Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Bardage non ventilé sur maison bois massif



  1. #1
    Karolus

    Question Bardage non ventilé sur maison bois massif


    ------

    Bonjour à tous,

    Je prépare la construction d'une maison système Thoma holz 100 à Genève. 2 niveaux, 200 m2, vide sur séjour, très ouvert. Baie vitrée sud et ouest (protégée par pergola et volets à lamelles orientables). Toit plat avec couverture végétale de protection estivale et 18 m2 de capteurs solaires (Sebasol) pour ECS et appoint chauffage (boiler Jenni). Poele hydro Momo probable. Chauffage au sol dans salle d'eau. Quelques radiateurs (mais on hésite encore). Triple vitrage (à cause des semaines de brouillard ou de gris en hiver).

    Plus de détail du système holz 100, dont on parle un peu dans un autre post: Il s'agit d'un assemblage de planches de 29 mm, autour d'un coeur de poteaux carrés de 80 mm, verticaux. Les différentes couches de planches sont orientées horizontalement, puis en oblique, puis verticalement. Le parement intérieur et extérieur est vertical, en planches de 26mm. Le tout est chevillé bois, pas de clous, pas de colle.
    Suivant le nombre de planches que l'on ajoute, on fait varier l'épaisseur des murs de 200 à 360 mm. A partir de 306 mm (notre choix), les planches sont rainurée, ce qui emprisonne un peu d'air à chaque couche de planche et est supposé améliorer les performances d'isolation, par rapport à du bois massif genre fuste.

    Le permis a été demandé suivant la norme Minergie, on ajoute donc 16 cm d'isolant (moitié liège, moitié fibre de bois ou d'herbe, c'est pas encore décidé).
    Le permis est accordé avec une ventilation naturelle (aspiration dans les salle d'eau et cuisine, en fonction du taux d'hydrométrie, entrée d'air dans les chambres et pièces à vivre), mais je n'aime pas trop l'idée d'avoir des trous avec l'air froid direct extérieur (-10 facile la nuit en hiver) dans des murs comme ça, alors je dimensionne quand même les conduites techniques en vue des gaines d'une VMCDF, des fois aussi qu'on tente le passif...

    Et maintenant la question du bardage.
    Je vais poser un bardage épais (36 mm) d'aspect clair voie, mais utilisant des lames rainées crêtées, donc qui auront une bonne évacuation de l'eau et, à priori pas de passage pour l'eau.

    Ça nous donne: Mur en Bois 306 mm + isolant 180 mm + (rien, je veux dire: pas de pare pluie) + bardage 36 mm.

    En Autriche, d'où viennent ces maisons (et, je crois, aussi en Allemagne), la pose non ventilée de bardage est acceptée.
    Le fabricant confirme que c'est OK pour lui.
    Une architecte qui a construit sa maison avec ce système dans le bassin du Léman, m'a aussi confirmé que ça ne posera pas de problème, même avec le climat relativement humide et froid du coin (on peut avoir plusieurs semaine de gris en hivers, on appelle ça "le Stratus", ici).

    Sur ce forum et sur d'innombrables sites sur les revêtements en bois, ça semble pas possible de ne pas ventiler un bardage bois (risque humidité derrière le bardage et meilleur confort d'été).

    Je ne crains pas trop les problèmes de chaleur. Même s'il peut faire fait chaud (rarement plus que 35°) en été (et pas longtemps), les nuits sont fraîches. Même en ville, c'est rare qu'on tienne en extérieur sans mettre une p'tite laine vers 23 h. Et puis avec le déphasage des 30 cm de bois, avant que la masse de bois soit chaude, ont sera à l'automne.

    Je cherche à simplifier la pose et améliorer un chouïa l'isolation pour l'hiver, mais je m'interroge sur la question de l'évacuation de l'humidité, tout en me disant qu'avec 30 cm de bois, il doit quand même y avoir une sacré bonne régulation.
    J'ai vu dans cet extraordinaire forum, qu'on doit respecter un ordre de perméabilité à la vapeur d'eau, avec les couches d'isolants. Mais quid quand on ne ventile pas et que la dernière couche c'est du bois ?


    -----

  2. Publicité
  3. #2
    miniac007

    Re : Bardage non ventilé sur maison bois massif

    Normalement, afin que l'himidité s'evacue bien de l'interieur vers l'exterieur dans un mur permeant, il faut aller de moins permeant vers le plus permeant, donc:

    bois->isolant->pare pluie->air ext

    si tu colles le bardage sur l'isolant, tu empeches la vapeur de s'evacuer vers l'exterieur, et c'est pas bon

    Donc vaut mieux une lame d'air.

    Quand au bardage de 36, c'est bcp...

  4. #3
    Papro

    Re : Bardage non ventilé sur maison bois massif

    Pourquoi ne pas laisser une lame d'air de 22mm...je ne comprends pas ce que ça changerai à votre projet...De même pourquoi se passer d'un pare-pluie?

  5. #4
    yves35

    Re : Bardage non ventilé sur maison bois massif

    bonsoir,

    il y a deux sortes d'humidité:

    -la vapeur d'eau qui est un gaz et qui va migrer dans ta paroi de l'intérieur vers l'extérieur. Comme la température baisse il y a un moment ou la vapeur atteint son point de rosée et se condense(devient de l'eau). Ce qui peut abimer certains isolants(laine de verre par ex.) , d'une part , et abaisse plus ou moins temporairement le pouvoir isolant(si l'isolant se tasse ,de facto l'isolation est moindre même si séché en suite).

    -l'eau liquide qui pour ne pas abimer ton bardage ne doit en aucun cas stagner.

    Pour savoir ce qui se passe avec le différents composants de ton murs pourquoi ne pas essayer le feuille de calcul hygro de Yoghourt
    http://forums.futura-sciences.com/ha...e-calculs.html
    je ne sais pas m'en servir et ne serais pas d'un grand secours. Mais comme tu parle de liège si tu le met juste derriere le bardage il est peut etre moins poreux à la vapeur que la laine de bois et bloquer l'humidité dans la ldBois . c'est un exemple.

    Par contre , je suis assez surpris de voir que ce projet intègre une ventilation naturelle. D'une part pas de filtration de l'air extérieur, et ventilation( et déperditions) en fonction du vent .

    yves

  6. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  7. #5
    Cedric-74

    Re : Bardage non ventilé sur maison bois massif

    Citation Envoyé par miniac007 Voir le message
    Normalement, afin que l'himidité s'evacue bien de l'interieur vers l'exterieur dans un mur permeant, il faut aller de moins permeant vers le plus permeant, donc:

    bois->isolant->pare pluie->air ext

    si tu colles le bardage sur l'isolant, tu empeches la vapeur de s'evacuer vers l'exterieur, et c'est pas bon

    Donc vaut mieux une lame d'air.

    Quand au bardage de 36, c'est bcp...
    Est-ce que les 30cm de bois du panneau (coté intérieur) ne sont pas moins perméables que les 36mm de bardage extérieur ?
    Dans ce cas l'humidité qui arrive dans l'isolant devrait s'évacuer a travers le bardage ?

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    miniac007

    Re : Bardage non ventilé sur maison bois massif

    Les 36mm sont plus impermeable que l'isolant, donc l'humidité va rester bloquer dans l'isolant. Ce qui va obliger un PV a l'interieur, et donc on va perdre tout l'avantage du bois massif a l'interieur... L'isolant doit donc etre en contact avec le PV permeant, lui meme avec l'air => lame d'air

  10. Publicité
  11. #7
    Karolus

    Re : Bardage non ventilé sur maison bois massif

    Merci pour vos commentaires, je groupe les réponses.

    Les précisions:
    Le bardage fait 36 d'épais mais, sur une lame de 110 on a 1 rainures de 18 x 18, inclinées + la jonction avec l'autre lame qui est taillée de la même rainure. Ca donne l'apparence d'un clair voie, sauf que le bardage est continu.

    La ventillation n'est pas vraiment naturelle. Elle est forcée par des ventilateurs LIMODOR, qui sont pilotés soit à l'hydrométrie soit à la présence en salle d'eau. Bon, comme il y a[urait] des grilles de fenêtre, effectivement en cas de gros vent, il y aurait plus d'entrée de vent. Brrr, je pense que je vais opter pour la VMC2F, j'espère qu'elle sera discrète mais efficace.

    Les réponses:
    Pourquoi essayer d'éviter la lame d'air ? La pose est plus simple. L'épaisseur des lambourdes est moindre ou on évite un contre lattage. Économie du pare pluie. L'isolant est maintenu par le bardage. Et puis l'épaisseur du bardage aurait contribué à l'isolation. Enfin je m'étais trouvé un tas de raison. Reste plus qu'à m'en faire une, parce que si je comprends bien, la vapeur risque de rester coincée avant la sortie et pourrir mon bardage, donc je vais éviter.

    J'ai essayé la feuille de calcul de Yoghourt. Joli, bravo !

    La simulation de température donne le point de rosée dans l'isolant qui se trouve le plus proche de la lame d'air (puisque d'évidence j'y coupe pas). J'avais pensé moitié liège moitié fibre de bois. La fibre de bois diffusant mieux la vapeur que le liège, elle devrait être vers l'extérieur. Mais le liège supporte surement mieux le point de rosée, non ?

  12. #8
    miniac007

    Re : Bardage non ventilé sur maison bois massif

    meme si la condensation ne detruit pas l'isolant, elle ne le rend plus isolant puisque l'eau prend la place de l'air, donc liege ou laine de bois, meme combat.

    - Il faut soit éviter le point de rosé
    - Soit éviter la vapeur: pare vapeur

  13. #9
    Cedric-74

    Re : Bardage non ventilé sur maison bois massif

    Citation Envoyé par miniac007 Voir le message
    meme si la condensation ne detruit pas l'isolant, elle ne le rend plus isolant puisque l'eau prend la place de l'air, donc liege ou laine de bois, meme combat.

    - Il faut soit éviter le point de rosé
    - Soit éviter la vapeur: pare vapeur
    Il faut peut être relativiser en fonction de la quantité de vapeur d'eau qui peut se retrouver dans l'isolant, et le nombre de jours par an ou cette situation risque de se produire, non ?
    Il y a en Haute-Savoie pas mal de chalets "poteaux-poutres", avec des bardages de 40mm, avec lame d'air non ventilée ou sans lame d'air, et sans problèmes.

  14. #10
    ofmika

    Re : Bardage non ventilé sur maison bois massif

    Bonjour,

    J'ai lu plusieurs fois qu'il fallait une lame d'air entre l'isolant et le bardage.

    Ton bardage subit la pluie et s'imprègne d'humidité.

    Pour permettre un meilleur séchage du bardage et pour éviter que l'humidité du bardage passe vers l'isolant, on met en place cette fameuse lame d'air.

    Inconvénient rapporté mainte fois par Herakles (isolation par l'extérieur post 1784) : risque d'incendie si un gamin laisse une cigarette allumée devant ton isolant. La lame d'air fait cheminée et stimule alors le feu s'il se déclare. Pour éviter cela, mettre de la laine de roche au moins en bas.

    Maintenant il y a les DTU de construction : il y a un livre du CSTB (19 euros sur le site du CSTB) : bardage rapporté sur ossature secondaire bois

    A voir, s'il y décrive une solution sans lame d'air. Au moins, c'est indépendant, officiel et c'est une source fiable. Et l'investissement est ridicule...


    Sinon ton bardage va travailler, se fendre, ... bref dans 10 ans, il y aura peut être des jours qui se seront formés. Si derrière ton bardage, il y a un pare pluie, ton isolant restera au sec.
    Quel sera ton cout si dans 15 ans, tu dois remplacer ton isolant parce qu'il aura pourri à cause de ces fentes ...

    Michel


    Michel

Discussions similaires

  1. couche de lasure (?) sur bardage en bois extérieur
    Par wizz114 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 08/10/2010, 14h56
  2. Avis sur fenêtre bois "lamellé-abouté" ou bois exotique "massif"?
    Par beon dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 11/03/2009, 19h15
  3. L'impact d'un Mur Massif bois dans une maison passive
    Par riefflat dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 09/01/2008, 13h12
  4. Votre avis sur un Plancher en bois massif
    Par m3dps dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/06/2006, 14h23
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison