Répondre à la discussion
Page 6 sur 6 PremièrePremière 6
Affichage des résultats 151 à 179 sur 179

Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité



  1. #151
    chatelot16

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité


    ------

    le bois ne peut pas etre trop sec ... mais il peut etre trop vieux ... les moisisure et champignon on fini par en manger une bonne partie et ca brule tres vite en chauffant moins

    une sechage artificiel rapide a forte temperature serait tres bien car ca eviterait de perdre une certaine partie du pouvoir calorifique comme ca se fait avec le sechage naturel : ca s'apelle le bois torréfié : un peu intermediaire entre le bois brut et le charbon de bois ... le bois torefié coute un peu d'energie pour le cuire , mais a l'avantage de se conserver parfaitement sans perte et sans reprise d'humidité

    c'est un peu la meme chose avec les pelet , bien seché par principe a la fabrication , et se conservant mieux que du bois brut

    -----

  2. Publicité
  3. #152
    invite87302233
    Invité

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    C'est juste, sauf que le pellet est très sensible à la reprise d'humidité...

    A+
    Dernière modification par Philou67 ; 10/01/2011 à 08h16. Motif: Citation inutile

  4. #153
    chatelot16

    Re : danger du chauffage au bois ?

    Citation Envoyé par chataxe Voir le message
    Sinon pour la pollution la Secrétaire d’Etat et le président de l’ADEME ont raison, laisser bruler du bois par les particulier est dangereux pour l’environnement.
    Il faut interdire tous les chauffages individuels au bois et les remplacer par des PAC qui seront alimentées par les futures centrales à bois d’EDF !!!!!!!

    Ce qui serait intelligent ce serait d’interdire tous les gros poêles à bois trop puissant pour les maisons, interdire la dénomination « Feu continu » sur les pub et faire comme la Suisse et le Canada des vidéos expliquant comment bien bruler son bois et cela devrai régler une grosse partie du problème.
    De même pour les chaudières, les interdire si un ballon tampon adéquate n’est pas installé, en Allemagne c’est obligatoire depuis 1976, mais c’est vrais qu’ils avaient aussi interdis le plomb pour l’eau potable au début du 20e siècle donc patience plus qu’une soixantaine d’années à attendre…

    Un autre facteur de pollution au bois et végétaux est comme il à été dit les feux dans les jardins (c’est pourtant simple à interdire) et les feux de forêt, peut-être aussi du à une sous exploitation du bois et la cela vat être le chat qui se mord la queue.

    On peut aussi réduire les particules fines grâce à des filtres ou des systèmes électrique.
    interdire est ce la bonne solution ?

    avant d'interdire les mauvaise solution il faudrait peu etre construire les bonnes

    si a lieu de vendre des chaudiere a bois qui ne marchent qu'aux pelet on fesait des bonne chaudiere brulant proprement tous les dechet vert , persone ne les brulerait betement dans son jardin

    si on construisait des usine de valorisation des dechet vert en combustible , ces dechet auraient une valeur positive , et personne ne les brulerait !

    bruler du bois dans une grosse centrale thermique a haut rendement , et mettre des bonne pompes a chaleur dans les maison a chauffer peut donner un rendement superieur a la simple combustion : le cop de la pac fait plus gagner que la perte a la centrale thermique , meme si elle perd toute sa chaleur ! mais il y a miux a faire : faire la petite centrale thermique a bois chez soit , utiliser directement la chaleur perdue , et faire marcher une pompe a chaleur avec l'electricité produite : super rendement total , et en plus autonomie complete ! voir meme fourniture d'electricité au reseau

  5. #154
    invite87302233
    Invité

    Re : danger du chauffage au bois ?

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    ... utiliser directement la chaleur perdue , et faire marcher une pompe a chaleur avec l'electricité produite : super rendement total , et en plus autonomie complete ! voir meme fourniture d'electricité au reseau
    ça existe déjà. Voir: www.enerbois.ch Scierie qui produit du pellet à grande échelle, qui le sèche à la biomasse, qui fabrique de l'électricité avec la chaleur produite, et qui chauffe même quelques habitations alentours avec le surplus de chaleur...

    Quand on veut, on peut...

  6. #155
    chatelot16

    Re : danger du chauffage au bois ?

    Citation Envoyé par roy1360 Voir le message
    Quand on veut, on peut...
    non ! qui est capable de construire une usine a gaz tout seul chez lui ?

    donc meme si on veut , on ne peut qu'acheter ce qui est disponible dans le commerce !

    il n'y a deja pas beaucoup de choix en chaudiere multicombustible ... en petite puissance il n'y a que du pelet

    et pour faire de la cogeneration il n'y a rien , a part quelques projet trop futuriste qui n'avancent jamais

    bien sur heureusement il y a quelques usines qui font des belle chose pour elle meme comme enerbois ... mais rien n'est disponible facilement pour n'importe quelle petite scierie

    j'en connais meme qui ont du mettre a la ferraille leur ancienne chaudiere a bois fesant marcher des sechoir a vapeur pas aux normes , pour remplacer par des systeme a fioul

  7. #156
    Fab02300
    Invité

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    @ chatelot16 c'est impecc comme réponse, merci

  8. Publicité
  9. #157
    chataxe

    Re : danger du chauffage au bois ?

    Bonsoir,
    FAB2300, tu en rêvais, des suisses l’ont fait http://www.sebasol.ch/realisations.asp?id=50#photo

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    c'est un peu la meme chose avec les pelet , bien seché par principe a la fabrication , et se conservant mieux que du bois brut
    OK pour le bois sec, mais pour le pellet, je dirais qu’il se conserve beaucoup moins bien que la bûche.
    Comme l’a souligné Roy, le pellet à horreur de l’humidité et encore plus de l’eau.
    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    interdire est ce la bonne solution ?
    Interdir, c’est vrais que ce n’est pas une bonne solution, mais c’est ce qui fonctionne le mieux
    avant d'interdire les mauvaise solution il faudrait peu etre construire les bonnes
    si a lieu de vendre des chaudiere a bois qui ne marchent qu'aux pelet on fesait des bonne chaudiere brulant proprement tous les dechet vert , persone ne les brulerait betement dans son jardin
    si on construisait des usine de valorisation des dechet vert en combustible , ces dechet auraient une valeur positive , et personne ne les brulerait !
    bruler du bois dans une grosse centrale thermique a haut rendement , et mettre des bonne pompes a chaleur dans les maison a chauffer peut donner un rendement superieur a la simple combustion : le cop de la pac fait plus gagner que la perte a la centrale thermique , meme si elle perd toute sa chaleur ! mais il y a miux a faire : faire la petite centrale thermique a bois chez soit , utiliser directement la chaleur perdue , et faire marcher une pompe a chaleur avec l'electricité produite : super rendement total , et en plus autonomie complete ! voir meme fourniture d'electricité au reseau
    Déjà il existe d’excellente chaudière bois.
    Pour bruler un végétal, celui si doit être sec.
    Les déchets verts peuvent être déposés à la déchèterie ou ils sont valorises sous forme de composte et peut-être un jour avec récupération du méthane en plus.
    Chez moi je les valorise soit dans la cheminée, soit en les compostant
    Mon voisin tond sa grande pelouse en ramassant l’herbe coupé, puis quelque jour plus tard, il y mets le feux. Donc déjà il pourrait ce contenter de tondre sans ramasser (moins de boulot) et sinon, laisser doucement faire la nature, être écolo, c’est aussi être un peut fainéant.
    Pour les centrales thermiques au bois, c’est en préparation en Espagne, mais comme la production électrique a un rendement d’environ 30% (sauf technique avancé au gaz qui atteint 60%) + les pertes sur le transport du courant qui sont loin d’être négligeable, donc avec une bonne PAC au COP annuel de 3, on en revient au mieux au même, sauf que l’investissement est énorme.
    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    il n'y a deja pas beaucoup de choix en chaudiere multicombustible ... en petite puissance il n'y a que du pelet
    Qu’est ce que tu appelles multicombustibles ? parce que pour le bois, on trouve quant même beaucoup de choses.
    A+

  10. #158
    chatelot16

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    multicombustible pour moi c'est pelet ou plaquette forestiere

    le mieux serait en plus d'acepter les plaquette de mauvaise qualité mal broyé , genre dechet de jardin

    ne dite pas que c'est pas possible je suis en train de le faire !

  11. #159
    Did67

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    Et il existe une unité domestique à cogénération à pellets : la sunmachine (version pellets).

    Voir : http://www.sunmachine.fr/prod_pellets.htm

    Hors de prix certes, mais on ne peut pas dire que ça n'existe pas.

  12. #160
    Did67

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message

    le mieux serait en plus d'acepter les plaquette de mauvaise qualité mal broyé , genre dechet de jardin

    ne dite pas que c'est pas possible je suis en train de le faire !
    Dans la majorité des chaudières à plaquettes, il n'y a aucun problème "technique" à bruler des plaquettes même humides... Il y a juste les émissions !

    Or revoir le titre de ce fil !

  13. #161
    Did67

    Re : danger du chauffage au bois ?

    Citation Envoyé par chataxe Voir le message

    Les déchets verts peuvent être déposés à la déchèterie ou ils sont valorises sous forme de composte et peut-être un jour avec récupération du méthane en plus.
    A+
    Je confirme.

    Nous avons lancé un appel d'offre pour démarrer la construction d'une unité de méthanisation (chantier prévu dans les mois qui viennent) qui méthanisera du fumier mais aussi par contrat les déchets verts de la déchetterie de la com com, les refus alimentaires des cantines et de certains restaurants...

    Pour les déchets verts, la voie de la méthanisation (voie humide) me parait bien plus indiquée que la combustion car plus propre...

  14. #162
    chatelot16

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    la methanisation est une bonne solution aussi ... tout depand du type de dechet vert : le bois ne se methanise pas , donc les partie trop ligneuse , petite branche broyé encombre inutilement le methaniseur

    inversement en broyant nimporte comment des dechet de jardin les feuilles ne font pas un bon combustible et accelerent meme la pourriture du bon bois qui est avec

    il n'y a pas a choisir , il faut les 2 : methanisation pour les dechet vert sans bois , et chaudiere pour le bois , meme mauvais et melangé

  15. Publicité
  16. #163
    Fab02300
    Invité

    Re : danger du chauffage au bois ?

    Citation Envoyé par chataxe Voir le message
    Bonsoir,
    FAB2300, tu en rêvais, des suisses l’ont fait http://www.sebasol.ch/realisations.asp?id=50#photo
    [./.]
    A+
    Merci de ton attention, je ne me lasse décidément pas de toutes ces lectures
    Un séchoir à bûche fera donc l'objet d'un "bricolage" en plus de la maison à concevoir/prévoir

  17. #164
    jego

    Re : danger du chauffage au bois ?

    Bonjour à tous.
    Citation Envoyé par chataxe Voir le message
    Bonsoir,
    Mon voisin tond sa grande pelouse en ramassant l’herbe coupé, puis quelque jour plus tard, il y mets le feux. Donc déjà il pourrait ce contenter de tondre sans ramasser (moins de boulot) et sinon, laisser doucement faire la nature, être écolo, c’est aussi être un peut fainéant.
    Je connais quelques "prétendus écolos" qui transportent quelques "déchets verts" dans une petite remorque bagagère attelée derrière leur gros 4X4 à la déchèterie, distante de plus de 10 km, presque tous les W E de la belle saison parce que un tas de compost c'est "pas beau" ... Ces mêmes écolos vont aussi aller en jardinerie acheter des sacs de compost pour leurs géraniums, mais là c'est pas "moche" puisque c'est dans un beau sac en plastique !!!

    Bonne journée

  18. #165
    chatelot16

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    c'est exactement pour ce genre de gaspilleur de deplacement a la decheterie , que j'ai commencé il y a 4 ans un methaniseur ... qui rien qu'avec les tonte de pelouse des voisin a été tout de suite plein ... helas le truc etait trop froid et n'a pas bien demaré ... et j'ai été occupé a autre chose , et n'ai pas pu faire le systeme de chauffage ... il faudra que je m'y remette , mais c'est assez volumineux donc cher

    bien sur que faire du compost est la solution simple , mais pas n'importe comment ... simplement mettre l'herbe en tas fais un tas de pourriture , pas du compost

    methaniser les dechet vert est bien mais le probleme est qu'il arrivent tous en meme temps : donc indigestion du methaniseur a moins qu'il ne soit enorme ... et ces dechet vert pourissent tous de suite si je ne les met pas imediatement dans le methaniseur ... en secher une partie comme combustible est donc une solution !

  19. #166
    djangoe

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    A la lecture de ces 10 pages concernant la pollution engendrée par le chauffage au bois je vois régulièrement vantées les vertus des PDM qui grâce à leur fonctionnement en "intense" limite fortement les imbrûlés et l'émission de particules fines.
    Je trouve qu'il serait intéressant d'opérer une comparaison avec les chaudières turbo à combustion inversée dont l'impact sur l'environnement pourrait être encore moins dommageable.
    Existe t-il des test mesurant le taux d'émission de particules fines de telles chaudières?
    Selon ce que j'ai pu comprendre le principe de combustion de ces chaudières en plusieurs phases se déroule comme suit :
    1) Phase de pyrolyse dans un compartiment distinct où la décomposition thermique des composés organiques génère une gazéification. L'admission d'air primaire est forcée grâce a un ventilateur a vitesse variable géré électroniquement en fonction de la t° de consigne demandée.
    2) Les gaz sont forcés vers le bas à travers le lit de braises et mélangés à de l'air secondaire préchauffé , brûlés à très hautes t° dans la chambre de combustion assurant une combustion complète.
    3) Les gaz de combustion sont évacués à la cheminée à travers un échangeur qui récupère leur chaleur.

    Cette ventilation forcée (air primaire) améliore la combustion et permet une plus large plage de puissance que dans un foyer ou chaudière classique.

    Je m'interroge en quoi le PDM peut surpasser ce rendement optimal.

    Disposant de ce type d'installation , je constate, de visu, qu'aucune émission de fumée ne s'échappe de la cheminée, ce qui est logique puisque les gaz de combustion émis dans milieu étanche ont un parcours forcé à travers le lit de braise oxygéné (a des t° très élevées) avant de pouvoir atteindre le conduit de cheminée.
    De plus pour pallier aux effets néfastes sur la combustion qui pourraient être dûs aux brusques "redémarrages" une fois la t° de consigne étant atteinte, le ventilateur à vitesse variable (par plages de 10% de puissance) aplatit aux maximum ces modulations, tant en phase d'atteinte de la t° de consigne qu'en phase de retour à cette t°.

  20. #167
    chatelot16

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    je partage tout a fait tes doutes ... je veux bien croire que du bon bois dans un bon pdm marche mieux que du mauvais bois dans un mauvais poele

    une bonne chaudiere doit etre le meilleur !

    avec le bois en buche , il y a a trop d'alea pour avoir des certitude dans un foyer simple

    avec un foyer inversé c'est beaucoup mieux ... car la premiere pyrolyse peut se faire un peu nimporte comment , il y a ensuite passage par un bruleur tres chaud , ou une combustion complete sera assuré

    le gros probleme est tout ces chiffres donné dans les caracteristique du fabricant , mesuré dans des condition normalisé , sans jamais savoir si le resultat reel est le meme

    c'est un peu comme si je me vantait d'avoir un voiture qui roule a 200 km/h mais sans compteur de vitesse ... enfin bien sur on pourait toujours chronometrer un parcour de longueur connu

    pour la pollution du feu de bois , c'est plus compliqué , et il serait pourtant bien utile d'avoir un outil de mesure pour avoir des resultat serieux

    principe tres bon filtre retenant tout , pesé avant et apres mesure pendant une longue durée , plusieur jours , un filtre passant toute la fumé serait impossible , trop gros

    il faut donc un systeme prelevant en continu une proportion faible et constante de la fumé , pour la faire passer dans des filtre et des absorbeur chimique

    j'ai des astuce pour faire le systeme de prelevement ... mais si quelqu'un a des idées sur des filtres ou des reactif chimique ca vaut le coup d'en parler

  21. #168
    ririmason

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    @djangoe,

    Personne n'a jamais dit que les pdm n'émettaient pas de particules fines. Ils en émettent moins que certains autres appareils mais ils en émettent. Des recherches sont faites en labo afin d'optimiser les combustions de ces pdm.

    Pour les chaudières je n'ai pas d'infos.

    Quant à la pollution liée à la combustion du bois, pour ce que j'en sais, une partie du problème est due au bois lui même ( selon l'espèce les particules sont plus ou moins nombreuses ou fines ). La conception du foyer joue aussi un rôle ainsi que la disposition du bois dans le foyer. Enfin, il y a les différents réglages d'air.

    @chatelot

    il existe des centres de tests équipés de tunnels de dilution qui peuvent déterminer la teneur en PM-10.
    acheter moins, acheter mieux

  22. Publicité
  23. #169
    chatelot16

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    il existe des centres de tests équipés de tunnels de dilution qui peuvent déterminer la teneur en PM-10.
    peux tu preciser ?

  24. #170
    ririmason

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    Il faut voir ici par exemple. Il en existe aussi en Finlande et en Autriche mais la ils sont plus secrets.
    acheter moins, acheter mieux

  25. #171
    djangoe

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    Citation Envoyé par gil67 Voir le message
    salut,

    le PDM est une excellente solution, température très élevées, ... que du bon.
    Citation Envoyé par gil67 Voir le message
    le rendement d'un PDM est déjà très élevé....
    Citation Envoyé par warloy Voir le message
    Pour finir, deux petits tableaux comparatifs sur la pollutions au bois (pdm face au traditionnel). Bien sûr, comparatif réalisé par Nunna donc fiable ou pas, à vous de juger!!
    Pièce jointe 68956
    Source : NunnauUni
    les 3 premiers exemples que j'ai pêché dans les 10 pages. Donc, je réitère ma question, ne serait-il pas utile de mesurer la pollution du type de chaudière dont je parle?

  26. #172
    chatelot16

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    bien sur qu'il est utile de mesurer ... le probleme est que ca n'est pas facile

    pour reduire la polution du chauffage au bois , passer par le gazogene et le moteur et cogeneration est la solution radicale , mais c'est un peu usine a gaz ! ca ne peut pas etre conseillé a tout le monde

    mesurer et comparer les different moyen de chauffage est tres utile

    ne pas oublier une chose les micro particule ne sont pas une polution nuisible a la planette entiere comme les gaz a effet de serre , a la campagne avec faible densité de logement ca passe inapercu , c'est surtout grave en ville , et par condition meteo defavorable

    je ne m'occupe pas que de gazogene , je fait aussi des essai de bruleur a plaquette , et il me sera bien utile de mesurer les emission de particule ou d'autre polution

    pour faire des mesures il faut un tas de capteur et un ordinateur qui enregistre tout et calcule ensuite ... le materiel de mesure du commerce est ruineux , je dois donc tout fabriquer

    capteur de debit et de temperature de fumé , pompe aspirant par un filtre un debit proportionel au debit de fumé , pesé du filtre avant et apres

    de toute facon une bonne chaudiere doit avoir un bon systeme de regulation ... au prix du materiel electronique actuel il est dommage qu'un microcontroleur ne fasse que quelques fonction d'automatisme simple ! un bon microcontroleur peut enregistrer une multitude de capteur divers et tout rendre accessible a un ordinateur

  27. #173
    chataxe

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    Bonsoir,
    Djangoé, une bonne chaudière bûches moderne à combustion inversée, avec sonde Lamda et avec un ballon tampon, émettra moins de pollution qu’un PDM lors de la combustion c’est certain.
    Les anciennes (mais toujours en vente) chaudières et sans ballon tampon, elles par contre polluent plus qu’un PDM, surtout à cause de leur phases de ralentis.

    Les chaudières ont l’avantage, de chauffer toute la maison à la T° souhaité dans chaque pièces, de pouvoir chauffer l’eau sanitaire (même en été).
    Les PDM on l’avantage de la simplicité et qu’ils coutent (en principe) moins cher qu’un chauffage central.
    Pour moi les 2 ne sont pas à opposer, à chacun de choisir ce qu’il lui convient le mieux.
    Mais ne jamais oublier que le chauffage à buche demande un peut d’effort et que personne n’est à l’abri d’un accident de la vie.

    Chatelot16, avant les chauffagistes avait des petites pompes manuelles pour aspirer les fumées qui passaient au travers un petit papier blanc, c’était pour le fioul, mais peut-être que cela peut marcher pour le bois.
    Cela ne doit pas servir de contrôler le poids des poussières, car c’est surtout les plus petites qui posent des problèmes aux poumons, tu as recherché chez les grandes marques d’appareil de mesure pour voir comment ils contrôlent ?
    Pour les valeurs de pollution des chaudières bois, certaines marques les donnent.
    Comme tu aimes bien la technologie, j’ais lu un article sur les PAC à gaz, avec elles tu peux avoir un rendement de 160%
    A+

  28. #174
    chatelot16

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    une pompe a main et un filtre ? a quoi ca peu servir , si rien n'est quantifié c'est pas de la mesure

    je suis d'accord avec toi que seule les plus fine particules sont dangereuse pour la santé ... les plus grosse sont plus facile a mesurer meme si elle ne sont pas dangereuse ... mais enfin si une mesure de toute les particule donne un chiffre faible on est content

    un systeme de mesure de fumé n'est pas indispensable , on peut vivres sans ... mais pour moi qui essaye des foyer , un truc genre aspirateur qui aspire dans un filtre 1/1000eme du volume de fumé produit par un foyer jusqu'a ce qu'il ai brulé 100kg de bois sera un bon outil !

    ensuite mesurer est une chose , mais ca ne fait que mesurer ! le principal est de reduire ! apres la reduction d'emission par la conception du foyer il y a la suite , dans le genre condenseur , qui non seulement recupere de la chaleur , mais en plus abat la fumé et les NOx par arrosage d'eau et ruiselement sur caillou calcaire

  29. Publicité
  30. #175
    chataxe

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    Bonjour,
    La mesure peut-être visuelle, suivant la couleur qui vat du blanc au gris foncé, cela donne une mesure (si on a de bons yeux, ou un équipement électronique de mesure).
    Le but était que le papier reste blanc.
    Peut-être qu'un microscope permettrait aussi de mesurer comme pour les globules sanguins.
    Pour éviter que les particules ne s’échappent par la cheminée, il existe le filtre(ou plutôt sonde) électromagnétique, qui reste simple et avec peut d’entretien.

    Ce que je me demande, c’est l’impacte environnemental de chaque polluant émis lors de la combustion ?
    Le CO est mortelle a faible dose mais que devient t’il dans la nature ?
    Les particules sont nocives pour nos poumons si "grosse" concentration, mais dans la nature, elles servent d’engrais ou tuent tous ce qu’elles touchent ?
    Etc….
    Même sans les hommes la combustion de bois aurait lieu, c’est même un mode de régénération obligatoire de certaine forêt.
    Donc que l’on cherche à augmenter le rendement, oui car cela diminue la pollution et permet de chauffer plus de maisons avec la même quantité de bois, mais après pour les NOx,…., cela est’ il vraiment intéressant environnementalement parlant, de les capter et de les éliminer ?(hormis dans les grandes villes)
    A+

  31. #176
    ririmason

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    @ Chataxe,

    Le net regorge d'articles traitant de la pollution due au chauffage au bois. Hélas, hormis les articles traduits à destination des québécois, tout est en anglais.

    Voici parmi d'autres un article fort complet qui traite de la pollution du chauffage au bois. Il vise plus particulièrement les chaudières à bois mais aussi au feu de bois en général.

    Il tord le cou à cette rumeur qui veut qu'en campagne, les PM c'est moins grave qu'en ville. On y apprend que les particules due à la fumée de bois sont tellement fines qu'elles parviennent même à rentrer dans les maisons dites étanches.
    acheter moins, acheter mieux

  32. #177
    chatelot16

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    exactement le CO , les micro particules , et les NOx sont degradé assez facilement dans la nature , donc ne sont un probleme qu'en cas de concentration , mais pas un probleme de polution de la planete ... d'ou l'idée de deconseiller les mauvais chauffage a bois en ville , et de preferer un systeme centralisé

    le premier remede est d'avoir une maison bien isolé ... si la consomation de bois est divisé par 10 la polution le sera autant !

    autre solution pour eviter le danger pour l'homme : faire sortir la fumé tres chaude ! pour qu'elle monte vite tres haut dans le ciel ... bof mauvaise solution ! fumé chaude = mauvais rendement , donc bruler plus de bois ... et suivant la metéo , vent , pluie la polution peut quand meme etre rabatue ou il ne faut pas

    mon principe preferé est de refroidir la fumé au maximum pour recuperer l'energie : donc condensation et sortie de gaz froid qui ne montent plus ! donc polution et mauvaise odeur beaucoup plus genante si il y en a ... donc neccessité de faire mieux que d'habitude

    le CO est le plus dangereux : il se produit en cas de manque d'air ... un exes d'air diminue le rendement d'une chaudiere ou la temperature de fumé est assez haute , mais avec une bonne condensation l'exes d'air diminue tres peu le rendement , puisque la fumé sort presque froide : je choisi donc un gros exes d'air volontaire pour eviter le CO

    la condensation se fait dans un systeme a arrosage d'eau : il suffit que l'eau soit chargé au maximum de calcaire pour qu'elle absorbe le NOx , qui finisent en nitrate de calcium dans l'eau de condensation ... la quantité de nitrate est tres faible et sans danger ( beaucoup moins que le moindre engrais ) alors que ces NOx serait beucoup plus dangereux pour celui qui aurait le malheur de recevoir trop de fumé

    ce principe de calcaire dans le condenseur ne coute presque rien

    ce lavage a l'eau reduit aussi beaucoup les micro particule , encore que bizarement ca n'arrete pas tout : le seul truc redical est le vrai filtre electrostatique : encore plus efficace deriere le condenseur a arosage , car il fait coller au plaques , les micro particule de poluant et les goutelette d'eau : tout s'aglomere et retombe en bas : rien ne peut s'envoler et sortir du filtre

    l'idée de mesurer la qualité de la fumé est surtout interressante pour les petit poele et chaudiere , et quantifier les chose , et savoir exactement si un petit foyer bien fait peut etre suffisament propre seul sans usine a gaz derriere ... bien sur celui qui met la condensation usine a gaz que je viens de decrire n'a plus grand chose a mesurer

    le systeme qui filtre un echantillonage de la fumé en continu pendant plusieur jour permet d'avoir un resultat significatif tenant compte de tous les alea : alumage , extinction , eventuel cafouillage de regulation

    je ne suis pas encore pret a vendre du materiel de chauffage entier ... mais je suis bientot pret a vendre du materiel de mesure pas cher , pas seulement mesure de fumé mais surtout mesure de temperature , debit , enregistrement et calcul de rendement

  33. #178
    djangoe

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message

    mon principe preferé est de refroidir la fumé au maximum pour recuperer l'energie : donc condensation et sortie de gaz froid qui ne montent plus !
    Cela peut il me conforter dans le fait qu'outre la combustion des gaz après pyrolyse dans la chambre de combustion, les gaz brûlés par ma VIGAS passent dans un échangeur thermique et refroidis avant d'être évacués vers la cheminée ?
    Je peux pratiquement laisser la main sur le morceau de buse qui sort de la chaudière et rentre dans les boisseaux de la cheminée.
    De plus , je suis chaque fois étonné lorsque je ramone la cheminée annuellement après combustion d'une bonne vingtaine de stères ! Non seulement la cheminée n'est pas noire, mais la quantité de cendres que je récolte est ridicule ( a peine un quart de seau de 10 litres !)

  34. #179
    chatelot16

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    si ta chaudiere n'encrasse pas la cheminé c'est bon signe

    les bonne chaudiere a granulé ont des nettoyage automatique de la surface d'echange : c'est bien la preuve que ca capte de la poussiere ... avec condensation ca en captera encore plus

Page 6 sur 6 PremièrePremière 6

Discussions similaires

  1. Comment lutter contre l'humidité
    Par frapou dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 10
    Dernier message: 12/05/2009, 05h46
  2. comment lutter contre la buée
    Par Pepito59 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/01/2008, 20h56
  3. Comment lutter contre l'obésité ?
    Par Igothigh dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 24
    Dernier message: 22/03/2007, 13h53
  4. TPE : comment lutter contre la pollution de l'eau : la station d'épuration
    Par deb-deb dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/10/2006, 09h43
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...