Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Enduits intérieurs respirants



  1. #1
    jonneve

    Enduits intérieurs respirants


    ------

    Bonjour,

    Je souhaite rénover ma maison en pierre de manière à la rendre respirante et qu'elle puisse bien absober la vapeur d'eau. Vu que j'ai actuellement des problèmes d'humidité, je veux tout mettre en oeuvre pour être sûr de les résoudre. Et comme j'aimerais bien, dans la mesure du possible, éviter une ventilation mécanique, il me paraît d'autant plus important de vérifier que les parois soient capables de bien gérer l'hygrométrie.

    Je veux donc me renseigner un peu plus à ce sujet :

    1) J'ai entendu parler des enduits à la chaux, des enduits à la terre, des enduits chaux / terre ou chaux / paille, etc... Quelqu'un pourrait-il m'expliquer quelles sont les différences entre toutes ces méthodologies, et quelles sont les différences fonctionnelles.

    2) Que peut-on faire de respirant dans la salle de bains? Je voudrais que ce soit étanche à l'eau, mais à la fois perméable à la vapeur d'eau. Et d'autre part, il me paraît particulièrement important, surtout dans la salle de bains et dans la cuisine, que la finition soit assez lisse pour qu'on puisse l'éponger facilement. C'est possible?

    3) Pour les chambres et le salon, j'aime beaucoup l'allure des anciens enduits à la terre (ou à la chaux, je sais pas trop en fait), mais ce que je redoute un peu, c'est que ce soit crayeux, et qu'on ne puisse pas s'adosser au mur sans en retirer de la craie (comme le tuffeau par exemple). Je me fais peut-être des idées pour rien, mais c'est un peu comme ça que j'imagine ces enduits.

    4) Qu'en est-il de la nettoyabilité (si c'est un mot!)? Ma femme est très sensible à la poussière et ne supporterait pas d'avoir des surfaces difficiles à nettoyer (ce qui fait que la moquette murale, c'est vraiment pas son truc!! ). Ces enduits ne sont pas trop poreux? Est-ce que ça se tâche facilement (si on renverse quelque chose par exemple)?

    Il me reste à poser plein de questions similaires pour les revêtements de sols ainsi que pour les enduits extérieurs, mais une chose à la fois...

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Tonia

    Re : Enduits intérieurs respirants

    Salut jonneve,
    les enduits à base de chaux et/ou à base de terre sont perpirants, ont des qualités hygrométriques certaines, et sont compatibles avec ta maison ancienne.
    Si tu veux une finition lisse, il suffit de les peindre avec une peinture à l'argile par exemple, ou à la tempera, ou de leur faire un badigeon de chaux, teinté comme tu le souhaites.
    Pour une finition super lisse, lessivable et tout, les stucs (chaux) sont extraordinaires.
    Pour un enduit hydrofuge, suffisamment pour une douche, et respirant, il n'y a plus que le tedlack : absolument magnifique, avec tous les avantages que tu attends... Seul inconvénient, la technicité de mise en oeuvre, pour un amateur, et le prix, si tu fais venir un pro, car c'est assez long... On peut trouver un peu moins cher que le béton ciré, en cherchant bien, mais c'est du même ordre : entre 90 et 150 € le m2... (on peut aussi trouver plus cher, mais après c'est plus très honnête)
    Tonia

  4. #3
    jonneve

    Re : Enduits intérieurs respirants

    Très intéressant, merci beaucoup de ta réponse.

    Question : y aurait-il des stages / formations auxquelles on pourrait assister pour apprendre toutes ces techniques? Car le travail ne me fait pas peur et je suis prêt à y passer du temps, mais si c'est pour avoir un résultat minable à la fin, ce serait décevant. Mais faire venir un professionel pour faire ça... déjà, ça court pas les rues, et puis deuxièmement, ça risquerait de coûter une petite fortune. Et puis, il y a une certaine liberté dans le fait d'apprendre à faire ces choses-là soi-même : si au bout de quelques années, je veux modifier ou refaire ou réparer un pan de mur, je n'ai besoin de personne...

  5. #4
    Tonia

    Re : Enduits intérieurs respirants

    Oui bien sûr ça existe des stages pour apprendre à faire toutes sortes d'enduits à la chaux... pour faire un stage tedlack il vaut mieux ne pas être complètement débutant je pense... surtout que c'est pas donné non plus, ce genre de choses... très sympa j'imagine, il y en a même qui se déroulent au Maroc, s'il vous plait... sinon la plupart ont lieu dans le sud de la France, ou alors en Bretagne...
    tu tapes "stages chaux" par exemple sur Goo..., et tu devrais trouver pas mal de trucs... j'avais essayé de me renseigner là-dessus pendant un moment, mais ça revient trop cher aussi... donc finalement, je fais mes peintures moi-même dans toute la maison, mais pour la douche, je vais faire venir un pro...
    Tonia

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    mat64

    Re : Enduits intérieurs respirants

    Citation Envoyé par jonneve Voir le message
    Bonjour,

    Je souhaite rénover ma maison en pierre de manière à la rendre respirante ...Et comme j'aimerais bien, dans la mesure du possible, éviter une ventilation mécanique, ...
    Attention, il me semble que des murs perspirants ne permettent pas de se passer d'une ventilation (c'est tout de même une technique souhaitable pour avoir des murs sains).

  8. #6
    Tonia

    Re : Enduits intérieurs respirants

    D'accord, bien sûr qu'il faut toujours ventiler, mais on peut se passer de VMC... plus facilement avec des parois respirantes.
    Tonia

  9. Publicité
  10. #7
    jonneve

    Re : Enduits intérieurs respirants

    Citation Envoyé par Tonia Voir le message
    D'accord, bien sûr qu'il faut toujours ventiler, mais on peut se passer de VMC... plus facilement avec des parois respirantes.
    Tonia
    Voilà, c'est effectivement un peu mon optique. Je sais bien qu'il faut renouveller l'air, ne serait-ce que pour évacuer le CO2 et faire le plein d'oxygène. Mais si on ne met pas de polluants dans sa maison, et que les parois absobent une bonne partie de l'humidité, ça limite tout de même la nécessité d'une ventilation mécanique. Ce qui n'empêche pas d'avoir une certaine ventilation (naturelle permanante, ou alors simplement en ouvrant régulièrement les fenêtres).

  11. #8
    jonneve

    Re : Enduits intérieurs respirants

    Merci pour les conseils Tonia. Je vais effectivement chercher un stage. Si le tedlack est vraiment technique à ce point là, je ne suis pas contre faire venir un professionnel, mais plus je pourrai en faire moi-même, mieux ce sera. Notamment pour tout ce qui est non pas finitions mais enduit de lissage intérieur (mes murs sont actuellement un peu bruts). Je trouve que c'est très joli comme matière, et puis si ça participe à la régulation hygrométrique, je suis d'autant plus partant.

    Mais il me reste une chose que je ne comprends pas à ce sujet : quelle est la différence (fonctionnelle) entre enduit terre et enduit chaux? Ces techniques sont-elles équivalentes, ou ont-elles chacune un domaine d'application différent?

  12. #9
    Tonia

    Re : Enduits intérieurs respirants

    Alors la chaux c'est de la poudre de craie chauffée à haute température. Il y a l'aérienne ou CL 90 (très blanche, ainsi nommée car elle fait sa prise à l'air, très onctueuse et agréable à travailler, réservée aux environnements pas trop humides et à l'intérieur) et il y a l'hydraulique ou NHL 3.5 (un peu grise, qui fait sa prise à l'eau, plus indiquée pour l'extérieur ou les pièces humides). Il y a aussi la NHL 2 (un peu moins hydraulique, donc ressemblant un peu plus à la CL 90), et la NHL 5 (plus hydraulique, plus résistante aussi, et du coup un peu moins respirante). Toutes les autres appellations, comme "chaux NHL z", ne sont plus de la chaux à proprement parler car il y a des adjuvants qui lui ôtent ses propriétés notamment respirantes.
    La terre pour faire des enduits, c'est la terre de ton terrain sous la terre végétale (généralement 40 à 50 cm de profondeur) si elle est suffisamment argileuse, additionnée de sable plus ou moins fin (ou comme chez moi où elle est déjà très sableuse, tamisée) ou bien tu peux aussi l'acheter chez Akterre par exemple, très cher forcément par rapport à la première solution.
    Les propriétés communes des enduits à la terre ou à la chaux sont : la respirabilité et donc une parfaite compatibilité avec le bâti ancien, et des qualités hygrométriques intéressantes.
    De ce dernier point de vue, les qualités hygrométriques de la terre sont encore supérieures à celles de la chaux. Mais la chaux a aussi des propriétés bactéricides et antifongiques que n'a pas la terre. La chaux est aussi plus dure que la terre (et moins que du ciment), et on la dit aussi plus résistante à l'humidité, ce qui fait qu'on préconise généralement pour l'extérieur des enduits chaux plutôt que terre.

    La terre est très facile à travailler, un débutant peut réussir de très beaux enduits tout de suite, et aucune précaution particulière n'est nécessaire : pas de masque ni de gants recommandés (enfin si tu passes plusieurs semaines les mains dans la terre, ça finit par sécher drôlement les mains quand même, c'est du vécu !) De plus, tout se qui se fait à la terre est toujours réversible facilement : on peut toujours défaire (en remouillant) et refaire en récupérant ce qu'on a défait. Par contre il y a de la manutention, hein, dès que tu as de grandes surfaces à faire, et ça prend bcp de temps, surtout si on n'est pas très nombreux... et ça sèche lentement : on dit qu'il faut plusieurs mois par centimètre d'épaisseur pour sécher à coeur un enduit ou une construction quelconque à la terre. Il n'atteindra sa dureté maximum qu'à ce moment. (j'ai pu marcher sur mes dalles en terre de 6 à 10 cm au bout de 3 semaines, mais elles mettront 2 ans à sécher complètement)
    La chaux est irritante, elle dégage une sorte de fumée qui fait tousser quand on la mouille, et il faut porter des gants car là c'est en moins d'une journée que la peau est bouffée. Attention aussi aux yeux, certains portent des masques et/ou des lunettes. Elle est aussi plus longue à sécher que les matériaux modernes, mais moins que la terre. Elle aussi n'atteint sa dureté maximum qu'après séchage complet, comtper un mois par cm d'épaisseur.
    Il existe une infinité de techniques différentes pour des finitions à la chaux : les badigeons, les eaux-fortes, les laits de chaux, (pour le style "peinture"), l'enduit gratté, projeté, lissé etc..., le stuc, le marmorino, le tedlack et j'en oublie certainement (pour le style "enduit de finition")...
    Ouf je crois que je t'en ai dit déjà pas mal, mais si tu as d'autres questions, n'hésite pas !
    Tonia

  13. #10
    jonneve

    Re : Enduits intérieurs respirants

    Merci Tonia de ton aide! Je pense que je vais essayer de trouver une formation pas trop loin de chez moi pour apprendre à faire toutes ces choses...
    Dernière modification par Linn ; 14/10/2009 à 07h45. Motif: citation inutile

Discussions similaires

  1. travail des efforts intérieurs
    Par delphinounette dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/02/2009, 19h49
  2. isolation de murs intérieurs
    Par joman35 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/04/2008, 21h18
  3. murs respirants
    Par kmkm dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/07/2007, 15h49
  4. Murs respirants dans une MOB
    Par xberg dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/07/2007, 09h03
  5. Réno: murs respirants – Poêle de masse - VMC
    Par Elnourso dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 26/07/2006, 11h52
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...