Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 26 sur 26

pac avec ou sans second moyen de chauffage ?



  1. #1
    ecovert38

    pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    bonjour

    après avoir rencontré plusieurs installateurs de pac air-eau certains me demande de garder ma chaudiere fioul en relais !
    dois je vraiment conserver cette chaudiere fioul même si elle fonctionne que 10% du temps.
    le chauffagiste me dit qu'elle servira en relève de de la pac a -1
    qu'en pensez vous merci

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    flo02600

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    Bonjour,
    Plus d’info sur les PAC proposé et l’isolation de votre maison, les métrages de votre maison nous aideraient à vous conseiller

  4. #3
    Did67

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    D'abord se rappeler que plus la température extérieure baisse et plus :

    1) le rendement de la PAC baisse (il est inversement proportionnel à l'écart de température extérieur/intérieur ; laisse baratiner les vendeurs, c'est une loi de la thermodynamique, c'est imparable ; il n'y a pas de "machine miraculeuse" - ou alors à Lourdes).

    Au passage, adieu les COP de 3 ou 4, dans ces conditions difficiles (pour la PAC). Donc la PAC devient désastreuse... D'où un des intérêts de la relayer !

    2) les besoins pour maintenir une température donnée dans la maison augmentent : les pertes de ta maison sont proportionnelles à la différence de température intérieur / extérieur, elles...

    Tu mets ces deux choses ensembles, et tu comprendras que pour ne pas avoir froid quand il fait de plus en plus froid, ou il faut une PAC monstrueuse, ou il faut une autre source ("en relève").

    Premier point.

    Deuxième point : même avec une PAC surdimensionnée, tu ne peux pas exclure qu'elle givre à certains moments, s'inverse pour dégivrer, voir n'y arrive plus par froids exceptionnels !!!

    Troisème point : de toute façon, ta chaudière à fuel, même si elle marche bien, elle est invendable. Ou alors pour une bouchée de pain... Donc oui, garde-la, de toute façon.

    Ce que je dis là comme principe général est d'autant plus vrai que le climat est rude (par exemple Alsace, montagne, etc...), que la maison est mal isolée (la demande de calories augmente beaucoup) et qu'elle a une faible inertie (elle se refroidit / se réchauffe très facilement et très vite ; donc par grand froid, la température s'écroule alors vite si le chauffage ne "pompe" pas assez de calories).

    Et c'est d'autant moins vrai dans le cas inverse : climat très tempéré, maison bien isolée avec une forte inertie...

    Voilà pour les grandes règles. Si finalement très simple. Tu pourras apprécier si ton artisan a dit vrai. Je pense que oui.

  5. #4
    Moire

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    Bonsoir,
    Heu... Ahem.... Pourquoi choisir une pac ?

  6. Devis
  7. #5
    r17777

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    Citation Envoyé par Moire Voir le message
    Bonsoir,
    Heu... Ahem.... Pourquoi choisir une pac ?
    même question Ecovert38! Surtout vu ton pseudo très parlant!

    En plus de ce que t'as justement expliqué Did67, le COPA (Cop Réel) d'une pac aérothermique n'arrive pas à compenser les pertes énergétique en amont de ton compteur!

    Officiellement pour t'acheminer 1 kwh d'élec il faut consommer 2.58 kwh d'énergie primaire en amont des centrales élec! ici, bcp d'entre nous pensent qu'en fait le ratio est pire que cette valeur officielle de 2.58... mais passons!

    Le kwh élec de chauffage en france émet officiellement 225g de CO2 , mais les nouveaux besoin de chauffage élec qui impliquent de nouvelle centrale à énergie fossiles impliquent plus de 600g de co2 par kwh de chauffage!

    Tu divises par 2.58....et tu obtiens une note voisine, ou supérieure à celle d'une chaudière gaz condensation (180g)! et bien plus qu'un bon pôele à bois (15g)

    NB: chaque kg de gaz réfigérant vaut entre 2 à 4 tonnes de co2 ..or on en erd en entre 4 à 9% par an en moyenne!

    il y'a eu d'innombrable discution là dessus sur ce forum....utilises le moteur de recherche si ça te dis...

    Donc utilsée dans une PAC, tes économies ne risquent pas de servir à léguer un monde meilleur à tes enfants, ou plus simplement à nous éviter la crise climatique dans le siecle à venir, ou la crise énergétique dan la décennie à venir ( risquant de toucher 80% du PIB mondiale!) . Par contre elles grossiront à coup sûr le nombre de 4x4, grosse berline , piscines, ou vacances en avions, dans les rangs des vendeurs de PAC!

    Francheemnt je te conseil de reprendre le sujet par

    Bonne lectures et bienvenu à toi!

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Ulyssesourd

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    @Moire

    Ah... c'est du commerce...une pac air-eau ne sert pratiquement à rien si on est dans une région dont l'hiver peut être rude...ou sont les calories de l'air quand il fait - 10°C ??? Il existe des pac eau-eau = géothermie, dont l'eau qui est pompée dans le sol assez profondément, aura une température constante été comme hiver, mais le hic, c'est le prix de l'installation...(forage).

    @Did67

    Tout à fait d'accord avec toi.

    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  10. Publicité
  11. #7
    chataxe

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    Bonjour,
    Did et Ulyse vous avez raison, mais cela m’étonne que vous n’ayez pas conseillé une chaudière à bûche ou à pellet.
    Vous avez touchez une subvention d’EDF
    A+

  12. #8
    ecovert38

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    bonjour a tous


    merci de m'avoir répondu.

    je pense qu'il a raison de me conseiller de conserver ma chaudière,mais cela finalement n'est pas génial car je souhaitai me débarrassé de ma chaudière et voila qu'il faut que je la conserve
    du coup je reste a la merci de l'augmentation du pétrole et continu a polluer.
    vu le prix de la pac et de sa technologie je me demande si il ne faut pas que je m'oriente sur une chaudière bois avec un ballon tampon.
    très peu de risque de panne ,pour peu être un prix identique mais avec plus de travail pour le bois.
    nous sommes a un carrefour au niveau des modes de chauffage et il est très difficile de faire un choix.
    que feriez vous et quel conseil me donné
    merci par avance

  13. #9
    Ulyssesourd

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    Salut ecovert38
    As tu entendu parler qu'on pouvait remplacer le bruleur fioul par un bruleur à pellets?
    Va te renseigner.
    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  14. #10
    aerialcastor

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    Sinon vu que t'as pas envie de polluer et que tu cherches un sysème fiable il y a une très bonne solution qui s'appelle l'isolation. Par l'exterieur pour garder l'inertie, efficace été comme hiver, sans aucun frais d'entretien et le plus beau c'est que c'est surment moins cher qu'une pac.
    Sauvez un arbre, manger un castor.

  15. #11
    Did67

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    1) Oui, d'abord isoler. Le seul "chauffage" qui deviendra de plus en plus rentable (je ne pense pas que les énergies, quelles qu'elle soient, vont biasser - cf la "sortie" du PDG d'EdF : plus 20° % en 3 ans ! Je pense qu'un doubvlement ou triplement du fuel dans la dizaine d'année n'est pas une hypothèse farfelue)...

    2) Damned, certains m'ont reconnu. J'ai pas parlé pellets car j'ai honnêtement répondu à la question posée. Je ne vais pas systématiquement "saouler" les gens avec mon choix, la chaudière à pellets.

    Qui est, pour moi, le moins mauvais compromis possible (après l'isolation), et si on me demande, je m'explique :

    - neutre en CO²
    - pas de nucléaire (contrairement à beaucoup de français qui se vautrent dans l'électricité pas chère, qui ne pensent que "tarif de nuit", je reste allergique, même si j'en utilise ; je n'ai pas oublié Tchernobyl ; je ne voudrais pas de centrale devant chez moi alors j'évite d'en imposer une à d'autres personnes ; idem pour les décharges...)
    - combustion très propre (comparé à toutes les formes de combustion du bois, plaquettes, etc... - qui sont très emmétrices de particules, composés organiques volatiles, hydrocarbures aromatiques polycycliques.. : attention, le bois est neutre en CO² mais pas du tout "écolo", on l'occulte complètement !!!

    Voir (par exemple) :

    http://www.econologie.com/forums/com...es-vt8102.html

    - ressource potentielle importante : 1/3 du térritoire français couvert de forêts ; elles sont en expansion (mais pas infinie, et filière encore très fragmentaire en France - souvent, localement, des monopoles ou oligopoles ; donc de ce point de vue, un certain risque)
    - économie locale...(pas de nababs du pétrôle, pas de super-tankers, etc..)

    J'ai donc bazardé une chaudière à fuel fonctionnelle en janvier 2008.

    Pour diminuer mon empreinte "particules", je passe des turbodiesels au GPL...

    Voilà en résumé.

    J'ai pas trouvé mieux !!!

  16. #12
    chataxe

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    Bonjour,
    Les chaudières bûche ou plaquette ont pratiquement les mêmes rendements que celles à pellet (hormis condensation) donc la aussi tous les composé sont brulés.
    Attention je parle uniquement des bonnes chaudières modernes (le plus souvent germanique) avec sonde Lambda….. et des rendements autour des 90% et le ballon tampon bien dimensionné.
    La plaquette est plus, pour grosse des installations ou des personnes auto-productrices de plaquettes.

    Mais désolé de te décevoir Did, les nababs ont commencé leur ingérence dans le bois aussi, il ne reste qu'à espérer qu’ils n’obtiennent pas un jour le monopole du marché du bois.
    Une autre chose qui m’inquiète c’est EDF avec ses projets de centrale aux bois.


    Pour Ecovert,
    La chaudière bûche est une bonne solution mais à toi de voir si en échange d’utiliser le combustible le moins cher (hors solaire), tu acceptes les corvées qui vont avec.
    Sinon comme l’a dit Did le Pellet est aussi une très bonne solution avec l’avantage d’un équipement autonome comme une chaudière fioul.

    Mais comme les autres les premiers conseils c’est d’isoler pour réduire au max ta conso, car tout chauffage est de toute façon polluant et subira plus ou moins la fluctuation des prix des énergies.

    A+

  17. Publicité
  18. #13
    Did67

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    Chaudière à plaquettes = rendements élevés certes (quasiment aussi élevés que les pellets, ce n'est pas là-dessus que ça joue), mais elles sont, parce que le combustible est humide (et non normé), nettement plus émettrices des autres polluants (sauf CO², où elles sont neutres comme les pellets), en particulier les particules...

    Sur les grosses installations plaquettes, il y a aujourd'hui des systèmes de filtration des particules (cyclones - qui "sifflent" horriblement quant on est à coté), filtres electrostatiques ou les deux...

    Sur les installations individuelles, il n'y a pas ça...

    J'ai malheureusement perdu mes données dans un "crash" d'ordinateur, données pas sauvegardées (c'est malin !)...

    Faites des recherches, vous verrez !

    S'il y en a qui doutent, qu'ils me le disent, je referai, si j'ai le courage, les recherches (sur des sites germanophones - allemands, suisses ou autrichiens).

    PS : je ne suis pas "cntre" les plaquettes, qui ont plein d'autres avantages, comparées aux pellets, mais je dis juste "attention" ! Ce n'est pas la panacée qu'on pourrait croire. Je pense notamment qu'ne milieu dense, c'est plus discutable (petites et moyennes villes). En revanche, en milieu rural, cela l'est moins...

    De même, en substitution du fulel ou du gaz, il faut voir... En substitution d'un vieux poële ou d'une vieille chaudière à bois, c'est un plus !

    Donc à réfléchir. Je le redis : je ne suis pas contre !

  19. #14
    r17777

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    Tout à fait d'accord sur la non adéquation entre plaquettes de bois et maison individuelle...

    La plaquette est loin d'être un combustible normé ce qui conduit à avoir une technologie bcp plus complexe et bcp plus cher , pas intéréssante dans le cas d'une maison , et encore moins si on tend à la rendre économe ainsi que le comportement des utilisateurs!

    Sur le Kwh élec de chauffage, permettez moi d'inciter sur le fait que l'incidence sur le réchauffement climatique est au moins égale voir trois fois supérieur (et bientôt plus) à l'utilisation d'une chaudière gaz condensation relativement récente! faut arrêter de dire que le chauffage = Nucléaire= pas de co2..... c'est en partie vrai(si on néglige le co2 du cycle nucléaire!!béton...transport.. Etc) ... mais pas de façon majoritaire , et de moins en moins vu l'explosion du tout élec dans la construction rénovation , qui pousse à équiper la france de plus en plus de centrales thermiques à énergie fossiles!

    Pour ce qui est du probable doublement voir triplement du prix du pétrole dans la décennie à venir dont parle DID67, je pense q'il s'agit là encore d'une vision bien optimiste!

    Le consensus scientifique dans les rangs du GIEC par ex, parle d'un croisement des courbe capacité de production/demande de pétrole (au détriment de la capacité de production bien entendu!) courant 2012 ou légèrement plus tard... le pétrole qui je le rappel fait tourner 60% de notre économie mondiale...donc dès que ça va manquer un peu ... tout le monde va faire exploser le prix pour pas rester sur le carreau!

    Une fois encore je vous conseil tous de regarder cette conférence hautement intéressante, mais pas dutout rassurante! http://www.youtube.com/watch?v=RlrMfkEutHo

    Sinon pour recoler au sujet de départ Ecovert38, je pense que tu devrais prendre conseil PRIORITAIREMENT auprès d'un conseillé indépendant en économie d'énergie comme moi dans ton département, afin de voir qu'elle sont TES priorités, et surtout de voir là ou des investissement sont inutiles, et là ou d'autres probablement oubliés ou inconnus de ta personne car les vendeurs n'ont jamais intérêt (financier) à en parler, seraient bien plus éconologiques...

    Mais bien avant cela j'espère que cette personne , si tu en trouves une sera à même de te proposer d'innombrable astuces "décroissantes" pour réduire le besoins d'énergie dans ton habitat à tout les niveaux au lieux de chercher à la produire autrement ...ceci afin de réduire les besoins, et de rendre plus pertinente toute études énergétiques intelligente et indépendante ...

    J'incite sur l'aspect indépendant! de plus en plus de conseillers sont soit disant indépendant, mais en fait cachent de véritable chargé d'affaire pour certains vendeurs ou artisans! D'autres "offrent" les conseil gratuitement et te proposent si tu le veux de devenir ton assistant à maitrise d'ouvrage et de te faire les appel d'offre, et se remboursent sur une part des ristournes que te font les artisants avec lesquels ils bossent (et on ose appeler ça des appels d'offre! arf!) ... Mais pour rentrer dans leur frais , ces conseiller doivent souvent te pousser à investir bien plus que ce que tu as besoin ....en moyenne 24 000€ par client pour un gars qui fait ça et que je connais! alors bon le gratuit comme ça , ça coute cher....

    Bref méfiance avant tout!


    Sinon il reste les EIE... mais normalement ils n'ont pas le droit d'approfondir le conseil , sinon ils sont attaquable pour concurrence déloyale! Et puis la plupart d'entre eux n'osent pas tout dire pour ne pas faire de vagues...ou ne conaissent que les infos officielle et peu indépendante de l'ademe...

    Je constate que chez la pluspart de mes clients ici en Bretagne, quelques combines gratos permettent de bcp économiser (et de déclancher leur sourirs content!), et que souvent quelques centaines voir dizaines d'euros génèrent tout autant voir parfois plus d'économie que de gros investissement couteux! Evidement souvent il faut miser un peu plus... mais pour moi ça vient après et mon indépendance totale (mais guère rémunératrice) me permet de le faire savoir à mes clients....

    "La simplicité est la sophistication suprême" disait très justement L.De Vinci.
    Et " il faut penser le changement et non changer le pansement" , disait F. BLanche...


    Sinon une bonne étude thermique de tes déperditions actuelles avec en face des devis d'améliorations, pourront te clarifier les priorités, mais ça ne parle que de confort thermique ...parfois d'ECS... mais rarement ça te donnera d'autre voies alternatives, comme par ex le choix de simple réducteur de débits sur tes points d'eau réduisant par 3 tes conso d'eau au lieux de miser plusieurs milliers d'euros sur un CESI à appoint élec dans 80% des cas ( = écobilant guère mieux que celui d' une ECS 100% gaz!) ...un budget de plusieurs milliers d'euros que tu peux miser ailler ensuite. Ca ne traitera pas non plus une multitude d'autres aspect énergétique de ton cadre de vie, qui , plus tu réduits les besoins lié au confort thermique , prenent une importance non négligeable dans ton bilan énergétique!

    Bref, tu trouvera bcp de technicien qui répondront aux questions que tu te poses, mais bcp moins qui t'aideront à t'en poser d'autres plus cruciales, logiques et prioritaires dans ton intérêt éconologique et celui de tous, et non celui de (nouveaux) commerçants!

    En tout cas une chose est sûr, ce forum t'apportera bcp d'info objectives, de conseil et la plupart du temps de manière indépendantes (certains VRP se cachent parmis nous)...

    Son risque étant cependant ta dispersion, donc si tu peux suivre le liens que j'ai donné dans ma précédente intervention ici...ça te canaliserait bien mieux...

    Sol(id)airement votre à tous!

    Erwann

    PS: De part leurs budgets souvent modiques les améliorations des ventilations/étanchétité/régulation viennent avant celle de l'isolation!

  20. #15
    ecovert38

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    bonjour

    j'ai bien pris en compte le renforcement de mon isolation.

    je pensais également a la géothermie très peu d'électricité pour le fonctionnement et pas de contrainte sur l'entretient

    qu'en pensez vous ?

  21. #16
    chataxe

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    Ecovert, tu parles de PAC à géothermie ou de la vraie géothermie ?
    Dans le 1er cas c’est quant même un investissement lourd et cela reste une PAC même si son COP est plus élevé et constant.
    Pour le 2eme cas cela dépendra vraiment d’où tu habites.

    Did j’ai bien dis que les plaquettes étaient pour les gros besoins ou les autoproducteurs (agriculteurs, paysagiste…) en plus la tu gagnes sur les distance combustibles – chaudières
    Le point négative que j’ai pu voir entre autre sur le fil de ces chaudières c’est que les personnes ne recherchent pas l’économie du combustible (pas d’isolation, chauffage piscine..) car sont cout est très faible

    Si un jour tu retrouve la doc je veux bien la lire, mais avant il faudra que tu me la traduises
    Mais j’ai du mal à comprendre pourquoi les plaquettes brulées dans une bonne chaudière dégagent plus de polluants ?
    L’humidité fera perdre des calories pour l’évaporation, mais ils parlent bien de rajouter de l’eau dans le gazole pour améliorer la combustion
    A moins que ce ne soient que les plaquettes bocagère qui on une part non négligeable d’écorce et d’aubier ?

    A+

  22. #17
    Did67

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    Pour ecovert :

    J'ai oublié un critère contre les PAC (qu'elle soit air-eau = aérothermie ou "géothermie" - fausse géothermie d'ailleurs) :

    - la substitution de "convecteurs" par des PAC diminue globalement la tension sur le réseau en cas de froids importants

    - la substitution du fuel (ou gaz) par des PAC augmente directement la "tension" sur le réseau lors des gros froids ; la France, gros "consommateur" de PAC, est ainsi un des réseaux les plus fragiles en hiver (cet hiver, pourtant pas très rude même si marqué et long, on a frisé deux ou trois fois la rupture - pour ma part, je vais doté ma chauidère à pellets d'un groupe, car je pense qu'une rupture nous pend au nez) ; on fait appel à nos voisins, pour importer de l'électricité, payée très chère, produite essentiellement à partir de carburants fossiles (charbon, lignite, fuel lourd ou gaz...)... Et on vend l'été, à très bon marché, de l'électricité nucléaire dont on ne sait que faire (et on claironne que globalement nous sommes exportateurs - ce qui est vrai en quantité ; en valeur je ne sais pas)...


    Donc basculer du fuel vers les PAC, c'est encourager cette politique d'EdF, c'est assumer d'être diretcement respo,nsable d'un ou deux EPR de plus (malgré les "économies" que d'autres peuvent faire - ampoules basses consommations, appareils de classe A voire A+, etc..)

    Je ne veux pas te culpabiliser. Juste t'informer. Tu feras bien ce que tu voudras !

  23. #18
    RARA63

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    - la substitution de "convecteurs" par des PAC diminue globalement la tension sur le réseau en cas de froids importants
    Faut voir d'ou vient la "relève" si la PAC ne suffit plus ...
    Si la relève, c'est les anciens covecteurs, la tension sur le réseau est identique, et la variabilité augmente considérablement ...
    Par contre le contenu CO2 n'est que de 180g/kwh

    - la substitution du fuel (ou gaz) par des PAC augmente directement la "tension" sur le réseau lors des gros froids ;
    Ca dépends ...
    Sachant que c'est la mode de garder sa chaudière en relève,
    la tension sur le réseau peut au contraire être réduite lors des pics de froids ... et la variabilité réduite également ...
    Par contre, le contenu CO2 du kwh élec est alors de 600g/kwh

  24. Publicité
  25. #19
    jecha

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    oui il faut un deuxième moyen de chauffage en relève de la pac même s'il ne doit fonctionner que trés peu . c'est ce que je fait lorsque le tarif tempo est rouge j'éteins la pac et allume la chaudière au fioul (je vais la remplacer par une chaudière bois à hydroaccumulation).

  26. #20
    aerialcastor

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    Mouais... mettre deux systèmes de chauffage central dans une maison alors qu'on sait faire des batiments qui peuvent fonctionner juste avec un petit appoint, ça ne me parait pas la bonne voie pour des économies d'énergies ni même des économies tout court.
    Une bonne isolation, du solaire passif et un peu d'actif pour l'ECS ça me parait bien plus sensé.
    Sauvez un arbre, manger un castor.

  27. #21
    Did67

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    Citation Envoyé par RARA63 Voir le message

    Si la relève, c'est les anciens covecteurs, la tension sur le réseau est identique

    ... / ...


    Ca dépends ...
    Sachant que c'est la mode de garder sa chaudière en relève,
    la tension sur le réseau peut au contraire être réduite lors des pics de froids ...
    Mon raisonnement était effectivement très schémtique : même par "froid sérieux", la pAC fonctionnera normalement, avec un COP faible certes. Si les convecteurs fonctionnent, c'est necomplément. Donc si on compare, pour une même maison, même endroit, même exigence, la situation 100 % conveteurs à celle PAC + complément convecteurs, c'est un peu mieux - ou au pire c'est égal à la situation "avant"...

    Pour le passage du fuel à la PAC, s'il y a relève, c'est vrai qu'on "efface" le pic de consommation. S'il y a relève. Mais on a bien vu sur ce fil que certains se posent la question de garder le fuel en relève...Donc avec la relève, on reste à une situation comparable à celle avant la "conversion"...

    Ceci dit, la consommation hivernale "hors pic" va augmenter si beaucoup bascule du fuel/gaz vers les PAC, et justifier le développement du parc nucléaire par EdF (voir le dernier emprunt pour "développer la capacité de production d'une énergie qui ne contribue as à l'effet de serre" - la citation n'est pas exacte mais c'était quelque chose du genre qui voulait dire centrale ucléaire sans prononcer le "gros mot" ; subtil). Cette question reste...

  28. #22
    Franz Dur

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    Pour revenir à la question posée par Ecovert38, il faut conserver sa chaudière (fioul, gaz, bois..) quand on fait poser une PAC dans de l'existant (la problématique est très différente quand on fait construire où l'isolation est bien plus rentable).

    En tout cas je me félicite d'avoir gardé la mienne. J'habite en montagne, dans un coin ensoleillé mais où il peut faire très froid. Le jour le soleil accumule pas mal de chaleur dans les murs et le séjour (il chauffe un vaste carrelage sombre) de sorte que la chaudière ne déclenche que tard le soir et tôt le matin (la nuit tout est coupé, l'inertie de la maison est très suffisante jusque vers -10°C). Au rythme de cet hiver ma cuve de 5000l va me "tenir" plus de 15 ans, je serais probablement au cimetière avant qu'elle ne soit vide.

    Supprimer sa chaudière oblige à surdimensionner la PAC "pour le cas où", à la faire fonctionner par des températures très négatives où son rendement est médiocre, et à se retrouver sans rien en cas de panne.

    Francis

  29. #23
    Philou67

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    Ce message de r17777 vient d'être validé.
    Philou67 pour la modération.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  30. #24
    Philou67

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    Citation Envoyé par RARA63 Voir le message
    Sachant que c'est la mode de garder sa chaudière en relève,
    la tension sur le réseau peut au contraire être réduite lors des pics de froids ... et la variabilité réduite également ...
    Par contre, le contenu CO2 du kwh élec est alors de 600g/kwh
    Sauf erreur, l'information n'est toujours pas confirmée par une annonce officielle de l'Adème...
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  31. Publicité
  32. #25
    Did67

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    Citation Envoyé par chataxe Voir le message

    Did j’ai bien dis que les plaquettes étaient pour les gros besoins ou les autoproducteurs (agriculteurs, paysagiste…) en plus la tu gagnes sur les distance combustibles – chaudières
    Le point négative que j’ai pu voir entre autre sur le fil de ces chaudières c’est que les personnes ne recherchent pas l’économie du combustible (pas d’isolation, chauffage piscine..) car sont cout est très faible

    Si un jour tu retrouve la doc je veux bien la lire, mais avant il faudra que tu me la traduises

    Mais j’ai du mal à comprendre pourquoi les plaquettes brulées dans une bonne chaudière dégagent plus de polluants ?
    Je ne retrouvais plus à qui j'avais promis le doc - j'en ai retrouvé un ! Fais moi un MP avec ton adresse Email pour que je te l'envoie en pièce attachée. C'est un histogramme, je te traduis la légende.

    Les plaquettes étant beaucoup plus humides (souvent 20 % - quand on prend soin de les sécher, mais j'ai vu des livraisons qui "pissaient" l'eau !), la combustion est moins bonne, à plus basse température. La chaudière à pellets "frise" quasiment la flamme bleue à la base quand elle est bien réglée...

    La différence tu peux la voir en brulant du bois humide et du bois sec dans ton jardin...

  33. #26
    chataxe

    Re : pac avec ou sans second moyen de chauffage ?

    Bonjour,
    Merci pour la doc je te donne mon courriel en MP.

    Pour les plaquettes cela doit aussi dépendre de la chaudière car certaine ont (ou avait) du mal à fonctionner avec des plaquettes trop sèches, et si elle est bien conçu elle pourra déshydraté les paquettes avant de les enflammer (peut-être la source du problème avec des plaquettes sèches qui s’enflammaient avant la chambre ?).
    Mais cela était sur des grosses chaudières (plus de 100kW)

    Pour la flamme bleue (Deville) j’ai eu l’occasion de la voir sur une chaudière à buche à combustion inversé, c’est impressionnant, aussi joli qu’au gaz.

    A+

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. chauffage maison avec pac eau/eau piscine et panneaux solaires
    Par kosy33 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 21/01/2012, 13h18
  2. Schema Chauffage Solaire Avec Stockage Intersaisonnier avec et Sans Hydroaccumulation
    Par silenzio dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 18
    Dernier message: 12/08/2011, 14h48
  3. Chauffage électrique....ou PAC....
    Par totoche38 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/11/2008, 21h04
  4. Réponses: 8
    Dernier message: 24/06/2008, 12h47
  5. chauffage d'appoint par PàC
    Par bruno-25 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/06/2008, 11h39