Répondre à la discussion
Page 5 sur 5 PremièrePremière 5
Affichage des résultats 121 à 129 sur 129

Calculer la puissance de ma future chaudière à pellet.



  1. #121
    herve78500

    Re : Calculer la puissance de ma future chaudière à pellet.


    ------

    Bonsoir,
    Did a dit:
    Oui. Mais dans ce cas, elle "navigue" entre disons 63° et 75°. Donc je n'appelle pas ça un "stress thermique" (n'importe quel radiateur régulé a des oscillations plus importantes et plus nombreuses si les robinets thermostatiques jouent).
    Souvent, elles redémarrent sans allumeur, sur les braises...
    Non , il ne faut pas penser que la température en tout point de la chaudière est identique à la température de l'eau de la chemise...
    Si l'on observe l'arrêt d'une chaudière à granulés, comme je l'ai fait sur ma P2 sur le forum consacré à Froling, et malheureusement comme je ne l'ai pas encore vu sur les forums des autres marques de chaudières, on voit que lors de la première phase (maintien de l'aération mais arrêt de l'alimentation en granulés) la température des fumées se maintient quelque temps, puis lorsque tous les granulés ou presque se sont consumés, elle redescend rapidement (de 100-120°C à 75°C qui est la température de l'eau). Je pense que la descente de température est encore beaucoup plus violente dans la chambre de combustion, puisqu'on part de 400°C environ.
    Mais je ne suis pas inquiet non plus par ces contraintes thermiques, car elles sont plus violentes dans les chaudières à gaz ou à fioul comme tu l'as indiqué.
    Par contre je pense qu'il y a un effet non négligeable sur le rendement au démarrage de chaque cycle et sur la pollution rejetée: particules et gaz de combustion intermédiaires. Sur ce point gaz et fioul ont très rapidement une combustion complète, même avec des parois de chaudière froides, ce n'est pas pareil pour les granulés de bois.
    Malheureusement les labos d'essais se sont contentés d'essais à puissance stabilisée et non de cas réels, pour lesquels il reste possible de mesurer et enregistrer la puissance thermique fournie d'un coté et la masse de granulés consommée avec son PCI, de sorte à avoir sur une installation type un rendement de chaudière, mois par mois pour voir notamment l'effet d'un fonctionnement intermittent (mi-saison) par rapport à un fonctionnement continu (plein hiver).
    Pour les gaz et les particules rejetées, il existe des analyseurs, donc c'est un type d'essai que l'on peut réaliser en laboratoire.

    Tu dis également:
    Mais ces pièces sont de type "automates industriels", qui sont conçus pour encaisser des chocs, et des milliers de "coups"...
    Je ne sais pas de quelles pièces tu parles, mais s'il s'agit de la platine électronique, malheureusement elle n'a rien d'industriel, cela tient plus de l'électroménager (machine à laver, four, frigo ...). Les automatismes industriels et les commandes des actionneurs sont très différents et beaucoup plus modulaires.
    Quoi qu'il en soit toute l'électronique numérique actuelle est frappée du même mal, une fin de vie "programmée" de 15 ans environ. Donc aucun espoir de voir cette partie de la chaudière durer 20 ans ou plus. Cela tient principalement aux densités de courant utilisées et à la finesse de gravure des circuits qui ont évolué considérablement ces 20 dernières années et qui limitent désormais la durée de vie.
    A+
    Herve

    -----

  2. Publicité
  3. #122
    Tam

    Re : Calculer la puissance de ma future chaudière à pellet.

    Bonjour,
    Citation Envoyé par herve78500 Voir le message
    ...
    Si l'on observe l'arrêt d'une chaudière à granulés, comme je l'ai fait sur ma P2 sur le forum consacré à Froling, et malheureusement comme je ne l'ai pas encore vu sur les forums des autres marques de chaudières, on voit que ...
    Les enregistrements sont prévus sur la mienne mais avant j'ai l'aspiration à finaliser.

    Pour info, ma première tentative d'enregistrement est un semi échec. L'enregistrement USB semble bogué, de plus, il ne concerne que les valeurs de la régulation de l'habitation.
    Pour les valeurs "chaudière", faut aller espionner le bus mais faute d'application toute faite, il faut le temps de la faire...

  4. #123
    Did67

    Re : Calculer la puissance de ma future chaudière à pellet.

    Citation Envoyé par herve78500 Voir le message

    Je pense que la descente de température est encore beaucoup plus violente dans la chambre de combustion, puisqu'on part de 400°C environ.
    Mais je ne suis pas inquiet non plus par ces contraintes thermiques, car elles sont plus violentes dans les chaudières à gaz ou à fioul comme tu l'as indiqué.

    Par contre je pense qu'il y a un effet non négligeable sur le rendement au démarrage de chaque cycle et sur la pollution rejetée: particules et gaz de combustion intermédiaires. Sur ce point gaz et fioul ont très rapidement une combustion complète, même avec des parois de chaudière froides, ce n'est pas pareil pour les granulés de bois.

    Malheureusement les labos d'essais se sont contentés d'essais à puissance stabilisée et non de cas réels,


    Pour les gaz et les particules rejetées, il existe des analyseurs, donc c'est un type d'essai que l'on peut réaliser en laboratoire.

    Les automatismes industriels et les commandes des actionneurs sont très différents et beaucoup plus modulaires.
    Quoi qu'il en soit toute l'électronique numérique actuelle est frappée du même mal, une fin de vie "programmée" de 15 ans environ. Donc aucun espoir de voir cette partie de la chaudière durer 20 ans ou plus.

    Herve
    Tu as aussi raison !

    a) Pour la température :

    - j'ai fait l'hypothèse que l'acier, au niveau des échangeurs, n'est pas loin d'être en équilbre avec l'eau qu'il contient, même si les fumées circulent de l'autre coté à des températures plus élevées (ma sonde "foyer" monte au-delà de 600 ° degrés), et plus variables ; c'est peut-être trop optmiste ? Mais je pense que les situations où un flux d'air de température variable agit d'un coté d'une paroie métallique alors que de l'autre il y a de l'eau qui "résiste" et absorbe ces calories n'est pas rare ! Prenons une simple casserole sur le feu ????

    - chez Okofen, le foyer est une "casserole" en inox placée au-dessus du bruleur ; là, oui, il doit y avoir un stress d'enfer ; elle se remplace d'un coup de main et son prix est modeste ; donc stress sur la casserole, c'est sûr ; stress pour moi, si elle devait claquer (et elle va au moins "s'éroder"), non ; c'est à prévoir donc prévu... Idem pour le bruleur - j'ai déjà dit quelque part que mon disque a une fissure depuis 2 ou 3 ans, mais tant que cela ne s'agrandit pas, je le laisse en place ; j'ai un disque de rempacement, pour je ne me souviens plus, quelque chose comme 70 euros... Mais maintenant, Okofen monte un autre bruleur, qui corrige ce point faible... Donc je devrais parler au passé.

    Pour info, j'ai une des chaudières qui "oscille" le plus (temps moyen 31 mn) en raison des planchers chauffants et de mon osbtination idiote mais réelle d'abaisser quand même, elle aura 5 ans dans quelques jours, je n'ai encore rien remplacé.

    - en revanche, en partie d'accord avec toi sur la qualité des combustions en début de cycle, non mesuré dans les tests ; je dis ""en partie", parce que chez Okofen au moins, le pilotage de la combustion tient compte de la température du foyer ; les dosages d'amenée de pellets et d'air ne sont pas les mêmes, pour un même niveau de modulation, selon que la chaudière est froide ou chaude ; mais je n'ai aucune mesure pour dire de combien "elle corrige" ; la mesure du CO serait un indicateur intéressant...

    - pour l'électronique, j'y connais rien. Il m'a semblé qu'une partie des relais étaient de type industriel. Je désosse aussi mon lave-linge et lave-vaisselle (pour ce denier, qui a douze ans, j'ai eu deux pannes type "programmées" l'une à 5 ans et 3 mois - extension de garantie à 5 ans ! - et l'autre vers 10 ans), je n'ai pas vu les mêmes composants ; mais ce n'était pas sur la platine lélectronique à proprement parler, sinon, je ne pouvais réparer ; sur mon frigo, panne à 11 ans : simple changement du thermostat - le petit contacteur à l'arrivée du fil - enfin du capillaire - provenant du bulbe ; trouvé sur internet pour 15 ou 20 euros ; par contre le désossage du frigo n'a pas été simple quand tu ne sais pas où se trouvent les "clips" ! Depsui 3 ans, il marche)...

    Ces "histories" pour dire : j'espère que sur ces chauidères, la platine tient au moins autant que sur ces machines, mais que les "périphériques" sont plus sérieux. Dans les deux cas, jusque là, la "platine" tient. C'est des petites conneries autour qui lâchent...

    Je pensais aussi a la vanne de sécurité de type "Bélimo" chez Okofen, que j'ai retrouvée dans une CTA au boulot...

    Mais tu as raison, je vais mettre un bémol à cette affirmation... J'y connais pas assez.

    Il me reste quand même l'espoir d'une durée de 20 ans. Et je pense, qu'il n'y a aucune raison que cela soit inférieur à toute autre chaudière (elles ont toutes des platines électroniques aujourd'hui, plus ou moins compliquées certes, non ???).

    Enfin, mais c'est "irrationnel", je pense que nos constructeurs du "top ten" (je mets tout le monde dans le même sac, car le "sérieux" des fabrications est partagé, je pense que tu seras d'accord avec moi) ne sont pas - pas encore ? - des "worldcompanies" comme les rois de l'obsolescence programmée ???

    [j'ai en souvenir un reportage en caméra cachée chez un grand nom de l'électronique où il était montré que l'obsolescence programmée n'est pas tant ce que tu dis - circuits fins, etc - mais l'introduction de composants dont la durée de vie est calculée mais réduite, en position centrale des cartes ; du coup, le diagnostic d'une panne est infailliblement le même : la réparation va couter 400 euros, et le dernier modèle en promo ne coute "que 499 euros" ; devinez ce que le client choisira ?)]

    Donc je reste un peu plus optimiste que toi et espère arriver à 20 ans. J'espère surtout être là encore pour le voir ! Mais c'est irrationnel, je l'ai écrit.

  5. #124
    Tam

    Re : Calculer la puissance de ma future chaudière à pellet.

    20 ans ? J'aimerais bien, mais j'ai laissé tombé l'argument "rentabilité" avec mes 15ans pour amortir mon passage aux pellets

    Étant donné la multitude de sous ensembles de nos chaudières, je pense qu'elles vont avoir besoin de soins curatifs bien avant.
    D'ailleurs, qui disait qu'un fabricant avait exclu les chaudière "sous dimensionnées" de sa garantie ? Un indice de la confiance de ce fabricant
    Dernière modification par Tam ; 22/12/2012 à 13h24.

  6. #125
    Did67

    Re : Calculer la puissance de ma future chaudière à pellet.

    Il faut s'entendre sur "soins curatifs".

    Il est évident que sur les ventilateurs par exemple, les "charbons" seront à changer. IL n'est pas anormal qu'il faille changer une sonde lambda.. Chez Okofen, sans doute le foyer et le cas échéant le disque...

    Il y a ainsi quelques pièces qu'on peut qualifier de pièces d'usure, dont le remplacement est normal.

    Il y a des pièces très sollicitées, dont on peut penser que, sans que ce soit systématique, il faille chez l'un ou l'autre la changer : allumeur, ou, en cas de malchance (surtenion, orage) une platine électronique.

    Je comparerais ça à nos voitures...

    Donc hormis les pièces d'usure (assez abordables), et hormis un coup de malchance, j'espère toujours arriver à 20 ans... Même si chez moi, j'ai récupéré la mise en 8 à 9 ans environ au tarif du fuel actuel.

  7. #126
    Tam

    Re : Calculer la puissance de ma future chaudière à pellet.

    Bonsoir,
    ÖkoFEN s'engage à fournir les machines actuelles en pièces pendant 15ans (ci-joint la photo pour preuve en 2027 )
    Did, si les pièces de ta machine sont identiques aux PEK actuelles, alors sa pérennité sur 20ans est assurée, à quelle prix ? l'avenir nous le dira

    Nom : garantieOkoFEN-2012.jpg
Affichages : 172
Taille : 25,9 Ko

  8. Publicité
  9. #127
    beberbrouillat
    Invité

    Re : Calculer la puissance de ma future chaudière à pellet.

    Okkoffen fournira forcement tout ce que vous souhaitez, vu que c'est parfait.

  10. #128
    lapinrig

    Re : Calculer la puissance de ma future chaudière à pellet.

    Bonjour à tous,

    Je ne suis pas jaloux:
    Hargassner garantie 7 ans sur toutes fournitures y compris pièces d'usure
    engagement de fourniture pièces détachées jusqu'à 25 ans après sortie d'usine.

    Il faut que je dise ça à mes héritiers!

  11. #129
    Tam

    Re : Calculer la puissance de ma future chaudière à pellet.

    Bien ok les durées de garantie Hargassner. Un point sur lequel ökoFEN est nettement en retrait.

Page 5 sur 5 PremièrePremière 5

Discussions similaires

  1. calculer la puissance d'une chaudière
    Par jujubarak dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/05/2012, 18h42
  2. Chauffage chaudière pellet VS poêle pellet, qu'en pensez-vous?
    Par Mowane dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 22/08/2010, 19h25
  3. Comment calculer la puissance la puissance fournie a un dipole AB?
    Par CDDVD dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/11/2008, 11h48
  4. Calculer la puissance délivré par une chaudière
    Par flight26 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/01/2008, 23h12
  5. poele pellet ou chaudiere pellet
    Par yann69 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 08/01/2008, 16h04
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...