Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 21 sur 21

fabrication d'adobe de terre crue



  1. #1
    bibabeloula

    fabrication d'adobe de terre crue


    ------

    Bonjour,

    Je me renseigne actuellement sur la fabrication d'adobe de terre crue dans le but de doubler un mur situé au Sud permettant de stocker un peu plus d'énergie solaire et de récupérer d'avantage de rayonnement du poele de masse qu'on envisage d'installer. Voilà pour la présentation.

    J'ai fait faire une analyse granulométrique de la terre à disposition sur mon terrain par un le labo de la boîte dans laquelle je bosse et les résultats sont les suivants:

    Passant à 0,002 mm : 28 % (argile),

    Passant à 0,08 mm : 68 % (soit 40 % de limons et silts)

    passant à 10 mm : 90 % (soit 22 % de sable)

    Pour compléter ça j'ai fait le test du boudin qu'on met en porte à faux et le morceau qui s'est détaché mesurait 20 cm, soit d'après les documents que j'ai pu lire caractéristique d'une terre argileuse.

    Et j'en arrive finalement à mes questions :

    - quelle dosage/proportion de sable/fine (argile seulement ou avec limon)/paille convient il d'utiliser pour assurer la résistance des adobes.

    - Quelle quantité d'eau y rajouter, je me suis rendu compte qu'un surdosage d'eau rendait difficile un retour en arrière pour avoir une consistance idéal,

    - Et pour finir j'ai vu sur un site d'un autoconstructeur qu'il avait construit quelquechose comme quarante moules pour ces adobes qu'il laissait sécher dans le moule pendant une journée avant de les démouler alors que d'autres sources précisait qu'il convenait d'obtenir la consistance du mortier permettant de remplir le moule et de démouler aussitôt (du coup un moule suffit)

    Voilà j'ai plein d'autres questions mais on verra plus tard si le post attise la curiosité.

    A+

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mynameisbiojamesbio

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    Bonjour,

    j'ai fait des recherches sur le sujet pendant plus de six mois.
    J'ai donc réalisé une pseudo fiche technique sur le sujet.
    J'espère qu'elle vous aidera dans votre démarche. Je crois que la BTC est une solution qui va devenir économiquement et écologiquement très intéressante dans l'avenir
    http://www.domainedelapailledor.fr/a...ur-brique.html
    Bien à vous
    Christian

  4. #3
    42jerome

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    Avec de tel résultat, je dirais, comme c'est un mur non porteur: tel quel.
    Pour utiliser précisemment ces données, utilise les abaques dubtraité de construction en terre, ed parenthèses.

  5. #4
    42jerome

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    Citation Envoyé par bibabeloula Voir le message
    - Et pour finir j'ai vu sur un site d'un autoconstructeur qu'il avait construit quelquechose comme quarante moules pour ces adobes qu'il laissait sécher dans le moule pendant une journée avant de les démouler alors que d'autres sources précisait qu'il convenait d'obtenir la consistance du mortier permettant de remplir le moule et de démouler aussitôt (du coup un moule suffit)

    Voilà j'ai plein d'autres questions mais on verra plus tard si le post attise la curiosité.

    A+
    Pour les adobes moulées, 2 techniques:
    le coup d'eau (briques moins résistantes (pb négligeable en doublage);production rapide)
    le coup de sabre (bvriques très résistantes, production moins rapide, gestion précise de l'eau)

    La quantité d'eau influe sur la qualité des briques de la même manière qu'un béton de ciment. C'est elle qui influe sur la technique de mise en oeuvre.
    http://boisconstruction.free.fr/pages/murs/adobes1.html

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    topsie

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    Quelle hauteur le mur? quelle largeur?
    Sachant que l'adobe ne résiste, que très peu à la compression
    Pourquoi en adobe et pas en pisé ou en BTC qui me semble plus adapté à ce projet, l'adobe étant un mélange de terre + fibres
    Il est possible de faire des adobes avec ou sans moule
    pâte mi-molle ou pâte mi-ferme :adobe de meilleure qualité au coup de sable : on détermine la quantité nécessaire pour le moule que l'on roule en boule et dans du sable pour mouler , la tasser dans le moule
    Comment allez vous la mélanger avec les fibres ?
    La pâte doit avoir une texture argileuse ou très silteuse très adhésive ça colle partout .Bon courage

    http://terre.grenoble.archi.fr/docum..._terre_web.pdf

  8. #6
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    diable , que de pages à lire ou a imprimer ! heureusement j'ai les deux éditions de ce livre dans ma bibliothèque !!!!

  9. Publicité
  10. #7
    42jerome

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    Surtout que cette version en pdf, tu peux te lever tôt pour attraper le bouquin. Merci Topsie.

  11. #8
    topsie

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    bonsoir Heracles !
    voir pages 107 pour faire court
    je viens de faire un projet de presse BTC à te soumettre
    Je scanne .

  12. #9
    bibabeloula

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    Bonjour, et merci de vos réponses.

    Je veux faire des briques d'adobe tout simplement parce que j'ai les matériaux à disposition et que économiquement et écologiquement parlant cela me parait imbattable. Par ailleur l'inertie de tels matériaux est en adéquation avec le mode de chauffage que nous allons installé.

    Sinon pourquoi pas des BTC ? je n'ai pas de presse, ca coûte cher et je n'ai pas rencontré ou croisé ou lu quelquechose mentionnant un quelconque prêt ou location de ce type de matériel dans le coin (41).

    A +

  13. #10
    Kazimyre

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    Citation Envoyé par bibabeloula Voir le message
    Bonjour, et merci de vos réponses.

    Je veux faire des briques d'adobe tout simplement parce que j'ai les matériaux à disposition et que économiquement et écologiquement parlant cela me parait imbattable. Par ailleur l'inertie de tels matériaux est en adéquation avec le mode de chauffage que nous allons installé.

    Sinon pourquoi pas des BTC ? je n'ai pas de presse, ca coûte cher et je n'ai pas rencontré ou croisé ou lu quelquechose mentionnant un quelconque prêt ou location de ce type de matériel dans le coin (41).

    A +
    Quel mode de chauffage avez-vous choisi justement ?

    J'aimerais moi aussi doubler mes murs en adobe (15 cm d'épaisseur) et je réfléchis parallèlement au système de chauffage.

    Je ne sais pas si c'est possible mais pour le moment j'ai réfléchi à ceci :

    - paillasson de 60 cm de calcaire 20/40 (besoin de rehausser à cause d'inondations éventuelles)
    - 2 couches de Fermacell croisées
    - 1 couche de liège de 2cm
    - Adobe de 10 cm
    - PER noyé dans une dalle chaux/terre/fibres de 4 ou 5 cm
    - carrelage

    Et vu qu'il n'y a pas une très grande surface à chauffer j'avais pensé à utiliser un simple ballon d'eau chaude (avec thermostat) monté en circuit fermé avec un circulateur. Est-ce une solution saugrenue ? Quid de la consommation électrique ?

    Ou bien est-ce qu'un poelle à bois placer devant ces adobe (avec l'arrière rayonnant donc) est une meilleure idée ?

  14. #11
    Kazimyre

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    .
    z'en pensez quoi de mon idée ? du sol déjà ? pis du chauffage ?

    Voici un croquis de ce que ça donnerait :


  15. #12
    ofmika

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    Bonjour,

    C'est dommage de faire un radier et de ne pas profiter de l'inertie de celui-ci surtout si tu es dans une région où il fait chaud.

    Les 2 cm de liège (épaisseur insuffisante) je les mettrais à l'extérieur du mur.

    Le fermacell, je ne suis pas sur mais je ne crois pas qu'il puisse être utilisé à cet endroit.

    Tu devrais lire les fils :
    tunnel à galets
    capteur à air
    Votre avis sur maison Bioclimatique
    sur le net : la maison du clos de Rbobeda

    Ils sont longs mais tu verrais qu'on peut faire mieux pour un investissement pas forcément plus élevé.

    Bonne lecture

    Michel

  16. Publicité
  17. #13
    Kazimyre

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    Merci pour tes commentaires.

    Je précise qu'il s'agit d'un doublage d'un bâtiment existant. Donc à gauche des parpaings pleins et des adobe il y a un mur. Idem pour le sol. Sous la couche de calcaire 20/40, il y a une dalle de béton. Pas possible de faire un tunnel à galet...

    Par ailleurs je ne peux pas profiter de l'inertie d'un radier à cause d'inondations potentielles. C'est pour ça que je prévois plutôt un paillasson et une dalle avec 15 cm de terre mais isolée par du liège...
    Si on considère l'inertie de tous les murs doublés en adobe, y compris le sol, euh, je crois que j'en aurai à revendre de l'inertie non ? Même si je n'arrive qu'à 1 tonne/m3, mine de rien il y aurait d'accumuler rien que dans le séjour pas moins de 125 m² d'adobes de 15 cm d'épaisseur (dalle comprise), soit approximativement 19 m3 d'inertie.

    Pour le liège à la vertical, si je le met à gauche des parpaings et des adobes, il va me décaler le mur (et encore plus s'il est préférable que j'augmente l'épaisseur)... Si je ne colle pas les adobes au mur du bâtiment je crains pour leur stabilité sur 3m20 de haut quand même...

    Sinon pour le pont thermique, l'idéal ce serait aussi de supprimer un rang de parpaing pour que les adobes du mur soient au niveau de la dalle du sol, mais quid en lavant le sol... Tu me diras on peut aussi éviter de laver à grandes eaux... Mais si un jour il y a inondation par la machine à laver, les adobes du mur vont trinquer... Ou alors faire les deux premiers rangs en adobe stabilisés ?

    Enfin le Fermacell j'ai déjà vu utilisé en chape sèche au sol, apparemment c'est prévu pour... à la différence du placo.

  18. #14
    chataxe

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    Bonjour,
    Le but de tes travaux est l’isolation des murs?, tu placeras donc un isolant entre tes briques et ton mur actuel ?

    Je ne comprends pas trop ton montage, 2cm de liège, c’est très peux et il vat être très fragile et la lisse en bois (même si marine)risque de pourrir (remontées capillaire par les parpaings) donc prend plutôt des bandes prévu pour..

    Tu remonte ton sol à cause des inondations, mais ne serait-t-il pas plus simple de poser des poutrelles + hourdis sur tes parpaings + dalle béton.


    Pour savoir comment chauffer ta maison, il y a plein de solutions, le poêle à bois en est une, mais si tu prévois un plancher chauffant, prend un poêle avec bouilleur (à moins que ce ne soit qu’un appoint)

    Pour chauffer ton plancher avec un ballon, oubli, car un ballon c’est environ 2kWh, en plus pas utile de maintenir une grosse quantité d’eau en T° (pertes) tu pourras trouver pour 1000 à 2000€ des petites chaudières électriques complètes (vase, régule, pompe…)

    Même si ce n’est pas possible dans ton budget actuel, prévoit au moins un possible raccordement à des panneaux solaires et ou chaudière à bois (buche ou pellet)….

    Si tu mettais un plans de ta maison ce serait plus simple de te conseiller (et aussi la localisation)

    A+

  19. #15
    Kazimyre

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    Citation Envoyé par chataxe Voir le message
    Bonjour,
    Le but de tes travaux est l’isolation des murs?, tu placeras donc un isolant entre tes briques et ton mur actuel ?
    Le but est effectivement d'isoler et de créer de l'inertie. En cela la terre est un matériau idéal qui combine les deux caractéristiques. Il a aussi la qualité de ne pas demander une épaisseur très importante pour arriver à d'excellents résultats... J'aurais pu utiliser la paille avec un enduit en terre mais ça prenait trop de place... 40 cm sur la tranche avec l'enduit... Sinon c'est clair que c'était beaucoup plus rapide la paille...

    L'isolant vertical en liège ne monte pas plus haut que ce que j'ai dessiné sur mon croquis. Les briques d'adobe seront contre le mur. Il s'agit juste de casser le pont thermique entre la dalle et les adobes au niveau des parpaings pleins...

    Je vais rectifier mon croquis là je crois que ce sera mieux !

    Je ne comprends pas trop ton montage, 2cm de liège, c’est très peux et il vat être très fragile et la lisse en bois (même si marine)risque de pourrir (remontées capillaire par les parpaings) donc prend plutôt des bandes prévu pour..
    Attention, ne pas confondre remontées capillaires à cause d'humidité constante dans le sol. Là c'est pas pareil, le bâtiment est sain, mais une fois tous les 3 ans il arrive qu'il y ait une crue et qu'il y ait de l'eau sur 25 cm pendant quelques jours au plus... Donc pas de remontées capillaires en si peu de temps je pense, en tout cas pas assez pour faire pourrir un CP marine qui est prévu pour... Mais sinon c'est quoi les bandes auxquelles tu fais allusion ?

    Quant au liège tu parles de celui dessous la dalle, entre les adobes et le Fermacell ? C'est vrai que R = 0,50 c'est moyen... Y'a peut-être mieux à mettre...

    Sinon le liège compressé comporte plein de qualités en tout cas :

    C'est le matériau d'isolation parfait : imputrescible, hydrofuge, ininflammable, rebelle aux attaques d'insectes, de rongeurs, de champignons, c'est un des meilleurs isolants phoniques et thermiques. Conditionné sous forme de plaques, il est très simple à mettre en oeuvre pour isoler extérieurement les murs, les combles. Totalement imputrescible, léger, étanche, résistant à la compression et auto extinguible. Est utilisé en panneaux de 1 m x 0,5 m pour l'isolation thermique et phonique des sols, murs, combles...
    http://www.eco-logis.com/isolat.htm


    Et : Le liège est entre toutes les matières naturelles celle qui détient les meilleures propriétés d’isolation. Le liège se présente sous forme de panneau d’aggloméré expansé ou de vrac. Il ne souffre d’aucune altération et garde toutes ses qualités indéfiniment.

    En effet, ses qualités mécaniques et physiques en font un champion toutes catégories de l’isolation : il est efficace contre les basses températures et les fortes chaleurs, contre les vibrations et il ne pourrit pas sous l’effet de l’âge (des bouteilles de vin plus que centenaires ont toujours leur bouchon d’origine). Il supporte l’humidité et l’eau, sans se tasser ou perdre ses qualités et il ralentit le feu. Son élasticité lui permet d’éviter les ponts thermiques en épousant les vis, les clous et autres mauvais traitements et lui confère des qualités anti-vibratiles. Grâce à ses performances en termes d’isolation tant thermique que phonique, il ne craint aucun autre matériau, naturel ou pas. Enfin, il résiste aux insectes et aux rongeurs.

    http://www.lamaisonduliege.com/liege...-en-liege.html


    Tu remonte ton sol à cause des inondations, mais ne serait-t-il pas plus simple de poser des poutrelles + hourdis sur tes parpaings + dalle béton.
    Plus simple pas sûr... plus cher aussi sans doute... Pis moins y'a de ferraille dans tous les sens mieux c'est... Enfin ça c'est mon point de vue personnel...

    Si dalle en béton sur hourdis, il faut isoler cette dalle en-dessous aussi... Par contre on peut se servir de l'inertie du béton qui est très bonne aussi...

    Mais bon ça ne va pas dans le sens écologique que je souhaite...

    C'est clair que sinon une dalle béton sur hourdis + des murs placo avec laine de verre de 100 et zou... mais à ce train-là on n'aura pas avancé de beaucoup...


    Pour savoir comment chauffer ta maison, il y a plein de solutions, le poêle à bois en est une, mais si tu prévois un plancher chauffant, prend un poêle avec bouilleur (à moins que ce ne soit qu’un appoint)

    Pour chauffer ton plancher avec un ballon, oubli, car un ballon c’est environ 2kWh, en plus pas utile de maintenir une grosse quantité d’eau en T° (pertes) tu pourras trouver pour 1000 à 2000€ des petites chaudières électriques complètes (vase, régule, pompe…)
    Un ballon avec thermostat c'est 200 euros au départ... Si ça consomme 2kW, reste à voir combien d'heures par jour il se mettrait en marche avec l'inertie de la terre et son pouvoir isolant... Mais bon malgré tout c'est peut-être trop encore...


    Si tu mettais un plans de ta maison ce serait plus simple de te conseiller (et aussi la localisation)
    Dordogne. ça veut dire que depuis les changements climatiques, les hivers sont doux, parfois pluvieux, avec 2 à 3 passages de 1 semaine à 10 jours à une température entre -5 et -10°... Cette année si je me souviens bien il n'y a eu qu'un seul vrai coup de froid... Arrivé depuis 25 ans dans la région, on a clairement vu au fil du temps un réchauffement...

    L'été est assez chaud par contre, trop loin dans les terres pour bénéficier de l'air maritime même si Bordeaux n'est qu'à 100 km à vol d'oiseau.

    Bref, pas des températures extrêmes en fin de comptes...

    A+

  20. #16
    chataxe

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    Bonjour,
    Les BTC, ou adobes… sont de bons matériaux de construction, mais pas des isolants.
    Tu auras une ITE ?

    Pour ton chauffage, et sans entrée dans la discutions du réchauffement de la terre (ce qui ne veut absolument pas dire que nous n’aurons pas en France des hivers plus froid qu’actuellement, notamment à cause d’un possible changement du Golf-Stream) et même si la T° ne descend pas en dessous de -5° tu devrais avoir besoin d’un minimum de 10à 14kWh (a voir suivant le reste de ton isolation) donc environ 240kWh par jour donc pas possible avec un chauffe eau même en continu.
    Maintenant Hérakles à plein de solution pour te permettre de te chauffer au soleil, mais l’isolation reste primordiale.

    Je connais les qualités du liège, mais c’est surtout l’épaisseur qui m’interpelait, en plus en 1 seul couche
    Ne peux-tu pas faire une isolation périphérique descendant au bas des fondations (possible en lièges ) et au lieu de faire un plancher chauffant à eau, faire un hypocauste chauffé avec des capteurs à air (plus poêle à bois et quelques convecteur en complément).
    Ainsi tu élimine aussi les plaques de Fermacel qui même si leurs qualités sont supérieures au placo, demande quand même pas mal d’énergie pour leur fabrication.

    Pour la bande sur le mur parpaing, on la voit couramment sur les MOB, maisons pailles… c’est des bandes plastique ou caoutchouc, mais j’ais pas de nom à te donner, le Foamglas (isolant rigide en bille de verre) et aussi possible, ou peut-être simplement une couche de mortier hydrophobe.

    Pour rester vraiment écologique et en plus payer moins, ne peut tu remplacer ton calcaire par des gravas (brique, ciment, pierre…..), les maçons payent pour les mettre en décharges et pour les chemins ou voies d’accès, c’est plus costaud que le calcaire.

    A+

  21. #17
    Kazimyre

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    La terre pas isolant ? C'est pourtant souvent utilisé pour bâtir des maisons en Afrique. Et il y a 13° constant à 2m de profondeur quelque soit la T° extérieure... Il y a des maisons construites uniquement en BTC, avec une voute (la fameuse voûte nubienne)...

    En fait je crois que la terre c'est un effet combiné entre faible isolation et surtout inertie. Elle isole moins qu'une botte de paille (Y = 0,6 de conductivité thermique contre 0,04 pour la paille) mais elle a une bien meilleure capacité thermique (pC = 667 contre 39) Ce qui fait qu'elle laisse passer la chaleur mais la stocke... On pourrait dire que c'est le procédé inverse d'une botte de paille, qui ne laisse que très peu passer la chaleur mais qui ne stocke quasiment pas...

    Mon raisonnement marche peut-être pour le chaud mais pas pour le froid par contre ? C'est peut-être là que je me goure ?

    Est-ce qu'il est possible de faire des bottes de paille de 20 cm d'épaisseur ? Je sais qu'il y a des réglages sur une presse mais dans ce sens-là j'en sais rien ? ça peut être l'épaisseur ou la largeur remarque, pourvu qu'on puisse régler l'un des deux à 20 cm...

    Et à ce moment-là je pourrais toujours doubler un mur en terre crue, derrière un poêle...


    C'est quoi une ITE

    Bon OK je laisse tomber mon idée de chauffe-eau !

    Sinon j'ai prévu cette isolation périphérique en liège jusqu'en bas des fondations... du moins jusqu'à la dalle existante actuelle...

    Euh... C'est quoi un hypocauste ???

    Pas bête ton idée de remplacer le calcaire par des gravas... j'ai notamment plein de vieilles tuiles mécaniques !

    PS : pour le réchauffement je suis bien d'accord avec toi : pour l'instant ça se traduit par un réchauffement dont nous profitons mais si le golf stream s'arrête, là ça va sérieusement chuter !

  22. #18
    Kazimyre

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    La terre pas isolant ? C'est pourtant souvent utilisé pour bâtir des maisons en Afrique. Et il y a 13° constant à 2m de profondeur quelque soit la T° extérieure... Il y a des maisons construites uniquement en BTC, avec une voute (la fameuse voûte nubienne)...

    En fait je crois que la terre c'est un effet combiné entre faible isolation et surtout inertie. Elle isole moins qu'une botte de paille (Y = 0,6 de conductivité thermique contre 0,04 pour la paille) mais elle a une bien meilleure capacité thermique (pC = 667 contre 39) Ce qui fait qu'elle laisse passer la chaleur mais la stocke... On pourrait dire que c'est le procédé inverse d'une botte de paille, qui ne laisse que très peu passer la chaleur mais qui ne stocke que très peu...

    Mon raisonnement marche peut-être pour le chaud mais pas pour le froid par contre ? C'est peut-être là que je me goure ?

    Il vaudrait mieux que j'isole en paille alors... Mais est-ce qu'il est possible de faire des bottes de paille de 20 cm d'épaisseur pour éviter de perdre trop de place ? Je sais qu'il y a des réglages sur une presse mais dans ce sens-là j'en sais rien ? Remarque, ça peut être l'épaisseur ou la largeur, pourvu qu'on puisse régler l'un des deux à 20 cm...

    Et à ce moment-là je pourrais toujours doubler un mur en terre crue, derrière un poêle...


    C'est quoi une ITE (pas évident les abréviations, PAC, PC et j'en passe, certaines sont assez faciles à trouver mais c'est pas le premier topic que je lis où on bute sur des abréviations techniques... Il existe peut-être un topic des abréviations ? hum...)

    Bon OK je laisse tomber mon idée de chauffe-eau !

    Sinon j'ai prévu cette isolation périphérique en liège jusqu'en bas des fondations... du moins jusqu'à la dalle existante actuelle...

    Euh... Et c'est quoi un hypocauste ???

    Pas bête ton idée de remplacer le calcaire par des gravas... j'ai notamment plein de vieilles tuiles mécaniques !

    PS : pour le réchauffement je suis bien d'accord avec toi : pour l'instant ça se traduit par un réchauffement dont nous profitons mais si le golf stream s'arrête, là ça va sérieusement chuter !

  23. Publicité
  24. #19
    chataxe

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    Bonjour,
    ITE pour Isolation Thermique Extérieure, ce qui permet de garder l’inertie de murs (utile été comme hivers), de protéger les murs des gros écarts de T° (surtout en été) et de ne pas perdre de place à l’intérieur. http://forums.futura-sciences.com/ha...erieur-91.html

    Pour le pouvoir isolant de la terre, en Afrique ce n’est pas trop le problème puisque la terre vat stoker la chaleur de la journée pour la restituer le jour et inversement, chez eux le cycle est de 12h et chez nous de 6 mois
    Le lambda de la terre est donc d’environ 10 fois supérieur à celui de la terre, donc il te faudra 2m de terre pour avoir la même isolation que 20 cm de paille.
    Je ne sais pas si on peut faire des botes de 20cm de large, mais je ne pense pas.
    Mais il existe d’autres isolants naturels certes plus cher mais avec aussi de meilleur pouvoir isolant


    Pour les hypocaustes, c’est des tuyaux (tu peut aussi les faire à la Romaine) ou passe l’air chaud (chauffer au soleil) et si tu peux les enterrer suffisamment profond tu peut accumuler la chaleur de l’été pour en profité en automne et en hiver comme avec les tunnels à galets
    http://marinemichel29.over-blog.com/...e-3715198.html
    Je ne retrouve pas le fil sur le forum, mais il en est question dans de nombreux postes d’Hérakles dans les discutions des capteurs à air entre autre

    A+

  25. #20
    dolf7

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    Dommage que le blog ne soit plus a jour!! pour avoir des infos sur son effet dans la maison...
    --De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace-Danton,le 02 sept 1792--

  26. #21
    bobbrico59

    Re : fabrication d'adobe de terre crue

    Bonjour, avez vous fait vos doublage de mur? Quelques retours d'expériences ? Cdlt

Discussions similaires

  1. fabriquer mes Briques de Terre Crue
    Par bonbec dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 26
    Dernier message: 22/09/2013, 11h58
  2. Fabrication poele de masse en terre crue
    Par athomas dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 19/12/2008, 20h43
  3. murs chauffants et terre crue
    Par agathe63 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 29/09/2008, 21h46
  4. valeurs mu et lambda de la terre crue en brique
    Par Tonia dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 20/04/2008, 23h13
  5. La terre crue
    Par Keramos31 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/10/2005, 20h21
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...