Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 79

Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant



  1. #31
    cornychon

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant


    ------

    Citation Envoyé par trebor Voir le message

    Mais à mon avis plus la surface de chauffe est grande et plus il rayonnera la chaleur sur une grande surface. ?
    Grandes ou petite surfaces, températures élevées ou faibles températures, la chaleur dissipée correspond à l’Energie pompée au compteur.

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Le fer à repasser élèvera la température plus lentement dans le local qu'un grand radiateur à ailettes. ?
    La montée en températures est directement liée à la puissance dissipée et aux masses thermiques

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Mais les deux appareils différents maintiendront la température une fois la consigne du thermostat atteinte. ?
    La source ou les sources de chaleurs, apportent la quantité de chaleur qui correspond à celle qui se casse à l’extérieur.

    -----
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  2. Publicité
  3. #32
    cornychon

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Citation Envoyé par Patrick_91 Voir le message
    !
    Aussi , donc ce qui compte pour un radiateur c'est le rayonnement infra rouge (c'est un corps chaud) et la plus grande surface possible.
    Ce qui rejoint le type de radiateur utilisé en chauffage central sous forme de panneaux c'est plutôt ce que je pensais.
    Donc le "rendement" en matière de réchauffement des corps n'est pas le même d'un type de radiateur a l'autre.
    Un radiateur n'a pas pour vocation de chauffer comme une cheminée à feu ouvert. Des braises qui par rayonnement brulent le visage, dans un local ou le verre d'eau gèle sur la table !
    Un radiateur a pour vocation de chauffer l'air par convection naturelle, chauffer le mur qui est en face. Le mur qui est en face va à son tour chauffer l’air si sa température est plus élevée que celle de l'air ambiant.
    Si on se plante devant le radiateur, il va essayer de jouer le rôle de la cheminée, sans en avoir les capacités.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  4. #33
    cornychon

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    bonjour, ATTENTION de bien mettre la puissance qui correspond au volume de la pièce, si c'est trop faible ça n'arrivera pas à chauffer lorsqu'il fait bien froid. .
    Qui correspond à la résistance thermique globale Int/ex et au ∆ T Int/ ex max auquel il faut faire face
    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    En principe, on met la même puissance que le radiateur qu'on remplace.
    Et si une pièce est grande, mieux vaut deux radiateurs de moitié puissance nécessaire chacun qu'un seul gros radiateur, la chaleur sera mieux répartie, donc meilleur confort. .
    Tout à fait d’accord
    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    Et si on mettait des radiateurs mobiles tout prêt de soi ? Parfois on se trouve à 4 ou 5 m du radiateur le plus proche.
    Dans ce cas, on prend un rayonnant pour chauffer directement le corps, sans chercher à chauffer le local.
    Comme à la terrasse d’un café, à l’église, pour faire des économies d’Energie.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  5. #34
    trebor

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Cornychon, tu réponds différemment à ce que j'ai écris, pour ces trois affirmations, ai-je tord ou raison ?

    Exemple :
    Le fer à repasser de 1000 W émet une forte chaleur rayonnée par une petite surface.

    Le radiateur de type grille pain de 1000 W ayant une plus grande surface de rayonnement, dissipe la chaleur plus rapidement pour amener la température dans le local. (vrai ou faux ou kif-kif ) ?

    Il est évident qu'après 1 heure d'utilisation, chaque appareil aura fait avancer le compteur de 1 KW.h
    Si c'est kif-kif, tous les appareils de chauffage quel qu’ils soient et ayant une même puissance de chauffe son équivalent.
    Équivalent = chauffe et consomme d'une d'une manière parfaitement identique.
    Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras.

  6. #35
    Patrick_91

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Hello,http://la.maison.solaire.free.fr/confort.htm
    Un radiateur a pour vocation de chauffer l'air par convection naturelle, chauffer le mur qui est en face. Le mur qui est en face va à son tour chauffer l’air si sa température est plus élevée que celle de l'air ambiant.
    Ah ! mon avis diverge, étymologiquement le mot "radiateur" contient l'idée de rayonnement voir wiki ici , par extension (ou abus de langage il a été étendu aux chauffage par convection , que l'on peut appeler avantageusement "convecteur" .
    Ton lien indiquant l’intérêt du rayonnement au lieu du réchauffage de l'air est tres clair ..<<<----

    Oui l'analogie avc le feu de bois est bonne, seulement la cheminée est un point chaud rayonnant n'offrant pas une répartition homogène dans la pièce bien sur.
    Donc les systèmes radiants ou rayonnant dont la géométrie permet l'optimisation du rayonnement infra-rouge (ondes électromagnétiques invisibles émises par tous les corps "chauds" et bien sur par ceux qui sont aussi chauffés intentionnellement), ce qui est bien plus efficace que la convection .
    C'est bien comme cela que fonctionnent aussi les radiateurs de chauffage central, la sensation de chaleur ressentie devant un radiateur est nette et augmente au fur et a mesure que l'on s'approche de celui ci.
    A plus
    C'est l'étincelle qui a fait déborder le vase !

  7. #36
    cornychon

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    [QUOTE=trebor;6299820]Cornychon, tu réponds différemment à ce que j'ai écris, pour ces trois affirmations, ai-je tord ou raison ?

    Exemple :
    Le fer à repasser de 1000 W émet une forte chaleur rayonnée par une petite surface.
    Le fer à repasser de 1000 W émet une chaleur de 1000 W. Une partie est rayonnée, l’autre partie est prélevée par convection naturelle.
    Rayonnement plus convection = 1000 W
    Le radiateur de type grille pain de 1000 W ayant une plus grande surface de rayonnement, dissipe la chaleur plus rapidement pour amener la température dans le local. (vrai ou faux ou kif-kif ) ?
    A l’équilibre thermique (en régime établi) le grille-pain de 1000 W émet une chaleur de 1000 W. Une partie est rayonnée, l’autre partie est prélevée par convection naturelle.
    Rayonnement plus convection = puissance de 1000 W
    Chaque heure, il dissipe une Energie de 1000 Wh, et pompe au compteur 1000 Wh
    Il est évident qu'après 1 heure d'utilisation, chaque appareil aura fait avancer le compteur de 1 KWh
    Si c'est kif-kif, tous les appareils de chauffage quel qu’ils soient et ayant une même puissance de chauffe son équivalent.
    Équivalent = chauffe et consomme d'une d'une manière parfaitement identique.
    C’est la définition parfaite de ce qu’est un appareil de chauffage.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  8. Publicité
  9. #37
    cornychon

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Citation Envoyé par Patrick_91 Voir le message
    Hello,http://la.maison.solaire.free.fr/confort.htm

    Ah ! mon avis diverge, étymologiquement le mot "radiateur" contient l'idée de rayonnement voir wiki ici , par extension (ou abus de langage il a été étendu aux chauffage par convection , que l'on peut appeler avantageusement "convecteur" .
    Ton lien indiquant l’intérêt du rayonnement au lieu du réchauffage de l'air est tres clair ..<<<----
    Je suis d’accord avec toi.
    Les radiateurs, les convecteurs, les grille-pains, les calorimètres…….
    Ce sont des mots qui ne veulent pas dire grand-chose.

    En physique, il n'y a que des sources de chaleur, des sources d’énergie.
    La chaleur, l’énergie, que l’on exprime en Joules, calories, mais le plus utilisé est le (Watt/heure) Wh.
    Dernière modification par cornychon ; 19/01/2019 à 20h49.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  10. #38
    Patrick_91

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Hello,
    Si quand même les mots ont un sens en principe, un calorimètre est un appareil de mesure destiné a mesurer les échanges calorifiques, rien a voir avec ce que j'évoquais.
    Oui pour la physique, je l'ai dit plus haut W=RI²t c'est sur , donc , tu as raison pour ce qui concerne la consommation , l'énergie fournie se transforme en rayonnement et en chauffage de l'air par convection, la totalité de l'énergie se retrouve dans la somme des énergies produites c'est évident.
    Maintenant, le "rendement chauffage" ne sera pas le même si on compare un fer a repasser de 500 W avec un grille pain de 500W et un radiateur grande surface (radiant) de 500 W également.
    Si ce qui concerne la consommation ne change pas, la forme du radiateur radiant favorisera le rayonnement et beaucoup moins la convection et vice versa pour le grille pain. Donc si le grille pain favorise la convection (c'est un convecteur) , comme l'indique ton lien il réchauffera l'air, qui partira au plafond , et
    l'ai ambiant sera chauffé au fil du temps mais les murs et les corps présents dans la pièce resteront froid .Bref cela reste froid au niveau de la sensation , donc tous les moyens de chauffage électriques de même puissance consomment la même chose mais ne rendent pas le même service en matière de chauffage. le "rendement chauffage" n'est donc pas de 100% contrairement au rendement physique , la différence étant que dans un cas on réchauffe aussi un peu trop l’environnent des petits oiseaux , ce qui ne sert pas a grand chose...
    Le rayonnement semble la méthode de chauffage offrant le meilleur rendement ,d’ailleurs le chauffage par le sol est tres efficace, la taille des éléments rayonnant dans ce cas étant la surface au sol de la pièce ... Les options basse température d’ailleurs provoque le besoin d'augmentation de surface des radiateurs pour favoriser le rayonnement également.
    A plus
    C'est l'étincelle qui a fait déborder le vase !

  11. #39
    cornychon

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Citation Envoyé par Patrick_91 Voir le message
    Hello,
    Si quand même les mots ont un sens en principe, un calorimètre est un appareil de mesure destiné a mesurer les échanges calorifiques, rien a voir avec ce que j'évoquais.
    OUI ! C’est une connerie ! j’ai voulu indiquer générateur de calories
    Citation Envoyé par Patrick_91 Voir le message
    Maintenant, le "rendement chauffage" ne sera pas le même si on compare un fer à repasser de 500 W avec un grille-pain de 500W et un radiateur grande surface (radiant) de 500 W également. Si ce qui concerne la consommation ne change pas, la forme du radiateur radiant favorisera le rayonnement et beaucoup moins la convection et vice versa pour le grille-pain. Donc si le grille-pain favorise la convection (c'est un convecteur), comme l'indique ton lien il réchauffera l'air, qui partira au plafond, et l'air ambiant sera chauffé au fil du temps mais les murs et les corps présents dans la pièce resteront froid.
    Une source chaude électrique de 1000 W libère son énergie sous deux formes, le rayonnement et la convection naturelle.
    A l’équilibre thermique :
    Une circulation d’air s’établi pour prendre l’énergie du radiateur et la transmettre aux parois et objets. L’énergie transmise aux murs correspond aux pertes de ces mêmes murs. La température des murs ne bouge plus. Il y a des zones plus ou moins chaudes, mais les températures sont stabilisées.

    Un rayonnement chauffe les murs et objets qui se trouvent en face. Si le rayonnement est important, la température du mur va monter au-dessus de la température de l’air ambiant. Dans ce cas, le mur plus chaud va transmettre de la chaleur à l’air par convection. Le mur devient une source chaude.

    La chose la plus importante est le nombre de sources chaudes.
    Pour chauffer une maison, il faut dans une situation donnée, dissiper par exemple 6 kW.
    Une seule source chaude de 6 kW entraine des différences de températures importantes.
    Cinq sources chaudes c’est mieux,
    Cinquante sources chaudes c’est encore beaucoup mieux


    Bref cela reste froid au niveau de la sensation , donc tous les moyens de chauffage électriques de même puissance consomment la même chose mais ne rendent pas le même service en matière de chauffage. le "rendement chauffage" n'est donc pas de 100% contrairement au rendement physique , la différence étant que dans un cas on réchauffe aussi un peu trop l’environnent des petits oiseaux , ce qui ne sert pas a grand chose...
    Le rendement est de 100%. Les différences de températures sont différentes suivant la disposition et le nombre de sources chaudes.
    Le rayonnement semble la méthode de chauffage offrant le meilleur rendement ,d’ailleurs le chauffage par le sol est tres efficace, la taille des éléments rayonnant dans ce cas étant la surface au sol de la pièce ... Les options basse température d’ailleurs provoque le besoin d'augmentation de surface des radiateurs pour favoriser le rayonnement également.
    Le rendement ne change pas ! !
    Le chauffage par le sol permet un rayonnement et une convection uniformement repartie vers le haut. Sauf les surfaces masquées par des meubles.
    L’option basse température ne favorise pas le rayonnement !
    L’option basse température entraine des grandes surfaces d’échanges.
    Le rayonnement par unités de surface est plus faible qu’avec un fer à repasser ! ! !

    Le chauffage idéal est celui qui permet d’avoir toutes les parois donnant sur l’extérieur chauffantes, réglables les unes par rapport aux autres.
    Dernière modification par cornychon ; 20/01/2019 à 09h21.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  12. #40
    Lazyjoe

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Il faut voir ce qu'on appelle rendement en fait.
    Sur le rendement thermique il n'y a pas à discuter, n'importe quel radiateur de 1000W produira 1 KWh toutes les heures, et produira plus ou moins la même température moyenne sur l'ensemble de la pièce (à pondérer avec les phénomènes de stratification les différences de conductivité des parois, le placement et mode d'émission des sources de chauffage...).

    Mais dans la pratique l'être humain s'en fout complètement des KWh et même de la température moyenne d'une pièce. Il ressent un certain confort en fonction de la température et des mouvements de l'air, des parois, de son exposition... là où il se trouve.

    On peut définir le rendement comme le rapport entre l'énergie produite et le confort ressenti, et là clairement les modes de chauffages ne sont pas tous égaux. Un radiateur rayonnant à proximité des gens produira une bien plus grande sensation de chaleur que des convecteurs à quantité de chaleur équivalente.
    Après ça dépend de la configuration de la pièce, des emplacements des sources de chaleur....

    Le plus simple étant de viser une pièce uniformément chauffée effectivement ce qui donnera un bon confort où que l'on se trouve.
    Le soucis étant que les convecteurs électriques sont une solution à pas cher souvent utilisée dans des logements très mal isolés, entraînant des murs relativement froids des mouvements de convection d'air à des températures très différentes d'un bout de la pièce à l'autre. Dans ce cadre, les radiateurs sont largement plus intéressants.

  13. #41
    cornychon

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Citation Envoyé par Lazyjoe Voir le message
    Il faut voir ce qu'on appelle rendement en fait.
    Sur le rendement thermique il n'y a pas à discuter, n'importe quel radiateur de 1000W produira 1 KWh toutes les heures, et produira plus ou moins la même température moyenne sur l'ensemble de la pièce (à pondérer avec les phénomènes de stratification les différences de conductivité des parois, le placement et mode d'émission des sources de chauffage...). .
    Lorsqu’on dissipe 1 kWh avec 1 kWh pompé au compteur, le rendement est de 100%.
    Suivant les résistances thermiques, la configuration des pièces, la chaleur de 1 kW va prendre les chemins les plus faciles (Comme les résistances électriques)
    La variation des températures internes est liée à la configuration des pièces, aux nombres de sources chaudes, à la disposition des sources chaudes, aux résistances thermiques.
    Pour une même puissance, les températures de l'air et des murs relevées, peuvent varier dans des proportions très importantes.

    Mais dans la pratique l'être humain s'en fout complètement des KWh et même de la température moyenne d'une pièce. Il ressent un certain confort en fonction de la température et des mouvements de l'air, des parois, de son exposition... là où il se trouve. .
    Je suis un être humain lambda. Lorsque j’arrive dans un local, je ne veux même pas savoir comment c’est chauffé. Je m’en fous de m’en foutre tellement je m’en fous. Si je suis bien dans ma peau, ni chaud, ni froid, c’est que c’est bien chauffé. S’il y a des zones trop chaudes ou trop froides, c’est que c’est mal chauffé.

    On peut définir le rendement comme le rapport entre l'énergie produite et le confort ressenti, et là clairement les modes de chauffages ne sont pas tous égaux. Un radiateur rayonnant à proximité des gens produira une bien plus grande sensation de chaleur que des convecteurs à quantité de chaleur équivalente.
    Après ça dépend de la configuration de la pièce, des emplacements des sources de chaleur....
    Le meilleur """"""" rendement""""""" énergie produite confort ressenti, c’est la veste chauffante.
    https://www.amazon.fr/Vinmori-chauff...ilet+chauffant
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  14. #42
    Thierry Grandchamps

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Bonjour,

    Je suis déjà équipé en chauffage électrique à la maison. J'ai une bonne isolation mais je voudrais moins consommer. J'ai de vieux des convecteurs des grilles pains quoi et ça consomme beaucoup alors j'aimerais changer pour l'hiver prochain.
    Et justement j 'hésite entre deux marques pour des radiateurs à inertie sèche.

    J'ai regardé un peu sur LeroyMerlin la marque HJM revient souvent. Ils sont dans mon budget.
    https://www.leroymerlin.fr/v3/p/prod...ue-l1308217165


    et sur http://www.radiateurs.net/les-meille...tie-selection/ j'ai repéré des radiateurs à inertie sèche de la marque Carrera, idem dans mon budget.
    Quelle est la marque la plus fiable ?

    Merci beaucoup ! Thierry

  15. Publicité
  16. #43
    Larzacien

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    bonjour, Pour rendre un radiateur électrique économique, il faut que la résistance fonctionne le moins de temps possible sur la journée.

    (j'ai lu plus haut qu'un radiateur de 1000 watts consommait chaque heure 1000 watts....... Heureusement pas ! il ne faut pas oublier que le thermostat coupe le courant lorsque la température réglée est atteinte. Donc si la résistance fonctionne 3/4 h sur une heure, la conso sera de 3/4 de kw.
    Et pour les radiateurs dits économiques, l'astuce consiste à les faire fonctionner le moins de temps possible sur la journée, notamment lorsqu'on est absent (programmation) ou lorsqu'on est à la maison, mais qu'on quite une pièce. A ce moment là un détecteur de présence, va faire baisser la consigne de température de l'appareil, et lorsqu'on entre dans la pièce, va faire remonter la consigne.

    Mais, sinon côté résistance, c'est toujours pareil, toujours le même rendement 1/1.

    Mais avec un radiateur tout simple et tout bête, on peut faire la même chose manuellement, c'est à dire fermer les radiateurs lorsqu'on s'en va et les ouvrir lorsqu'on arrive, ou alors, réduire la consigne du thermostat, afin que le radiateur ait de petites périodes de chauffe, afin que la pièce soit moins froide au retour.

    Pour les radiateurs branchés sur prise de courant, on peut même intercaler sur la prise un programmateur journalier à 5 euros environ qui permettra de programmer la chauffe comme on veut. Par exemple, on rentre du boulot à 18 heures, donc on va faire démarrer le chauffage à 17 h ou 17 h 15, ainsi lorsqu'on arrive on n'aura pas une sensation de froid. Si on rendre pour midi, on met à chauffer à 11h15 par exemple, et on fait couper à 13 h ou 13 h 15 c'est à dire juste un peu avant de partir au boulot. etc...

    Pour la nuit, on pourra programmer de chauffer la chambre à partir de 18 h30 ou 19 heures avec thermostat tout doux, et pendant la nuit, suivant qu'on est plus ou moins frileux programmer des coupures d'une heure ou une heure 30 et des périodes de chauffe de 30 mn. et faire en sortes que le chauffage se remette en marche au moins 30 mn avant de se lever, et qu'il coupe ensuite.
    Cela fera de longues heures où le radiateur n'aura pas le courant, donc consommera rien du tout. Et là, la facture chute obligatoirement. Surtout qu'un chauffage électrique est très très souple. Alors qu'un chauffage central à eau est un système comportant non seulement de l'eau en circulation dans les radiateurs, mais un volume d'eau dans les tuyaux et un volume d'eau pour alimenter les radiateurs dans la chaudière même.

    A noter que pour une maison donc surface assez grande, on aurait intérêt à garder les radiateurs qu'on a, qui peuvent toujours servir, mais à installer une PAC AIR/AIR (en gros une clim reversible inverter à 2 ou 3 splits bien répartis) Ainsi on va chauffer en grande partie la maison pour bien moins cher que des radiateurs électriques, en laissant les portes intérieures ouvertes en journée. Et pour les chambres, on aura les radiateurs en appoint si nécessaire.

    ça peut coûter tout installer dans les 3000 euros tout installé, mais les économies seront très sensibles et bien réelles, alors qu'avec des radiateurs on ne fait pas de miracle, sauf quand la résistance est éteinte.

  17. #44
    Thierry Grandchamps

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Merci Trebor pour ta prise de hauteur. C'est vrai que l' isolation est primordiale. J'ai entendu dire que certaines maisons dont l'isolation a été bien étudiées n'ont pas besoin de chauffage !!!
    Le paradis énergétique.

    Okey dont si je comprends bien, pour toi je devrais garder mes convecteurs ?

  18. #45
    Thierry Grandchamps

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Désolé pour ce doublon ! J'avais pas vu toutes vos réponses. Et j'arrive pas à le supprimer. Vous savez comment faire ?

  19. #46
    Thierry Grandchamps

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Merci Tio ! Je vais voir sur LM les radiateurs de deuxième niveau de gamme ! C'est top

  20. #47
    Thierry Grandchamps

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Okey donc pour toi tu partirais sur des panneaux rayonnants ! ça marche. Merci Patrick

  21. #48
    Thierry Grandchamps

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Bien vu Larzacien, j'ai vu que pour les modèles qui m'intéresse il y a plusieurs puissances possibles. 1000 1500 2000 W.

  22. Publicité
  23. #49
    Thierry Grandchamps

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Woow je vais voir tes liens ! merci, c'est un peu technique mais j vais voir si ça peut m'aider dans mon choix

  24. #50
    Thierry Grandchamps

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Okey donc ça fait deja deux avis qui me font pencher pour les panneaux rayonnants à infrarouge. Je vais creuser un peu. Mille mercis

  25. #51
    Patrick_91

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    bonjour,
    Il faut voir ce qu'on appelle rendement en fait.
    Sur le rendement thermique il n'y a pas à discuter, n'importe quel radiateur de 1000W produira 1 KWh toutes les heures, et produira plus ou moins la même température moyenne sur l'ensemble de la pièce (à pondérer avec les phénomènes de stratification les différences de conductivité des parois, le placement et mode d'émission des sources de chauffage...).
    Oui bien dit les lois de la physique sont incontournable, c'est pour cela que j'évoquais la notion de "rendement chauffage" c'est a dire le fait de sentir l'effet du moyen de chauffage ou pas ou plus ou moins et là ils ne sont pas équivalents du tout.
    En effet je préfère les radiateurs (qui rayonnent comme tous les corps chauds des infra rouge invisible mais qu'on ressent sans problème).
    Contrairement les convecteurs sont bien moins rentables sur ce plan, ils rayonnent tres peu et l'air mis en circulation ne réchauffe pas les murs aussi bien que le rayonnement. C'est une forme plus réaliste d'évaluation du vrai rendement (l'utile, pas le purement physique). Par ailleurs si une VMC puissante renouvelle l'air comme il se doit, une partie de l'énergie produite réchauffe les petits oiseaux à l'exterieur, cela fait partie des 100% aussi.
    POur les système rayonnant infra-rouge dans le visible avec reflecteurs oui c'est efficace , on en trouve au plafond des Gymnases assez souvent, inconvénient ils sont tres directifs , il en faut un certain nombre, mais ils arrivent a réchauffer les gens qui évoluent en dessous bien plus "efficacement" que des grille-pains ...
    Je pense en effet qu'il faille préférer les radiateurs (systèmes rayonnants) , a consommation égale, il vous réchaufferont bien plus efficacement que des convecteurs il n'y aura pas photo.A inertie ou pas cela ne changera pas grand chose je pense ...
    A PLUS
    C'est l'étincelle qui a fait déborder le vase !

  26. #52
    bobflux

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Beaucoup de gens remplacent des grilles pains tout neufs pour investir dans des radiateurs qui pour la même consommation n’apportent pas plus de chaleur. Ils ont un gros avantage, ils coutent jusqu’à 30 fois plus cher.
    Les convecteur type grille-pain c'est dégueu car la résistance est à une température très élevée ce qui crame les poussières, et ça pue. En plus la convection fait des courants d'air.

    On trouve des bons panneaux rayonnants pour pas cher du tout. Je mets celui-là dans les locations, il est vraiment pas cher, thermostat électronique, etc. La surface de la résistance est très grande donc elle est à basse température donc ça ne sent pas le cramé.

    Le truc le plus important avec ces radiateurs c'est qu'il y en a certains qui grincent et cliquent quand ils chauffent à cause de la dilatation, c'est insupportable. Celui que j'ai mis en lien n'a pas ce défaut.

  27. #53
    cornychon

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Citation Envoyé par Thierry Grandchamps Voir le message
    Bonjour,
    Je suis déjà équipé en chauffage électrique à la maison. J'ai une bonne isolation mais je voudrais moins consommer.
    sur http://www.radiateurs.net/les-meille...tie-selection/ j'ai repéré des radiateurs à inertie sèche de la marque Carrera, idem dans mon budget.
    Quelle est la marque la plus fiable ?
    Merci beaucoup ! Thierry
    Pour moins consommer c'est simple. Il faut moins chauffer.
    Le plus fiable, est celui qui a le meilleur temps moyen de bon fonctionnement.
    Il suffit de poser la question sur internet.
    J’ai 8 radiateurs installés en 1992. Ils ont 26 ans, aucune panne.
    Il y en a probablement qui continuent à fonctionner sans panne, depuis plus de 50 ans. Il y en a d’autres qui sont morts au bout de 6 mois.


    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    bonjour, Pour rendre un radiateur électrique économique, il faut que la résistance fonctionne le moins de temps possible sur la journée.
    Rien à dire, c’est parfait !

    Citation Envoyé par Thierry Grandchamps Voir le message
    Okey donc ça fait deja deux avis qui me font pencher pour les panneaux rayonnants à infrarouge. Je vais creuser un peu. Mille mercis
    OUI ! L’important est de creuser !

    Citation Envoyé par Patrick_91 Voir le message
    bonjour,
    Oui bien dit les lois de la physique sont incontournable, c'est pour cela que j'évoquais la notion de "rendement chauffage" c'est a dire le fait de sentir l'effet du moyen de chauffage ou pas ou plus ou moins et là ils ne sont pas équivalents du tout.
    Tu as raison, les lois de la physique sont incontournables. Pour les contourner, il faut utiliser la pseudoscience. Sous des apparences scientifiques, il est possible de raconter de belles histoires qui se situent en opposition avec la science. Je n’ai rien contre, ça permet de rêver, d’espérer découvrir des phénomènes inconnus à nos jours. Déposer des brevets d’invention à l’INPI ! !


    Citation Envoyé par bobflux Voir le message
    Les convecteur type grille-pain c'est dégueu car la résistance est à une température très élevée ce qui crame les poussières, et ça pue. En plus la convection fait des courants d'air.
    On trouve des bons panneaux rayonnants pour pas cher du tout. La surface de la résistance est très grande donc elle est à basse température donc ça ne sent pas le cramé.
    Le truc le plus important avec ces radiateurs c'est qu'il y en a certains qui grincent et cliquent quand ils chauffent à cause de la dilatation, c'est insupportable. Celui que j'ai mis en lien n'a pas ce défaut.
    Tu es l’heureux propriétaire de radiateurs qui correspondent à tes attentes. C’est très bien !
    Dernière modification par cornychon ; 21/01/2019 à 13h29.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  28. #54
    Patrick_91

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    hello,

    Tu as raison, les lois de la physique sont incontournables. Pour les contourner, il faut utiliser la pseudoscience. Sous des apparences scientifiques, il est possible de raconter de belles histoires qui se situent en opposition avec la science. Je n’ai rien contre, ça permet de rêver, d’espérer découvrir des phénomènes inconnus à nos jours. Déposer des brevets d’invention à l’INPI ! !
    Il ne sagit pas de pseudoscience, ta théorie est physiquement OK mais ton interprétation est simplificatrice a l’extrême :
    Une source chaude électrique de 1000 W libère son énergie sous deux formes, le rayonnement et la convection naturelle.
    C'est déjà bien , mais c'est plus ou moins de rayonnement ou de convection en fonction du type (géométrie, matériaux) .
    Tu avais aussi écrit :
    Un radiateur n'a pas pour vocation de chauffer comme une cheminée à feu ouvert. Des braises qui par rayonnement brulent le visage, dans un local ou le verre d'eau gèle sur la table !
    Un radiateur a pour vocation de chauffer l'air par convection naturelle
    Faudrait savoir !! un radiateur a pour mission de rayonner (forcément des infra rouges comme tout corps chaud) pas de chauffer l'air , ça ce sont les convecteurs qui ont mauvaise presse. Ils font tous les deux, mais leur conception favorise l'un ou l'autre des phénomènes.
    Tu avais fourni ce lien <<<-----
    Pourtant explicite quant a la piètre performance de la convection (envoyer de l'air chaud dans une pièce aux murs froid ne sert a rien), il faut mieux un rayonnement de corps chaud directement dirigé vers les objets et les murs ceci n'a rien a voir avec un réchauffement d'air ..

    Bref tu as dit tout et son contraire et là on a du mal a trier et a détecter le sens de ton discours péremptoire.
    On rencontre trop , justement de gens se faisant avoir par l'affirmation : "de toute façon tous les moyens de chauffage se valent ils consomment tous la même chose ! eh oui mais le rendu n'est apparemment pas le même ! Si ??
    A plus
    C'est l'étincelle qui a fait déborder le vase !

  29. Publicité
  30. #55
    TioChanclas

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Bonjour,

    Aucun radiateur élec' ne consomme moins que son homologue : 1000 = 1000. Ni plus.

    Mais...

    Trois facteurs majeurs entrainent une surconsommation :
    - le choix d'un modèle "à forte convection" qui, particulièrement dans une grande pièce, va inciter à augmenter la consigne
    - une mauvaise régulation
    - le marketing lié à certains types de radiateurs "à accumulation"

    Trois facteurs majeurs entrainent un inconfort :
    - le choix d'un type de diffusion de chaleur inadapté à la pièce et-ou au mode de vie
    - le choix d'un modèle à grande hystérésis
    - les grandes différences de températures dans une même pièce

    Sortis de là, on peut bien retourner le problème dans tous les sens.

    Par ailleurs, ça m'ennuie de laisser écrire que pour consommer moins il faut chauffer moins. Disons que c'est une façon d'arriver à une facture moins lourde, mais c'est très partiel... Pour ne pas dire erroné.
    En fait, il suffit de chauffer mieux et au bon moment.

    PS... Au passage, je m'interroge que d'aussi éminents "scientifiques" que certains intervenants ici, omettent la transmission de chaleur par conduction... C'est pourtant le premier mode qu'on ressent avec les planchers chauffants.

  31. #56
    cornychon

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Citation Envoyé par Patrick_91 Voir le message
    Bref tu as dit tout et son contraire et là on a du mal a trier et a détecter le sens de ton discours péremptoire.
    On rencontre trop , justement de gens se faisant avoir par l'affirmation : "de toute façon tous les moyens de chauffage se valent ils consomment tous la même chose ! eh oui mais le rendu n'est apparemment pas le même ! Si ??
    A plus
    Que ceux qui n'ont pas l'habitude de réfléchir "transmission de la chaleur", ai du mal à comprendre, je suis d'accord, et c'est normal.
    Discours péremptoires, non ! ! Je peux juste dire que je connais très bien les problèmes de transmission de la chaleur et de la conversion des énergies.

    Une maison est un contenant qui sépare l’air intérieur et l’air extérieur par une enveloppe hétérogène.
    Pour connaitre les pertes par conduction entre l’intérieur et l’extérieur, il faut soit calculer, soit mesurer la résistance thermique globale intérieur extérieur.
    Rth = ∆T int-ext / Ø
    Si la Rth est de 0.01°C/W, pour un ∆T de 20°C (0 +20) il faut un flux thermique de 2000 W.

    Dans la pratique :
    Si je dissipe les 2 kW avec un fer à repasser dans un coin de la maison, je vais avoir par exemple, 50°C dans le coin et 5°C à l’autre bout.
    Si je dissipe les 2 kW avec deux fers à repasser disposés à l’opposé l’un de l’autre. C’est 1 kW par fer à repasser, et des températures extrêmes vont se rapprocher. Par exemple 30°C proche des deux fers, et 10°C le coin le plus éloigné.

    Si je dispose de 100 fers à repasser uniformément repartis le long des murs qui donnent sur l’extérieur. Chaque fer va dissiper 20 W.
    Les températures intérieures seront pratiquement à 20°C dans toute la maison.

    Si les fers à repasser ne te plaisent pas, tu peux mettre les radiateurs que l’on trouve sur le marché.

    Tant qu’à faire, je te recommande la chaleur bioactive
    https://www.youtube.com/watch?v=m_-6TMaqtNI
    Pour en connaitre tous les avantages, il faut impérativement écouter les explications jusqu’au bout.
    Un radiateur de 2 kW coute aux environs de 2000 €. La chaleur bio a un prix ! !
    Dernière modification par cornychon ; 21/01/2019 à 15h57.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  32. #57
    Patrick_91

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    hello,
    PS... Au passage, je m'interroge que d'aussi éminents "scientifiques" que certains intervenants ici, omettent la transmission de chaleur par conduction... C'est pourtant le premier mode qu'on ressent avec les planchers chauffants.
    Oui tout a fait mais le sujet traitait de radiateurs (on va dire conventionnels).
    Si non oui les planchers, conduction puis rayonnement a partir du plancher.
    Aucun radiateur élec' ne consomme moins que son homologue : 1000 = 1000.
    Personne n'a dit cela ... c'est le service rendu qui est en cause .. par les moyens de transmission de la chaleur qui sont différents.
    A plus
    C'est l'étincelle qui a fait déborder le vase !

  33. #58
    TioChanclas

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    On est bien d'accord.
    Mon allusion faisait référence au fait qu'en effet joule, on peut aussi avoir de l' "exotique", avec les résilles en plancher, en mur, en plafond, et les (vrais) accumulateurs, qu'on oublie souvent.
    Pourtant, selon le mode de vie et le type de construction, ils peuvent être des choix pertinents, aussi bien en termes économiques, qu'en termes de confort - ce qui est là le coeur du sujet.

  34. #59
    daniel222

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    PS... Au passage, je m'interroge que d'aussi éminents "scientifiques" que certains intervenants ici, omettent la transmission de chaleur par conduction... C'est pourtant le premier mode qu'on ressent avec les planchers chauffants.
    Salut les gars,

    il n'y a pourtant rien d'étonnant, pour les "scientifiques" tout ce qui n'est pas mesurable passe par pertes et profits.

    Les notions de ressentie, de meilleur confort ... par pertes et profits. C'est d'ailleurs pour ça qu'il faut sans arrêt remettre les choses en perspective quand par exemple et au hasard on compare ITI et ITE

    Et je ne parle pas de l'humidité ... l'expert des experts vient demander comment faire pour un air moins sec chez lui

  35. #60
    TioChanclas

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Mais non, Daniel, il tend ses pièges...

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Radiateurs electrique à Inertie en fonte VS Inertie en brique réfractaire
    Par jarod78 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 20
    Dernier message: 05/04/2011, 04h42
  2. Radiateur électrique à inertie pas chère
    Par doudou0529 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 23/11/2010, 08h47
  3. [Thermique] Radiateur rayonnant EWT : raccordement électrique [résolu]
    Par david41 dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/09/2009, 17h26
  4. radiateur electrique a inertie
    Par titu dans le forum Technologies
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/01/2007, 18h55
  5. radiateur rayonnant
    Par micka74 dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/12/2005, 15h20
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...