Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 27 sur 27

remontées capillaires sur mur en pierre



  1. #1
    superneube

    remontées capillaires sur mur en pierre


    ------

    bonjour,
    je suis nouveau sur le forum et j'espere ne pas faire trop d'erreurs en postant ici. Vous remarquerez que je ne maitrise pas le "vocabulaire" et j'implore d'emblée votre indulgence.

    je vous expose mon problème:
    nous sommes heureux et récents propriétaires d'un "mazet" dans le gard.
    la définition d'un mazet s'impose peut etre: ancienne habitation des agriculteurs d'antan, faits de pierre et de terre (et oui, il date !)
    la pluspart de ces mazets ont été "réhabilités" en habitation dans les années 70 avec extensions etc... avec plus ou moins de réussite...

    Et c'est là que je veux en venir... les murs sont donc faits de pierres et de terre le tout a été recouvert à l'intérieur d'un enduit de plâtre et d'un crépi peint et à l'extérieur d'un crépi simple peint. la dessus une petite dalle a été installée au sol tout autour pour ne pas trop salir la maison avec la terre ... bref, apres un hiver (peut etre pas tout à fait fini !) extrème par chez nous avec neige et pluie à gogo, des infiltrations montrent le bout de leur nez. je m'explique en bas des murs et aux angles le beau crépi intérieur s'éfrite et se couvre même par endroits de moisissures. (au niveau des angles essentiellement).

    Certes certains me disent que le mazet est là depuis bien longtemps et que je ne pourrait malheureusement pas faire grand chose.
    mais aprés quelques lectures, notamment ici, j'ai l'espoir de trouver quelques réponses chez vous.

    Mon idée ( et c'est là que je sollicite votre conseil) est basée sur un raisonnement simpliste mais qui sait ..:

    1) faire barrage à l'humidité au bas des murs: creuser une tranchée jusqu'au bas du mur en pierre (a priori 40 cm entérrés, mais aucune certitude, evidemment pas de fondations), faire un rejointement de mes pierres à l'aide d'un mortier hydrofuge sur 1 metre de hauteur, puis enduire le tout d'enduit bitumeux, mettre une protection de soubassement, puis un drain (tuyau de PVC percé entouré de geotextile) au fond de la tranchée et recouvrir le tout avec cailloux, gravier puis sable. enfin faire un soubassement en pierre. ai je une chance d'améliorer quelque chose ? (sachant qu'il n'ya pas de vide sanitaire, et que toucher à la structure s'avérerait dangeureux) ou n'est ce q'un leurre et l'eau va s'infiltrer sous le montage pour aller se loger sous la dalle en béton qui fait le sol du dit logis ?

    2) un peu plus tard, apres une période d'été (que nous espérons chaude !!) pour laisser sécher tout ça, faire sauter le beau crépi et platre intérieur pour le remplacer par un enduit de chaux (histoire que ca respire ?).
    pour l'extérieur, il faudra attendre un peu de finances mais peut etre enlever le crépi et remplacer par de la chaux, ou l'imperméabiliser (mais quid de la "respiration" ?), ou quelque chose comme une isolation extérieure (mais là c'est du fantasme, ou alors je gagne au loto).
    la toiture est bonne pas d'infiltration à ce niveau. les anciens propriétaires avait même mis de la laine de verre dans les combles (!) lors d'une extension. (pas d'humidité a la jonction des 2 parties, beau travail de maconnerie pour la partie récente de 1980 avec isolation murs et combles)

    voilà c'est long et j'espére que certains auront le courage de lire jusqu'au bout. j'espere aussi que vous aurez des conseils, que vous pourrez me dire ou je me trompe de probleme et donc de solution.
    je précise que evidemment tout ça sera réalisé par moi même et ... ben non que moi en fait.

    merci d'avance des vos éclairages, bonne soirée.

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    CHEVRIER

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    Bonjour Superneube
    Comment tu vas faire quand tu seras un mordu du forum?? Tu vas changer de pseudo?
    Y'a un truc que j'ai pas pigé dans ton histoire : les renov datent des années 70 et les remontées capillaires n'apparaissent que cette année? Ou bien en achetant vous avez visité une maison avec des beaux enduits tout neufs?

    J'suis pas au point, mais juste quelques pistes :
    "faire barrage" dans la partie basse : chez moi, c'est comme ça,... l'humidité ressort au dessus du soubassement, à 1m20 de haut...
    --> oui je pense que c'est d'abord en partie enterrée qu'il faut chercher, drain, etc...
    troquer plâtre contre chaux à l'intérieur : à part pour la déco, pas avant d'avoir fait sauter le crépi extérieur, c'est pas côté intérieur le coeur du problème. C'est quoi le crépi extérieur? Il cloque ou pas (encore)?

    Que le pied de ton mur baigne c'est normal pour cette construction. L'eau du sous-sol doit bel et bien s'évacuer à travers le mur et les sols qui l'entourent. Mais toi à l'intérieur tu as une dalle béton : je sais pas comment c'est fait, mais ça concentre déjà l'eau dans le mur et le sol extérieur. Tu ajoutes à ça des parements étanches et l'eau continue sa route (aussi haut que nécessaire). --> différencie bien un problème d'infiltrations d'un problème de remontées capillaires.

  5. #3
    superneube

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    merci de l'interet pour ma situation.
    c'est quoi le probleme avec mon pseudo ? je le traine depuis le lycée et les débuts du net ... c'est sentimental quoi !

    sinon pour répondre:
    - le crépi extérieur, ben c'est un crépi normal qui cloque pas (encore ?). je pencherai pour un bon ciment projeté ce qui est la mort de la pierre j'en suis bien conscient.
    -les enduits présentent un peu de moisissures mais quand les beaux jours arrivent elles séchent en un coup de brosse et le tour est joué ! les enduits n'étaient pas neufs promis.
    -la dalle en beton a été coulée gentillement sur la terre originelle. des amies ont fait sauter la leur car elles n'habitent pas encore dans leur mazet. c'est la terre brute. elles ont fait mettre un film étanche avant de recouler la dalle... il me semble que c'est déplacer le probléme.
    pour ma part faire sauter la dalle ca devient tres compliqué... il faut que je trouve un astuce pour améliorer les choses...
    -je pense que ce sont effectivement des remontées capillaires. mais peut etre mon manque de connaissance et de vocabulaire font que je suis pas au clair.

    si d'autres âmes charitables ont une idée je suis toujours et encore preneur.

  6. #4
    fix_k

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    Je crains qu'avec une dalle de béton étanche, l'humidité du sol est refoulée dans les murs et augmente la capilarité "naturelle" des murs.

    il me semble avoir vu un fil de discussion sur ce problème : il faut arriver à ventiler sous la dalle de béton (pose sur un hérisson de pierres de mémoire).

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    JPP57

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    Citation Envoyé par fix_k Voir le message
    Je crains qu'avec une dalle de béton étanche, l'humidité du sol est refoulée dans les murs et augmente la capilarité "naturelle" des murs.

    il me semble avoir vu un fil de discussion sur ce problème : il faut arriver à ventiler sous la dalle de béton (pose sur un hérisson de pierres de mémoire).
    Après avoir vérifié que vous n'avez pas d'infiltrations issues de la toiture ou autre, je vous confirme que l'humidité provient de l'air ambiant . La vapeur d'eau va se condenser sur les parois froides .
    Achetez un hygromètre fiable , et mesurer l'hygrométrie . Celle ci doit être inférieure à 50%.
    Investissez 250 euros dans un déshumidificateur d'air, capacité 25 litres/jour et régler le à 50%. Après quelques semaines et des centaines de litres prélevés, les taches vont s'estomper et les moisissures sécher. De plus vous allez réduire votre consommation
    énergétique globale de 20 % .
    Non cela ne relève pas du miracle .
    19°C 50% Hr sont très confortables, 19°C65%hr sont très inconfortables. De plus des murs gorgés d'eau sont très thermo conducteurs .
    Le déshumidificateur d'air doit être en service 12 mois par an , principalement en été . Vous verrez que 26°C 50% sont très confortables, alors que 26°C70% sont très inconfortables

  9. #6
    ririmason

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    @ jpp57

    Aucun rapport avec la question posée!

    Comme déja dit plus haut et souvent répété sur le forum, la coupable c'est la dalle. L'humidité n'a d'autres choix que de remonter dans les murs et cela sans relâche.

    Un drain apportera certes un mieux mais le problème persistera tant que tu ne fais pas sauter cette dalle et que tu ne la remplaces pas par une dalle respirante ( chaux ou terre ).
    acheter moins, acheter mieux

  10. Publicité
  11. #7
    JPP57

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    à ririmaison

    pouvez vous prouver ce que vous affirmez ?

  12. #8
    superneube

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    oula pas de guerre à cause de moi !

    je comprends bien que le mieux serait de faire sauter la dalle, mais nous sommes sur une re-rénovation d'un bien ancien, tres ancien même et donc j'aimerais autant que possible éviter de casser des dalles etc ...

    c'est pour ça que j'essaie de trouver une solution par l'extérieur. de plus nous habitons une région pas des plus pluvieuse et plutot chaude. si l'imperméabilisation des "fondations" avec mise en place d'un systéme de drainage peut améliorer les choses il ne me reste plus qu'à creuser.
    il y a aussi les systèmes d'injections ... mais ca m'inspire pas des masses...

    d'autres idées moins compliquées à mettre en oeuvre (la dalle sautera probablement mais dans 5 ans ... quand le logement sera vide d'habitants).
    merci de l'interet que vous portez au probleme !

  13. #9
    CHEVRIER

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    @ superneube : ah là là, rudes, les nouvelles
    @ jpp57 : on a super-envie de te retourner la question! Je dis pas que la question de la ventilation (et y'a pas que les déshumidificateurs dans la vie) doit pas être posée, mais quand même : quand par exemple les murs et plafonds de la salle de bain sont nickels à l'étage et les bas de murs du rdc pourris, on peut penser que l'air ambiant n'est pas seul responsable...
    Tu les vends les déshumidificateurs ou bien y'en a un qui t'a sauvé la vie quand t'étais enfant ou....???
    @ ririmason : j'ai cru comprendre que mon maçon procédait ainsi : il commence pas par tout faire sauter, il fait 1 truc, regarde ce qui se passe, attaque un autre truc si nécessaire, etc... Si les murs de Superneube n'étaient pas ou peu attaqués jusqu'à cette année, alors qu'il n'y a pas eu de rénovation l'an passé, on peut se dire que la maison n'est pas en grand péril, non? Ou alors y'a 1 problème nouveau, mais ça a pas l'air d'être ça (une infiltration à un endroit précis, un truc qui a cédé...??). Donc avant de faire tourner le marteau-piqueur, ...

    Superneube : es-tu sûr-sûr que la maison allait bien jusqu'à cette année? Es-tu sûr-sûr qu'il n'y a pas eu de travaux récemment? (c'est ce que j'ai compris de tes messages)

    C'est possible qu'il n'y ait que la météo en cause pour expliquer que des problèmes de ce genre apparaissent?

  14. #10
    superneube

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    promis pas de cache misère récent.
    je fais des photos ce week end pour "imager" le probleme.
    pour faire avancer le probleme:
    - sous la dalle herisson de pierres.
    - au niveau de la jonction dalle extérieure - mur extérieur de la facade sud, jolie fissure ou l'eau doit se régaler de rentrer (photos a venir)
    - sur la facade ouest: enduit de ciment crépi s'arrete à 5cm du sol puis il y a la pierre des murs et la terre. la aussi ca me parait etre un gouffre à eau de pluie... (photos à venir aussi)
    les autres facades ben j'ai pas de problémes...

    j'ai presque envie de faire les photos maintenant ...

  15. #11
    JPP57

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    Citation Envoyé par CHEVRIER Voir le message
    @ superneube : ah là là, rudes, les nouvelles
    @ jpp57 : on a super-envie de te retourner la question! Je dis pas que la question de la ventilation (et y'a pas que les déshumidificateurs dans la vie) doit pas être posée, mais quand même : quand par exemple les murs et plafonds de la salle de bain sont nickels à l'étage et les bas de murs du rdc pourris, on peut penser que l'air ambiant n'est pas seul responsable...
    Tu les vends les déshumidificateurs ou bien y'en a un qui t'a sauvé la vie quand t'étais enfant ou....???
    @ ririmason : j'ai cru comprendre que mon maçon procédait ainsi : il commence pas par tout faire sauter, il fait 1 truc, regarde ce qui se passe, attaque un autre truc si nécessaire, etc... Si les murs de Superneube n'étaient pas ou peu attaqués jusqu'à cette année, alors qu'il n'y a pas eu de rénovation l'an passé, on peut se dire que la maison n'est pas en grand péril, non? Ou alors y'a 1 problème nouveau, mais ça a pas l'air d'être ça (une infiltration à un endroit précis, un truc qui a cédé...??). Donc avant de faire tourner le marteau-piqueur, ...

    Superneube : es-tu sûr-sûr que la maison allait bien jusqu'à cette année? Es-tu sûr-sûr qu'il n'y a pas eu de travaux récemment? (c'est ce que j'ai compris de tes messages)

    C'est possible qu'il n'y ait que la météo en cause pour expliquer que des problèmes de ce genre apparaissent?
    j'ai bien conscience que mon discours va à l'encontre des thèses attendues , entendues et admises. La plupart les locaux clos présentent des excès hygrométriques chroniques, les bâtiments en bois exceptés
    Au même titre que la température , l'hygrométrie d'une habitation doit être contrôlée à une valeur comprise entre 40 et 55%.
    Etant donné les apports de vapeur d'eau apportés par les occupants, ajoutés aux apports de l'air extérieur, la ventilation seule ne suffit pas.
    Excepté en hiver.
    Les remontées capillaires , laissons les vivre leur vie . Elles existent , ne les emprisonnons pas dans un enduit imperméable à l'eau.

    je ne vends pas de déshumidificateurs d'air à usage domestique .
    ###
    Dernière modification par Linn ; 10/04/2010 à 09h55. Motif: tendancieux démarchage

  16. #12
    palus06

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    jpp : ouvre un fil adéquate, sinon, tu risques de répéter sans cesse ton discours... à chaque nouvelle question.
    capacité 25 litres par jour ,500 watts; un hygromètre fiable à 25 euros . N'oubliez pas de vider le bac deux fois par jour
    500 W, c'est déjà pas rien.
    Ensuite, vider le bac 2 fois / jour, c'est assez contraignant.
    Et autant l'hiver,l'humidité est assez désagréable, autant l'été,je ne vois pas.
    Dernière modification par palus06 ; 09/04/2010 à 23h01.

  17. Publicité
  18. #13
    JPP57

    Citation Envoyé par CHEVRIER Voir le message
    @ superneube : ah là là, rudes, les nouvelles
    @ jpp57 : on a super-envie de te retourner la question! Je dis pas que la question de la ventilation (et y'a pas que les déshumidificateurs dans la vie) doit pas être posée, mais quand même : quand par exemple les murs et plafonds de la salle de bain sont nickels à l'étage et les bas de murs du rdc pourris, on peut penser que l'air ambiant n'est pas seul responsable...
    Tu les vends les déshumidificateurs ou bien y'en a un qui t'a sauvé la vie quand t'étais enfant ou....???
    @ ririmason : j'ai cru comprendre que mon maçon procédait ainsi : il commence pas par tout faire sauter, il fait 1 truc, regarde ce qui se passe, attaque un autre truc si nécessaire, etc... Si les murs de Superneube n'étaient pas ou peu attaqués jusqu'à cette année, alors qu'il n'y a pas eu de rénovation l'an passé, on peut se dire que la maison n'est pas en grand péril, non? Ou alors y'a 1 problème nouveau, mais ça a pas l'air d'être ça (une infiltration à un endroit précis, un truc qui a cédé...??). Donc avant de faire tourner le marteau-piqueur, ...

    Superneube : es-tu sûr-sûr que la maison allait bien jusqu'à cette année? Es-tu sûr-sûr qu'il n'y a pas eu de travaux récemment? (c'est ce que j'ai compris de tes messages)

    C'est possible qu'il n'y ait que la météo en cause pour expliquer que des problèmes de ce genre apparaissent?
    pourquoi la base des murs est elle plus humide que la partie haute .

    La base des murs est toujours plus froide que la partie haute, tout simplement
    car en contacte avec le sol, que l'air intérieur y est moins chaud et que le soleil
    frappe beaucoup moins longtemps la base des mur.
    Mesurez la température et vous aurez la confirmation.
    Au contact de ce mur "moins chaud" l'air atteind son point de rosée et la vapeur d'eau s'y condense . Et que surtout cela se voit .
    Voilà succinctement la description du phénomène.

    merci de me lire
    Citation Envoyé par palus06 Voir le message
    jpp : ouvre un fil adéquate, sinon, tu risques de répéter sans cesse ton discours... à chaque nouvelle question.

    500 W, c'est déjà pas rien.
    Ensuite, vider le bac 2 fois / jour, c'est assez contraignant.
    Et autant l'hiver,l'humidité est assez désagréable, autant l'été,je ne vois pas.
    merci pour le conseil . Comment fait on pour ouvrir un fil .
    500 W oui ce n'est pas rien, mais la machine ne fonctionne pas en permanence.
    L'energie électrique absorbée est restituée sous forme calorifique.

    L'excès d'humidité est inconfortable tant à 5°C qu'à 30°C.
    A l'approche d'un orage, la T° varie peu; hors l'hygrométrie augmente beaucoup, ce qui rend l'air inconfortable .
    Un climatiseur abaisse certes la T° , mais aussi et surtout prélève de la vapeur d'eau .
    Il convient d'être très prudent avec l'interprétation des sensations , pour moi, seules les informations tangibles issues d'instruments fiables portent à conclure .

    j'avais oublié . Il est possible et souhaitable de raccorder le déshu directement à l'égoût .
    Il n'est pas question déshumidifier seulement de contrôler l'hygrométrie à une valeur donnée au même titre que la T°.
    La france , la belgique et l'europe de l'ouest sont réfractaires au contrôle de l'hygrométrie. L'allemagne et l'europe du nord sont très conscients de ce phénomène.
    Dernière modification par Linn ; 10/04/2010 à 09h56. Motif: fusion de plusieurs messages consécutifs du même auteur

  19. #14
    palus06

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    Citation Envoyé par JPP57 Voir le message
    Comment fait on pour ouvrir un fil
    il y a l a case bleue "posez votre question" en haut de la page sommaire.

  20. #15
    emmanuel30

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    Tu les vends les déshumidificateurs ou bien y'en a un qui t'a sauvé la vie quand t'étais enfant ou....???
    Ici en bas du post tu as le nom de JPP57 il s'agit de jean paul pilon.

    Google me signale que JPP écume tous les forums pour affirmer qu'il faut un déshumidificateur à 250€ quel que soit le problème initial.

    google me signale que JPP fabrique des déhumidificateurs.

    JPP57 tu fais de la pub déguisée et c'est interdit, en plus ça commence à bien faire car tu n'es pas objectif, en effet tu règles tous les problèmes grâce à un déshumidificateur à 250 euros.......

  21. #16
    JPP57

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    Citation Envoyé par emmanuel30 Voir le message
    Ici en bas du post tu as le nom de JPP57 il s'agit de jean paul pilon.

    Google me signale que JPP écume tous les forums pour affirmer qu'il faut un déshumidificateur à 250€ quel que soit le problème initial.

    google me signale que JPP fabrique des déhumidificateurs.


    JPP57 tu fais de la pub déguisée et c'est interdit, en plus ça commence à bien faire car tu n'es pas objectif, en effet tu règles tous les problèmes grâce à un déshumidificateur à 250 euros.......
    Je ne fabrique pas de déshumidificateurs à usage domestique, pas plus que je règle tous les problèmes en contrôlant l'hygrométrie .
    Quant à écumer tous les sites , pouvez vous en citer quelques uns ?

    Veuillez vérifier vos affirmations . merci

  22. #17
    fix_k

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    Citation Envoyé par JPP57 Voir le message
    Après avoir vérifié que vous n'avez pas d'infiltrations issues de la toiture ou autre, je vous confirme que l'humidité provient de l'air ambiant . La vapeur d'eau va se condenser sur les parois froides .
    Achetez un hygromètre fiable , et mesurer l'hygrométrie . Celle ci doit être inférieure à 50%.
    Investissez 250 euros dans un déshumidificateur d'air, capacité 25 litres/jour et régler le à 50%. Après quelques semaines et des centaines de litres prélevés, les taches vont s'estomper et les moisissures sécher. De plus vous allez réduire votre consommation
    énergétique globale de 20 % .
    Non cela ne relève pas du miracle .
    19°C 50% Hr sont très confortables, 19°C65%hr sont très inconfortables. De plus des murs gorgés d'eau sont très thermo conducteurs .
    Le déshumidificateur d'air doit être en service 12 mois par an , principalement en été . Vous verrez que 26°C 50% sont très confortables, alors que 26°C70% sont très inconfortables
    Cela bouffe pas mal de courant un déshumidificateur efficace !
    Il vaut mieux une bonne VMC !
    Et il est à mon avis bien plus intelligent de supprimer la cause de l'humidité ! Sinon, les murs resteront humides, même si l'air est (un peu) asseché.

  23. #18
    JPP57

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    Citation Envoyé par fix_k Voir le message
    Cela bouffe pas mal de courant un déshumidificateur efficace !
    Il vaut mieux une bonne VMC !
    Et il est à mon avis bien plus intelligent de supprimer la cause de l'humidité ! Sinon, les murs resteront humides, même si l'air est (un peu) asseché.

    Un déshumidificateur d'air classique consomme environ 500wh par litre d'eau prélevé lorsque la température est de 25°C.
    Tout dépendra de la quantité d'eau à prélever .

    Bien sur il est nécessaire de renouveler l'air de l'habitation . Une ventilation ne peut pas abaisser l'hygrométrie à 50% en toute saison .
    Quant à supprimer les apports d'eau , hors infiltration, fuites , la vapeur d'eau est apportée par les occupants eux mêmes à raison de
    4 à 6 litres par jour et par individu . respiration, transpiration, bains, douches, lavage et séchage du linge, vaisselle, cuisine etc etc

    Qu'entendez vous par " air un peu asséché " ?

    merci

  24. Publicité
  25. #19
    SK69202

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    Bonjour,

    Investissez 250 euros dans un déshumidificateur d'air, capacité 25 litres/jour et régler le à 50%. Après quelques semaines et des centaines de litres prélevés, les taches vont s'estomper et les moisissures sécher. De plus vous allez réduire votre consommation
    énergétique globale de 20 % .
    Un déshumidificateur d'air classique consomme environ 500wh par litre d'eau prélevé lorsque la température est de 25°C.
    Tout dépendra de la quantité d'eau à prélever .

    Bien sur il est nécessaire de renouveler l'air de l'habitation .
    Aller, 25L/j sur 180 jours (été) à 500wh/L =>2250Kwh de plus sur la facture électrique (+ 250€ d'achat) auxquels il faudrait rajouté les autres 180 jours. A rapprocher de la consommation électrique annuelle de chacun (hors chauffage).

    Consommation énergétique globale (chauffage ?) réduite de 20%, essentiellement en été car c'est pendant cette saison que l'humidité relative est la plus forte dans les maison.

    Cela fait cher et dépendant de l'énergie pour une chose qui peut se régler par d'autres moyens

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  26. #20
    ririmason

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    Ah car en plus de la dalle ciment tu as un enduit ciment sur le mur ouest!!! Mon pôvre!!! Il ne te reste plus qu'à tout enlever, à moins bien sur que tu veuilles investir dans la machine miracle de jpp57. Au fait, avec un seau d'eau, il faut longtemps pour vider l'océan atlantique?
    acheter moins, acheter mieux

  27. #21
    CHEVRIER

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    Bonjour
    J'ai une question :
    Sur un mur en pierres cimenté, avec des remontées capillaires problématiques, on peut faire sauter le ciment uniquement dans la partie basse si il tient bon sur la partie haute. Est-ce qu'on peut procéder de même avec une dalle : simple saignée à la périphérie de la dalle, le long des murs. ???
    Je me pose la question pour chez moi (sous-sol), est-ce que ça pourrait être une piste pour Superneube (habitation)?
    @ Superneube : on attend les photos avec impatience...

  28. #22
    superneube

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    tres bonne questionde chevrier que je me posais egalement, pourquoi ne pas faire une "tranchée" dans la dalle en béton sur le pourtour des murs "humides" ? ca permettrait de faire une "sortie de secours" à la vapeur d'eau non ?

    sinon en poursuivant mes recherches (fin des vacances, je m'agite un peu !), je suis tombé sur ce lien que je trouve interressant, notamment en page 8 avec un schéma sympathique de ce dont j'avais l'idée ... donc mon idée de drain au fond d'une fouille à l'air interessante mais j'oublie l'enduit bitumeux pour faire un enduit apres rejointement à la chaux.
    et je m'attaque au grattage de l'enduit de ciment aussi ...


    http://www.culture.gouv.fr/culture/o...nnerie2006.pdf

    bonne lecture !

    pour rencentrer le débat je précise que oui je me préoccupe de la ventilation et oui je réfléchi à une solution pour extraire de l'humidité de la maison (certains climatiseurs réversibles ont une fonction d'extracteur d'humidité... c'est mal je sais mais on s'attarde pas la dessus c'est pas le fil...)

    pour les photos il faut que je comprenne comment on les réduit ou creer un album ?
    Dernière modification par superneube ; 10/04/2010 à 12h27.

  29. #23
    bfx

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    Citation Envoyé par CHEVRIER Voir le message
    [...] Est-ce qu'on peut procéder de même avec une dalle : simple saignée à la périphérie de la dalle, le long des murs. ???[...]
    Hello le Poitou,
    déjà vu mais je sais plus où .... sans doute un magazine style maison mag ou syst D, où pour éliminer les remontés dans les murs d'une SàM, le pourtour de la dalle a été cassé sur environ 20 cm et rempli de galets décoratifs.
    Quasiment rien n'est impossible, il suffit souvent d'un peu d'imagination et de sueur...

  30. #24
    fix_k

    Smile Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    Citation Envoyé par JPP57 Voir le message
    Quant à supprimer les apports d'eau , hors infiltration, fuites , la vapeur d'eau est apportée par les occupants eux mêmes à raison de
    4 à 6 litres par jour et par individu . respiration, transpiration, bains, douches, lavage et séchage du linge, vaisselle, cuisine etc etc

    Qu'entendez vous par " air un peu asséché " ?

    merci
    Je pense qu'un déshumidificateur peut enlever l'humidité, mais uniquement dans un volume limité, soit une pièce de maison (c'est que je fais dans ma buanderie pour accélérer le séchage du linge en heures creuses), mais pas toute la maison, et encore moins l'humidité remontant par capillarité. Il n'empêchera pas la dégradation des murs à terme (même si l'humidité de l'air est à 50 %) : ce n'est pas une solution à long terme à mon sens.

    Avec une maison bien conçue (cave sous toute la surface et barrière antisalpêtre sur des murs en parpaing plein allégés), la VMC suffit largement à maintenir l'humidité sous 60 % (descendre à 50 % n'est pas indispensable) : c'est le cas de ma maison et j'habite à Brest, à 200m de la mer, face à la rade , soit une humidité extérieure tout à fait insignifiante !

  31. Publicité
  32. #25
    JPP57

    Arrow Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    Citation Envoyé par fix_k Voir le message
    Je pense qu'un déshumidificateur peut enlever l'humidité, mais uniquement dans un volume limité, soit une pièce de maison (c'est que je fais dans ma buanderie pour accélérer le séchage du linge en heures creuses), mais pas toute la maison, et encore moins l'humidité remontant par capillarité. Il n'empêchera pas la dégradation des murs à terme (même si l'humidité de l'air est à 50 %) : ce n'est pas une solution à long terme à mon sens.

    Avec une maison bien conçue (cave sous toute la surface et barrière antisalpêtre sur des murs en parpaing plein allégés), la VMC suffit largement à maintenir l'humidité sous 60 % (descendre à 50 % n'est pas indispensable) : c'est le cas de ma maison et j'habite à Brest, à 200m de la mer, face à la rade , soit une humidité extérieure tout à fait insignifiante !
    Il n'est effectivement pas indispensable de maintenir l'hygrométrie à 50% . Seulement le fait d'abaisser l'humidité relative de 10% en prélevant 1,5 gr d'eau par kg d'air apporte un confort équivalent à T° inférieure . 19°C 50% sont aussi confortables que 21 °C 60%.
    Et qu'un degré supplémentaire entraine une dépense énergétique de + 7%.
    Quant à l'origine de l'humidité dans les murs , j'affirme qu'elle est majoritairement issue de la condensation de la vapeur d'eau contenue dans l'air .
    Il y a évidemment des remontées capillaires , lorsque le bâtiment a les pieds dans l'eau, en cas de fuites , etc etc
    Si vous lisez les forums, les internautes mentionnent des remontées capillaires sur le mur nord, et rarement sur les murs de séparation.
    Pourquoi sur le mur nord en particulier.

    Tel que je l'ai déjà écrit : je considère que le contrôle de l'hygrométrie est aussi important que le contrôle de la T° en vue d'obtenir confort et hygiène.

    Un déshumidificateur d'air est capable de traiter tous les volumes selon sa capacité. Des machines traitent l'air des patinoires et sont capables de prélever plusieurs centaines de litres par jour.

    Les murs vont se comporter comme votre linge .Ils vont céder l'eau qu'ils contiennent jusqu'à un point d'équilibre .


    consultez le site www.cmhc-schl.gc.ca/fr édité par le gouvernement du Canada . vous y trouverez beaucoup d'informations intéressantes.
    bonne lecture

  33. #26
    Philou67

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    Dans l'habitat français, le contrôle de la vapeur d'eau produite dans le logement est généralement dévolu à la ventilation, notamment la VMC ou la ventilation naturelle.
    Si le logement est correctement ventilé, et qu'il présente des désordres hygrométriques, il faut chercher à corriger la source des problèmes, et pas à ajouter un équipement supplémentaire tentant de palier au problème.
    S'il n'est pas ventilé et qu'il ne présente pas de désordres hygrométriques, une simple ventilation mécanique (hygro-B par exemple) permettra d'abaisser le taux d'hygrométrie intérieur à une valeur de confort acceptable, et permettra de diminuer la facture de chauffage, TOUT EN EVACUANT les COV et le CO2.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  34. #27
    e-ma2.0

    Re : remontées capillaires sur mur en pierre

    Bonjour, je viens de découvrir cette discussion et c'est peut-être un peu tard si les travaux sont fait.
    Je suis formel sur le fait qu'il ne faut absolument pas imperméabiliser les murs ni à l'intérieur ni à l'extérieur. La dalle, je suis d'accord, augmente encore le pb en empêchant l'eau du sol de s'évaporer. je te conseille si tu le peux de réduire la dalle à une bande de 30 à 40cm de large maximun au pied du mur (ou de la supprimer carrément) et de la remplacer par une calade sèche (très jolie et très traditionnelle dans le sud) ou une terrasse en bois sur plot, ou un dallage de terre cuite sur lit de sable ou tout simplement du gravier. Ensuite remplace sur tout le mur ou au minimum sur 1,40 de hauteur ton enduit hydrofuge (il faudrait pendre haut et court les inventeurs de ce procédé pour la réhab) par un enduit respirant à la chaux et la terre locale (tu feras des économie, et ton mazet s'insérera dans le paysage). Si tu est prêt à des travaux plus lourds tu peux faire un drain périphérique à l'extérieur de la maison.
    Bon courage, respire et laisse respirer ton mazet.
    Cordialement et bonne année (et oui au moment où j'écris ce post nous sommes le 3 décembre!)

Discussions similaires

  1. maison sur nappe phréatique et remontées capillaires
    Par petillant dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 04/01/2015, 23h07
  2. Humidité, condensation, remontées capillaires : Jeu-Concours
    Par CHEVRIER dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 17
    Dernier message: 11/04/2010, 12h20
  3. remontées capillaires
    Par JPP57 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/03/2010, 09h05
  4. Humidité par remontees capillaires
    Par kadiss dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 4
    Dernier message: 14/08/2009, 23h25
  5. Traitement des remontées capillaires
    Par phesc dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/07/2007, 22h48
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...