Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

choix de chauffage



  1. #1
    theojulo59

    choix de chauffage


    ------

    bonjour et et meilleurs voeux a tous.
    Je suis au chauffage électrique et je voudrais savoir la difference exactement qu'il y a entre un #### de chez #### et un #### de chez ####? On me parle de stéatite, de fonte active...
    Y a t'il un radiateur plus économe que l'autre ou sont ils identique ?
    Merci

    -----
    Dernière modification par KroM67 ; 10/01/2012 à 10h42. Motif: suppression des marques

  2. Publicité
  3. #2
    Vince44

    Re : choix de chauffage

    Salut,

    En électrique, un radiateur de 1000W, quand il tourne, consomme toujours 1000W et produit 1000W de chaleur. Et cela est valable pour tous les modèles, du grille pain à 30€ à la rolls royce des radiateurs à 600€. Par contre, la chaleur produite est plus ou moins utile, c'est là qu'un modèle peut éventuellement être plus économique.

    Par exemple, un convecteur (dit grille pain) de base, pour te chauffer à 4 mètres de lui va devoir chauffer tout l'air qu'il y a entre lui et toi car il ne chauffe que l'air (convection) et cet air est aspiré par la VMC, et se stock aussi en haut de la pièce, son mouvement créé un petit "vent" qui oblige à chauffer un peu plus fort pour être bien....

    Un radiant de base, lui rayonne. Comme le soleil l'hiver, même si l'air est froid, il te chauffe directement. Lui, pas de problème, il te chauffe à 4 mètres, sauf si t'as le dossier du canapé entre lui et toi par exemple! Et aussi, un radiateur électrique ne fonctionne pas en permanence, quand il se coupe, il ne te reste que l'air plutôt froid.

    Donc, voilà en gros, pourquoi, il faut viser une bonne combinaison de rayonnement et de convection et une certaine inertie qui fait que le radiateur chauffe plus ou moins fort quand la résistance tourne ou pas, mais pas la douche écossaise très chaud/très froid.

    Parce que, avec une installation confortable, tu vas pouvoir mettre p-e 19°C au thermostat, avec une merde, tu monteras p-e à 23°C. Et entre les deux, il y a 30% de consommation au moins.

    Un autre point, la régulation qui, si elle est efficace et bien utilisée, peut permettre de faire de l'ordre de 10% d'économie.

    Mais ça n'explique pas, même si on ajoute la qualité, pourquoi on se retrouve avec des radiateurs 10 à 20 fois plus cher que d'autres. Là, il y a le marketing et les choix de déco qui entrent en jeu.
    Tu prends un radiateur à bain d'huile sur roulette à disons 80€ et son rapport confort thermique/consommation sera proches des modèles machin stéatite à peut-être 800€ pièce. Sauf pour la partie régulation. Mais bon, pour le surcoût par radiateur, tu peux faire la régule à la main ou t’asseoir sur les 10% d'économie pendant quelques années non? Pour un pose mural équivalent au machin à roulette, faudra compter 200 à 400€ je crois.

    En plus, il faut savoir que les optimisations de confort avec la fonte active ou la stéatite par rapport à un bain d'huile/chaleur douce simple, ça ne peut apporter un petit plus que dans une maison déjà confortable thermiquement (bonne isolation, inertie, ventilation). Maison qui donc consomme peu, d'où un retour sur investissement peu probable.

    J'en viens à mon dernier point: avoir des radiateurs chaleur douce/bain d'huile simples compatibles avec une régulation/programmation de base est utile pratiquement partout dès l'instant où on doit être en chauffage par radiateurs électriques. Tout le reste, il sera toujours plus pertinent de travailler sur la maison en elle même en utilisant l'argent économisé: correction d'isolation, amélioration de la ventilation, pose de doubles rideaux, ajout d'inertie.......... à voir selon les lieux. Même si il y a un petit gain avec un système plus avancé, les euros correspondants seront toujours mieux placés ailleurs!

    Donc, pour les deux modèles que tu présentes, pour moi, prends le meilleur rapport durée de vie/prix, en terme de coût d'utilisation, ça ne sera pas décisif.

    A+

    Vincent

  4. #3
    theojulo59

    Re : choix de chauffage

    ok
    donc il n'ya pas de difference entre radiateur fonte et ceramique ? parce que l'un est dit chaleur douce ( fonte) donc je pensais que...

  5. #4
    Vince44

    Re : choix de chauffage

    le stéatite aussi est dite "chaleur douce" dans les deux cas, l'inertie et donc la "chaleur douce" est présente. La stéatite comme la fonte apportent l'inertie!

  6. Devis
  7. #5
    drizzt2511

    Re : choix de chauffage

    Pas mieux qu'au dessus. Avant de changer les radiateurs, il vaut mieux réfléchir sur l'isolation.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    cornychon

    Re : choix de chauffage

    Citation Envoyé par theojulo59 Voir le message
    ok
    donc il n'ya pas de difference entre radiateur fonte et ceramique ? parce que l'un est dit chaleur douce ( fonte) donc je pensais que...
    Bonjour,

    Voici quatre radiateurs d’une puissance de 1500 Watts

    - Le #### de chez #### coute 900 €
    - Le #### de chez #### coute 500 €
    - Le #### réf 557120 coute 200 €
    - Le radiateur #### coute 1200 €

    Entre ces 4 radiateurs, la seule différence notable est le prix.

    Lorsqu’un radiateur consomme 1 kWh au compteur il dissipe 1 kWh dans la maison. La somme des chaleurs transmises par conduction, rayonnement et convection est égale à 1 kWh.

    Comme tous les moyens de chauffage, ce qui compte, c’est la quantité de chaleur produite dans la maison, c’est à dire les kWh.
    Le reste c’est du grand bla bla bla destiné à profiter de la crédulité des gens.

    Si tu veux juste chauffer, un radiateur à 200 € est déjà un bon radiateur. (Il y en a à 50 €)
    Si tu veux un radiateur qui rassemble tous les avantages que l’on peut imaginer et rassembler sur une plaquette publicitaire, je te conseille le radiateur de 1500 W à 1200 €
    Dernière modification par KroM67 ; 10/01/2012 à 10h43.
    Le savoir augmente le spectre de l’imagination

  10. Publicité
  11. #7
    florisound

    Re : choix de chauffage

    ceux que j'éviterais a tous prix : les radiateurs avec thermostat bilames !

    car entre la mise en chauffe et l’arrêt il y a plusieurs degrés d’hystérésis.
    Un coup t’a 22° et un coup t’a 18°…

  12. #8
    Vince44

    Re : choix de chauffage

    Salut,

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Comme tous les moyens de chauffage, ce qui compte, c’est la quantité de chaleur produite dans la maison, c’est à dire les kWh.
    Faut pas pousser quand même, si on pousse ton raisonnement au bout, on peut ouvrir le four dans la cuisine pour économiser l'achat d'un sèche serviette à la salle de bain Remarques, dans certains studio, c'est pas faux!

    On ne chauffe pas pour avoir des kWh mais du confort. Et tous les kWh injectés n'y contribuent pas aussi efficacement! Donc pour moi, il y a une différence notable et amortissable entre un grille pain à 50€ et un "chaleur douce" à 200€ de puissance équivalente. Du moins pour un logement classique. Après, effectivement, c'est pas justifié thermiquement.

    A noter à ce propos que l'emplacement et le nombre de radiateurs sont souvent plus déterminants que la technologie. Mieux vaut 4 grille pains de 500W bien répartis dans un grande pièce qu'un gros 2000W chaleur douce mal placé.

    Isolation et inertie du logement permettent de fait d'avoir une chaleur douce avec des radiateurs qui ne le sont pas. A coup de 700€ d'économie entre le Noirot et un chaleur douce sans luxe, on peut commencer une jolie cagnotte travaux qui sera beaucoup plus efficace...

    A+

    Vincent

  13. #9
    cornychon

    Re : choix de chauffage

    Citation Envoyé par Vince44 Voir le message
    Salut,



    Faut pas pousser quand même, si on pousse ton raisonnement au bout, on peut ouvrir le four dans la cuisine pour économiser l'achat d'un sèche serviette à la salle de bain
    A+
    Vincent
    Pour avoir du confort, il suffit de dissiper plus ou moins de chaleur, c'est-à-dire des kWh. Des vieux fers à repasser, des frigos, des ordinateurs, des sèches cheveux font l’affaire, le tout est de dissiper les kWh dont on a besoin.
    Pour moi il n’y a pas des kWh doux, des kWh agressifs, des kWh bioactifs, des kWh qui évitent le froid dans le dos, des kWh secs ou humides, il y a des kWh tout court ! !
    Je suis d’accord, il est préférable d’avoir plusieurs sources de chaleur qu’une grosse dans un coin de la pièce. Ca évite la sensation de zone froide et chaude.
    Le savoir augmente le spectre de l’imagination

  14. #10
    KroM67

    Re : choix de chauffage

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Lorsqu’un radiateur consomme 1 kWh au compteur il dissipe 1 kWh dans la maison. La somme des chaleurs transmises par conduction, rayonnement et convection est égale à 1 kWh.

    Comme tous les moyens de chauffage, ce qui compte, c’est la quantité de chaleur produite dans la maison, c’est à dire les kWh.
    Le reste c’est du grand bla bla bla destiné à profiter de la crédulité des gens.
    Bof. On na va refaire le débat une Xième fois, Vince l'a fort bien expliqué :


    Citation Envoyé par Vince44 Voir le message
    Par exemple, un convecteur (dit grille pain) de base, pour te chauffer à 4 mètres de lui va devoir chauffer tout l'air qu'il y a entre lui et toi car il ne chauffe que l'air (convection) et cet air est aspiré par la VMC, et se stock aussi en haut de la pièce, son mouvement créé un petit "vent" qui oblige à chauffer un peu plus fort pour être bien....
    si le 1 kWh produit se retrouve coincé au plafond avant d'être aspiré par la VMC, il n'aura pas eu le temps de réchauffer beaucoup la couenne de notre ami...

  15. #11
    cornychon

    Re : choix de chauffage

    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    Bof. On na va refaire le débat une Xième fois, Vince l'a fort bien expliqué :
    si le 1 kWh produit se retrouve coincé au plafond avant d'être aspiré par la VMC, il n'aura pas eu le temps de réchauffer beaucoup la couenne de notre ami...
    On ne va pas refaire le débat, il faut laisser miroiter des gains d’énergie de l’ordre de 30% d’un radiateur par rapport à un autre, laisser entendre que l’air chaud reste coller au plafond dans un cas mais pas dans l’autre, laisser entendre que dans une ambiante de 18°C dans un cas on a aussi chaud qu’avec 25°C dans l’autre, que des radiateurs chauffent même débranchés. Tu peux même dire, et c’est vrai, qu’il est possible de vivre nu et transpirer dans un air ambiant à 0°C, et avoir froid dans un air ambiant à 30°C
    Par des débats purement polémiques de ce genre, on en arrive à cautionner les fabricants qui vendent des radiateurs de 1500 Watts à 1200 € voire plus.

    Après il faut aller jusqu’au bout, démontrer par des calculs issus des règles fondamentales de la physique et non pas des affirmations mêlées de mépris, pourquoi il ne faut pas acheter des radiateurs de 1500 Watts à 1200 €.

    Malheureusement, comme toujours, ce sont les plus vulnérables qui se font escroquer.

    Ceci dit, tu as raison, il faut encourager ceux qui nous lisent à acheter les meilleurs radiateurs.
    En voici des bons ! !
    http://#####.htm
    Sur ce sujet, avec toi, la discussion est close.
    Dernière modification par KroM67 ; 07/01/2012 à 12h15. Motif: lien commercial supprimé
    Le savoir augmente le spectre de l’imagination

  16. #12
    AmelieS

    Re : choix de chauffage

    Bonjour à tous,

    Je me permets d'apporter quelques petites précisions à ces échanges :

    > Comme le précise très bien Vince, l'intérêt de l'inertie et de la chaleur douce est d'avoir une répartition de la chaleur homogène dans le temps et dans l'espace, contrairement au convecteur qui est en mode "tout ou rien" et crée en plus un fort gradient de température et d'hygrométrie, obligeant souvent à monter le thermostat de plusieurs degrés pour se sentir bien.
    Avec des modèles à inertie, l'économie vient donc non seulement de la programmation embarquée, mais surtout de cette chaleur douce qui permet de chauffer à une température de 19-20°C et de se sentir mieux qu'avec un convecteur poussé à 23°C.

    > le #### est un radiateur à double corps de chauffe, qui se rapproche ainsi plutôt de notre modèle #### que du #### précité (qui a un unique corps de chauffe en stéatite). Ces radiateurs à double corps de chauffe, dits à inertie ET chaleur douce, ont l'intérêt d'offrir une très bonne réactivité grâce au film chauffant de surface. Ainsi, contrairement aux radiateurs à inertie qui mettent du temps à monter en température, vous avez rapidement une sensation de chaleur offerte par ce film. Vous me direz qu'il suffit alors de programmer pour que le radiateur préchauffe la pièce juste pour votre retour du boulot? C'est tout à fait vrai, et c'est pourquoi nous recommandons ces radiateurs plus particulièrement aux personnes qui ont un rythme de vie plutôt irrégulier, ou pour des pièces de votre habitat qui ne servent pas régulièrement.

    Il est ainsi toujours important de choisir par rapport à ses propres besoin et moyens, afin de privilégier économies immédiates ou à long terme, mais surtout d'avoir le meilleur confort à l'usage.

    Chaleureusement,

    Amélie @ ####
    Dernière modification par KroM67 ; 10/01/2012 à 10h45. Motif: suppression des marques

  17. Publicité
  18. #13
    Vince44

    Re : choix de chauffage

    Salut Cornychon,

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Je suis d’accord, il est préférable d’avoir plusieurs sources de chaleur qu’une grosse dans un coin de la pièce. Ca évite la sensation de zone froide et chaude.
    Ce faisant, tu admets que la façon d'injecter les kWh n'est pas neutre... ce qui est contradictoire avec le reste de tes propos.

    Bon je crois comprendre que le sujet est récurrent et polémique, et j'ai dit ce que j'en pensais et je crois aussi avoir dit que les radiateurs au delà d'un "chaleur douce" (ie: bain d'huile, fluide caloporteur, à inertie) avec une régulation correcte, c'est toujours suffisant. Le reste, c'est de la déco et du marketing dans les grandes largeurs et c'est l'essentiel à savoir pour ce cas.

    A+

    Vincent

  19. #14
    marchand de poil

    Re : choix de chauffage

    Bonjour,

    @Vince44,

    Et vous l'avez fort bien dit ! le reste n'est que polémique et caricature, chacun sa spécialité et chacun ses gouts !

    J'ajouterai que, si on ne recherche que le chauffage, n'importe quel système produisant de la chaleur "douce" ou "dure" peut convenir. Chaque système ayant un certain nombre d'avantages et d'inconvénients, of course.

    Si on recherche du confort, c'est un peu plus compliqué car le confort thermique est une "sensation", différentes pour chacun d'entre nous et générée par de nombreux paramètres dont seulement 2 sont facilement mesurables :

    -La température de l'air
    -La température des parois

    La température des parois est le paramètre qui influence le plus cette "sensation" de confort ou d'inconfort.

    L'exemple le plus facile pour imaginer l'inconfort du aux parois froides est celui de la résidence secondaire aux magnifiques murs de granit bien froids. On arrivera à y faire monter le thermomètre à grand renfort de kWh (qu'ils proviennent du bois, de l'electricité, du pétrole, et qu'ils soient produits par un grille pain ou un super radiateur de course, le poêle de mon arrière grand mère ou un poêle de masse, ...).
    On arrivera même à obtenir plus rapidement de l'air à 25°C ou plus avec les convecteurs ou les poêles de base qu'avec les autres.

    Mais, tant que les parois n'auront pas atteint une certaine température (et parfois c'est une mission impossible), les personnes présentes dans l'espace seront tiraillées entre la ou les sources de chaleur et les sources de "froideur" (= les parois froides) qui leur "pomperont" leur propre chaleur corporelle.

    Pour moi, je me sens confortable quand j'ai de l'air frais à respirer et que je me sens "enveloppée" par une chaleur douce. C'est possible avec à la fois un émetteur de chaleur douce et des parois non froides.

    Pour obtenir un bon confort thermique, il ne faut donc surtout pas oublier les parois. Investir dans un appareil à chaleur douce pour une maison dont les parois ne peuvent pas atteindre une température suffisante risque d'apporter une grande déception.

    Cordialement

    Hélène Marchand

  20. #15
    cornychon

    Re : choix de chauffage

    @ Amelie####

    Une plaquette publicitaire qui serait sans contenance et bien vide sans le baratin commercial.


    @ Vince44

    Je ne dis pas qu’il faut chauffer un local à un seul point pour avoir une bonne répartition de la chaleur.
    Ceci dit, je chauffe 100 m2 habitable en chauffant une seule zone de ma pièce commune. J’ai en gros 23°C dans la pièce et 18°C dans la chambre la plus éloignée. Pour moi c’est du confort, des économies d’énergie et des économies sur les investissements de matériel de chauffage.



    @ Marchand de poil (Hélène marchand)

    Je suis en gros d’accord avec toi
    Le sujet était le Choix d’un radiateur par rapport à un autre.
    Maintenant, si on parle chauffage confortable, il faut si possible chauffer l’ensemble des parois pour viser une température uniforme (isotherme)

    La chaleur douce c’est quoi ? C’est des kWh doux ? Les kWh doux c’est quoi ?
    Dernière modification par KroM67 ; 10/01/2012 à 10h45. Motif: suppression des marques
    Le savoir augmente le spectre de l’imagination

  21. #16
    beberbrouillat
    Invité

    Re : choix de chauffage

    Bonsoir,

    Je vais surement dire une bêtise mais, 1 kW chaud avec de l'air a 28° et de la convection (radiateur tôle légère peut de rayonnement), c'est moins 'confortable que la même puissance avec par exemple un plancher chauffant, hydraulique ou électrique, on s'en fout, c'est 1 kW rayonnent.

    C’est une question de sensation pour moi.

    Les gens disent: (le bois c'est une autre chaleur)

    C’est juste que ils ont un poêle qui pèse 400 kg et qui rayonne bien.

    S’il chauffait à l'air pulsé par exemple, même au bois, ils diraient: je sens le frais, ca caille.

    Enfin je me comprends!

  22. #17
    AmelieS

    Re : choix de chauffage

    @Cornychon : on parle de chaleur douce surtout parce que la surface de diffusion va permettre une température de chauffe plutôt basse (bien plus basse que pour un convecteur), donc les flux d'air seront également limités, d'où une chaleur moins forte et plus homogène.

  23. #18
    cornychon

    Re : choix de chauffage

    Citation Envoyé par AmelieSauter Voir le message
    @Cornychon : on parle de chaleur douce surtout parce que la surface de diffusion va permettre une température de chauffe plutôt basse (bien plus basse que pour un convecteur), donc les flux d'air seront également limités, d'où une chaleur moins forte et plus homogène.
    Un radiateur est un échangeur de chaleur qui permet de transférer de l’énergie thermique produite par une résistance électrique vers un fluide qui est l’air ambiant d’un local.
    Ce que tu appelles surface de diffusion correspond à la surface d’échange de l’échangeur.
    Toutes choses égales par ailleurs, lorsque la surface d’échange de l’échangeur augmente, la température de surface diminue.
    La chaleur dissipée n’a rien à voir avec la surface d’échange, elle correspond à l’énergie consommée au compteur par la résistance électrique.
    Ce que tu appelles flux d’air correspond aux courants d’air chaud obtenus par convection naturelle.
    Lorsqu’on augmente les surfaces d’échanges, on ne change pas la chaleur produite mais on diminue :
    - La vitesse d’air obtenue par convection naturelle,
    - La température des courants de convection,
    La diminution des vitesses et des températures des courants de convection donne une impression de confort que l’on a avec les radiateurs à eau d’un chauffage central.
    Comme n’importe quel chauffage, toutes choses égales par ailleurs, on a :
    Ǿ = (T1 – T2) / R
    T1 = Isotherme intérieur
    T2 = Isotherme extérieur
    R = Resistance thermique par conduction globale de la maison en K/W (°c/W pour mieux comprendre)
    Ǿ = Flux de chaleur envoyé entre les deux isothermes
    Le savoir augmente le spectre de l’imagination

  24. Publicité
  25. #19
    AmelieS

    Re : choix de chauffage

    Merci Cornychon de confirmer mes propos par ces précisions très techniques !
    Chaleureusement,

    Amélie @ ####
    Dernière modification par KroM67 ; 10/01/2012 à 10h46.

  26. #20
    KroM67

    Re : choix de chauffage

    Bonjour,

    Les noms de marques ne sont tolérés sur ce forum que s'ils sont indispensables à la compréhension de propos techniques, ce qui n'est pas le cas ici, ils ont donc été supprimés.
    Pour définir les différences entre radiateurs électriques, je vous invite à utiliser les termes classiques (radiant, convecteur, à inertie, etc...)

    KroM67 pour la modération

Discussions similaires

  1. Choix de chauffage
    Par StéphaneZ dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/08/2010, 19h04
  2. Choix du chauffage
    Par Luuna83 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/03/2010, 20h25
  3. Choix du chauffage
    Par gab63 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 26/02/2010, 08h57
  4. choix du chauffage
    Par manixu dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/03/2009, 15h09
  5. choix chauffage
    Par djack63 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/09/2008, 08h19
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison