Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

vitrages et derperditions



  1. #1
    Nat22

    Question vitrages et derperditions


    ------

    Bonjour a tous.

    Voila je souhaite estimer les gains thermiques et financiers obtenus par un remplacement de vitrage sur un ensemble de bâtiment.

    La structure représente un ensemble de 9 bâtiments construits en 1973, pour une surface totale de 2 900 m², le tout chauffé par chauffage central.
    La consommation moyenne annuelle de chauffage est de 341 MWh.

    Les parois vitrées sont toutes en simple vitrage et représente une surface de 492 m².

    Ne pouvant perdre de temps dans un diagnostic thermique, j'aimerais quantifier les améliorations possibles en passant par les déperditions thermiques.

    les déperditions estimées des parois vitrées :
    - simple vitrage actuel : 77 000 W
    - double vitrage classique : 36 000 W
    - double vitrage VIR : 15 000 W

    en hypothéquant d'une diminution des déperditions est sensiblement proportionnel a une diminution de la consommation, j'espérais obtenir mes futurs gains de chauffage ainsi.

    En passant par la formule suivante :
    consommation = déperditions * DJU (=2760)* 24h * 1/1000 * 1/delta T (delta T = 27)
    j'obtiens un total de déperditions de 139 000 W.

    Ce qui signifierait que mon simple vitrage représenterait 55% des déperditions thermiques. ça me parait vraiment beaucoup !

    mes questions sont les suivantes :

    Comment estimer un total de déperditions d'après une consommation ?

    Comment définir la part de mes pertes de chaleurs dues aux vitrages sur le total de déperditions ?

    Merci d'avance pour vos réponses

    Cordialement

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    HolY

    Re : vitrages et derperditions

    Comment a tu obtenue ta première estimation des déperditions par les vitrages?

    50 %, c'est assez important, mais cela dépend du pourcentage de surface de tes fênetre.
    L'ADEME donne des ratio de déperdition suivant les type de surface pour une maison. bien sur cela, peut changer beaucoup pour d'autre type de bâtiment mais ca donne une idée.
    http://www.ademe.fr/particuliers/Fic...mique/rub1.htm
    Pour le coup, ici on est a 15% mais encore une fois, c'est dans le cas d'une maison.
    Si tes bâtiments sont des entrepot avec de grand surface vitré..

    Pour passer de déperditions a consommations, tu peux aussi prendre en compte les rendement de ton instalation de chauffage

  5. #3
    Nat22

    Re : vitrages et derperditions

    Salut Holy

    oui je connaissais ce schema de l'Ademe.

    Mes bâtiments sont de type scolaire, avec des bâtiments administratifs, un bâtiment dédier a la restauration, des salles de classes et des logements collectifs.

    Pour le rendement de l'installation de chauffage, il s'agit d'une chaufferie centrale qui envoie de l'eau chaude, donc je le connais pas. et puis le prendre en compte ne ferait que réduire mon total de déperditions ce qui ferait augmenter la part en pourcentage de mes pertes dues au vitrages face aux total de pertes.

    Pour estimer les déperditions des vitrages j'ai tout simplement utilisé la formule suivante :
    déperditions : delta T ( soir 27) * surface * coefficient de transmission surfacique (en W/m².k)

  6. #4
    HolY

    Re : vitrages et derperditions

    Il est vrai que 50% de déperdition par les fenetre est sans doute trop important.
    Dans ce cas, on peut se dire que votre estimation est trop importante. ou, c'est peux être une bonne estimation mais votre bâtiment n'est pas assez chauffé, enfin, tout ca ne sont que des hypothese
    Ce qui est sur, ces que la consommation est une donné vrai puisque qu'elles sont enregistré.


    Si vous ne voulez pas de gros diagnostique énergétique, vous ne pourrez pas avoir de chiffre très précis. il faut l'accepter.

    Par contre, il faut donc pouvoir estimer les déperdition par les vitrages.
    Pour cela, je serais parti de la consommation, puis obtenue le rendement de votre chauffage centrale (j'ai une feuille avec des estimation. qu'elle est votr énergie de chauffage?, et quel est l'année de création de cette chaufferie?)

    ensuite, en partant des chiffre de l'ADEME, on peut augmenter un peu le pourcentage par les vitre si elle sont vraiment de mauvaise qualité (ou si la surface est importante), ou augmenter le pourcentage des toit (si il est pourri). a vous de faire plusieurs scénario.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Nat22

    Re : vitrages et derperditions

    Holy merci,

    Le chauffage est assuré par une chaufferie centrale, c'est de l'eau chaude qui est envoyé à une sous-station.

    L'année de création de la chaufferie je ne la connais pas mais la sous-station est d'origine soit de 1073, j'imagine que la chaufferie est au moins aussi vieille.

    Autrement Holy, je pense que mes calculs de déperditions des vitrages sont corrects et ne sont pas a revoir car la méthode de calcul est on ne peux plus claire et simple !

  9. #6
    42jerome

    Re : vitrages et derperditions

    Je pense que votre estimation est fausse car:
    - Certes, vous avez la conso annuelle moyenne (que je suppose déduite de la quantité de combustible réellement utilisé- OK)
    -vous simulez les pertes des vitrages -OK- mais votre erreur provient du fait que vous estimez que le bâtiment est chauffé à 19°C (ou 21°C) 24h/24h, 7j/7, même pendant les vacances scolaires. Or, vous avez des bâtiments publics et notamment scolaires. Même dans les installations anciennes, il y a une régulation (ou une personne) qui met le chauffage à 12°C au moins pendant les WE, vacances (et mercredi et soir pour les plus performantes) les WE.
    Les pertes énergétiques sont moins imporantes pendant cette température de consigne (delta t plus faible).
    Cette température de consigne modifie le calcul de votre DJU. Vous devez compter combien d'heures (ou de jours) sont à 19°C (ou à 21°C) et combien d'heures sont à 12°C. Pour les locaux de ma commune, je suis en charge du poste énergie et j'ai déjà établi mes diagnostiques en partant sur le calcul de DJU adapté aux occupations des locaux.

    -Si vous n'avez pas de régulation à 12° pendant les locaux vides: c'est la première chose à faire avant de changer les fenêtres!

  10. Publicité
  11. #7
    Nat22

    Re : vitrages et derperditions

    bonjour 42jerome et merci

    Mes consommations ne sont pas déduites de la quantité de combustible, j'ai appeler le fournisseur pour avoir les chiffres exact.

    La régulation pour un abaissement de température en période d'inoccupation existe dans cette infrastructure.

    Je suis d'accord que dans le calcul expliqué je ne prend pas en compte les durées et température de régulation ce qui a effectivement une grande influence.

    Néanmoins dans le cas ou je fait cette prise en compte, ça n'aurait d'influence que sur mon total de déperditions (et qui devrait le diminuer) et non sur le calcul de déperditions des fenêtres qui résulte de la formule : lambda.S.deltaT

    En tout cas pourrait tu m'expliquer un peu plus en détails la méthode de calcul avec les DJU adaptés aux locaux stp.

    Merci

  12. #8
    42jerome

    Re : vitrages et derperditions

    Citation Envoyé par Nat22 Voir le message
    Néanmoins dans le cas ou je fait cette prise en compte, ça n'aurait d'influence que sur mon total de déperditions (et qui devrait le diminuer) et non sur le calcul de déperditions des fenêtres qui résulte de la formule : lambda.S.deltaT
    Merci
    Ben si, ça aura une grande influence car on agit sur le delta t°.

    Calcul des déperditions en Wh des fenêtres simple vitrage:

    Surface=492m2
    u=5 W/m2.°C (tu l'as appelé lambda improprement dans ta formule: lambda n'agit que sur une épaisseur donc en W/m.°C. Numériquement ça ne change rien dans le cas d'un vitrage)
    t1=température interne quand chauffage (à compléter)
    t2=température interne de consigne locaux vides (à compléter)
    h1=nombre d'heures annuelles du bâtiment avec chauffage pour ambiance occupée (à compléter)
    h2=nombres d'heures annuelles avec chauffage en temp de consigne locaux inoccupés (à compléter)
    t ext= température moyenne extérieure pendant la saison de chauffe (à compléter)

    E=u*S*h1*(t ext-t1)+u*S*h2*(t ext-t2)
    E=u*S*((h1*(t ext-t1))+(h2*(t ext - t2))

    Pour connaître la nouvelle perte avec du double vitrage, choisir u=3,3.

    PS1:Ah, au fait, il est impossible d'avoir un Delta t° de 27 en France, comme tu le marques dans le post 1. Y'a une saucisse quelque part...à moins de chauffer à 30°C!
    En supposant que tu chauffes pour avoir 21°C, j'en déduis qu'en moyenne, la température extérieure entre septembre et avril est de -6°C, chez toi???? C'est le pôle nord?

  13. #9
    42jerome

    Re : vitrages et derperditions

    PS2: Pour calculer la t ext moyenne à partir de ton DJU:

    Exemple si ton DJU est en base 19:

    Text= 19- (DJU/nombre de jours concernés par le calcul des DJU en général de septembre à mai)

    Si ton DJU est en base 18:
    T ext= 18 - (DJU/nb de jours)

    etc...pour DJU en base 21°...

  14. #10
    Nat22

    Re : vitrages et derperditions

    ok 42jerome je devrait m'en sortir sans problème maintenant.

    Et par rapport au delta t a 27 °C, c'est température intérieure - température extérieure. avec une température intérieure a 20°C et une température extérieure a -7 °C, qui est la température de référence pour les calculs en zone climatique H1a.

    Encore merci

  15. #11
    42jerome

    Re : vitrages et derperditions

    Citation Envoyé par Nat22 Voir le message
    une température extérieure a -7 °C, qui est la température de référence pour les calculs en zone climatique H1a.

    Encore merci
    C'est une température référence pour déterminer la puissance max du chauffage mais pour le calcul des pertes avec t ext moyenne, ce n'est pas celle -là.

Discussions similaires

  1. vitrages ou rideaux pour isoler ?
    Par lutece26 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/10/2008, 10h40
  2. Comparaison 2 doubles vitrages / 1 triple vitrage
    Par Bigdaddy dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/07/2007, 08h50
  3. apports de chaleur dus aux vitrages
    Par floflo1983 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/04/2007, 19h04
  4. Vitrages : Résistance, Conductance, les marchands m'embrouillent !
    Par BioTop dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/03/2007, 09h43
  5. Pourquoi isoler les murs avec des vitrages si peu isolant
    Par quic'est dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/03/2006, 13h16
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...