Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

puit canadien



  1. #1
    ganeshou

    puit canadien


    ------

    que peut on penser des tubes enterrés sous la maison à 0.50m au lieu de les mettre dehors à 2m de profond car çà fait un sacré boulot

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Fred51

    Re : puit canadien

    C'est une idée à proscrire : tu vas "aspirer" la chaleur de ta maison pour la réinjecter dans ta maison. Bénéfice nul donc.

  4. #3
    herakles

    Re : puit canadien

    Citation Envoyé par Fred51 Voir le message
    C'est une idée à proscrire : tu vas "aspirer" la chaleur de ta maison pour la réinjecter dans ta maison. Bénéfice nul donc.

    pas d'accord ..

    d'un côté si la dalle n'est pas isolée , il y a des pertes de chaleur de la maison par la dalle ; le puits canadien , avec son faible débit , récupèrera une partie de ces calories perdues .. en plus de celles du terre-plein dessous ce tuyau

    et de l'autre côté , si la dalle est isolée , il y a bien récupération de chaleur de manière optimum.dans un terre-plein qui est isolé des conditions climatiques ....

    le puits canadien n'est pas un moyen de chauffage et il ne récupère que 400W environ dans le milieu ambiant du terre-plein ...pour préchauffer un faible débit d'air ..pas assez pour refroidir la dalle .

    par contre , creuser à 1m serait le top..

  5. #4
    remyb

    Re : puit canadien

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    il y a des pertes de chaleur de la maison par la dalle ; le puits canadien , avec son faible débit , récupèrera une partie de ces calories perdues .. en plus de celles du terre-plein dessous ce tuyau
    Les pertes de chaleur sont fonction de la différence de température. La présence du puit canadien augmente cette différence, donc il augmente les pertes.

    On gagne surtout en déphasage et/ou de l'inertie, ce qui en soit, n'est pas une mauvaise chose, mais ce n'est pas l'objectif du puit canadien...

    Pour donner un ordre de grandeur : 1m de terre déphase de 1 à 1,5 mois. Enterré son PC à 2 m permet de profiter en janvier de la "douceur" du mois de novembre.

  6. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  7. #5
    etpourquoipas

    Re : puit canadien

    Citation Envoyé par remyb Voir le message
    Enterré son PC à 2 m permet de profiter en janvier de la "douceur" du mois de novembre.
    intéressant cette information, pouvez-vous citer votre source?
    D'après la thèse suivante p50, il ne faut que 60cm pour déphaser de ...6 mois.
    http://www.unige.ch/cuepe/html/bibli...These_2002.pdf

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    remyb

    Re : puit canadien

    Citation Envoyé par etpourquoipas Voir le message
    intéressant cette information, pouvez-vous citer votre source?
    D'après la thèse suivante p50, il ne faut que 60cm pour déphaser de ...6 mois.
    http://www.unige.ch/cuepe/html/bibli...These_2002.pdf
    Les données de base sont un peu anciennes (milieu du 18e siècle ), mais je ne pense pas que la composition de la terre ait beaucoup changée :
    http://joseph.fourier.free.fr/chaleur.htm
    Ce constat est interessant pour le déphasage de la terre :
    dans les caves à bonne profondeur (4 à 6 mètres selon le terrain) le retard est de 6 mois et la cave se trouve légèrement plus chaude en hiver qu'en été.
    60cm, c'est plutôt la profondeur du hors gel (ça depend des régions et de la composition de la terre).

  10. Publicité
  11. #7
    etpourquoipas

    Re : puit canadien

    ok, merci pour le lien.
    J'ai également trouvé une autre source d'information qui cite un retard de 2 mois à 4 mètres de profondeur, cf graphique p6:
    http://pulligny38.free.fr/linotte/do...s_canadien.pdf

    Etant donné que j'avais les mêmes doutes que vous par rapport à la distance hors gel (60cm), j'ai relu la thèse suisse en p46. Il s'avère que la modélisation suppose un terrain "adiabatique", donc en fait les calories ne sont apportées QUE par l'air qui circule dans le tuyau et non par le soleil qui tape sur le terrain. Les chiffres en P50 ne correspondent donc pas à une situation de puits canadien classique, mais au cas où les 60cm de terre entourant les tuyaux serait fortement isolés...ce qui est bien différent.

Discussions similaires

  1. Réponses: 19
    Dernier message: 26/02/2008, 16h51
  2. puit canadien
    Par ganeshou dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/01/2008, 15h26
  3. Puit canadien
    Par jonathan2 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/10/2007, 20h48
  4. Puit canadien
    Par Doubze dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/06/2006, 15h04
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison