Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 59

Inventons le chauffage de demain...



  1. #1
    bedouin

    Post Inventons le chauffage de demain...


    ------

    Une question qui revient tout le temps: quel système de chauffage choisir ?
    Réponse type: isolez d'abord, ensuite chauffer ce qu'il faut.

    Supposons donc que l'on construise une maison neuve au centre de la France pour pas faire de jaloux avec un climat froid l'hiver et chaud l'été. Que le terrain soit bien exposé et permettent d'orienter la maison bioclimatiquement.
    Supposons cette maison très bien isolée, pour rester dans du réaliste, disons qu'elle est dans l'intervalle [maison basse energie; maison passive[ donc elle a quand même besoin d'un système de chauffage certes minimal.
    Supposons que cette maison fictive soit bien construite, on ne precise pas comment (bois, dur), elle privilégie l'inertie, est isolée de l'exterieur et possede des doubles vitrages à IR et gaz rare. Des panneaux solaires produisent une partie de l'eau chaude sanitaire l'hiver et 100% en été.

    Or il se trouve que l'offre de chauffage aujourd'hui n'arrive pas à répondre à ce type de besoin d'où ce post. L'offre est soit mal adaptée (PAC), surdimensionée, ne respecte pas l'aenvironnement, n'est pas fiable dans le temps...

    A votre avis, qu'installeriez vous dans cette maison idéale:

    - VMC double flux ?
    - Puit Canadien ?
    - Chauffage ?
    - PAC
    - Plancher chauffant + chaudière
    - chaudière électrique
    - chaudière fuel, gaz
    - chaudière buches, granules
    - convecteurs ou radiants
    - plancher electrique
    - PDM
    - poele à bois
    - PSD (solaire)
    - ???

    et pourquoi ?

    -----
    La Caravane passe...

  2. Publicité
  3. #2
    kiko1

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Mon choix dans l'ordre de préférence:

    Une isolation canon
    Une exposition plein sud
    Un puits canadien
    Du solaire et encore du solaire pour l'ECS ou lpourquoi pas e chauffage
    Un poële à bois ou à pellets pour les appoints de chaleur
    La récupération d'eau de pluie
    Des panneaux photovoltaïques pour être presqu' autosuffisant en électricité
    VMC double flux

    mais certainement pas l'électricité qui doit être résevée à une consommation plus noble que le chauffage pour lequel il existe 36 solutions possibles.

  4. #3
    sandswizard

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Bonjour,

    Citation Envoyé par kiko1 Voir le message
    Mon choix dans l'ordre de préférence:

    Une isolation canon
    Une exposition plein sud
    Un puits canadien
    Du solaire et encore du solaire pour l'ECS ou lpourquoi pas e chauffage
    Un poële à bois ou à pellets pour les appoints de chaleur
    La récupération d'eau de pluie
    Des panneaux photovoltaïques pour être presqu' autosuffisant en électricité
    VMC double flux

    mais certainement pas l'électricité qui doit être résevée à une consommation plus noble que le chauffage pour lequel il existe 36 solutions possibles.
    Vous parlez de récupérez l'eau de pluie mais au final vous l'utiliseriez pour quoi? S'il existe un post avec cette réponse, je vous remercie d'avance de me le signalez.

    Cordialement.

  5. #4
    GrandGourou

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Citation Envoyé par bedouin Voir le message
    A votre avis, qu'installeriez vous dans cette maison idéale:

    Tout se calcule !

    A priori exit tous les sytèmes de chauffage central ( plancher chauffant, PAC, chaudières diverses etc ... ) car pas assez rentable si les besoins de chauffage sont faibles.

    Le chauffage solaire, je connais pas les prix mais l'investissement semble assez lourd aussi.

    Reste ... un petit poele, avec un appoint de radiants éléctriques. Pas ecologique mais economique. Et pour faire bonne mesure un puit canadien, qui coûte pas bien cher non plus.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  8. #5
    Elnourso

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Bonjour,
    Grandgourou, quitte à radier, autant mettre un 'petit' poêle de masse car sinon les masses internes (citées dans le premier post) ne seront pas utilisées à 100% (petit poêle). De plus, la température sera lissée et non brusquement chauffée (convection du poêle).
    Je ne pense pas que le soleil en hiver parviendra à chauffer tout cela, même si super-bien orienté.

    Donc pour moi, conception compacte de la maison autour du poêle de masse, le tout aidé par un puits canadien et une double-flux (moteurs faible consommation; surdimensionnée pour faire tourner 'lentement' et avoir le meilleur rendement possible). Et, oui je l'avoue, 1 radiant électrique pour la salle de bain.
    Avoir ou être, telle est la question

  9. #6
    RARA63

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Dans mon idéal :
    - terrain pente au sud
    - coté nord de la maison enterré (plus besoin de puits canadien)
    - toit végétalisé
    - panneaux solaires pour ECS
    - poele a grannulés + PDM buches pour le plaisir (et si le prix des grannules va trops loin)
    Si il y a moyen un jour de faire de la cogénération avec une chaudière bois, faut voir ...

  10. Publicité
  11. #7
    bibice

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Pour ma part, si nous partons sur une maison sur-isolée et bien exposée, avec un chauffe eau solaire, alors dés qu'il y a un rayon de soleil, le soleil va couvrir les besoins de chauffage et l'eau chaude sanitaire.

    Le probleme de chauffage et d'ECS se pose l'hiver lorsque le soleil s'bsente plusieurs jours d'affilés.
    Bref, il faut un appoint pour quelques semaines seulement! Un poele de masse serait surement inadapté, (on me le fait remarquer bien souvent pour ma maison d'ailleurs!) car son inertie fait qu'il mettra trop longtemps à monter en température.

    Je mettrais donc, en systeme principal, en partant du principe que l'isolation est au max, et l'orientation bonne :
    -un CESI grosse capacité pour l'eau chaude, fonctionnant en thermosiphon pour pouvoir fonctionner sans elec, avec a la suite un tout petit ballon pour l'appoint mixte elec et autre source.
    -un petit poele a pellet (si vous voulez de l'automatique), ou à bois (si vous ne trouvez pas la corvée de bois insurmontable) avec bouilleur, permettant une chauffe rapide en cas de besoins et permettant de réaliser l'appoint de l'ECS et reduire le besoin d'elec pour l'appoint.Au besoin, le bouilleur permettrait en plus d'alimenter quelques radiateurs ici et la.



    En syteme secondaire, puits canadien, VMC DF, recupération eau de pluie....Mais tout cela devrait dejà etre integré si la maison est basse ernergie, ou passive.


    Mes doutes : le dimensionnement des balons ECS avec l'appoint par le bouilleur, vu qu'il ne fonctionnera pas souvent à priori. Il serait alors peut etre preferable de faire un gros ballon double echangeur solaire/bouilleur, suivi d'un tout petit ballon purement elec.
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  12. #8
    pimpin54

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Ce matin à l'heure du petit dej (5° dehors),aurait il fallu chauffer cette maison idéale?
    Si oui,il manque peut -être un mur capteur ou un hérisson chauffés par le beau soleil d'hier.

  13. #9
    Linn

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Apparemment, on en rêve tous de cette maison idéale!

    En ce qui me concerne, en supposant qu'on a déjà optimisé l'orientation, l'isolation, et qu'on a choisi un CESI, je pense que le puits canadien et la VMC double flux (à condition de pouvoir couper l'échangeur en été) sont un bon investissement car cela permet de limiter les déperditions en hiver et de rafraîchir en été.
    Pour ceux qui le souhaitent, le récupération d'eau de pluie ets également un investissement rentable, surtout en construction, car comme pour le puits canadien, il suffit de demander au terrassier un trou et une tranchée supplémentaire.

    Pour l'appoint chauffage, ben, ça va dépendre de chacun. Certains vont vouloir un système automatique, d'autres sont prêt à assumer une corvée bois.
    Perso, on a choisi le PDM, malgré le reproche du manque de réactivité. S'il s'avère qu'il faut un apport supplémentaire, ce sera de bons radiateurs à inertie (en plus du sèche serviette dans la salle de bain): on va prévoir le cablage tout de suite. Et pour le CESI, ben appoint élec aussi. Bref, ce que propose Elnourso!
    C'est sans doute pas l'idéal, mais il y a toujours des compromis à faire car le budget n'est jamais no limit!
    D'ailleurs il faudrait voir ce qu'on arrive à faire des différentes solutions avec un budget donné. Et cela dépend aussi si on fait des choses soi-même ou pas... Bref, des paramètres supplémentaires à prendre en compte.

    A sandswizard, fais une recherche sur le forum avec récupération d'eau de pluie, tu trouveras les discussions qui en parlent. On peut utiliser l'eau de pluie simplement pour arroser le jardin et laver sa voiture, ou on peut la traiter de façon à le rendre totalement potable et l'utiliser dans toute la maison. En général, on raccorde les WC et le lave-linge sur une cuve enterrée. Ben oui, a priori, il n'y a pas besoin d'eau potable dans les toilettes (même si mon chat pense le contraire) et celle qui tombe du ciel est gratuite!

    A mon avis pimpin54, une telle maison se passe de chauffage depuis plusieurs jours déjà, ou alors un tout petit feu dans le PDM en soirée.

  14. #10
    GrandGourou

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Je vois que tout le monde ou presque installerai une double-flux ... c'est vraiment indispensable ?

  15. #11
    verdifre

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    bonjour,
    rien n'est indispensable, mais dans une maison bien isolée, l'entrée d'air froid constitue une perte qui n'est plus symbolique. l'aeration reste cependant nessecaire, recuperer les calories de l'air evacué pour rechauffer l'air neuf n'est pas la pire des solutions.
    fred
    On ne vient pas de nulle part et il serait souhaitable qu'on n'aille pas n'importe où !

  16. #12
    michel G

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Bonjour à tous
    Quelle bonne idée ce nouveau fil !
    Votre définition de départ collant bien à mon projet, je vais essayer d'y contribuer, tout en sachant que mes réponses seront quand même influencées par ma localisation (sud des Landes)
    Ma préoccupation principale sera plus de lutter contre la chaleur que le froid.
    J'envisage donc un système de chauffage assez " light " ce qui va exclure pas mal d'installations lourdes ou/et compliquées, chères, au retour d'investissement aléatoire (j'ai 60 ans...)
    Je pense à un foyer fermé dans un mur stockeur en briques pleines avec gaines distributrices d'air chaud et en appoint très occasionnel des radiants dans les chambres, voire juste les prises, il serait toujours temps de les installer si vraiment besoin. VMC df couplée à un puits canadien, bien sûr
    J'en suis là, côté chauffage, après avoir écumé ce forum dans tous les sens. Complètement néophyte au départ, j'ai appris beaucoup et j'en profite pour remercier tous les participants

    Michel

  17. Publicité
  18. #13
    ctx1602

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Bonjour à tous,

    Le chauffage idéal n'est-il pas tout simplement celui qui ne pollue pas?

    Depuis la libéralisation du marché de l'électricité (en Belgique), nous avons signé un contrat avec un fournisseur d'électricité verte.

    Ainsi, nous pouvons afficher le chauffage de notre maison comme non polluant car notre PAC air statique/eau, le deuxième appoint du boiler solaire (le premier appoint étant la PAC du chauffage elle-même) ainsi que le radiant de la salle de bain consomment maintenant des électrons produits par des éoliennes, des unités de co-génération, ...

    Consommer de l'électricité verte ne dispense pas de concevoir sa maison dans une optique de développement durable (en fonction de son budget, bien sûr). Sus au gaspillage!

  19. #14
    sandswizard

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Linn Voir le message
    A sandswizard, fais une recherche sur le forum avec récupération d'eau de pluie, tu trouveras les discussions qui en parlent. On peut utiliser l'eau de pluie simplement pour arroser le jardin et laver sa voiture, ou on peut la traiter de façon à le rendre totalement potable et l'utiliser dans toute la maison. En général, on raccorde les WC et le lave-linge sur une cuve enterrée. Ben oui, a priori, il n'y a pas besoin d'eau potable dans les toilettes (même si mon chat pense le contraire) et celle qui tombe du ciel est gratuite!
    Je vous remercie pour la réponse je vais aller voir cela.

    Cordialement.

  20. #15
    bedouin

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Citation Envoyé par pimpin54 Voir le message
    Ce matin à l'heure du petit dej (5° dehors),aurait il fallu chauffer cette maison idéale?
    Si oui,il manque peut -être un mur capteur ou un hérisson chauffés par le beau soleil d'hier.
    B'hein non....on a arrêté le chauffage depuis quelques jours. Maintenant(23:28) il fait 22.2 C pour 42% Hygro. Et ma MOB actuelle(neuve) est moins bien que cette maison idéale. Par contre dehors ça sent le feu de bois....donc les autres maisons aux alentours (en dur) sont effectivement obligées de chauffer...
    La Caravane passe...

  21. #16
    GrandGourou

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Ca fait 1 mois qu'on ne chauffe plus, et on loue une maison presque pas isolée ...

  22. #17
    bedouin

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Citation Envoyé par ctx1602 Voir le message
    Bonjour à tous,

    Le chauffage idéal n'est-il pas tout simplement celui qui ne pollue pas?

    Depuis la libéralisation du marché de l'électricité (en Belgique), nous avons signé un contrat avec un fournisseur d'électricité verte.

    Ainsi, nous pouvons afficher le chauffage de notre maison comme non polluant car notre PAC air statique/eau, le deuxième appoint du boiler solaire (le premier appoint étant la PAC du chauffage elle-même) ainsi que le radiant de la salle de bain consomment maintenant des électrons produits par des éoliennes, des unités de co-génération, ...

    Consommer de l'électricité verte ne dispense pas de concevoir sa maison dans une optique de développement durable (en fonction de son budget, bien sûr). Sus au gaspillage!
    C'est bien, mais si tout le monde fait pareil, il n'y aura pas assez d'électricité verte pour servir tout le monde et donc retour à l'électricité nucléaire ou thermique.
    La Caravane passe...

  23. #18
    bedouin

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Voici ce que je ferai aujourd'hui si je devais refaire ma maison:

    - Isolation ++++++ mais extérieur
    - Orientation bioclimatique
    - Structure mixte : Bois + Brique et béton
    - Double vitrage IR + argon
    - Volets en bois à toutes les ouvertures
    - Fondations:
    Dalle sur terre plein avec méga-hérisson en galets. Isolation du hérisson dessous et sur les côtés. Tube terre cuite courants dans le hérisson pour apport de calories.
    - VMC 2F + Puit Canadien
    - ECS Solaire
    - Chauffage:
    Panneaux solaires à air. Moteur associé mu par mini panneau PV soufflant l'air chaud solaire sous la maison, dans le hérisson. Inertie pour plusieurs jours, voir semaines.
    En appoint un poele de masse sans la masse. B'hein oui, la masse je l'ai deja sous le hérisson. Donc je garde la technologie des PDM avec feu à haut rendement, sauf que j'ai pas besoin de la masse du poele. L'air chauffé par le poele, sera soufflé aussi dans le hérisson pour compenser les jours consécutifs sans soleil et garder un seul système d'émission de chaleur, le sol.

    La cerise sur le gâteau...ce serait une sorte d'isolant mobile motorisé ou non placé sous la dalle au dessus du hérisson. Il permettrait de moduler la quantités de chaleur admise a remonter dans la dalle ainsi que sa vitesse de transmission. Ce serait en gros la régulation.

    Ce système est simple, peu couteux, quasi sans entretien, respecte l'environnement.
    2 difficultés: son dimensionnement et sa mise en oeuvre.
    Pour le dimensionnement je pense que ce doit être facilement surmontable avec un bon soft de simulation. Pour la mise en oeuvre, il faut soit le faire soit même soit bien encadrer les artisans.
    Dernière modification par bedouin ; 08/04/2007 à 22h50.
    La Caravane passe...

  24. Publicité
  25. #19
    ctx1602

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Citation Envoyé par bedouin Voir le message
    C'est bien, mais si tout le monde fait pareil, il n'y aura pas assez d'électricité verte pour servir tout le monde et donc retour à l'électricité nucléaire ou thermique.
    Si tout le monde fait pareil, avec une consommation moyenne de 40 Kwh/m2/an (chauffage + électroménager), alors l'électricité verte reste une option viable.

    En revanche, si comme par le passé, on s'en tient à consommer 300 kwh/m2/an (ex: maisons non isolées), alors la demande deviendra effectivement trop importante pour les réseaux verts actuels.

    N'oublions pas que les centrales à hydrogènes arrivent, de bonne augure pour l'électricité propre de demain.

  26. #20
    plurielle

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    et pourquoi pas directement une maison passive, qui se passe carrément de chauffage ??

  27. #21
    Elnourso

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Citation Envoyé par ctx1602 Voir le message
    Le chauffage idéal n'est-il pas tout simplement celui qui ne pollue pas?
    Bonjour,
    C'est un "produit dérivé" de ce forum

    Non, la phrase ressassée est
    le chauffage idéal est celui dont on n'a pas besoin
    Avoir ou être, telle est la question

  28. #22
    Quisit

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    pour répondre au premier post, qui semble prendre en compte un budget serré, je dirais, au vu de mon heureuse expérience :

    - maison à ossature bois avec isolation cellulose bien épaisse (section des caissons 20 si possible)
    - épaisse dalle isolée par en dessous, isolation périphérique des fondations renforcée
    - bonne circulation de l'air intérieur, volumes relativement décloisonnés, sauf volumes tampons au nord : l'ensemble des cloisons étant assuré par "du lourd"
    - emmeteur de chaleur via murs chauffants, pour pouvoir combiner passif et actif sans compromission sur l'un ou l'autre
    - capteurs par panneaux solaire en façade SUD, parce que mine de rien, le confort hivernal par régulation quand on rentre du boulot et qu'on a pas encore mis de bois dans le poele, ça a du bon (idem pour les petits matins frileux)
    - appoint bois séparé par poele "type suédois"

    > le combi solaire va consommer environ 80w en crête lors des éclaircies, il tourne rarement 1h en continu, et on peut l'optimiser à 60w suivant l'installation
    > le plancher chauffant 35w avec un circulateur Grundfoss classe B
    (l'ensemble est bien sûr à comparer avec une pompe à chaleur quelle qu'elle soit )

    enfin la conso du poele devenue ridicule servira lors des semaines totalement bouchées ou des soirées "à ambiance"

    je n'ai pas un système aussi optimum que ça à l'heure actuelle (budget, connaissances de l'époque, artisans et fournisseurs difficiles à trouver) mais le scénario d'utilisation est déjà très proche (forte isolation, solaire passif (quoique d'une inertie de 24 /48 h max) et actif à appoint séparé bois) et ça marche déjà du feu de dieu (cette première année d'utilisation, ou le solaire à fonctionné très tard : conso de 2 stères de bois env ! )

    ----

    Sinon, après moult et moult discussions avec quantité de gens sur ces questions, il en ressort que le fait qu'un chauffage ne pouvant être géré au degré près et ceci 100% du temps (j'insiste sur cette dernière notion) est rédhibitoire pour une grande partie de la population [phrase typique : "et donc si pendant une semaine il fait vraiment un temps totalement pourri, quand tu rentres du boulot, il fait froid si tu n'a pas mis de bois ? " > oui > "c'est de la m***** ton truc" ] et cet argument, les vendeurs de PAC en font une massue

    le système de chauffage de demain selon moi "Pour tous" devra donc assurer une température "éco" minimale via qq chose comme une mini-pac intégrée au stock solaire par ex. de façon à GARANTIR un fonctionnement, même minimal, mais 100% du temps, sinon, il ne se vendra pas (ou mal, ou moins bien que les PAC)

  29. #23
    bedouin

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Citation Envoyé par plurielle Voir le message
    et pourquoi pas directement une maison passive, qui se passe carrément de chauffage ??
    C'est juste une hypothèse, sachant qu'aujourd'hui il y a plus de gens enclins à faire une maison basse énergie que passive au sens strict du terme. DOnc on est plus en phase avec une certaine réalité.
    La Caravane passe...

  30. #24
    bedouin

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Citation Envoyé par Quisit Voir le message
    pour répondre au premier post, qui semble prendre en compte un budget serré
    Disons que c'était pour être assez réaliste.


    Citation Envoyé par Quisit Voir le message
    le système de chauffage de demain selon moi "Pour tous" devra donc assurer une température "éco" minimale via qq chose comme une mini-pac intégrée au stock solaire par ex. de façon à GARANTIR un fonctionnement, même minimal, mais 100% du temps, sinon, il ne se vendra pas (ou mal, ou moins bien que les PAC)
    Une poele à granule avec régulation et programmation, me parait répondre à ce problème.
    La Caravane passe...

  31. Publicité
  32. #25
    Quisit

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    oui ... mais il impose ses propres contraintes : disponibilité des granulés, stockage des granulés dans la maison et attention, sa consommation électrique, son cout ajouté à la conso d'énergie grise des granulés, n'en fait pas le moyen le plus vertueux.

    comme appoint "full time" du solaire (par ex), c'est parfait, mais cher pour un appoint, et comme principal, c'est limite niveau conso élec.

  33. #26
    plurielle

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Citation Envoyé par bedouin Voir le message
    C'est juste une hypothèse, sachant qu'aujourd'hui il y a plus de gens enclins à faire une maison basse énergie que passive au sens strict du terme. DOnc on est plus en phase avec une certaine réalité.
    Là Bédouin tu parles non pas du chauffage de demain (objet de ce fil... ) mais du chauffage d'aujourd'hui...

    Je pense que l'avenir appartient aux bâtiments passifs, c'est-à-dire aux bâtiments pouvant se passer de chauffage traditionnel.

    A l'heure actuelle on construit des écoles passives, des blocs à appartements passifs, des logements sociaux passifs, des bureaux passifs etc - pas chez nous bien sûr, mais en Allemagne et en Autriche.

    Le standard passif est déjà devenu le standard obligatoire dans le Vorarlberg (province autrichienne) et le deviendra bientôt dans toute l'Autriche. L'allemagne devrait suivre peu après... Je présume donc que ça finira par venir chez nous aussi - mais comme d'habitude avec 15 ou 20 ans de retard...

    Bien sûr aujourd'hui les surcôuts sont importants au niveau de la construction passive - mais en Allemagne par exemple, où les filières sont déjà bien installées, où il existe une centaine de constructeurs "clé sur porte" ils les construisent avec une surcoût compris entre 0% (maison mitoyenne) et 5% (maison isolée). Je présume donc que les prix vont s'aligner chez nous aussi, au fil du temps...

    Je pense donc que pour avoir une idée réaliste du "chauffage de demain", ben il suffit de regarder ce qui se passe ailleurs aujourd'hui...

  34. #27
    bedouin

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Tu prèche un convaincu sur ce sujet...je sais que la maison passive un objectif...
    Mais cela risque de prendre tu temps. Entre deux il y a plein de compromis possibles.

    Je pense aussi que la MP n'est pas la panacée.
    En effet, si on arrive à mieux dompter et stocker les calories solaire, alors pas forcément besoin d'atteindre le niveau MP pour bénéficier d'un confort optimal.
    Aussi en fonction du climat.

    Mais ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit.
    Les MP c'est tres bien quand on peut.
    La Caravane passe...

  35. #28
    LULUX

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Bonjour,

    Ca a chauffé ici ce week end !

    Pour moi l'idéal serait une bonne conception bioclimatique avec des murs extérieurs perspirants (ossature + cellulose + laine de bois ou ossature + paille type greb selon le climat local) , une isolation blindée partout et des chassis de fenêtres avec rupture thermique (dv en rapport évidemment).

    J'ajouterais beaucoup d'inertie sous forme d'un bon hérisson, de maçonnerie verticale et pourquoi pas d'une dalle en dur à l'étage en fonction du mode d'occupation de la maison et si les contraintes le permettent.

    L'eau serait chauffée au solaire thermique avec appoint par pac air / eau (c'est je pense la meilleure solution, sauf à être Crésus) et un très gros tampon.

    Le chauffage serait assuré par un pdm ou par un système hybride Tanguay selon les goûts.

    Je mettrais un puit canadien seulement si l'amplitude thermique jour / nuit était faible l'été. Dans ce cas je poserais aussi un bardage très ventilé en façades sud et ouest et j'aménagerais les abords de façon à y créer un micro climat.

    De façon générale j'éviterais les usines à gaz comme tout ce qui est compliqué et s'entretient.

    Enfin, la conception privilégierait le confort de vie des habitants plutôt que la minimisation des pertes thermiques (je viserais 25 à 35 kWh/m2 par an pour le chauffage) : l'homme doit à mon avis passer avant toute autre chose.

  36. #29
    r17777

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Citation Envoyé par ctx1602 Voir le message
    Bonjour à tous,

    Le chauffage idéal n'est-il pas tout simplement celui qui ne pollue pas?

    Depuis la libéralisation du marché de l'électricité (en Belgique), nous avons signé un contrat avec un fournisseur d'électricité verte.

    Ainsi, nous pouvons afficher le chauffage de notre maison comme non polluant car notre PAC air statique/eau, le deuxième appoint du boiler solaire (le premier appoint étant la PAC du chauffage elle-même) ainsi que le radiant de la salle de bain consomment maintenant des électrons produits par des éoliennes, des unités de co-génération, ...

    Consommer de l'électricité verte ne dispense pas de concevoir sa maison dans une optique de développement durable (en fonction de son budget, bien sûr). Sus au gaspillage!
    une fois de plus ...

    1/ une pac restera tjrs un nouveau besoin saisonnier local qui impliquera de nouvelle installation thermique de production locale ... les ENR de ces opérateurs sont aléatoires , on est donc obligé de recourir à une nouvelle unité de centrale thermique de secours .... ainsi on augmente l'offre globale, et faisant baisser momentanément le coût , on incite à plus de nouveaux équipement électrique dont un bon nombre "non spécifiques" ...et donc à encore de nouvelles centrales thermiques ...etc ..etc ..etc !

    2/ donner son blé à un opérateur vert est une très bonne chose , mais il ne faut pas dissocier les besoins et les productions , car dans le cas présent, les électrons de l'opérateur vont très rarement arriver jusqu'à leur véritable client, mais contribuerons à augmenter l'offre là ou le besoin ne se fait pas ressentir ...


    bref je m'équipe en nouveaux système "élctrodépendant" et donne mon blé à un opérateur vert, je contribue à augmenter l'offre de prod locale, ainsi que l'offre lointaine ...

    on pourrait presque en arriver à dire qu'un nouveaux kw crête de besoin ici , dans de tel circonstance, implique presque 2 autres kw crête de nouveaux besoins ailleurs !


    donc oui aux enr , même aléatoires , mais bien après la réduction de nos besoins, et surtout l'élimination des dispositifs non spécifique de l'élec ..sans quoi c'est la course en avant et on ne résolve rien ....
    par contre on gaspille bon nombre de capitaux dans de sacrées usines à gaz ...

    PAC + parc renouvelables (qui ne verra pas ses KWH utilisé à bon escient!!!) + nouvelle centrale thermique , au lieux de véritables négawatts individuels et collectifs!!!

  37. #30
    ctx1602

    Re : Inventons le chauffage de demain...

    Le recours à l'électricité ne peut effectivement se justifier que pour des batiments à faible besoin en énergie càd < 30 Kwh/m2/an pour le chauffage.

    Je ne suis ni un promoteur ni un détracteur de l'électricité. Je pense simplement qu'il s'agit d'une filière d'approvisionnement acceptable dans le cadre d'une démarche de développement durable (si PAC + électricité verte, bien sûr), dans "l'attente" d'une alternative bio industrialisable/industrialisée qui, comme le souligne LULUX, doit privilégier le confort des habitants (et pas le caractère technologique/usine à gaz).

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. exo de Ts pr demain
    Par choupinetttte dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/11/2007, 17h11
  2. Dm pour demain 2
    Par wxec dans le forum Chimie
    Réponses: 13
    Dernier message: 11/10/2007, 18h29
  3. dm pour demain
    Par lamisss dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 15
    Dernier message: 27/11/2006, 17h10
  4. demain le bonheur ???????
    Par stevegourdon dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 13
    Dernier message: 16/10/2006, 07h13
  5. help!exam demain
    Par delamer.oceane33 dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/01/2006, 18h20
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...