Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

VMC ... construction perspirante



  1. #1
    boifan

    VMC ... construction perspirante


    ------

    Bonjour,

    J'ai rencontré le thermicien qui m'a fait une synthèse de l'étude qu'il a réalisée pour mon projet.

    Comme la construction est en béton cellulaire (36,5 cm lambda 0,10), je m'attendais à trouver une VMC simple flux hygroréglable. Pas du tout !

    Il m'a montré, tableur à l'appui, que le gain de consommation apporté par rapport à une VMC de base était si minime que le coût d'installation n'en valait pas la peine. Selon lui, ceci provient du fait qu'il faut considérer les pièces humides par rapport aux pièces sêches : une maison de 150 m² avec 2 salles de bains et 2 WC nécessiterait quasiment autant d'énergie à ventiler en hygroréglable qu'en simple flux.

    Il me semble que ce logiciel (Perrenoud) fonctionne pour certains calculs avec des coefficients tirés de données statistiques et valables pour une construction traditionnelle. Ce qui me laisse perplexe ...

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    quic'est

    Re : VMC ... construction perspirante

    Bonjour,
    on m'a fait la même réflexion. En fait ça dépend.
    1 -Le béton cellulaire est très étanche à l'humidité (pas perspirant) donc ventilation performante obligatoire.
    2 - tu vis en bretagne donc la pluie et l'humidité est assez dense
    3 - tout dépend de tes habitudes de vie. Si tu restes toute la journée à la maison ton corps dégage de l'humidité. Si tu prends 3 douches/bains par jour, si tu as 6 gamins... tu vas utiliser fortement des pièces humides et dégagées beaucoup d'humidité qu'il va falloir évacuer donc ta ventilation marchera en permanence. La simple flux sera suffisante, l'hydroréglable difficilement amortissable.

    Si par contre tu vis seul, que tu pars au boulot de 7 heures du mat et que tu rentres à 20 heures, que tu pars plusieurs jours de suite de chez toi pour le boulot, en vacances ...... prends l'hydroréglable.

    j'ai caricaturé évidemment.

    Je ne pense pas que le logiciel prenne ça en compte, mais je peux me tromper.

    Nous sommes tous unique et heureusement.

  4. #3
    boifan

    Re : VMC ... construction perspirante

    Je suis d'accord sur la conclusion.

    Mais le béton cellulaire est bien perspirant avec des valeurs de 5 à 10 selon la densité des blocs de Thermopierre (20 pour la terre cuite).

    A la réflexion, je pense que je me suis fait avoir. Ce thermicien m'a vendu une étude qui ne fait que contrôler le respect de la RT2005 et non pas une étude complète de mon projet comme je le lui demandais.

  5. #4
    lr2323

    Re : VMC ... construction perspirante

    Bonjour,
    Je n ai pas poussé jusqu à l'étude thermique dans mon projet à base de monomur 37,5 mais mon maitre d'oeuvre m'a aussi expliqué qu'une VMC simple flux suffisait vu les qualité respirante des murs (chaux, brique, platre ) et la mise en place de puits canadiens
    Laurent

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    lemat

    Re : VMC ... construction perspirante

    Il a été démontré et validé que la "perspiration" des parois ne peut pas évacuer suffisament d'humidité d'un bâtiment bien isolé (donc étanche à l'air) mais diminuer les besoins de ventilation. La source d'humidité principale étant les habitants et leurs activités, il est clair que si la maison est habitée en permanence une vmc hygro peut ne pas être amortie. Dans le cas où la maison est vide une partie de la journée ce n'est plus pareil. De même si la maison est constituée de materiaux capables de stocker et libérer l'humidité alors la vmc hygro est d'autant plus justifiée que les pics à traiter seront d'autant plus faibles et donc que son fonctionnement à plein sera plus rare ! Reste à faire attention au bon renouvellement de l'air car il faut respirer sain !

    Cependant , tout dépend ce que vous entendez par rentable: si c'est uniquement financier, il sera long d'amortir un produit performant et cher par rapport à une VMC 1er prix qui coûte plus de 10 fois moins cher, quoi que l'on peut craindre une envolée des prix de l'électricité. Si par contre la rentabilité pour vous est de consommer le moins d'énergie possible...

    Enfin je pense qu'il ne faut pas negliger le plafond qui est une paroi facile à construire perspirante et qui reçoit un grande partie de l'air chaud "humide"

  8. #6
    boifan

    Re : VMC ... construction perspirante

    Si je me réfère à cette PAGE la règlementation m'impose un débit d'air au moins 135 m³/h et dans mon cas précis : 135 + 30 + 15 + 2 x 15 = 210 m³/h .

    Le thermicien trouve 219 m³/h en entrée, 75 m³/h en sortie par défaut d'étanchéité et 145 m³/h par la ventilation. Le volume de la maison faisant environ 420 m³, le taux de renouvellement est de 0,52 .

    L'objectif des taux de ventilation élevés pour des bâtiments étanches est d'éviter la condensation sur les points froids des murs ce qui provoquerait des désordres (moisissures). D'ailleurs les pub des fabricants de ventilateurs font tous référence à cette règlementation.

    Je pense que dans une construction bien conçue (ponts thermiques) et à isolation répartie (monomur, thermopierre, OSB) et perspirante, où le point de condensation ne peut se trouver près de la surface intérieure des murs, on devrait être sur des taux de renouvellement plus faibles de l'ordre de 0,3 à 0,4 soit 150 m³/h environ.

    On pose souvent la question de l'étude thermique. C'est un bel exemple : il faut que le thermicien dispose des outils adaptés à des types de construction qui sortent du schéma parpaing-polystyrène et de la règlementation qui a été faite sur ce modèle. Sinon pour 150 €, on vous dira que vous êtes très au dessus de la RT2005 ce qui vous fera une belle jambe mais pas plus !

  9. Publicité
  10. #7
    lemat

    Re : VMC ... construction perspirante

    La norme précise aussi des débits minimums dans le cas d'une ventilation asservie au taux d'humidité, dans mon cas c'est 20 m3/h de débit minimal global (4pièces). Les normes canadiennes préconise un renouvellement de l'ordre de 0,3 volumes par heures en soignant bien le balayage des pièces et la possibilité de couper la ventilation lorsque que la maison est vide.

    Mais il est certain que dans une maison capable de gérer (stocker et faire transiter) l'humidité de façon diffuse, constituée de materiaux et d'habitants peu "polluant" le besoin ne se résume alors qu'à évacuer des pics de polution lors d'usage (cuisine et sdb, voir wc pour l'odeur). Ce qui peut être fait par des aerateurs ponctuels asservis, en prévoyant de companser les débits lors du fonctionnement pour ne pas avoir de top grande depressions, voir aussi en ouvrant les fenêtres au besoins.

  11. #8
    boifan

    Re : VMC ... construction perspirante

    Je viens de discuter avec un autre thermicien, "spécialiste" de la simulation dynamique, qui prétend que ces taux de renouvellement constatés hors de France ne sont pas calculés sur le volume total mais sur celui des pièces où la ventilation est nécessaire.

    Il m'a aussi clairement laissé entendre que mes efforts étaient vains. J'ai l'impression que mon projet n'est qu'une suite de renoncements.

    Ca me laisse pantois ...

  12. #9
    lemat

    Re : VMC ... construction perspirante

    La ventilation est toujours envisagée par balayage de toute la maison en france ou ailleurs. Le besoin de ventilation est d'évacuer vapeur d'eau et VOC pour avoir un air sain à respirer et éviter les problèmes de condensation dans les materiaux. Si ces derniers sont peu sensibles et capable de gérer des piscs d'humidité, les problèmes d'humidité seront facilement résolus par aeration mécanique ou naturelle. Si vous ne fumez pas, que les materiaux interieurs sont "sains", les besoins d'air neuf seront limités. Deplus la ventilation pose un problème pendant les periodes de chauffage où on ne veut pas envoyer trop de chaleur dehors, le reste du temps on ouvre les fenêtre pour aerer. Donc dans un climat pas trop rude, il ne faut trop vous prendre la tête, choisir un système simple et économe c'est souvent le plus fiable.

  13. #10
    taratata38

    Re : VMC ... construction perspirante

    Ba moi je n'ai aucunne VMC et je n'ai aucun soucis , enduits en terre paille , monomur de 37.5 , et la je rajoute 8cm de liège externe , et enfin un enduit en chaux.

    Aucune humidité constatée.

    Par contre , béton cellulaire de 36.5cm lambda 0.1 ça donne un R 3.6, pense tu que ce soit suffisant pour ta région?
    N'aurais tu pas intéret à rajouter une couche de pse en exterieur , vue que ce matériaux est de toute façon étanche.
    consultez mon site de travaux, via mon profil

  14. #11
    andrejeanlouis

    Re : VMC ... construction perspirante

    Ba moi je n'ai aucunne VMC et je n'ai aucun soucis , enduits en terre paille , monomur de 37.5 , et la je rajoute 8cm de liège externe , et enfin un enduit en chaux.

    Aucune humidité constatée.
    Votre maison est finie ou en cours ??
    Il semblerait que vous expliquiez comment vous allez faire mais pas un constat d'utilisation.

    Il m'a montré, tableur à l'appui, que le gain de consommation apporté par rapport à une VMC de base était si minime que le coût d'installation n'en valait pas la peine. Selon lui, ceci provient du fait qu'il faut considérer les pièces humides par rapport aux pièces sêches : une maison de 150 m² avec 2 salles de bains et 2 WC nécessiterait quasiment autant d'énergie à ventiler en hygroréglable qu'en simple flux.

    VMC hydroréglable ou non en simple flux est à mes yeux une bétise.
    Si on lis tout le poste je retiens des renouvellemnts d'air de plus de 150m3 heure. Avez vous conscience qu'en hiver quand il fait 0 dehors, vous faites rentrer dans la maison par les grilles au dessus des menuiseries de l'air à 5°
    et que vous rejetez dehors 150m3 d'air chaud à 19°. Merci le fournisseur de combustible.
    A mon avis il doit y avoir une autre solution !!!!!!!

  15. #12
    gespoi

    Re : VMC ... construction perspirante

    Oui la VMC double flux!!!!!

  16. Publicité

Discussions similaires

  1. VMC or not VMC ?
    Par Annaick_R dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 28
    Dernier message: 30/12/2018, 11h42
  2. construction maison isolation vmc double flux puit canadien
    Par ludocool33 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 05/03/2013, 07h56
  3. MOB sans bardage extérieur et perspirante
    Par wLz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 03/12/2007, 22h52
  4. Vmc
    Par lacharente dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/02/2007, 16h28
  5. Vmc ?
    Par TIJod dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 25
    Dernier message: 16/03/2006, 16h24
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...