Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 14 sur 14

L'isolation traditionnelle



  1. #1
    laplaya

    L'isolation traditionnelle


    ------

    Bonjour,

    Je propose une réflexion sur l'isolation la plus courante en France :

    par l'intérieur, complexe polystyrène+plaque de platre intégrée.

    Perso, construction de 2005, 10+1 cm en composé noir plutôt caoutchouteux orienté acoustique.

    Mes reflexions portent sur la pose et la condensation.

    D'après les calculs de YO, le point de rosée se trouve naturellement au point de rupture thermique, cad à l'interface poly/mur ext.
    Ce qui voudrait dire qu'il y a là, inaccessible, une "culture" d'humidité ?

    Connaissant la façon de poser ces panneaux, par plots de colle, je me pose des questions.
    On se rend compte que l'espace est creux et représente parfois +sieurs cm, les prises de courant sont d'énormes courant d'air...

    Est-ce un bien en permettant de ventiler l'humidité ? Mais dans ce cas cela joue le rôle d'apport également...

    Si ces panneaux avaient été collés par couche mince de map et jointivement, il n'y aurait plus de vide d'air et dans ce cas, bien que le point de rosée ait été au même endroit, il n'y aurait plus de vapeur d'eau à condenser (polystyrene étanche).

    Merci,

    Pierre

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    laplaya

    Re : L'isolation traditionnelle

    Bon quoi de neuf doc ?

  4. #3
    herakles

    Re : L'isolation traditionnelle

    Citation Envoyé par laplaya Voir le message
    Bon quoi de neuf doc ?
    ben.. il n'y a pas que de l'humidité à cet endroit la (intervalle entre gros-oeuvre-placo ) il y en aura dans tous les points particuliers où l'isolant s'arrête : jonction refend -mur ext , dalle rdc-mur ext , dalle haute -mur ext , etc ... là aussi de l'humidité s'accumule de par les phénomènes de pont thermique , et s'il n'y a pas une ventilation suffissante pour évacuer l'humidité produite par l'occupation humaine , moississures et champignons appraissent ...::

    Pour ma part je n'aime pas le placo pour bien des raisons , nids à rongeurs , difficulté d'accrocher des étagères , manque d'inertie , réverbération du son sur des parois lisses ....

    je préfère plutôt isoler par l'extérieur ou les parois épaisses à isolation réparties comme le porotherm ...

  5. #4
    chk

    Re : L'isolation traditionnelle

    Les complexes isolants rigides posés collés sont effectivement sujets à courts-circuits thermiques : la lame d'air laissée entre la maçonnerie et l'isolant, impossibles à colmater, permettent la convection d'air par tous les interstices périphériques et les réseaux electriques, chauffage, AEP (gaines, trémies de planchers etc), et donc des futes, et donc des pertes. C'est la raison pour laquelle on n'utilise pas cette solution technique dans les bâtiments "basse consomation" et passifs.

    On utilise par contre des isolants laineux ou soufflés derrières des contre-cloisons type prégymétal dans les réhabilitations performantes. Mais attention à l'étancheité à chaque passage: interrupteurs, prises, robinets etc.
    Le mieux est de mettre tout les circuits et réseaux en apparents ou dans des gaines spéciales pour garantir l'étancheité des freins-vapeurs.

    Christophe - architecte

  6. Devis
  7. #5
    yoh#17

    Re : L'isolation traditionnelle

    bonjour,

    dans ces conditions, avec cette présence d'air , et de fuite via les prises , etc, ....
    si le macon impose le "traditionnel" placo + iso , il vaut mieux le 80+10, le 100+10 ou le 120+10 ?

    Je me trouve dans la situation (construction en cour) où je peux encore influencer certains choix, notament celui de l'epaisseur de l'isolant... (le contrat prévoit du 80+10, mais si c'est utile, je veux bien payer + pour mettre du 120+10)

    Et oui, j'ai un excellent macon, il fait de la très bonne qualtité (et c'est dur à trouver) en revanche, il est inflexible sur sa facon de faire (evidement traditionnelle = parpaing, placo, etc etc)

    alors, c'est vrai , je suis convaincu par l'isolation externe... en theorie, car en pratique, il faut trouver un bon artisan pour vous la poser + que son macon accepte de "déléguer" la facade exterieure à un autre (quid en cas de litige)

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    chk

    Re : L'isolation traditionnelle

    150mm d'isolation mini en 2 couches croisées légèrement compressé (laine de roche ou de verre) derrière une contre-cloison en BA13 sur ossature.
    Mieux mais un peu plus cher et plus stable dans le temps : la même chose mais moins l'isolant en laine, plus un écran frein-vapeur parfaitement étanche (vois avec un technicien de PROCLIMA comment faire) fixé sur les ossatures, puis rempissage de l'espace entre la maçonnerie et le parement en BA13 par soufflage à bloc d'isolant en vrac type cellulose ou autre. AUCUN percage de l'enveloppe frein-vapeur pour conserver les performances.

    Essai de faire un retour de l'isolation sur les murs de refends lourds pour supprimer les ponts thermiques, sur 1,50m de profondeur, mesuré à l'angle mur ext / mur de refend.

    Christophe - architecte

  10. Publicité
  11. #7
    laplaya

    Re : L'isolation traditionnelle

    oui en gros 1m50 de béton équivalent aux 10 cm de PSE !

    Mais dans le cas où c'est déjà fait je me pose la question : faut-il essayer de rendre cela hermétique en s'occupant des prises élec ou non pour laisser respirer et si oui comment ?

  12. #8
    laplaya

    Re : L'isolation traditionnelle

    petit UP : cela concerne plus d'une personne en France vu "les normes" de construction actuelles !

  13. #9
    laplaya

    Re : L'isolation traditionnelle

    Pour continuer : cela veut dire qu'il y a quasi sytématiquement des moisissures sur le mur extérieur côté intérieur ?
    L'air qui circule derrière l'isolant s'échange dans la pièce et donc nous amène des moisissures dans l'air intérieur ?

    Le fait de combler le jour avec par exemple de la vermiculite aurait quel effet ?

  14. #10
    laplaya

    Re : L'isolation traditionnelle

    Coucou un petit up !

  15. #11
    rcgui

    Re : L'isolation traditionnelle

    il se trouve que j'ai enlevé les plaques de placo+6cm de polystyrene expansé qui faisaient "l'isolation" au rdc de la maison que je suis en train de rénover
    effectivement , derrière, y'avait plein de moisissures, en particulier autour des fenêtres (pont thermique)

    alors moi, après avoir fait une simulation sur la feuille de calcul de yoghourt pour m'assurer que je n'aurai pas trop de condensation, j'ai remplacé tout ça par du polystyrene extrudé, collé en plein (colle appliquée sur toute la surface au peigne cranté)
    j'ai colmaté tous les angles et les trous inévitables (j'ai essayé d'en faire le moins possible) à la mousse expansive polyuréthane (encore une saleté)

    j'espère bien que ça va marcher

    bon je sais c'est pas très écolo de tout virer et de remettre encore du poly à la place mais j'ai beaucoup amélioré l'isolation alors ça compense ...
    et après avoir vu comment c'était tout pourri je n'aurais pas pu vivre là dedans sans rien y faire

  16. #12
    laplaya

    Re : L'isolation traditionnelle

    Merci pour ton témoignage Rcgui !

    Tes anciens panneaux étaient posés avec quelques plots ? C'est ça ?
    D'après ta nouvelle pose collée : tu penses éviter toute circulation d'air pour que ce soit étanche ?
    Concernant la mousse expansive je pense avoir lu que ce n'était pas la panacée car ça joue et se détériore/fend avec le temps= plus étanche.

    J'ai d'ailleurs vu récemment un poseur de fenêtre sérieux qui les monte avec mousse style feutre de 1 cm d'épaisseur autocollante qui s'écrase et joue au point de contact avec le mur. La finition se fait en joint acrylique par l'ext : toujours pour que cela reste flexible et étanche.

  17. Publicité
  18. #13
    rcgui

    Re : L'isolation traditionnelle

    Tes anciens panneaux étaient posés avec quelques plots ? C'est ça ?
    exactement

    D'après ta nouvelle pose collée : tu penses éviter toute circulation d'air pour que ce soit étanche ?
    j'y compte bien, je voudrais qu'il y ait le moins d'air possible aux interfaces entre matériaux
    l'idéal ça serait qu'il n'y ait pas d'air du tout mais comme mes murs se sont pas super droits, je sais pas si ça marché aussi bien que je voulais

    pour la mousse polyuréthane, je sais que c'est sensible aux UV, mais planquée dans les murs, de ce côté là ça craint rien
    pour le reste, je sais pas

  19. #14
    silenzio

    Wink Re : L'isolation traditionnelle

    Pour ma part je pense que le problème (hormis le fait de ne pas avoir de masse thermique pour le stockage) est que le type de pose le plus commun amène a la création de fuites d'air au travers de l'isolant avec pour corrolaire des rencontres chaud/froid qui génèrent de la condensation...

    Donc il vaudrait mieux (a mon sens ) avoir un minimum de ventilation de la structure et une étanchéité totale de l'isolant (mis à part pour les entrées désirées) pour éviter au maximum la condensation inter-structure, au risque sinon (si le tout est étanche) d'avoir de l'humidité piégée dans le tout qui a terme attaquera le batiment...

    Le souci étant que les plaques ne sont pas prévues pour être étanches entre elles et en parties haute et basse...

    C'est pour celà que les maisons montées en platre traditionnel avec lame d'air sont plus performantes à chauffage, ouvertures et isolation en plafond égales que celles montées avec complexe polystyrène+plaque de platre intégrée...

Discussions similaires

  1. Impac du VS sur l'isolation
    Par taratata38 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 26/05/2007, 10h43
  2. Le Top de l'Isolation
    Par conscience dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 09/04/2007, 11h53
  3. belgique - construction neuve traditionnelle - isolation chauffage
    Par erness dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/11/2006, 08h23
  4. améliorer l'isolation ?
    Par madmax45 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/08/2006, 11h41
  5. Médecine traditionnelle chinoise et développement durable
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/07/2005, 12h19
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison