Répondre à la discussion
Page 5 sur 6 PremièrePremière 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 179

Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité



  1. #121
    LEZOZO

    danger du chauffage au bois ?


    ------

    Dans le monde de ce jour :

    Le feu de bois, un des principaux facteurs de pollution
    LEMONDE.FR avec AFP | 29.07.09 | 20h49 • Mis à jour le 29.07.09 | 20h51


    e feu de bois compte parmi les gros pourvoyeurs de polluants, en particulier de particules fines, l'un des principaux facteurs récurrents de pollution de l'air avec les oxydes d'azote, relève l'Ademe dans son bilan annuel sur la qualité de l'air.



    "Globalement, l'air que nous respirons aujourd'hui est meilleur qu'il y a deux ou trois ans, sauf pour les niveaux de particules et les oxydes d'azote", a résumé mercredi 29 juillet Philippe Van de Mael, le président de l'Agence pour le développement et la maîtrise de l'énergie (Ademe).

    Il s'avère cependant que l'essor du bois énergie, encouragé au nom de la lutte contre le changement climatique – le chauffage au bois émet environ dix fois moins de gaz à effet de serre qu'au fioul et cinq fois moins qu'au gaz – vient contrarier les efforts de lutte contre la pollution. "Une demi-journée au coin du feu, c'est autant de particules que 3 500 km en diesel", fait valoir la secrétaire d'Etat chargée de l'écologie, Chantal Jouanno. Du coup, cette dernière s'interroge sur l'objectif du Grenelle de l'environnement, qui prévoit de doubler l'usage du bois d'ici 2020 pour lutter contre le réchauffement.

    La combustion du bois tous secteurs confondus (domestique, industriel et collectif) représente jusqu'à 77 % des émissions nationales d'hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), 27 % des particules PM10 et même 40 % pour les plus fines (PM2,5) qui sont aussi les plus dangereuses. C'est aussi respectivement 22 et 21 % des émissions de composants organiques volatiles (COV) et de monoxyde de carbone.

    ********
    Nous avons deja parlé de la nocivité du feu continu. Nous savons qu'il faut faire des feux vifs...... Mais quel peut etre au dela le risque de se chauffer au bois.
    J'enttends par là,
    le risque individuel : les particules fines, dans le cas d'un poele, se rependent-elles dans l'habitat.
    Mais aussi le risque collectif: est-ce vraiment un bon choix que de privilegier le chauffage au bois.
    J'ai installé mon poele il y a presque 2 ans... ai-je bien fait ?

    Je ne doute pas que cet article va faire naitre des reactions.

    A+

    ELZOZO

    -----

  2. Publicité
  3. #122
    Ulyssesourd

    Re : danger du chauffage au bois ?

    Salut,
    oui il y a danger du rejet des particules fines. Mais ces particules se trouvent dans la fumée qui est visible à la sortie du conduit...Alors pour ne pas avoir de fumée, il faut une combustion optimale donc feu vif !
    voir là : http://www.bois-de-chauffage.net/blo...%20PM%202.html

    "Cette lutte contre les émissions de particules fines venant de la consommation de bois passe :
    - par des systemes de chauffage performants
    - des conduits bien entretenus
    - et l'utilisation de bois bien sec
    car tous ces facteurs permettent une meilleure combustion du bois et donc des rejets moindres de fumée et de particules dans l'air."

    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  4. #123
    fcarla

    Re : danger du chauffage au bois ?

    Meme en augmentant le rendement et el rendu de la combustion, le fait de bruler une masse organique entrainera des pollutions par micro poussieres bien plus importante que par les autres modes de chauffage.

    La question pour le moment c'est plus je pense quel est el moins dangereux et le moins contraigant. gaz a effet de serre? micro poussieres? ...

  5. #124
    Moire

    Re : danger du chauffage au bois ?

    Citation Envoyé par Ulyssesourd Voir le message
    Salut,
    oui il y a danger du rejet des particules fines. Mais ces particules se trouvent dans la fumée qui est visible à la sortie du conduit...Alors pour ne pas avoir de fumée, il faut une combustion optimale donc feu vif !
    voir là : http://www.bois-de-chauffage.net/blo...%20PM%202.html

    "Cette lutte contre les émissions de particules fines venant de la consommation de bois passe :
    - par des systemes de chauffage performants
    - des conduits bien entretenus
    - et l'utilisation de bois bien sec
    car tous ces facteurs permettent une meilleure combustion du bois et donc des rejets moindres de fumée et de particules dans l'air."

    A+
    Bonjour,
    Complètement d'accord.
    Et que le ramonage des conduits ou tubages (quels qu'ils soient et quoi qu'ils évacuent) soit fait dans les règles de l'art, c'est à dire : PAR EN HAUT.

  6. #125
    Did67

    Re : danger du chauffage au bois ?

    Oui, effectivement. En gros, il est plus facile de bruler proprement du gaz que du fuel, du fuel que du bois... Et sur le fond, cela est imparable (juste une question de composition des combustibles).

    Pour le bois, cela se corse si :

    - le bois est humide (mais même parfaitement sec, il renferme encore envirn 15 % d'humidité - comme la farine ! Il faut le savoir)

    - la combustion se fait "à l'étouffée" : le pire, un feu qui "couve" - aucun chauffage, que de la pollution ! (NB : c'est comme cela qu'on "fumait" les viandes dans le temps)

    Il y a donc toute une gradation de la pollution, entre un feu ouvert de bois humide qui couve au ralenti dans une "cheminée" (ou les déchets du jardin qu'on brule !!!) et une chaudière à pellets qui tourne à fond et qui pilote du mieux possible la combustion de pellets normés (moins de 8 % d'humidité).

    La chaudière à pellets reste, grosso modo, 3 fois plus polluante qu'une chaudière à fuel pour fixer les idées (mais elle est neutre en CO² !!!). Elle passe cependant très très nettement en-dessous des normes le splus sévères édictées par certains pays (allemagne, Canada) pour les feux de bois.

    Donc voili voila. Pas de solution idéale. Que des "moins mauvais choix" (donc des compromis).

    PS pour inof : j'ai opté pour remplacer ma chaudière fuel par une chaudière à pellets à condensation ; j'habite en milieu rural hors agglomération... Je réduis mon "empreinte en particules PM" en ayant passé ma bagnole au GPL. Je remplace une seconde par une plus petite (Citroën C1), elle aussi au GPL et du coup j'arrive à des taux d'émission plus faible que la Prius pour 3 fois moins cher (un peu plus de CO², mais beaucoup beaucoup moins de CO, NOx...°.

    En gros, notre empreinte "produit pétroliere" était pour une petite moitié sur le chauffage (2 500 l de fuel en moyenne par an - après installation d'un CESI) et une grosse moitié sur les véhicules (habitat isolé, cela "pèse" coté déplacements ! 3 000 l de gazole).

    Il faut raisonner globalement.

  7. #126
    ririmason

    Re : danger du chauffage au bois ?

    On a déja ouvert un fil la dessus non. Je ne me souviens plus du titre exact, un truc dans le genre :" chauffage au bois comment polluer moins".

    riri

  8. Publicité
  9. #127
    catylameuh

    Re : danger du chauffage au bois ?

    Et que le ramonage des conduits ou tubages (quels qu'ils soient et quoi qu'ils évacuent) soit fait dans les règles de l'art, c'est à dire : PAR EN HAUT.

    Moi c'est toujours du bas que je ramone, à partir du té de purge et le conduit est droit (pas de devoiement).
    Le peu de suie produite (je ramone souvent) tombe par gravité.
    Quelle différence si je ramonais par en haut ?
    A part que me vois pas monter sur le toit

    Je crois pas que le grattage du herisson plastique soit plus efficace dans un sens ou dans l'autre,de bas en haut ou de haut en bas

  10. #128
    Moire

    Re : danger du chauffage au bois ?

    Bonjour
    Je parlais d'un ramonage effectué par un professionnel, donc rémunéré et avec remise du papier nécessaire aux assurances habitation.

  11. #129
    chatelot16

    Re : danger du chauffage au bois ?

    il y a bien un probleme : le chauffage au bois est le premier chauffage solaire qui marche depuis la prehistoire

    les arbres sont les meilleur capteur solaire

    mais les chaudiere a buche ou a pelet ne sont pas lee meilleur facon de bruler le bois

    j'aime bien le gazogene : ca brule n'importe quoi et le gaz peut non seulement faire du chauffage mais encore mieux faire tourner un moteur pour faire electricité et chaleur : cogeneration

    helas il n'y a rien de disponible dans le commerce : c'est encore a inventer

  12. #130
    Cram 64

    Re : danger du chauffage au bois ?

    Bonjour à tous,

    Oui chatelot16 à inventer ou simplement à mettre au goût du jour. Né en 1941, j'ai le souvenir de ces cuves verticales arrimées sur le marchepied des berlines et camionnettes de l'époque.

    Ce qui me fait penser que les traces de combustion (de bois s'entend) remontant à l'àge de bronze ont étés découvertes dans les carrottages effectués aux deux pôles. Mais après nous le déluge phrase accordée aussi faussement à la Marquise de Pompadour qu'au roi Louis XV mais que je trouve de circonstance.

    Cordialement,

    Marc.
    Le football, c'est comme les échecs...mais sans les dés. Lukas PODOLSKI, un expert, The Guardian.

  13. #131
    chataxe

    Re : danger du chauffage au bois ?

    Bonjour,
    Pour le ramoneur, il vau mieux être en bas car moins dangereux et moins de poussières à respirer puisque les poussières de ramonage sont soufflées par la dépression du conduit, mais ces particules doivent être infimes par rapport à celles de la combustion.
    Et pour avoir respiré des poussière d’appareils aux bois et aux fioul, je peux affirmer que les dernières sont énormément plus irritante que celle au bois (c’est pas une raison pour snifer les cendres de bois)

    Sinon pour la pollution la Secrétaire d’Etat et le président de l’ADEME ont raison, laisser bruler du bois par les particulier est dangereux pour l’environnement.
    Il faut interdire tous les chauffages individuels au bois et les remplacer par des PAC qui seront alimentées par les futures centrales à bois d’EDF !!!!!!!

    Ce qui serait intelligent ce serait d’interdire tous les gros poêles à bois trop puissant pour les maisons, interdire la dénomination « Feu continu » sur les pub et faire comme la Suisse et le Canada des vidéos expliquant comment bien bruler son bois et cela devrai régler une grosse partie du problème.
    De même pour les chaudières, les interdire si un ballon tampon adéquate n’est pas installé, en Allemagne c’est obligatoire depuis 1976, mais c’est vrais qu’ils avaient aussi interdis le plomb pour l’eau potable au début du 20e siècle donc patience plus qu’une soixantaine d’années à attendre…

    Un autre facteur de pollution au bois et végétaux est comme il à été dit les feux dans les jardins (c’est pourtant simple à interdire) et les feux de forêt, peut-être aussi du à une sous exploitation du bois et la cela vat être le chat qui se mord la queue.

    On peut aussi réduire les particules fines grâce à des filtres ou des systèmes électrique.

    Et enfin un dernier point, j’avais vu un reportage sur des scientifiques qui disaient que sans les particules des différentes combustions nous aurions encore plus chaud et ceux qui ont vu le film sur le Krakatoa ont entendu que les particules émissent par ce volcan lors de son explosion ont faient sévèrement chuter les T° dans le monde pendant un long moment et si je me rappel bien il y eu de la neige à Bordeaux au mois de juillet (en plus agglomération des cristaux autour de ces particules).

    Voila c’est fini et bravo à ceux qui ont tous lu, moi je ne l’aurais pas fait.
    A+

  14. #132
    ririmason

    Re : danger du chauffage au bois ?

    Voila j'ai retrouvé le lien de la discussion sur ce sujet. Il serait plsu logique de fusionner les 2 sujets. Avis aux modos.

    http://forums.futura-sciences.com/ha...bois+pollution

  15. Publicité
  16. #133
    JPL
    Responsable des forums

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    Discussions fusionnées.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  17. #134
    Did67

    Re : danger du chauffage au bois ?

    Citation Envoyé par chataxe Voir le message

    sans les particules des différentes combustions nous aurions encore plus chaud

    Si si, j'ai tout lu !

    Cela montre bien la compléxité du problème : les particules ne sont pas "critiquées" au titre du réchauffement climatique, mais de la santé humaine...

    Donc il faut arbitrer entre plein de choses contradictoires :

    - réchauffement climatique du fait du CO² d'origine fossile ou combustion de la biomasse..

    - mais combustion de la biomasse, qui est neutre ne CO² - donc sans impact sur le réchauffement climatique, est plus émettrices de particules... donc moins bonne pour la santé...

    Cela montre surtout les "hénormes" raccourcis qu'en on fait le marketing de pôeles à feu continu au motif d'être "écolo", flamme verte etc...

  18. #135
    Franz Dur

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    La combustion du bois ne produit pas que du CO2 et des "particules" (de quoi?), mais nombre de dérivés aromatiques peu appétissants.

    Car le bois ce n'est pas du carbone pur mais de la matière organique, en particulier de la lignine sans laquelle les arbres pousseraient à l'horizontale . Si vous avez des notions de chimie cherchez la structure de la lignine sur le Net, vous allez être surpris! En particulier il se forme des polycycles aromatiques dont l'implication en cancérogenèse est prouvée depuis 20 ans (c'est kif la cigarette, faire un google avec "aryl hydrocarbon wood combustion"). Ou d'une façon plus générale chercher "health hazards wood combustion" pour des papiers moins techniques.

    Francis

  19. #136
    dedal

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    .
    jeronimoven vient de poster deux liens intéressants (qui bouclent avec le lancement de la discussion) :

    Un résumé de l'association pulmonaire du Québec, chaud bouillant sur l'interdiction des futurs poêles bois bûches ET la suppression en quelques années de tous les appareils déjà existants...

    Et une lettre de Marcus Flynn à la ville de Montréal.

    A noter... l'association pulmonaire du Québec pointe les appareils émettant plus de 1 gr / h de particules fines, quand Marcus Flynn dit avoir des résultats à 1,2 gr gloups...

    Comme dit sur l'autre fil, franchement, une MHA européenne, ce ne serait pas un luxe. Et avec une section francophone
    .
    - et le chameau dit à la chamotte : masse-moi, c’est au poil... -

  20. #137
    dedal

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    .
    Je viens juste de penser que 1 gr / h c'est probablement en continu, ou disons, arbitrairement, 15 h / jour, soit 15 gr / jour...
    Et on pourrait penser que MF dit 1,2 gr / h pour les heures de combustion, soit 2 à 3 h / jour, donc 3,6 gr maximum / jour, soit encore 4x moins que la limite avancée.

    Je me méfie des conclusions flatteuses, mais ça semble logique. Non ?
    En tout cas, reste à savoir dans quelles conditions 1 gr / h ? et dans quelles autres conditions 1,2 gr / h... (pas encore épluché le rapport de test cité par MF) ?
    .
    - et le chameau dit à la chamotte : masse-moi, c’est au poil... -

  21. #138
    Philou67

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    C'est expliqué page 6/72 (page 8 du PDF) et se résume à la différence entre "emission factor" (g de particule par kg de bois) et "emission rate" (g de particule par heure).

    Cela dit, dans ce rapport, la moyenne des moyennes est de 2,9g/kg de bois. Il faut donc être bien isolé pour descendre à taux inférieurs à 1g/h (en moyennant sur un cycle de chauffe).
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  22. Publicité
  23. #139
    chataxe

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    Bonjour,
    Ne pas oublier aussi de prendre en compte des particularités climatiques qui font que les particules restent bloqué au dessus de la ville.
    On a aussi cela dans certaines villes françaises ou en l’absence de vent, la pollution stagne au dessus (Paris, Grenoble…)

    Il ne serait pas aberrant que dans ces régions une filtration des fumées soit obligatoire et si on prend le filtre Zum..il élimine un pourcentage donc plus la teneur est basse au départ et plus il sera facile de réduire le nombre de MP à un taux correcte.

    Pour le Canada ils feraient bien de voir aussi leurs extractions de sable à pétrole….
    Et pour la France on devrait aussi contrôler toute les chaudières à fioul (ancienne et récente) et idem pour celle à bois, il faudra sans doute un jour en arrivé au système allemand.

    Mais une petite interrogation, les MP limitent l’échauffement terrestre donc si plus de MP il fera encore plus chaud sauf si grosse éruption volcanique
    A+

  24. #140
    ririmason

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    Les FAP sont inéluctables pour tous les chauffages au bois ( pellets y compris ). La commission y travaille et c'est je crois déja obligatoire en Finlande depuis cette année.

  25. #141
    Did67

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Les FAP sont inéluctables pour tous les chauffages au bois ( pellets y compris ). La commission y travaille et c'est je crois déja obligatoire en Finlande depuis cette année.
    Tu es sûr pour les pellets ??? Les meilleures chaudières (pas les poêles) sont à des valeurs inférieures à 1 mg/MJ...

    Le site allemand de l'union professionnelle affirme que les chaudières remplissent les exigences les plus sévères (dont il est question de les imposer par loi en Allemagne).

    Je serais intéressé par la source de cette info.

  26. #142
    ririmason

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    Oui je suis quasi sur. C'était une étude finlandaise qui a hélas été retirée du net. Elle analysait les PM-10 sur les poeles à pellets et sur les PDM. Pour les pellets, la qualité des pellets avait une grande influence sur les résultats qui allaient du franchement bon à très mauvais. Pour les PDM, la qualité du bois influe aussi beaucoup mais aussi la manière de bruler, le bon usage de l'AS des injecteurs etc.

  27. #143
    ririmason

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    Voici un article très interessant de l'Association Pulmonaire Quebecoise sur les méfaits du chauffage au bois.

    Ca fait froid dans le dos
    acheter moins, acheter mieux

  28. #144
    clarilau

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    pas de risque avec un poêle, il y a la porte, d'ou l'importance d'avoir un foyer fermé

  29. Publicité
  30. #145
    ririmason

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    Ben non justement il est dit que malgré la porte des foyers fermés les occupants sont également sujets au risque.
    acheter moins, acheter mieux

  31. #146
    chataxe

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    Bonsoir,
    J’ais un peux de mal à tous saisir sur leur site, j’ais l’impression qu’il y a de grosses différences entre ce que font les Québécois (du moins la majorité) et ce que l’on recommande entre autre sur ce forum.
    En exemple,
    Sur le site C. : Le bois doit sécher au moins durant 6 mois
    Nous ont parle d’une moyenne de 2ans (suivant le bois, l’exposition du tas de bois…)
    Sur le site C.: Ne garder que le minimum de bois dans la maison pour ne pas faire augmenter l’humidité de la maison…..
    Nous on recommande de l’avoir plusieurs jour avant pour qu’il soit à T° et sèche encore un peut plus.
    Il y a aussi de nombreuses maisons de forummeurs, qui avec les VMC, on désormais un air trop sec

    Sur le site C., il y a aussi un tableau avec la fumée sur de petites maisons pour différents types de chauffages bois.
    Et la le foyer au bois bûche produit 47gr/h de particules, mais plus que 4,5 pour le poêle sans catalyseur, donc je me demande ce qu’ils ont vraiment comme foyer ou poêle surtout que sur une autre page ils parlent de feux dans des foyers extérieurs (barbecue ?)

    Pour ceux aussi qui ont regardé l’émission de Y.A. Bertrand mercredi, ils parlaient de la production d’électricité qui à 90% est d’origine hydraulique et peut cher (en argent).
    Ce qui fait que les personnes ouvrent leurs fenêtres sans couper les chauffages électriques.

    Donc méfiance peut-être sur une extrapolation de leurs problèmes chez nous.
    Mais ce site a au moins l’avantage d’énuméré différent polluants et de montrer que la combustion du bois est loin d’être écologique si mal métrisé.

    Ce que j’aimerais, c’est déjà qu’en France on interdise les feux de jardin et les feux derrières les maisons en construction, pour ceux en forêt, j’ais l’impression que cela ce fait beaucoup moins ce qui est très bien pour la biodiversité.

    Ce qui pourrait être bien aussi, ce serait un crédit d’impôt sur les filtres à particules pour les chauffages bois
    A+

  32. #147
    clarilau

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    je te rejoint completement chataxe


    il voudrait peu t'être interdire les chauffage au bois aussi??
    bein qu'il commence déjà par la cigarette

  33. #148
    ririmason

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    Pour le séchage du bois ca s'explique bien. Dans les pays froids l'air est beaucoup plus sec et généralement, un bois coupé en janvier est bon à bruler l'automne prochain si on a pris soin de le fendre dès l'abattage.

    Pour ce qui est du séchage du bois à l'intérieur de la maison, on découvre de plus en plus les méfaits provoqués par le bois qui sèche. Emissions diverses mais surtout spores de moisissure. Par ici on n'y prête pas encore beaucoup d'attention, mais il existe une maladie qui s'appelle en anglais " mould disease" que l'on pourrait traduire par maladie de la moisissure dont les effets sont très grave.

    Comme quoi on apprend à voir ce qu'il se passe chez les autres
    acheter moins, acheter mieux

  34. #149
    chataxe

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    Bonsoir,
    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Comme quoi on apprend à voir ce qu'il se passe chez les autres
    Je n’ais jamais dis le contraire, bien au contraire.
    Mais ce n’est parce que les américains craignent comme la peste nos fromage au lait crue que l’ont doit faire comme eux.
    Donc étudier, oui, mais sans forcément appliquer.

    Les maladies dues aux moisissures sont hélas aussi connus en France, mais c’est essentiellement dans des logements vétustes, notamment dans des caves loués à prix d’or comme habitation en région parisienne.
    Mais je ne crois pas que le fait de mettre du bois de chauffage dans une maison saine apporte un risque.
    Chez mois, c’est la 1ere année que à chaque fois que je ramène du bois à l’intérieur, ont a droit à quelques moustiques femelles qui volent quelque heure après, heureusement, elles n’ont apparemment pas vues de mâles avant.

    Sur un fil, il était aussi question de l’air froid qui évidement est plus sec, mais comme l’eau est gelée dans les bûches, elle ne peut pas s’évaporer, non ?
    Et je ne sais pas si leurs été sont secs, la aussi cela doit dépendre des régions.

    Pour moi la question reste de savoir s’ils sont en avance sur nous, ou au contraire encore un peut à la traine en termes d’isolation des maisons et de combustion du bois (Comme si on regardait les taux de pollution des véhicules nord-américains), ou simplement des conditions climatique trop différentes des nôtres ?

    Riri, tu as vue l’émission de Y.A.B. sur le Québec ? J’ais été très surpris par certaines choses.
    Peut-être que les forummeur s québécois pourraient nous en dire plus ?

    Citation Envoyé par clarilau Voir le message
    bein qu'il commence déjà par la cigarette
    +1
    Et si on regarde bien, en 2010 c’est les islandais qui non ont pollué le plus avec les fines particules de leur grosse cheminée, quoique de nombreux habitants proches des aéroports européen ont bien apprécié.
    A+

  35. #150
    Fab02300
    Invité

    Re : Pollution du chauffage au bois : comment lutter contre une réalité

    Bonjour,
    Je m'immisce un instant.
    Dans un projet sécheur de bûcher du genre rejet capteur air ou boucle de décharge CESI/SSC (pour les concernés).
    Quelle incidence cela aura sur du bois de chauffage, est-ce possible qu'il soit TROP sec ?
    Parce que j'ai entendu que brûler du bois qui sèche depuis de trop longue année ne brûle pas aussi bien (valeur énergétique en baisse et brûle vite)

Page 5 sur 6 PremièrePremière 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Comment lutter contre l'humidité
    Par frapou dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 10
    Dernier message: 12/05/2009, 06h46
  2. comment lutter contre la buée
    Par Pepito59 dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/01/2008, 21h56
  3. Comment lutter contre l'obésité ?
    Par Igothigh dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 24
    Dernier message: 22/03/2007, 14h53
  4. TPE : comment lutter contre la pollution de l'eau : la station d'épuration
    Par deb-deb dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/10/2006, 10h43
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...