Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 26 sur 26

ACTIS - Tri iso super 12



  1. #1
    BONISSEUR76

    ACTIS - Tri iso super 12


    ------

    Bonjour, à la lecture des différents sujets de ce forum, j'ai bien compris que les isolants minces n'ont d'isolant que le nom.
    Cependant, j'aimerais avoir votre avis au sujet du Tri iso super 12 d'Actis. J'ai lu sur leur site que ce produit bénéficie d'un avis technique délivré par BM TRADA certification. Testé sous les conditions d’étanchéité à l’air de la RT2012, le TRISO-SUPER 12 répondrait aux exigences de la RT2012 en termes d'étanchéité à l'air et de performance thermique (équivalente à un isolant de R = 5,25 m² K/W ) :

    Isolant mince réflecteur type TRISO-SUPER 12 de chez ACTIS, 35 mm d’épaisseur à bords décalés. Performance thermique sous avis technique équivalente à 210 mm de laine minérale λD = 0,04, R = 5,25 m².K/W. Perméabilité à la vapeur d’eau Sd > 100 m, Réaction au feu Euroclasse F. Rouleau de 16 m²

    Que faut il en penser ?

    Merci pour votre aide.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    nico60

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    Bonsoir,
    Vous pouvez lire ceci ca m'a ete fourni par notre cher Herakles et j'avoue que c'est long a lire mais tres interessant
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Laisse tomber le triso machin si tu crois sincèrement que cela remplace 240 mm de laine minérale comme veut le faire croire un laboratoire anglais BM TRADA
    lire ce rapport et bonne lecture ! http://tel.archives-ouvertes.fr/docs...hese_chami.pdf

    et aussi l'un des rapports : http://www.cstc.be/homepage/download..._9.pdf&lang=fr

    En gros , ils concluent qu'un IMR (comme le triso 9) enfermé entre deux lames d'air d'au moins 20 à 25 mm d'épaisseur , RIGOUREUSEMENT immobiles , permet d'avoir un complexe isolant air+IMR+air avec un R entre 1.7 à 2.0 selon la qualité des tasseaux posés et de l'étanchéité des lames d 'air , soit une épaisseur totale de 60 à 70mm .

    or, une laine de roche semi-rigide de 75 mm environ a un R de 1.9

    Question = Coût global de la pose de l'IMR+ tasseaux des deux côtés + quincaillerie ?
    voir les schémas de pose dans ce rapport .
    Bonne lecture !
    Dernière modification par SK69202 ; 11/03/2012 à 23h13. Motif: réparation citation

  4. #3
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    On a du mal a trouver un Avis technique du CSTB français ou un certificat ACERMI autre que celui ci , concernant un autre isolant mince de 10mm d'épaisseur = R=0.25
    Par analogie,si le Tri iso super 12 isole autant que 4 couches de ce dernier produit , son R intrinsèque serait égal à 1 .
    Avec les 2 lames d'air de part et d'autre , on aura donc bien un R de 1.8 à 1.9 , loin des 5.6 annoncés par BM TRADA (anglais )

    Le CSTB préconise plutôt l'association d'un isolant classique et d'un IMR comme pare-vapeur s'il est étanche à l'air et à la vapeur d'eau , ou comme sus-toiture s'il est certifié HPV .

    autres infos- moins scientifiques - ici avec liens à explorer :http://forums.france3.fr/france3/cot...ujet_793_1.htm

    Plus concrètement , j'ai aidé - l'an dernier - un artiste peintre-sculpteur à améliorer l'isolation de son atelier dans le Dauphiné , près de Grenoble : l'hiver précedent, il se les gelait , les grille pains disjonctaient par temps très froid malgré sa toiture entièrement recouverte de tri iso super 12 , posée sur voliges , et recouverte de bacs acier avec lame d'air , avec goutelettes de condensation ( se formant sous l'IMR quand il y avait une dizaine de stagiaires peintres ) qui tombaient sur les tableaux des peintres : on a rectifié le tir , mis 24cm de laine de roche en deux couches croisées , tout en laissant l'espace entre IMR et isolant légèrement ventilée , et mis un pare-vapeur côté atelier : cet hiver a été passé bien au chaud , chaleur douce régulièrement répartie , radiateurs au tiers de leur puissance ..
    Sans commentaires .

    d'ailleurs le BM TRADA est le SEUL a noter positivement les IMR contre 5 ou 6 autres laboratoires de mesures ???
    Dernière modification par herakles ; 12/03/2012 à 08h36.

  5. #4
    Upman

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    Pourquoi ne pas tenter un test amusant :
    3 glaçons plastiques avec de l'eau dedans,
    1 sans isolant
    1 entouré d'IMR EXTRA...
    1 entouré de laine minérale ou bois ou ouate ou...
    Une mesure filmée du temps de congélation serait amusante. Pas très scientifique (?)
    Vous êtes le glaçon !

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    Ici est citée une étude d'un Institut Allemand qui confirme bien les résultats des tests du CSTB :http://www.econologie.com/forums/iso...s-vt11350.html

    L'étude , en anglais , mais très facile à comprendre .... http://www.econologie.info/share/par...29062VwvGl.pdf

    une étude de plus qui DENONCE le discours mensonger des fabricants d'isolants minces réflecteurs ( isolant mince aussi isolant que 20cm de LDV ...)

    En gros , à la dernière ligne , on consommerait entre 2 et 3 fois plus d'énergie en s'isolant avec l'IMR...

    le laboratoire BM TRADA doit se sentir bien seul contre les organismes allemands , Belge (CSTC) et Français ( CSTB) : or je n'ai jamais pu mettre la main sur leurs études et leurs protocoles de tests .

    Pour vous faire votre propre opinion , faites donc quelques essais avec 2 ou 3m2 d'isolants (IMR et PSE ou IMR et LDV , etc) dans une petite cabane de jardin, un radiateur et un enregistreur de l'énergie dépensée en KWh
    en vous inspirant des coupes et shcmés donnés dans cette étude .

  8. #6
    Mickele91

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    Bonjour BONISSEUR,

    Que faut il en penser ?
    Tu peux voir ici :

    http://www.sebasol.ch/forum.asp?ordr...orum=&f=detail

    ...ce qu'en pense le "nain dans les tuyaux", de nos amis de "SEBASOL"....

    Rassure toi, le gars en question (que j'ai rencontré) n'a de "nain" que son pseudo....il sait de quoi il cause...et quand il faut appeller "Un chat, un chat..." et "Un chien, un chien..."...il n'y va pas par "quatre chemins"...

    Il est ingénieur en physique du bâtiment, il fait du solaire avec SEBASOL, et il est également contrôleur pour les normes suisses "Minergie" et "Minergie P"....

    Si les isolants minces étaient si éfficaces...à épaisseur moindre...nos amis Germain et Hélvétiques...ne "s'enquiquinneraient" pas à faire des maisons passives ayant des parois opaques, composées de plusieurs dizaines de centimètres d'épaisseur d'isolants classiques...

    En 2001, j'avais demandé à ACTIS (j'avais eu au téléphone un ingé R&D...) qu'ils me fassent parvenir ou m'indiquent des articles de publication dans des revues scientifiques, relatant de ce phénomène "d'équivalence"....

    J'attends toujours....

    Cordialement

  9. Publicité
  10. #7
    Thomaslechatbleu

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    Bonjour,

    Petit retour d'expérience:
    Mon frère, qui vit à Tours, a fait aménager ses combles. Il a isolé avec ce type de produit... Résultat, on gèle en hiver, on étouffe en été.

    Amicalement, Thomas.

  11. #8
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    Une idée comme cela en passant :

    1- poser un IMR (tendu sur cadre , bien tendu , bien jointoyé en prériphérie) dans l'encadrement d'une fenêtre exposée NORD , comme si on voulait occulter le mur , fermer le volet bois , la fenêtre = on a ainsi presque une paroi avec lame d'air de deux côtés
    2- caler un panneau d'isolant semi-rigide ou rigide ( styrofoam, liège, LDr avec son pare-vapeur du côté fenêtre ) dans un autre encadrement de fenêtre , identique et si possible dans LA MEME PIECE
    3- Louer un thermomètre infrarouge , mieux, une caméra thermique , et comparer la température de surface du vitrage de la fenêtre , sinon , un thermomètre classique avec thermocouple ou sonde CTN placé contre le vitrage et voir la différence de T° quand il fait -5°C dehors au petit matin , la pièce étant à 20°C

    même test , cette fois avec les mêmes fenêtres , mais orientées SUD-OUEST , volets fermés et attendre que le soleil ait bien surchauffé les volets , voir ce que ca donne comme différence de T° côté vitrages .

    En quelque sorte, c'est refaire le test de la boîte chaude gardée .

    Tiens , un autre témoignage : http://forums.futura-sciences.com/ha...r-tri-iso.html
    ca ressemble au cas de figure de mon ami artiste peintre ..
    Dernière modification par herakles ; 13/03/2012 à 14h47.

  12. #9
    tchotchojim

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    Bonjour,
    pour cause de manque de place, j'aimerais poser le triso super 12 mais je voudrais avoir un avis d'une personne qui a deja posé cet isolant.
    J'ai deja fait des recherches mais je ne trouve personne qui a deja mi cet isolant.
    Merci

  13. #10
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    Au moins 3 personnes sur 4 sont déçues par les véritables performances du Triso s'ils espèraient vraiment isolaer comme avec 20 ou 24cm de laine de verre..

    la majorité des experts des laboratoires s'accordent à dire que le Tri Iso super 12 - mis en place entre DEUX LAMES D'AIR IMMOBILES - a un pouvoir isolant équivalent à 50~60 mm de laine de verre ....il n'y a que le laboratoire anglais BM TRADA qui lui accorde des performances équivalentes à 20cm (R=6) ....

    A toi de voir si tu veux toujours poser ce produit .

    Un peu de lecture aussi et le résultat d'un sondage... http://forums.futura-sciences.com/ha...inces-imr.html
    Dernière modification par herakles ; 01/04/2012 à 22h41.

  14. #11
    warloy

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    Citation Envoyé par tchotchojim Voir le message
    Bonjour,
    pour cause de manque de place, j'aimerais poser le triso super 12 mais je voudrais avoir un avis d'une personne qui a deja posé cet isolant.
    J'ai deja fait des recherches mais je ne trouve personne qui a deja mi cet isolant.
    Merci
    Tu veux un avis, je vais t'en donné un!
    Un peu avant de connaître de forum, il y a quelques années, j'ai posé le tri iso super 9 dans mes combles attiré par le fait de pouvoir garder mes poutres apparentes tout en isolant "super bien" (aussi bien que 240mm de laine de verre à l'époque). Comme je suis menuisier, je l'ai posé moi-même en suivant scrupuleusement leur mode d'emploi (environ 80m2 de rampants).
    Résultat: en hiver, avec des T° négatives de -3 -5°C la nuit, si je chauffe le soir au delà de 22°C, au petit matin je n'ai plus que 17-18°C. J'ai déjà vu perdre plus de 7°C en moins de huit heures. Presque 1°C de perdu à l'heure, c'est plus qu'énorme!!!!
    En été, par contre, on crève de chaud avec plus de 30°C dans les combles . Pourtant, j'habite en Picardie, bien loin des températures caniculaires de Marseille!

    Conclusion, c'est une honte de faire un pub pareil, ###.C'est cher et ça ne vaut rien du tout. Je n'en voudrait même pas pour isoler mon garage. Je vais être obligé de tout démonter (80m2 à quasiment 20€ le m2 à l'époque, c'est environ 1500€ de jeté à la poubelle! ) et de recommencer avec cette fois un isolant digne de ce nom (donc encore des sous et du temps à dépenser!).

    Il y a deux ans environ, Actis m'avait contacté via ce forum car à chaque fois que quelqu'un parlait d'isolant mince sur ce forum ou un autre, je les massacrait . Il sont venus une fois chez pour voir et en discuter et il n'ont pu que constater que j'avais posé correctement leur "isolant" et m'avait dit qu'il reviendrait en hiver pour faire un relevé avec caméra thermique. J'attends toujours....
    Dernière modification par Philou67 ; 02/04/2012 à 10h15. Motif: Propos hors charte.

  15. #12
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Un peu de lecture aussi et le résultat d'un sondage... http://forums.futura-sciences.com/ha...inces-imr.html
    A noter cependant, ce sondage n'a aucune valeur représentative.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  16. Publicité
  17. #13
    tchotchojim

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    merci pour ton avis Warloy, que me conseilles tu comme isolant pour gagner un maximum de place ?

  18. #14
    rmg

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    bonjour à tous
    je me joins à cette discussion,isolant-mince,pour avoir un avis sur un nouveau produit,lambda 0,022,déjà utilisé en Autriche et Allemagne,ce n'est pas de l'isolant type film réfléchissant,mais on gagne en épaisseur.... (aucune idée du prix de vente) .

    edition du message,le lien ne fonctionne pas. le produit s'appelle webertherm XM ultra 22.
    Dernière modification par rmg ; 02/04/2012 à 11h56.

  19. #15
    cpasmoi

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    Je ne connaissais pas.
    C'est de la mousse phénolique, c'est du même acabit que le PIR (Polyisocyanurate) et le PUR (Polyuréthane); ça provient du monde pétro-chimique.
    http://www.econologik.com/techniques...evolutionnaire

  20. #16
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    C'est un peu "hors sujet" dans ce fil, puisqu'il ne s'agit pas d'un produit "thermo-réflecteur", qui isole principalement des transferts thermiques par rayonnement, là où les isolants du type mousses, laines ou fibres isolent principalement des transferts thermiques par conduction.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  21. #17
    warloy

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    Citation Envoyé par tchotchojim Voir le message
    merci pour ton avis Warloy, que me conseilles tu comme isolant pour gagner un maximum de place ?
    Pour gagner un peu de place, les isolants polymachins à très faible lambda sont efficace et facile à poser. Tu gagnes quelques cm mais c'est pas écolo du tout , ça supporte mal les incendies et ces isolants ont un faible déphasage donc sont très efficace l"hiver mais beaucoup moins l'été! Risque de petite surchauffe au plus fort de l'été...
    Sinon, pour ma part, je vais opter pour la laine de bois. Equivalent aux laines minérales au niveau du lambda mais supérieure pour ce qui est du déphasage donc meilleur confort en été. Par contre, 25,30 voir 35 cm sont nécessaire pour avoir une bonne isolation d'où perte de place et adieu les poutres apparentes (à moins de les mettre en sarking!)...

  22. #18
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    J'ajoute que les mousses phénoliques et autres mousses rigides ont un gros défaut dû à leur rigidité : résonnance et effet de tambour à chaque pluie, grêle ou au passage d'un avion...

    Y a pas photo , soit laine de roche dense soit laine de bois , en sarking ou entre chevrons et entre pannes en couches croisées

    Le tri-iso super 12 ne garantit pas non plus une excellente isolation phonique comme avec 20cm de LDR ou LDB .

  23. Publicité
  24. #19
    philbach

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    Après moult critiques trouvées sur le net, j'ai voulu faire le test de l'isolant mince.

    J'ai posé l'isolant sur les solives des combles perdues au dessus de ma cuisine. Je l'ai agraphé sur les bords et posé par bandes, se chevauchant de 15cm.
    Je n'ai rine fait de plus : pas de laine entre solive, et les combles sous sous un toit tuilé, sans aucune isolation.

    J'ai mis un thermomètre au dessus dans les combles et une sonde juste au dessous de l'isolant (entre solives).
    Après 2 semaines de relevés et chaleur, je constate.

    Je garde une t° d'été sous isolant autour de 25° quelque soit la t° dans les combles, qui elle a oscillé entre 16° la nuit et 38° le jour sur les 2 semaines
    La t° dans la cuisine a oscillée, elle, entre 23.2 et 25°.

    Donc, je conclue que c'est assez efficace l'été. Ensuite, j'ai pas vu de condensation mais il faut attendre l'hiver pour cela.

    Je compte malgré tout isoler entre solive avec 200 mm de laine de verre et posé l'isolant mince sous toiture. J'ai fait cela au dessus de 2 chambres et je peux vous garantir que je n'ai pas de condensations, ni dans la chambre, ni sous toiture. De plus mes combles garde une t° correcte été comme hiver et les chambres sont très bien isolées.
    La différence est mesurable : une chambre n'a pas l'isolant mince niveau toiture : j'ai 20° max dans celle-ci alors que dans le même temps j'ai 230 dans les autres.
    Et je trouve particulièrement plus efficace l'IMR l'été.

    Voir graphique
    Nom : raph-isolant-mince.jpg
Affichages : 548
Taille : 37,1 Ko

  25. #20
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    Attention a la position de l'IMR : si elle n'est pas certifiée H.P.V , il faut impérativement la mettre sous l'isolant et non au-dessus sous les tuiles , donc dans l'ordre :
    tuiles
    lame d'air
    pare-pluie HPV (il en existe de type réflecteur microperforé )
    laine de verre ou de roche avec son pare-vapeur côté chaud (vers l'intérieur )
    lame d'air
    IMR
    lame d'air
    Placo ou lambris

    ACTIS a dans sa gamme des IMR certifiés H.P.V. tout récemment , faut juste vérifier ce point avant l'achat .

    J'ai mis un thermomètre au dessus dans les combles
    a quelle hauteur exactement ?

    d'autre part , tu vas mettre l'IMR sous les tuiles , et la LDV entre solives : est ce que l'espace des combles est ventilé ?
    Dernière modification par herakles ; 14/08/2012 à 10h45.

  26. #21
    philbach

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    J'ai juste posé un thermomètre à 5 cm de l'IMR. Donc j'ai la t° juste au dessous et juste au dessus.

    J'ai bien compris vos explications sur la pose. Merci. Pour le moment, mes combles perdues sont juste isolées avec un IMR 23 couches. Et ça me semble suffisant pour protéger aussi bien les quelques cartons et débarras que la pièce dessous.
    J'ai bien sur prévu une aération dans les combles.

  27. #22
    Vince44

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    Salut,

    C'est assez logique tout de même.... Les IMR récents ont un R (réel) déjà important car sont relativement épais. Et on sait que les premier centimètre d'isolation annulent

    Entre un R quasi nul, comme une simple feuille d'alu et un R de 1, comme 3.5 cm de laine de verre il y a déjà une division par 10 du flux.

    Ici, on coupe aussi la convection grâce à une certaine étanchéité.

    Donc, effectivement, l'impact sur la transmission de chaleur n'est pas neutre avec un IMR.

    Ensuite, ce qui est en dessous a sa propre inertie (dalles, murs, cloisons, meubles...) qui rapproche la température de la moyenne jour/nuit.

    Enfin, et là c'est spécifique du produit, dans cette configuration, il est assez logique que le côté réflectif annule une bonne partie du transfert par radiation depuis les tuiles.

    Tout ceci est assez chouette pour l'été. Le problème c'est que, pour l'hiver, le réflectif devient bien moins pertinent et on ne peut pas isoler dessous (sauf si HPV). C'est bien là le problème des IMR (en plus du marketing mensonger). Seul, c'est insuffisant pour l'hiver et une fois associé c'est problématique ou sa perd ses intérêt spécifiques (et du coup, ça fait cher le pare vapeur et les qq cms de fibres).

    Il est vrai que des films alu HPV à poser en bas d'une lame d'air (donc d'un comble perdu) ventilée entre toiture et isolant "classique" aura un impact intéressant et peut faire partie de la boite à outils pour confort estival.

    Vincent

  28. #23
    philbach

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    Je me pose aussi la question pour l'hiver .... J'ai été très déçu des divers commentaires car je pensais avoir fait le bon choix. Finalement cela reste encore mitigé pour moi.

    Actuellement j'ai des combles perdues, isolées uniquement par IMR, agraphé au chevron, et raccordé par un sctotch alu. J'ai pu remarquer ces 5 hivers précédents que la t° dans les combles était bien au dessus de l'extérieur. J'y entasse des bricoles et j'y vais régulièrement: aucune humidité.

    Je n'ai aucun chiffre pour illustrer.
    Je précise que je n'ai aucun apriori et interet avec l'IMR. Je veux juste me faire ma propre opinion au delà des suppositions liées aux calcules de transferts de chaleur et R ...

    De toute façon l'IMR est bien plus cher donc ...

    Ce que je peux affirmer c'est qu'aujourd'hui, l'été la différence est claire et nette et les chiffre le montrent. J'ai une chambre à l'étage que je n'ai pas rénovée, 60mm de laine + lambris, et bien après 20 ans, l'isolation est quasi nulle, j'ai 35° dans la chambre le soir en plein été, alors que j'ai 26° dans la partie isolée IMR.
    J'ai posé l'IMR , il y a 6 ans, car je trouvais cela plus sain, en faisant confiance au vendeur.
    Surement que pour une maison de type passive c'est absolument ridicule et inefficace, mais en rénovation, c'est une solution à voir. Si je met 210mm de laine de verre entre les pannes, je réduis ma pièce sous plafond et elle devient presque inhabitable !

    De plus les radiations du chauffage seront bloquées par l'IMR. Mais si la pièce n'est pas chauffée, en effet, je suppose que la chaleur s'échappera plus rapidement qu'avec une laine de verre.
    Je vais voir cet hiver et je ferai part de mes résultats.

  29. #24
    Vince44

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    re'

    Tu as bien raison de vouloir comprendre et tester pour faire le tri. D'un côté on a le marketing des actis & cie qui voudraient faire croire que leurs produits sont beaucoup plus mince (là on a les chiffres sans lame d'air) et tout aussi efficace (là on a les chiffres avec lames d'air et certains biais de mise en oeuvre) voir plus que des bonne isolations "classique". Faits qui ne résistent pas à l'analyse critiques. De l'autre, on a les "anti" qui finissent par dire que ça ne sert à rien ce qui ne résiste pas à l'expérimentation.

    Comme je le disais plus haut: réduire par 10 la conduction et couper la convection, c'est pas rien. C'est ce que fais un IMR de 3 cm comme une laine de verre de 3 cm qui ne serait pas non plus "rien" si mécaniquement elle pouvait tenir et si on la posait avec le soin de pose qu'on veut pour un IMR. A cela s'ajoute la réflexion, qui est utile surtout l'été.

    L'hiver, c'est moins net. Généralement, y'a un "truc" entre l'IMR et la zone chaude. Placo ou lambris. Ce parement, généralement clair, reflète déjà une partie du chauffage. Par contre, il s'échauffe, et c'est cet échauffement qui créé un flux radiant vers l'IMR qui est derrière et qui échauffe la lame d'air entre les deux, créant un flux par conduction à travers l'IMR.

    La partie réfléchie du flux radiant élève la température du parement, ce qui fait que le parement prends moins de chaleur dedans, oui mais voilà, cet échauffement du parement augmente la température de la lame d'air et l'intensité du flux radiant et de conduction vers l'IMR (qui n'est que partiellement renvoyé). L'augmentation de la température en lame d'air est mal gérée par l'isolant qui est mince et ça pêche. Dans le cadre de la chaleur estivale ça marche pareil, mais quand la lame d'air est ventilée vers dehors et énorme (combles) ça pose pas les même problèmes...

    Si on prend un isolant classique bien épais avec pare vapeur kraft brun. Pas de réflexion, donc le kraft reçoit rayonnement et convection. Le kraft s'échauffe et, comme derrière il y a bcp d'isolant, il se refroidit très lentement. Du coup, le flux entre l'intérieur et lui se réduit car ils sont à des température proches. Flux radiant comme de conduction avec l'air. Faut bien comprendre que le flux radiant entre matériaux est liées aux différences de températures entre eux. Un peu comme un arrosoir qu'on penche. Si le tuyau est presque plat, ça coule peu, si on le penche fort (gros écart de température) ça coule vite et donc beaucoup.

    Maintenant, le problème en général c'est le prix, les conditions de mise en oeuvre, le bilan écologique et économique si on veut traiter les 10% de flux restant qui font tout de même des notes de chauffage potentiellement encore importantes.

    Par contre, dans tes réflexions, attention à ne pas comparer laine de verre de 60mm probablement en piteux état en rampant avec des IMR tout neuf sous comble perdus. A fortiori en performance estival qui, pour les raisons citées plus haut, ne donne avec les IMR qu'une idée très approximative de la performance hivernale. Voir aussi que, selon l'exposition des murs et vitrages, on peut avoir le soir 5°C de différences de températures entre deux chambres moyennement isolées...

    Vincent

  30. Publicité
  31. #25
    Vince44

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    Petit complément (vu que j'avais été un peu léger avant ):

    J'ai posé un IMR en haut de ma cage d'escalier comme fermeture temporaire en direction des combles aménageables mais inoccupés:

    Le résultat est saisissant l'hiver.

    Et pourtant:
    - les rampants sont isolés avec 35 cm de ouate de cellulose et 4 cm de fibre de bois haute densité en sarking
    - l'IMR n'est pas totalement jointif (juste un recouvrement en guise de fermeture pour passer).
    - j'avais une grosse fuite au niveau de la jonction du velux et de la fibre de bois à l'intérieur de la zone isolée.

    De là, on pourrait penser que ça marche super bien pour bloquer la chaleur. La réalité est que quand on a un gros point faible, on peut le combler en très grande partie avec presque n'importe quoi (à la limite, une bâche aurait fait le gros du boulot, j'ai choisi l'IMR pour le petit gain d'isolation et surtout pour la résistance mécanique car je ne voulais pas monter de structure). Ce qui ne dit rien de l'utilité de ce "n'importe quoi" quand il s'agit d'avoir une solution qui comble la quasi totalité du gros point faible.

    Vincent

  32. #26
    philbach

    Re : ACTIS - Tri iso super 12

    Il faudrait que je fasse un test avec le congelo
    Un casier double IMR, une sonde et je fais la courbe de descente en t°. Mais je pense que ce n'est pas parlant car il n'y aura pas de source de rayonnement à l'intérieur du casier.
    Mais je pense aussi que la courbe risque d'être plus pentue avec l'IMR que la laine de verre !

    J'ai isolé les murs il y a 10 ans ma salle de séjour de 33m2 en IMR : 2cm d'air+IMR (faible à cette époque) + 2cm d'air et lambris. C'est la pièce malgré tout la plus chaude mais on j'ai aussi changé les radiateurs à eau .... et j'ai des murs de 25cm .. Je ne peux pas dire que je sois déçu mais aucun moyen de voir si c'est utile.

    Aujourd'hui, je ferai autrement surement.

    Dans la chambre j'ai finalement mis 45mm de laine de mouton et un pare-vapeur alu. Le mouton est très agréable à poser mais ça sent le bouc !! Une fois plaqué, ça va mieux.
    45mm seulement car au final avec les lames d'air j'arrive à 9cm de contre-cloison, et j'ai des contraintes. L'IMR aurait été surement plus simple mais comme je doute ... et vue le prix.
    De plus laisser 20mm+IMR (35mm) + 20 mm + 13 mm = 88 mm donc pas mieux qu'avec ma solution mouton. APrès niveau efficacité .... une chambre à l'ouest ...

Discussions similaires

  1. casse tete pour iso extérieure, va finir en iso intérieure
    Par wLz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 06/06/2009, 00h03
  2. Re-isoler sous tri-iso
    Par jeanlouish dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/09/2008, 22h22
  3. transpondeurs ISO 11784 et ISO 11785 pour chiens et chats
    Par chatelot16 dans le forum Électronique
    Réponses: 7
    Dernier message: 09/11/2007, 19h34
  4. Isolation ACTIS
    Par angelika123 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 20/03/2007, 17h47
  5. isolation type tri iso quoi penser ?
    Par clovis13 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/05/2006, 21h54
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...