Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 44 sur 44

interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs



  1. #31
    Did67

    Re : interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs


    ------

    je ne sais plus où, j'ai dû expliquer, en effet, que la démarche "logique" est la suivante :

    a) calculer le besoin de chauffage de la maison

    b) en fonction du nombre d'allumages quotidien et du système d'emetteurs, on peut calculer la tampon nécessaire

    c) connaissant le tampon, on calcule alors le volume du foyer....

    Si ce n'est ici, c'est sur un autre fil...

    Maintenant, qi le tampon est trop gros par rapport à la chaudière (donc que le "calcul" n'a pas été fait opu pas fait correctement), cela reste un "moindre mal" :

    a) un bon tampon stratifie ; l'eau chaude "reste" en eau ; le piquage "départ circuit de chuaffage" se fait en haut ; le chauffage marche parfaitement avec un tampon partiellement plein !

    [on en revient à avoir dépensé un peu plus pour peu / pas d'utilité]

    b) L'idéal, c'est que lorsque la 1ère flambée se finit, recharger juste ce qu'il faut en fonction de la température dans le tampon ; donc le schéma devient : je rentre, j'allume le feu et je remplis le foyer; deux après, après le film à la télmé, je jette un coup d'oeil sur les thermomètres (en avoir une série pour situer le "front chaud") ; de là je déduis le niveau de remplissage du tampon (oitié, tiers, 2/3, 4/5ème, etc), donc je pexu estimer la quantité de bois à remettre sur les braises pour remplir le tampon...

    Et après, on est tranquile pour 2 ou 3 jours (selon la température externe)...

    Donc je petrsiste à penser qu'un tampon "trop gros", ce n'est pas vraiment un problème. juste un léger surcoût. ET des pertes légèrement augmentées...

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    Did67

    Re : interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    J'ai retrouvé, c'était ici, message n° 9 : http://forums.futura-sciences.com/ha...assner-hv.html

  4. #33
    gaellegb

    Re : interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    j'ai deux questions et une grosse interrogation:

    On attend un devis (dont on espère qu'il nous ira bien, par le chauffagiste qui nous a le plus inspiré, et on lui a demandé de regarder pour la vigas 25kW ), et on en a reçu un d'un autre, qui nous laisse pantois... plus de 12 000 euros pour une chaudière morvan (pas dans le top je crois), un ballon trop petit, une régulation... manuelle!! (Je crois rêver. Enfin, cauchemarder plutôt, surtout que c'est une assez grosse boîte! donc si ils font ça tout le temps, gloups!).
    Je trouvais que ça faisait un peu beaucoup? notamment il compte 2700 de main d'oeuvre, alors je ne sais pas, est-ce que c'est moi qui ne me rends pas compte ou lui qui a la main lourde? Ça représente en gros combien de jours de travail une installation comme ça? C'est quoi un prix horaire "normal" pour ces professions? 2700 euros ça fait quand même 54 heures à 50 euros bruts de l'heure, alors je m'interroge.
    Bon, de toute façon, ce n'est pas lui qui fera notre installation mais j'aimerais savoir si c'est normal ou abusif! (et aussi pour savoir à quoi m'attendre avec les autres devis...)

    Et pour les deux questions plus techniques:

    - ballon tampon: il va nous falloir a priori deux ballons tampons de 1000L au lieu d'un de 2000L (si c'est bien le volume qu'il nous faut, on sera fixés quand on sera aussi fixés sur la chaudière, car pas encore sûr qu'on puisse avoir la vigas), pour cause de largeur de porte La porte de la chaufferie on peut l'agrandir sans trop de difficultés, mais la porte suivante qui va vers l'extérieur fait 95 cm de large (et celle-là on ne va pas y toucher!) et les ballons de 2000L font 110cm de large. La porte intérieure fait 77, dommage les ballons de 1000L font 79, il va falloir casser un peu quand même!

    Du coup je me demandais:
    D'une part, est-ce que les ballons des différents fabricants ont tous la même largeur pour un même volume? (j'ai l'impression que oui, mais je n'en ai pas vu beaucoup, en plus j'ai des soucis de connexion internet qui rendent mes recherches très fastidieuses!) Donc si vous avez svp des noms de marques de ballons, ou sites en vendant, ça me faciliterait la recherche! (même si je doute fort d'en trouver un un poil moins large, ça m'aidera quand même pour choisir le bon ballon)

    D'autre part, vu que deux ballons de 1000L sont plus chers qu'un de 2000L, on va s'appliquer encore plus à viser le bon rapport qualité-prix pour ne pas plomber trop l'addition! J'ai vu les ballons NIA vendus par nideck chauffage,
    http://www.nideck.com/contents/fr/d54.html
    qu'en pensez-vous? (pour le ballon tampon -pas ecs- et mon eau corrosive, inquiétude ou pas? l'intérieur est en acier brut)
    Quand je vois le ballon 1000L de ce site à 500 euros HT prix public et le ballon "NBT08 736 litres" (mais il dit 917 dans le bla bla avant, hum?) à 1404 HT sur le devis (à 12000), je me demande ce qui fait la différence (tous les deux sont des ballons sans ecs). J'ai vu aussi le ballon deville 917L dans les 1170euros, c'est peut-être le même que sur mon devis... mais j'imagine qu'il y a d'autres marques que NIA et deville...

    - pour l'ecs, on s'oriente vers un ballon séparé, inox, appoint électrique pour l'été. Si je comprends bien, il doit être raccordé comme les autres "chauffages" après le ballon tampon, et pas sur le tuyau qui va de la chaudière au ballon? (sinon on risque de solliciter inutilement l'appoint électrique?) j'ai l'impression que c'est là que le chauffagiste voulait le mettre (avant le ballon), je lui en ai parlé, mais je voudrais être sûre de moi si il faut insister...

    Cependant je re-considère aussi un ballon avec ECS intégré (depuis qu'on sait qu'il nous faudra deux ballons...) et une éventuelle utilisation l'été. Est-ce que hors saison de chauffe c'est envisageable de chauffer un des deux ballons (en chargeant à moitié la chaudière) qui aurait l'ecs intégré, et de tenir un moment (long??) comme ça? Est-ce qu'en pratique ça marche ou pas, est-ce que c'est rentable économiquement, écologiquement? (sachant qu'on est très raisonnable sur notre consommation d'eau chaude) Si oui, est-ce que ça se "fait tout seul" qu'un ballon se charge d'abord, puis l'autre, ou est-ce qu'il faut aussi prévoir de pouvoir mettre un ballon hors-circuit l'été?

    Que d'interrogations!!

  5. #34
    Did67

    Re : interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    1) Les "tarifs"

    Question difficile ! Enfin question simple, à laquelle il n'est pas simple de répondre !

    Il faut comprendre que la somme facturée en tant que "pose de la chaudière" comprend tout le temps passé par l'artisan / ses ouvriers pour le projet. Donc répondre au téléphone, faire le devis, le présenter au client, répondre au téléphone encore, passer la commande, livrer, installer - en effet si le marché est conclu ! -, mettre en route, faire la facture, relancer les clients indélicats, faire des réglagesn payer son fournisseur...

    C'est aussi les frais fixes : locaux, pub, téléphone, camionnettes et matériel à amortir, site internet à faire maintenir...

    C'est la fauche sur les chantiers.

    C'est bien sûr les frais de devis / relation clients sur les projets qui n'aboutissent jamais (tout cela n'est payé par personne, donc par celui qui passe commande, il paye pour tous ...). L'entreprise ne crée pas de monnaie !!!

    Donc ne pas voir QUE les quelques heures passées à connecter la chaudière et penser que tout le reste est "gratuit" ! Dans le monde de l'entreprise réelle, ce qui est gratuit est payé par le client. Donc imaginer que l'artisant a fait 4 devis / 4 négociations dont une seule aboutit. Que tout cela, le client qui l'a retenu le paye...

    Mais il y a des entreprises plus ou moins gourmandes (selon leur carnet de commande, elles "arrondissent" les marges vers le haut s'il est plein - si ça marche, tant mieux pour les finances ; si ça ne marche pas, de toute façon, il y a le stock de commandes...).

    Il y a des entreprises mieux organisées, plus performantes que d'autres... Des ouvriers bien formés, bien oragnisés (combien de fois, la camionnette repart car il manque tel raccord ou telle type de vis si les ouvriers s'en foutent... ?).

    Et il y a des entreprises qui "dépensent" plus que d'autres dans les frais généraux : superbe boutique ou pas, 4 X 4 de service (j'ai vu sur un chantier, l'artisan débarquer en... Porsche Cayenne ; bon, c'était un gros chantier et c'est un peu anecdotique ; c'est juste pour dire, ça existe !).

    Donc une seule solution : faire faire plusieurs devis et confronter les offres ; choisir de façon indépendante la chaudière ; proposer au "moins disant" d'installer ta chaudière préférée (des fois, il y a des exclusivités ; des fois pas ; des fois il ne voudra pas car ne se sentant pas compétent ; mais en tout cas, on peut poser la question !). Le cas échéant, négocier avec A, qui propose la chauidère qui te convient, sur la base du devis de B. Des fois, il y a une remise commerciale !

    C'est juste mon avis.

    2) J'ai vu une fois sur internet des ballons dont la section (vu du haut) est ovale, de façon à passer des portes avec un volume plus important. Mais je n'ai pas noté ni le site, ni la marque (en plus, comme je fouille beaucoup sur les sites germaniques, c'était peut-être allemand !).

    3) Cela ne doit pas être difficile de "by-passer" le deuxième ballon en mode "été". Peut-être quand même une question de sonde à déplacer si la chaudière est "pilotée". En mode normal (chauffage), avec lmes deux ballons en série (l'un après l'autre), le "tampon" (donc les 2 en série) sera considéré comme plein quand le second a atteint la température maxi en bas. Si tu "bypasses" en mode été, évidemment la chaudière ne recevra plus cette info !

    A la réflexion, c'est peut-être plus simple d emettre le préparateur dans le deuxième et juste un robinet 1/4 de tour sur le premier ! La sonde reste en place. Le 1re ballon, dans lequel il n'y a pas le préparateur reste froid en été. Cela me parait plus sioux !

    4) Normalement, en sortie de chaudière, tu as un "tronc commun" entre chaudière et tampon, sur lequel se branchent le ou les circuits de chauffage et le circuit d'ECS...

    Voir schéma en fin de notice Fröling (à titre d'exemple) : http://www.froeling.com/images/stori...4_Turbo_FR.pdf (1er schéma avec un tampon et un préparateur séparé).

  6. #35
    Did67

    Re : interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Citation Envoyé par gaellegb Voir le message

    il va nous falloir a priori deux ballons tampons de 1000L au lieu d'un de 2000L (si c'est bien le volume qu'il nous faut, on sera fixés quand on sera aussi fixés sur la chaudière, car pas encore sûr qu'on puisse avoir la vigas), pour cause de largeur de porte La porte de la chaufferie on peut l'agrandir sans trop de difficultés, mais la porte suivante qui va vers l'extérieur fait 95 cm de large (et celle-là on ne va pas y toucher!) et les ballons de 2000L font 110cm de large. La porte intérieure fait 77, dommage les ballons de 1000L font 79, il va falloir casser un peu quand même!
    Question bête : pas de place dans la pièce située avant la porte fatidique ? Et carotter le mur pour installer la chauidère dans la chaufferie et le ballon (gros) de l'autre coté ?

  7. #36
    gaellegb

    Re : interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    pour le prix: oui, je me rends bien compte que le prix prévu au devis paye "tout ça" (d'où un prix horaire bien haut, qui ne représente certainement pas le tarif horaire payé au final aux employés!) la marge sur les produits + la main d'oeuvre facturée doit faire tourner l'entreprise, bien sûr!
    ce que je me demandais, n'ayant aucune expérience en ce domaine (et le seul autre devis que j'ai pour l'instant étant très différent), si c'était une fourchette de prix normale, ou pas... Ce qu'il me faudrait peut-être pour savoir ce serait d'avoir des retours e gens ayant des installations similaires, pour savoir en très très gros combien ça leur a été facturé?! (tiens je vais aller demander ça sur la discussion sur les vigas!)

    pour l'encombrement: dans la pièce d'à côté, bof bof! elle est déjà petite, plutôt en longueur et c'est une pièce "traversée" pour accéder à la pièce d'à côté, bref peu propice à y mettre un ballon sans gêner. Si on voulait le mettre dans un coin, ce serait à l'autre bout de cette pièce, et comme les départs et la chaudière sont à l'autre bout de la pièce chaufferie, ça ferait un peu long de tuyaux... (qui, en plus, devraient passer au-dessus de la porte-fenêtre)
    Là, mon homme et un copain ont "pré élargi" la porte: démonté la porte, enlevé un montant et le placo de la face "passage" (où l'on voit qu'il y avait de la laine de verre entre la chaufferie et la pièce d'à côté qui s'est bien affaissée! j'imagine ce que ça peut donner quand ça se passe sur les murs extérieurs de maison isolées comme ça: là les 50 cm du haut au moins sont "déshabillés!")
    donc on est à 81 cm de large, si ça passe tant mieux, sinon on verra si il faut juste creuser un peu pour l'endroit le plus large du ballon (et refermer la plaie ensuite ) ou ouvrir plus sur toute la hauteur et mettre une porte plus grande, on va voir...

    pour le 4):
    4) Normalement, en sortie de chaudière, tu as un "tronc commun" entre chaudière et tampon, sur lequel se branchent le ou les circuits de chauffage et le circuit d'ECS...

    Voir schéma en fin de notice Fröling (à titre d'exemple) : http://www.froeling.com/images/stori...4_Turbo_FR.pdf (1er schéma avec un tampon et un préparateur séparé).
    si je comprends bien, dans cet exemple, tout (les circuits de chauffage, et l'ecs) se branche sur un "truc" qui se met entre chaudière et ballon, et en fait si ça tourne entre la chaudière et le ballon -pendant la chauffe donc- le "truc" intercepte le chaud pour l'utiliser direct avant que ça ne chauffe le ballon, et si ça ne circule pas entre chaudière et ballon, le "truc" fait circuler entre le ballon et le truc, sans passer par la chaudière, c'est ça? (là on voit que je n'avais pas tout compris quand j'ai posé la question-donc j'ai bien fait de demander!-, mais j'espère que je commence à comprendre!)
    Ce que le chauffagiste avait dessiné vite fait sur un schéma très simplifié, c'était les circuits de chauffage qui se mettent sur un tuyau qui vient du ballon, et le ballon d'ecs il l'avait mis entre la chaudière et le ballon. Bon, c'est peut-être moi qui ai mal compris ce qu'il avait dessiné (finalement j'ai l'impression que ça marchait aussi bien, mais je ne vois pas l'intérêt de ne pas tout mettre de la même manière? ça donne la priorité à l'ecs peut-être?), et/ou lui qui n'était pas assez clair (ce qu'il a gribouillé vite fait n'est peut-être pas tout à fait ce qu'il va proposer au devis), en tout cas je veillerai à ce que ça convienne, on lui avait demandé de nous mettre un schéma du montage avec le devis donc on verra bien! (et puis si c'est pas clair en discutant avec lui, je viendrai vous demander )

    je note aussi pour le ballon à section ovale (pas bête) si jamais je tombe dessus ... et si c'est plus abordable que deux ballons!

  8. Publicité
  9. #37
    Did67

    Re : interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Oui, tu as bien compris ; le truc, c'est juste une conduite, avec un té, qui permet l'alimentation de la chaudière vers le tampon et/ou le circuit de chauffage ou l'alimentation du circuit de chauffage à partir du tampon...

    Se rappeler :

    a) qu'avec une régulation climatique, le circuit de chauffage recycle l'eau de retour et n'y rajoute que "juste ce qu'il faut d'eau cahude" en provenance de ce tuyau commun... Le prélèvement est déterminé par la position de la vanne : donc il ne partira dans cette direction que ce qui est nécessaire pour le chauffage. Des fois, presque rien !

    b) de même, la chaudière est "protégée" par son système de relève de la température de retour (le tuyau qui descend directement après la sortie) ; c'est seulement quand la température dépasse 55 °, que la vanne va s'ouvrir et le circulateur en sortie de chaudière va envoyer l'eau chaude dans ce "tube commun". Où la régulation va prélever juste ce qu'il lui faut et le reste va au tampon...


    c) quand le feu s'arrête et la température de la chaudière baisse, la vanne se referme ; le circulateur "chaudière" s'arrête. A ce moment là, le circuit de chauffage ne prélèvera toujours "juste ce qu'il faut" mais va le prélever dans le tampon ; dans le tube commun, le courant s'inverse...

    En somme, considérer la chaudière + le tampon + le tube commun comme un "stock partagé" de calories ; le circuit de chauffage prélève ce qu'il faut, peu importe d'où ça vient.

    Si la chaudière est en marche, elle produit plus que ce que le chauffage nécessite : le tampon se remplit d'eau chaude. Quand elle est arrêtée c'est l'inverse. Cela fait le "yoyo", c'est ce qu'il faut.

    d) Si tu as bien compris, c'est que le chauffagiste pense faire passer le flux "sortie de la chaudière" par le préparateur d'ECS. Il économise un circulateur (celui qui, sur le schéma Fröling, alimente le circuit ECS). J'imagine que c'est le circulateur de la chaudière, venant alimenter le tampon, qui chauffe au passage l'ECS.

    J'avoue ne pas être capable de t'en dire grand chose ; un circulateur de gagné, mais du "retard à l'allumage" : la première eau chaude sortie de la chaudière va d'abord chauffer l'ECS. Cela peut être gênant ou pas, selon comment on gère tout ça (consommation d'ECS ? fréquence et moment de mise en route de la chaudière ?). Le matin, l'ECS peut être rapidement chaude mais la maison frisquette ?

    Mais je laisse la main, je ne connais pas ce montage proposé (si cela a été bien compris). Je ne l'ai jamais vu sur des schémas des marques du top ! J'ai jeté un coup d'oeil sur les schémas Hargassner : idem que chez Fröling, les préparateurs sont toujours alimentés soit à partir du tube commun, soit directement sur le tampon : http://downloads.hargassner.at/Login...lz_HV20-60.pdf

    Je pense qu'il y a là des questions de "priorités" et de gestion électronique optimisée... Noter que des fois, le départ vers le préparateur se fait à mi-hauteur du tampon ; il reste toujours en haut du tampon une "réserve" inattaquée pour le chauffage... Ces tampons (couteux) gèrent avec beaucoup de finesse les apports (des fois des apports solaires en complément des chaudières) et les usages... Au prix de techniques assez recherchées...(stratification, multiples niveaux de raccordement et de placements des sondes...).

    Mais sans doute que moins top, ça marche aussi. Puisque les chaudières de grand-père marchaient déjà !

  10. #38
    gaellegb

    Re : interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    ok, à voir donc suivant ce que moi-même j'ai compris ou pas de ce que le chauffagiste m'a dit, en tout cas je re-regarderai ça quand on aura son schéma.
    À vérifier tout de même que si l'idée est d'économiser un circulateur, ça veut dire ce que j'ai d'abord cru: que l'ECS ne se chauffe que pendant la chauffe de la chaudière? (ça, ça m'arrangerait moyen, vu que je prévois, d'après notre fonctionnement actuel, qu'en inter saison les chauffes vont bien s'espacer, et que je préfère de l'ecs chauffée au bois qu'à l'électricité! et que l'inter saison ici ça peut durer un peu- un peu... voire beaucoup comme cette année!)

  11. #39
    Did67

    Re : interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Oui, tu as bien compris.

    Les schémas que j'ai mis sont plus cohérents : la chaudière produit la chaleur qu'on stocke dans le tampon (et on fait ça, le moins possible !). A partir de ce stock, on "utilise" la chaleur comme on a besoin : chauffage et ECS, plus de chauffage et moins d'ECS, ou à l'inverse, plus d'ECS et moins de chauffage... Tout est possible !

  12. #40
    zorglups

    Re : interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Citation Envoyé par gaellegb Voir le message
    bonjour
    nous chauffons actuellement notre maison (et notre ECS) avec une chaudière fioul,
    principalement un circuit de plancher chauffant (en bas)
    et, beaucoup moins utilisé, (surtout depuis que le circulateur fait des siennes ) un circuit de radiateurs (en haut -chambres suffisamment chauffées à notre goût par la chaleur d'en bas-, et "sur le côté" -partie de la maison moins occupée- )
    pour une conso d'environ 1000L de fioul par an (en n'étant pas trop frileux, cette conso devrait augmenter un peu maintenant que notre aînée va avoir sa chambre dans la partie "sur le côté", mais diminuer un peu quand on aura fini de changer les fenêtres...)

    et donc, nous voulons passer au chauffage au bois, mais on aimerait pouvoir continuer à utiliser notre plancher chauffant, à la fois parce qu'on pense qu'on consomme moins de chauffage pour un même confort avec ce plancher chauffant que si on chauffait l'air avec par exemple un poêle, et puis aussi parce que c'est très agréable.
    On a pensé à soit chaudière bûches, soit poêle bouilleur, on a un devis qui nous refroidit (autant le prix, presque 10 000 euros, que le reste: ballon super petit -le gars a même envisagé de se passer de ballon ???!-, n'a pas prévu de régulation, bref... )

    donc on reprend tout, on voudrait comprendre le pourquoi du comment pour pouvoir décider un peu plus nous même de notre installation, histoire de ne pas faire une confiance aveugle à un chauffagiste en croisant les doigts! (mais on va en chercher un autre qui nous inspire plus, quand même...)

    d'où mes questions pour vous :
    * est-ce que vous trouvez ça pertinent de vouloir continuer à utiliser ce plancher chauffant ou est-ce qu'on ferait mieux de faire une croix dessus et de s'orienter vers un poêle-juste-poêle? (resterait tout de même la question de l'ecs...)
    * est-ce que quelqu'un peut me conseiller un bouquin qui explique bien les choses, et plutôt technique avec comment choisir la puissance de la chaudière, la taille du ballon, exemples de schémas d'installations etc. ?
    * comment trouver un chauffagiste bois vraiment compétent (existe-t-il un annuaire spécialisé, ou je ne sais quoi? le bouche à oreille n'a pas trop fonctionné pour nous!)
    Je n'ai pas pris le temps de lire tout le thread (mais vais le faire).
    J'ai néanmoins accouché tout mon raisonnement dans un autre forum, hier:
    http://www.bricozone.be/fr/showpost....3&postcount=33

    Nous avons aussi un volume principal avec un étage et un volume "sur le coté" au rez, moins utilisé.

    J'espère que cela pourra t'aider

  13. #41
    gaellegb

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Nous avons enfin notre "dernier" devis, celui du chauffagiste qui nous inspire plutôt confiance, tadam tadam.... 15 000 euros (avec 1000L de stockage, donc ça va faire plus de 16 000 avec deux ballons de 1000 L -il regarde pour des ballons de 1500L plus haut plus étroits ou ovales- mais je suis un peu têtue sur mes 2000L... peut-être ai-je tort?? j'ai posé cette question dans le fil qui parle des vigas)

    C'est vrai que ce n'est pas tout à fait le prix auquel on s'attendait quand on s'est dirigés vers l'option chaudière bûches. Vu comme ça je comprends mieux que des gens moins écolos que nous installent encore de nos jours des chaudières fioul (pour nous c'est hors de question!)

    Pour la question des ballons, le chauffagiste nous dit qu'il a peur que le deuxième ballon se corrode (de l'extérieur) parce qu'il sera moins chaud et que ça condensera plus dessus... j'avoue ne pas être super convaincue par ça. D'autant plus qu'on a demandé à ce que le deuxième ballon soit "déconnectable", donc en hiver quand la demande est plus forte on pourrait tourner avec 1 seul ballon si ça semble plus adapté.
    Et je ne vois pas trop pourquoi ça condenserait sur l'extérieur du ballon que, mettons, sur ma machine à laver le linge qui est dans la même pièce?? (ou alors mon mari a mal compris ce qu'il lui a dit -c'est lui qui a vu le chauffagiste hier- mais je ne crois pas)

    Pour le prix, mon mari en a discuté avec lui et pas moyen de faire baisser.
    J'attends toujours un schéma par contre.

    Et il faut que l'on finalise vite si on veut avoir un chauffage rapidement avant de se cailler!!

    Voilà pour notre question principale du moment, a-t-on raison de s'obstiner à vouloir 2000L de stockage?? (je finis par douter à force )

  14. #42
    zorglups

    Re : interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Si je ne m'abuse, il n'y a pas besoin de déconnecter le 2eme ballon tampon. Il n'y a pas de problème à avoir trop de tampon. Le seul inconvénient étant que cela double la surface d'échange chaud/froid s'il sont raccordés en parallèle.

    Dans mon cas, je pensais au départ placer dans ma cave 2x500L et en faisant un petit aménagement, je vais pouvoir passer un 800L par la porte.
    Du coup, on pensait mettre 2x800L mais plusieurs personnes m'ont dit que c'était beaucoup trop.

    J'ai refait mes calculs et je pense en effet que dans mon cas, je chaufferai difficilement plus de 800L.
    J'ai tout préparé pour pouvoir ajouter un deuxième ballon si dans quelques années, on se trouve trop juste avec un seul 800L.

    Mon calcul fut le suivant (de mémoire car je n'ai pas mon papier sous les yeux):
    Si la Tmin de mon tampon est de 40C et que la Tmax est de 90C, le dT est de 50C.
    1KWh chauffera 17L de 40C à 90C.
    Si je veux surdimensionner mon tampon, j'estime que 1KWh chauffe 20L du dT de 50C.

    Je n'utiliserai pas un chaudière à bois mais un poêle bouilleur Charmwood Country 16 b multicombustible.
    Ce poêle chaudière envoies 6KW dans la pièce et 13KW dans l'eau.

    Je pense qu'en entre-saison, on chauffera moins fort et qu'on ne saturera pas le ballon.
    Au plus fort de l'hiver, là ou le poêle tournera à plein régime (et encore, je reste prudent), nous enverrons peut-être 10KW vers le ballon (les 13KW sont si on chauffe au charbon, ce qui ne sera pas le cas) et il faudrait 4h pour saturer le ballon. MAIS, au plus fort de l'hiver, une bonne partie de cette énergie sera consommée immédiatement par l'habitation et ce n'est donc sans doute que 5KW (voire moins) qui partiront vers le tampon.
    Il me faudra donc 8h pour saturer le ballon.

    Tout est dépendant de chaque situation.

  15. Publicité
  16. #43
    Did67

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Citation Envoyé par gaellegb Voir le message

    Pour la question des ballons, le chauffagiste nous dit qu'il a peur que le deuxième ballon se corrode (de l'extérieur) parce qu'il sera moins chaud et que ça condensera plus dessus... j'avoue ne pas être super convaincue par ça. D'autant plus qu'on a demandé à ce que le deuxième ballon soit "déconnectable", donc en hiver quand la demande est plus forte on pourrait tourner avec 1 seul ballon si ça semble plus adapté.
    Et je ne vois pas trop pourquoi ça condenserait sur l'extérieur du ballon que, mettons, sur ma machine à laver le linge qui est dans la même pièce?? (ou alors mon mari a mal compris ce qu'il lui a dit -c'est lui qui a vu le chauffagiste hier- mais je ne crois pas)
    Incompréhensible. Et faux.

    Même "froid", la surface extérieure du tampon sera encore plus chaude que le reste de ta chaufferie, ton LL en effet ! Il sera, en mode chuaffage, à la température la plus basse de tonr etour. Admettons 30° pour des radiateurs performants. Ou 25 pour un plancher chauffant. Dans une chaufferie qui sera à 18 ? 20 ° ? 22 ° [cela dépend un peu de l'isolation de la chauidère, des tampons et de la chauferie elle-même]

    Or la condensation se produit toujours sur les parties les plus froides du volume...

    A noter que la partie basse du 1re tampon, s'il n'y en a qu'un, sera exactement à la même température. Pourquoi il ne se corroderait pas alors ?

  17. #44
    kikou67

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    De plus, les ballons sont calorifugés... Vraiment incompréhensible cette histoire de condensation.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. chaudiere bois pour plancher chauffant?????
    Par amanite02 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 41
    Dernier message: 27/06/2013, 12h33
  2. Compatibilité radiateurs, plancher chauffant et chaudière.
    Par Sarri dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/03/2012, 17h52
  3. chaudiere bois et plancher chauffant
    Par regist2004 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/10/2009, 12h33
  4. Circuit de radiateurs+plancher chauffant sur chaudière gaz
    Par pawnies20 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/08/2009, 22h20
  5. plancher chauffant ou radiateurs
    Par OlivierG50 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 11/11/2007, 17h31
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...