Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

Quelle alternative au propane



  1. #1
    nours62

    Quelle alternative au propane


    ------

    Bonjour,

    Je découvre ce forum et je suis épaté par les solutions que vous mettez en œuvre pour économiser l'énergie et contribuer au "sauvetage" de la planète.

    J'ai acheté une maison l'an dernier qui est un gouffre énergétique.
    C'est une longère, exposée plein sud, de 15 mètres de long sur 6 mètres de large (+ 1 étage habité sous grandes combles) avec un chauffage central au gaz propane (y'a pas le gaz de ville, qui serait moins cher, et de toute façon c'est pas la solution). Je consomme 2,5 tonnes (à 1000 euros la tonne) pour le chauffage, l'eau chaude et la gazinière. Il fait 17 dans la maison quand on chauffe !
    Les murs et rampants en briques et parpaings sont isolés par l'intérieur ( je viens de découvrir l'isolation extérieure) avec des complexes sandwich polyuréthane (5 cm) + plaque de platre et le toit avec 20 cm de laine de verre (j'ai vérifié) en une couche.
    A l'étage 4 grands Vélux double vitrage : vue sympa mais glagla en hiver et surchauffe en été ( ma femme a fait des rideaux épais et depuis ça va mieux). Au rez de chaussée 9 fenêtres et 1 porte fenetre tout en simple vitrage que je compte changer cet été ( deux ans dans la maison donc crédit d'impot possible puisque vieille construction).

    Il y a aussi une cheminée, enfin un conduit, au bout de la maison (ouest) qui pourrait chauffer une partie de la maison (insert ou poele ?). Des qu'on fait du feu la chaleur monte bien a l'étage.
    La chaudière gaz (a l'autre bout à l'Est) est a ventouse. C'est une marque italienne (Ferroli) puissance 27KW (pas de probleme sauf quelques joints qui ont fuité)


    Quels conseils me donnez-vous pour changer d'énergie. A la limite je pourrais garder le gaz juste pour l'eau chaude et la gazinière mais je veux plus chauffer avec ça ! Chaudière à bois ou quoi ? Avec eau chaude ou pas (la gazinière je peux mettre une bouteille de butane)

    Je sais que l'installation d'un poele ou d'un insert dans la cheminée aiderait bien (escalier et espace ouvert pour l'étage) mais vers quoi m'orienter ? Mais à lui seul ça suffira pas je pense ! La maison est longue et compartimentée.

    En priorité bien sur le double vitrage partout, ça c'est prévu !


    Ces problemes c'est dommage c'est une maison bien orientée et agréable à vivre… quand il fait bon… mais j'habite dans le Pas-de-Calais près d'Arras.
    C'est en campagne et je peux avoir du bois à bon prix.



    Par ailleurs, y'a pas de ventilation dans la maison, ce qui pose pas problème vu l'état des huisseries mais à terme c'est peut être génant…


    Merci de vos conseils, je suis ouvert a toutes solutions "éconologiques" . C'est un nouveau mot pour moi

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Maurice56

    Re : Quelle alternative au propane

    Bonsoir,
    ce n'est pas simple! Je suis aussi quasi ruiné par le propane et je cherche une solution...
    Je suis parti d'emblée vers les PAC, après avoir bien, bien réfléchi, j'ai laissé tombé.
    Je me suis emballé pour les granulés malgré le prix exorbitant des chaudières mais en me renseignant j'ai découvert que le prix de ce combustible a explosé, que les fournisseurs sont en rupture ou ont des délais longs et que la qualité est aléatoire pour ne pas dire plus. En France, il n'y a aucune norme qui encadre ce produit et on vend n'importe quoi, il suffit de lire les lamentations sur les forums qui évoquent le sujet.
    J'ai donc regardé du côté du bois déchiqueté, mais je me suis enfui épouvanté par le prix des chaudières (aussi chère qu'une bonne voiture).
    Je me demande si je ne vais pas rester au propane avec un appoint solaire pour limiter la dépense. Là aussi, les prix pratiqués sont une véritable arnaque, mais je ne gaverai les vautours qu'une seule fois!
    Bon courage.

  4. #3
    Mettero

    Re : Quelle alternative au propane

    Ah le propane et les propaniers...

    Quelle énergie... A FUIR !

    J'ai acheté ma maison en 2004 de 120 m², j'en ai pour 3000 euros pour me les cailler à 17 °c également !
    Du coup j'ai installé des rayonnants dans l'urgence et la facture EDF a été de 1500 euros !!! Entre temps j'ai réisolé les combles et la chaudière propane n'était pas la formule 1. Il n'empêche que c'est pas ça qui fait autant évoluer une dépense et l'hiver était presque le même. Là j'ai un foyer qui est mal installé pour le moment mais qui m'aide, car je suis passé à 240 m² habitables.. et la facture d'EDF ne sera pas beaucoup plus cher.

    Bref je raconte ma vie pour vous dire qu'il vous fait gicler le propane , c'est de très loin l'énergie la plus chère et bien plus chère que l'elec malgré les conneries des comparatifs (et l'élec est chère et polluante). Effectivement les pellets c'est la merde

    ET comme dans tous les topics, avant de penser énergie, pensez isolation, revoyez tout comme je le fais

    L'énergie la moins chère est celle qu'on ne dépense pas

    PS : http://www.infogaz.fr

  5. #4
    nours62

    Re : Quelle alternative au propane

    Ben chez moi l'isolation toiture et mur est pas trop mal (en tout cas je prévois pas de la renforcer dans l'immédiat) et j'ai prévu de changer mes fenetres pour du double vitrage. Je pense qu'avec avec un poele à bois je pourrai remplacer le propane pour chauffer une bonne partie de la maison mais je sais pas vers quoi m'orienter, un poele qui marche avec du bois, je peux en récupérer pas mal.
    Parce que là quand je le brule dans ma cheminée il rajoute juste un coup de chaud mais avec un poele ou un insert ça serait mieux. Le problème c'est que c'est pas au centre de l'habitation mais au bout (donc distant de 15 m de l'autre bout).
    Le volume a chauffer (je suis pas sur du calcul) mais j'ai 90 m2 au sol plus un étage sous les combles avec 2,50m de hauteur en moyenne… 450m3, j'ai bon???

  6. Devis
  7. #5
    nours62

    Re : Quelle alternative au propane

    Merci pour le lien Mettero

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    counca

    Re : Quelle alternative au propane

    Citation Envoyé par nours62 Voir le message
    Bonjour,
    J'ai acheté une maison l'an dernier qui est un gouffre énergétique.
    C'est une longère, exposée plein sud, de 15 mètres de long sur 6 mètres de large (+ 1 étage habité sous grandes combles) avec un chauffage central au gaz propane (y'a pas le gaz de ville, qui serait moins cher, et de toute façon c'est pas la solution). Je consomme 2,5 tonnes (à 1000 euros la tonne) pour le chauffage, l'eau chaude et la gazinière. Il fait 17 dans la maison quand on chauffe !

    Il y a aussi une cheminée, enfin un conduit, au bout de la maison (ouest) qui pourrait chauffer une partie de la maison (insert ou poele ?). Des qu'on fait du feu la chaleur monte bien a l'étage.
    La chaudière gaz (a l'autre bout à l'Est) est a ventouse. C'est une marque italienne (Ferroli) puissance 27KW (pas de probleme sauf quelques joints qui ont fuité)


    Quels conseils me donnez-vous pour changer d'énergie. A la limite je pourrais garder le gaz juste pour l'eau chaude et la gazinière mais je veux plus chauffer avec ça ! Chaudière à bois ou quoi ? Avec eau chaude ou pas (la gazinière je peux mettre une bouteille de butane)

    Je sais que l'installation d'un poele ou d'un insert dans la cheminée aiderait bien (escalier et espace ouvert pour l'étage) mais vers quoi m'orienter ? Mais à lui seul ça suffira pas je pense ! La maison est longue et compartimentée.

    En priorité bien sur le double vitrage partout, ça c'est prévu !

    Ces problemes c'est dommage c'est une maison bien orientée et agréable à vivre… quand il fait bon… mais j'habite dans le Pas-de-Calais près d'Arras.
    C'est en campagne et je peux avoir du bois à bon prix.


    Par ailleurs, y'a pas de ventilation dans la maison, ce qui pose pas problème vu l'état des huisseries mais à terme c'est peut être génant…


    Merci de vos conseils, je suis ouvert a toutes solutions "éconologiques" . C'est un nouveau mot pour moi
    Voila quelques pistes :

    la VMC double flux qui récupère les calories de l'air rejetée pour les remettre dans l'air injectée dans la maison. c'est une solution obligatoire pour l'exigeant label MINERGIE en suisse aussi bien en rénovation qu'en construction. il solutionnera tes problemes d'humidité intérieur qui devrait augmenter si tu mes des doubles vitrages partout.

    Remarque les double vitrage c'est cher et pas forcément le poste a envisager en premier a mon avis.

    Un poële ou un insert label "flamme verte" semble tout approprié pour ta maison. voir une chaudière a bois déchiquetée mais c'est cher. peut être un poële a granulé pour éviter les corvée de portage de bois.

    Une isolation par l'extérieur quand tu refais ton crepis par exemple. 2 cm d'isolant extérieur réduisent les besoins énergetiques de 30% ("La maison des nega watts" au édition terre vivante)

    voila quelques idées.....

  10. Publicité
  11. #7
    Darth

    Re : Quelle alternative au propane

    salut

    vous me faites mal au ventre quand je vous lis! 3000€ de chauffage... j'en ai eu pour 750€ l'année dernière (bois déchiqueté, sans compter l'amortissement de la chaudière) et ma maison est loin d'être une référence en isolation...

    je pense que le premier chantier à entreprendre et qui n'est pas le plus simple c'est l'isolation! c'est le meilleur investissement durable! Il faut obligatoirement passer par là. quite à vivre au propane encore quelque temps, mais la consommation va obligatoirement baisser avec les travaux d'isolation, là vous pourrez penser au mode de chauffage.
    Personnellement je rénove, et je refais l'isolation de toutes les pieces (par l'exterieur c'est pas faisable), je change les fenetres, j'ai isolé le grenier (j'en ajouterai encore une couche plus tard), et je peux vous dire que c'est trés motivant! pas besoin d'appareils de mesure pour voir la différence! surtout avec les fenetres! c'est le jour et la nuit...
    donc il faut retrousser ses manches et s'en prendre à l'isolation, y'a pas d'autres solutions. choisir un mode de chauffage économique ne règlera pas le problème, et puis une énergie économique aujourd'hui ne le sera peut-être pas demain, par contre l'isolation oui!

    I S O L E Z!
    Chaudière biomasse 10kw plaquettes, cereales, granulés

  12. #8
    greg_lem

    Re : Quelle alternative au propane

    Bonjour.
    Tout d'abord, bravo à tous les membres du forum pour la richesse des infos partagées!
    voilà mon soucis:
    Je viens de faire l’acquisition d'une petite maison chauffée au Propane et je découvre en parcourant les forums que cette énergie n'est vraiment pas un bon choix.
    du coup j'envisage de ne pas faire le plein de la cuve pour éviter de m'engager pour 3 ans avec un propanier, et de changer dès le départ de système de chauffage.
    Ma maison est très petite (47m2, 2pièces) sur sous sol total. elle est en double vitrage et isolée (mais je suppose que l'isolation est très perfective car le note du diagnostic énergie est F)
    voilà ce que j'envisage:
    Ajouter une isolation supplémentaire à l’intérieur sur les murs et sur le plafond avec du Dépron 3 mm (puis fibre de verre et peinture)
    puis m'équiper de bons radiateurs électriques à inertie. (2 voir 3 radiateurs devraient suffire à chauffer mes 47m2)
    Mon budget pour cela étant restreint (autour de 2000€) et étant débutant, mon idée est elle judicieuse?
    Merci d'avance pour vos précieux conseils!

  13. #9
    barda

    Re : Quelle alternative au propane

    slt,

    inutile de t'engager dans une isolation depron: elle ne t'apportera rien.

    pour une maison comme la tienne, deux radiateurs électriques bain d'huile (dépense 60€) suffiront à couvrir tes besoins, et feront baisser la facture... par contre, essaie de voir quelle est l'isolation réelle de ton plafond et de tes murs (facile pour le plafond, pour les murs, voir en démontant une prise électrique), et fait ce qui est possible pour la renforcer.
    Par ailleurs, un insert sérieux, ou un petit poêle à bois, si un tuyau d'évacuation existe, ou mieux encore un petit poele de masse, alliés à la réactivité des radiateurs électriques, te permettraient de sérieuses économies...
    le tout est possible pour moins de 2000€ si tu mets la main à la pâte...

  14. #10
    Did67
    Citation Envoyé par Maurice56 Voir le message

    Je me suis emballé pour les granulés malgré le prix exorbitant des chaudières mais en me renseignant j'ai découvert que le prix de ce combustible a explosé, que les fournisseurs sont en rupture ou ont des délais longs et que la qualité est aléatoire pour ne pas dire plus. En France, il n'y a aucune norme qui encadre ce produit et on vend n'importe quoi, il suffit de lire les lamentations sur les forums qui évoquent le sujet..
    La situation est très variable selon les régions. Cependant, le marché se développe, les fournisseurs se multiplient et les "amateuristes" ou "margoulins" se raréfient, éliminés.

    On trouve dans beaucoup de régions des fournisseurs certifiés (norme d'origine allemande Dinplus délivrée par CERTCO, norme européenne : ENplus ou norme française NF).

    Les prix ont fait l'accordéon, avec d'abord des situations de monopoles dans beaucoup de régions, mais se stabilisent :

    http://www.propellet.fr/indices-de-prix.html

    Pour les systèmes à automatisation intégrale et les besoins "normaux" d'une maison (environ 15 kW), cela reste, calculé sur 15 ans (inissement + combustible), la solution la moins chère (plus ou moins à égalité avec le gaz naturel). Cela est la solution la moins polluante : pas e CO² d'origine fossile, peu de particules et autres émissions...

    Citation Envoyé par Mettero Voir le message

    Effectivement les pellets c'est la merde
    Je chauffe 200 m² en Alsace avec une chaudière à pellets depuis janvier 2008 pour environ 1 000 euros par an, sans incident. Avant, c'était 2 500 à 2 600 litres de fuel (cela m'aurait couté presque 2 500 euros cet hiver). Pour une merde, c'est une belle merde !!! Je rigolle de lire ce qui pour moi sont des âneries.

    Mon voisin, qui en même temps, s'est méfié et a écouté les raconteurs d'histoire du genre "c'est pas sûr", "c'est toujours en panne", et s'est équipé en propane, il lui reste les yeux pour pleurer. Chaque année, il vient au renseignement : "alors, ça marche toujours ton système ???" (il n'ose pas dire : "alors, tu l'as eu cette panne ?")... Il a fini par admettre cet été, qu'il a fait, dixit lui-même, une "grosse connerie" (en écoutant les conseillers "DolceVita" ou quelque chose du genre et les deux chauffagistes qu'il avait consulté).

    Maintenant, je respecte toutes les opinions. Et toutes les opinions sont sur internet.

    Citation Envoyé par nours62 Voir le message

    C'est en campagne et je peux avoir du bois à bon prix.
    Si ta source de bois est "durable" à ce prix (attention, tu investis pour 15 ans, si c'est par ex un agriculteur qui fait ça en hiver, à temps perdu et s'il à 55 ans !), si le prix est inférieur à 50 euros le stère, et si tu penses avoir la santé et une occupation pendant les 15 ans à venir qui te permettent d' "allumer et charger un feu tous les jours maxi" alors ne te pose pas de fausses questions :

    - faits toi, "à prix d'or" (façon de parler), une belle installation avec une chaudière à bois à combustion pilotée + un gros gros ballon tampon (suffisant pour couvrir le besoin de la maison pendant 24 heures) + régulation sur sonde externe

    - cela coutera cher à l'invetissement mais pour un chauffage, il te faut toujours griffonner sur un bout de papier le total sur 15 ans : investissement + 15 ans d'entretien et de combustible ; là, en général les yeux s'ouvrent !

    Mon cas en exemple :

    chaudière à pellets à condensation + tous les équipements : 17 000 euros (automatisation intégrale, "comme le fuel")
    pellets : 4,5 tonnes à 210 euros TTC (en ce moment ; c'était 190 à l'époque) = 1 000 euros par an.

    Sur 15 ans cela fait : 17 000 euros + 15 000 = 32 000 euros

    j'avais une chaudière à fuel

    2 600 litres par an à 0,80 euros (à l'époque) pendant 15 ans = 31 200 euros

    Ni une ni deux, je bazarde ma chaudière à fuel. Oui, c'est très cher une chaudière à pellets. Mais depuis, le fuel a monté, le pellets moins. J'accélère le remboursement.

    Et j'ai cessé de contribuer au réchauffement climatique sans donner raison aux nucléocrates d'EdF (qui proposent des PAC).

    Dans ton cas, le combustible sera encore moins cher (environ de moitié). Donc, pour moi, la question ne se pose pas. Même s'il faudra trouver le financement pour ce système très couteux, mais tellement rentable.

    Citation Envoyé par Darth Voir le message

    je pense que le premier chantier à entreprendre et qui n'est pas le plus simple c'est l'isolation! c'est le meilleur investissement durable!

    I S O L E Z!
    J'ai répondu "chauffage", suite à la question posée. Mais je suis entièrement d'accord !

    C'est non seulement, comme dit, l'investissement le plus durable, mais "je dirais même plus" :

    - c'est le seul qui reste !

    - dans 15 ans, ta maison aura gagné en valeur au moins ce que te coutera l'isolation aujourd'hui, donc même si c'est "dormant", dans la valeur de la maison, l'argent reste. Alors que le chauffage sera à revoir !

    - avec un peu de chances, et les prix des énergies (toutes !) s'envolant, la demande sur les logements bien isolés va s'exacerber et les prix s'envoler, alors que les épaves thermiques, inchuaffables, seront fuies... Donc si ça se trouve, c'esty même un "placement" : 1 000 euros "placés" aujourd'hui seront peut-être 2 000 euros alors !

    Citation Envoyé par greg_lem Voir le message

    elle est en double vitrage et isolée (mais je suppose que l'isolation est très perfective car le note du diagnostic énergie est F)
    Y'a un schmilblic là : elle ne peut pas être "isolée" et classée F (à la limite des épaves thermiques) !

    Une maison isolée aujourd'hui, c'est 20/25 d'isolant (plaques de polystyrènes ou de laine de verre ou de laine de roche) sur toutes les paroies en contact avec l'extérieur + double vitarge + 40 cm dans le combles. A titre d'indication.
    Dernière modification par KroM67 ; 05/08/2012 à 15h38. Motif: fusion de messages consécutifs du même auteur

  15. #11
    SK69202

    Re : Quelle alternative au propane

    Bonjour.



    Did, inutile de s'énerver sur les avis au sujet des pellets, les infos et le fil ont 5 ans.

    Y'a un schmilblic là : elle ne peut pas être "isolée" et classée F (à la limite des épaves thermiques) !
    Vu sur une annonce immobilière chez moi.

    "vieille maison rénovée, aucun travaux à prévoir, DPE G."



    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  16. #12
    Did67

    Re : Quelle alternative au propane

    Oups, en effet, quel con ! (je parle de moi).

    J'ai vu ce fil "en haut" de la boite d'ouverture du forum et ai cru que la 1ère question était d'actualité !

  17. Publicité
  18. #13
    barda

    Re : Quelle alternative au propane

    Bah, les "diagnostics énergie" ou n'importe quoi, c'est à peu près pareil.

    Mais il y a un deuxième schmilblic, c'est que la maison ne fait que 47 m2, et qu'un investissement de 17000€ ne peut pas être amorti... d'autant plus que tabler sur une stabilité des prix des pellets, c'est faire preuve de beaucoup d'audace, voire de témérité... en bonne logique, et selon les lois classiques du marché, le prix de toutes les énergie va tendre à s'égaliser, les sujétions de chaque combustible marquant seules d'éventuelles différences de niveau; la production de pellets est par ailleurs bien loin d'être extensible (c'est au maximum la production de bois de chauffage) et sera bien incapable de couvrir tous les besoins des français... à terme donc, et de façon tendancielle, le prix des pellets s'alignera sur celui des autres énergies...

    Donc, compte-tenu des contraintes énoncées par greg_lem, il me semble plus raisonnable de projeter moins ambitieux mais plus accessible, tout en tentant ce qui est possible au niveau de l'isolation; je pense perso que l'électrique, pas cher, très souple et facile à programmer, allié à un poêle à bois, de masse si possible (et c'est possible en mettant la main à la pâte), reste dans ces conditions l'option la plus intéressante, capable d'être mise en marche dès octobre prochain...

    Mais ça n'est que mon avis...

    Et, selon la région, une voie pac est peut-être possible...

  19. #14
    Did67

    Re : Quelle alternative au propane

    Désolé, je répondais, pour rien, à la 1ère question.

    L'investissement dans une chauidère à pellets n'a pas de sens pour les petits besoins, en effet. L'écart de prix du combustible annuel ne permet pas de "récupérer" la mise dans l'investissement intial.

    Je m'excuse vraiment d'être parti comme un con sur la 1ère question !

    Si ton DPE est "correct", un classement F c'est de l'ordre de 400 kWh/m² et par an.

    Pour 50 m², cela fait dans les 20 000 kWh. Soit tout de même 2 500 euros d'électricité si tu chauffes à 20° ! Tu dois avoir des indications sur ton DPE.

    Tu as en effet intérêt à alléger cette facture en utilisant, s'il y a un conduit, un poêle :

    - à buches et de masse ; avec une énergie qui te coutera 2 à 3 fois moins cher (attention : les buches achetées "plein pôt", à 55 / 60 euros le stère, conduisent à un kWh quasiment aussi cher que le pellets, en raison d'un pouvoir calorifique plus faible et d'un rendement des poêles bien plus faible aussi)

    - ou à pellets (qui est automatique et se régule ; sous réserve de faire le plein tous les jours) ; avec une énergie qui te coutera plus de 2 fois moins chère que l'électricité ; dans ce cas, l'automatisme te permettra de quasiment supprimer le recours aux radiateurs électriques sauf pour le hors-gel en cas d'absence

  20. #15
    Did67

    Re : Quelle alternative au propane

    Citation Envoyé par barda Voir le message

    ... en bonne logique, et selon les lois classiques du marché, le prix de toutes les énergie va tendre à s'égaliser, les sujétions de chaque combustible marquant seules d'éventuelles différences de niveau; la production de pellets est par ailleurs bien loin d'être extensible (c'est au maximum la production de bois de chauffage) et sera bien incapable de couvrir tous les besoins des français... à terme donc, et de façon tendancielle, le prix des pellets s'alignera sur celui des autres énergies......
    Là-dessus, pour la quinzaine d'années à venir, j'ai un pointde ue différent :

    - même si le passé ne permet pas de prédire l'avenir, il n'y a pas eu d'alignement des prix jusque là :

    En France : http://www.propellet.fr/indices-de-prix.html
    En Allemagne : http://www.depv.de/startseite/marktdaten/pelletspreise/

    - la forêt française ne cesse de s'étendre ; elle est très mal exploitée ;

    - les allemands, bien qu'ayant 130 000 chaudières installées, continuent d'exporter ; il y en a environ 30 000 en France

    - il existe des possibilités de produire des pellets avec des végétaux à croissance rapide (miscanthus)

    - l'ITEBE a évalué le potentiel français, sans nuire aux autres usages du bois, à 1 à 2 millions de maisons "chuaffables" par les pellets...

    Donc oui, il n'y en aura pas pour tout le monde. Oui, sans doute, "à terme", les prix vont converger. Ou pas (car les produits pétroliers deviendront du caviar). Reste à définir le terme.

    En tout cas, jai fait le pari des pellets fin 2007. jusque là, je le regrette vraiment pas. L'écart de prix avec le fuel (mon mode antérieur) se creuse !

    Je pense aussi que l'électricité, pour des raisons propres à EdF, va flamber. Beauoup plus certainement que le pellets. Mais je ne suis pas devin.

  21. #16
    greg_lem

    Re : Quelle alternative au propane

    Merci barda pour votre réponse!
    Je suis de plus en plus convaincu de ne pas conserver le système de chauffage au propane.
    J'aurais les clefs de ma maison ce vendredi. Je regarderais plus précisément comment sont isolés les murs.
    Au dessus du plafond il y a simplement de la laine de verre.
    avec un diagnostic énergie en F c'est certain que mon isolation est mauvaise et qu'il faudra que le la renforce.
    le Dépron me semblait une solution simple à mettre en oeuvre et peu coûteuse, est-il vraiment inefficace?
    En tout cas merci pour les conseils!

  22. #17
    SK69202

    Re : Quelle alternative au propane

    Bonjour.
    avec un diagnostic énergie en F c'est certain que mon isolation est mauvaise
    Les factures (consommation en kg ou MWh) de propane des précédents propriétaires se montaient à combien ?
    La fiabilité des DPE n'est pas avérée.

    Dans le devis de changement d'énergie, il faut probablement aussi intégrer le coût pour la production d'eau chaude et la cuisine.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  23. #18
    greg_lem

    Re : Quelle alternative au propane

    Je ne connais pas encore les consommations de l'ancien propriétaire. J'aurais plus d'informations à ce sujet vendredi.
    Par contre le chauffe eau fonctionne avec la chaudière à propane. Je pense qu'un ballon d'eau chaude fonctionnant en heure creuse serais nettement plus économique...

  24. Publicité
  25. #19
    barda

    Re : Quelle alternative au propane

    En tout état de cause, oui, il faut changer d'énergie et oublier le propane (c'est la plus chère, et on est lié à un fournisseur)...
    dans l'ordre:
    - un cumulus électrique n'est pas cher et consomme moins qu'au propane... (coût estimé si tu fais toi-même 200 à 300€)
    - porter l'épaisseur de la laine de verre en plafond à 30 cm (cout estimé, fait soi-même 470€- c'est très facile à faire)
    - acheter 2 radiateurs bain d'huile premier prix (100€)
    - restent mille euros pour poêle à bois et/ou isolation et/ou étanchéité à l'air (il faudrait plans et renseignements sur la maison pour aider aux choix).

    Bonne réflexion.

  26. #20
    greg_lem

    Re : Quelle alternative au propane

    Merci beaucoup pour les infos et le temps que vous m'avez consacré.
    Je pourrais avoir plus d'infos en fin de semaine lorsque j'aurais enfin accès à mon nouveau logement...
    Il y a bien une cheminé sur le toit mais plus de conduit dans l'habitation. Je pense qu'un poêle à bois peut être envisageable...

  27. #21
    SK69202

    Re : Quelle alternative au propane

    Bonjour.

    il faut changer d'énergie et oublier le propane (c'est la plus chère, et on est lié à un fournisseur)
    Je suis au propane depuis des années et je connais bien le sujet.

    Avec l'électricité on est aussi lié à un fournisseur, un cumulus n'a qu'une quantité d'eau chaude disponible limitée, le propane actuellement ne chauffe que le besoin, l'abonnement électrique doit sans doute évolué, (avec le gaz l'abonnement minimum est possible, quel est l'actuel ?) c'est ce genre de détails qui doivent entrer dans le calcul et pas seulement le coût du combustible.
    Que l'on vire le gaz d'accord, mais il y a des calculs à faire au vu de l'état thermique de la maison, des contraintes financières ou autres.
    Si l'isolation de la maison n'évolue pas franchement, le retour sur investissement de la substitution d'énergie n'est pas garantie avec un passage à l'électricité et ce avec sans doute un confort moindre et une contrainte accrue (heure creuse et bois par exemple).

    @+
    Dernière modification par SK69202 ; 05/08/2012 à 21h21.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  28. #22
    Did67

    Re : Quelle alternative au propane

    En effet, en première approximation propane et électricité sont très proches : dépendances d'un fournisseur unique qui fait varier son tarif à son gré (avec, pour l'électricité, des interventions plus fortes de l'Etat, qui vont rapidement trouver, à mon avis leurs limites), coût du kWh les plus élevés qui soient et très voisins, susceptibles (mais personne n'est devin) d'évoluer plus que d'autres sources... L'un est une source de CO² fossile responsable du réchuaffement climatique. L'autre, une source de déchets nucléiares que ous laisserons pour des milliers / millions d'années....

    Dans les nuances, on peut noter :

    - il existe un tarif de nuit (qui n'est pas toujours de nuit) pour l'électricité, ce qui, sans rien changer au reste (sans diminuer la consommation), permet d'alléger la facture payée par le consommateur (en particulier pour l'ECS -stockée dans le préparateur)

    - un investissement plus faible aussi (si le réseau surpporte les puissances nécessaires - car s'il faut revoir et mettre aux normes l'installation électrique, attention ! Si un électricien touche le réseau, il doit le mettre entièrement aux normes. Sinon, on peut rester avec un réseau bancal et dangereux !)...

    Il n'y a hélas aucune équation simple au chauffage d'une épave thermique (s'il se confirme qu'elle est classée G et qu'elle l'est ! S'il faut se méfier des DPË, ils ne sont pas toujorus "complètement" faux non plus. Et il faut se méfier des relevés de consommations des occupants précédents : ma fille occupe un studio à Versailles, chauffage électrique ; consciente des factures à prévoir, elle a passé l'hiver quasiment sans chauffer au-dela du hors gel !)

    Sauf ISOLER.
    Dernière modification par Did67 ; 06/08/2012 à 10h26.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [Thermique] naturel ou propane
    Par corentin3182 dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/11/2007, 21h52
  2. Propane
    Par Gabriel dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 19/09/2007, 20h18
  3. Déshydrogènation du propane
    Par luca dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/06/2007, 23h13
  4. Combustion du propane
    Par yuna60 dans le forum Chimie
    Réponses: 12
    Dernier message: 11/01/2007, 20h14
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison