Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 23 sur 23

calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau



  1. #1
    42jerome

    calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    Bonjour,

    En parallèle au fil sur l'amélioration du fonctionnement de ma serre, je voudrais comparer les perf thermiques de 2 moyens d'occultations (il ne s'agit pas d'agir sur une fenêtre classique mais de séparer une serre en deux):

    - le volet roulant
    - les rideaux

    En général, il sont associés, mais dans mon cas, je dois trancher pour l'un ou l'autre.

    Un bon volet roulant est de l'ordre de R th=0,25 (pour les impots R mini=0,2). Or, cela a un coût.

    Je calcule qu'il est plus efficace (et ô combien plus économique et esthétique) d'utiliser un système de double rideau côté intérieur:

    Voici le principe:

    2 tringles, fixées au plafond, parallèles et distantes de 10 cm l'une de l'autre, portent chacune un rideau en tissu épais ample et opaque.
    Ces rideaux fermés forment donc une sorte de double vitrage (en tissu...).

    Si j'en crois la littérature (guide de la maison solaire, Mazria, p 280):

    - La résistance superficielles des faces d'une paroi est de R=0,12 m2.°C/W
    - La résistance d'une lame d'air de 10 cm environ R=0,18

    Un double rideau en tissu a donc une résistance de 0,18+0,12+0,12=0,42

    Conclusion :
    Un double rideau isole deux fois plus qu'un volet roulant pour bien moins cher.

    Quelqu'un valide-t-il mon calcul? Merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    emmanuel30

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    salut jérome.

    Les R que tu annonces sont en phase avec ce lien.

    Par contre je me demande s'il faut compter 2 fois Re ou 4 fois car il y a aussi la face interne des rideaux.

    Attention une lame d'air a un R de 0.18 si elle n'est pas du tout ventilée, on passe à R=0.08 si elle est faiblement ventilée, et à 0 si elle est fortement ventilée.

    Il faudra donc que tu arrives à faire une étanchéité parfaite entre les deux rideaux , mais aussi entre les rideaux, le mur le plafond et le sol.

  4. #3
    emmanuel30

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    Citation Envoyé par emmanuel30 Voir le message
    Par contre je me demande s'il faut compter 2 fois Ri ou 4 fois car il y a aussi la face interne des rideaux.
    correction en gras

  5. #4
    42jerome

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    Effectivement, d'après ton lien, il faut prendre en compte l'effet intérieur et l'effet extérieur de la paroi. Tant mieux:

    Même avec des défauts d'étanchéïté (Rlame d'air = 0), R=(0,125+0,043)*2=0,33

    En effet, les défauts d'étanchéïté des rideaux et des volets sont les mêmes: le périmètre.
    Au sol: rideaux tombants qui frottent.
    En haut: j'imagine une poutre horizontale de section 5*10 cm, vissée au plafond, avec les tringles fixées sur les côtés (pas en dessous).
    Sur les côtés: je coince encore sur les solutions. Peut-être faire des "rails en bois" de 10cm comme pour des volets roulants.

    Même si je n'empêcherai pas totalement la circulation d'air, il y aura tout de même un petit R qui devrait être proche de 0,08 soit en tout R= 0,4, soit deux fois plus efficace qu'un volet roulant.
    Dernière modification par 42jerome ; 10/08/2008 à 18h27.

  6. Devis
  7. #5
    SK69202

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    Bonjour,

    Pour les cotés, étudier la possibilité d'un fil métallique (ou cousu dessus) dans le rideau et d'une piste magnétique sur les montants fixes. (ou l'inverse).
    Ou alors quelques aimants mis à poste le soir, après la fermeture des rideaux.

    Le velcro se charge trop vite en fils parasites pour être longtemps viable.

    Il y a aussi la version à boutons et boutonnière, la fermeture éclair ou à pression

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    emmanuel30

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    Oui sk le coup de la tringle métallique et des aimants cousus dans les rideaux me semble pas si mal, rapide et efficace, c'est un peu le système qu'il y a sur les frigos ou les portes de douches rigides.

    Et pourquoi pas ne pas insérer un isolant mince réfléchissant entre les deux rideaux,on aurais un R bien plus important.

  10. Publicité
  11. #7
    42jerome

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    Citation Envoyé par emmanuel30 Voir le message
    Et pourquoi pas ne pas insérer un isolant mince réfléchissant entre les deux rideaux,on aurais un R bien plus important.
    L'IMR ne fonctionnerait pas au milieu: peu de rayonnement émis par le rideau.
    Par contre, cela fonctionnerait s'il était placé sur le premier rideau face au mur de briques qui a accumulé les calories solaires quand la serre est ouverte.

    D'un point de vue purement esthétique, je ne retiens pas cette idée.
    Par contre, on peut retenir qu'il faut une couleur plutôt blanche de rideau pour qu'il renvoie le rayonnement du mur plutôt que de l'absorber par une couleur sombre.

  12. #8
    remyb

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    Citation Envoyé par emmanuel30 Voir le message
    Il faudra donc que tu arrives à faire une étanchéité parfaite entre les deux rideaux , mais aussi entre les rideaux, le mur le plafond et le sol.
    Pour isoler contre le froid, et si on tiens compte de la stratification, je pense que l'étanchéité entre le rideau et le plafond n'a pas besoin d'être parfaite

  13. #9
    herakles

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    En alternative aux rideaux et au volet roulant , il reste les panneaux accordéon , souvent utilisés pour séparer deux pièces ou pour isoler de grandes baies dans certaines maisons bioclimatiques .

    Ils s'utilisent soit horizontalement , soit verticalement , certains composés de panneaux PU habillés de tissu décoratif , blanc côté extérieur et plus ou moins coloré ou "décoré "côté intérieur .

    Il est vrai que la forme octogonale de la serre ne rend pas la chose facile

    je pense à un truc vu en espagne: grand volet/ grand vitrage coulissant qui disparait dans le mur (en fait une double cloison) et qui découvre la terrasse abritée ou la ferme selon le temps .

  14. #10
    42jerome

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Il reste les panneaux accordéon , souvent utilisés pour séparer deux pièces ou pour isoler de grandes baies dans certaines maisons bioclimatiques .

    Ils s'utilisent soit horizontalement , soit verticalement , certains composés de panneaux PU habillés de tissu décoratif , blanc côté extérieur et plus ou moins coloré ou "décoré "côté intérieur .
    Oui, en effet, une recherche sur le web montre une multitude de possibilité pour cette technique. Il est même annoncé U=1,6 soit R=0,62, ce qui en fait le meilleur occultant (en 6 cm d'épaisseur tout de même ce qui fait un encombrement plié non négligeable), mais le gros avantage c'est la liberté de dimensionnement: une occultation de 4m de hauteur sur 2,6m de largeur (serre coupée en deux par son diamètre).

    Par exemple: http://produits-btp.batiproduits.com...?id=1000672609

    Par contre, aucune idée du prix...
    Avant que je fasse le tour des fabricants, vous avez une idée de prix: 300, 500, 1000, 2000?

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    je pense à un truc vu en espagne: grand volet/ grand vitrage coulissant qui disparait dans le mur (en fait une double cloison) et qui découvre la terrasse abritée ou la ferme selon le temps .
    C'est l'idéal question encombrement, mais il faudrait refaire les cloisons si bien que le coût de l'ensemble semble déraisonnable.

  15. #11
    42jerome

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    Si je réfléchis un peu plus à la question d'encombrement des portes accordéon, des lames de 12 cm et de 6cm d'épaisseur pliées empiètent de 50 cm de part et d'autres!!! Aucun intérêt.
    Je me rends compte qu'il faut que, pliée, elle ne doit pas être plus épaisse qu'une quinzaine de cm, ça revient à faire des lames de 12mm d'ép, comme celles des volets roulants.
    Si j'applique un produit en croix, le R de cette occultation ne serait plus que de 0,13...
    Retour à la case départ, le double rideau semble plus performant pour un encombrement identique.

  16. #12
    herakles

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    4 volets de 32 cm de large de chaque côté =24cm d'épaisseur replié de chaque côté

    Avec des volets "maison" en 30mm de PU (lambda0.028) , cela donne tout de même un R de 1 ...

  17. Publicité
  18. #13
    42jerome

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    Bien vu quoique 32 cm empiètent, sur mes deux accès à la serre, de 17 cm...pas terrible...

    Reste maintenant à imaginer l'autoconstruction de ce genre de porte pour voir si c'est faisable en réduisant pourquoi pas un peu l'épaisseur et donc la largeur..
    Même si je suis assez à l'aise avec la bricole, je n'ai jamais utilisé de mousse PU... et j'ai du mal à imaginer la fabrication du contenant...
    Dernière modification par 42jerome ; 11/08/2008 à 12h58.

  19. #14
    herakles

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    l'isolant rigide PU en 20 . 30 ou 40mm se colle avec n'importe quelle colle type polyuréthane liquide ( sader PU ou Bostik PU) sur n'importe quel matériau= CTB , carton , alu gaufré ...

    j'en ai fait faire pour des volets intérieurs ,ce produit remplaçant avantageusement la colle dite "à bois" vinylique dans des applications extérieures (volets , bardages , etc )

    Précaution= la colle PU est assez expansive d'environ 50 à 100%( ne pas confondre avec la mousse Pu en bombe) , éviter le cotnact avec la peau = très difficile à enlever de la peau sauf avec de la paille d'acier !

    temps de travail suffissament long pour avoir le temps de plaquer le revêtement sur la plaque de PU et de placer des poids + plaques d'agglo par dessus en attendant que la Pu se stabilise

    Il existe des accessoires pour portes de placard pliantes en accordéon : suspentes articulées + rail chez les fournisseurs pour menuiseries intérieures .

    faire un cadre en bois de la dimension du volet , clouer ou agrafes spéciales la première plaque de contreplaqué mince (3mm) okoumé ou peuplier , puis étaler à la spatule crantée (avec gants caoutchouc) la colle PU avant de poser le panneau isolant à l'intérieur du "caisson" ainsi constitué , poser ausitôt les plaques d'agglo +polyane + poids (des batteries d'accus HS ) pendant 6 à 8 h..
    le polyane est anti-adhésif donc on peut récupérer les plaques d'agglo pour placer la deuxième plaque de contreplaqué , encollée comme la première ..

    charnières en nylon ou type piano entre chaque panneau , voire du cuir ou du tissu ..fixées sur le cadre bois ..

    Au fait , qui connait le carton mousse si tuilisé par les photographes pour leurs expositions ? = mousse PU contrecollée sur deux faces en carton ou doublé alu ..

  20. #15
    42jerome

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    Si le panneau PU est pris en sandwich entre 2 contreplaqués de 3mm, il devrait tenir sans colle?
    J'imaginerais alrs un système plus simple:
    Découpage de 2 contreplaqués et d'un panneau PU (ou même polystyrène) aux mêmes dimensions.
    On les visse ensemble avec 6 ou 8 filetages à tête ronde.
    Les chants sont recouverts ensuite avec l'adhésif utilisé habituellement pour cacher les chants à l'assemblage de meubles en aggloméré.

  21. #16
    herakles

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    Découpage de 2 contreplaqués et d'un panneau PU (ou même polystyrène) aux mêmes dimensions
    euh non .... les vis ne tiennent pas du tout avec de si faibles épaisseurs et je crois qu'il est ardu de trouver du sandwich PU+CTB prêt sauf en fortes épaisseurs comme les panneaux Toitlatt ou Unilin pour les toitures ( 10mm agglo ou bois de chaque côté du PU en forte épaisseur )

    Il reste les panneaux tout prêts comme les remplissages pour véranda = styrofoam+placage PVC blanc de chaque côté (isotpoit, isopan ..)

    Et aussi le lexan makrolon blanc en 32mm "multialvéolaires(5 lames d'air)" en polycarbonate= aucun travail si ce n'est de coller du tissu décoratif dessus et les suspentes en haut , les panneaux nids d'abeille , etc ...que j'ai vus chez gaches-Chimie à Toulouse

    Voir sur VINK.fr la référence panosta , isotoit , isopan...

    Le PVC expansé airex....utilisé dans la marine ...

    je ne parle pas du Rohacell , hors de prix ..!!!

  22. #17
    42jerome

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Voir sur VINK.fr la référence panosta , isotoit , isopan...
    merci tu es une mine

    Alors sur vink, les panneaux compatibles avec mon projet sont les VIKUPOR.
    La seule référence en 4000mm de haut qui existe est en 10mm d'épaisseur à 43 euros/m2. Soit 516 euros pour toute la surface pour u=3 W/m2.°C en 10mm soit R=0,33. D'ailleurs, le fabricant annonce lamba=0,1 donc R=0,1 pour 10mm on va dire 0,33 en supposant qu'il a compté les résistances superficielles pour son u.

    516 euros (hors transport) et hors quincaillerie (rails...). Cet investissement est à comparer au gain thermique et donc financier que je peux en attendre.
    Donc je m'en vais calculer les économies d'énergies possibles ce soir sur ce fil.

    A plus tard.

  23. #18
    herakles

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    Tu as tout intérêt à remplacer le Vikupor 19 ou 30 (trop lourd ) par du lexan thermoclear Plus en 32mm ( U =1.5)
    bien plus léger
    ou par de l'ISOPAN stadur 24mm ( PS expansé pris en sandwich entre 2 plaques PVC 1mm)

    Et une suggestion = partie haute 1m fixe en imposte vitrée , puis le reste , soit 3m = rideau , store banne , panneau accordéon en mousse de PU ou mousse de PVC(AIREX) se pliant ou dépliant verticalement avec câbles et contrepoids

  24. Publicité
  25. #19
    herakles

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    http://tdb-atec.cstb.fr/fichiers/pdf...G/AG051594.PDF

    L'Atec du thermoclear Plus (blanc opale ou transparent ) ci-dessus précise que le U du 32mm est de 1.3 quand il est posé verticalement ....soit un R de 0.8 au moins ...sans compter les résistances des 2 demi-espaces dans la serre ..

  26. #20
    42jerome

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Et une suggestion = partie haute 1m fixe en imposte vitrée , puis le reste , soit 3m = rideau , store banne , panneau accordéon ...
    .


    Si je mets un imposte vitré entre le 3ème et 4ème mètre de hauteur, avec un facteur solaire que je suppose moyen, je suppose que je gênerai d'autant plus le stokage des calories solaires dans le mur de derrière, ce sera l'air qui absorbera les calories>risque de surchauffe:
    En effet, ce vitrage doit être soit isolant (mais avec un facteur solaire faible) soit très transmissif (mais peu isolant).

  27. #21
    42jerome

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    http://tdb-atec.cstb.fr/fichiers/pdf...G/AG051594.PDF

    L'Atec du thermoclear Plus (blanc opale ou transparent ) ci-dessus précise que le U du 32mm est de 1.3 quand il est posé verticalement ....soit un R de 0.8 au moins ...sans compter les résistances des 2 demi-espaces dans la serre ..
    Merci cette doc est très claire mais elle confirme ma crainte, en 32mm, la transmission lumineuse n'est que de 33% (ça veut dire que 66% de l'énergie solaire qui ne traverse pas cette paroi est pompé par l'air=>surchauffe. Il est même précisé souligné à l'état initial...sous-entendu la transmission diminuera avec le temsp
    Pour atteindre un coef solaire>80%, il faut réduire l'épaisseur et donc la transmission thermique u=3,9...

    J'en conclus que l'idée d'une partie fixe entre 3 et 4m avec ce matériel me paraît alors non pertinente.

    Reste à connaître le prix (je me lance...)pour voir l'intérêt en panneaux amovibles complets et reste aussi l'encombrement à régler.

    Merci en tout cas pour ta participation. N'hésite pas.

  28. #22
    herakles

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    J'en conclus que l'idée d'une partie fixe entre 3 et 4m avec ce matériel me paraît alors non pertinente.
    deux possibilités=

    1- ce panneau en imposte abosrbera une partie des calories solaires et chauffera donc l'air du haut de la serre => mettre un petit ventilo avec clapet et thermostaté = transfert d'air chaud vers l'habitat

    2- mettre une imposte vitrée avec DV peu émissif = transparence garantie dans le temps et U intéressant , sans dépot de poussières ( le verre non électrostatique) , sans fuite d'air , et petit aérateur à clapet pour grapiller les quelques calories qui auraient grimpé dans la demi-partie supérieure ( à cause des stores intérieurs ou mobilier , etc )

    Ne reste plus alors qu'à placer rail et rideaux(ou panneaux ) ..en 2.60x3.00 m
    Dernière modification par herakles ; 12/08/2008 à 08h03.

  29. #23
    42jerome

    Re : calcul de la résistance thermique d'une double épaisseur de rideau

    C'est marrant, je viens de faire des crobards ce matin et j'arrive à la même solution 2 que toi, sauf que je ne faisais pas descendre l'imposte si bas.
    Et que j'utilisais du simple vitrage pour favoriser le facteur solaire, au dépend de l'isolation (cruel dilemne, que favoriser?)
    Quel est le facteur solaire d'un DV peu émissif? Coût /m2?

    Si cette option est choisie avec un enrouleur sous ce vitrage, pour éviter que ce dernier ne fasse de l'ombre portée sur le mur stockeur, on peut faire un caisson réflecteur en aluminium qui redirigera soit sur la vitre, soit sur le mur les rayons incidents (cf Mazria chap 25 p199).

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Mesure d'une résistance thermique
    Par camille.thi dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 20
    Dernier message: 01/07/2010, 07h10
  2. Un calcul de resistance thermique
    Par FabienneD dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 09/03/2009, 08h19
  3. resistance thermique et epaisseur d'isolant
    Par chatelot16 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 15/01/2008, 20h23
  4. Calcul résistance thermique
    Par nitrik dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/01/2008, 20h46
  5. Calcul d'une intégrale double
    Par bankiz dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 02/11/2006, 12h47