l'ouest est pour toi une légende (au moins quatre siècles, une paille hein!), c'est bien dommage, car c'est une des nombreuses histoires d'échec adaptatif face à un changement climatique dont l'épopée humaine est riche, et qui devrait être motif à réflexion...

    Tu sais, je ne pense pas que d'avoir toujours le nez dans le guidon soit une bonne chose.Il est bien sur efficace un temps de travailler une question de façon très spécialisée afin de l'approfondir, mais de temps en temps, il faut prendre un peu l'air, ça assouplit les méninges, et détend l'humeur...
    @

  17. #134
    antoine11

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    en parlant de réchauffement, concernant les USAextrait)


    <Selected National Highlights for August 2009

    * Temperature Highlights - Summer
    * For the 2009 summer, the average temperature of 71.7 degrees F was 0.4 degree F below the 20th Century average. The 2008 average summer temperature was 72.7 degrees F.
    * The U.S. as a whole was below normal for the summer period (June-August). A recurring upper level trough held the June-August temperatures down in the central states, where Michigan experienced its fifth coolest summer, Wisconsin, Minnesota, and South Dakota their seventh coolest each, Nebraska its eighth, and Iowa its ninth coolest such period. In direct contrast, the temperatures in Florida averaged out to be fourth warmest, while Washington and Texas experienced their eighth and ninth warmest such periods, respectively.
    * On a regional level, the East North Central experienced its sixth coolest summer in 115-years of record keeping. Only the Northwest averaged above normal readings during the period — their tenth consecutive summer with above-normal temperatures.
    * Temperature Highlights - August
    * For the contiguous United States the average August temperature of 72.2°F was 0.6°F below the 20th century average and ranked as the 30th coolest August on record, based on preliminary data.
    * Temperatures were below normal in the Central and East North Central regions. Above-normal temperatures dominated the Northeast, areas in the Southwest, and in the extreme Northwest.
    * Several northeastern states were much above normal for August, including Delaware and New Jersey, (eighth warmest), Maine (ninth), and Rhode Island and Connecticut (10th). In contrast, below-normal temperatures were recorded for Missouri and Kansas.>

    source:

    National Oceanic and Atmospheric Administration
    National Climatic Data Center

    il ,y a eu aussi des reccords de chaleurs et sécheresse pour certains états du sud,mais aussi de l'alaska, histoire de compenser les reccords de froid plus que centenaux de certains du nord...
    rien n'est simple hein?
    @

  18. #135
    Damien49

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    Tu parles des articles scientifiques dans les revues à comité de lecture bien sûr j'imagine ?

    Damien, je ne mélange pas climato et météo, je globalise juste un peu la réflexion...et je reprend trait pour trait les discours catastrophistes de RC global qui à partir d'un supposé phénomène climato nous abreuve de prédictions météos (entres autres bien sur) apocalyptiques:sécheresses, inondations, fontes et débâcles de glaciers et banquises, ouragans et aitres caprices éoliens, bref rien d'autre que ce dont je parlais...
    Non parce que c'est quoi l'intérêt dis-moi de je te cite "je reprend trait pour trait les discours catastrophistes de RC global"
    Si c'est pour faire la même chose que ce que tu critiques, excuse-moi mais j'y vois une sacré mauvaise foi pour ma part.

    Pour ce qui est de l'action solaire, si j'ai bien compris, les chercheurs qui émettent de hypothèses basées sur les résultats de leurs travaux sont de joyeux plaisantins dénués de rigueur scientifique...
    Euh non je parlais de tes sources sur Internet. Parce qui si tu lisais vraiment la "communauté" scientifique, tu ne sortirais pas ce genre de digressions.

    les historiens , anthropologues, archéologues d'hier et d'aujourd'hui sont de gais farfelus, et les livres d'histoire des contes pour naïf..
    .

    Euh bah oui en fait, perso je vais pas chez un historien quand j'ai mal au dos, même s'il a sans doute de belles anecdotes historiques à raconter sur les mals de dos.

    Et si l'histoire des vikings de l'ouest est pour toi une légende (au moins quatre siècles, une paille hein!), c'est bien dommage, car c'est une des nombreuses histoires d'échec adaptatif face à un changement climatique dont l'épopée humaine est riche, et qui devrait être motif à réflexion..
    .

    Là tu mets les pieds dans le plat. Tu dis : "ce n'est pas la première fois que les mers arctiques sont libres.Erik le rouge, et ses descendant en ont profité pour coloniser le Groenland" sauf que de tous temps (enfin depuis le dernier âge glaciaire) la moitié du littoral groenlandais est libre de glace, renseigne-toi un peu avant de dire de telles bêtises. Quant au mythe (j'insiste sur le mot mythe) du groenland tout vert il y a 1000 ans, faudra que tu m'expliques comment 3000m de glace se sont formés depuis. Et si tu étais mieux renseigné sur le groenland tu saurais que de nos jours aussi de larges franges du littoral du groenland sont très vert surtout l'été quand la végétation explose, mais bon ce n'est que la 10ème fois que moi ou d'autres on le dit sur futura. Force est de constater que certains mythe ont la dent dure.

    Tu sais, je ne pense pas que d'avoir toujours le nez dans le guidon soit une bonne chose.
    Tiens c'est marrant je dis la même chose en général sur les sceptiques spécialistes de la lecture des graphiques au temps T (ouch 2009 est plus froid que 2008, ouch septembre il a fait plus froid que aout, ouch aujourd'hui à 19h25 il a fait plus froid qu'à 19h24).
    Dernière modification par Damien49 ; 22/09/2009 à 14h27.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  19. #136
    antoine11

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    ben Damien, je ne vais pas reprendre chaque point, on ne va pas en sortir, ça va tourner en rond...
    juste un truc: quand je dis ouvertement que je reprends trait pour trait etc etc, je ne crois pas que ce soit une manifestation typique de mauvaise foi, car par définition, ce serait plutôt clair non?

    Par contre, je n'ai jamais prétendu que TOUT le Groenland ait été vert dans une époque concernant le humains, là, question mauvaise foi, tu fais fort!
    je suppose même que tu connais quand même la localisation des sites où on a trouvé les ruines et tombes(très bien conservées)de ces normands retournés au nord.je n'ai pas sous la main les sources, j'ai cité de mémoire, mais la recherche est facile il me semble....

    pour les autres sources, certaines proviennent même d'acteurs majeurs du GIEC, ou de contestataires démissionnaires (or fired, I don't know), qui d'ailleurs ne contestent parfois "QUE"le mode de fonctionnement des cet organisme, même pas certaines thèses.
    je crois inutile de les citer, car
    a) bcp l'ont déjà été sur ce forum
    b) la plupart, même issues de chercheurs multi publiés (the référence dans le monde scientifique, un peu surfaite quand on voit tous les bidonnages et rétractations qui ont eu lieu ces dernières années, genre le clonage humain coréen), sont systématiquement taxées de non valables, non valides, non sérieuses...

    quand même:
    < * Vicky Pope, responsable des prévisions climatiques du Hadley Center, (UK), très influent au GIEC, a affirmé que " les pertes dramatiques de la glace Arctique résultaient, en partie, des cycles naturels plutôt que du réchauffement climatique du globe. Les rapports préliminaires suggèrent qu'il y a eu beaucoup moins de fonte cette année qu'au cours des années 2007 et 2008." selon le rapport d'un expert présent lors de la conférence qu'on ne peut guère soupçonner de scepticisme climatique. Bien au contraire.
    * Un des top modélisateurs du climat et des océans, Mojib Latif, éminent participant au GIEC, a déclaré que nous pourrions être proches d'entrer dans" "Une ou deux décennies de refroidissement climatique" et ceci à cause de la NAO (North Atlantic Oscillation) qui est rentrée en phase froide.
    * James Murphy, le responsable des prévisions climatiques au Met Office ( l'agence météo anglaise) a établi un lien entre la NAO (North Atlantic Oscillation) et la mousson en Indes, ainsi qu'avec les ouragans dans l'Atlantique et la mer glacée de l'Arctique. " Les océans sont un facteur décisif de la variabilité décennale" a-t-il déclaré.">
    déclarations faites lors du WCC3, consultables en anglais sur le site du même nom...

    bon, et puis zut, les climatologues ne sont ni détenteurs de la science infuse ni de la vérité absolue que je sache, et les autres disciplines sont aussi (ni plus ni moins!)respectables, et utiles pour comprendre ce qui se passe...ou ne se passe pas!
    J'ai été, sur ce forum consulter les liens "pro RC global anthropique", en anglais, et en version longue, pas les abstracts et autres résumés.
    le moins que je puisse dire, c'est que dans la plupart des cas, de la part des auteurs eux même, c'est qu'il y a part au doute avec des formules conditionnelles, les fameux si si si que tu me reproches...

    Envois plutôt des liens où des scientifiques démentent de façon claire et chiffrées les erreurs et errements des divers types de "sceptiques" (moi, je suis plutôt un "dubitatif"), qu'on puisse discuter sérieux au lieu de peler les mickeys entre fantôme électroniques, car ça je n'en vois pas l'intérêt.

    tiens, comment expliquer ça par exemplesource site sciencedaily)


    ScienceDaily: Your source for the latest research news and science breakthroughs -- updated daily
    Science News


    ScienceDaily (Oct. 20, 2008) — Recent mapping of a number of raised beach ridges on the north coast of Greenland suggests that the ice cover in the Arctic Ocean was greatly reduced some 6000-7000 years ago. The Arctic Ocean may have been periodically ice free.


    ”The climate in the northern regions has never been milder since the last Ice Age than it was about 6000-7000 years ago. We still don’t know whether the Arctic Ocean was completely ice free, but there was more open water in the area north of Greenland than there is today,” says Astrid Lyså, a geologist and researcher at the Geological Survey of Norway (NGU).

    ou çà bbc news)

    Melting alpine glaciers are revealing fascinating clues to Neolithic life in the high mountains.

    article où on parle de l'occupation alpine au néolithique, jusqu'à l'époque romaine des hautes altitudes actuellement couvertes de glace, qui en étaient libres en partie à l'époque ...
    (celà devait être du au RC provoqué par l'usage de naphte par les Byzantins pour les feux grégeois à usage militaire ) (pour l'époque romaine bien sur, car au néolithique...)

    Et si je cite R.Lindzen,(près de 250 publications, bardé de titres et récompenses, etc) est ce qu'il sera traité de plaisantin?

    Où les théses et études sur les mesure de gaz piégés dans les carottes de glace, qui concluent à la difficulté de mettre au point un protocole fiable et reproductible pour les analyses de CO et CO2 ?(thèse de Bernard Sophie, lien plushaut sur ce fil)

    Bref, je continue à explorer le sujet, et au vu du compteur de visites, je viens de réaliser que je ne suis pas le seul, mais j'avoue que vous ne m'aidez pas bcp, je rappelle que je ne suis pas venu étaler du scepticisme, mais chercher de l'info solide, pas des réflexions méprisantes.Au passage, je rappelle n'ai jamais fait d'attaque ad hominem,je n'en vois pas l'intérêt, seulement ad rem, contre aucun chercheur, ni forumeur d'ailleurs...
    @

  20. #137
    antoine11

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    si on clique sur réchauffement climatique, on arrive sur l'article de Robert Kandel, qui cite, entres autres choses intéressantes ...les vikings du Groenland (source:... futura science )

    les smileys tristounes qui se greffent sur mes textes ne sont pas de moi, mais probablement une initiative incontrôlable du clavier...
    @

  21. #138
    Damien49

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    Il ne me semble pas avoir fait d'attaque ad hominem, je parle bien sûr aussi en général des gens sceptiques qui veulent contre-dire la "communauté" scientifique (je remet le guillemet car tu ne l'as semble t'il pas vu dans mon dernier message). Je ne parle pas de toi, à moins que tu te considères comme étant ce genre de sceptique.

    Vouloir apprendre c'est bien, mais avoir une opinion et des idées toute faite avant même d'avoir appris, ce n'est pas scientifique et cela oriente tes choix de lectures. Quand je dis "communauté scientifique" ce n'est pas un hasard et c'est lourd de sens en Science depuis qu'on fait de la Science. Toi qui est féru d'Histoire, tu devrais savoir l'Histoire de la méthodologie scientifique avant même de parler de science et bien avant même d'avoir une opinion sur un quelconque sujet scientifique.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  22. Publicité
  23. #139
    antoine11

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    mouais, bon, si on se réfère à la méthodologie scientifique, la théorie du RC global anthropique ne dépasse pas le niveau 2 de l'échelle, à mon avis, pour faire gentil...là, c'est mon coté zététicien qui s'exprime

    allez, où sont les études randomisées positives et contrôlées et incontestables?
    parce que , pour être tout à fait sincère, initialement j'étais convaincu du RC anthropique, il y a maintenant un certain temps, et plus j'ai fouillé la question, plus j'ai été dubitatif...
    alors quand je donne niveau deux , au fond je pense aujourd'hui niveau un, (avis "d'experts", pas de données scientifiques consensuelles)...
    ne crois pas que j'aie abordé ce sujet avec un scepticisme préconçu, au contraire, mon "idée toute faite" (par les médias) était toute autre.
    mais voilà, depuis ce que j'ai lu et retenu m'a fait diamétralement changer d'avis...tout en restant ouvert à d'autres infos, même contraires, du moment qu'elles soient solides et pertinentes...
    je les attends...
    @

  24. #140
    erik

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    je les attends...
    Tu considères donc que les rapports du GIEC ne sont pas un recueil "de données scientifiques consensuelles".

  25. #141
    Damien49

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    mon "idée toute faite" (par les médias) était toute autre.
    mais voilà, depuis ce que j'ai lu et retenu m'a fait diamétralement changer d'avis...
    C'est sûr que si tu ne lis que les 1% de la communauté scientifique qui sont orientés contre les 99% de la communauté scientifique restante, c'est ton problème, mais ne vient pas prêcher dans ce cas ta bonne parole scientifique. Ton opinion ne regarde que toi et ce n'est certainement pas de la Science (avec le S Majuscule s'il vous plait). Bref --> Aurevoir monsieur.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  26. #142
    antoine11

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    Erik, je ne confonds pas consensuel et unanime, mais quand des travaux semblent contredire d'autres travaux, il devrait y avoir au moins débat .

    Damien, "bonsoir", tu me l'as ôté de la touche...je l'aurais juste formulé avec un chouïa d'élégance, mais comme mon fantôme électronique a autant d'amour propre qu'une puce en silicium, pas de problème...
    pour moi, la discussion est finie, vu qu'elle n'a pas débuté.
    je note simplement que tu n'as jamais répondu à aucune de mes questions de façon concrète.
    Dommage, j'aurais aimé avoir des arguments scientifiques, mais peut être n y en a t il pas...

    je voulais juste ajouter qu'il était agréable de lire sur un forum des interventions en français correct, ça change de certains...il manque juste un peu d'esprit d'écoute...
    bien le bonsoir à tous!
    @

  27. #143
    Damien49

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    Disons que tu es agaçant et que "nous" éprouvons une profonde lassitude à répéter 40 000 fois les mêmes choses dans un dialogue de sourd.

    Par exemple :
    Citation Envoyé par antoine11 Voir le message
    mais quand des travaux semblent contredire d'autres travaux, il devrait y avoir au moins débat .
    Mais débat avec qui ? Avec monsieur tout le monde ? Crois-tu qu'il n'y a pas débat au sein de la communauté scientifique ? Et ce ne sont pas des débats du genre "et toi t'en penses quoi ?" Non ce sont des débats scientifiques, argumentés, objectifs avec calculs, confrontations, vérifications etc et sans remettre en question les bases physiques déjà admises... On ne peut pas remettre tout en question pour la simple et bonne raison qu'il y aurait certaines incertitudes et attention aux incertitudes, ce n'est surement pas celles du genre "oups on s'est trompé, en fait c'est le soleil, pardon" Non.

    Je comprend vraiment pas pourquoi, ce que tout le monde admet sans problème pour tout autre science, devrait être différent en climatologie.

    Quant au fait que je ne réponde pas concrètement à tes questions, c'est que je ne veut surtout pas rentrer dans le jeux contraire de ce que je défends. Je laisse ça aux pros, les vrais, les spécialistes. Si tu veux des réponses, lis les rapports du GIEC.
    La météorologie, c'est l'art de prévoir ce qui change tout le temps.

  28. #144
    yves25
    Modérateur

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    Pour compléter ce que dit Damien: nous t'avons déjà répondu ici . Tu ne tiens pas compte des réponses.

    Tu nous ressort Latif et la variabilité infradécennale mais cela a déjà été discuté et ça ne change rien au fond du pb. Alors, on va pas recommencer ce petit jeu.

    Garde donc tes "opinions" !
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  29. Publicité
  30. #145
    satisf

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    Citation Envoyé par satisf Voir le message
    Claude Allègre par exemple ?

    Pardon mais cette perche tendue se devait d'etre saisie (j'ai par contre lus un centième de la totalité de ce fil donc pardon si je suis hors sujet..)
    Je retire ce que j'ai dis parcqu'en fait il a servit de grain de sel, à "m'ennerver", à exercer sur ma conscience une contrariétée (dire qu une chose évidente n'est pas une réalité, pour quelqu'un de cohérent, ba ça a une certaine impact)

    Bref je ne sais pas si il faisait expres mais c'est en effet possible !

    désolé pour le "hors sujet"

  31. #146
    yves25
    Modérateur

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique

    Une chose quand même:
    Citation Envoyé par antoine11 Voir le message
    Yves (concernant le % d'action effective du CO2 dans l'effet de serre):
    <
    L'intérêt de ce débat là est nul ..quoique..: il révèle quand même soit une mauvaise foi , soit une ignorance peu admissible chez quiconque se mêle d'invoquer la science.>

    je ne pense pas que l'intérêt soit nul, car même si il s'avère au final que ça ne change pas grand chose, au point de vue des calculs radiatifs, si on tient compte de la vapeur d'eau, la théorie du RC anthropique est (ou était, ça s'adapte doucement) et la "com" massive qui l'a imposée au public , essentiellement basée sur le CO2 émis par nos activités et qui aurait tout perturbé.
    Hors, si le taux d'action réel du C02 est indifférent ,de 5 à mettons 25%, ça décrédibilise quand même quelque peu le plan com en question.(ce qui ne veut pas dire qu'il n'y a pas problème, juste que ce n'en est pas forcément la cause)

    @

    Tu n'as pas compris du tout.

    Ta question était quelle est la part du CO2 dans l'effet de serre naturel
    et j'ai répondu à cela

    Maintenant, tu parles de l'augmentation de l'effet de serre et ce n'est pas la même chose .
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  32. #147
    yves25
    Modérateur

    Re : Les conséquences du réchauffement climatique



    RAPPEL:
    Bonsoir,

    La manière dont toutes les discussions sur le climat sont utilisées, ou plus exactement détournées de leur fonction première, pose de sérieux problèmes dont la modération est en train de discuter pour trouver une solution aussi équitable que possible. Rappelons que Futura-Sciences veut être un site de vulgarisation scientifique de bon niveau. Son objectif est de donner à chacun, à ceux qui participent aux discussions comme aux milliers de lecteurs non inscrits qui visitent les forums chaque jour, une vision aussi objective que possible de l'état actuel des connaissances avec certes ses limites et ses incertitudes, mais avant tout avec le socle très large des théories et faits clairement établis.

    En conséquence cette discussion est fermée et nous demandons à chacun de s'abstenir pour un temps d'ouvrir de nouvelles discussions sur le réchauffement climatique, ou destinées à y revenir par un moyen détourné.

    Pour plus d'informations sur la position de la modération voir http://forums.futura-sciences.com/en...ns-climat.html

    Nous vous prions de nous excuser pour cet inconvénient momentané.
    L'équipe de Modération.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

Page 5 sur 5 PremièrePremière 5

Discussions similaires

  1. Apaiser les peurs du réchauffement climatique
    Par muller.charles dans le forum Actualités
    Réponses: 177
    Dernier message: 13/01/2010, 10h09
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 22/04/2006, 23h59
  3. Dramatique mise en garde de l'ONU sur les conséquences du réchauffement de la planète
    Par Tenacatita dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/10/2005, 15h20
  4. Réchauffement climatique : les risque clairs ?
    Par cartman dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 191
    Dernier message: 29/08/2005, 17h29