Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 47

Radiateurs électrique à inertie




  1. #1
    clémavier

    Radiateurs électrique à inertie

    Bonjour,

    J'ai des paneaux rayonnants électriques que je souhaite remplacer par des radiateurs électriques à inertie avec corps de chauffe en fonte.
    On me dit que cela consomme beaucoup d'électricité et on me conseille des radiateur à fluide colloporteurs, qu'en pensez-vous ???
    Merci de vos réponses.?
    Clémavier

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    remyb

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    La consommation d'énergie sera quasiment identique : le rendement est toujours de 100%

    Un chauffage à inertie tourne en courant de nuit. Financiérement, tu peux espérer gagner la différence entre le prix du courant de nuit 0.06€ et la moyenne des deux prix (0.06+0.11)/2 = 0.85€

    Mais, l'installation de programmateur pour que les radiants ne chauffent que quand tu en a besoin, peut limiter la consommation d'énergie (mais avec une partie en courant de jour)...

  4. #3
    Philou67

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Par ailleurs, les radiateurs à inertie n'ont pas une capacité thermique suffisante pour accumuler de nuit et restituer de jour, dont peut d'intérêt du coté économie d'énergie.
    Au aspect qu'il convient de prendre en compte : le confort thermique du rayonnement. Si vous en êtes satisfait, gardez vos radiants et jouez sur la régulation comme suggéré par remyb.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance


  5. #4
    Pera

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Par ailleurs, les radiateurs à inertie n'ont pas une capacité thermique suffisante pour accumuler de nuit et restituer de jour, dont peut d'intérêt du coté économie d'énergie.
    arf, tu devrais en parler directement aux designers de ces radiateurs, ils vont etre contents!!

  6. Devis
  7. #5
    Gilles38

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Bonjour,
    Je suis navré mais je suis obligé d'intervenir :
    - radiateur à inertie = radiateur avec corps de chauffe (fonte, céramique ou fluide caloporteur)
    - radiateur à accumulation = radiateur qui emmagasine l'énergie (de façon suffisante ou non This is the question !) la nuit pour la restituer le jour

    Il me semble donc que le propos de ce fil ne concerne que les radiateurs à inertie, et plus précisemment fonte vs fluide caloporteur.

    Le décor étant planté, poursuivons : un radiateur à intertie est meilleur qu'un convecteur "grille pain"... par rapport à du panneau rayonnant, cela dépend de la configuration des pièces : si le panneau peut "rayonner" sans obstacle, je ne vois pas de raison de changer, mieux vaut effectivement miser sur des programmateurs. Par contre, si l'espace est encombré devant le panneau, les personnes à chauffer seront "à l'ombre" donc pas top. Préférez effectivement l'inertie.
    Je ne vois pas pourquoi le type d'intertie influerait sur la conso, par contre, il semblerait que les inerties "sèches" (fonte ou céramique) ont l'avantage de la longévité (pas de dépot du fluide à long terme, pas de risque de fuite) ....mais bon, c'est pa net net comme argument ...

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Pera

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Citation Envoyé par Gilles38 Voir le message

    Je ne vois pas pourquoi le type d'intertie influerait sur la conso, par contre, il semblerait que les inerties "sèches" (fonte ou céramique) ont l'avantage de la longévité (pas de dépot du fluide à long terme, pas de risque de fuite) ....mais bon, c'est pa net net comme argument ...
    Ils ont ete les premiers radiateurs d'ailleurs! Cro-magnon mettaient des cailloux au soleil le jour pour les rentrr dans la grotte la nuit!

    Je sais que dans les pays du nord de l'Europe, cette technologie est predominante.

  10. #7
    Gilles38

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Oui, je sais pas si c'est techniquement similaire mais l'avanatge de l'inertie électrique est d'apporter le même confort que les système de chauffage central : chauffage par convection et rayonnement.
    N'allez surtout pas croire les argumentaires erronés qui explique qu'ils chauffent plus longtemps donc consomment moins : en fait, la conso électrique bvaisse parce qu'on abaisse le température de confort : plus besoin de surchauffer pour se sentir bien !

  11. Publicité
  12. #8
    Philou67

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Citation Envoyé par Pera Voir le message
    arf, tu devrais en parler directement aux designers de ces radiateurs, ils vont etre contents!!
    C'est écrit dans leurs plaquettes commerciales que je reçois régulièrement dans ma boite aux lettres en ce moment.... 4mn de consommation pour 20mn de chauffage.
    Il a déjà été indiqué dans une autre discussion que les seuls chauffages électriques permettant un déphasage suffisant sont les chaudières électriques à ballon tampon. Une tonne d'eau c'est qu'en même autre chose en terme de capacité thermique que quelques (dizaines de) kilo de céramique...
    Dernière modification par Philou67 ; 15/07/2008 à 14h19.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  13. #9
    Pera

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Une tonne d'eau c'est qu'en même autre chose en terme de capacité thermique que quelques (dizaines de) kilo de céramique...
    Tout le monde n'habite pas dans un chateau!

    Les radiateurs a ceramiques, tu en meets un pour 30 m2 a peu pres (c'est ce que j'ai vu le plus souvent)

    Apres avec une tonne d'eau effectivement, tu as de quoi chauffer un HLM.

  14. #10
    Philou67

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Une tonne d'eau à 60°C représente environ 70kWh d'accumulation... ce n'est pas de trop pour une maison individuelle moyennement isolée en hiver, loin de là.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  15. #11
    Pera

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Une tonne d'eau à 60°C représente environ 70kWh d'accumulation... ce n'est pas de trop pour une maison individuelle moyennement isolée en hiver, loin de là.
    bon, une tres grande maison alors!

  16. #12
    Gilles38

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    C'est écrit dans leurs plaquettes commerciales que je reçois régulièrement dans ma boite aux lettres en ce moment.... 4mn de consommation pour 20mn de chauffage.
    ...
    Ben, dans l'absolu, c'est sans doute vrai : mais la puissance requise pendant les 4 minutes est très importante.... donc pas d'économie : c'est un peu comme comparer sur une même distance un sprinter et un marathonien : le premier va consommer plein d'énergie en fractionné et se reposer en attendant le second qui lui ne va pas s'arreter : au final, on a le même résultat.

    Pera : le nombre de raidateur par m2 dépend de la puissance de l'appareil, pas du type de chauffe. A moins que tu ne confuses encore avec le concept d'accumulation qui par lnature, est de forte puissance.

  17. #13
    Pera

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    non je savais tout ca, je voulais juste preciser que quelques kilos (moins d'une dizaine surement) permettent de chauffer un F3. et qu'il n'y a pas besoin d'une tonne. comme un precedent message le laissait sous-entendre.

    voili

  18. #14
    Philou67

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Pera... on parle de chauffer électriquement en faisant des économies sur le prix des heures creuses... donc d'un chauffage ayant une capacité d'accumulation et de déphasage de 16h minimum... ! Il faudrait peut-être suivre au lieu de sortir des blagues à tout les posts.

    @Gilles38 : quand je dis 4mn de conso pour 20mn de chauffage, je ne prétends nullement qu'il s'agit d'économie... mais c'est ainsi que c'est présenté.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  19. #15
    Pera

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    moi je ne blague jamais avec les radiateurs a briques!

    D'ou tiens-tu qu'il n'ont pas de capacite d'accumulation suffisante?

    J'ai habite deux appartements (pas en meme temps) qui en etaient equipes et je n'ai jamais eu froid.

  20. #16
    Gilles38

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    @Gilles38 : quand je dis 4mn de conso pour 20mn de chauffage, je ne prétends nullement qu'il s'agit d'économie... mais c'est ainsi que c'est présenté.
    Vi, vi .... je sais bien que tu ne prétendais rien de tel, je tachais juste d'apporter un éclairage au lecteur de passage, pour illustrer l'usage marketing détourner d'une probable réalité technique qui occulte l'aspect conso.


  21. #17
    Gilles38

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Citation Envoyé par Pera Voir le message
    D'ou tiens-tu qu'il n'ont pas de capacite d'accumulation suffisante?
    Pondérons ces propos :

    Pera : concernant les radiateurs à accumulation, il est probable qu'ils n'ont pas la capacité technique à emmagasiner assez de chaleur pour tenir les 16h du tarif heures pleines. Il y a des post avec des calculs qui en débattent

    Philou : si la capacité technique de tenir pendant les 16h du tarif heures pleines, ils ont sans doute une capacité suffisante pour faire des économies par rapport à un radiateur classique ? Je ne maitrise pas ces calculs de puissance mais à combien d'heure estimes tu leur capcité possible ? il suffit de faire alors le calcul de charge en heures creuse + complément de chauffage en heures pleines pour conclure à l'économie réalisée ???

    Dernière modification par Philou67 ; 15/07/2008 à 16h34.

  22. #18
    patanca

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Bonjour à tous,

    Pour moi des "vrais" radiateurs à inertie électrique qui permettent d'accumuler les Kw en heures creuses c'est ça:http://www.atlantic.tm.fr/pdf/accu_fiche_produit.pdf
    On en croise quelque fois,ça fait quant même dans les 200 Kgs,c'est autre chose que les radiateurs à fluide de 8 Kgs!

    A +

  23. #19
    SK69202

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Bonjour,

    Vu la masse, faut gérer les cloisons et les planchers.

    http://www.domotelec.fr/devis-chauff...m-ATLANTIC.htm

    Vu leurs prix, il faut combien de vagues de froid en heures creuses pour "rentabiliser" ?

    surtout que:
    Souple d’utilisation, il possède une fonction de relance automatique de la charge en heures pleines, qui apporte un complément de chaleur les jours les plus froids, en évitant de surdimensionner l’appareil.(c) Documents Atlantic.


    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  24. #20
    patanca

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message

    Vu la masse, faut gérer les cloisons et les planchers.

    C'est comme un PDM,faut prévoir la réservation à la construction

  25. #21
    Philou67

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Désolé, je n'ai pas détaillé le calcul :
    - chaleur massique de l'eau liquide : 4186 J/kg/K
    - 1000l à 60°C donnent donc : 4186*1000*60 = 251160 kJ soit 69.7 kWh

    - chaleur massique de la brique : 840 K/kg/K
    - 200kg de brique à 60°C donnent donc : 860*200*60 = 2.8 kWh
    (sources wikipedia).

    Dans un maison RT2005 (85 kWh/m2/an), située dans une région de DJU 2500 j.K, et avec une température extérieure de 0°C, la puissance moyenne dissipée à l'extérieure est de 85 * 20 / 2500 / 24 = 28,3 W/m2.

    Pour une pièce de 15m2, il faudra donc compter environ 425W.
    L'accumulation de 200kg de brique apporte donc 6,5h de restitution, soit lorsque le tarif jour reprends à 6h, l'accumulation est épuisée à 12h.
    Mais il y a qu'en même un effet pervers du chauffage à accumulation : lors de la phase d'accumulation, le radiateur ne s'arrête pas de rayonner, et donc, il ne fait pas que chauffer la masse, mais aussi la maison. Ca prolonge d'autant le chargement complet, et plus il devient chaud, plus il rayonne.

    Un vrai déphasage ne peut être obtenu qu'avec un ballon accumulateur externe... enfin, jusqu'à ce que l'on me montre un autre système. Mais ce n'est pas non plus le même type d'installation.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  26. #22
    patanca

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Re,

    Je tiens à préciser que je ne suis pas particulierement pour ce mode de chauffage(accumulateur),mais je connais plusieurs personnes qui se chauffent uniquement avec ça(+au plus froid un appoint bois foyer ouvert).

    Sur cette doc,il donne 32Kw d'accumulation pour 8 heures de chauffe(220Kgs de brique):http://www.applimo.fr/pdf/accuro2.pdf
    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    lors de la phase d'accumulation, le radiateur ne s'arrête pas de rayonner, et donc, il ne fait pas que chauffer la masse, mais aussi la maison
    Ils ont prévu quant même de l'isolant sur la carcasse(bon,c'est 40Cms de lièges,mais un peu d'isolant quant même)pour éviter le rayonnement.
    Le principe de ces accumulateurs est plutôt de chauffer par convection,grâce à des ventilos qui s'enclenchent via un thermostat d'ambiance(souvent programmable).

  27. #23
    remyb

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    avec une température extérieure de 0°C
    Une température moyenne pendant des heures pleines (c'est à dire en journée) de 0°C, c'est un sacré coup de froid, non ?
    Par contre, une isolation à grand déphase est presque un handicap pour une tel chauffage !

  28. #24
    Philou67

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Pour préciser le calcul précédent, j'ai donné une température extérieure moyenne journalière de 0°C, mais en fait, c'est un différentiel moyen intérieur/extérieur de 20°C. Dans ce calcul, je pars également du principe que, même si l'on baisse le thermostat la nuit, on continue de chauffer, donc le différentiel int/ext reste plus ou moins constant.

    En refaisant les calculs avec un différentiel de 15°C, on obtient pour une pièce de 15m2 environ 320 W, ce qui offre une autonomie de presque 9h.

    Bien entendu, ce principe est bon mais de là à dire qu'il permet de se chauffer à 100% en heure creuse, je pense qu'on ne peut pas l'affirmer.

    @patanca : j'avoue être très sceptique sur cette doc. Certes, 8 heures de chauffe à une puissance de 4kW produiront 32kWh, cela est vrai, mais :
    - d'une part, même isolé, le radiateur a des déperditions lors de l'accumulation qui fait qu'il ne va pas tout accumuler
    - d'autre part, d'après mes calculs basés sur la chaleur massique de la brique (certes pas réfractaire), il est impossible d'accumuler 32kWh dans seulement 240kg. A titre indicatif, un poêle de masse accumulant 32kWh pèserait environ 1200kg (source Nunnaunni).
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  29. #25
    Philou67

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Pour être plus précis, on peut prendre comme chaleur massique de la brique réfractaire, la valeur de 920J/kg donnée par Polar Bear ici.
    Mais ça ne changera pas fondamentalement les ordres de grandeur.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  30. #26
    herakles

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    - d'autre part, d'après mes calculs basés sur la chaleur massique de la brique (certes pas réfractaire), il est impossible d'accumuler 32kWh dans seulement 240kg
    Il semble presque que si ...si on monte en température !

    si je prends de la chamotte , (capacité calorifique = 0.2 kcal/kg/deg à 20°c ou 0.27 kcal/kg/deg à 500°C )

    240 kg de chamotte porté de 30°C à 530°C = environ 30 000 Kcal ou 34.89 KWh

    reste à savoir la vraie T° de la brique en fin d'accumulation ???

  31. #27
    Philou67

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    C'est vrai, je n'avais pas pensé à ce paramètre, tellement il me paraissait évident qu'il n'était pas possible de réaliser des radiateurs suffisamment isolé pour contenir un four pyrolyse paroi froide.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  32. #28
    herakles

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    suffisamment isolé pour contenir un four pyrolyse paroi froide.
    il existe des isolants type ROCKFIRE résistant à 600°C voire 650°C , mais les parois sont tièdes ou chaudes ... ce qui laisse le radiateur continuer à chauffer par rayonnement doux tandis qu'un microventilateur accélère plus ou moins pour ajuster la T° de la pièce .

    A mon humble avis , un mur de briques pleines + tuyaux PER+ballon hydroaccumulation+chaudière électrique serait plus efficace = 3 à 5 tonnes de briques crues ou briques pleines + 1/2 tonne d'eau = grosse capacité thermique restituée par rayonnement doux des deux côtés avec un delta bien moindre en température (environ 20°C)

    et de plus , un appoint poele avec bouilleur ou capteur solaire reste possible avec un tel mur ...

  33. #29
    Pera

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    C'est vrai, je n'avais pas pensé à ce paramètre, tellement il me paraissait évident qu'il n'était pas possible de réaliser des radiateurs suffisamment isolé pour contenir un four pyrolyse paroi froide.
    D'ou l'utilisation de brique refractaire.

  34. #30
    Philou67

    Re : Radiateurs électrique à inertie

    Un isolant qui résiste à 500°C, ça reste un isolant qui laisse passer la chaleur.
    En imaginant que l'isolant ait un lambda de 0,04, et qu'on en mette 10cm
    la densité de flux thermique à 500°C est de (500-20) / (0,1 / 0,04) = 192 W/m2 (dT° / R, avec R = e/lambda)
    Le radiateur de 240kg possède selon ses dimensions 2,2m2.
    Donc une fois à 500°C, il développe 400W par rayonnement ou convection, sans les ventilateurs, et cette puissance est plus ou moins proportionnelle à la température de la brique...

    Je ferais bien une simulation pour voir au bout de quelle durée l'asymptote de la courbe d'accumulation atteint ne serait-ce que 90% de la valeur théorique des 32kWh.

    Et là, j'ai fait des calculs avec 10cm d'isolant sur toutes les faces, or le radiateur fait 20cm au total...

    Si vous voyez des erreurs dans mes calculs, n'hésitez surtout pas.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Radiateurs à inertie, quelle matière ?
    Par bel23 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 39
    Dernier message: 21/03/2012, 12h56
  2. Inertie inertie quand tu nous tiens..
    Par Fudebu dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/05/2008, 15h56
  3. radiateurs a fluide caloporteur ou inertie ? quelle utilisation ?
    Par nunux69 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/04/2008, 18h09
  4. [Thermique] Radiateurs à inertie sèche + VMC double flux
    Par Mageek dans le forum Dépannage
    Réponses: 19
    Dernier message: 20/03/2008, 06h46
  5. radiateur electrique a inertie
    Par titu dans le forum Technologies
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/01/2007, 18h55