Répondre à la discussion
Page 109 sur 129 PremièrePremière 109 DernièreDernière
Affichage des résultats 3 241 à 3 270 sur 3849

Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet



  1. #3241
    plus ou moins

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet


    ------

    Citation Envoyé par herakles
    D'autre part , la température de l'air insufflé dans les TAGs doit etre autour de 50°C , pas plus , pour ne pas amoindrir le rendement des capteurs
    J'ai un peu de mal avec cette remarque. Si je comprends bien ce que tu veux dire, c'est qu'au delà de 50°C, l'air n'est pas suffisament refroidi par le TAG. Mais je ne vois pas trop l'influence sur le rendement des capteurs. Ni sur le rendement de l'ensemble. Il me semble que même avec une température nettement supérieure à 50°C, la quantité globale d'énergie stockée dans le sol au final sera au moins égale et ne sera pas moindre qu'avec une température 50°C maxi.

    -----

  2. Publicité
  3. #3242
    Moux

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Salut + ou -,

    Ce que veut dire Herakles, c'est qu'au delà de 50°C, les pertes thermiques par les parois des capteurs sont trop importantes et font chuter leur rendement (ratio gain / perte). C'est pour ça qu'il faut faire varier le débit d'air afin de ne pas dépasser cette température.

    Bon dimanche

  4. #3243
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Moux a très bien compris ..

    tant que la température de travail des capteurs à air ne dépasse pas 60°C , le rendement oscille entre 60 et 70% de l'énergie solaire arrivant sur le vitrage .

    Si la T° dépasse 80°C par exemple , , le rendement diminue à cause des pertes thermiques par les paroisd es capteurs , y compris par le vitrage .
    Il faut juste respecter un certain delta T entre l'air ambiant et la température de l'absorbeur pour optimiser le rendement duc apteur

    par exemple , vouloir chauffer une maison avec de l'air à 90°C en hiver est pure utopie : rendement de 3o~40% par 5°C dehors avec un débit faible de 15 à 20m3/h par m2 de capteur
    alors qu'on peut aussi bien chauffer avec 40~50m3/h/m2 de capteur , l'air étant à 40~50°C environ par beau soleil à midi .

  5. #3244
    Moux

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Une petite question rapide et après :

    Pour la bâche des TAG, la version "bâche à bassin" en EPDM 1,02 mm convient-elle ou faut-il prévoir une bâche pour toiture (toujours en EPDM)?

    Car ce n'est pas du tout le même prix!

  6. #3245
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Salut MOUX :
    tu as le choix entre l'EPDM "bâche à bassin " , http://fr.calameo.com/read/00100890961633a5a2b40 ou http://fr.calameo.com/read/00100890961633a5a2b40 épaisseur 1.02 mm
    le polyane noir 1mm , je l'avais déjà indiqué sur le fil :un petit retour en arrière : http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post2292313 mais introuvable sur leur catalogue ?? voir PUM ?
    le Pondtex 1.2 mm (ce dernier est un peu plus rigide que l'EPDM et peu étirable ) http://bassins-de-jardins.wifeo.com/bache-pondtex.php

    Les premiers TAGs avaient été faits avec une double couche de polyane agricole 2x300 microns (cf photos en début de cette discussion )

  7. #3246
    plus ou moins

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Citation Envoyé par herakles
    tant que la température de travail des capteurs à air ne dépasse pas 60°C , le rendement oscille entre 60 et 70% de l'énergie solaire arrivant sur le vitrage .

    Si la T° dépasse 80°C par exemple , , le rendement diminue à cause des pertes thermiques par les paroisd es capteurs , y compris par le vitrage .
    Il faut juste respecter un certain delta T entre l'air ambiant et la température de l'absorbeur pour optimiser le rendement duc apteur
    OK pour le rendement du capteur. Mais ce qui me semble le plus important, c'est le rendement de l'ensemble soit au final la température des galets ou de la maison. Et à mon avis, plus l'air est chaud et plus la température des galets ou de la maison sera élevée à débit constant.

    Et ce d'autant plus dans le cas ou on passe par un échangeur air/eau pour le chauffage de la maison en hiver.

  8. Publicité
  9. #3247
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Et ce d'autant plus dans le cas ou on passe par un échangeur air/eau pour le chauffage de la maison en hiver.
    L'échangeur est dédié uniquement au chauffage de l'ECS , pas de la maison , le chauffage se faisant par air pulsé dans le réseau direct.

    On peut réduire légèrement le débit dans les capteurs pour augmenter la T° de l'air à 60~65°C (en mi-saison notamment) et faire passer cet air dans la batterie , l'air en ressort à 50°C~55°C environ pour ensuite être insufflé dans la maison

    En été , l'air monte plus facilement à plus de 60°C avec un débit d'environ 40m3/h si les capteurs sont bien conçus , l'air ambiant étant au-dessus de 25~35°C ; l'ECS est assurée quasiment à 100% et la T° de l'air après la batterie sort à plus de 50°C , disponible pour la recharge des TAGs.

    C'est en hiver qu'il faut réduire la T° de l'air à la sortie des capteurs à cause de la température de l'air ambiant (T°<5°C...) , autrement , on perd en rendement au niveau des capteurs , un appoint sera nécessaire pour porter l'ECS à 60°C dans le ballon .

    Compromis à trouver donc...

    Il reste toujours la possibilité d'augmenter la surface des capteurs mais ce serait du gâchis juste pour l'ECS en hiver : on aurait alors trop d'air chaud en été...
    Et il ne faut pas oublier que les ventilateurs silencieux dédiés à l'habitation ont une faiblesse : ils ne sont pas prévus pour travailler à plus de 50~60°C , ce qui explique lme truc de l'arrivée d'air neuf au niveau du moteur

    Des ventilateurs spéciaux pour air chaud > 80°C existent, mais bruyants et tournant à plus de 2000 t/mn (série industrielle) , au lieu des 850~900 t/mn (DDF , Rectylys , etc..)

  10. #3248
    Moux

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Salut MOUX :
    tu as le choix entre l'EPDM "bâche à bassin " , http://fr.calameo.com/read/00100890961633a5a2b40 ou http://fr.calameo.com/read/00100890961633a5a2b40 épaisseur 1.02 mm
    le polyane noir 1mm , je l'avais déjà indiqué sur le fil :un petit retour en arrière : http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post2292313 mais introuvable sur leur catalogue ?? voir PUM ?
    le Pondtex 1.2 mm (ce dernier est un peu plus rigide que l'EPDM et peu étirable ) http://bassins-de-jardins.wifeo.com/bache-pondtex.php

    Les premiers TAGs avaient été faits avec une double couche de polyane agricole 2x300 microns (cf photos en début de cette discussion )
    J'ai laissé tombé la bâche EPDM de chez mes fournisseurs, le prix est systématiquement 3 fois plus cher que sur le net. Les commerciaux me disent que c'est parce que sur le net c'est de la bâche EPDM pour bassin alors qu'eux vendent le bâche EPDM pour toiture... Mouais ...

    Je vais donc valider ma commande pour ma bâche : 4 m de large par 15 m de long. A découper en 3 bandes, ça devrait faire l'affaire même si le dessus des TAG n'est pas recouvert complètement par "un double chevauchement d'EPDM" (je sais pas si je suis clair là...).

    Bonne soirée

  11. #3249
    Moux

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    J'ai validé ma commande pour la bâche EPDM (dimensions 4,27 x 15 m en 1 mm d'épaisseur). Je pense avoir fait une bonne affaire car je l'ai trouvé à moins de 480€ TTC avec les frais de port! Pour des TAG de 60 cm de large par 80 cm de haut sur 6 m de long, ça me fera 3 bandes de 15 m de long par 1,40 m (de quoi faire le tour de la tranchée et de recouvrir le dessus des galets avec un bon chevauchement et du rab pour les collerettes de sortie de tube vertical). J'ai également commandé une couronne de 50 m d'Hekatherm (j'aurais du rab mais au final, ça coute beaucoup moins cher que de passer en tube rigide PP!) à un prix qui me semble correct vu ce que je vois sur le net (730€ TTC).

    J'espère avoir tout ça rapidement .

    Sinon, concernant les galets, je suis un peu embêter. J'ai bien trouver à m'en procurer, là encore à un prix intéressant, mais c'est le déchargement du camion qui pose problème. En effet, le fournisseur me le livre via un camion avec hayon dans le but de décharger les bigbag avec un trans-palette. Vu que l'accès provisoire au terrain est un chemin de terre et que le terrain est en friche, un tel déchargement est impossible... L'idéal serait un camion grue mais le prix ne va certainement pas être le même... J'attend le nouveau devis, peut-être d'ici la fin de la semaine (peut-être...)...

    Avis aux Tunneliers :

    Comment vous êtes vous fait livré vos galets? Big Bag ou benne? Et à quel cout? Je sais que ça a surement déjà été dis dans le fil, mais ça serait l'occas de faire une petite récap informative pour les lecteurs du fil (et pour moi par la même occasion ...).

  12. #3250
    aligator427...

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    salut,
    je n'ai plus en tête le prix des galets que je me suis fait livré,par contre la couronne de 50m d'hekatherm m'a coûtée 616Eu TTC livrée.c'était l'été 2010.
    le polyane 200 micron (que j'ai doublé dans les tunnels) 110 Eu TTC le rouleau de 170m2.
    pour les galets,les big bags coûtent un bras.regarde si tu ne peux pas louer un engin de chantier...
    Dernière modification par aligator427... ; 07/05/2013 à 17h16.
    My flowers are beautiful.

  13. #3251
    Moux

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Salut Ali,

    Merci pour ton retour. Pour l'Hekatherm, ça prend environs 5% par an. longues années se sont écoulées, et la couronne à pris 100 € (attention, je ne dis pas que c'est justifié!).
    Pour le polyane, c'est pas comparable avec de l'EPDM. Moi pour 480€, j'ai 64 m² de bâche... amis ça fait 1 mm d'épaisseur et c'est garantie 20 ans en plein soleil, alors sous terre mes futurs petits enfants devraient pouvoir continuer à utiliser les TAG .
    Pour les galets, les big bags permettent de mettre plusieurs commandes dans le même camion pour baisser les couts de livraison (d'après mon fournisseur). Sinon, j''ai regardé pour louer un engin à la journée, ça atteint rapidement les 250 - 300 € et en plus, il faut rajouter le transport sur site... Toi, tes galets, tu les as piqué sur la plage la nuit à la frontale, non ? Chez toi, y'a qu'a se baisser pour en ramasser. Chez moi, si je me baisse :

    - D'une, ça me fait mal au dos (Purée! J'suis en forme ce soir moi!)
    - Et de deux, ya que des silex et du tuffeau ici; Point de galets 40/60...

    La boite que j'ai trouvé pour les galets est dans le 17 (pas encore trop loin...) mais y a toujours ces p..ain de frais de port (et le problème pour décharger)!!!

  14. #3252
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Moux , as-tu pensé au planning de chantier ?
    Normalement , les fondations béton ou puits ou plots , etc ..sont réalisés avant la création des TAGs , avec éventuellement les réservations pour le passage des gaines .

    ce serait con de perforer un des TAGs d'un coup de pelle malencontreux ou de déverser du béton dans une gaine laissée ouverte ..
    Les longrines sont ensuite posées sur les plots à la suite de la mise en place des réseaux aérauliques , juste avant ou juste après .

  15. Publicité
  16. #3253
    aligator427...

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Sinon, j''ai regardé pour louer un engin à la journée, ça atteint rapidement les 250 - 300 € et en plus, il faut rajouter le transport sur site...
    tu plaisantes...
    tu loues une chargeuse 250 TTC grand maxi (sans discuter les prix) avec un godet 4 en 1
    Nom : Godet_4x1.jpg
Affichages : 106
Taille : 60,7 Ko
    tu la conduis toi même jusqu'à ton chantier.
    dans la journée,tu as torché tes tunnels.tu laves directement les galets dans le godet légèrement entrouvert.
    Dernière modification par aligator427... ; 07/05/2013 à 19h28.
    My flowers are beautiful.

  17. #3254
    palus06

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    50€-60€ la tonne il y a deux ans
    du 20/40
    mais il fallait aller le chercher
    je réfléchissais par rapport à Tours
    c'est une carrière à 264 kms de Vouvray... ça fait loin!
    si tu veux, je te donne le tel en MP -parfois ils connaissent des collègues à 200 kms de chez eux qui font le même boulot...
    @+

  18. #3255
    Moux

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Salut tout le monde,

    Moux , as-tu pensé au planning de chantier ?
    Normalement , les fondations béton ou puits ou plots , etc ..sont réalisés avant la création des TAGs , avec éventuellement les réservations pour le passage des gaines .

    ce serait con de perforer un des TAGs d'un coup de pelle malencontreux ou de déverser du béton dans une gaine laissée ouverte ..
    Les longrines sont ensuite posées sur les plots à la suite de la mise en place des réseaux aérauliques , juste avant ou juste après .
    Initialement, j'avais prévu de réaliser les fondations avant les TAG afin d'éviter les problèmes que tu évoques, mais avec les TAG qui passe sous le refend, le maçons et le terrassiers ne sont pas pour cette chronologie... Après discussions avec eux, ont va donc d'abord décaisser sur la surface de la maison (environ 100m²) jusqu'au niveau de la semelle du refend (-1.20m) et -1.50 pour les fondations périphériques. Le sol actuel n'étend pas de niveau (déniveler d'environ 1 m entre le point le plus haut et le bas), la quantité de terre devrait être "raisonnable" et sera stocker sur le terrain pour la remettre après (si elle est de suffisamment bonne qualité). Les TAG seront ensuite creuser à partir de ce niveau jusqu'à -2,30m) puis remblayer. Après cette étape, les semelles et les premier rang de stepoc seront montés (avec les réservations dans le refend pour le passage de l'hekatherm et des vidanges). Ensuite, le réseau "alimentation air chaud TAG" sera passé. On remblaye 25 cm compacté puis on passe le réseau "retour TAG". On remblaye à nouveau avec 25 cm compacté puis on passe les vidanges et on remblaye une nouvelle fois pour arriver à la couche de sable qui supportera le "solvide". Le point délicat sera le remblayage suivi du compactage. Mais le terrassier est au courant des contraintes et est confiant. Je planterais surement des piquets avec des chiffons rouges à la verticales des tubes entrés/sorties des TAG afin de mieux visualiser les zones à pas toucher. Et puis je serais là pour avoir les yeux là où le terrassier ne regarde pas...

    Penses-tu que cette chronologie est jouable? Une fois les TAG remblayé, ils seront 50 cm sous le niveau -1,20m. La pelle devrait pouvoir circuler dessus pour remblayer. Le soucis sera peut-être pour les 2 autres couches successives de remblais où l'hekatherm sera tout juste sous la surface . Peut-être que la pelle pourra étaler la terre sans "rentrer dans la maison"? Il faut que je vois ça avec le terrassier (quand celui-ci sera enfin choisi, budget serré oblige...).

    tu plaisantes...
    tu loues une chargeuse 250 TTC grand maxi (sans discuter les prix) avec un godet 4 en 1

    tu la conduis toi même jusqu'à ton chantier.
    dans la journée,tu as torché tes tunnels.tu laves directement les galets dans le godet légèrement entrouvert.
    T'as solution est tentantes! Il faut que je vois le cout exacte et surtout si j'ai le droit de faire une dizaine de km sur route avec le bestiau pour rejoindre le terrain... C'est sur qu'avec ça, le lavage irait vachement plus vite et je pourrais décharger les big bags moi -même du camion. Il suffirait que le gars me les dispose sur le hayon avec son transpal et que je passe ensuite une des dents du godets dans les hanses du big bag pour le déposer ou bon me semble sur le terrain.
    Je cherche des infos sur la dispo sur le secteur et que je vois si je peux faire coïncider tout ce petit monde (terrassier, livraison galets et location chargeuse) à l'avance.

    50€-60€ la tonne il y a deux ans
    du 20/40
    mais il fallait aller le chercher
    je réfléchissais par rapport à Tours
    c'est une carrière à 264 kms de Vouvray... ça fait loin!
    si tu veux, je te donne le tel en MP -parfois ils connaissent des collègues à 200 kms de chez eux qui font le même boulot...
    @+
    Je tourne autours de 68€ TTC la tonne mais livré et en 40/60. Je pense donc que le prix est raisonnable. Mais je veux bien les coordonnées de ta carrière, je les contacterai quand même au cas où... Comment tu avais fait toi pour aller chercher un tel volume de galets???

    En tout cas, merci à tous pour votre participation .

  19. #3256
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Les fondations périphériques devraient être en place et les soubassements montés au ras du TN , de façon à ce que cela ne gêne ni le passage des brouettes ni du mini tracto pelle transportant les galets

    Après cette étape, les semelles et les premier rang de stepoc seront montés
    c'est faisable à condition que ces semelles soient armées selon les indications du BET , car elles porteront à la fois sur un sol non décaissé et sur les remblais au-dessus des TAGS ( avec renforcement du feraillage au-dessus des TAGs ) autrement dit à la fois semelle et poutre BA enterrée

    Mais bon , c'est le maçon qui a le dernier mot , avec l'aval du BET béton .

    Précaution utile : essais de soufflage à partir du moment ou les TAGs viennent d'être remblayés , puis autres essais sur chaque hekatherm après chaque compactage , pour détecter une rupture de gaine surtout si le tractopelle est trop lourd ... avant de couler la dalle béton .

    voili voilou ..
    Dernière modification par herakles ; 08/05/2013 à 15h27.

  20. #3257
    Moux

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Précaution utile : essais de soufflage à partir du moment ou les TAGs viennent d'être remblayés , puis autres essais sur chaque hekatherm après chaque compactage , pour détecter une rupture de gaine surtout si l'engin est trop lourd ... avant de couler la dalle béton .
    Tu penses donc que l'hekatherm pourrait supporter une pelle avec seulement 5 cm de remblai dessus (25 cm de remblai - 20 cm d'hekatherm)?!?!? Ça me fait un peu peur quand même... Je le sens bien que je vais me taper le remblai à la pelle et à la brouette moi ...

  21. #3258
    BUS74

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    [B][U]Des ventilateurs spéciaux pour air chaud > 80°C existent, mais bruyants et tournant à plus de 2000 t/mn (série industrielle) , au lieu des 850~900 t/mn (DDF , Rectylys , etc..)
    Peut-être qu' un ventilateur thermo-électrique pourrait être une bonne solution , comme celui-ci qui est auto-fabriqué (désolé en lien english )
    http://www.instructables.com/id/Ther...n-by-a-Candle/

    Ou la puissance ne srait pas suffisante ?

  22. Publicité
  23. #3259
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Tu penses donc que l'hekatherm pourrait supporter une pelle avec seulement 5 cm de remblai dessus (25 cm de remblai - 20 cm d'hekatherm)?!?!?
    Normalement , avec du tout-venant 0/10 bien remblayé et compacté sur les côtés et par dessus la gaine , les roues du tracto-pelle ne devraient pas faire du dégât si l'engon n'est pas trop pourd ou au moins monté sur chenilles caoutchouc .
    A moins de mettre des planches par-dessus , jusqu'au remblai final , qu'on enlèvera ensuite (les planches ) avant de mettre en place le solvide ...

    Ali, tu en penses quoi , toi qui a mis ces gaines et le remblai avant la réalisation du radier à Sète ?
    Dernière modification par herakles ; 08/05/2013 à 15h48.

  24. #3260
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Citation Envoyé par BUS74 Voir le message
    Peut-être qu' un ventilateur thermo-électrique pourrait être une bonne solution , comme celui-ci qui est auto-fabriqué (désolé en lien english )
    http://www.instructables.com/id/Ther...n-by-a-Candle/

    Ou la puissance ne srait pas suffisante ?
    Heu .. il faut bien une bonne centaine de watts pour pulser 600m3/h sous 250Pa , ce qui n'est pas le cas de ce petit engin amusant qui utilise l'effet peltier (ou le stirling)

  25. #3261
    BUS74

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Effectivement 600m3 /h , cela fait trop même si ce n'est pas impossible:
    aspen faisait des ventilateurs thermo-électrique (stovemate kettlefan) pour l'armée US , et cela pouvait atteindre les 400 cfm (cubic foot per minute) soit 660m3/h (si je ne me trompe pas) mais bon cela fonctionnait sur un poêle ..pas avec la chaleur solaire....

  26. #3262
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    et cela pouvait atteindre les 400 cfm (cubic foot per minute) soit 660m3/h (si je ne me trompe pas) mais bon cela fonctionnait sur un poêle ..pas avec la chaleur solaire....
    tu ne te trompes pas : 1 cubic foot per minute =1.699 m3/h

    mais sous quelle pression ?

    Vu que c'est une hélice brassant l'air , la pression doit être faible , rien à voir avec un modèle à turbine qui donne du débit et de la pression .

  27. #3263
    BUS74

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    je m'excuse pour ce message sur le ventilateur thermo electrique, c'était effectivement complètement inapproprié et très stupide de ma part , un peu comme si je demandais s'il était possible de chauffer une maison avec une bougie réchauffe plat...
    d'un côté je n'avais pas réalisé les besoins nécessaires de l'autre pas assimilé la puissance du joujou thermo électrique (très bien réussi par ailleurs).

    Pour en revenir aux TAG, l'ADEME n'a pas validé votre technique au motif que ce n'était pas applicable partout et par tous:
    quelles sont les conditions minimales pour avoir un rendement convenable ?

  28. #3264
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    L'ADEME a cité ce système comme étant intéressant financièrement et thermiquement , avec des performances valables sur le plan chauffage comme sur le plan climatisation , tout en tempérant l'air neuf nécessaire au renouvellement de l'air intérieur.

    Il ne l'a pas retenu cependant,et c'est logique , car non reproductible aussi facilement que ne le serait une constuction BBC chauffée par une PAC air-eau ou eau-eau , et mise sur des niveaux de plus en plus élevés d'isolation, de performances de vitrages, etc.. au-dela des normes passives , vers le BePOS , etc.. , au détriment quelquefois d'un réel inconfort d'été si le projet est mal conçu .

    Cependant , l'ADEME se penche aussi sur d'autres pistes : valorisation accrue de l'inertie doublée d'un mateau isolant performant , tout comme certains bureaux d'étude thermique (Enertech, O. SIDLER ... etc ) et adaptation plus judicieuse du bâti au climat local .

    Ce système (TAGs) est assez proche des puits canadiens boostés par un capteur à air , décrits par Oliva ou Herzog .

    quelles sont les conditions minimales pour avoir un rendement convenable ?
    Une bonne enveloppe isolante , une orientation judicieuse , des dispositifs simples pour fabriquer de l'air chaud : serre , véranda , toiture solaire , capteurs aérosolaires etc.. , des protection solaires pour l'été , un stockage correctement dimensionné : volume de terre suffisant sous la maison et TAGs répartis à raison de 1 TAG pour 30m2 de surface habitable , profondeur 2 à 2.4m , pas d'eau stagnante courante à faible profondeur (nappe phréatique mobile , infiltrations continues , etc) et une régulation adaptée .

    Il est utile aussi de prévoir de l'inertie intérieure pour seconder le stockage , ce dernier étant peu réactif et long à se charger et à se décharger , il faudra pouvoir stocker à court terme les rares apports de soleil hivernaux dans les murs et non dans le stockage (à cause du long déphasage )
    Les premières maisons (Cordier) étaient en fait des MOB sur stockage intersaisonnier , mais c'était délicat à gérer .
    Dernière modification par herakles ; 08/05/2013 à 18h50.

  29. Publicité
  30. #3265
    BUS74

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Donc pas de conditions géographiques ou climatiques ?
    Pour peu que ces conditions sus mentionnées soient respectées, que ce soit à Toulouse ou dans le Nord de la France/Belgique cela devrait fonctionner, en surdimensionnant les capteurs plus on est au Nord , j'imagine .
    Qu'en est-il de l'isolation du sol : autant à Toulouse , il est bon de garder la bonne inertie de la terre autant en Belgique, je vois mal me passer de l'isolation (liège, verre expansé,...).
    J'ai lu que l'isolation périphérique était aussi très important mais comment faire en mitoyenneté ? peut-on isoler en périphérie à l'intérieur (par exemple si on isole le batiment par l'intérieur type "boite dans la boite")?

  31. #3266
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    J'ai lu que l'isolation périphérique était aussi très important mais comment faire en mitoyenneté ?
    tu chaufferas tes voisins ..
    Sinon , la maison d'à côté t'isole du froid ...

    Reste le devant : trottoir isolant ,etc...

    il est bon de garder la bonne inertie de la terre
    elle reste un élément de stockage à ne pas négliger , les galets n'ayant qu'un rôle d'échangeur de chameur air-terre dans les deux sens ...donc il ne faut pas s'en couper .

    en surdimensionnant les capteurs plus on est au Nord
    Tout à fait exact , tant qu'on est capable de fournir 125 à 150m3/h d'air par TAG, pendant les 3 mois de l'été et à plus de 50°C...
    Il est aussi possible d'augmenter un poil la surface des capteurs pour fabriquer en plus l'eau chaude via une batterie d'échange air-eau placée dans le flux d'air juste après les capteurs et avant le ventilateur .

  32. #3267
    BUS74

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    ah il faut 3 mois d'été , alors ce n'est pas gagné par chez nous ....
    je ne me souviens pas avoir jamais vu 3 mois consécutifs de chaleur en Belgique donc peut-être qu'il n'est pas nécessaire de descendre à 2,5 m , peut-être ne faut-il dimensionner que pour 1,5 mois (1m?)?

    Il faudra de toute façon un chauffage complémentaire (principal?) qui pourra également alimenter ces TAG moins profonds .
    Pour l'eau chaude ECS , vous avez déjà mentionné la solarbox de grammer, y a-t-il des alternative valables ?
    Peut on utiliser cet échangeur également avec l'air chaud récupéré du PDM ou insert/poele ?

  33. #3268
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    il faut 3 mois d'été , alors ce n'est pas gagné par chez nous ....
    3 mois d'été , entre Juin et début septembre...
    3 mois consécutifs de chaleur
    c'est pas la chaleur mais la qualité de l'ensoleillement ... même par temps frais , un capteur à air chauffe à plus de 50°C ...
    donc peut-être qu'il n'est pas nécessaire de descendre à 2,5 m ,
    restez entre 1.80 et 2.00m pour le fond des tunnels , de façon à assurer le déphasage sur 2.5 mois : 0.75m par mois à partir de l'axe milieu des TAG. = 1.50 à 1.70m soint un peu plus de 2 mois de déphasage .

    Peut on utiliser cet échangeur également avec l'air chaud récupéré du PDM ou insert/poele ?
    ce n'est pas gagné , vu que le flux d'air venant de 18 à 24m2 de capteurs avoisine les 600/800m3/h : je doute que vous puissiez assurer un tel flux venant d'un PDM (puissance moyenne 3 à 4 kW , contre 9 à 12 kW assurés par les capteurs au midi solaire ... le mieux est un serpentin d'eau pou récupérer au plus près du foyer du PDM ..

    Pour l'eau chaude ECS , vous avez déjà mentionné la solarbox de grammer, y a-t-il des alternative valables ?
    A part récupérer des ventilo-convecteurs et les faire marcher en sens inverse , des radiateurs d'automibile ,des aérothermes , etc.. je ne vois pas d'alternative

    Ah si , mettre un serpentin de cuivre derrière l'absorbeur des capteurs mais c'est du boulot et l'on retombe sur certains inconvénients des capteurs à eau mal conçus : riisque de gel ou risque de surchauffe, nécessité d'autovidange , etc.. alors que la "solar box " est à l'abri du gel ou du soleil ardent d'été ,grâce à un by-pass du flux d'air agissant au bon moment .

  34. #3269
    Moux

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Salut tout le monde,

    Comme vous pouvez le voir sur les photos ci dessous, mes tubes et mes raccords sont arrivés !!! Je vais pouvoir préparer mes fentes. Et si tout se passe selon le planning, ma "guerre des tranchés" débutera le 3 juin !

    image.jpg
    image_001.jpg

    Comme tout le réseau est en DN200, je pensais faire 18 fentes partout (départ TAG comme les retours), qui peut le plus peut le moins! Mes tubes horizontaux feront environs 70 cm de long (emboiture du coude / té comprise et emprise du bouchon à l'autre extrémité également). Niveau calcul, ça me donne:

    Une fente fait 1/4 du périmètre soit 15,5 cm. Sur 0,8 cm de large, ça fait 12,4 cm² par fente. Avec 18 fentes j'ai donc un total de 223,2 cm². Ce qui correspond à une section d'un tube de DN160 intérieure. Bien suffisant pour mes départ/retours TAG . Par contre, je pensais peut-être jouer sur le nombre de fentes (en mettre moins sur les TAG les plus proches) pour pour forcer le passage vers les plus longues boucles pour équilibrer l’installation... Les caniveaux collecteurs ne se trouvant pas à égale distance de chaque TAG, j'ai peur que l'air choisisse le chemin le plus court (moins de perte de charge) au détriment des TAG les plus loin...

    Est-ce que tu penses que ça vaut le cout Herakles ou je me prend pas la tête et je mets tout pareil partout (18 fentes sur chaque tuyau horizontal dans les galets) ?

  35. #3270
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    ou je me prend pas la tête et je mets tout pareil partout
    Fais pareil partout , puisque c'est la résistance des galets au passage de l'air qui équilibrera le tout , la perte de charge y est bien plus élévée que la perte de charge causée par le seul passage par les fentes...

    Inutile de se prendre la tête ...
    Dernière modification par herakles ; 16/05/2013 à 12h31.

Discussions similaires

  1. Schéma ventilation :PC (tunnel à galet) + VMC DF + Mur à galet
    Par Stek_p dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 79
    Dernier message: 06/08/2019, 19h12
  2. stockage l'énergie inter-saisonnier!
    Par lushaoshao dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 43
    Dernier message: 01/04/2017, 15h46
  3. serre sous toiture pour alimentation tunnel à galet
    Par jacquesdu33 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 54
    Dernier message: 25/09/2008, 09h18
  4. Transformer un inter tout ou rien en inter à impulsion
    Par Tybert dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 27/04/2008, 13h05
  5. théorie des ensembles : démonstration A inter (B U C) = (A inter B) U (A inter C)
    Par Brumaire dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 19
    Dernier message: 19/11/2004, 15h00
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...