Isolation thermique efficace des baies vitrées - Page 2
Répondre à la discussion
Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 100

Isolation thermique efficace des baies vitrées



  1. #31
    emmanuel30

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées


    ------

    OK elnourso , je n'avais pas pigé ou tu voulais en venir, maintenant que j'ai ouvert le lien, c'est plus clair.

    Ps, pour me rajeunir, cela ne me dérange pas d'être tutoyé, mais bon, tu fais comme tu as envie.

    A+ et sans rancune.

    -----

  2. #32
    invite90bb2978

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Ben non, pour l'instant, mon mur le mieux isolé est constitué de 7cm de bois (R voisin de .5). La température du vitrage est pour l'instant supérieure à celle du mur, mais l'espace intérieur n'est pas chauffé.
    C'est vrai que rien ne vaut des bonnes mesures. La théorie c'est une chose mais seules les vraies mesures parlent en fin de compte.

    On attend ton retour,

    riri

  3. #33
    Paillafond

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    soyon fou aussi ...
    moi ça fait un paquet de temps que je pense à un boudin gonflable ( avec une succetion d'épaisseur de poche d'aire) qui viendrait combler le vide entre fenètre et volet ...
    la journée, bien callé sous une plaque escamotable dans le seuil de fenètre , on ne le voit pas .... le soir un coup de pompe élec et la trape s'ouvre pour que le truc reprenne son logment de nuit .... le lendemain matin , un pompage en dépréssion et hoppp ! aspiration retour sous la trappe ...

    et pour quoi pas avec bille polystyrène intégré ... là parcontre faut prévoir des stokages diurnes pour les billes ..et de plus grosses tuyauteries pour pour pas boucher tout ça ...


    Bonjour R17777 et les autres memebres du forum,

    Pour améliorer l'isolation d'un volet il faut immobiliser une lame d'air.

    Déduit de la propositon de R17777, je vous propose une structure légère car en polistyrène (caca, je sais ....), habillée d'une toile étanche, et qui disposerait en plus d'une bande molle (gonflable ?) en périphérie dépassant le volet d'à peu près 1 à 2 cm. Le panneau dispose d'une armature de telle manière que ce matelas puisse se manipuler.

    A l'ouverture, le matelas se retourne ou s'accroche au dos du volet

    A la fermeture, la bande qui déborde de 1 cm centimètre vient par écrasement assurer l'étanchéité de la portion close entre le volet et la fenêtre.

    Arrêtez moi si je délire .....
    PaillàDonF

  4. #34
    invite1fd37ce8

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    ça me rapel les système de fermeture étanche de certains toît ouvrant de ouaaaturrrrre ...
    pourquoi pas un volet compotant en son sein l'isolant, et avec sur sa périphérie le dit petit boudin gonflalble périphérique ...

    je crois que les shadock savaient faire bien plus compliqué ...

  5. #35
    invite0b641262

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    bonjour,

    une question concernant le DV j'avais lu dans une discussion sur futura (mais je ne trouve plus laquelle) que l'on pouvait voir si un DV avait un verre traité pour la faible émissivité avec un briquet et l'on voyait une flamme rouge par reflet.
    J' avais chez moi des DV ITR déjà installé et je viens de faire installer d'autre fenetre DV ITR et je m'aperçois que pour les unes le verre traité est à l'extérieur et que sur les nouvelles le verre est interieur. Y-a t'il une importance ou pas, car c'est le sens de pose qui est différent.
    Merci de vos réponses

  6. #36
    Ciscoo

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Bonjour,

    pour jmc3,
    dans le cas des DV à faible émissivité, thermiquement parlant, il faut mieux que la surface traitée soit dans la lame d'air, sur la vitre intérieure...

    Un ou deux fabricants ont trouvé des revêtements sélectifs plus solides, et dans ce cas, la surface traitée est sur la vitre intérieure, coté intérieur...

    Bye
    Cisco66

  7. #37
    invite2e45e452

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Bonjour,

    je verrai bien des volets battants bois conçu sur le principe d' une fenetre: avec un joint périphérique, une bonne épaisseur (pourquoi pas avec un isolant au millieu) et un cadre .
    Je verrai bien ça pour les ossatures bois ou les chalets. peut etre que ça existe??

  8. #38
    invite18c80ce8

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Citation Envoyé par Ciscoo Voir le message
    Bonjour,

    pour jmc3,
    dans le cas des DV à faible émissivité, thermiquement parlant, il faut mieux que la surface traitée soit dans la lame d'air, sur la vitre intérieure...

    Un ou deux fabricants ont trouvé des revêtements sélectifs plus solides, et dans ce cas, la surface traitée est sur la vitre intérieure, coté intérieur...

    Bye
    Pour une couche peu emissive, il faut quelle soit toujours orientée vers l'intérieur de la maison : soit sur le verre extérieur, donc dans la lame d'air, soit sur le verre interieur, mais a ce moment la dans la maison.

  9. #39
    Ciscoo

    Smile Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Bonjour à tous,

    bonjour Bibice...


    Peut être que je me trompe, peut être...

    En numérotant les surfaces de 1 à 4 en partant de l'extérieur, j'explique dans mon post précédent que la surface peu émissive doit être en 3 ou en 4 (revêtement plus solide). Tu me dis, en 2 ou en 4... et je doute de ma mémoire. Je fais un petit test chez moi avec un briquet, et je ne vois pas de différence : 4 petites flammes presqu'identiques...

    Conclusion : je cherche sur internet, Saint Gobain, Glaverbel, verreonline... et :

    *D'après verreonline, il semblerait qu'il faut choisir :
    -pour "améliorer" le confort d'été, le revêtement est à placer en 2
    -pour "améliorer" le confort d'hiver, le revêtement est en 3.
    *Les autres schémas donnent le revêtement peu émissif en 3.

    Bye.
    Cisco66

  10. #40
    invitedaf33743

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Bonjour à tous,

    bonjour Ciscoo,

    Sur mes vitrages la couche faiblement émissive est en 3 d'après ta numérotation, d'ailleurs en cette période avec un franc soleil hivernal la partie ensoleillée est nettement plus chaude (31°C) que la partie à l'ombre (17°C), bas et haut d'une porte-fenêtre par exemple.

    Cela veut dire que le vitrage absorbe quand même pas mal de rayonnements qu'il transforme en IR et qu'ils sont retransmis à l'intérieur de l'habitation grâce, justement, à la position de la couche réfléchissante sur le vitrage intérieur.

    Par contre le "rendement" du stockage solaire passif dans les surfaces inertielles se trouvant derrière le vitrage s'en trouve diminué.

    Pour le confort d'été il faudrait pouvoir démonter le vitrage de chaque fenêtre (surtout celles à exposition Est et Ouest) et leur faire faire un demi-tour pour avoir la couche émissive en position 2.

  11. #41
    invite18c80ce8

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Citation Envoyé par strap Voir le message
    d'ailleurs en cette période avec un franc soleil hivernal la partie ensoleillée est nettement plus chaude (31°C) que la partie à l'ombre (17°C), bas et haut d'une porte-fenêtre par exemple.
    Belle différence de temp, ton vitrage doit etre à la limite du DTU39, j'espere pour toi qu'il n'a eu aucun defaut au montage, sinon tu risques le choc thermique...

  12. #42
    invite18c80ce8

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Sinon, je reste surpris de la position de certaine couche peu émissive.

    Dans les differents cours que j'ai suivis, j'ai appris que toute la difficulté de rendre la couche peu émissive efficace est qu'elle ne soit pas recouverte par un matériau absobant dans la longueur d'onde recherchée.

    En été, on veut refléchir les IRs courts du soleil et évacuer les IRs long produit dans la maison.
    En hiver, on veut laisser passer les IRs courts du soleil et garder les IRs longs produit dans la maison.

    Le verre blanc est transparent aux IRs courts et absorbe les IRs longs.
    La couche peu émissive reflete une partie des IRs courts du soleil, et presque tous les IRs longs.

    Quelque soit la position de la couche peu émissive, elle refletera en partie les IRs courts du soleil, le verre etant transparent à ces rayons.

    Par contre, pour les IRs long qui viennent de l'interieur de l'habitation:
    - en position 4, à l'interieur de la maison, la couche PE va refleter immédiatement les IRs longs. Effectivement on garde le rayonnement à l'intérieur de la maison, mais le verre risque de rester assez froid en surface (pas d'energie absorbée)
    - en position 3, les IRs longs sont absorbés par la première couche de verre en face 4. Le verre monte en température et la chaleur est réémise de chaque coté du verre face 3 et 4. Dans cette position, la couche PE ne joue pas grand role (elle recoit l'energie par un phenomene de conduction a l'interieur du verre) a part modifier legerment la longueur d'onde émise par la face 3 vers l'extérieur, mais la quantité d'energie est sensiblement la même. Et cette énergie eset absorbée par le verre extérieur en face 2, et réémise en partie sur chaque face
    - en position 2, on a le même phénomène qu'en position 3. La différence, c'est que l'énergie absorbée par le verre intérieur est rayonnée vers l'extérieur (donc vers le verre extérieur) est réfléchi directement vers le verre interieur.
    On se retrouve avec un verre extérieur plus froid et un verre interieur plus chaud que dans le cas précédent, et moins de perte d'energie.

    Ce que j'en conclu :
    -en position 3, sur le verre intérieur, sur la face orientée vers l'extérieur de la maison, la couche PE a peu d'effet sur la perte d'energie de la maison, mais rejettera une partie de l'energie solaire, le confort serait plutot pour l'été.
    -en position 2, sur le verre extérieur, sur la face orienté vers l'interieur de la maison, la couche PE permet de renvoyer le rayonnement vers la maison, et d'avoir un verre interieur plus chaud, donc un confort hiver meilleur. Sachant que couche PE rejettra toujours une partie de l'energie solaire.


    Autre points :

    Dans la réalité, ce n'est pas aussi noir et blanc. Il n'y a jamais 100% de reflexion ou de transmission ou d'asorption, mais un mélange des 3 dont le total fait 100%.
    Le verre blanc transmet environ 80% des IRs court et absorbe pres de 90% des IRs longs.
    La couche peu émissive reflete suivant la métalisation entre 40 et 70% des IRs courts, et reflete jusqu'à 80% des IRs longs. Pour cette couche, il reste de la marge en absorption et transmission des IRs courts....

    Le coup de la flamme de briquet ne permet pas de détecter un vitrage peu émissif, mais de détecter un verre trempé.

    J'ai peut-etre mal compris mes cours.

  13. #43
    BioTop

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    oh les jeunes! ...Je m'y perd dans vos couches

    Vous ne voudriez pas discuter sur un schéma?

  14. #44
    jj35

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Salut,

    Citation Envoyé par Ciscoo Voir le message
    Je fais un petit test chez moi avec un briquet, et je ne vois pas de différence : 4 petites flammes presqu'identiques...
    Citation Envoyé par bibice Voir le message
    Le coup de la flamme de briquet ne permet pas de détecter un vitrage peu émissif, mais de détecter un verre trempé.
    D'après ce que m'a dit une personne travaillant dans une fabrication de menuiserie, le coup de la flamme de briquet fonctionne. J'ai fait le test sur plusieurs vitrage (en fait, depuis que je connais le truc, c'est presque un tic. Dès que je vois un vitrage récent, hop ! un petit coup de briquet )
    Et, à moins que la flamme rougeâtre n'ait rien à voir avec le rayonnement IR, ça marche.
    Avec une flamme, on peut déterminer pas mal de chose :

    - Le nombre de paire de flammes reflétées nous renseigne sur le nombre de vitrage (bon c'est vrai qu'il n'y a pas besoin de briquet pour ça...)
    - L'espacement des flammes d'une même paire nous donne une idée de l'épaisseur des verres, et l'espacement entre les paires de flammes nous renseignent sur l'épaisseur de la lame d'air. Avec un peu d'habitude, on peut faire la différence entre un 4/12/4 et un 4/16/4. On peut facilement déceler un vitrage asymétrique (par contre est-ce que c'est une isolation phonique renforcée ou un verre trempé... ?).
    Dans tout les vitrages FE que j'ai testé, je voyais nettement la flamme 2 rougeâtre (numéroté en partant de l'ext. Je n'ai pas encore vu de flamme n°3 rouge). Mais selon les vitrages, le rouge était plus ou moins prononcé. Je ne sais pas si le gaz (argon ou autre) peu jouer sur la couleur de flamme. Par contre la couche FE n'est pas de même qualité sur tous les vitrage. Empiriquement je suppose que plus la flamme est rouge plus la couche FE renvoie d'IR vers la maison (avec un test au briquet effectué depuis l'intérieur) donc plus le vitrage est performant pour l'hiver.

    Ciscoo, on t'aurais refilé un double vitrage standard pour le prix d'un VIR

    Sinon, pourquoi pas un simple vitrage avec une couche faible émissivité ?

    Jean-Jacques.

  15. #45
    Ciscoo

    Smile Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Bonjour JJ35...

    J'ai déja fait le test du briquet sur d'autres double vitrage et ça marchait. Chez moi, rien... Est-ce à cause de l'argon ? Et voui, je me pose la question...

    J'ai déja entendu parlé d'un gars qui c'est rendu compte de cette erreur lors d'un contrôle Promotélec... Mais moi, comme je ne fréquente pas ces gens là...

    Allez, bye, bonne journée à tous.
    Cisco66

  16. #46
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  17. #47
    invite0b641262

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    ciscoo,
    comme je le disait dans un message précédent j'ai deux marque de fenetre DV
    le 1er DV (de l'ext. vers l'int.) la flamme est rougeatre-violacée sur la 2ème flamme soit sur le verre extérieur et sur l'autre fenetre sur la 3ème flamme soit sur le verre intérieur. Je dois dire que la flamme est plus prononcées sur un DV que l'autre ?
    Les 2 DV sont au gaz argon.
    je laisse les expert commenter si c'est bien ou pas !!!!
    car je dois dire que je ne sais pas s'il faut mieux que ce soit le verre de l'extérieur ou de l'intérieur qui réfléchisse les rayons ou les deux ??

  18. #48
    invite18c80ce8

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Je crois que je vais revoir tout ça en detail des que j'ai un moment et coupler ça avec mes cours pour voir si je ne me mélange pas trop les pinceaux...


  19. #49
    BioTop

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Merci, Yogourth, je reçoit demain soir, une entreprise qui doit me faire un devis... Ces informations me seront très utiles.

  20. #50
    invite18c80ce8

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Citation Envoyé par jj35 Voir le message
    Salut,





    D'après ce que m'a dit une personne travaillant dans une fabrication de menuiserie, le coup de la flamme de briquet fonctionne. J'ai fait le test sur plusieurs vitrage (en fait, depuis que je connais le truc, c'est presque un tic. Dès que je vois un vitrage récent, hop ! un petit coup de briquet )
    Et, à moins que la flamme rougeâtre n'ait rien à voir avec le rayonnement IR, ça marche.
    Avec une flamme, on peut déterminer pas mal de chose :

    - Le nombre de paire de flammes reflétées nous renseigne sur le nombre de vitrage (bon c'est vrai qu'il n'y a pas besoin de briquet pour ça...)
    - L'espacement des flammes d'une même paire nous donne une idée de l'épaisseur des verres, et l'espacement entre les paires de flammes nous renseignent sur l'épaisseur de la lame d'air. Avec un peu d'habitude, on peut faire la différence entre un 4/12/4 et un 4/16/4. On peut facilement déceler un vitrage asymétrique (par contre est-ce que c'est une isolation phonique renforcée ou un verre trempé... ?).
    Dans tout les vitrages FE que j'ai testé, je voyais nettement la flamme 2 rougeâtre (numéroté en partant de l'ext. Je n'ai pas encore vu de flamme n°3 rouge). Mais selon les vitrages, le rouge était plus ou moins prononcé. Je ne sais pas si le gaz (argon ou autre) peu jouer sur la couleur de flamme. Par contre la couche FE n'est pas de même qualité sur tous les vitrage. Empiriquement je suppose que plus la flamme est rouge plus la couche FE renvoie d'IR vers la maison (avec un test au briquet effectué depuis l'intérieur) donc plus le vitrage est performant pour l'hiver.

    Ciscoo, on t'aurais refilé un double vitrage standard pour le prix d'un VIR

    Sinon, pourquoi pas un simple vitrage avec une couche faible émissivité ?

    Jean-Jacques.
    Ca correspond à des tests que je réalise fréquemment avec quelques appareils de mesure qui ne sont rien de plus que des briquets améliorés.

    Le premier appareil n'est qu'une lumière blanche rectiligne qui permet par reflexion de voir si les surfaces sont trempées ou pas. Un verre peu émissif peut changer la couleur de la 'lecture'. Mais l'appareil est la pour verifier si le verre est trempé ou pas. Une couleur particulière ne veut pas dire que le verre est peu émissif, il peut s'agir d'un verre teinté ou d'un verre métallisé, comme l'antelio.

    Le deuxième appareil utilise un laser et les incidences de chanement de phase pour indiquer les épaisseurs exacts des lames de verre et de gaz.

    Ce ne sont que de simples appareils optiques.
    J'ai pu voir qu'il commencait à apparaitre sur le marché des testeurs de gazs pour verifier le type de gaz utilisé dans la fenetre (air, argon, krypton...) mais c'est vraiment pas donné, rien à voir avec les testeurs optiques cité plus haut.

  21. #51
    Philou67

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Comme d'habitude, Bibice, tes explications transpirent de clareté. Merci.
    Par ailleurs, je pense que je vais aussi commander un test du briquet chez moi

  22. #52
    invite2e45e452

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Citation Envoyé par bibice Voir le message
    Par contre, pour les IRs long qui viennent de l'interieur de l'habitation:
    - en position 4, à l'interieur de la maison, la couche PE va refleter immédiatement les IRs longs. Effectivement on garde le rayonnement à l'intérieur de la maison, mais le verre risque de rester assez froid en surface (pas d'energie absorbée)
    - en position 3, les IRs longs sont absorbés par la première couche de verre en face 4. Le verre monte en température et la chaleur est réémise de chaque coté du verre face 3 et 4. Dans cette position, la couche PE ne joue pas grand role (elle recoit l'energie par un phenomene de conduction a l'interieur du verre) a part modifier legerment la longueur d'onde émise par la face 3 vers l'extérieur, mais la quantité d'energie est sensiblement la même. Et cette énergie eset absorbée par le verre extérieur en face 2, et réémise en partie sur chaque face
    - en position 2, on a le même phénomène qu'en position 3. La différence, c'est que l'énergie absorbée par le verre intérieur est rayonnée vers l'extérieur (donc vers le verre extérieur) est réfléchi directement vers le verre interieur.
    On se retrouve avec un verre extérieur plus froid et un verre interieur plus chaud que dans le cas précédent, et moins de perte d'energie.

    Ce que j'en conclu :
    -en position 3, sur le verre intérieur, sur la face orientée vers l'extérieur de la maison, la couche PE a peu d'effet sur la perte d'energie de la maison, mais rejettera une partie de l'energie solaire, le confort serait plutot pour l'été.
    -en position 2, sur le verre extérieur, sur la face orienté vers l'interieur de la maison, la couche PE permet de renvoyer le rayonnement vers la maison, et d'avoir un verre interieur plus chaud, donc un confort hiver meilleur. Sachant que couche PE rejettra toujours une partie de l'energie solaire.

    Je suis d' accord avec ce que tu dits mais je viens de relire la doc d' un fabricant de double vitrage et il préconise la couche PE en position 3 (en reprenant position 1 à l'ext. et 4 à l'int. ) pour aténuer l'effet paroi froide et donc favoriser la sensation de confort.
    est ce que cette configuration apporte plus de confort au détriment de l' isolation du vitrage???

  23. #53
    jj35

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Citation Envoyé par Ciscoo Voir le message
    Bonjour JJ35...

    J'ai déja fait le test du briquet sur d'autres double vitrage et ça marchait. Chez moi, rien... Est-ce à cause de l'argon ? Et voui, je me pose la question....
    Salut Ciscoo,

    Maintenant je me rappelle avoir testé le truc de la flamme sur un vitrage avec gaz. C'était dans une maison climatique avec beaucoup de vitrage au sud. Lors de la construction la partie vitrage avait été un poste très important et la qualité était primordiale. Le propriétaire m'a dit que c'était normalement des vitrage FE+gaz. Il ne souvenait pas exactement du gaz mais on peut supposé que c'était de l'argon. Quoiqu'il en soit, la flamme n°2 était particulièrement rouge et je me souviens m'être demandé si ce n'était pas le gaz qui intensifiait la couleur.

    Alors dans ton cas, je ne sais pas pourquoi tu ne vois pas de flamme rougeâtre. C'est assez net quand même. A moins d'être daltonien ?


    Sinon, pourquoi pas un simple vitrage avec une couche faible émissivité ?
    Je n'avais pas dit ça sérieusement au départ mais en y réfléchissant... Dans certaine rénovation, par choix esthétique ou parce que la maison est classée, on met du simple vitrage. Alors, est-ce qu'une couche FE apporterait quelque chose ?

    Jean-Jacques.

  24. #54
    invite14ccfbce

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Bonjour,

    c'est la première fois que je passe par là et je suis impressionné par le niveau de discussion. Les threads sont vraiment intéressants et l'info utile.

    Pour revenir sur l'idée d'insufler l'isolant entre les vitres, comme déjà dit, c'est breuveté et déjà commercialisé sous la marque BeadWall.
    (http://www.commonwealthsolar.com/cwbead.htm)
    J'ai aussi trouvé cette solution dans un livre (manuel d'architecture naturel de David Wright qui propose 4 pages de solution pour isoler les ouvertures).

    Mais je viens plutôt soumettre à votre sagacité une de mes nombreuses problématiques d'une rénovation de maison de village dans la région grenobloise qui est proche du sujet de ce thread.

    Toute l'isolation de toiture a ete refaite l'été dernier avec 20 cm de ouate de cellulose insufflée + 2,5 cm de panneaux de fibre bois. J'ai malheureusement des ouvertures au nord (pour gagner la vue que je n'ai pas au sud) par des baies K=1,1 auxquels je viens d'ajouter des volets roulants. La maison a de gros murs en pierre et une partie est isolé par l'exterieur une autre partie par l'interieur (je sais, c pas top mais desfois on peut pas faire autrement).

    Cette maison n'a pas moins de 8 velux (6 58x98, 1 78x98, 1 78x118 = 5m2) sur le pan sud (pour des raisons d'apport de lumière car pas de grande baie vitrée au sud, que 3 fenestrons de 70x70). La maison baigne de lumiere, c'est très agréable et on éclaire artificiellement tres tard dans la journée. Ces velux n'ont pour l'instant pas de volet et c'est là tout l'objet de ma reflexion.

    Le gain de calories apportés par les velux n'est pas négligeable notamment en inter saison. Mais j'aimerais le maximiser en hiver. En été, je mets une sorte de canisse mobile pour éviter la surchauffe. Les volets roulants velux ou autres sont comme tout volet roulant; avec lames alu et un peu de mousse polyurethane (en plus ils sont chers, surtout les commandes et les alims hors de prix comparé à des alim 24v qu'on peut trouvé 10 fois moins cher). Je pense que l'isolation apporté n'est pas fantastique (comme décrit dans le thread). Alors comment isoler ces 8 velux, maximiser l'apport solaires en hiver (toiture à 40% donc environ 22°) et occulter complètement pour conserver ces calories et se preserver des surchauffes en été?

    J'ai lu le livre de Courgeney et Oliva (La Conception Bioclimatique) et il y a un dessin de volet de toiture battants dont la face interne est reflechissante. De cette maniere on augmente l'apport d'hiver en compensant la mauvaise inclinaison lorsqu'il est ouvert. Ok pour le volet battant, ca peut se faire, la motorisation ne devrait pas poser bcp de soucis (sauf pour les appuis sur la toiture et l'étancheité des ces appuis), la face réfléchissante peut être apportée par des mirroirs (j'ai un pote qui bosse chez Saint Gobain, ouf ca sera largement moins cher), mais quid de l'isolation du volet et comment s'adapter sur le velux? http://www.velux.fr/veluxcommon/reso...lans/13.11.pdf

    A votre avis est ce que ce genre de volet est réalisable?
    Est-ce une bonne idée ? Pensez vous qu'on peut ameliorer l'isolation du velux par l'exterieur en
    1) imobilisant une lame d'air comme décrit par paillafond
    2) intégrant une couche d'isolant comme proposé par seb 25

    Enfin si vous en avez pas assez d'éplucher le sujet. Je vous propose ce lien vous amenant sur le site des publications du departement technologie de construction de Berkley ou vous trouverez une mine d'informations...

    http://btech.lbl.gov/pubs/pubs.php?c...%20Daylighting

    a+ et merci d'avance pour tous commentaires
    Cédric

  25. #55
    BioTop

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    @ RachamTheRed

    Il ya effectivement quelque chose à trouver et peut-être même à breveter, et qui pourrait intéresser tout les fabricants de fenêtre de toit (pas seulement ceux qui sont velus ).

    Il faudrait en fait mettre un câche/guide de lumière, dont l'inclinaison pourrait être réglable en fonction de la latitude, de sorte que:
    - en été il serve de casquette et que le soleil ne puisse pénétrer,
    -en hiver, la partie inférieure du câche, guide les rayons solaires jusque dans les pièces...
    - En toute saison la fenêtre puisse basculer lorsqu'on l'ouvre pour aérer la pièce
    - puisse être démontable, ou permette de passer sur le toit !

    Attention toutefois, à l'étanchéïté et à la prise au vent!!

  26. #56
    carioline

    Question Quel DV faible émissivité privilégier ? ?

    Bon, ze viens de lire en diagonale les 4 pages de ce sujet, et je ne trouve pas vraiment de réponse à mes interrogations... Peut-être y a-t-il un message quelque part sur le forum qui pourrait me convenir un peu plus, mais c'est celui-ci qui m'avait paru le plus pertinent d'après les résultats de la recherche...

    Bref rappel pour ceux qui ne me connaissent pas. J'ai acheté une maison ancienne en Bourgogne, pas encore isolée. Sous peu, je dois mettre une couche de 30 cm de laine de verre (pas écolo, mais "économique) sur le plancher de mon grenier. A terme, il faudra aussi que j'isole les murs (en pierre, 60 cm d'épaisseur), mais bon, on ne peut pas tout faire en 1 jour... Mes portes et fenêtres sont actuellement en simple vitrage, mais je me demandais si je ne pouvais pas envisagé de les remplacer au plus tôt par du DV FE...

    A l'Adème, on m'a filé une copie de l'article de la maison écologique consacré à ce type de "matériau", j'y ai perdu un peu mon latin, mais j'ai retenu qu'il y avait des histoires de couches tendres et dures (ces dernières étant mieux pour les expositions sud), que les performances variaient d'un gaz à l'autre...

    Bref, pour l'heure, je me demande si cela serait un tant soit peu efficace de passer directement au DV FE même si le reste de la maison n'est pas "encore" isolé.

    Si oui, quelle épaisseur de verre et de lame de gaz privilégier, quelle technique d'application (pyrolyse ?).

    Ici et là, on voit des fenêtres en bois exotiques, qui à mon goût dénaturent les vieilles maisons. bon, je ne sais pas quels modèles de menuiseries je trouverais, mais je compte si possible prendre plutôt du chêne que ces bois exotiques...

    Par curiosité, j'ai demandé un pré-devis à une boîte de mon coin... Voici leurs commentaires:
    Le devis sera réalisé en bois chêne de France lamellé à contre fibre pour éviter les déformations ultérieures, finition chêne naturelle garantie 3 ans, section du bois = 58 mm et double vitrage 28mm (4/20/4 faible émissivité + argon en standard).

    Bon, en y regardant de plus près, moi, je leur avais demandé un devis pour un "DV FE + gaz", et le devis qu'ils m'ont envoyé concerne finalement un vitrage FE + A (Argon ?) de 28 mm, mais apparemment en 6.18.4.

    28 mm vous semble-t-il judicieux ? Le 6.18.4 me semble plus intéressant que 4.20.4, dans la mesure où il me semble me souvenir que pour avoir aussi un effet isolation phonique, le double vitrage doit avoir recours à deux vitres d'épaisseur différente. Bon, c'est pas le périph' à l'heure de pointe, mais il y a tout de même un peu de passage sur ma route, pas énorme, mais les voitures roulent vite, et il y a les camions de bois, de bétail qui passent régulièrement... La différence d'épaisseur est-elle nécessaire pour isoler du bruit, ou un DV FE+gaz, avec des épaisseurs identiques suffira-t-il déjà à me couper de ce bruit ? ? ?

    Ah oui, voici les prix qui me sont proposés, hors taxe :
    • Porte-fenêtre 1 vantail, soubassement bois 2,27 x 0,98 : 1375,22 €
    • Fenêtre 2 vantaux, 1,30 x 0,90 : 1247,26 €
    • Fenêtre 2 vantaux 1,37 x 1,00 : 1139,50 €
    • Fenêtre 2 vantaux 1,63 x 1,05 : 1303,98 €
    le prix comprend la livraison, la dépose totale, la pose, les petits bois, la mortaise, le recyclage des déchets (au passage, mes anciennes portes et fenêtres, je voudrais les récupérer pour les ré-installer en intérieur, c'est envisageable, ou la dépose les abîme ? ? ? ).

    C'est cher ou pas ? ? ? Pour le moment, j'ai pas d'autres réponses d'artisans... Bon, j'aurais bien une autre solution, faire acheter tout ce matos par mon beau'f' et qu'on l'installe ensemble, avec un taux de main d'oeuvre minoré, mais aurais-je droit au crédit d'impôts (si tant est qu'il ait perduré après le 1 janvier 2007)... Mon beau'f' est officiellement couvreur (au moins, j'sais pas son titre exact...)...

  27. #57
    ofmika

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Bonjour,

    J'ai acheté une maison où il y avait des velux sans volets.
    La première année : hivers on avait froid dans ces pièces, été on y crevait de chaud (> 33 °C et cela surchauffait le reste de la maison si on oubliait de fermer la porte ...).

    L'année suivante on a fait installé des volets roulants externe. Résultat :
    en hivers : il y fait très nettement moins froid (plus de convection direct sur la fenêtre)
    en été : température normale. On peut y rester sans avoir l'impression d'être dans un sauna.

    Le volet est composé de polyuréthane coincé entre 2 plaques de PVC, teinte du volet : beige clair (réfléchi les rayons au lieu de les absorber). Il existe des volets avec une épaisseur plus importante....

    Conclusion : je ne regrette aucunement l'achat de ces volets : ma maison est devenue confortable....

    Bonne soirée

    Michel

  28. #58
    invite14ccfbce

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Salut à tous merci pour vos réponses,

    @Biotop:
    Merci pour ta réponse, je pense que tout ca est déjà breveter, mais qui sait... J'ai pas finit mes recherches, de ce que j'ai pu trouver sur les sites étrangers, ce genre de question se pose pas mal mais plutôt en terme d'éclairement (impliquant reflecteur etc...) et moins en terme de perte de chaleur (donc les domes, skylight, tube, reflecteur plan etc... sont là uniquement pour la concentration de la lumière et je n'ai pas encore trouvé un exemple qui combinait un volet ou une fermeture pour l'isolation de l'ouverture du toit.

    Pour l'instant je bute sur le fait qu'un volet battant sur charnière en partie haute du velux pourrait suivant sa position occulté une partie de lumiere le jour (il faudrait à la place d'un mirroir mettre un diffuseur pour compenser cette perte). Enfin faudrait faire des calculs...

    Je ne comprends pas l'idée de cache/guide? Est ce que tu veux parler du volet avec une face reflecteur?

    C clair que l'étanchéité et surtout le vent (pour un volet battant ) sont les principales contraintes.
    Enfin c tjs bon de se creuser la tête.

    @Ofmika:
    Merci pour votre retour d'expérience. Quand vous dites qu'il exite des volets plus épais, avez vous des produits en tête ou des épaisseurs (de ce que je connais des européens on a velux, buddendorf (atix) et roto frank.
    Mais les épaisseurs sont pas mirobolantes.

    Cédric

  29. #59
    BioTop

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Citation Envoyé par RackamTheRed Voir le message
    Je ne comprends pas l'idée de cache/guide? Est ce que tu veux parler du volet avec une face reflecteur?
    Absolument..

  30. #60
    Paillafond

    Re : Isolation thermique efficace des baies vitrées

    Citation Envoyé par seb25 Voir le message
    Bonjour,

    je verrai bien des volets battants bois conçu sur le principe d' une fenetre: avec un joint périphérique, une bonne épaisseur (pourquoi pas avec un isolant au millieu) et un cadre .
    Je verrai bien ça pour les ossatures bois ou les chalets. peut etre que ça existe??


    Bonjour,

    Comment sont placés nos volets ?
    Ils sont en appui sur une petite butée centrale vissée au centre des tableaux de fenêtre, et les bords horizontaux et verticaux des volets sont parallèles à l'enduit de finition du tableau, laissant autant de jours périphériques par où l'air peut d'échapper.

    En construction neuve, il suffirait de visser provisoirement un tasseau de bois de la même épaisseur que le volet sur le nu extérieur de la façade. Cette opération est à réaliser avant les enduits.

    Après avoir réalisé les enduits puis déposé le tasseau, l'encadrement de fenêtre dispose d'une zone de contact sur laquelle le volet vient se refermer.
    PaillàDonF

Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Baies vitrées et/ou véranda
    Par inviteee5bc46a dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 27
    Dernier message: 14/04/2012, 18h45
  2. Des soudures à la colle thermique ? Efficace et sans danger ?
    Par invite29cec3d5 dans le forum Électronique
    Réponses: 23
    Dernier message: 05/09/2007, 15h02
  3. Thermique isolation
    Par invite9d7f7160 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/05/2006, 12h37
Dans l'univers Maison de Futura, découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...