Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 84

Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ?



  1. #31
    pulligny

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???


    ------

    Bonjour,
    Pour ma part, je recherche toujours la réponse à une question bête : "comment faites vous pour avoir 0 pont thermique au niveau des fondations. Isoler les fondations sur 1m (encore faut-il avoir des fondations à 1m) permet tout juste à d'atteindre la limite hors gel du sol. Donc comment faites vous pour que ce flux ne remonte pas par le contact béton/sol???
    Sinon, je ne n'insisterai pas sur ce point mais il est tout à fait possible de faire une maison avec des besoins energétiques très faibles avec de la monomur brique: une isolation ciblée, une masse inertielle conséquente, etc... Il n'y a pas de solution unique mais des solutions adaptées à chaque projet, surtout quand on fait du climatique ou bioclimatique. cf notre site pour ceux que cela intéresse.
    A+

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    Chammy

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Les ruptures de ponts thermiques au pied des murs ne peuvent être évités qu'avec des matériaux qui répondent à la fois à un critère de charge (sous le pied du mur, la charge est maximale) et un critère d'isolation.

    Premier critère : quel système constructif choisit-on ?
    En cas de structure légère, type bois, le problème est assez facile à règler : il suffit que la structure bois contenant l'isolant "de sol" surplombe la pente naturelle du terrain, pour réaliser une structure homogène, y compris thermiquement.

    En cas de structure lourde, le problème est plus difficile à contourner (cf. ci-dessous)

    Deuxième critère : quelle est l'exigence quant à l'absence de solution de continuité thermique ?
    Celle-ci doit être cohérente avec le reste de l'isolation. Inutile de se lancer dans des frais si c'est pour placer quinze cm de laine de bois, ou équivalent. On peut se contenter de demi-mesures si l'on isole moyennement : notamment en appliquant des couches isolantes sur les faces interne et externe des murs de soubassement, et en rendant la face interne jointive à l'isolation de sol. La hauteur des murs de soubassement fait office d'épaisseur "isolante" en ce cas.

    Si l'on veut éviter à tout prix les ponts thermiques au pied des murs, deux solutions.

    La première : la répartition des charges par radier. Ceci permet de choisir des isolants moins résistants à la contrainte de charge pour l'isolation de sol. Cette solution permet en outre de réaliser un contournement par l'isolant du pied du mur, quand celui-ci n'est pas placé en bord de radier. L'isolant extérieur peut alors être raccordé à l'isolant de dessous le radier. Et le pont thermique est évité.

    La deuxième : les quelques solutions autorisant une charge ponctuelle. Peu de matériaux répondent à cette exigence. Perso, je ne connais que le verre cellulaire (honnête comme isolant mais cher) et le béton cellulaire (moyen pour les 2 critères mais hygroscopique... donc à éviter en cave). Ces matériaux coupent le pont thermique.

    La plupart de ces solutions ne sont pas très "écologiques". Mais il faut aussi réaliser qu'épargner des calories lors du chauffage des bâtiments est beaucoup plus rentable pour l'environnement que de se couper de tout isolant moins "naturel". Dans une nouvelle construction "correctement" isolée selon les critères actuels, la part de l'énergie grise représente, après 20 ans de chauffage, entre 8 et 20% de l'énergie totale dépensée. Dans une maison passive, on peut monter à 25-30 %. Tous les isolants, même non écolo, valent donc mieux qu'une consommation énergétique : celle-ci, même de faible importance, est à l'évidence plus polluante que le plus polluant des isolants.

    Donc, redoublons d'efforts : vive l'isolation (plus il y en a, mieux c'est) et sus aux ponts thermiques...

    Quant à la question de makabanokanada concernant le raccord de l'isolation du haut du mur avec l'isolation du toit, ça ne pose en général pas de problème de conception mais bien de réalisation : il vaut mieux poser l'isolant par l'extérieur et le raccorder à l'isolant sous charpente AVANT la pose de la couverture. Sinon, bonjour les contorsions pour rendre jointives ces deux isolations, et, en général, bonjour les ponts thermiques.

  4. #33
    lustiot

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Citation Envoyé par pulligny Voir le message
    Bonjour,
    Pour ma part, je recherche toujours la réponse à une question bête : "comment faites vous pour avoir 0 pont thermique au niveau des fondations.
    Construire sur pilotis !!!



    Ok je sors...

  5. #34
    lustiot

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Citation Envoyé par Roland77 Voir le message
    Une maison climatique (ou bio-climatique), voir même conventionnelle amélioré dans le sens de la climatique , aura une période de chauffage bien plus courte ... et un besoin annuel bien plus faible...



    Bon je m'y perds un peu mais je n'ai pas encore les fameux livres cités que je vais demander au Père Noël.

    Une maison conventionnelle améliorée climatique pourrait peut-être me satisfaire. Je suppose que ce serait un bon compromis économique. Mais cela suppose quoi ?
    Quel est le minimum à respecter ?.
    Ca pourrait être un compromis mais je pense que si tu t'interesse tu iras par toi meme plus loin

    La Climatie a des règles "de bases" qui permettent d'eviter les erreurs :
    - respecter la repartition des vitrages selon l'orientation (ex : limiter au maxi au nord, en mettre le maxi au sud)
    - respecter la topologie du terrain pour s'abriter des vents dominants
    - se servir du soleil en hiver pour se chauffer passivement, s'en protéger passivement l'été avec des casquettes ou des debortds de toi..
    - organiser logiquement les pieces de vie au sud les autre au nord poru faire tampon
    - etc...

    JP Oliva t'en dira bien plus et te fera progresser dans ta démarche...

    Bon courage

  6. #35
    LULUX

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Bonjour,

    D'abord un petit mot pour craos :

    Je trouve qu'en bioclimatisme certains dogmes vont dans une mauvaise direction, en particulier la tendance à souvent vouloir sous-vitrer les façades autres que sud. En effet c'est négliger complètement les hommes qui vivent dans les maisons et pour lesquels ces maisons doivent être conçues.

    Pour commencer nous avons besoin de lumière, y compris dans les pièces nord et est. D'autre part les pièces disposant d'ouvertures sur plusieurs façades jouissent d'un éclairement beaucoup plus uniforme que les autres ce qui permet souvent de se dispenser d'éclairage artificiel même les jours les plus gris et donc d'économiser plus d'énergie

    Ensuite mieux vaut isoler correctement sans ponts thermiques et vitrer que laisser 2 % de ponts thermiques et supprimer ou réduire les fenêtres, cela à tous points de vue : consommation énergétique, confort, qualité de l'habitat.

    Enfin j'avoue que je suis devenu un peu allergique aux discours visant à limiter / supprimer les fenêtres.

    Voilà, tu comprends sans doute mieux ma réaction.

    Pour l'isolation des fondations une des bonnes solutions est de poser un rang de foamglass (verre cellulaire), certes pas écolo du tout mais très résistant à la compression, au niveau de l'isolation de la dalle (dessus ou dessous selon les cas) dans les murs périphériques. Pour les structures légères comme les mob on peut aussi utiliser du béton cellulaire. Cela permet en outre la continuité de l'isolation en cas d'isolation estérieure.

    Et pour makabanokanada il faut que l'isolation soit continue entre mur et toit. En cas de combles perdus tu peux faire comme pour les fondations : poser un bloc isolant sur la périphérie pour assurer la jonction avec l'isolant en vrac déversé dans les combles.

    Et pour Roland77 mes encouragement à construire bioclimatique. C'est en élargissant le cercle aujourd'hui trop restreint à mon goût des convaincus qu'un jour peut-être la construction de masse et ses intervenants nous entendra.... J'espère que les polémiques ne perturbent pas ta lecture.

    D'ailleurs je trouve qu'il serait bon de cesser ces puérilités qui ne font pas avancer le débat et même le décrébilisent aux yeux de certains lecteurs, ce qui n'est clairement pas notre but...

    A bon entendeur...

  7. #36
    Linn

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Bonjour
    Concernant la polémique des fenêtres chère à Lulux, je ne trouve pas qu'il y ait incompatibilité entre l'éclairage à la lumière naturelle et la règle du "pas de fenêtre au nord" à condition bien sûr que l'orientation du terrain et les règles du POS le permettent. Cela demande un effort au niveau de la conception, c'est tout.
    Par exemple, nous aimons les grandes baies vitrées, et nous avons orienté le salon/salle à manger vers le sud. Nous nous sommes arrangés pour n'avoir pas de fenêtres au nord-ouest (coté pluie): toutes les pièces ont de grandes baies à l'ouest ou à l'est. Et nous avons beaucoup réfléchi sur les pans de toiture de façon à ce que toutes les pièces aient au moins une fenètre pour supprimer tous les velux source de déperdition. Pour autant, notre maison ne ressemblera pas à une boîte à chaussures. Elle sera très claire, avec beaucoup de vitrages et j'espère sans trop de ponts thermiques!
    J'avoue être un peu perdue en ce qui concerne l'isolation des fondations, peut-être pourrez vous m'éclairer?
    Nous allons construire une mob sur un sous sol en béton semi-enterré. Il y aura une isolation sous la dalle du rez de chaussée. Serait-il nécéssaire d'isoler le soubassement enterré? Comment? La différence se justifie-t-elle face à un coût somme toute élevé? Ne vaut-il pas mieux augmenter l'épaisseur de l'isolant sous la dalle?

  8. Publicité
  9. #37
    pulligny

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Citation Envoyé par Chammy Voir le message
    Si l'on veut éviter à tout prix les ponts thermiques au pied des murs, deux solutions.

    La première : la répartition des charges par radier. Ceci permet de choisir des isolants moins résistants à la contrainte de charge pour l'isolation de sol. Cette solution permet en outre de réaliser un contournement par l'isolant du pied du mur, quand celui-ci n'est pas placé en bord de radier. L'isolant extérieur peut alors être raccordé à l'isolant de dessous le radier. Et le pont thermique est évité.

    La deuxième : les quelques solutions autorisant une charge ponctuelle. Peu de matériaux répondent à cette exigence. Perso, je ne connais que le verre cellulaire (honnête comme isolant mais cher) et le béton cellulaire (moyen pour les 2 critères mais hygroscopique... donc à éviter en cave). Ces matériaux coupent le pont thermique.
    Bonjour et merci de vos réponses. J'avais bien connaissance des solutions proposées mais peut-on vraiment isoler sous le pied du mur. N'existe-t-il pas un risque pour la structure du batiment?? Et existe-t-il un maçon qui accepte de faire ce type de travail, sachant que à mon avis, il faut dans ce cas renoncer à la garantie décennale.

  10. #38
    Roland77

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Pour moi je n'ai pas trouvé de polémiques dans les dialogues précédents. Juste un peu d'humour dans une confrontation d'idées.
    Pour l'isolation : je compends l'intérêt d'isoler à l'extérieur avec toutes les difficultés évoquées de raccordement pour fabriquer "un caisson isolant".
    Dans ce cas que met-on à l'intérieur des murs ?

  11. #39
    craos

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Et avec des fondations sur plot?
    Il y a peut être moyen de passer des isolants sous les longrines.
    Donc on limite seulement le pont thermique au niveau du plot?

    Bonne idée ou pas?

  12. #40
    Merfène

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Citation Envoyé par Roland77 Voir le message
    Dans ce cas que met-on à l'intérieur des murs ?
    Ben... pourquoi veux-tu y mettre quelque chose ??

    Ne le prend surtout pas mal mais je trouve que c'est dramatiquement symptomatique de la manière dont certains dogmes (pourtant absurdes) sont ancrés dans l'esprit de la majorité de nos concitoyens...
    Selon le mur que tu as, il suffit de faire un enduit de finition pour l'esthétique et c'est tout. Un enduit à la terre ou à la chaux, ou bien des plaques de placo et un coup de peinture, par exemple.

    Ceci dit, c'est vrai pour des murs massifs. Si tu devais faire le choix d'une maison à ossature bois, il faut alors prévoir des masses inertielles à l'intérieur du volume d'habitation et une manière d'en obtenir c'est de doubler les/des murs du côté intérieur avec des matérieux lourd (briques de terre cuite, de terre crue, pierre, ...).
    Mais la question de l'inertie du logement est un autre sujet que tu découvriras également dans les bons livres cités en référence.


    Quant à la question de l'isolation des fondations, je ne sais pas s'il est possible de supprimer tous les ponts thermiques mais si en France, on prenait déjà l'habitude d'isoler les fondations jusqu'à 1 mètre de profondeur par exemple, ce serait déjà pas mal du tout. Le sol n'est pas non plus le point de déperdition principal.

  13. #41
    Roland77

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Bonsoir Merfène.
    Pour les murs intérieur, je ne voulais pas parler d'isolation.
    mais j'ai quand même la réponse.
    Merci.

  14. #42
    LULUX

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Bonsoir,

    Je suis bien d'accord avec Merfène concernant "l'intérieur des murs" et aussi sur la crucialité de murs intérieurs massifs (ie. innertiels) dans une mob.

    A propos des fondations il est possible de supprimer tous les ponts thermiques. L'isolation périphérique jusqu'à 80 cm suffit en Alsace, Lorraine, Franche-Comté et nord, ailleurs 60 cm suffisent sauf en montagne, cas particulier à considérer en fonction de l'exposition et de l'altitude.

    Mais l'isolation périphérique n'est pas à elle seule suffisante, il faut aussi considérer le mode de chauffage et l'inertie souhaitée en fonction du type d'occupation de la maison... Bref il faut avoir un peu avancé dans le projet, en tout cas concernant l'implantation et le système constructif.

  15. Publicité
  16. #43
    pulligny

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Citation Envoyé par LULUX Voir le message
    A propos des fondations il est possible de supprimer tous les ponts thermiques. L'isolation périphérique jusqu'à 80 cm suffit en Alsace, Lorraine, Franche-Comté et nord, ailleurs 60 cm suffisent sauf en montagne, cas particulier à considérer en fonction de l'exposition et de l'altitude.
    A ces profondeurs, tu ne supprimes pas tous les ponts thermiques avec une isolation périphérique. Tu es juste en limite hors gel.
    A+

  17. #44
    LULUX

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Bonjour,

    Je vois que j'ai dû mal m'exprimer.

    Avec une isolation périphérique jusqu'à 60 à 80 cm de profondeur + une rupture thermique dans les murs de fondation (foamglass ou béton cellullaire) + une isolation de la dalle (dessus ou plutôt dessous en bioclimatique pour garder l'inertie) tous les ponts thermiques sont supprimés.

    Cordialement,

  18. #45
    Paillafond

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Citation Envoyé par Chammy Voir le message
    Les ruptures de ponts thermiques au pied des murs ne peuvent être évités qu'avec des matériaux qui répondent à la fois à un critère de charge (sous le pied du mur, la charge est maximale) et un critère d'isolation.

    Premier critère : quel système constructif choisit-on ?
    En cas de structure légère, type bois, le problème est assez facile à règler : il suffit que la structure bois contenant l'isolant "de sol" surplombe la pente naturelle du terrain, pour réaliser une structure homogène, y compris thermiquement.

    En cas de structure lourde, le problème est plus difficile à contourner (cf. ci-dessous)

    Deuxième critère : quelle est l'exigence quant à l'absence de solution de continuité thermique ?
    Celle-ci doit être cohérente avec le reste de l'isolation. Inutile de se lancer dans des frais si c'est pour placer quinze cm de laine de bois, ou équivalent. On peut se contenter de demi-mesures si l'on isole moyennement : notamment en appliquant des couches isolantes sur les faces interne et externe des murs de soubassement, et en rendant la face interne jointive à l'isolation de sol. La hauteur des murs de soubassement fait office d'épaisseur "isolante" en ce cas.

    Si l'on veut éviter à tout prix les ponts thermiques au pied des murs, deux solutions.

    La première : la répartition des charges par radier. Ceci permet de choisir des isolants moins résistants à la contrainte de charge pour l'isolation de sol. Cette solution permet en outre de réaliser un contournement par l'isolant du pied du mur, quand celui-ci n'est pas placé en bord de radier. L'isolant extérieur peut alors être raccordé à l'isolant de dessous le radier. Et le pont thermique est évité.

    La deuxième : les quelques solutions autorisant une charge ponctuelle. Peu de matériaux répondent à cette exigence. Perso, je ne connais que le verre cellulaire (honnête comme isolant mais cher) et le béton cellulaire (moyen pour les 2 critères mais hygroscopique... donc à éviter en cave). Ces matériaux coupent le pont thermique.

    La plupart de ces solutions ne sont pas très "écologiques". Mais il faut aussi réaliser qu'épargner des calories lors du chauffage des bâtiments est beaucoup plus rentable pour l'environnement que de se couper de tout isolant moins "naturel". Dans une nouvelle construction "correctement" isolée selon les critères actuels, la part de l'énergie grise représente, après 20 ans de chauffage, entre 8 et 20% de l'énergie totale dépensée. Dans une maison passive, on peut monter à 25-30 %. Tous les isolants, même non écolo, valent donc mieux qu'une consommation énergétique : celle-ci, même de faible importance, est à l'évidence plus polluante que le plus polluant des isolants.

    Donc, redoublons d'efforts : vive l'isolation (plus il y en a, mieux c'est) et sus aux ponts thermiques...

    Quant à la question de makabanokanada concernant le raccord de l'isolation du haut du mur avec l'isolation du toit, ça ne pose en général pas de problème de conception mais bien de réalisation : il vaut mieux poser l'isolant par l'extérieur et le raccorder à l'isolant sous charpente AVANT la pose de la couverture. Sinon, bonjour les contorsions pour rendre jointives ces deux isolations, et, en général, bonjour les ponts thermiques.

    Bonjour CHAMMY,

    si je peux me permettre j'aimerais bien avoir un croquis explicatif, car c'est important. Je m'embrouille un peu avec ces notions que je connais mal.


    Voici ce que j'ai compris. Suis-je dans l'erreur ou l'approximation ?

    Si je comprends bien pour l'ossature bois, au dessus de la fondation à 80 cm de profondeur, on place quelques parpaings enterrés, puis on réalise un terre-plein (radier) qui dépasse le sol naturel. On place ensuite une isolation puis une dalle qui dépassent toutes les deux le sol. Les deux isolations (horizontale et verticale) se rejoignent alors sur la périphérie, car l'isolant forme l'épaisseur des murs (cas de la paille ou de la ouate de cellulose)

    1° cas : Dans le cas d'un mur lourd, la fondation occupe la totalité de la tranchée, sans isolant. Le mur enterré qui s'élève alors en prenant appui sur cette fondation est alors isolé par l'extérieur et l'intérieur avec un isolant hydrophobe et peu sensible à la compression (est-ce le même isolant que l'on met sous une dalle de chauffage par exemple ?).
    (Pour le mur, on pourrait d'ailleurs vraissemblablement utiliser des blocs de briques hydrofuges, pour éviter au mieux que les calories ne filent vers le bas via ce mur?).
    Là aussi, l'isolation verticale interne du mur enterré et celle horizontale d'un plancher chauffant par exemple, se rejoigent.

    2) cas : Dans le cas d'un mur lourd, on fait un solide radier isolé par le dessous, largement débordant pour ne pas casser aux bords et donc capable de supporter le poids des murs.
    Mais dans ce cas ci, où est la fondation ? ==> Là je bloque, faute d'une image claire ...

    Merci de m'éclairer.
    PaillàDonF

  19. #46
    Roland77

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Tout ceci est très instructif. Alors je me dis qu'éventuellement vous pourriez me donner un premier avis sur le projet de plan de maison que j'ai essayé de joindre. J'espère que ça a marché.
    Ce plan a été fait avant que je pose la question sur le forum. J'ai déjà l'impression que l'exposition au Sud n'est pas optimale.

    Mais peut-être que j'abuse de votre temps ! ...
    Images attachées Images attachées  

  20. #47
    Merfène

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Comme tu le subordorais, l'exposition n'est pas optimale...

    - Si tu peux tout "faire tourner", ça pourrait être bien de faire tourner le plan pour l'orienter selon les points cardinaux. La répartition des pièces sera plus simple et tu auras des toits plein sud pour y mettre des panneaux solaires, ce qui n'est pas le cas dans ce plan.

    - Au nord, il vaut mieux prévoir des "pièces tampon" qui n'ont pas trop besoin de chauffage : le garage (il y est, c'est bien), le cellier (rôle de tampon et meilleure conservation de ce qui y est entreposé), les WC, la salle de bains (qui n'a pas vraiment besoin d'une grande fenêtre).

    - De manière générale, moins il y a d'ouvertures au nord, mieux c'est.

    - Les chambres seraient bien à l'est (plaisir du soleil matinal et pas de surchauffe le soir en été avec des chambres intenables).

    - Le salon plein sud. Dans ton plan, il est au sud-ouest, c'est possible mais risqué car en été, le soleil de fin de journée est très difficile à contrer (il est rasant mais encore chaud) avec de gros risques de surchauffe.

    - La place de la cuisine dépend de l'usage qu'on en a : chez certains c'est la pièce de vie principale et il vaut mieux la mettre au sud, chez d'autre c'est une pièce utilitaire où on est peu et elle peut aller à l'est ou à l'ouest. Idem pour le bureau.

    - Je trouve un peu dommage de ne pas prévoir la terrasse débouchant directement sur le séjour.

    - Enfin, c'est apparemment une maison de plain pied. Il faut savoir que ce n'est pas la meilleure solution dans une optique "bioclimatique" car elle offre plus de surface extérieure pour un même volume. Elle subit donc davantage les variations climatiques extérieures.

  21. #48
    Roland77

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Merci Merfène pour tous ces bons conseils judicieux.
    La cuisine est effectivement pour nous une pièce de vie.
    Pour tourner la maison, je verrai cela avec la mairie pour les règles de construction et de position par rapport aux routes qui bordent le terrain.
    Les chambres à l'est : excellent conseil.
    Le cellier au nord : idem
    Nous avions aussi prévu un sous-sol avec 3 chambres, Sdb et WC pour accueillir nos enfants lorsqu'ils viendront pour qu'ils aient leur indépendance.
    Mais est-ce bien raisonnable ? Comment faire ?
    Merci

  22. Publicité
  23. #49
    Chammy

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Quelques addenda :

    - pour Pulligny : je ne comprends pas pourquoi tu accepterais de renoncer à la garantie décennale si les contraintes maximum au niveau de l'isolant sous les fondations correspondent au charges exercées par le bâtiment; si mes souvenirs sont exacts (d'avoir compulsé le Neufert), ce sont les murs situés au centre du bâtiment qui subissent les contraintes maximales. Il faut effectuer le calcul si c'est une construction traditionnelle, mais si c'est une construction bois, on n'est jamais dans le rouge de ce point de vue. Si on veut construire traditionnel, les solutions type monomur léger, ou béton cellulaire ne dépassent quasi jamais les limites de contraintes, pour autant qu'on ne place pas des dalles d'étage de 30 cm d'épaisseur...

    -à craos : les fondations sur plot sont, à mon avis, une mauvaise idée. Un pont thermique est d'autant plus "nocif" qu'il est ponctuel. En effet, l'humidité contenue à l'intérieur de l'habitation, et qui va aller se condenser sur les ponts thermiques, ne varie pas suivant l'étendue des ponts thermiques, mais suivant le type d'occupation du bâtiment. Dés lors, toute l'humidité va se concentrer sur tes plots, et le sol risque d'y être trempé (la maison d'une famille peut évacuer des dizaines de litres de vapeur d'eau par semaine : 1 l /personne/jour + vapeur liées aux activités de cuisine, d'entretien + au début, séchage de la maison); au bout d'un an, un ruisseau est passé par là ! D'autre part, il est difficile d'isoler sous les plots : les charges y sont plus concentrées, et les isolants peuvent y montrer leur limite structurelle.

    à Paillafond : ce que je voulais dire pour les maison en bois, c'est que cette structure bois doit nécessairement être hors sol (à moins qu'on ait du bois de type marin) si l'on veut éviter les ennuis. Donc on peut facilement concevoir cette structure bois comme une boîte isolée, posée sur une structure partiellement enterrée, qui, elle, ne devra pas nécessairement recevoir une isolation poussée : on limite le volume de chauffe et on fait donc des économies de ce fait.
    L'isolation des maisons "en dur" est plus problématique, mais répond à ce qu'en dit Lulux.
    Voici deux liens avec des images de fondations
    - en construction lourde : http://www.maison-passive.be/3.html ; les isolants, les matériaux des murs, la nature du parement extérieur (ici un deuxième mur) ne sont pas à prendre à la lettre : c'est le principe du radier + contournement du pied de mur par l'isolant qui est ici bien adapté.
    - en construction légère (dont le bois) : sur le remarquable site d'Infoholz (Infobois), aller sur http://www.infoholz.de/html/f_page.p...44067&p3=11343 et regarder les opuscules sur les Niedrigenergiehäuser - Planungs- und Ausführungsempfehlungen et sur Das Passivhaus - Energie-Effizientes-Bauen : il y a des schémas explicites, même si on ne comprend pas l'allemand.
    - en général : se référer à ce qui se dit dans http://energie.wallonie.be/servlet/R...E.PDF?IDR=1410, voire http://energie.wallonie.be/xml/doc-IDC-4989-.html . Si on n'y trouve pas les renseignements souhaités, c'est qu'on est difficile ; si on veut de la maison passive, c'est plus compliqué : relire les posts.

    Tout ceci paraît compliqué sur papier : quand on a vu ce qu'il en est, ce l'est moins.

    Bon courage donc.

  24. #50
    pulligny

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Bonsoir,
    Si mise en oeuvre non conforme au DTU, la garantie décennale ne fonctionne pas. D'où ma question.
    A+

  25. #51
    Chammy

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    pour Roland 77 : il est difficile de me prononcer sur ton plan sans connaître la configuration de la maison par rapport à son environnement : quelles sont les vues à privilégier, où est la rue et celle-ci est-elle bruyante, quelle est la relation avec le jardin, où sont les voisins (vues à éviter ou à favoriser), etc...

    La principale question à se poser face à un plan est celle des circulations (sans pour autant raisonner en Feng Shui) : raisonner les trajets à effectuer dans la maison selon les relations aux différentes unités fonctionnelles, raisonner les vues intérieures suivant l'intimité ou la proximité souhaitée entre les occupants (et donc décortiquer son mode de vie).

    Le premier dessin à dresser n'est donc pas un plan, mais un schéma des relations souhaitées entre piéces, en ne surestimant ni ne sous-estimant certaines relations : on se trompe souvent sur ses propres habitudes. Les trajets effectués par la maîtresse de maison sont, à mon sens, ceux qu'il faut privilégier.

    Le deuxième schéma tiendra compte des relations avec l'extérieur (vues, sons, vents, odeurs de fleurs si elles sont proches, orientation, ensoleillement, compacité, etc...) et disposition des fonctions (détente, sommeil, travail, préparation des repas, etc...) en vertu de tout ceci.

    Le plan final vient en concrétisation de cette réflexion ; il unifie et concrétise visuellement la démarche. Il est beaucoup plus facile à réaliser, et devient comme "évident" à ce moment.

  26. #52
    craos

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Citation Envoyé par Chammy Voir le message
    -à craos : les fondations sur plot sont, à mon avis, une mauvaise idée. Un pont thermique est d'autant plus "nocif" qu'il est ponctuel. En effet, l'humidité contenue à l'intérieur de l'habitation, et qui va aller se condenser sur les ponts thermiques, ne varie pas suivant l'étendue des ponts thermiques, mais suivant le type d'occupation du bâtiment. Dés lors, toute l'humidité va se concentrer sur tes plots, et le sol risque d'y être trempé (la maison d'une famille peut évacuer des dizaines de litres de vapeur d'eau par semaine : 1 l /personne/jour + vapeur liées aux activités de cuisine, d'entretien + au début, séchage de la maison); au bout d'un an, un ruisseau est passé par là ! D'autre part, il est difficile d'isoler sous les plots : les charges y sont plus concentrées, et les isolants peuvent y montrer leur limite structurelle.
    Je ne dis pas qu'il faut mettre de l'isolant sous les plots, mais sous les longrines.
    Et j'imagine que la vapeur d'eau des occupants ne part pas toute dans les ponts thermiques...

  27. #53
    r17777

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    @ LULUX:

    il y'a plein de dispositif permettant d'envoyer un bon paquet du lumière naturel dans les volume mal ensoleillé...

    Évidements tu le souligne bien, la répartition des point lumineux est un facteur de confort visuel bien souvent négligé au profit de la quantité de lumière..

    personnellement, je conseil souvent d'adjoindre des lanterneaux ( parfois même des bouts de cloisons en carreaux de verre, ou autres petite astuce décorative du genre), dans les cloisons nord des pièces sud ( ça va on suit? )... ceci envoi le plus gros des photons , puis ensuite l'adjonction d'une petite fenêtre bien isolante pour la claustro ...
    celà dit une maison bien pensée n'est pas obligé de se retrouver avec une chambre nord ...
    donc cette petite fenètre peux être est ( éventuelle porte fenètre ) ou ouest (porte fenètre à évité) ... au nord ..SDB ou WC, un puit de lumière façon tubbzzz ( http://www.tubzzz.com/fr/whatrtubzzz.php ) peut suffire à déboucher les ombres.

    en fait comme je ne raisonne quasi jamais en plein pied (qui est le premier piège à évité en climatique , ou même améliorée climatique) , je penche souvent vers des puits de lumière dans la toiture sud ... qui arrose une partie vie , via la trémie d'une mezzanine ...

    J'ai vécu mon enfance dans une maison équipé d'un grand séjour/sam mezzanine salon à l'étage ... ma chambre d'ados boutonneux se situait sous le salon , et j'ai souvent rêver d'avoir un lanterneau me permettant d'éclaircir cette chambre ...


    pour @ Rolland77:

    si la mairie ne t'accorde pas le plein sud , tu peux opter pour un faîtage "cassé en deux" , comportant donc une première zone , con-forme aux exigences (obsolètes) de ta mairie et l'autre , la plus grande de préférence , conforme aux exigences logiques ..
    j'ai même planché sur une construction dans un lotissement mal découpé, sur un térrain mal (pré)orienté et dans une commune sourde.
    le faitage de la partie nord (parrallèle à la rue et la connerie de l'urbaniste locale !) y est orienté sur l'axe sud est ouest / nord ouest ... et après 6m sur ce faitage il y'a une cassure à 45° et l'autre zone de faitage se fixe pile poile sur l'axe nord SUD ...
    Les ouvertures et la face sud sont en fait un pignon large ... assez joliement traité ...
    au RDC de ce pignon se trouve un grand living plus SAM et à l'étage deux chambre avec chaqune un

    comme quoi même dans les cas les plus critique on peut trouver une issue ...

    celà dit comme te l'a précisé Chammy, les premiers traits ne ressemblent pas vraiment à une maison , mais à une sorte de croquis de zonage ( http://www.hespul.org/IMG/jpg/zonetampon.jpg ) ...
    Pour ma part je raisonne au début avec des cercles qui se collent...
    un grand cercle vie au sud , un moyen cercle locaux technique buanderie au nord ouest , et un moyen cercle dodo SDB au nord EST .... en gros moi j'appel ça la règle Mickey Mouse!

    ensuite dans ces trois premier cercle tu insères toutes les pièces en fonction de vos sensibilité ...etc ... en essayant de garder les proportions ... et seulement ensuite tu refais ça en version carré ( t'es pas obligé non plus ! http://images.google.fr/images?hl=fr...e=UTF-8&tab=wi ) et là tu commence à voire les chose se dessiner...

    quelques heures de laborieux traçage gommage plus tard ... tu commence à voir ça plus clair...
    et puis tu peux refaire ...

    pour ce qui est de ton shéma... si tu veux un truc économiquement viable (en terme de facture énergétique , qui va faire très mal dans les décennies à venir) :

    1/ Evidement l'orientation ... moins vers l'ouest

    2/ la compacité ... il y à, à mon goût trop de "protubérances" et trop d'allongement ... ...de plus une meilleurs compacité facilite la disposition sur le terrain...

    3/ le placement des chambres ... j'imagines que vous n'êtes plus que deux, dans ce cas opter pour une belle chambre est voir nord Est avec tjrs un petit débordement permettant de mettre une petite baie au sud ... et une fenêtre est et ... basta ..

    en supprimant la deuxième chambre du RDC et en l'envoyant à l'autre niveau (niveau familles, invités) ç'a vous permet de décaler la SDB et la chambre principale vers l'ouest.

    ensuite on rentre un peu le mur sud de la cuisine et on déplace le mur est un peu plus vers l'est ... entre la cuisine et la chambre principale on insert les Wc qui ont maintenant une petite fenêtre est.

    pour les ouvertures sud , dans le living/SAM optez pour deux grandes Baies vitrées, et conservez votre fenêtre ouest (point trop n'en faut!), dans le garage remplacer la grande fenètre nord est par une plus petite un peu plus décallé vers le fond du garage , et secondez la par une grande fenètre sur le mur sud ouest qui déborde du salon ...

    pour la cuisine , optez de préférence pour une petite baie vitré (environ 2 m ) ou un large bandeau vitré d'environ 3 m constituer de deux fenêtre d' 1.5 m ...
    et dans la chambre principale on retrouve la baie vitrée sud ouest (ou sud qui sait ?) et la fenêtre EST (pas obligatoire certes mais avec c'est plus chouette) ..

    personnellement, sur la cloison sud ouest de la SDB, j'opterais pour un des dispositif lumineux que j'ai cité plus haut... avec une toute petite fenêtre nord (elle non plus pas du tout obligatoire, surtout si vos matériaux de finition sont hygro-régulant ( généralement des matériaux type enduits bio).

    le bureaux aussi pourrait bénéficier de telles faveurs ...

    petit cadeaux bonux ... profitez aussi du renfoncement de votre hall d'entrée pour lui adjoindre un bon petit SAS vitrée en guise de protection supplémentaire , et c'est tellement chouette de pouvoir y nicher les quelques plantes ne supportant pas le soleil direct ( je suis amateur de fougères )


    donc vous l'avez deviner , si vous voulez pas mal de surface je ne peux que vous conseillé de construire sur deux niveaux ...
    sinon le plein pied peut être viable si les surface chauffé ne dépasse pas 80 à 90 m2

    sachez qu'un grand plein pied pose de gros problème de répartition de la chaleur ...
    ce qui fait que bien souvent on est obligé d'opter pour un chauffage centrale alors que du point de vue du besoin, l'investissement ne se justifie pas ...


    mais bon j'peux pas vraiment vous en dire bcp plus puisqu'on en sait que très peu sur vos habitude et besoins ... ni vos contrainte géographique, de quartier , de rue et de voisinage ...Etc

    une fois encore , il faut penser la maison comme étant sont propres moyen de chauffage , et non chercher la perle rare qui n'existe pas en matière de chauffage écolo pas chère à l'usage ni à l'achat ...


    pour les @utres ...

    Dans une MOB les parois externe ne sont pas obligées d'être doublé à l'intérieure de matériaux super lourd tel que de la brique de terre crue par exemple ... des plaque de fermacell suffisent , ensuite il faut les seconder par un plancher lourd (au moins au RDC et cloisons interne lourde...

    par contre dans une ossature lourde , type monomur par ex , il ne faut surtout pas doubler d'un fermacell ou d'un placo ou quoi que ce soit sous forme de doublage, sous peine de vous couper du seul avantage de ce genre de matos ( l'inertie thermique ) ... un bon enduit respirant pas chimique et le tour est joué !

    et une fois pour toute ...arrêtons d'utiliser l'expression "maisons traditionnelles" qd on parle de "maisons conventionnelles" ... car c'est leur donnée une valeur qu'elle n'ont pas .
    La vrai maison tradi avait ce côté climatique en matériaux et savoir faire locaux que les conventionnelles n'ont plus !
    Images attachées Images attachées  
    Dernière modification par r17777 ; 18/12/2006 à 13h25.

  28. #54
    r17777

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    PS pour Rolland77:

    ma secrétaire me demande ton adresse pour t'envoyé la note de blanco ... et de son gros feutre gris ...

    désolé j'suis pas chez moi j'ai fait en un minimum de temps avec les moyens du bord ...

    EDIT: j'ai bien respecté la règle Michey Mouse

  29. Publicité
  30. #55
    r17777

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    j'ai même planché sur une construction dans un lotissement mal découpé, sur un térrain mal (pré)orienté et dans une commune sourde.
    le faitage de la partie nord (parrallèle à la rue et la connerie de l'urbaniste locale !) y est orienté sur l'axe sud est / nord ouest ... et après 6m sur ce faitage il y'a une cassure à 45° et l'autre zone de faitage se fixe pile poile sur l'axe nord SUD ...
    Les ouvertures et la face sud sont en fait un pignon large ... assez joliement traité ...
    au RDC de ce pignon se trouve un grand living plus SAM et à l'étage deux chambres avec chaqune un velux (ouest pour l'une et est pour l'autre) et une haute fenètre façon vitrail en plein sud .
    le tout (les deux fenètre hautes plein sud ) entouré d'une bande de bardage bois en forme de panneau de direction orienté vers le haut ...
    trop vite ...tjrs trop vite ...

  31. #56
    r17777

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    dans le garage remplacer la grande fenètre nord est par une plus petite un peu plus décallé vers le fond du garage , et secondez la par une porte vitrée sur le mur sud ouest qui déborde du salon. Ceci vous facilitéras vos allés et venus jardinage, vous permettans de laisser fermé le portail du garage ...
    encore trop vite ...

  32. #57
    LULUX

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Bonjour,

    Pour r1777 bravo pour ta réponse très explicative.

    Parmi les astuces il y a aussi les grands miroirs biens placés avec pour objectif d'homogénéiser la lumière voir de donner des vues extérieures (indirectes !), et les fenêtres intérieures avec toutes leurs variantes (traitement en tableau, dépoli, imposte haute sur cloison...).

    Pour la compacité je suis aussi 100 % sur la mème ligne. Le plein pied a en effet ses limites, aussi en terme d'impact sur le terrain et de coût de construction d'ailleurs.

    Effectivement un sas, des espaces tampon au nord, des ouvertures entre niveaux pour faire circuler chaleur, lumière et vie... Ce sont les vieilles ficelles du bioclimatisme bien compris et c'est bien de le rappeler.

    Pour la conception je fais un peu comme toi avec ton Mickey et aussi un organigramme le plus complet possible par zones : un cercle pour chaque fonction (extérieur, entrée, vestiaire, wc, jardin, cuisine, réserve...) et entre ces cercles des traits qui représentent les relations fonctions à fonctions : un trait pour une petite relation (garage, intérieur typiquement), deux pour les relations plus fortes (garage / vestiaire)...Ca permet d'organiser le plan idéal sans contraintes et sans à-prioris. Ensuite l'organigramme, le terrain, le bioclimatisme et l'urbanisme doivent se rencontrer. En général ça marche bien sauf avec l'urbanisme parfois

    J'espère que ces petites méthodes et points de repère aideront Rolland77.

  33. #58
    Roland77

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    @ R17777
    Merci pour tous ces bons conseils y compris le plan.
    Il me semble que je dois changer pas mal de choses.
    Il me faut quand même trouver un coin pour loger mes 3 enfants quand ils viendront nous rendre visite. Pour l'instant je n'ai qu'une petite fille mais je pense que cela ne s'arrêtera pas là.
    J'avais pensé faire un sous-sol avec 3 petites chambres, SdB et WC.
    Je ne connais pas encore les contraintes d'urbanisme.
    Je les aurai vers le 15 janvier.

  34. #59
    Roland77

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    PS pour Rolland77:

    ma secrétaire me demande ton adresse pour t'envoyé la note de blanco ... et de son gros feutre gris ...

    EDIT: j'ai bien respecté la règle Michey Mouse

    Sérieux ?
    Règle de Mickey Mouse ???

  35. #60
    Roland77

    Re : Quelle maison pour économie énergie avec meilleur rapport investissement ???

    Pour répondre à Chammy :
    - le terrain est grand 3500 m2. quasi rectangulaire 100x35 bordé par une Nationale au SE et le contourne jusqu'au SO.
    une route au NE dessert de nombreuses habitations. Bruyante mais à l'écart.
    Au NO, une habitation à 100 m environ caché par des sapins.
    Le terrain est placé sur un coteau qui domine toute la vallée.
    Vu l'espace il serait donc possible d'orienter presque plein sud. A voir avec l'urbanisme vers le 15 janvier.

    J'ai noté les autres conseils : très intéressant.

    Quand tu dis que la maison de plein pied n'est pas la solution idéale dans une optique bioclimatique, peux tu préciser ?
    merci

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Maison Ossature Bois - Isolation la mieux adaptée / meilleur rapport qualité prix
    Par mielpops dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 23
    Dernier message: 28/05/2011, 00h01
  2. quelle isolation pour une maison du midi
    Par lolo147 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/09/2007, 18h10
  3. Quelle énergie pour mon chauffage ?
    Par geanver dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/12/2006, 15h24
  4. nouvelle energie pour une maison en pierre en bretagne
    Par sebkil dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/12/2006, 23h41
  5. quelle est la meilleur solution pour rentrer en ecole ingenieur apres un dut GEII
    Par evolution dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/12/2005, 19h22
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...