Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 54 sur 54

Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?



  1. #31
    Merfène

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?


    ------

    Autre chose... On parle "bois" alors qu'on devrait parler "biomasse".
    Il y a eu récemment un petit fil de discussion au sujet du bambou Miscanthus giganteus. Mais on peut aussi penser aux tiges de ce satané maïs cultivé sur des milliers d'hectares et à tout un tas d'autres "résidus" agricoles.

    Et concernant le bois, on pense bois-bûche alors qu'un arbre produit aussi des feuilles et des branchettes.
    Tout ça commence à peine à trouver des débouchés via la filière plaquette/granulés.

    Si toute cette biomasse était exploitée au lieu de pourir au sol (bilan carbone identique : zéro), je suis persuadé qu'il y aurait des réserves énergétiques qui permetteraient de voir venir.

    Par exemple, pour le bois, on peut très bien imaginer une exploitation en taillis qui peut très bien convenir à certaines espèces (charme, aulne, chataîgner, ...). une telle exploitation peut très bien alimenter la filière granulés/plaquettes : les arbres sont "récoltés" tous les 20 ans alors que leur diamètre est encore assez petit, puis ils font des rejets de souches qui se développent très vite (le système racinaire est là) et on recommence...
    Peut-être pas tip-top pour les paysages, pas mauvais pour la biodiversité à condition de ne pas en faire une monoculture et production de biomasse très correcte.

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    Titi44

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Je me répète, je serai très méfiant sur toutes ces suggestions d'exploitation, par rapport à la biodiversité. Les vieilles futaies ont déjà vue leur âge de coupe sacrément réduire.

    Le taillis sous futaie a déjà pas le vent en poupe.

    Je vois déjà une proposition ci-dessus pour utiliser le bois mort au sol (impact sur la biodiversité : la cata ! Bilan carbone peut-être mais un écosystème ne se limite pas à ça, loin de là).

    Autre remarque "beaucoup de gens gèrent bien les forêts en france !!" Euh en bon père de famille oui ! Mais avec une perte nette de biodiversité ces dernières décennies et une sacrée réticence à mettre en place des méthodes plus riches en terme de biodiversité et pas beaucoup moins rentables (et je parle pas de la rentabilité à long terme). C'est comme les professionnels du batiment un peu !! Et c'est bien la pression économique qui pousse à ça, donc si la demande augmente, il y aura forcément de la casse ou alors c'est que les mentalités ont enfin sacrément progressé mais autorisez moi un doute.

    Ca avance en certains endroits, c'est vrai. Et y'a des jeunes forestiers super motivés parfois, c'est vrai. Mais on ne peut pas dire que la gestion est satisfaisante, ni que l'on peut y aller et utiliser tout ce bois sans problème.

    Ainsi si tout le monde est d'accord ici pour dire qu'il faut une grande vigilance, rigueur et technicité pour faire les choses vraiment correctement en terme de chauffage et d'isolation, il ne serait pas entendable que la gestion des espaces "naturels" soit considérée comme quelque chose de simple et d'acquis : la biodiversité française se pète la goule et la maitrise technique, en écologie, on en est très très loin.

    NB : on nous dit aussi à tour de bras que les agriculteurs français font bien leur travail avec le souci de leur environnement : restons critiques et techniques !!

  4. #33
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Citation Envoyé par Ancyr Voir le message
    pour répondre à JER75 sur la conso bois de 20 stères.

    (snip)

    En isolant, je pourrai économiser peut être 20 % d'energie soit environ 5 stères de bois à 60 euros le stère. Peanuts à côté du coût d'isolation.
    Je t'enjoins à consulter ma feuille de calcul. Passer de rien dans les murs à une bonne isolation, c'est pas 20% mais 70% en passant d'une température de "confort" de 14°C (brrr...) à une consigne de 18°C (aaaaaahh), et en supposant que toit/fenêtres/sol déjà isolés.
    20 stères/an * 70% * 60 €/stère * 15 ans = 12.600€, le confort en plus.
    Et le coût de l'isolation, faut pas déconner, c'est peanuts vis à vis du fric qu'on claque dans la décoration. Je t'en prie, prends ton temps, fais tes calculs. Tu verras, c'est saisissant.

    ma conso ne semble pas exhorbitante.
    20 stères/an * 1700 kWh/stère /240m2 habitable = 141 kWh/m²/an
    Ce n'est pas exhorbitant, effectivement.
    RT2005: 85kWh/m² (en théorie)
    Le futur label effinergie (minergie à la française) tournera probablement autour de 60kWh/m²/an en rénovation. En tout cas, l'actuel concours en Rhone-Alpes utilise ce chiffre (et 50 pour le neuf).

    ---
    @titi: au lieu de penser à phagocyter le bois mort, on ferait mieux de modifier la filière bois et ses à-côté, afin que le bois soit brûlable ou compostable quand il devient déchet (meubles, BTP, palettes, etc.)
    Dernière modification par Yoghourt ; 27/11/2006 à 21h33.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  5. #34
    Ancyr

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Bjr Yoghourt, c'est la première fois qu'on me sort un chiffre de 70% de gain sur une isolation par l'intérieur. Je m'en vais consulter "le moniteur" pour connaître les chiffres. Si je trouve, j'essaie de faire un résumé.
    Pour le fric que l'on claque dans la déco, je suis d'accord avec toi, c'est un budget important.
    Pour le calcul des KWH, ça me rassure d'autant que mon volume est + important car j'ai des plafonds de 2.65 m et non 2.5 m.
    Bon, je vais fouiner du côté de l'isolation ...

  6. #35
    ludovic 12300

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Citation Envoyé par viveladrôme Voir le message
    Et bien ta maison est isolée aux normes actuelles, donc bien pour les normes actuelles, elle pourrait l 'être forcément mieux et surtout plus écologiquement. Maintenant tu ne nous dis pas ce qu'il y a comme matériaux, alors difficile de répondre.
    Par contre si tu veux aller plus loin, va voir le site de Quisit (le modo) il a une maison passive et là tu comprendras peut etre si ta maison est bien ou pas.
    eh bien en terme d isolation, j ai uen maison en agglo + laine de verre classique avec un mur en briquette rouge + platre. voila pour les murs . dans les combles laines de verres souffles aux plafond.

  7. #36
    Ancyr

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message
    Je t'enjoins à consulter ma feuille de calcul. Passer de rien dans les murs à une bonne isolation, c'est pas 20% mais 70% en passant d'une température de "confort" de 14°C (brrr...) à une consigne de 18°C (aaaaaahh), et en supposant que toit/fenêtres/sol déjà isolés.
    20 stères/an * 70% * 60 €/stère * 15 ans = 12.600€, le confort en plus.
    Et le coût de l'isolation, faut pas déconner, c'est peanuts vis à vis du fric qu'on claque dans la décoration. Je t'en prie, prends ton temps, fais tes calculs. Tu verras, c'est saisissant.


    20 stères/an * 1700 kWh/stère /240m2 habitable = 141 kWh/m²/an
    Ce n'est pas exhorbitant, effectivement.
    RT2005: 85kWh/m² (en théorie)
    Le futur label effinergie (minergie à la française) tournera probablement autour de 60kWh/m²/an en rénovation. En tout cas, l'actuel concours en Rhone-Alpes utilise ce chiffre (et 50 pour le neuf).

    ---
    @titi: au lieu de penser à phagocyter le bois mort, on ferait mieux de modifier la filière bois et ses à-côté, afin que le bois soit brûlable ou compostable quand il devient déchet (meubles, BTP, palettes, etc.)
    Alors, j'ai les chiffres sous les yeux concernant les déperditions de chaleur dans une maison non isolée de type pavillon des années 80.
    Toiture : 30%
    Murs 25%
    pont thermique : 5%
    Fenêtre 13%
    Sols 7 %
    Air renouvelé 20%
    Source : www.isolonslaterre.org. A mon avis, c'est une assoc. financée par le BTP.
    Mon calcul n'était pas totalement superflu. Néanmoins, je suis entrain de regarder les différents isolants extérieurs

  8. Publicité
  9. #37
    ludo b

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Je n'ai pas grand chose à ajouter à la réponse de Yoghourt et qques autres.

    Il est de fait assez clair qu'il existe un risque de voir la filière bois se transformer en énorme jackpot pour qques marchands peu scupuleux.
    C'est avant tout une question d'état d'esprit, y compris pour le consomateur.
    On entend malheureusement trop souvant "j'ai fait le calcul, même si je gaspille un peu ça me revient tjs moins cher que...". C'est la principale préoccupation de bcp de nos concitoyens.
    On ne sort donc pas de la seule approche éconocentrique du problème. Il n'y a, partant de là, aucune légitimité à être surpris par des hausses importantes des prix. Pourquoi le vendeur n'aurait-il pas les même préoccupations?
    Tant que logique sera celle là on aura beau remplacer une énergie par une autre rien ne changera.

    La question des aides d'Etat est également centrale.
    Des études (un lien circulait dans un fil similiaire il y a peu) démontrent bien que ces insitations qui touche le consommateur n'ont aucun effet d'insitation sur les producteurs (les proprio de bois sur pied) car les cout engagés pour sortir le bois du bois sont tels que l'opération reste trop peu rentable, même en tenant compte de la hausse des prix au détail.
    La concurence des gros négociants qui travaillent pour la filière des bois reconstitué ou (et surtout) de la pate à papier est colossale!
    Ludo B
    Tournai (B)

  10. #38
    Ancyr

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Citation Envoyé par ludo b Voir le message
    Je n'ai pas grand chose à ajouter à la réponse de Yoghourt et qques autres.

    Il est de fait assez clair qu'il existe un risque de voir la filière bois se transformer en énorme jackpot pour qques marchands peu scupuleux.
    C'est avant tout une question d'état d'esprit, y compris pour le consomateur.
    On entend malheureusement trop souvant "j'ai fait le calcul, même si je gaspille un peu ça me revient tjs moins cher que...". C'est la principale préoccupation de bcp de nos concitoyens.
    On ne sort donc pas de la seule approche éconocentrique du problème. Il n'y a, partant de là, aucune légitimité à être surpris par des hausses importantes des prix. Pourquoi le vendeur n'aurait-il pas les même préoccupations?
    Tant que logique sera celle là on aura beau remplacer une énergie par une autre rien ne changera.

    La question des aides d'Etat est également centrale.
    Des études (un lien circulait dans un fil similiaire il y a peu) démontrent bien que ces insitations qui touche le consommateur n'ont aucun effet d'insitation sur les producteurs (les proprio de bois sur pied) car les cout engagés pour sortir le bois du bois sont tels que l'opération reste trop peu rentable, même en tenant compte de la hausse des prix au détail.
    La concurence des gros négociants qui travaillent pour la filière des bois reconstitué ou (et surtout) de la pate à papier est colossale!
    Je suis l'auteur de la phrase "j'ai fait le calcul .... ". Je l'ai plus dit par provoc. que par conviction (même si je n'ai pas à me justifier). Hier soir, j'ai fait un rapide calcul en contactant un copain qui a isolé par l'extérieur cet été. J'en aurai pour environ 15 000 euros. A celà je retire, je crois, 25% de crédit d'impôt. En terme d'économie, j'économiserai environ 500 euros/ an (et je suis large). Tu parles de comportement éconocentrique dans les raisonnements mais 15 000 euros c'est une somme importante et tout le monde ne peut pas se permettre de faire des arbitrages sur la seule considération écologique. Beaucoup de gens subissent les hausses (je travaille dans le logement social et je connais le quotidien des gens), ils raisonnent à court terme non pas par choix mais par nécessité.
    Je ferai cette isolation car j'ai la chance de pouvoir me le permettre en faisant 1 façade par an mais pas par intérêt éco. à court terme mais par conviction. J'ai ce luxe.

  11. #39
    ludo b

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Citation Envoyé par Ancyr Voir le message
    Je suis l'auteur de la phrase "j'ai fait le calcul .... ". Je l'ai plus dit par provoc. que par conviction (même si je n'ai pas à me justifier). .
    Tu es UN auteur de cette phrase qu'on entend souvant. Des millions de gens disent ça. Et je comprend qu'on l'entende.
    On peut consdérer que l'isolation soit un luxe. Sauf que c'est un luxe indispensable, en tout cas quil le sera bientot, quand toutes les sources d'énergie seront "impayables". Même le bois. Le fait est que bientot nous n'aurons plus ce choix que nous avons encore. Partant de là ta méthode (isoler petit à petit selon ses moyen) semble être un bon plan.
    Je partage totalement ton avis quand à la répartition des aides. Il faudrait favoriser avant tout l'isolation. Mais comme une fois installée elle ne fait pas vendre (d'énergie) c'est qu'à moitier bon pôur la sacro-sainte croissance
    Un bon système serait de créer des micros crédit pour l'isolation, à des taux très préférentiels. Car le crédit d'impot c'est bien mais il faut d'abord allonger, et tout le monde ne peut pas le faire.
    Ludo B
    Tournai (B)

  12. #40
    Ancyr

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Citation Envoyé par ludo b Voir le message
    Tu es UN auteur de cette phrase qu'on entend souvant. Des millions de gens disent ça. Et je comprend qu'on l'entende.
    On peut consdérer que l'isolation soit un luxe. Sauf que c'est un luxe indispensable, en tout cas quil le sera bientot, quand toutes les sources d'énergie seront "impayables". Même le bois. Le fait est que bientot nous n'aurons plus ce choix que nous avons encore. Partant de là ta méthode (isoler petit à petit selon ses moyen) semble être un bon plan.
    Je partage totalement ton avis quand à la répartition des aides. Il faudrait favoriser avant tout l'isolation. Mais comme une fois installée elle ne fait pas vendre (d'énergie) c'est qu'à moitier bon pôur la sacro-sainte croissance
    Un bon système serait de créer des micros crédit pour l'isolation, à des taux très préférentiels. Car le crédit d'impot c'est bien mais il faut d'abord allonger, et tout le monde ne peut pas le faire.
    Je partage ton avis sur des taux préférentiels pour le crédit pour isoler. Mais sachant celà, est ce que les pros de l'isolation ne seraient pas "tentés" de faire grimper les tarifs avec les hausses de la demande comme pour le bois ?. Il est vrai qu'une isolation est posée pour logtemps alors que l'on a besoin d'énergie tous les ans.
    Si seulement on n'avait pas "politisé" l'écologie et réagit il y a 20 ans mais c'est un autre débat ...

  13. #41
    Titi44

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Oh ça aurait été une bonne chose de réagir il y a 50ans (là je pense à d'autres sujets d'écologie : phytosanitaires et destruction des habitats... mais c'est autre débat comme tu dis).

  14. #42
    ludo b

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Citation Envoyé par Ancyr Voir le message
    Je partage ton avis sur des taux préférentiels pour le crédit pour isoler. Mais sachant celà, est ce que les pros de l'isolation ne seraient pas "tentés" de faire grimper les tarifs avec les hausses de la demande comme pour le bois ?. Il est vrai qu'une isolation est posée pour logtemps alors que l'on a besoin d'énergie tous les ans.
    Si seulement on n'avait pas "politisé" l'écologie et réagit il y a 20 ans mais c'est un autre débat ...
    Les marchés sont complexe, la plupart du temps.
    Prends par ex les isolants écolo (chanvre, laine de mouton...).
    Le fait que la demande soit faible, donc que la distribution soit marginale ne va pas dans le sens d'une baisse des prix. En même temps certains matériaux dont "personne ne veut" peuvent voir leur prix rester bas si et seulement si leur production n'a pas engager un cout significatif (il est considéré comme une sorte de rébut peu valorisé car peu demandé).
    Une demande plus importante va permettre, dans la majorité des cas, de diminuer le prix "unitaire" grace à l'optimisation production/distribution. Mais jusqu'à un certain point seulement. Car si la demande dépasse l'offre tout laisse penser que les prix vont flamber.
    On voit bien que pour les pros du batiment ce qui compte n'est pas temps de vendre plus de (bonne) isolation. Ce qui les intéresse particulièrement c'est de vendre plus d'isolations à forte valeur ajoutée en ceci qu'elle rapporte un max pour un travail min. Sur ce point les fameux "isolants minces" sont le pain bénit qu'il attendait depuis longtemps. La facilité et la rapidité de pose, combinée à des marges importante sur le matériau lui même permettent de dégager des bénéfices importants. Par contre il n'y a rien a en attendre au niveau de l'isolation (cf post et liens dédiés à ce sujet).
    Deux chantiers sur trois que je vois un peu partout comporte ces isolants minces. Les fournisseurs tiennent tous le même discours séduisants "ça vaut 20cm de laine de roche". Certains de ces fournisseurs étant des mainsons "sérieuses" avec une grosse influance sur les entrepreneurs...on en sort pas et on à même l'air d'un matien si on met en doute ce baratin.
    Dans qques années, quand les pigeons se rendront compte "pour de vrai" que ça isole rien du tout en conditions réelles (en labo ça marche mais les conditions n'ont rien avoir avec la réalité d'un batiment, c'est là qu'est l'arnaque, et le coup de génie des concepteurs/distributeurs) il sera TROP TARD, les investissements seront fait, avec en retour un tas de mécontants qui contineront à payer de grosses factures énergiétiques alors qu'on leur avait promis qu'un investissement dans l'isolation serait rentable. Encore un délire d'écolo qui diront.
    Et oui on marche sur la tête. Je parie même qu'à trop dénoncer l'arnaque on pourrait se retrouver poursuivit en justice vite fait car le truc est omologué, officiellement "ça marche".
    Ludo B
    Tournai (B)

  15. Publicité
  16. #43
    BioTop

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Citation Envoyé par Titi44 Voir le message
    Oh ça aurait été une bonne chose de réagir il y a 50ans (là je pense à d'autres sujets d'écologie : phytosanitaires et destruction des habitats... mais c'est autre débat comme tu dis).
    Tu en connais beaucoup qui vont chez le toubib avant d'être malade ?

  17. #44
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    d'où l'utilité de la visite médicale pro (le contrôle technique des bonshommes et gentes dames)
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  18. #45
    Titi44

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Citation Envoyé par ludo b Voir le message
    . Je parie même qu'à trop dénoncer l'arnaque on pourrait se retrouver poursuivit en justice vite fait car le truc est omologué, officiellement "ça marche".
    Ba c'est ce qui vient d'arriver avec le purin d'ortie ! Les 3 litres vendus par an agaçaient les méga industriels du toutcequibouge-icide alors ils ont causé aux copains politiques et zou : interdit l'purin d'ortie.

    Là au moins ça atteint un stade où on est obligé d'en rigoler... c'est déjà ça

    J'avoue je m'éloigne du technique mais l'anecdote vaut son pesant de cacahuètes, alors j'ai pas résisté .
    promis... le ferai pu !


    PS : à Biotop : ce qui est triste c'est qu'il y a cinquante ans (disons 40) , y'avait déjà des symptomes, des gens qui savaient et des gens pour le dire !!! Le problème c'est qu'on veut absolument pas se soigner on dirait.
    Dernière modification par Titi44 ; 30/11/2006 à 13h19.

  19. #46
    Ancyr

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    J'ai passé un bts agri en 1990, ça fait quand même 16 ans et déjà à cette époque les pb énergétiques, les pollutions par les nitrates, les surdosages d'engrais et de produits phyto étaient connus depuis longtemps.
    Sans parler de militantisme exarcerbée de certaines associations, des scientifiques non cooptés par des firmes chimiques tiraient la sonnette d'alarme mais peu d'écho. Il y a un lobbying très puissant des agro industries, des syndicats agricoles des industries chimiques (Bayer, BASF ...). Une petite anedocte sur le lobbying. quand l'apartam est apparu, l'industrie sucrière s'est trouvée prise de cours. Ils ont monté des dossiers pour prouver (test scientifique à l'appui validé par des pros) qu'il était cancérigène. Les ventes ont chuté et l'industrie a eu le temps de réagir et d'en fabriquer. Depuis, il n'est plus cancérigène ...

  20. #47
    BioTop

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Il faut arrêter avec la théorie du complot, c'est tellement plus simple de renvoyer la faute sur les autres...
    j'avoue moi que pendant des années je n'ai pas pris le temps de me poser les bonnes questions.. Certe je m'en posais d'autre.. du style
    -Vaut-il mieux élever mes enfants en ville ou à la campagne?
    -Est-ce qu'un Pentium III est mieux qu'un Celeron ?
    -Faut-il s'engager dans la gestion municipale ou rester un simple observateur?
    -et plein d'autres question futiles...

    J'avoue aussi être négligeant et quelquefois attendre d'y être obligé pour faire une démarche ou consulter un médecin... j'ai également attendu que le carburant soit hors de prix pour me plier aux contraintes du covoiturage...

    Par contre, ce qui a motivé ma démarche éconologique, ce n'est pas un besoin personnel, mais la préocupation au départ de ne dépenser l'argent public qu'à bon escient et ensuite, de réaliser pour mes enfants des logements les plus économes possibles tant en énergie et qu'en terme d'impact sur l'environnement. Environnement que je leur ai emprunté pendant 50 ans. (et un peu pourri, il faut bien le dire !)

  21. #48
    Ancyr

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Citation Envoyé par BioTop Voir le message
    Il faut arrêter avec la théorie du complot, c'est tellement plus simple de renvoyer la faute sur les autres...
    j'avoue moi que pendant des années je n'ai pas pris le temps de me poser les bonnes questions.. Certe je m'en posais d'autre.. du style
    -Vaut-il mieux élever mes enfants en ville ou à la campagne?
    -Est-ce qu'un Pentium III est mieux qu'un Celeron ?
    -Faut-il s'engager dans la gestion municipale ou rester un simple observateur?
    -et plein d'autres question futiles...

    J'avoue aussi être négligeant et quelquefois attendre d'y être obligé pour faire une démarche ou consulter un médecin... j'ai également attendu que le carburant soit hors de prix pour me plier aux contraintes du covoiturage...

    Par contre, ce qui a motivé ma démarche éconologique, ce n'est pas un besoin personnel, mais la préocupation au départ de ne dépenser l'argent public qu'à bon escient et ensuite, de réaliser pour mes enfants des logements les plus économes possibles tant en énergie et qu'en terme d'impact sur l'environnement. Environnement que je leur ai emprunté pendant 50 ans. (et un peu pourri, il faut bien le dire !)
    Ce n'est pas la théorie du complot, je ne suis pas parano., et je suis plutôt du genre à prendre mes responsabilités qu'à les rejeter. Mais il existe un environnement éco. et des enjeux qui, semble t'il, dépassent un peu tout le monde. Qui a commencé, quand et comment, je doute qu'une réponse simple soit trouvée. Une chose est sure, il ne faut pas que ça finisse mal. J'ai pas attendu la montée du pétrôle pour rationnaliser mes déplacements même si je gaspille encore de l'essence pour rien. Je vais acheter des cadeaux de Noël pour ma fille et que de gachis entre aller faire les courses, défaire les nombreux emballages, les porter à la dechetterie, retourner au magasin car un jouet ne fonctionne pas, redéfaire l'emballage, re dechetterie, etc ... Suis je coupable ?, suis je responsable ?, suis je trop passif ?, dois je rejeter les idées cadeaux ? (et je fais gaffe à ne pas acheter des jouets gadgets), suis je bête ?, En achetant des cadeaux, je pollue, en faisant plaisir à ma fille, je participe à la dégradation de son environnement mais je participe à la vie éco. de ma petite ville en achetant local. Que de questions !!!

  22. Publicité
  23. #49
    Titi44

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Je ne parlais point de complot non-plus.

    Mais même si on fait des efforts, si les assos, militent, démontrent, manifestent, proposent, ce sont les décideurs qui auront un impact important.

    Pour la sécurité routière ils ont tranché, pour le tabac ils tranchent, pour bien des choses il y a des réglements stricts. Mais les gens qui ont été au pouvoir jusqu'à aujourd'hui ont eu le coeur toujours plus proche des gros sous-sous que de l'environnement : et donc plus proches des gros lobbys que des durables, écolos, bio, etc... : c'est pas un complot : c'est juste un choix, une culture, et un ramassis de .... .

    Mais penser ça n'empêche pas de continuer à faire des efforts soi-même et de militer : pas de souci !

    C'est la luuuuu .......

  24. #50
    BioTop

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Citation Envoyé par Titi44 Voir le message
    ce sont les décideurs qui auront un impact important
    C'est là que tu te goures....
    Crois-tu qu'il y a ne serait-ce 15 ou 20 ans, quelqu'un qui aurait parlé de réchauffement climatique, de réduction drastique de la consommation des logements, de mettre en place des lambes basses consommation aurait été élu pour mettre en route un tel programme....
    Bien sûr que non! On l'aurait traité de fou, certe de vert, mais fou!
    il ya 30 ans crois-ttu qu'une personnalité qui aurait préconiser de mettre des radars automatiques sur toutes les routes et d'interdire la cigarette dans tous les lieux publics aurait été élu pour mettre en route un tel programme....Bien sûr que non! On l'aurait traité de fou, de fou et de facho!

    Alors je ne dis pas qu'il n'y a pas un peu de chantage à l'emploi de certains industriels.... Mais quoique tu en penses, on a la plupart du temps la politique que l'on mérite...

  25. #51
    Titi44

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Citation Envoyé par BioTop Voir le message
    Alors je ne dis pas qu'il n'y a pas un peu de chantage à l'emploi de certains industriels.... Mais quoique tu en penses, on a la plupart du temps la politique que l'on mérite...
    Cool : je me goure pas alors, parce qu'on est d'accord là-dessus. En fait, c'est une boucle complexe : les élus décident (ce que je disais) mais monsieur tout le monde les élit (ce que tu dis).

    Par-contre les lobbys, c'est pas un peu d'action, c'est beaucoup. Mais les environnementalistes aussi ont leur lobby (avec des salariés à Bruxelles concrètement) mais pas du tout le même nombre et pas du tout les mêmes budgets . Maintenant je suis aussi d'accord pour dire que le lobby ne modifie pas radicalement ce que l'élu a dans le coeur (d'où en effet l'importance du vote de Monsieur tout le monde).

    Y'a pas à tortiller : quand tu te demandais s'il fallait s'engager dans le conseil municipal, ba oui en fait . Mais pas si sûr qu'on soit élus justement !

    Un des soucis c'est peut-être que les gens bien cherchent pas le pouvoir ! Et inversement ! Ouh la on s'barre philo et démocratie

    ++
    Dernière modification par Titi44 ; 01/12/2006 à 10h58.

  26. #52
    Ancyr

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Citation Envoyé par Titi44 Voir le message
    Cool : je me goure pas alors, parce qu'on est d'accord là-dessus. En fait, c'est une boucle complexe : les élus décident (ce que je disais) mais monsieur tout le monde les élit (ce que tu dis).

    Par-contre les lobbys, c'est pas un peu d'action, c'est beaucoup. Mais les environnementalistes aussi ont leur lobby (avec des salariés à Bruxelles concrètement) mais pas du tout le même nombre et pas du tout les mêmes budgets . Maintenant je suis aussi d'accord pour dire que le lobby ne modifie pas radicalement ce que l'élu a dans le coeur (d'où en effet l'importance du vote de Monsieur tout le monde).

    Y'a pas à tortiller : quand tu te demandais s'il fallait s'engager dans le conseil municipal, ba oui en fait . Mais pas si sûr qu'on soit élus justement !

    Un des soucis c'est peut-être que les gens bien cherchent pas le pouvoir ! Et inversement ! Ouh la on s'barre philo et démocratie

    ++
    T'as raison Titi, on file tout droit vers de la philo-politico-écolo-economico. En levant les yeux et en lisant le titre de la discussion, on s'aperçoit que l'on a légèrement dévié ... Cela prouve que c'est un sujet au combien complexe et passionnant étant donné la diversité des points de vue alors que nous sommes tous d'accord sur la finalité mais il y différents chemins pour y arriver. Pour ma part, une chose est sure, c'est qu'il faut se battre pour y arriver et il reste tant à faire ne serait ce qu'au niveau local. Est ce que les petits ruisseaux font les grandes rivières ???

  27. #53
    cmi

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    Citation Envoyé par Zarcobx Voir le message
    Alors voilà, j'étais le premier convaincu du bien fondé de l'utilisation du bois comme énergie mais j'ai vu l'émission "Capital" sur M6 hier soir et j'avoue être resté perplexe...

    En gros l'émission démontrait que le bois était "pour le moment" le chauffage le plus économique et écologique mais que la demande se faisant de plus en plus forte, les prix flambaient, et l'approvisionnement posait de gros soucis.

    Et là le reportage suivant un négociant bois dans sa recherche de bois à revendre avec les conclusions suivantes:
    - Les prix flambent car les ventes de bois de chauffage sont régulées en fonction de la capacité des forêts françaises. On nous montrait dans le reportage une vente aux enchères qui n'avait lieu que 2 fois par an, avec une limite à 60 000 stères. La plupart étant emportées par l'industrie du papier à des prix sans cesse à la hausse.
    - Pour s'approvisionner, les néogiciants vont en Europe de l'est !!!!!!!!!! Lituanie, Pologne, etc...Résultat, un bois aussi cher voire plus cher qu'en France avec le cout du transport, et une concurrence rude avec les autres pays Européens qui veulent aussi du bois.

    Alors quelle est la réalité dans tout ça ?????
    Franchement, quand je vois les perspectives qui semblaient se dégager, c'est à se demander si dans 2 ans, se chauffer au bois ne reviendra pas plus cher que les autres modes de chauffage.

    D'ou l'intérêt encore plus grand de mettre le paquet sur l'isolation pour éviter d'avoir à se poser trop de question sur le choix du chauffage dans l'avenir...

    Mais j'avoue que ce genre de reportage peut faire peur à ceux qui envisageaient un chauffage au bois exclusif comme 1/6 des foyers Français.
    Bonjour,je ne suis tout à fait d'accord avec vous,les médias ne donnent pas forcément une image réelle d'une situation mais plutôt les grandes lignes,comme les politiciens avec les mensonges en plus concernant ces derniers,il est prouvé que le bois de chauffage en France est abondant du simple fait que la forêt Francaise augmente de superficie régulièrement,de plus l'industrie du papier n'utilise pas forcément les mêmes bois que celle du chauffage,n'oubliez pas non plus que 90 % de la francaise est privée,je vis dans un milieu rural ou le chauffage au bois est courant ,aucun problème d'approvisionnement n'à été signalé,si vous parlés des entreprises de vente de bois de chauffage il faut faire très attention car ce sont souvent des bois coupés tout au long de l'année alors que la coupe et la préparation du bois de chauffage exige certaines règles,il est certain qu'elle fonctionnent en flux tendu car la demande est devenue tellement forte en quelque années qu'elle n'ont pas eu le temps de stocker ce qui est pratiquement obligatoire pour garantir un bon produit, il est certain que l'administration voudrait réglementer ceci en installant une pseudo certification NF uniquement pour prélever encore plus de fric aux gens(rien d'autre), a titre indicatif un stère de bois correspond en valeur énergétique à 160 litres de fioul faites le compte ,dans ma région(74) le stère sec de deux ans scié en 50 coute environ 60 euros

  28. #54
    Buddhi

    Re : Chauffage Bois : Est-ce une solution d'avenir ?

    bonjour chez vous

    Je pense que les solutions d'avenir sont celles qui d'une part:
    Ne polluent pas la planéte et d'autres part N'obligent pas a provoquer une guerre pour se ravitailler.

    Accesoirement etre dépendant d'une energie est comme vous le savez couteux et même ruinant (nous sommes esclaves de l'energie alors que ca devrait etre l'inverse!) Donc l'energie dite 'libre' n'est pas une priorité mais un devoir, ce qui est necessaire est rarement prudent.

    Ah mince, ceux qui financent les chercheurs sur le libre sont ceux qui détiennent l'energie payante... ben c'est pas demain demain la veille que le 'libre' va voir le jour) Pourquoi devrait t'il naitre puisque le monde se contente, d'etre dépendant ?

    Paix et plein de bonnes pensées

  29. Publicité
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Chauffage d'avenir : bois ou solaire?
    Par bibice dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 51
    Dernier message: 25/06/2008, 16h23
  2. Besoin pour une solution chauffage et ECS
    Par JulesR dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 18
    Dernier message: 28/07/2007, 17h07
  3. Le plasma froid, une solution d'avenir en hygiène hospitalière ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/02/2007, 15h29
  4. la géothermie est elle une réelle solution d'avenir
    Par aurétpe1ereS dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/12/2006, 18h24
  5. le chauffage central au bois est il compatible avec l'ornemental?
    Par r17777 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 25
    Dernier message: 29/03/2006, 17h48
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...