Répondre à la discussion
Page 19 sur 50 PremièrePremière 19 DernièreDernière
Affichage des résultats 541 à 570 sur 1491

Poêle Bullerjan / Bruno



  1. #541
    Le Gascon du bord'Haux

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno


    ------

    Citation Envoyé par syph3r Voir le message
    Tout à fait d'accord avec Ulysse...
    Bonjour,

    Cela dépend de plusieurs facteurs j'ai des enfants et je tiens à leur bonne santé.

    Ma maison est grande et en effet pour maintenir la chaleur je fais du feu continu en fonction des prévisions de température.

    A+

    -----
    Dernière modification par Philou67 ; 22/10/2008 à 14h55. Motif: Citation, quand tu nous tiens...

  2. Publicité
  3. #542
    Le Gascon du bord'Haux

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Je l'avais compris ainsi, mais ça reste une mauvaise pratique selon moi, sans compter les risques de dégagement de CO.
    Un bonjour du Gascon,

    Attention monsieur philou67 je ne fais pas de goudronnage la combustion est ralentie pas étouffée.

    A+

  4. #543
    Ulyssesourd

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    Salut Gascon,
    Est ce que de la fumée sort de votre conduit? A votre avis pourquoi la vitre est noircie?

    Il y a 10 ans je faisais comme toi et aujourd'hui je me rends compte que j'étais un pollueur et un gaspilleur de bois...Mieux vaut faire un PETIT feu VIF que laisser consummer lentement des buches...

    La nuit à quoi ca sert de chauffer ? Avant de se coucher (1 h avant) tu mets ton peole à FOND Et tu le laisses refroidir.
    Le lendemain matin tu rallumes un bon feu. Ca fait un peu du travail mais c'est mieux ainsi en toute matières : moins de pollution, plus d'économie, meilleure santé, moins de cendre, moins de risque de feu de cheminée, etc...

    A+

  5. #544
    cyril65

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    Merci pour les infos. En fait je ne sais pas vraiment quel est le rôle exact des deux réglages dans la combustion. L'entrée d'air principale, je comprends, mais l'effet du réglage en sortie échappement, je vois pas. C'est juste pour adapter le tirage ? Quelles est la différence entre:
    - ouvrir à fond l'entrée d'air et fermer la sortie
    - fermer l'entrée d'air et ouvrir à fond la sortie ?

    Pour info, je voulais la version en pierre ollaire et apparemment elle n'est pas en vente, du moins en France.

  6. #545
    syph3r

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    Ulysse > Rallumer le feu le matin c'est plus de travail ? Pas spécialement...
    Si tu utilises des bons "ZIP" (pour ne pas les citer ), un petit cube suffit à enflammer la buche.. Ca chauffe plus vite que de remettre une buche sur les braises et attendre qu'elle brule !
    Bon, maintenant c'est peut-être pas des plus écologique.. Mais il existe des allume-feu Ecolo ! Qualité discutable...

  7. #546
    Le Gascon du bord'Haux

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    Citation Envoyé par cyril65 Voir le message
    Merci pour les infos. En fait je ne sais pas vraiment quel est le rôle exact des deux réglages dans la combustion. L'entrée d'air principale, je comprends, mais l'effet du réglage en sortie échappement, je vois pas. C'est juste pour adapter le tirage ? Quelles est la différence entre:
    - ouvrir à fond l'entrée d'air et fermer la sortie
    - fermer l'entrée d'air et ouvrir à fond la sortie ?

    Pour info, je voulais la version en pierre ollaire et apparemment elle n'est pas en vente, du moins en France.
    Un bonjour du Gascon,

    L'arriere est là pour éviter le refoulement.

    A+

  8. Publicité
  9. #547
    beathunters

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    hello à tous

    ça y est on a enfin "craqué" pour un bullerjan 14kw, installé depuis 15 jours en région lyonnaise et remplacant une cheminée Focus ronde (bathyscafocus) pivotante (à vendre bientôt sur ebay!) qu'on adorait mais pas assez chauffante.
    pas encore de grand froids mais impossible de résister à faire chauffer la bête au lieu de faire tourner les kw/h (chauffage électrique). résultat: 22° à 24° en bas (100 m2) et 20-21° à l'étage (idem), selon la chauffe.
    ok, c'est pas raisonnable, on va se calmer, promis mais chic, le froid arrive paraît-il.

    à la mise en route, les peintures ont cramé normalement en deux, trois heures et depuis pas de problème notable si ce n'est les grands classiques:
    a) la chaleur...

    b) l'encrassage immédiat de la vitre - un conseil: dans le doute optez pour un industry! mon choix initial, damned!

    c) et aussi pas mal de goudron au niveau de l'arrivée d'air primaire, refoulant presque à l'extérieur du goulet (sic), à l'entrée du foyer et sur la face intérieure de la porte... beurk, dégueulasse

    au niveau utilisation, j'ai tendance à faire monter en chauffe puis à refermer (mais pas à fond) pour faire durer le bois, surtout la nuit.
    coté bois, j'ai un peu de tout et assez sec mais dans les grosses bûches, pas mal d'acacia. je vais essayer de choper plus de chêne cette année

    que me conseillez-vous pour nettoyer au mieux ce foutu goudron et optimiser l'utilisation nocturne?
    je suis sûr que les habitués ont déjà répondu dix mille fois à ces deux items basiques donc je vais fouiller le forum mais si une âme gasconne charitable passe par là...

  10. #548
    Le Jeck

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    Citation Envoyé par beathunters Voir le message
    b) l'encrassage immédiat de la vitre - un conseil: dans le doute optez pour un industry! mon choix initial, damned!

    c) et aussi pas mal de goudron au niveau de l'arrivée d'air primaire, refoulant presque à l'extérieur du goulet (sic), à l'entrée du foyer et sur la face intérieure de la porte... beurk, dégueulasse

    au niveau utilisation, j'ai tendance à faire monter en chauffe puis à refermer (mais pas à fond) pour faire durer le bois, surtout la nuit.
    coté bois, j'ai un peu de tout et assez sec mais dans les grosses bûches, pas mal d'acacia. je vais essayer de choper plus de chêne cette année

    que me conseillez-vous pour nettoyer au mieux ce foutu goudron et optimiser l'utilisation nocturne?

    Pour nettoyer la vitre : un papier de cuisine légèrement humide trempé dans la cendre.

    Si tu as tant de goudron que ça et que ton bois est sec c'est que tu étouffe trop ton arrivée d'air.

    "Faire durer" un feu la nuit est le meilleur moyen de se préparer un bon petit feu de cheminée dans les mois qui suivent.

    Un feu NE PEUT PAS durer .. la température de combustion doit toujours se situer au dessus des 600 °C sous peine de création de créosote et goudrons.

    Donc astuce pour éviter le goudron .. ne pas étouffer ton feu le soir et le laisser bruler normalement.

  11. #549
    beathunters

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    merci le jeck
    il y a de la sagesse dans ta (rapide) réponse...
    un papier de cuisine c'est, hum, du papier journal i suppose?
    ok, je vais réouvrir un peu plus l'arrivée d'air.

    donc si je te suis l'idée de faire "durer" la chauffe du poële, argument de vente assez mis en avant par l'installateur, tant la journée que la nuit, n'est possible qu'en chargeant la mule à fond pour booster la convection et en comptant sur l'inertie pour tenir la distance?
    "when i'm good, i'm very good but when i'm bad, i'm better" - mae west

  12. #550
    Le Gascon du bord'Haux

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    Un bonjour du Gascon,

    Tu as le même poêle que le mien et en effet j’aurai du opter pour un industrie.

    Pour cette vitre j’utilise du papier avec de la cendre et souvent une éponge humide. Mais au moins un fois par semaine et
    J’ai honte je me sers d’un produit moussant pour four …pardon….

    A+

  13. #551
    Le Gascon du bord'Haux

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    re,

    Pour faire durer le feu depuis que l'on m'a remonté les bretelles je ne ferme plus de tout la prise d'air. Mais je n'utilise que du chêne et le feu, même à fond et avec moins de trois belles bûches, tient plus de 6heure. Au matin du petits bois sur la belle braise et ça repart.

    A+

  14. #552
    Philou67

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    Le papier journal pour nettoyer la vitre marche aussi bien.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  15. Publicité
  16. #553
    beathunters

    Cool Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    merci gascon et philou 67 pour vos réponses

    ça y est, ça caille! vive le bullerjan!

    le gex four ça a pas l'air mal, en effet... on m'a parlé aussi d'un truc spécial cheminée insert appellé brais'art.
    question: est-ce que ça le fait aussi pour le gros goudron épais collé à l'entrée ou dois-je y aller à la spatule?

    cette nuit, avec l'arrivée fermée disons à peine un peu plus de moitié et deux bonnes bûches (mais pas en chêne), la braise était encore là au matin, prête à repartir... je vais essayer encore plus ouvert

    coté cendres, après 10j d'utilisation, j'ai encore pas mal de petites particules style charbon de bois qui subsistent. quid de la fameuse double/postcombustion?

    peace
    "when i'm good, i'm very good but when i'm bad, i'm better" - mae west

  17. #554
    jipegonzo

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    Bonjour à tous,

    toujours personne qui a un metre et un Bullerjan 11kw et qui pourrait repondre à ma question precedente ?? Le gascon peut etre ?

    merci

    cordialement

    jp

  18. #555
    Le Gascon du bord'Haux

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    Un bonjour du Gascon,

    J'ai un 14Kw sorry....

    A+

  19. #556
    revil

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    Citation Envoyé par jipegonzo Voir le message
    Bonjour,

    j'ai commandé un Bullerjan 11kw chez un revendeur local et il doit me l'installer incessacement, sous peu...

    je suis donc en train de fabriquer un socle, et j'ai besoin de vous !!!

    quelqu'un peut il me donner les dimensions du dessous de la bete (internes entre les sorties de tuyaux.... suis je clair) . en longueur et largeur ??

    en vous remerciant par avance

    cordialement

    jp
    Salut,
    Bon alors, les dimensions du 11 kw sont au niveau du sol, c'est à dire là où le Bull touche le sol:
    28 cm de large.
    28 cm de long à droite de face ( 3 tuyaux ).
    42 cm à gauche de face (4 tuyaux ).
    Bon courage.

  20. #557
    jipegonzo

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    Super !!!!!

    Merci beaucoup

    bonne soiree

    cordialement

    jp

  21. #558
    beathunters

    Talking Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    hello à tous

    bon, je sais pas ce qui s'est passé, peut-être le règlage idéal (ouvert à moitié)...

    tout le goudron qui bouchait la vitre et les dépôts gluants accumulés se sont ce soir comme cristallisés en une mince croûte cramée et du coup super facile à gratter ! genre auto-nettoyant le truc... et la vitre est presque nickel, on voit de petites flammes et les braises, c'est... magique!
    "when i'm good, i'm very good but when i'm bad, i'm better" - mae west

  22. Publicité
  23. #559
    Le Gascon du bord'Haux

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    Un bonjour du gascon,

    Tu peux aussi brûler plein badin du bois de palette. Mais à la longue...

    A+

  24. #560
    beathunters

    Smile Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    hello à tous

    rencontré ce matin un gars qui a un Bruno depuis deux ans et en est super content.
    on a parlé un peu "tirage" et il me dit que sur le Bruno donc, la clef arrière, même en position fermée, laisse suffisament évacuer et du coup arrive ainsi à limiter son tirage. est ce pareil sur le Bull? et si oui comment utiliser optimalement cette clef?
    merci d'avance
    "when i'm good, i'm very good but when i'm bad, i'm better" - mae west

  25. #561
    Le Gascon du bord'Haux

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    Un bonjour du Gascon,

    Oui c'est la même chose le clapet arrière de forme circulaire a 1/4 découpé pour ne pas que les fumée sorte dans la pièce c'est plus de la protection.

    Le clapet arrière est là pour éviter le refoulement par grand vent.

  26. #562
    beathunters

    Wink Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    hello gascon
    et du coup, est ce qu'on peut en partie fermer ce clapet pour moduler le tirage?
    "when i'm good, i'm very good but when i'm bad, i'm better" - mae west

  27. #563
    Le Gascon du bord'Haux

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    re,

    En fait pourquoi pas, mais c'est le distributeur du poêle qui m'a transmis l'info que ce clapet ne sert qu'en cas de grand vent...

    A+
    Dernière modification par Philou67 ; 30/10/2008 à 16h25. Motif: Citation inutile

  28. #564
    beathunters

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    le livret d'installation Bull dit aussi que le truc doit TOUJOURS être fermé mais bon... je vais creuser la question et demander à mon installateur.
    "when i'm good, i'm very good but when i'm bad, i'm better" - mae west

  29. Publicité
  30. #565
    troupo

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    bonjour a tous
    j'arrive sur ce forum pour partager un peu avec vous
    je suis possesseur d'un bullerjan 11kw depuis maintenant 2 ans (2 hiver deja, j'attaque le 3eme). c mon chauffage principal dans une vieille maison en pleine campagne nivernaise. elle est isolée sur les mur ouest et nord de 10 cm de laine de verre. est et sud sont classique pour la maison a savoir 50 cm de mur avec chaux pour finition, isolation et vmc!!! au niveau du toit, je suis en caisson chevronné isolé mousse polyorethane, type trilatte.
    bref un grand volume de 200m3 environ, ouvert entre etage par un espace de 3m², avec attenant 1 piece de 7 m3 (cuisine) suivi d'un vieu four a pain de 3m3 tranformé en buanderie.
    alors mes experiences :
    * piece principale et etage, aucun soucis, les specificités du bull sont bien au rdv, temperature a peu pres constante sauf bien entendu au abords direct du poele (environ 2 m). du coup et sans reelement forcé comme un dingue, je suis regulierement à 18/19°c partout.
    * pour ce qui est de l'espace cuisine et four a pain, c pas la meme histoire, vu que ces pieces sont separées de la piece principale par un mur de refend, le poele a reelement du mal; du coup la solution a ete pour le moment de placer un petit convecteur electrique. (600w).

    en bois j'utilise du chene et charme en 33 pour le moment. le 11kw est donné pour accepter des 50cm, mais nous vous y fier pas, il ne faut pas trop depasser 40 / 45 cm. j'attend ma livraison en 40 cette annee.
    en combustion, je prefere egalement la combustion direct, j'essaie de ne plus laisser le poele en veille (ca charbonne). en plus quand vous lancer une bonne grosse flambée, genre planche, ca lave tout, la vitre, la porte et donc certainement un peu le tubage.
    pour le 11kw, je suis tubé en 125, petit pb, ca demande pas mal d'entretien et environ 1 ramonage tout les mois, mois 1/2 quand ca tourne plein gaz. qqun est il tubé en 153, tirage toujours efficace ou bien? goudronnage?, merci de vos retours d'experiences sur ce point.

    sinon les grandes questions de la gestion des tirages, et bien moi aussi je tate toujours depuis 2 ans maintenant; alors pour moi, il faut laisser l'air entrer correctement, le baisser que si les flammes sont reelement trop importantes. par contre je joue un peu avec la sortie arriere, j'ai remarqué (peu etre a tord), que le bois se consumme un peu moins rapidement plus il est fermé; mais pas trop quand meme sinon ca charbonne. qu'en ai t il effectivement chez vous?
    je pense que c'est effectivement ce dernier point qui est le plus important, comment optimiser au max la chaleur ainsi que le rendement du bois. qqun a t il deja essayer les bricafeu pour la nuit par exemple? est ce efficace?

    voila ce que je peux dire pour le moment;
    je remerci tous ceux qui participent et font vivre ce forum fort interessant et j'essaierai d'apporter mes experiences dans la mesure du possible!

  31. #566
    schrempf

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    Citation Envoyé par troupo Voir le message
    qqun a t il deja essayer les bricafeu pour la nuit par exemple? est ce efficace?
    Je suis également très intéressé par un retour sur les bricafeu de nuit. Notament de savoir si ca permet vraiment de tenir une nuit sans encrasser le poele, le conduit et la planete.

  32. #567
    Le Gascon du bord'Haux

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    Un
    Je suis aussi en 153 sur un 14Kw avec un long conduit d’environ 6m du poêle à l’extrémité.
    Et ça goudronne m^me si depuis peu j’ouvre à fond tous les clapets. Mais avec du chêne je peux faire du feu continu sans problème mais ça goudronne quand même.
    La vitre est très vite noire rien à faire je la nettoie une fois par mois.
    Mon bois est sec 2ans environ même il peut être encore plus sec. J’ai pris deux ans de chauffage cette année.
    Par contre j’utilisais du pin l’an dernier mais j’ai mangé beaucoup de bois. Mais par grand froid c’et de la bombe cela chauffe de folie.

    J’ai chauffé l’hiver dernier une pièce de 328m3 (80m2 sur 4.1m de hauteur en moyenne) avec 6 stères. La disposition de la maison ne me permet pas de chauffer le reste de la maison avec le poêle alors qu’il pourrait le faire sans problème.

    A+

  33. #568
    matjoh

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    hello, meme config chez moi ,un bruno depuis 2 ans, je rammone 3 fois dans l'hiver. Un 12kw tubé en 150, 6m de tuyaux droits et ca goudronne un tout petit peu , jamais grand chose a enlever.
    Je fais pas de feu continu, ou pas beaucoup, chauffe qu'avec ce poele , je ne touche pas au titage arriere, regule uniquement avec l'avant..
    petit appoint elec dans les chambres mais tres faible car j'ai mis un repartiteur avec gaines isolees .

  34. #569
    cyril65

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    J'ai fais un feu cette semaine avec mon Bull 11kw en modifiant mes réglages habituels. En gros, j'ai laissé l'entrée d'air de devant ouverte à fond et j'ai quasiment fermé la trappe du tirage. Le poele n'a jamais autant chauffé, et sans refouler !
    J'ai l'impression que si le tirage est trop fort, une grande partie de la chaleur part dans le conduit et qu'on n'optimise pas bien la combustion.
    D'autres peuvent-ils essayer pour confirmer/infirmer cette hypothèse ?
    Cyril

  35. #570
    troupo

    Re : Poêle Bullerjan / Bruno

    en fait j'avais lu un post il y a qque temps qui relate un peu du probleme et de ce a quoi il faut arriver. je copie donc la tres bonne recap de dedal du 24/03/2007, 23h46 dans la discussion "Chauffage au bois propre et efficace" #47


    -------------
    Le bois peut être la meilleure comme la pire des sources d'énergie. Correctement brulé, le bois est vraiment économique et pollue très peu. Il peut-être considéré comme neutre au niveau des rejets de CO², c-a-d que le bois brulé dégagerait à peu près le même niveau de CO² si on l'avait laissé pourrir dans la forêt, la combustion se substituant à la dernière étape d'un cycle naturel (à comparer aux émissions massives de CO² des énergies fossiles, qui en outre sont des déstockages de CO² dont la libération n'aurait pas eu lieu si nous n'avions été le chercher là... où il était stocké). Même par rapport l'électricité nucléaire, le bilan est très en faveur du bois si l'on prend en compte les émissions de CO² liées aux infrastructures et équipements (de production, de transport, etc...) de l'électricité.

    Mais encore faut-il qu'il soit correctement brûlé.

    Dans le cadre d'un chauffage au bois, certainement sous toutes ses formes mais notamment en bois bûches ou assimilé, certains éclairages peuvent permettre à chacun d'améliorer considérablement le bilan écologique et économique de la combustion.

    Supposons un premier postulat qui fixe l'objectif d'un appareil de chauffage au bois : récupérer le maximum de calories contenues dans le bois (ce qui détermine le rendement) et les diffuser de la manière la plus continue possible (ce qui conditionne le confort). La question de la diffusion par convection ou rayonnement étant distincte.
    Supposons un second postulat qui a son importance dans ce forum : la volonté de réaliser une combustion propre, non polluante ou à minima.


    70 % de la valeur calorifique du bois est contenue dans les gaz emprisonnés dans les cellules. Les corps solides n'en représentent que 30%.

    1 - Pour enflammer ces gaz (opération qu'on appelle souvent seconde combustion ou post combustion ou double combustion) il faut réunir 3 conditions :

    • beaucoup d'air
    • une t° de foyer de l'ordre de 600°
    • un système performant d'arrivée d'air secondaire (pour enflammer les gaz libérés par la première combustion)

    Ces trois conditions doivent être réunies. Les dispositifs de "double combustion" qui facilitent nettement l'inflammation des gaz ne pourront donc fonctionner QUE si les 2 autres conditions sont assurées, ce que interdit nécessairement un fonctionnement au ralenti. Beaucoup d'appareils proposent une "double combustion" et promettent un feu continu. S'ils peuvent fort bien faire l'un ou l'autre, il vous faudra nécessairement choisir à chaque flambée : soit obtenir une combustion des gaz (double combustion, avec ses qualités et avantages évoqués voir ci-dessous) soit rechercher un feu continu.


    2 - Hypothèse d'un feu ralenti ou continu :

    Quand ces conditions ne sont pas réunies les gaz quittent votre foyer en pure perte calorifique et se condensent (bistre) avant d'être évacués par le conduit dans la nature sous forme de fumées et particules imbrûlées. Vous conjuguez à la fois une grosse perte économique ET une grande pollution (des chercheurs canadiens ont décrit la fumée de bois comme étant 40 x plus nocive que la fumée de cigarette).

    Ce double bilan négatif s'obtient - très vite - lorsque vous :
    • réduisez l'arrivée d'air pour "consommer moins" ;
    • faites couver votre feu toute la nuit ;
    • essayez de faire des feux continus ;
    • brûlez du bois humide (le foyer ne pourra pas monter en t° et une partie de la chaleur dégagée servira à finir de sécher le bois).

    Dans ce cas vous cumulez TOUS les inconvénients :

    • doublement de votre consommation de bois (et des manutentions inhérentes) ;
    • très grosse augmentation des rejets polluants ;
    • encrassement de votre appareil, de son éventuelle vitre, du conduit de fumée entraînant un surcoût d'entretien ;
    • risque accru d'un feu de conduit (conjugaison des dépôts imbrûlés des combustion précédentes et de la haute température de fumée de la combustion en cours) ;
    • risque accru d'émanations toxiques dans la maison lié à un mauvais tirage ;
    • dans le cas d'une chaudière, la condensation et le goudronnage généré seront très efficace pour écourter nettement la durée de vie de votre matériel - et réjouir certains fabricants peu scrupuleux.


    3 - Hypothèse d'un feu vif et rapide :

    Si vous réunissez les trois conditions décrits en 1 -, ce qui est très facile, vous inversez tous les paramètres et transformer les inconvénients en avantages : baisse de la consommation - puisque vous augmenter votre rendement, et récupérer non pas 30 à 50 % mais bien jusqu'à 80 voire 90 % du pouvoir calorifique du bois que vous brûlez - non-encrassement du système, risques réduits ou néants et rejets polluants réduits ou néants.

    Il vaut donc mieux faire un feu d'enfer et le laisser mourir, puis en rallumer un autre.

    Il n'y a donc qu'un seul inconvénient à un feu vif et rapide, donc propre et efficace : c'est que le feu est de courte durée. Certes, c'est un inconvénient de taille puisque l'objectif était également une diffusion de la chaleur continue. Avec un simple poêle en tôle on aura très très chaud pendant trois heures puis vraiment froid le reste de la journée (et de la nuit).

    Mais on réalise bien là la confusion communément faite, ou autrement dit toute la beauté de la chose : peu importe que le FEU soit continu (pour le confort, s'entend). L'important est que la CHALEUR soit continue. Et profitant qu'un simple feu vif et rapide vous donne 2 fois plus de chaleur (à quantité égale de bois) qu'un feu continu, et en polluant nettement moins, l'enjeu est bien sûr dès lors de stocker cette chaleur (dans une masse d'accumulation appropriée - pierre, brique, eau,...) pour la restituer en douceur le plus longtemps possible, avant de rallumer le feu pour relancer un cycle.

    Là interviennent bon nombre de techniques pour "déphaser" la chaleur récupérée d'un feu vif et rapide.
    Le forum en détaille un certain nombre ; depuis des systèmes auto-construits très économiques jusqu'à des équipements tout prêt bien plus cher, même s'ils le sont toujours moins qu'une PAC air/air électrique.

    ------------
    voila tout est a peu pres resumé il me semble, desolé c'est un peu long mais c'est enrichissant :
    en gros du moment ou l'on arrive a atteindre cette t° de 600°c... donc en fermant un peu la clé de tirage, on "emprisone" un peu plus la chaleur que l'on attise avec l'entrée d'air. c'est sur que ca oblige a manipuler un peu les clés qui chauffe quand meme drolement au niveau du tirage.
    moi j'utilise comme repere, justement, le fait de voir a travers la vitre. si on y voit plus rien (vitre encrassée), c'est que la combustion est incomplete. du coup je remet un peu les gaz!!!

Page 19 sur 50 PremièrePremière 19 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Poêle à bois : jotul, godin,max blank, stuv, moroso, dovre, bullerjan et les autres..
    Par fripounet dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1001
    Dernier message: 19/04/2017, 15h24
  2. Poêle Bullerjan 20 KW ou foyer Philippe 843 20KW
    Par egui0637 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 23/07/2008, 14h07
  3. poele a bois bullerjan
    Par huetator dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/12/2007, 16h29
  4. Bullerjan
    Par MYVAL dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/10/2006, 13h13
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...