Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

inertie thermique/isolation thermique



  1. #1
    tiiibo

    inertie thermique/isolation thermique


    ------

    je m'intéresse à la maison bioclimatique et lis actuellement un bouquin sur ce sujet
    dans ce bouquin, les auteurs expliquent la notion d'inertie thermique et l'importance d'avoir des masses thermiques, faites de matériaux à grande capacité thermique (béton, terre...), dont le rôle sera de stocker des calories en hivers et des frigories en été .
    car, disent ils, "l'air n'a quasiment aucune capacité de stockage de température"

    ma question est théorique:
    dans le cas d'une maison bien isolée mais sans aucune masse thermique (donc aucune inertie, aucune masse de stockage), qu'est ce qu'il se passe quand on coupe le chauffage ou que le soleil se couche?
    et dans le cas extrême et complètement théorique d'une isolation parfaite (disons une maison dont toutes les parois sont faites de 10 mètres d'épaisseur d'isolant), et donc aucun échange thermique avec l'extérieur?
    je veux comprendre comment l'air "gère" les calories

    autre question aussi : est ce qu'un matériau qui rayonne de la chaleur (plancher chauffant basse température ou soleil par exemple) réchauffe l'air? comment ca fonctionne? les infrarouges du rayonnement agissent sur les molécules d'air? certaines en particulier?

    car si comme je l'imagine, dans le cas d'une maison très très bien isolée,l'air se refroidit très très lentement quand on coupe la source de chauffage ; et si le rayonnement réchauffe l'air, alors je ne comprend pas l'intérêt des masses thermiques dans le rôle de stockage du rayonnement solaire dans le cas d'une maison très bien isolée
    dans le cas d'une maison très bien isolée, est ce que le soleil ne réchaufferait pas l'air en journée (grande surface vitrée au sud) et l'air ne se refroidirait pas très lentement jusqu'au retour du soleil ?

    TOUT CECI EST THÉORIQUE : J'ESSAIE DE COMPRENDRE LES DIFFÉRENTES NOTIONS QUI RÉGISSENT LE THERMIQUE DANS LE BÂTIMENT

    -----

  2. #2
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : inertie thermique/isolation thermique

    Très simple .. tu respires , il respire , elles respirent ..bref ta famille a besoin d 'un air renouvelé quasi-quotidiennement , été comme hiver

    autrement dit , on doit renouveler l'air à raison d'une demie-fois le volume d'air

    2eme source de déperditions ou d'apports indésirables = par les vitrages ...à moins de mettre du quadruple vitrage et ca coûte un bras..en été , il faut en plus se protéger contre les apports solaires indésirables en temps de canicule
    3eme source de déperditions = par les mini fuites d'air , par les ouvertures de fenêtres de portes ..eh oui..et médor qui chiale pour sortir...et les gosses...

    L'air a une très faible capacité calorifique , 0.34 watts par m3 et par degré ..autrement dit , chauffage coupé , aucune ienrtie et qu'une porte s'ouvre en hiver , la température va chuter rapidement , pas instantanément .car il y a le mobilier , les revêtements de murs (placo..)

    idem en ETE , il faut bien respirer et évacuer les polluants (cuisine..) , aussi on fait entrer de l'air chaud à 30°C , donc si la clim est en panne , la T° montera tout aussi rapidement

    D'où l'intérêt des masses thermiques qui se chargent doucement en calories pendant la saison de chauffe , au gré des apports solaires et des apports internes gratuits ..le soir, ces masses thermiques se déchargent aussi doucement ce qui évite de relancer la chaudière trop tôt dans la nuit , même par -10°C si la maison est bien isolée par l'extérieur...

    Idem en ETE : on ventile la nuit à donf , et dès que le soleil se pointe , zou, on ferme les fenêtres et les volets persiennés ..les masses thermiques restent fraîches et maintiennent une T° agréable..

    Un peu d'observation autour de toi = églises fraîches en ete , maisons avec ITE confortables en hiver ..etc..

    et lis les nombreux fils de SK69202 , de toufig , de alligator ..etc..

    (disons une maison dont toutes les parois sont faites de 10 mètres d'épaisseur d'isolant),
    Non seulement ca coûte un bras et une jambe , mais encore c'est en pure perte à cause du renouvellement d'air et des fuites parasites(hotte de 600m3/h en plein hiver , porte qui s'ouvre , ..) des vitrages (double ou triple) qui ne sont à l'heure actuelle aussi isolants que 5 cms de PSE..

    est ce que le soleil ne réchaufferait pas l'air en journée (grande surface vitrée au sud) et l'air ne se refroidirait pas très lentement jusqu'au retour du soleil ?
    surchauffe quasi instantanée dans une maison aux parois de 1m d'isolant = 20m2 de vitrage sud = 8000 Watts
    Or l'air ne fait que 0.34W/m3°C et 300m3 d'air chauffés par 8000watts = T° en super hausse !!!

  3. #3
    Clair31

    Re : inertie thermique/isolation thermique

    Bonjour,
    Certains spécialistes prônent la réactivité d'une maison super isolée sans masse d'inertie et d'autres le confort de l'inertie associé a une isolation performante (donc pratiquement toujours une ITE voir ITE + isolation des fondations).
    C'est un débat passionné qui revient souvent sur le forum avec des arguments de part et d'autre.
    Dans la vraie vie, pas celle des essais en labo, une maison n'est pas un local clos, mais c'est aussi un lieu de vie, de passage de rencontre, avec comme le dit si bien Héraclès des ouvertures de porte pour les enfants, le chien ou les amis.
    Si tu doit ouvrir les fenêtres en plein hiver chaque fois que tu reçoit de la famille ou des amis pour une soirée. ou mettre une clim parce que les enfant sortent en pleine journée pour aller a la piscine et rentrent pour piller le frigo
    Seule une bonne inertie peut limiter (passivement) ces fluctuations de température.
    Autre avantage non négligeable c'est la possibilité de stockage des apports solaires gratuits en journée ainsi que ceux des flambées d'un poêle a bois.
    Sinon une solution serait de pouvoir évacuée ou rentrer une part de l'inertie dans la maison un peut comme la ballast d'un sous marin.
    L'été tu sort la masse pour quelle se refroidisse la nuit et tu la rentre le jour, en demie saison tu l'expose au rayon du soleil le jour et tu la rente le soir. Bon fini de rêver.
    A+

Discussions similaires

  1. Inertie ou isolation thermique ou accoustique ?
    Par dingy dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 01/11/2009, 14h57
  2. dimensionnement Masse Thermique (inertie)
    Par Zarcobx dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 08/09/2009, 19h52
  3. Inertie thermique
    Par Matho 44 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 29
    Dernier message: 02/04/2009, 07h31
  4. Inertie thermique VS conductivité thermique
    Par yvonic dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 30
    Dernier message: 15/09/2008, 14h12
  5. Inertie thermique VS conductivité thermique
    Par yvonic dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 29/10/2007, 18h19
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...