Répondre à la discussion
Page 22 sur 22 PremièrePremière 22
Affichage des résultats 631 à 651 sur 651

Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel




  1. #631
    herakles

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    je vois que tu as bien lu tous les classiques (Duffie et beckman , D Wright ..)

    points positifs :
    -stockage galets= simplicité de ton système (en boucle fermée )
    - serre = gains directs par communication serre-habitat
    -capteurs verticaux et obliques pouvant être facilement disposés à proximité immédiate du stockage .
    - chaleur en principe plus rapidement disponible après quelques jours d'ensoleillement .

    Inconvénients :

    -pas de by-pass entre capteurs et habitat , sans passer par le stockage , par temps très froid ensoleillé , quand la serre ne suffit pas ?

    -nécessité de placer au moins deux ventilateurs ayant chacun leur propre régulation pour la serre et pour les capteurs , car ils ont des temps de réponse différents .

    On peut encore réduire la longueur des tuyaux du réseau aéraulique .

    Vitrage en toiture sur surface absorbante= obligatoirement en polycarbonate ou en verre trempé , un écart de 20°C entre deux points d'un vitrage ordinaire suffit à provoquer une casse thermique , sans parler de la grêle
    remède= fractionner le verre classique en éléments de moins de 0.50m2..
    -nécessité d'excaver sur toute la surface de la construction pour la mise en place du système

    4 à 5 tunnels , enterrés à 2m , = 30m3( 5x5x0.6x2) grand maximum , pour une surface habitable de 100m2 au sol = stockage réel de 100x3m = 300m3

    Galets "à plat" sous 100m2 du RDc = 100M3 à excaver

    Avec 0.80m de terre au-dessus des galets , le déphasage sera trop rapide pour songer à commencer à stocker à partir de Juin .sous peine de surchauffe rapide dès la fin de l'été .

    Il faudrait repenser le stockage , par exemple en considérant qu'on peut y mettre le maximum de calories en été, en démarrant de suite en Juin , et se protéger de la surchauffe en isolant la dalle par dessous .

    un serpentin en tubes PEHD au-dessus des galets permettra de transférer les calories dans un plancher chauffant dont on pourra contrôler la T° au degré près .

    De plus , on peut aussi placer un puits canadien , qui passera aussi sous la dalle (by pass "été-hiver"à prévoir )

    -----


  2. Publicité
  3. #632
    bv56

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    merci pour ta réponse rapide Hérakles,
    je crois que les 2 m de profondeur dans mon terrain, je dois oublier : j'ai demandé à un terrassier de faire des trous à l"emplacement de la maison et passé 80cm à 1m de terre végétale, ça devient dur, il y a des veines de granit qui passent pas loin. Les 2 m risques de coûter très cher !

    Pour les 100 m3 à excaver, oui c'est un problème. Mais je pensais que c'était un passage obligé en construction sur terre plein, pour ne pas construire la maison sur de la terre (on décape donc la terre végétale et on remet une couche de gravier / tout venant, compacté ?

    J'aime bien ton idée d'isoler entre le stocke et la dalle et de transférer les calories à la demande mais il va falloir payer ce que l'hypocauste m'évite : l'isolation sous dalle et un système de tuyau pour faire circuler l'eau et redistribuer la chaleur dans la dalle (ca peut être de l'air dans les galets tu me diras). A réfléchir ...

    Ok pour le déphasage trop faible. Donc début du stokage en septembre et fin début mai. Je devrais avoir un déphasage de l'odre de 1 mois.

    Pour la serre, comme elle s'étend sur 2 niveaux, j'espère que la circulation naturelle suffira. Donc pas de ventillo en plus, mais des ouvertures contrôlées.

    Pour les vitres, faudrait que je bricole un capteur avec un polycarbonate alvéolé (c'est pas cher) et faire des mesures comparatives avec une vitre. Comme les capteurs marcheront plutôt en saison froide, ça pourrait être intéressant d'avoir le petit peu d'isolation avec le poly alvéolé (R=1). Je pensais même prolonger la verrière de la serre (double vitrage) dans le plan de la toiture pour profiter d'une partie de la surface de verre pour les capteurs ... on perd en apport avec le DV mais super gain en isolation.

    Enfin pour résumer, dans mon cas il semble que ce soit la nature du sol qui décide du reste et en plus l'envie de faire simple.

    Est ce que tes tunels sont toujours dans un "sac" étanche ou bien tu en as déjà fait entouré d'un géotextile perméable ? (je dirais toujours étanche si tu passes l'air de l'habitation dans le tunel). Quel problème à ce que ça ne soit pas étanche si l'air ne passe pas dans l'habitation ?
    Dernière modification par bv56 ; 03/08/2008 à 18h23.

  4. #633
    herakles

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Est ce que tes tunels sont toujours dans un "sac" étanche ou bien tu en as déjà fait entouré d'un géotextile perméable ?
    toujours couverts d'une membrane étanche sous forme de "cloche " , le fond étant abosrbant vis à vis de l'humidité qui tombe par gravité

    L'étanchéité sur les 5 côtés (le dessus et les 4 côtés ) est nécessaire pour ne pas modifier l'équilibre hydrique du terre-plein en lui pompant trop d'humidité par un tel flux d'air et donc de provoquer des retraits ou des gonflements . le seul contact avec la terre-ou la roche -est donc la membrane poreuse du bas (avec toutefois un léger pli des lés étanches sur le bidim en bas pour réduire la surface poreuse )

    Si tu surélevais un peu ta construction (de 60 à 80cms par exemple pour faire ensuite des tunnels de 0.50 x 0.80 "à plat" comme ici (la hauteur totale du tout venant est de 1.20m ) ?

    Le coup du serpentin est de permettre de doser la restitution graduelle de la chaleur stockee dans le terre -plein
    Images attachées Images attachées

  5. #634
    bv56

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Si tu surélevais un peu ta construction (de 60 à 80cms par exemple pour faire ensuite des tunnels de 0.50 x 0.80 "à plat" comme ici (la hauteur totale du tout venant est de 1.20m ) ?
    les règles d'urbanisme disent que le rdc fini ne doit pas dépasser de plus de 50 cm le niveau moyen du sol naturel. Avec 1 m de terre, ca devrait donc me faire 1.5 m sous le niveau du sol fini au max (mais moins si on trouve des roches ...). Et comme je pense égaliser sous les galets avec un peu de 0/ 20, ca fera autour de 1 m.
    J'attends les pièces jointes pour voir !

  6. #635
    bv56

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    salut à tous,

    je viens de trouver ça :
    http://produits-btp.batiproduits.com...?id=1418289607

    C'est un système de couverture zinc qui contient des tuyaux permettant de chauffer de l'eau, plutôt à basse température, ce qui peut être intéressant comme capteur pour du stokage inertiel. Ca me fait penser aussi au "capteur breton": captage de l'air chaud sous toiture ardoise.
    Bonne lecture,
    Benoit.

  7. #636
    herakles

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    je connaissais ce système , mais il est pas donné ;
    doit être raccordé à une PAC , car le diamètre des tubulures est faible en ragard des débits nécessaires pour du stockage inertiel ...

    On peut faire bien plus simple avec de l'air en abondance autour de nous ...
    Dernière modification par Philou67 ; 13/11/2008 à 15h01. Motif: JE VAIS BANNIR LE BOUTON CITER !

  8. #637
    bv56

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    d'ailleurs je me demande ce qui serait le mieux pour chauffer de l'air pris sous toiture, si on veut se passer de capteur vitré : une couverture ardoise montée sans volige ou bien une couverture zinc (couleur foncée) ? La conductivité du zinc est bien meilleure que celle de l'ardoise, donc la chaleur sera transférée à l'air à chauffer plus efficacement mais sera emportée par le vent plus efficacement aussi. Y a t'il qlq part des essais comparatifs ?

  9. Publicité
  10. #638
    lemat

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Pour le captage le moins d'inertie et la plus grande conductivité donnera le meilleur rendement si le système d'extraction d'air est suffisant. En effet si la conductivité est très élevée et l'inertie faible, toutes les calories traverseront la tôle et seront récupérable par la circulation d'air. Si elles sont effectivement récupérées, la température de surface de la tôle sera plus faible et donc ses déperditions réduite. Des tôles alu fines seraient idéales.

  11. #639
    MANOU29

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Citation Envoyé par bv56 Voir le message
    salut à tous,
    C'est un système de couverture zinc qui contient des tuyaux permettant de chauffer de l'eau, plutôt à basse température, ce qui peut être intéressant comme capteur pour du stokage inertiel. Ca me fait penser aussi au "capteur breton": captage de l'air chaud sous toiture ardoise.
    Benoit.
    Ici, le ty bihan en construction (situé coté Manche), n'aura pas de stockage inertiel, en raison du radon. Bien que ne bénéficiant pas du gulf stream, donc plus grande variation de température, une meilleure isolation fera l'affaire ; à meilleur compte. Idem pompe à chaleur et touti quanti. L'adage "plus c'est simple, moins c'est compliqué" s'applique (moins onéreux et sans superflu) ce n'est pas à négliger.

  12. #640
    aligator427...

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    bonsoir,
    vidéo sympatoch d'une maison solaire active.
    vu le matos installé à l'interrieur,le gar à du négliger un peu l'isolation.
    mais bon faut regarder la vidéo pour savoir de quoi je parle

  13. #641
    dolf7

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Oui la fin est moins bien surtout le moment du chauffage en hiver.....
    --De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace-Danton,le 02 sept 1792--

  14. #642
    Joanet

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    http://www.cep-expo.de/messethemen+M52087573ab0.html



    pour quand plus des salons comme ça dans le reste des pays de l'Europe?

  15. #643
    Paillafond

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Bonjour à tous

    je réactive cette discussion car elle tombe pile poil dans mon projet d'aménagement d'une longère bretonne.
    Il s'agit en fait de deux batiments contiguës, avec des murs épais de 70 à 50 cm, en pierres shisteuses montés à la terre, sans réelles fondations (40 cm environs), et posant directement sur l'argile. Le sous-sol profond est également en argile sur plus de 8 m. (je le sais pour avoir vu creusé mon puits).

    Une partie est cimentée à l'extérieur et isolée par l'intérieur.
    La seconde partie n'est pas isolée, mais les murs sont cimentés à l'intérieur.
    Les deux bâtiments ont des chapes ciment au sol.

    J'en suis à imaginer ce que je pourrais faire...?
    J'aimerais bénéficier de l'inertie des murs. Une isolation extérieure serait la meilleure solution côté Nord, avec une serre double-vitrage côté SUd (la face présentée sur la pièce jointe).

    Qu'en pensez-vous ? Vos avis me seront précieux.
    Cordialement
    Images attachées Images attachées
    PaillàDonF

  16. #644
    ryuma

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    L'isolation par l'extérieur est en effet le mieux, mais dans ce cas, je pense qu'il faut enlever l'isolation intérieure sous peine de "piéger" l'humidité dans les murs.
    Nous avons une maison bioclimatique à Ligny (Belgique)

  17. #645
    ofmika

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Bonjour,

    Il y a un fil qui s'appelle : Isolation d'une vieille maison en pierre (si mes souvenirs sont bons).

    Fait une recherche. Tu y trouveras de très bons renseignements.

    Une partie est cimentée à l'extérieur
    Si c'est un enduit à la chaux OK. S'il est en ciment, il faudra l'enlever.

    Ta maison nécessitera des enduits perspirants et des isolants perspirants. Tu ne pourra donc pas faire n'importe quoi.

    Michel

  18. #646
    chataxe

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Paillafond Voir le message
    . Une isolation extérieure serait la meilleure solution côté Nord, avec une serre double-vitrage côté SUd (la face présentée sur la pièce jointe).
    Cela est une excellente solution.
    Ne pas oublier aussi les 2 pignons.
    En conseil, comme les autres, vire tous ce qui est enduits ciment et remplace par de la chaux ou de la terre.
    Si ton iso actuel intérieure est en poly ou autre truc étanche, il fau la faire sauter rapidement.
    Si elle est en matériaux perspirants, elle est aussi à enlever pour que tu bénéficies pleinement de l’inertie, mais tu pourras le faire après l’ITE suivant tes rénovations intérieures au fil des mois ou des ans.
    A+

  19. #647
    ryuma

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Pour la serre coté sud, attention aux surchauffes en été. Il faut penser à des débords de toiture, ou à des volants roulants, claustra etc...
    Nous avons une maison bioclimatique à Ligny (Belgique)

  20. #648
    Paillafond

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Bonjour à tous
    et merci pour vos interventions

    Je vous ai fait une description sommaire des "constituants" de la maison. Je suis bien conscient, hélàs, de la necessité d'enlever l'isolation intérieure en polystyrène et l'enduit ciment extérieur, pour cause d'étanchéité, surtout que les chapes rejettent l'humidité vers les murs.

    L'enduit ciment est récent, et l'enlever va irrémédiablement abîmer la pierre tendre (très gros boulot, car il tient le bougre !). Donc, ce sera de ce côté là qu'il y aura l'isolation : extérieure côté enduit extérieur, et intérieure côté enduit intérieur. (pierres apparentes = inflexibilité féminine = non négociable)

    Pour avoir plus de lumière, nous envisageons de faire ouvrir la petite fenêtre (à droite) et la transformer en baie ou porte-fenêtre.

    Pour bénéficier de l'inertie des murs, j'envisage de créer deux serres chaudes, à chaque extrémités du bâtiment, en plongeant le toit avec du double vitrage 1/2 réfléchissant (voir la pièce jointe).

    Idéal l'hiver et en intersaison, cela va devenir invivable l'été. Donc, pour me protéger dun soleil, j'envisage d'abord des lames brises soleil extérieures, couplé à une forte ventilation.

    Il y a presque toujours de vent (car 2 km du bord de mer) et cela permet de faire courants d'air entre les deux façades de maison.

    Réaliser un tunnel à galets : J'y ai bien pensé, mais je crains que cela soit irréalisable car le sous-sol est en argile (sauf à s'éloigner nettement de la maison.. et cela perd un peu de son sens)

    Entre les deux serres, je verrais bien des panneaux solaires thermiques à la fois pour l'eau chaude sanitaire et pour le chauffage. Sinon, autre possiblité, faire un mur trombe entre les deux serres, et jouer à fond l'option solaire passif.

    J'ai essayé de calculé ce que le volume de pierres du mur Sud représente comme inertie.
    La surface totale du mur Sud est de 18m x 3,5 =63 m2
    Moins les ouvertures (6 m2), il reste 57 m2, soit un volume de 34 m3 (épaisseur entre 0.50 et 0.70)
    Sa masse est vraisemblablemnt voisine de 34 x 2,5 t = 85 tonnes.
    Si je considère que les matériaux constituant le mur font 0.23 W/m3/K, alors les 71 tonnes représentent 19 KWh.

    Je ne suis pas habitué à ce genre de calcul. Ai-je bon?

    Avez-vous d'autre idées sur la conception des agrandissements ?

    PS : je m'initie à sketchup, et le résulat reste encore approchant

    Cordialement
    Images attachées Images attachées
    PaillàDonF

  21. #649
    lyonel35

    Lightbulb Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    Bonjour,

    je me permet un gros déterrage de ce post pour présenter le projet MOB que je vient d’arrêter.

    Il n'est pas forcément parfait mais avec un budget serré j'ai fais au mieux et:

    - évité les velux et leur médiocrité à garder ou éviter la chaleur ( sauf majoration d'un store)
    - maximisé les fenetres à l'Est et Sud( marque plastimen) pour apport solaire
    - ouverture a la francaise de ces dernières pour éviter le passage d'air à l'usage et en PVC pour éviter l'effet froid de l'alu.
    - choisi une isolation laine de bois intérieur et fibre de bois exterieur
    - porte de garage isolée (novoferm)
    - escalier fermé par une porte coulissante
    - poele au pied de celui ci ( granulé ou buche, la question se pose fortement)
    - mur de masse en briquette dans l'avenir. Faut il une dalle renforcée?


    Si vous avez des retours à me faire je suis preneur.

    Merci


    Presse-papiers-1.jpgPresse-papiers-2.jpgPresse-papiers-3.jpgPresse-papiers-4.jpg

  22. #650
    ryuma

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    - évité les velux et leur médiocrité à garder ou éviter la chaleur ( sauf majoration d'un store)
    ok (store extérieur, surtout pas intérieur)

    - maximiser les fenetres à l'Est et Sud( marque plastimen) pour apport solaire
    non :
    presque pas de fenetre au nord, mais fenetres à l'est et à l'ouest : attentions aux surchauffes,
    et au sud, protections solaires Extérieures (pas intérieures car effet de serre)

    - ouverture a la francaise de ces dernières pour éviter le passage d'air à l'usage et en PVC pour éviter l'effet froid de l'alu.
    ok => conseil : fenetre facile à nettoyer à l'etage, chez nous, il faut une echelle extérieure car partie fixe, pas pratique

    - poele au pied de celui ci ( granulé ou buche, la question se pose fortement)
    granulé plus facile, propre et peu de cendre à vider, allumage automatique. Mais buche sans doute moins chère ?

    je parle de mon expérience,
    Dernière modification par Philou67 ; 05/03/2012 à 16h01. Motif: Ajout balises de citation
    Nous avons une maison bioclimatique à Ligny (Belgique)

  23. #651
    lyonel35

    Re : Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel

    pardon, oui je parlais de store extérieur pour les velux. Sans oublier le bruit de la pluie.

    pour le Nord c'est en limite de mitoyenneté donc pas de fenetre possible. Pour l'été, du brise soleil sera prévu en + de l'automatisation des stores.

    Pour le poele, je pense aussi que le granulé vaut son surcout en gain de temps

Page 22 sur 22 PremièrePremière 22

Discussions similaires

  1. Type de carrelage pour optimiser le stockage inertiel
    Par romut dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/07/2007, 15h01
  2. bois=surchauffe en été? stockage inertiel de fraicheur?
    Par boudasimboudette dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 29/07/2006, 10h16
  3. Stockage inertiel
    Par Yakuza dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 20
    Dernier message: 04/12/2005, 13h02