Répondre à la discussion
Page 64 sur 129 PremièrePremière 64 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 891 à 1 920 sur 3849

Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet



  1. #1891
    palus06

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet


    ------

    Le trio tunnels à galets + capteurs à air surdimensionnés + ITE me séduit réellement !!!
    pas mieux! "je passe"

    -----

  2. #1892
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Le trio tunnels à galets + capteurs à air surdimensionnés + ITE me séduit réellement !!!
    Euh , sans vouloir insister , je corrige :

    Plus on peut stocker de la chaleur d'avance (intersaisonnier) plus on peut réduire la surface des capteurs !!!
    Le terme "surdimensionné" est à bannir !

    Un exemple : pour les maisons avec capteurs TROMBE avec leur déphasage de 24h : le ratio capteur /volume habitable était de 1m2 capteur pour 10m3 de vol habitable environ, soit pour 100m2 habitables =25m2 , pour une couverture des besoins de chauffage dépassant difficilement 40~50% .. sauf à Font-Romeu:60%
    Un avantage aux murs TROMBE quand même : leur extrême simplicité , pas de ventilateurs ou si peu; inconvénient , ca occupe de la surface en façade SUD , problématique confort d'été à cause de l'albedo du sol qui re-rayonne vers les capteurs verticaux ...Les systèmes de plancher solaire direct(PSD) :environ 20m2 de capteurs/100m2 habitables à eau sous un angle de plus de 30° (idéalement 50° à 60° pour l'hiver )..couverture des besoins 50 à 60%

    Entre juin et Septembre , un m2 de capteur fournit 3 à 6 Kwh /jour de capteur incliné entre 30° et 45° (avec 50 à 60% de rendement)d'où l'intérêt de stocker en été pour s'en servir en hiver .

    Mais à la saison froide , (octobre à Mars) , la récolte diminue= 0.8 à 2.5 Kwh/m2/jour (compte tenu du rendement plus faible par temps froid =30 ~ 40% en moyenne et du moindre ensoleillement )De plus il faut relever l'angle d'incidence des capteurs =60 à 90° si l'objectif est de chauffer la maison en hiver et augmenter leur surface .

    ma p'tite conclusion ..Ugh ! :
    Stockage intersaisonnier =surface capteurs : entre 3 et 4 m2 par tunnel (selon inclinaison et performance dudit capteur ) à raison d'un volume d'air à 50°C de 30~ 40m3/h par m2 de capteur entre Juin et Septembre d'air (selon que la maison est bien ou très bien isolée > normes RT2005 ou aux normes BBC)

    Soit pour 100m2 habitables : 4~5 tunnels = 12 à 18 m2 de capteurs ,avec ratio S capteurs/Volume habitable = 21 à 14 pour une couverture des besoins de chauffage de 75 à 90% selon le degré d'isolation de la maison ...
    ####
    Dernière modification par SK69202 ; 15/01/2011 à 09h50. Motif: Suppression réponse à message modéré.

  3. #1893
    SoulMan

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Pour1) = l'écart en plan entre un tunnel et un mur porteur étant de l'orde de 1.80 à 2.00m , avec 2.40m de profondeur et la règle des 2/3, la fondation peut être ancrée à -1.20m du sol naturel .
    Salut, mon projet se concrétise, puisque je suis en cours d'acquisition d'une ferme gersoise.

    Bon, du coup, vu que les murs et les fondations sont déjà là, le problème se présente autrement.

    Si je ne m'abuse, la règle des 2/3 dit que pour une profondeur de 2m (fond du tunnel) , il faut s'éloigner de 3m des fondations des murs adjacents.
    Dans le cas d'une ferme en adobe où les fondations consistent vraisemblablement en un lit de pierres, la distance devrait être prise par rapport au haut des fondations non?

    Si tel est le cas, dans une pièce de (à vue de nez) 4m*10m, qui serait la plus grande et qui serait centrale, je ne peut faire qu'un tunnel au centre de la pièce et le fond du tunnel doit être au max à 1.5m de profondeur, il me manque donc 1.5m...

    Que penser de cette règle par rapport aux "cloisons" non porteuse mais en adobe et de 40cm d'épaisseur? (a mon avis, pareil que pour un mur porteur, mais ne sait-on jamais).

  4. #1894
    SoulMan

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Citation Envoyé par SoulMan Voir le message
    Si tel est le cas, dans une pièce de (à vue de nez) 4m*10m, qui serait la plus grande et qui serait centrale, je ne peut faire qu'un tunnel au centre de la pièce et le fond du tunnel doit être au max à 1.5m de profondeur, il me manque donc 1.5m...
    Je me suis trompé, on est même à 1m de profondeur, pour 4m de large 4m/2 -0.6 = 1.4m et 1.4m *2/3 ~= 1m
    1m au fond du tunnel = 0.5m en haut du tunnel... donc totalement impossible de mettre des tunnels dans ces conditions non?

  5. #1895
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    il faut s'éloigner de 3m des fondations des murs adjacents.
    on prend en compte la différence de profondeur fond de tunnel/ fond de fondation des murs parallèles au tunnel .

    Si cette différence est de 1.00m par exemple ( tunnel à 1.80m , fondation à 0.80m) , le tunnel peut être à 1.50 ~1.75 m environ .
    Si tel est le cas, dans une pièce de (à vue de nez) 4m*10m
    Un tunnel de 7 ml de long , 0.50 de large , et de 1.80m de profondeur peut convenir dans ces conditions .
    Vérifies que le sol est ferme et stabilisé depuis le temps , une étude des sols me paraît utile pour éviter certains déboires éventuels en changeant les conditions d 'utilisation de cette ferme (drainage extérieur , ajout de pièces , isolation , chauffage ..)
    Rajouter l'inertie des murs de cette ferme , avec une bonne ITE ,te permet de réduire la profondeur du tunnel , la masse des murs atténuant le phénomène de restitution trop rapide de la chaleur stockée à la fin de l'été .

    David47,et Jonneve partent la-dessus dans les mêmes conditions, en raccourcisssant la durée de stockage .

  6. #1896
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    pour 4m de large 4m/2 -0.6 = 1.4m et 1.4m *2/3 ~= 1m
    Euh..
    4m - 0.6 = 3.40m /2 = 1.70m...

    Si le mur est ancré à 0.50 m de profondeur , ca te donne :
    1.70*2/3=1.13 m + 0.50m = 1.63 m

    le tunnel peut aussi bien être élargi à 0.75 m et la hauteur des galets limitée à 0.50m (avec tubes collecteurs placés à l'horizontale)
    ca te donne au moins 1.10 m d'épaisseur par-dessus les galets .

  7. #1897
    SoulMan

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Ok, mais peut-on réellement parler de fondations à -0.80m dans ce genre de construction?
    On est loin d'une fondation en béton armé... c'est plus un agrégat de cailloux/pierres, qui permet d'éviter un tassement différentiel sous le mur, mais qui n'a pas de cohérence réelle.
    C'est pour ça que, dans ce cas, il me semble logique de compter a partir du niveau du sol.
    Est-ce que je me trompe?

  8. #1898
    SoulMan

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Euh..
    4m - 0.6 = 3.40m /2 = 1.70m...
    Exact, j'ai retiré deux fois 0.6 dans mon calcul.

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Si le mur est ancré à 0.50 m de profondeur , ca te donne :
    1.70*2/3=1.13 m + 0.50m = 1.63 m
    Si je comprends bien, tu fais les 2/3 au niveau haut du tunnel, je ne comprends pas pourquoi au haut et pas au bas du tunnel.
    On part du principe que le tunnel est incompressible et qu'il ne peut pas bouger?

  9. #1899
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    ca te donne au moins 1.10 m d'épaisseur par-dessus les galets .
    pour 0.50m de hauteur de galets +1.10 =1.60 m donc fond du tunnel à -1.60 m
    tu fais les 2/3 au niveau haut du tunnel, je ne comprends pas pourquoi au haut et pas au bas du tunnel.
    c'est bien la cote du bas du tunnel qui est pris en compte :

    résumons:
    hypothèse , mur sur fondation à -0.50 du terrain naturel
    Tunnel à 1.70 m du mur
    possibilité de creuser jusqu'à :
    1.13m+0.50m = 1.63m , la différence de hauteur entre fond tunnel et fond de fondation étant de 1.13 m= 1.70*2/3

    hauteur des galets =0.50 sur 0.70 de large
    Epaisseur ( du haut des galets jusqu'à la dalle) = 1.63-0.50 =1.13m

    Il est possible que le sol intérieur soit un peu plus haut que le sol naturel , ce qui augmente d'autant l'épaisseur au-dessus des galets.

  10. #1900
    alviju

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Euh , sans vouloir insister , je corrige :

    Plus on peut stocker de la chaleur d'avance (intersaisonnier) plus on peut réduire la surface des capteurs !!!
    Le terme "surdimensionné" est à bannir !
    Bonjour Herakles,

    J'ai écrit le mot "surdimensionné" hier en pensant à ma situation géographique : on sait tous qu'à Brest il y a moins de soleil qu'à Toulouse ou que dans le Sud-Est. Tu indiques 3 à 4 m2 de capteur par tunnel. Si ces chiffres correspondent à Toulouse, il faudrait les augmenter un peu pour le Finistère, ne crois-tu pas ? La Bretagne nord n'est pas connue pour être une zone hyper ensoleillée ...
    Et si en plus l'isolation n'est pas très soignée, alors cette raison devrait elle aussi conduire à augmenter la surface des capteurs, me semble-t'il.

    Tu indiques aussi, à juste titre, que la surface des capteurs est d'autant plus faible que l'on commence à stocker tôt, en avance donc. Si je poursuis cette idée consistant à démarrer tôt, alors on pourrait peut-être placer le tunnel encore bas que -2,5 m ... Pourquoi pas 3 m de profondeur, si on gère correctement l'éloignement par rapport aux fondations en respectant la règle des 2/3 ? Evidemment, travailler à -3m est dangereux et nécessite sûrement d'étayer la tranchée.
    Enfin, peut-être une autre idée, cette fois simplement dans le but de réduire la surface des capteurs, ici sans chercher à jouer sur la date de début de stockage : isoler thermiquement sous les galets (verre cellulaire, pouzzolane, polystyrène style soit Styropor ou soit Floormate ou autre ....). Mais un bémol : il faut quand même permettre aux condensats de s'évacuer, au bas des galets (petite pompe de relevage ....... usine à gaz ....).

    Habitant dans un endroit où le soleil n'est pas souvent abondant, je cherche donc des idées pour capturer et stocker ses rares calories, mais sur une longue durée.

    Merci d'infirmer/confirmer mes 2 réflexions qui permettent au final de réduire la surface des capteurs.

    A+

  11. #1901
    SoulMan

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Ok, merci, c'était dur mais ca y'est, j'ai compris

    Il me reste ce point d'interrogation
    Citation Envoyé par SoulMan Voir le message
    Ok, mais peut-on réellement parler de fondations à -0.80m dans ce genre de construction?
    On est loin d'une fondation en béton armé... c'est plus un agrégat de cailloux/pierres, qui permet d'éviter un tassement différentiel sous le mur, mais qui n'a pas de cohérence réelle.
    C'est pour ça que, dans ce cas, il me semble logique de compter a partir du niveau du sol.
    Est-ce que je me trompe?

  12. #1902
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    alors cette raison devrait elle aussi conduire à augmenter la surface des capteurs, me semble-t'il.
    je dis bien 3 A 4 m2 : 3 au sud de la france jusqu'à la Loire , et 4 au Nord..

    D'autres facteurs inflencent aussi = inclinaison du capteur , présence d'albedo (capteur placé devant une terrasse blanche ou gravier brillant, etc..) , qualité de fabrication du capteur ....

    peut-être placer le tunnel encore bas que -2,5 m ... Pourquoi pas 3 m de profondeur, si on gère correctement l'éloignement par rapport aux fondations
    on se base sur la vitesse de propagation de l'onde thermique dans un sol en argile molassique, marneux , etc, bien compacté : 0.75m environ par mois
    Pour 3 mois de stockage , cela correspond à une profondeur de 2.50m maximum

    AU-delà ,c'est beaucoup plus complexe et il faudra alors placer des échangeurs à eau glycolée pour récupérer les calories sous les galets ..et isoler encore plus bas que le fond des fondations (ou trottoirs isolants de 2m et plus ): l'usine à gaz pointe le bout de son nez ..

    isoler thermiquement sous les galets
    Plutôt rendre la dalle légèrement isolante pour "freienr" l'onde thermique arrivant trop tôt : dalle de béton avec agrégats de pouzzolane ou de verre cellulaire à la place des granulats lourds , ou dalle classique chaux sur plaques de liège de 320 à 30mm , etc..
    c'est plus un agrégat de cailloux/pierres, qui permet d'éviter un tassement différentiel sous le m
    Le bas d'un mur quel qu'il soit exerce une pression qui se diffuse dans le sol suivant un cône ou la pression est idemtique : la règle des 2/3 permet de ne pas se trouver dans ce cône et de saper la portance de la fondation , armée ou non .

    Merci d'infirmer/confirmer mes 2 réflexions qui permettent au final de réduire la surface des capteurs.
    Penses à intégrer l'inertie des murs à celle du sous-sol , au final ca influe sur le déphasage global de la chaleur .

  13. #1903
    SoulMan

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Le bas d'un mur quel qu'il soit exerce une pression qui se diffuse dans le sol suivant un cône ou la pression est idemtique : la règle des 2/3 permet de ne pas se trouver dans ce cône et de saper la portance de la fondation , armée ou non .
    Donc, tu es d'accord avec moi :
    - pour des fondations en BA, on prends les 2/3 a la base des fondations
    - pour des fondations anciennes on prends les 2/3 a la base du mur.

  14. #1904
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Donc, tu es d'accord avec moi :
    - pour des fondations en BA, on prends les 2/3 a la base des fondations
    - pour des fondations anciennes on prends les 2/3 a la base du mur.
    La règle des 2/3 concerne aussi les fondations anciennes, donc le bas des murs .. mais dans certaines conditions , sol pourri et instable , sol sablonneux , sol marécageux, on doit s'écarter davantage ou creuser moins profond (cf David47 )

    j'avais dit "quel qu'il soit" : ancien ou neuf , quelque que soit sa fondation .
    D'autre part , il y a une règle de profondeur hors-gel à respecter pour un mur extérieur .

    Faudrait faire un essai de sondage au pied du mur .

  15. #1905
    SoulMan

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    La règle des 2/3 concerne aussi les fondations anciennes, donc le bas des murs .. mais dans certaines conditions , sol pourri et instable , sol sablonneux , sol marécageux, on doit s'écarter davantage ou creuser moins profond (cf David47 )

    j'avais dit "quel qu'il soit" : ancien ou neuf , quelque que soit sa fondation .
    D'autre part , il y a une règle de profondeur hors-gel à respecter pour un mur extérieur .

    Faudrait faire un essai de sondage au pied du mur .
    Bon, plus ça va et moins je suis sur de comprendre.

    Donc, on ne tient pas compte des fondations, quel qu'en soit le type.
    On part systématiquement à la base des murs?
    (il me semble avoir lu le contraire sur un bouquin... )

    Pour la profondeur hors gel, je ne vois pas trop son impact dans le cas d'une réno, on ne va pas refaire les fondations sous les murs existants

    OK pour le sondage, il me semble également important de savoir dans quoi on s'engage... pb, un peut comme pour tous les murs anciens recouverts de placo/revêtements divers et variés, on ne peut pas tout casser avant d'avoir signé chez le notaire...

  16. #1906
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    On part systématiquement à la base des murs?
    oui.à partir de sous .la base de la fondation en pierres + ou - maçonnées et non la base du mur au "ras du sol".

    A propos du hors-gel , les Anciens respectaient plus ou moins cette règle du hors-gel de manière empirique
    Selon les régions , ca va de -40 à -80m , plus selon l'altitude
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier...fondations.svg

    Là dessus, la nature du sol peut imposer une profondeur moindre (sols rocheux) ou augmentée (sols trop riches en sable , on creuse alors un peu plus..)

    Il est utile de faire venir un expert pour tâter l'état des fondations d'un vieux bâtiment après un sondage, et dire si des reprises en sous-oeuvre locales sous certains murs sont nécessaires s'il y a risque de mouvement de l'ensemble des murs ...
    Précaution utile même sans projet de mise en place de tunnels .

    (il me semble avoir lu le contraire sur un bouquin... )
    Quel bouquin ??

  17. #1907
    SoulMan

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    oui.à partir de sous .la base de la fondation en pierres + ou - maçonnées et non la base du mur au "ras du sol".
    Ok, c'est juste que j'avais compris le contraire.

  18. #1908
    alviju

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    et il faudra alors placer des échangeurs à eau glycolée pour récupérer les calories sous les galets ..
    Bonsoir Herakles,
    Les échangeurs à eau glycolée, c'est vraiment SOUS les galets ? Si oui, alors la mise en oeuvre de ces ECGs est sacrément compliquée. Il faudrait décaisser énormément, non ? Je suis surpris de lire SOUS, car généralement tu conseilles de placer ces ECGs soit noyés dans la terre au-dessus des galets soit dans les tranchées au niveau des côtés (assez compliqué à maintenir lorsque la tranchée est vide, à première vue ...). On lit ici ou là que la mise en oeuvre de ce très long tube de polyéthylène est assez galère, à cause de sa rigidité ....

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Plutôt rendre la dalle légèrement isolante pour "freienr" l'onde thermique arrivant trop tôt : dalle de béton avec agrégats de pouzzolane ou de verre cellulaire à la place des granulats lourds , ou dalle classique chaux sur plaques de liège de 320 à 30mm , etc..

    Penses à intégrer l'inertie des murs à celle du sous-sol , au final ca influe sur le déphasage global de la chaleur .
    OK, si on stocke tôt à -2,50m, il faut ralentir un peu l'arrivée de l'onde thermique. C'est un peu dur de considérer qu'une dalle isolante ne soit qu'un déphaseur/ralentisseur, et non une barrière infranchissable. Mais si tu le dis, je te crois !!!

    Intégrer l'inertie des murs sur le déphasage global, ok c'est logique, mais comment ? Assez empirique, non ?

  19. #1909
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Les échangeurs à eau glycolée, c'est vraiment SOUS les galets ? Si oui, alors la mise en oeuvre de ces ECGs est sacrément compliquée
    je répondais à soulman qui voulait creuser encore + profond que 2.50m...quitte à favoriser une fuite de calories vers le bas , et pour le taquiner , je lui disais de placer des boucles PEHD de 20mm pour les récupérer

    Une société le fait bien avec des multitubes noyés dans le béton des fondations.. alors pourquoi pas au dessus des galets ??http://www.innovert.eu/geofondation-...s-innovert.wee
    au besoin , enrobés dans du béton ..

    Cet échangeur est simplement réservé aux gens ayant du mal a accepter de respirer un air venant d'un puits canadien ou des tunnels à galets.. ( cf puits canadiens à eau glycolée )
    (plan B)

    OK, si on stocke tôt à -2,50m, il faut ralentir un peu l'arrivée de l'onde thermique
    A -2.50m , inutile de chercher à freiner l'onde thermique qui mettra 3 mois de cette profondeur à arriver vers la dalle ..

    Relis bien : du moment où on ne peut creuser + profond , on peut stocker tôt mais en prenant des précautions , au choix ou un mix:
    --surface un peu moindre de capteurs ,
    --dalle légèrement isolante
    --ou démarrer plus tard le stockage .

    Intégrer l'inertie des murs sur le déphasage global, ok c'est logique, mais comment ? Assez empirique, non
    On compare simplement la masse du sous-sol et son volume à la masse des murs et la capacité thermique des matériaux ..pour en tirer une estimation du ratio stockage "longue durée " vs "courte durée"

    L'inertie des murs joue en fait comme une sorte de contrepoids permetant d'atténuer des surchauffes ou de rafraîchir la maison lors des étés indiens après un trop bel été qui a bien chauffé le stockage : les nuits de septembre étant fraîches , on peut aérer vers les murs pour évacuer le trop-plein..

    Au printemps , lors des périodes ensoleillées , les capteurs envoient l'air chaud dans la maison (et non dans les galets ) qui vont continuer à maintenir tièdes ces murs grâce à leur inertie : on parle alors d'inertie séquentielle de 24h /48h , alors que le stockage intersaisonnier a une inertie de l'ordre de 2 à 3 mois..

    Associer ces deux types de stockage permet un peu plus de souplesse dans la gestion des apports de chaleur ou de fraîcheur .

  20. #1910
    SoulMan

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    je répondais à soulman qui voulait creuser encore + profond que 2.50m...quitte à favoriser une fuite de calories vers le bas , et pour le taquiner , je lui disais de placer des boucles PEHD de 20mm pour les récupérer
    .
    Oups, j'avais même pas compris
    Bon, je doit être un ...
    Mais si on fait un tunnel de 50cm de profondeur à 2.5m du sol, ça fait bien une tranchée à 3m de profondeur non?

  21. #1911
    SoulMan

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    herakles, je t'ai envoyé des MP...

  22. #1912
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Mais si on fait un tunnel de 50cm de profondeur à 2.5m du sol, ça fait bien une tranchée à 3m de profondeur non?
    Décidement, comme tu l'as dit tu es un

    quand je parle de 2.50, ca veut dire = creuser jusqu'a 2.50 point barre
    Et quand on remplit de 50cms de galets , il reste 2.00m à remplir de terre

    Pour ta question en MP , je serais en peine de te répondre car je ne suis pas un spécialiste des vieilles maisons : un bâtisseur ou un entrepreneur local ou un maître d'oeuvre qui a l'habitude de renover l'habitat local ancien sera à même de te répondre .

    Il existe des sites qui parlent de tout ce qui concerne la rénovation des maisons , un des sites s'appelle tie-brez , je crois .

  23. #1913
    palus06

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    tie-brez
    tiez breiz

  24. #1914
    SoulMan

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    quand je parle de 2.50, ca veut dire = creuser jusqu'a 2.50 point barre
    Et quand on remplit de 50cms de galets , il reste 2.00m à remplir de terre
    Ouais, bin pourtant, c'est bien toi qui présentes cette situation comme 2.5m à l'onde thermique pour remonter... au risque de passer pour un pointilleux, l'onde thermique ne remonte que de 2m dans ce cas.
    Alors je ne dis pas que ça ne marche pas et que ça n'est pas comme ça qu'il faut faire. Je ne doute même pas que ça marche.
    Mais l'explication manque quand même d'exactitude.

  25. #1915
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    l'onde thermique ne remonte que de 2m dans
    d'accord , d'accord
    Plus précisement, il faut prendre le centre du tunnle comme point de départ de l'onde thermique qui se propage dans toutes les directions avec un gradient qui va en faiblissant au fur et à msure que l'on s'éloigne des galets

    D'habitude, la distance centre tunnels/surface dalle est entre 2.30 et 2.50 , ce sont des valeurs relevées dans les années 75-80 .

    Vu les progrès en matière d'isolation et la diminution des besoins en chauffe , on peut s'écarter plus ou moins de ces valeurs en considérant l'inertie du bâti :
    pour une MOB , je serais féroce : fond de tunnel à 2.50~2.75 m impérativement
    pour une ferme gersoise isolée par l'extérieur avec ses gros murs(inertie complémentaire et de rattrapage) , je mettrai un peu d'eau dans mon vin : fond de tunnel à 2.00~2.40 ...
    après il y ales contraintes = proximités des fondations des murs , etc...

  26. #1916
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Et il y a les autres ontraintes : sols instables , présence de roche , etc
    voir le cas de david47:
    tunnels plus proches de la surface , stockage raccourci , capteurs plus grands pour tenir compte de la période de captage limitée aux mois de Septembre à Avril au moment où l'ensoleillement devient plus rare et le flx solaire diminué

    etc etc..

  27. #1917
    casierd

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Bonjour,
    En espérant que vous me pardonniez de ne pas avoir tout lu, le tunnel à galet doit sûrement être incompatible avec la présence éventuelle d'une nappe phréatique, non?
    Existe-t-il des relevés pratiques de températures dans le tunnel en fin de saison chaude?
    Étant donné que l'eau circule sous nos pieds à travers des réseaux de meulières (réseau moyenâgeux évacuant l'eau des hauteurs), nous avons une excellente source pour tempérer l'air entrant (avec un circuit à eau) mais sûrement mauvaise pour stoquer des calories (qui se feront la malle avec l'eau).
    Dernière modification par casierd ; 16/01/2011 à 11h23.

  28. #1918
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    En espérant que vous me pardonniez de ne pas avoir tout lu, le tunnel à galet doit sûrement être incompatible avec la présence éventuelle d'une nappe phréatique, non?
    déjà expliqué au tout début de cette longue discussion et répété maintes fois Si elle est à plus de 3m de profondeur, c'est déjà bon .
    Mieux encore s'il s'agit d'une nappe immobile .
    Existe-t-il des relevés pratiques de températures dans le tunnel en fin de saison chaude?
    la plupart des relevés donnaient 28 à30°C au voisinage immédiat des galets en fin de stockage , 24 à 26°C à 50cm tout autour des tunnels , 22~24 à 1m , etc..
    Étant donné que l'eau circule sous nos pieds à travers des réseaux de meulières
    A priori , impossible de placer des tunnels dans ces conditions ..
    A moins qu'une ceinture de drainage autour de la maison et à 2m des fondations puisse régler le problème , à condition de ne pas trop assècher le sol sous les fondations de la maison si le sol est très argileux , donc susceptible de se rétracter , et qu'il y ait un point bas sur le terrain pour l'évacuation de ces eaux souterraines .

  29. #1919
    casierd

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Le problème c'est que si un drainage périphérique est effectué à 2 mètres des fondations, il doit être accompagné d'un trottoir étanche autour de la maison et d'une géomembrane descendant jusqu'au drain, pour limiter les retraits-gonflements.
    Mais ceci est un autre sujet.
    Le tunnel à galets semble trop compliqué pour notre cas de figure.

  30. #1920
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    pas forcément trottoir étanche mais géomembrane sous 20cm de gravillons ou terre végétale ou sable+pavés autobloquants , en pente douce vers la tranchée du drain

    L'ocassion aussi de loger sous la géomembrane un isolant incompressible ou du pouzzolane ou des granulats de verre expansé pour isoler la maison

Discussions similaires

  1. Schéma ventilation :PC (tunnel à galet) + VMC DF + Mur à galet
    Par Stek_p dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 79
    Dernier message: 06/08/2019, 20h12
  2. stockage l'énergie inter-saisonnier!
    Par lushaoshao dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 43
    Dernier message: 01/04/2017, 16h46
  3. serre sous toiture pour alimentation tunnel à galet
    Par jacquesdu33 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 54
    Dernier message: 25/09/2008, 10h18
  4. Transformer un inter tout ou rien en inter à impulsion
    Par Tybert dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 27/04/2008, 14h05
  5. théorie des ensembles : démonstration A inter (B U C) = (A inter B) U (A inter C)
    Par Brumaire dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 19
    Dernier message: 19/11/2004, 16h00
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...