Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Chaudière bois BÛCHE



  1. #1
    ttr600new

    Lightbulb Chaudière bois BÛCHE


    ------

    Bonjour à tous,

    Je suis en pleine réflexion pour un remplacement imminent de mon C.C au fioul pour une installation bois bûche, couplé à de l'hydroaccumulation.
    Cependant, j'ai encore qq hésitations, et j'aimerais que ceux qui utilisent ce principent me donnent leur avis.

    Je songe à une installation HS bonus 30kw + 1500litres de volume de bollon tampon, couplé à mon ancienne chaudière fioul (pour les périodes d'absence prolongées).
    Coût de l'installation environ 9500 € HT

    La deuxième solution est une chaudière mixte bois bûche/fioul HS Duo Plus Compact + 1500 litres de volume de ballon tampon.
    Coût de l'installation environ 11000 € HT

    Mes questions sont donc les suivantes:

    1) Quelle est l'autonomie réelle des ballons tampons avec un T° d'environ 0°c?

    2) Combien de flambées par jour (tjs avec T°=0°c)

    3) Dans le cas de la chaudière mixte, dois installer un ballon comprenant l'eau chaude sanitaire, sachant qu'il y a déjà un ballon dans la chaudière?
    Si les ballon n'incluent pas l'ECS, impossible d'utiliser le bois en été pour cette-dite ECS?

    4) Des deux solutions envisagées, laquelle vous paraît la plus logique et la plus viable?

    Merci de me faire part de vos expérience d'utilisateurs, car on entend tout sur tout, mais presque rien sur le bois bûche...

    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    godefroy

    Re : Chaudière bois BÛCHE

    Bonjour,

    Voici les éléments de réponses que je peux vous proposer. Je me réfère aux documents techniques de la société HDG Bavaria ### qui préconise systématiquement dse accumulateurs, y compris dans les installations plaquettes ou granulés.

    Eb = Ce x Vb x Dt

    Eb : énergie stockable dans le ballon
    Ce : coefficient thermique de l'eau, soit 4,18 kJ / Kg x Dt
    Vb : volume du ballon
    Dt : différence de température
    (Je revendique une ignorance complète en thermodynamique.)

    Dans votre exemple de 1500 litres, on aurait :

    Eb = 4,18 x 1500 x Dt
    si vous montez le contenu de votre ballon à 85° et si vous pouvez utiliser la chaleur jusqu'à 45°, Dt = 40°
    Eb = 4,18 x 1500 x 40
    Eb = 250800 J, soit 250,8 kJ soit environ 69 kWh.

    Si vous connaissez vos déperditions à 0°, vous trouvez votre autonomie réelle (question 1).

    La chaufferie ### vous permettrait une seule charge de combustible par jour (24 heures ) dans les conditions extrêmes de froid de votre région.
    Vous auriez plutôt 3000 litres d'hydroaccumulation.
    A première vue, le budget ne devrait pas dépasser ce que vous évoquez, y compris avec nos fantastiques chaudières büches à brûleur fuel auxiliaire Bavaria V2.

    Concernant l'ECS, nous préconisons un petit ballon spécifique, qui "tape" à la demande dans la chaleur du (des) ballon(s) accumulateur(s). En été, +- une flambée pour les douches etc. de la semaine...
    ###
    Dernière modification par Philou67 ; 09/09/2008 à 13h36. Motif: Pas de pub ni démarchage

  4. #3
    morvanbio

    Re : Chaudière bois BÛCHE

    bonjour,
    moi aussi je suis dans l'Yonne et je viens d'acquérir un vieux corps de ferme...
    a priori, je comptais m'équiper d'un poel à bois preformant, avec redistribution de chaleur dans d'autres pièces...

    Est-ce que vous faites ce type d'installation? ou connaissez-vous des spécialistes dans notre département?

    merci
    Dernière modification par Philou67 ; 09/09/2008 à 13h37. Motif: Citation

  5. #4
    viveladrôme

    Re : Chaudière bois BÛCHE

    Le seul petit souci avec le site des "hdb bavaria" c'est son manque d'accessibilité en langue française 8
    Dernière modification par Philou67 ; 09/09/2008 à 13h34. Motif: Citation

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  8. #5
    Ancyr

    Re : Chaudière bois BÛCHE

    Citation Envoyé par ttr600new Voir le message
    Bonjour à tous,

    Je suis en pleine réflexion pour un remplacement imminent de mon C.C au fioul pour une installation bois bûche, couplé à de l'hydroaccumulation.
    Cependant, j'ai encore qq hésitations, et j'aimerais que ceux qui utilisent ce principent me donnent leur avis.

    Je songe à une installation HS bonus 30kw + 1500litres de volume de bollon tampon, couplé à mon ancienne chaudière fioul (pour les périodes d'absence prolongées).
    Coût de l'installation environ 9500 € HT

    La deuxième solution est une chaudière mixte bois bûche/fioul HS Duo Plus Compact + 1500 litres de volume de ballon tampon.
    Coût de l'installation environ 11000 € HT

    Mes questions sont donc les suivantes:

    1) Quelle est l'autonomie réelle des ballons tampons avec un T° d'environ 0°c?

    2) Combien de flambées par jour (tjs avec T°=0°c)

    3) Dans le cas de la chaudière mixte, dois installer un ballon comprenant l'eau chaude sanitaire, sachant qu'il y a déjà un ballon dans la chaudière?
    Si les ballon n'incluent pas l'ECS, impossible d'utiliser le bois en été pour cette-dite ECS?

    4) Des deux solutions envisagées, laquelle vous paraît la plus logique et la plus viable?

    Merci de me faire part de vos expérience d'utilisateurs, car on entend tout sur tout, mais presque rien sur le bois bûche...

    Merci
    Bonjour,
    j'ai installé une chaudière DUO plus COMPAC 18 en 08/2005 mais sans hydroaccumulation, que je vais mettre en place pour le prochain hiver. Je ne l'ai pas fait à l'installation car il faut que j'agrandisse ma chaufferie et j'avais pas le budget.
    J'habite dans la Marne où les 0° C sont légion, surtout dans ma petite commune rurale. J'ai consommé environ 20 stères (mais je n'ai qu'une saison de recul), et entre 1000 et 1200 litres de fuel. Ma prodction ECS est incluse dans la chaudière. L'autonomie en bois de la chaudière est d'environ 5 heures à 0° C. J'ai une maison de 240 m² non isolé par les murs (c'est mon prochain gros chantier) mais double vitrage et bien isolé en grenier (tout neuf grâce à la tempête de 99). La température des pièces est d'environ 19 à 21 °C avec des radiateurs fonte dont certains ont 22 éléments. Si tu veux d'autres infos, n'hésites pas

  9. #6
    Un Autre Eric

    Re : Chaudière bois BÛCHE

    Citation Envoyé par Ancyr Voir le message
    Bonjour,
    j'ai installé une chaudière DUO plus COMPAC 18 en 08/2005 mais sans hydroaccumulation, que je vais mettre en place pour le prochain hiver. Je ne l'ai pas fait à l'installation car il faut que j'agrandisse ma chaufferie et j'avais pas le budget.
    J'habite dans la Marne où les 0° C sont légion, surtout dans ma petite commune rurale. J'ai consommé environ 20 stères (mais je n'ai qu'une saison de recul), et entre 1000 et 1200 litres de fuel. Ma prodction ECS est incluse dans la chaudière. L'autonomie en bois de la chaudière est d'environ 5 heures à 0° C. J'ai une maison de 240 m² non isolé par les murs (c'est mon prochain gros chantier) mais double vitrage et bien isolé en grenier (tout neuf grâce à la tempête de 99). La température des pièces est d'environ 19 à 21 °C avec des radiateurs fonte dont certains ont 22 éléments. Si tu veux d'autres infos, n'hésites pas
    Bnojour à Tous,
    Bonjour Ancyr,
    Je compte aquérir une Vosgienne mixte CKD/ballon 800 litres, pour une vieille ferme ~250m mal isolé sur un versant nord.... donc des -15°c l'hiver.
    Ma question concerne l'utilisation/entretien du foyer de ta chaudière.
    Doit on vider le bac à cendre tout les jours, nettoyer le foyer tout les jours ?
    Avec tes 2 ans d'utilisation, regrettes tu l'installation au bois (contrainte des cendres, charger le foyer, nettoyage, coupage du bois, etc).
    Tu indiques que l'autonomie est de 5 heures, cela sous entend il donc que la maison est tout de même correctement chauffé malgré le manque du ballon?
    Merci,
    Et bon courage pour l'hiver.
    Eric.

  10. Publicité
  11. #7
    Ancyr

    Re : Chaudière bois BÛCHE

    Bonjour Eric,
    D'abord, il ne faut pas prendre une chaudière bois que pour des raisons économiques car cela nécessite beaucoup de manipulation de bois et des contraintes qui peuvent vite devenir décourageantes. Il faut stocker le bois, le reprendre pour le mettre dans la chaudière et ça, c'est juste le minimum.
    Pour ma part, j'achète le bois, en 0.33 cm mais non fendu et non rangé et quand j'ai des opportunités, non livrés. A titre d'info, à 2, nous mettons 2 heures à 2 pour fendre et stocker entre 3 et 4 stères. L'avantage du bois est d'entretenir la forme physique, pas besoin d'un abonnement à un club de gym .... Mais j'aime ça et j'en faisais avant
    Je retire la cendre du foyer seulement une fois par an et le décendrage du bas est quasi quotidien quand la chaudière "tourne" toute la journée. Par contre le ramonage de la boite à fumée et des carneaux (ortographe ?) est nécessaire une fois par mois (environ 1/2 h de démontage, nettoyage et remontage) sinon la cendre empêche la circulation d'air. Pour démarrer la chaudière, attendre que la braise soit bien et charger correctement, il faut entre 1/4 h et une 1/2 heure. Ah oui, ma chaudière étant en dehors de la maison, il fait frisquer le matin à 6H30 pour aller la rallumer ...
    En ce qui concerne la température de la maison, nous avons (par choix) entre 20 et 21°C dans les pièces à vivre et 17-18°C dans les chambres.
    la chaudière suit bien mais je compte sur le ballon pour augmenter mon autonomie surtout en demi saison quand les températures sont supérieures à 5°C (il y a un fil sur le ballon tampon sur le forum).
    Je ne regrette pas mon installation mais il est vrai qu'il faut surtout penser à isoler la maison.
    Voilà, si tu as d'autres questions, pas de soucis, j'essaierai d'y répondre.
    A +
    Dernière modification par Philou67 ; 09/09/2008 à 13h33. Motif: Citation

  12. #8
    Merfène

    Re : Chaudière bois BÛCHE

    J'apporte mon témoignage puisque je commence à avoir quelques semaines de recul.
    J'ai une chaudière CTC 35 kw à bois bûche (+ 2ème foyer possible si on y rajoute le brûleur, je voulais me garder cette possibilité pour le cas où, un jour, nous nous fatiguons du bois bûche). Elle est couplée à 2 ballons de 500 litres d'hydroaccumulation + un ballon ECS de 350 litres. J'ai aussi 14 m² de panneaux solaires mais en ce moment ça ne compte pas vraiment, ça préchauffe un peu le ballon ECS mais depuis 1 mois ça ne bascule quasiment jamais plus sur les ballons d'hydroaccumulation.
    Je chauffe par le biais d'un plancher chauffant une maison de 200 m² (avec pas mal de volumes) que nous n'avons pas fini d'isoler correctement (encore les murs à faire et quelques fenêtres simple vitrage à changer d'ici 1 mois).

    Je t'épargne la question de la manipulation et du stockage du bois, ça dépend tellement de la configuration des lieux et du degré de "finition" de ce que tu commandes. Chez moi c'est un peu galère vu qu'on ne peut pas accéder en voiture à moins de 70 mètres de la maison et que le camion de livraison a dû s'arrêter à 150 mètres. La remorque et la brouette ont bien servi...

    Il fait assez froid en ce moment et nous gardons une température confortable avec une flambée par jour en rechargeant à mi-combustion.
    Le démarrage est très rapide avec la méthode top-down (que j'explique dans ce message) : 5 minutes pour remplir le foyer et allumer, je reviens vérifier et fermer la trappe secondaire 1/4 heure après.
    Selon la qualité du bois et l'encrassement, je gratte un peu une fois par semaine mais, d'après mon chauffagiste, ce n'est vraiment pas nécessaire aussi souvent. Pour le moment, ça "m'amuse" encore.
    Je vide le cendrier environ toutes les 3 flambées (je remplis un gros sac que je vais vider sur mon terrain tous les 15 jours).
    Et je confirme pour le petit ramonage une fois par mois.

    Bref, pour le moment et après 6 semaines d'usage, rien de vraiment pénible et trop contraignant. Mais je reconnais que ça reste moins "confortable" que le fioul ou l'électricité...

    Et pour finir, je confirme ce qu'on peut lire partout : tout dépend beaucoup de la qualité du bois. Du bois très sec = une chaleur beaucoup plus vive et des ballons qui montent plus vite en température = un meilleur rendement et donc besoin de moins de volume de bois = pas de fumée = beaucoup moins d'encrassement et de nécessité de ramonage = beaucoup moins de cendres.

  13. #9
    Ancyr

    Re : Chaudière bois BÛCHE

    Bonsoir,
    je suis comme Merfène, depuis que j'ai lu le top down, je le pratique tous les jours sauf que je ne peux pas charger complètement le foyer car avec le ventilateur qui souffle par le haut, ça éteint la flamme si je ne place pas l'allumage à un endroit précis. Mis à part cela, je trouve que c'est + rapide et ça consomme moins de bois.
    Par contre Merfène, qu'est ce qui prend le relaiss quand il n'y a plus de bois et que tes ballons hydro sont à basse température ?
    A +

  14. #10
    Merfène

    Re : Chaudière bois BÛCHE

    Rien

    Il y a bien une résistance électrique mais je n'ai l'intention de l'utiliser que pour laisser la maison en hors gel en cas d'absence prolongée (et même pour ça le solaire devrait suffire)

  15. #11
    Ancyr

    Re : Chaudière bois BÛCHE

    Merfène,
    si tu pars aux sports d'hiver, tu me diras en revenant à quelle température est ta maison ?
    Dans mon cas, si on rentre après une absence prolognée et que la maison est trop froide :
    1- ma femme me fait dormir sur le canapé
    2- il faut du temps pour que les "murs" se réchauffent (gros volume de maison)
    il existe aussi la technique du voisin sympa qui vient allumer la chaudière 24 heures avant l'arrivée....
    A+

  16. #12
    Merfène

    Re : Chaudière bois BÛCHE

    Je sais bien mais ça doit bien faire 4 ou 5 ans que je n'ai pas pris plus d'une semaine de congés d'affilée et jamais en plein hiver qui est ma "haute saison" (médecin de campagne ). C'est donc un inconvénient potentiel que j'accepte car ça ne va vraiment pas être fréquent et, en effet, je pense que je n'aurais pas de mal à trouver quelqu'un pour me lancer la chaudière 24h avant le retour.

  17. Publicité
  18. #13
    Ancyr

    Re : Chaudière bois BÛCHE

    Merfène,
    je reviens un peu sur ta maison et tes ballons hydro (enfin, avec ta permission), je suis sur un autre fil où on discute ballon hydro et autonomie et choix, etc ... Il me semble d'ailleurs que tu as laissé des messages ?
    J'aimerai savoir pourquoi le choix de 2 ballons hydro de 500 l et non d'un de 1000 l et, avec ton plancher chauffant, à quelle température est ton eau départ chauffage ?.
    Parce que je suis en chauffage central traditionnel avec radiateurs fonte et je suis obligé de chauffer l'eau à 50-55°C au minimum. Le fond de ma question est : + j'ai besoin d'une température élévée au départ, + mon autonomie avec un ballon va être moindre ?
    J'ai bon ou j'ai faux dans mon raisonnement ?

  19. #14
    Merfène

    Re : Chaudière bois BÛCHE

    Je pense que tu as bon puisque, si tu dois utiliser de l'eau à 50°C et que tu pars d'un ballon à 80°, tu n'utilises que l'énergie représentée par ce delta de 30°. Par ailleurs, ça veut aussi dire, en travaillant à hautes températures, que ton échange avec la chaudière est moins optimum et que les pertes du ballon sont, en moyenne, plus importantes.
    Actuellement, j'envoie de l'eau à 30° dans mon PC (avec une vanne 3 voies qui permets de tempérer l'eau circulant dans le PC) mais, pour être honnête, le fournisseur a "oublié" de prévoir un régulateur et pour le moment, je "régule" simplement en tournant manuellement la vanne 3 voies. Pas très précis ni très réactif... Ceci devrait être bientôt corrigé par l'adjonction d'un régulateur.

    Concernant les 2 ballons, il y a d'une part la question de l'encombrement et du poids d'un ballon de 100 litres. Par ailleurs, on m'a conseillé ce dispositif dans le cadre d'un SSC avec l'argument suivant, qui me semble logique mais non vérifié : en séparant les 2 ballons, on fait une sorte de "sur-stratification" qui fait que le bas du ballon n°2 reste toujours "froid" (sauf vraiment, éventuellement, au pic d'une flambée) et qu'il est donc d'autant plus disponible pour aller puiser quelques calories dans les panneaux solaires lorsque ceux-ci sont dans une période de faible rendement comme en ce moment.

  20. #15
    Ancyr

    Re : Chaudière bois BÛCHE

    Merci de ta réponse
    pourtant, il me semble qu'avec un ballon de 1000 l, la perte de calories est moindre qu'avec 2 fois 500 litres car l'inertie est moins élevée et les pertes en charge dans les tuyaus sont plus élevées mais n'étant pas expert en la matière, je ne peux que supposer. D'un autre côté, il est plus rapide de chauffer 500 litres que 1000.... C'est pratique, je m'aperçois que je fais les questions et les réponses ....

  21. #16
    nicoduc

    Re : Chaudière bois BÛCHE

    Citation Envoyé par Merfène Voir le message
    J'apporte mon témoignage puisque je commence à avoir quelques semaines de recul.
    J'ai une chaudière CTC 35 kw à bois bûche (+ 2ème foyer possible si on y rajoute le brûleur, je voulais me garder cette possibilité pour le cas où, un jour, nous nous fatiguons du bois bûche). Elle est couplée à 2 ballons de 500 litres d'hydroaccumulation + un ballon ECS de 350 litres. J'ai aussi 14 m² de panneaux solaires mais en ce moment ça ne compte pas vraiment, ça préchauffe un peu le ballon ECS mais depuis 1 mois ça ne bascule quasiment jamais plus sur les ballons d'hydroaccumulation.
    Bonjour j'ai vu votre message et j'ai pas mal de question concernant le bois buche!
    vous parlez d'un 2eme foyer, comment ça fonction avez vous un schéma de chaudiere!
    Jai un projet pour un chaudiere pour deux appartement de 130 m² dont un avec plancher chaufant (le notre) faut il mettre 2 ballon de 500 litre d'hydroaccumuluation? a quoi serve t'il exactment?
    Je suis interresser pour savoir quel sont les inconvenients en dehors de la manipulation de bois et de l'alimentation une a deux fois par jours? (nettoyage, ramonage?)
    Pouvon nous coupler une chaudiere bois buche avec des paneau solaire comme vous l'avez fait pour chauffer les appartement?quel type d'installation faut t'il faire?
    Jespere que ce n'est pas trop vague et que vous pourrez m'apporter des precision et vos impression sur ce genre d'installation!
    merci d'avance!

  22. #17
    nicoduc

    Re : Chaudière bois BÛCHE

    Citation Envoyé par mektoub Voir le message
    salut
    voici un exemple de chauffage bois avec 2 ballons tampons:
    http://www.chauffages-economiques.co...,3,schemas.htm
    le gros avantage pour ma part des ballons tampons quand l'installation est bien dimensionnée est de ne gérer sa chaudière qu'une fois par jour au max en plein hiver: La chaudière ne tourne que 4 ou 5 heures à fond (donc pas d'encrassement) pour minimum 24h de chauffage= durée de vie +longue et plus de confort
    @+
    pat
    Merci pour cette information interessante! le chauffage actuellement est un casse tete avec tout se qui existe, le credit d'impots qui profite plus au entreprise qu'au particulier...... c'est compliqué!!

    J'ai pas mal de question jespere que vous aurez le temps d'y répondre :

    Connaissez vous les quantité d'eau contenu dans les balons?
    Quelle surface de plancher chauffant avez vous à chauffer? Quelle surface avec les radiateur? L'isolation est elle bonne?

    Mon installation avec chaudiere bois buche concerne deux appartement de 125m² : l'un avec plancher et l'autre avec radiateur en fonte.

    es ce que le solaire a un role important dans votre chauffage?
    qu'elle est votre chaudiere bois (marque, taille du foyer, longueur du bois accepter)?


    si on ne trouve pa une solution commune je pense peut etre mettre une chaudirere electrique qui chaufferai des gros volume d'eau la nuit (heure creuse) pour les faire circuler dans le plancher chauffant! et un bon poelle à bois dans le salon en complement voir en meme en principal! car je souhaite mettre un thermostat dans les piece à vivre!

    merci pour tout vos renseignement tres interessant.

    nico

  23. #18
    mektoub

    Re : Chaudière bois BÛCHE

    Désolé pour l'attente...

    Kler le crédit d'impôt à fait du tort!!
    Raison de plus pour ne pas aller au plus cher de toutes façon ce n'est pas forcément les meilleures chaudières. Moi je le vois j'ai une chaudière arca que m'à conseillé mon chauffagiste... no comment! Pas donné et franchement y'a mieux mais c'est moins cher alors je pouvais pas savoir!! L'essentiel dans le choix d'une chaudière bois à mon avis est la qualité de la flamme (chaudière à gazéification oblige) et la robustesse (le poids par ex est un paramètre important), le reste on s'en fout, tout ce qu'on lui demande c'est de brûler quelques bouts de bois et bien, alors tout le blabla des vendeurs internet, méfiance. Voila quand au choix de la chaudière je n'ai pas envie de dire n'importe quoi il y en à tellement...

    Bonne chance
    Pat
    Dernière modification par mektoub ; 29/04/2009 à 15h11.

  24. Publicité
  25. #19
    boyricou

    Re : Chaudière bois BÛCHE

    salut mektoub , j'ai aussi une arca , quels problemes as tu eu et sur quel modele avec quelle installation exactement ? depuis combien de temps est elle en route ?

Discussions similaires

  1. Expérience hydroaccumulation et chaudière bûche
    Par bingoboy dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 91
    Dernier message: 18/02/2018, 17h45
  2. Chaudière bois bûche automatique
    Par JCJ dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 34
    Dernier message: 02/01/2013, 15h21
  3. granulé de bois ou Buche de bois compréssé
    Par lherrard dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/09/2007, 20h43
  4. Dimensionnement chaudière buche + ballon
    Par JIM82 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/11/2006, 10h46
  5. Choisir une chaudière bûche
    Par cyprin dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 11/04/2006, 17h02
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...