Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Refroidissement nocturne par émission IR



  1. #1
    smoothy

    Refroidissement nocturne par émission IR

    Bonjour à tous,

    Au hasard de mes surfs sur le net, je suis tombé sur la technique de refroidissement nocturne des toitures par rayonnement IR, non compensé par l'émission IR reçu du ciel qui est faible si tant sec et découvert.

    On trouve quelques documents scientifiques en anglais.

    En gros, une surface à température ambiante rayonne 300 W/m2 d'IR lointain et si elle est tournée vers le ciel , sa température peut descendre fortement la nuit. C'est le phénomène observé dans les déserts.

    Comme je dispose d'un thermomètre IR de base, j'ai fait la manip, et le matin à 7 H, j'ai trouvé mon toit (tuiles terre cuite) à 5 °C de moins que la température extérieure (ce matin, 20 °C extérieur)

    Déjà, à 21 h le soir, le pan de toit qui est à l'ombre est déjà plus froid que l'ambiante.

    De là à récupérer cette perte thermique pour rafraichir la maison la nuit comme avec un puits canadien, il n'y a qu'un pas auquel je réfléchis.

    Donc la question : est ce que quelqu'un a déjà phosphoré sur cette question ???

    Michel .

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    remyb

    Re : Refroidissement nocturne par émission IR

    Citation Envoyé par smoothy Voir le message
    Donc la question : est ce que quelqu'un a déjà phosphoré sur cette question ???
    J'ai déjà vu des articles qui parlaient de four soleil qui faisait de la glace pendant la nuit.

    Autre truc, auquel j'ai pensé : un capteur solaire thermique pourrait être utiliser la nuit pour produire du frais. Cela permettrait de rentabiliser le capteur
    Je pense que c'est utilisable avec un capteur à air comme un capteur à eau (eau glycolée pour éviter le gel). Le fonctionnement en thermosiphon doit être très facile à mettre en place (le froid descend).

  4. #3
    smoothy

    Re : Refroidissement nocturne par émission IR

    J'ai déjà vu des articles qui parlaient de four soleil qui faisait de la glace pendant la nuit.

    Salut Remyb,

    Effectivement, je crois que c'est ce type d'article qui a déclenché ma recherche plus approfondie.

    Pour les capteurs solaires thermiques, ça marche sûrement pas bien car ils ne visent pas directement le ciel.

    Tiens, un des nombreux liens sur le sujet :

    http://solarwall.com/posts/night-rad...nels21.php?g=3


    Perso, j'envisage de tirer une ventilation sous les tuiles pour voir.

    En tout cas, j'ai compris pourquoi l'hiver, le pare brise de la voiture, incliné, givre plus facilement que les vitre latérales verticales.....

  5. #4
    spoltibrun
    Invité

    Re : Refroidissement nocturne par émission IR

    Bonsoir , reste à savoir quelle masse peut être refroidie ainsi
    Car la puissance disponible est liée à la t° et à la quantité de "matière" à cette t°
    Pour ce qui est du givre sur les voitures , j'ai toujours pensé que la raison principale venait du fait que sur une vitre à la verticale l'humidité ne tiens pas et donc il n'y a rien à geler

  6. Devis
  7. #5
    smoothy

    Re : Refroidissement nocturne par émission IR

    Car la puissance disponible est liée à la t° et à la quantité de "matière" à cette t°
    Pas tout à fait....

    En fait, la puissance disponible c'est la perte nette par rayonnement en continu , ce n'est pas l'énergie accumulée à l'instant T. L'article dont j'ai mis le lien parle de 75 W/m2. Je pense que 50 W/m2 est réaliste, mais à une température proche de la T ambiante, donc pas très froid.....

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    remyb

    Re : Refroidissement nocturne par émission IR

    Citation Envoyé par smoothy Voir le message
    Pour les capteurs solaires thermiques, ça marche sûrement pas bien car ils ne visent pas directement le ciel.
    Effectivement, il vaudrait mieux pointé vers le nord.

    Mais, certains capteurs solaires sont orientables pour suivre le soleil pendant la journée. Le même système pourrait aussi servir pour suivre le "Nord" pendant la nuit

    Mais, la puissance fournie par le système sera faible. Et l'investissement sera non négligeable. Donc, je pense qu'un système conçus uniquement pour refroidir ne sera pas rentable.
    D'autant plus que le besoin de refroidissement n'est pas très important et donc, ce n'est pas une dépense énergétique importante.

  10. Publicité
  11. #7
    smoothy

    Re : Refroidissement nocturne par émission IR

    Bonjour,

    En fait les capteurs solaires thermiques sont mal adaptés pour faire du refroidissement, car le revêtement absorbant est choisi pour avoir une faible perte par rayonnement IR lointain et une forte absorption dans le visible.

    Pour le refroidissement, il faut le contraire, CAD par exemple une peinture blanche qui a une bonne émissivité IR.

    D'autant plus que le besoin de refroidissement n'est pas très important et donc, ce n'est pas une dépense énergétique importante
    Je n'ai pas l'impression si je regarde le nombre de clims installées dans la moitié Sud de la France.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Refroidissement par module Peltier
    Par goodvibes69 dans le forum Électronique
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/01/2008, 23h06
  2. Moteur: refroidissement par huile et cycle combiné
    Par alopex dans le forum Technologies
    Réponses: 28
    Dernier message: 23/10/2007, 21h27
  3. Haut parleur à refroidissement par ferrofluide
    Par Toni dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/10/2006, 12h47
  4. TIPE : refroidissement processeur par effet magnétocalorique ?
    Par RVmappeurCS dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/10/2006, 13h34
  5. Refroidissement par évaporation
    Par bleubleu dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/06/2006, 21h33