Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 61 à 79 sur 79

Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant



  1. #61
    bobflux

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant


    ------

    Citation Envoyé par TioChanclas Voir le message
    Au passage, je m'interroge que d'aussi éminents "scientifiques" que certains intervenants ici, omettent la transmission de chaleur par conduction... C'est pourtant le premier mode qu'on ressent avec les planchers chauffants.
    En ce moment l'air de mon séjour est à 19°C et le sol entre 20 et 21°C. Pieds nus c'est bien plus agréable qu'un sol à 18°C, mais je n'irais pas jusqu'à dire que c'est chaud ! Si l'isolation est bonne, le plancher chauffant n'a pas besoin de chauffer fort... Par contre dans un immeuble des années 60 avec murs en béton et sans aucune isolation, là t'es obligé de pousser le chauffage par le sol, certes le sol est bien chaud, ça fait plaisir aux orteils, mais bonjour le gaspi !

    Concernant la "bio-accumulation" ( ) le prix me fait doucement rigoler. Pour avoir de la chaleur douce avec rayonnement en IR il faut une grande surface à basse température donc le 1er choix c'est le sol, mais le 2è choix c'est pas un radiateur de 0.5m2 avec une brique dedans, ce serait plutôt un mur ou plafond chauffant, enfin un truc avec de la surface quoi ! On trouve des panneaux rayonnants 1,20m x 60cm pour 200€, c'est autrement plus classieux qu'une brique à 2000€.

    -----

  2. Publicité
  3. #62
    cornychon

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Citation Envoyé par bobflux Voir le message
    . Pour avoir de la chaleur douce avec rayonnement en IR il faut une grande surface à basse température donc le 1er choix c'est le sol, mais le 2è choix c'est pas un radiateur de 0.5m2 avec une brique dedans, ce serait plutôt un mur ou plafond chauffant, enfin un truc avec de la surface quoi ! On trouve des panneaux rayonnants 1,20m x 60cm pour 200€, c'est autrement plus classieux qu'une brique à 2000€.
    Bonjour,
    Dans toutes les maisons, à l'équilibre thermique, le chauffage nécessaire au confort, se fait par le rayonnement d'énormes surfaces d'échanges à basses températures. Ce sont les parois offertes par les murs, cloisons, objets intérieurs.
    Par rayonnement et convection, les sources chaudes ont pour mission de chauffer les murs. Si on se place à côté d'une de ces sources chaudes, on ressent de la chaleur, mais rien à voir avec le confort thermique déterminant apporté par le rayonnement des murs.


    TioChanclas s'interroge :

    "Au passage, je m'interroge que d'aussi éminents "scientifiques" que certains intervenants ici, omettent la transmission de chaleur par conduction... C'est pourtant le premier mode qu'on ressent avec les planchers chauffants.
    Tu as raison ! Les éminents scientifiques omettent la transmission de chaleur par conduction.
    Il y a plusieurs cas :
    - Ils n'ont rien compris, ils négligent par ignorance, une voie importante de transmission de la chaleur entre les pieds et le reste du corps,
    - Ils connaissent le problème, mais aucune chaleur notable n'est transmissible par conduction au reste du corps.

    Par contre, c'est un des rôles de la circulation sanguine, transporter de la chaleur par déplacement de la masse sanguine.
    On connait les ordres de grandeurs des débits sanguins dans le pied et la jambe, de la chaleur spécifique du sang, et de l'élévation max possible de la température du sang.
    Avec ces limites, impossible de transmettre au reste du corps, toute l’énergie dont il a besoin.
    Dernière modification par cornychon ; 22/01/2019 à 00h48.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  4. #63
    Patrick_91

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Bonjour à tous ,
    Tu as raison ! Les éminents scientifiques omettent la transmission de chaleur par conduction.
    Il y a plusieurs cas :
    - Ils n'ont rien compris, ils négligent par ignorance, une voie importante de transmission de la chaleur entre les pieds et le reste du corps,
    - Ils connaissent le problème, mais aucune chaleur notable n'est transmissible par conduction au reste du corps.
    Personne (j’espère) n'envisage le chauffage des corps humains par conduction ? , restons sérieux, les chauffages par le sol utilisent la conduction pour transmettre l'énergie provenant des tuyaux contenant un liquide calorifuge à la surface du sol en essayant de traverser un matériau conducteur de la chaleur le mieux possible (siège de pertes donc le rendement ne sera pas de 100%)... Forcément , a partir de la surface du sol il s’agit de rayonnement (tout corps chaud émet des infra rouges) qui bien sur seront transmis vers tout objet ou corps se trouvant au dessus.
    C'est pour cela que ce mode de chauffage semble efficace, il n'y a que très peu de convection, rien à voir avec un grille pain.Le rayonnement reste donc a privilégier par rapport a la convection (avec les matériels qu'on connait bien sur).
    A PLUS
    C'est l'étincelle qui a fait déborder le vase !

  5. #64
    bobflux

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Citation Envoyé par Patrick_91 Voir le message
    Personne (j’espère) n'envisage le chauffage des corps humains par conduction ?
    Un bon bain chaud

  6. #65
    cornychon

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Patrick_91 Voir le message
    Personne (j’espère) n'envisage le chauffage des corps humains par conduction ? ,
    La conductivité thermique de la viande rouge est equivalente à celle du platre 0.35 W m-1 K-1.
    En clair c’est un isolant thermique. Immagine la statue d’un mec en platre, debout sur une marche à 40°C.

    Forcément , a partir de la surface du sol il s’agit de rayonnement (tout corps chaud émet des infra rouges) qui bien sur seront transmis vers tout objet ou corps se trouvant au dessus.
    C'est pour cela que ce mode de chauffage semble efficace, il n'y a que très peu de convection, rien à voir avec un grille pain.Le rayonnement reste donc a privilégier par rapport a la convection (avec les matériels qu'on connait bien sur).
    Si je veux maintenir un local à 20°C, il faut dissiper à l’intérieur la chaleur qui se casse par les parois.

    Que cette chaleur arrive par convection, rayonnement, conduction, un mélange des trois, je n’en ai rien à faire.

    Un exemple ludique
    J’ai un local de 20 m2, soit 50 m3 d’air. La température de l’air ambiant est de 20°C.
    Les conditions climatiques sont telles, que les pertes à l’équilibre thermique sont de 1500 W.
    J’ai deux solutions de chauffage pour maintenir les 20°C ambiants

    Une unité intérieure de PAC de 1500 W :

    Elle fonctionne à sa puissance nominale elle crache 1500 W.
    Pour se faire, elle avale 224 m3/h d’air ambiant à 20°C, et le recrache à 40°C.

    Un grille-pain de 1500 W :
    A sa puissance nominale il crache 1500 W. Comme l’unité intérieure de la PAC, il avale 224 m3/h d’air à 20°C, et le recrache à 40°C.
    Le débit d’air peut varier, mais nous avons 1500 = (0.334 x D) x ∆T air
    Les deux solutions se contentent de chauffer l’air ambiant pour chauffer les murs.

    Le confort thermique est assuré par le rayonnement des murs, identique dans les deux cas.
    La PAC est bruyante, nuisance sonore,
    Le grille-pain est silencieux

    Je choisi le grille-pain


    Si j’écoute mon porte monnaies, je choisi la PAC. Facture chauffage divisée par trois.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  7. #66
    TioChanclas

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Et sinon, dans la vraie vie, en hiver, vous préférez quoi?
    Les pieds au chaud ou les pieds glacés?

    Parce que si vous préférez le contact du chaud sur un plancher chauffant à des pieds glacés sur un terre-plain non isolé, il y a bien une explication..
    .
    Or cette composante fait pour bonne partie la température moyenne des parois, et donc à terme, permet une réduction de la température de consigne pour un confort identique.

    "Que cette chaleur arrive par convection, rayonnement, conduction, un mélange des trois, je n’en ai rien à faire."
    Moi si. Mon mode de vie, la structure de ma maison, et mes habitudes me font préférer le rayonnement, plus confortable à mon usage, et donc plus économique.

    @Bobflux: en plus du bain chaud, vous auriez pu aussi citer les chaufferettes à placer dans les gants ou les chaussures, les couvertures, ceintures, ou tours de cous chauffants, ou encore la bouillotte... etc.
    Dernière modification par TioChanclas ; 22/01/2019 à 16h37.

  8. Publicité
  9. #67
    Patrick_91

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Hello,
    Citation Envoyé par bobflux Voir le message
    Un bon bain chaud
    Faut pas tricher, je parlais de la mauvaise conductivité thermique de l'air !! , si non un bon bain bien sur avec de l'eau cela fonctionne for bien ..

    A plus
    C'est l'étincelle qui a fait déborder le vase !

  10. #68
    trebor

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Bonjour,


    La conductivité thermique de la viande rouge est equivalente à celle du platre 0.35 W m-1 K-1.
    En clair c’est un isolant thermique. Immagine la statue d’un mec en platre, debout sur une marche à 40°C.



    Si je veux maintenir un local à 20°C, il faut dissiper à l’intérieur la chaleur qui se casse par les parois.

    Que cette chaleur arrive par convection, rayonnement, conduction, un mélange des trois, je n’en ai rien à faire.

    Un exemple ludique
    J’ai un local de 20 m2, soit 50 m3 d’air. La température de l’air ambiant est de 20°C.
    Les conditions climatiques sont telles, que les pertes à l’équilibre thermique sont de 1500 W.
    J’ai deux solutions de chauffage pour maintenir les 20°C ambiants

    Une unité intérieure de PAC de 1500 W :

    Elle fonctionne à sa puissance nominale elle crache 1500 W.
    Pour se faire, elle avale 224 m3/h d’air ambiant à 20°C, et le recrache à 40°C.

    Un grille-pain de 1500 W :
    A sa puissance nominale il crache 1500 W. Comme l’unité intérieure de la PAC, il avale 224 m3/h d’air à 20°C, et le recrache à 40°C.
    Le débit d’air peut varier, mais nous avons 1500 = (0.334 x D) x ∆T air
    Les deux solutions se contentent de chauffer l’air ambiant pour chauffer les murs.

    Le confort thermique est assuré par le rayonnement des murs, identique dans les deux cas.
    La PAC est bruyante, nuisance sonore,
    Le grille-pain est silencieux

    Je choisi le grille-pain


    Si j’écoute mon porte monnaies, je choisi la PAC. Facture chauffage divisée par trois
    .
    Bonjour,

    Il faut minimum +7°C à l'extérieur pour diviser par 3 la consommation, en dessous de 0°C ça peut descendre à diviser par 1 et consommer tout comme le grille-pain
    Un tiens vaut mieux que deux tu l'auras.

  11. #69
    cornychon

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Ce qu’il faut lire ci-dessus :
    A sa puissance nominale il crache 1500 W. Comme l’unité intérieure de la PAC, il avale de l’air à 20°C, et le recrache plus chaud.
    On ne reproche jamais à l’unité intérieure d’une PAC de ne pas chauffer par rayonnement
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  12. #70
    cornychon

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Citation Envoyé par trebor Voir le message
    Bonjour,
    Il faut minimum +7°C à l'extérieur pour diviser par 3 la consommation, en dessous de 0°C ça peut descendre à diviser par 1 et consommer tout comme le grille-pain
    Je ne suis pas d'accord avec cette réponse lapidaire.
    J'ai eu l'occasion de dire la chose suivante:
    J'ai chauffé de 1992 à 1997 avec des grille- pains. J'ai dès la construction de la maison, installé un compteur qui enregistre uniquement la consommation chauffage.
    De 1997 à 2007 j'ai chauffé au bois
    de 2007 à ce jour, je chauffe avec une PAC. Sur plus de 10 ans, la consommation chauffage est divisée largement par trois. Environ 3.3.
    Ceci dit:
    je n'habite pas dans les alpes à 3000 m d'altitude
    J'ai pour le même investissement, une climatisation indispensable lorsqu'on parle confort thermique
    Dernière modification par cornychon ; 22/01/2019 à 17h06.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  13. #71
    TioChanclas

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    "J'ai pour le même investissement, une climatisation indispensable lorsqu'on parle confort thermique"

    Et ça sort de quel chapeau cette affirmation?
    Quels sont les critères du confort thermique universel?

  14. #72
    Patrick_91

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Bonsoir,
    C'est juste pour assurer la consommation permanente été comme hiver, pourvu qu'on ne climatise pas aussi les stades de foot !!
    A plus
    C'est l'étincelle qui a fait déborder le vase !

  15. Publicité
  16. #73
    cornychon

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Citation Envoyé par TioChanclas Voir le message
    "J'ai pour le même investissement, une climatisation indispensable lorsqu'on parle confort thermique"
    Et ça sort de quel chapeau cette affirmation?
    Quels sont les critères du confort thermique universel?
    Citation Envoyé par Patrick_91 Voir le message
    Bonsoir,
    C'est juste pour assurer la consommation permanente été comme hiver, pourvu qu'on ne climatise pas aussi les stades de foot !!
    A plus
    Je ne vois pas où est le problème ! !
    Lorsque je n’ai ni trop chaud ni trop froid, je suis dans un environnement qui correspond à mon confort thermique.

    Si j’ai trop chaud, je m’organise pour faire baisser la température.
    Si j’ai trop froid, je m’organise pour faire monter la température.

    Je n’ai rien à sortir du chapeau, rien à mesurer, rien à comparer, rien à économiser. Comme tout le monde, je consomme, je gaspille, j'aide les autres, comme bon me semble, en fonctions des moyens d’existence que l’on m’octroie.

    Si tout le monde était comme moi, il n’y aurait pas besoin de stade de foot. Il n’y aurait aucun joueur professionnel.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  17. #74
    TioChanclas

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Aucun problème.

    C'est juste que "indispensable" requiert des critères précis trop subjectifs pour être scientifiques, et que "confort thermique" est une notion trop approximative à mon goût.
    Tout comme "trop chaud" ou "trop froid" qui ne sont pas de valeurs, donc pas vérifiables.

    Soyons précis, sur ce forum scientifique. Vous le répétez à tout va!

  18. #75
    Patrick_91

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Bonsoir,
    De même toute affirmation tendant à vouloir faire croire que n'importe quel vecteur de transmission d'énergie sous forme de chaleur a forcément un rendement de 100% est une prise d'otage de la loi Joule qui n'a rien a voir avec le problème posé !.
    Pour récapituler par rapport au sujet du fil, qu'avez vous contre ou pour la convection, le rayonnement, la conduction ? de toute évidence , par rapport au boulot attendu de ces trois techniques , le "rendement" (excusez le gros mot ) n'est fatalement pas le même ! 'that"s the question ?
    Non ?
    Par ailleurs , pour une PAC , dire que celle ci divise le cout de l'alimentation en énergie dans un rapport 3 ne veut rien dire sans spécification claire
    de la température extérieure considérée. Le Gain lié à l'échange thermique , n'est pas fixe, il varie en fonction de ce paramètre dans des proportions importantes qui le font finalement , dans certaines configuration, consommer et couter autant qu'un grille pain , c'est évident.
    C'est finalement le coup classique auquel les quidams qui veulent s'équiper d'un nouveau système de chauffage doivent faire face.
    On leur demande leur budget, et on leur en colle a hauteur de celui ci , du grille pain à la PAC hors de prix ils n'y a pas d'explication rationnelle ni de comparaison possible puisque tous les systèmes ont un rendement de 100% !!
    Et pourtant elle tourne !!
    A plus
    C'est l'étincelle qui a fait déborder le vase !

  19. #76
    TioChanclas

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    PAtrick, a qui s'adresse votre commentaire?

  20. #77
    cornychon

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Citation Envoyé par TioChanclas Voir le message
    Aucun problème.
    C'est juste que "indispensable" requiert des critères précis trop subjectifs pour être scientifiques, et que "confort thermique" est une notion trop approximative à mon goût.
    Tout comme "trop chaud" ou "trop froid" qui ne sont pas de valeurs, donc pas vérifiables.
    Soyons précis, sur ce forum scientifique. Vous le répétez à tout va!
    Ce n'est plus Futura-Science, c'est Futura-Forum
    Sur ta réponse, je n'ai rien à dire de constructif.

    En revanche, pour ceux qui nous lisent, voici quelques commentaires.
    La température, le bruit, l’humidité, sont des grandeurs physiques qui se mesurent
    La perception que l’on a de ces grandeurs physiques mesurables sont subjectives. Elles varient suivant les personnes, le lieu, le moment.
    Dans un même local, au même instant, dans un environnement caractérisé, une personne peut avoir froid et l’autre avoir chaud.
    La perception que l’on a du confort est une perception subjective non mesurable.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

  21. #78
    Patrick_91

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Citation Envoyé par TioChanclas Voir le message
    PAtrick, a qui s'adresse votre commentaire?
    hello,

    à @cornychon, je n'avais pas vu votre commentaire (post74) j'ai été mis en stand by pour le repas ...
    suis d’accord pour le 'confort thermique' c'est une élipse qui permet tout sans rien de précis ..
    A plus
    C'est l'étincelle qui a fait déborder le vase !

  22. Publicité
  23. #79
    cornychon

    Re : Radiateur électrique réfractaire (à inertie) ou rayonnant

    Citation Envoyé par Patrick_91 Voir le message
    Bonsoir,
    De même toute affirmation tendant à vouloir faire croire que n'importe quel vecteur de transmission d'énergie sous forme de chaleur a forcément un rendement de 100% est une prise d'otage de la loi Joule qui n'a rien a voir avec le problème posé !.
    Pour récapituler par rapport au sujet du fil, qu'avez vous contre ou pour la convection, le rayonnement, la conduction ? de toute évidence , par rapport au boulot attendu de ces trois techniques , le "rendement" (excusez le gros mot ) n'est fatalement pas le même ! 'that"s the question ?
    Non ?
    Par ailleurs , pour une PAC , dire que celle ci divise le cout de l'alimentation en énergie dans un rapport 3 ne veut rien dire sans spécification claire
    de la température extérieure considérée. Le Gain lié à l'échange thermique , n'est pas fixe, il varie en fonction de ce paramètre dans des proportions importantes qui le font finalement , dans certaines configuration, consommer et couter autant qu'un grille pain , c'est évident.
    C'est finalement le coup classique auquel les quidams qui veulent s'équiper d'un nouveau système de chauffage doivent faire face.
    On leur demande leur budget, et on leur en colle a hauteur de celui ci , du grille pain à la PAC hors de prix ils n'y a pas d'explication rationnelle ni de comparaison possible puisque tous les systèmes ont un rendement de 100% !!
    Et pourtant elle tourne !!
    A plus
    Bonjour,
    Tu parles d’erreurs, d’anomalies, de déclarations suspectes, de faux arguments, de mise en doute de faits établis, d'affirmations, de définitions ambiguës, de phénomènes hiérarchisés, de rendement de PAC qui n’a aucun sens……………………. .
    Je n’ai rien contre, au contraire, tu as le droit d’avoir un avis sur tout. Si tu veux une réponse sans controverse inutile, il faut au moins une question technique claire.
    Dernière modification par cornychon ; 23/01/2019 à 08h48.
    Ignorance et arrogance ne riment pas seulement, ils vont souvent de pair.

Page 3 sur 3 PremièrePremière 3

Discussions similaires

  1. Radiateurs electrique à Inertie en fonte VS Inertie en brique réfractaire
    Par jarod78 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 20
    Dernier message: 05/04/2011, 04h42
  2. Radiateur électrique à inertie pas chère
    Par doudou0529 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 23/11/2010, 08h47
  3. [Thermique] Radiateur rayonnant EWT : raccordement électrique [résolu]
    Par david41 dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/09/2009, 17h26
  4. radiateur electrique a inertie
    Par titu dans le forum Technologies
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/01/2007, 18h55
  5. radiateur rayonnant
    Par micka74 dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/12/2005, 15h20
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...