Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 44

interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs



  1. #1
    gaellegb

    Question interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs


    ------

    bonjour
    nous chauffons actuellement notre maison (et notre ECS) avec une chaudière fioul,
    principalement un circuit de plancher chauffant (en bas)
    et, beaucoup moins utilisé, (surtout depuis que le circulateur fait des siennes ) un circuit de radiateurs (en haut -chambres suffisamment chauffées à notre goût par la chaleur d'en bas-, et "sur le côté" -partie de la maison moins occupée- )
    pour une conso d'environ 1000L de fioul par an (en n'étant pas trop frileux, cette conso devrait augmenter un peu maintenant que notre aînée va avoir sa chambre dans la partie "sur le côté", mais diminuer un peu quand on aura fini de changer les fenêtres...)

    et donc, nous voulons passer au chauffage au bois, mais on aimerait pouvoir continuer à utiliser notre plancher chauffant, à la fois parce qu'on pense qu'on consomme moins de chauffage pour un même confort avec ce plancher chauffant que si on chauffait l'air avec par exemple un poêle, et puis aussi parce que c'est très agréable.
    On a pensé à soit chaudière bûches, soit poêle bouilleur, on a un devis qui nous refroidit (autant le prix, presque 10 000 euros, que le reste: ballon super petit -le gars a même envisagé de se passer de ballon ???!-, n'a pas prévu de régulation, bref... )

    donc on reprend tout, on voudrait comprendre le pourquoi du comment pour pouvoir décider un peu plus nous même de notre installation, histoire de ne pas faire une confiance aveugle à un chauffagiste en croisant les doigts! (mais on va en chercher un autre qui nous inspire plus, quand même...)

    d'où mes questions pour vous :
    * est-ce que vous trouvez ça pertinent de vouloir continuer à utiliser ce plancher chauffant ou est-ce qu'on ferait mieux de faire une croix dessus et de s'orienter vers un poêle-juste-poêle? (resterait tout de même la question de l'ecs...)
    * est-ce que quelqu'un peut me conseiller un bouquin qui explique bien les choses, et plutôt technique avec comment choisir la puissance de la chaudière, la taille du ballon, exemples de schémas d'installations etc. ?
    * comment trouver un chauffagiste bois vraiment compétent (existe-t-il un annuaire spécialisé, ou je ne sais quoi? le bouche à oreille n'a pas trop fonctionné pour nous!)

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    barda

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    slt,

    voici quelques réflexions perso:
    - si le plancher existe, autant l'utiliser, puisque c'est un émetteur très performant et très confortable, et particulièrement adapte à ce qui va suivre
    - le chauffage bûches est le plus économique de tous, son principal défaut étant qu'il faut s'en occuper en permanence; une technique permet cependant de limiter ces sujétions, c'est la technique de l'hydro-accumulation fonctionnant par flambées; concrètement, on met une chaudière bois surpuissante (classiquement 6 fois la valeur des déperditions) associée à un ballon d'eau capable de stocker l'énergie suffisante pour une journée de grand froid (soit 24 fois les déperditions); ce ballon alimente via une vanne trois voies le circuit de chauffage, qui a tout intérêt à fonctionner à basse température puisque la capacité d'hydro-accumulation du ballon est proportionnelle au deltaT entre le circuit de chauffage et sa température maxi...
    le fonctionnement:
    -on allume une flambée en chargeant au maximum la chaudière de bois (soit une flambée de 4 heures env); on la règle à la puissance maxi
    - cette flambée va chauffer la maison pendant 4 heures et stocker le surplus en chauffant le ballon
    - la chaudière s'arrête faute de combustible et le ballon va prendre le relais en déstockant l'énergie emmagasinée (soit 5 fois le chauffage de ces 4 heures) et assurera le chauffage pendant les 20 heures restantes; il suffit donc d'une flambée par jour pour le grand froid
    - pendant les périodes moins rudes, ce cycle s'étalera sur plusieurs jours, ne nécessitant une flambée que tous les 2 ou 3 jours...

    pour ton cas personnel, sous réserve de la situation géographique et de ton mode de vie...

    en fonction de ta consommation de fuel, il semblerait que:
    - une chaudière bois basique de 25-30 kw convienne, associée à un ballon d'hydro-accumulation de 2 m3
    - la chaudière doit être capable d'accepter au moins 30 kg de bois
    - le ballon sera évidemment bien isolé (ballon acier , sans serpentin, avec 4 piquages 1p (2 pour la chaudière, 2 pour le pc) régulé par vanne trois voies (asservie à une sonde extérieure) et deux circulateurs... l'ensemble doit pouvoir être installé pour 6 ou 7000€, avec une conso annuelle de 2 tonnes de bois environ.

    ce type de chauffage fait partie des classiques, mais reste peu répandu; ce qui nous amène à la dernière question que tu poses: comment trouver un bon chauffagiste; je n'ai pas de réponse... surtout sans connaitre la région... mais ça doit exister...

    bon courage...

  4. #3
    Did67

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Rien à rajouter : 100 % du même avis.

    Si tu peux avoir des buches pour un prix raisonnable, ou si tu les fais toi-même, le système décrit par barda est le summum du top : écologique (car combustion vive à haute température sans trop d'émissions, sans trop de particules), neutre en CO² et confortable (plancher chauffant : beaucoup moins d'astreintes).

    Bien comprendre que dans ce shcéma, la chauidère remplit un tampon, et que c'est le tampon qui chauffe la maison. C'est comme pour les yaourts dans le frigo : quand il n'y en a presque plus, tu achètes 2 lots de 12, tu mets au frigo, et tu te sers quand t'en a envie. Ben là, la régulation se sert dans le tampon en tant que de besoin et quand tu vois que la température dans le tampon baisse [en fait, si le tampon est stratifié, tu vois le front froid qui monte et tu peux même deviner quand il aura atteint le haut du tampon = tampon vide], tu refais le plein de calories...

    Le top du top est évidemment une chauidère à buches à combustion pilotée (meilleur rendement, moins d'émissions).

    Il est navrant qu'en France, ce système soit si peu connu et que souvent chaudière à buches rime avec "pollution par enfumage" de tout le quartier (car régulation par "étouffement" de la chaudière = émissions maxi / rendement mini ; à l'extrême, par temps doux, on est plus proche du fumoir à jambon que du chauffage, sans parler de la chaudière et des conduits qui s'encrassent !).

    C'est sûr que régulation, tampon, vanne 3 voies motorisée, circulateurs, cela coûte mais pour un confort inégalé (car la température de la maison suit la consigne) et une éfficacité incomparable (car il n'y a pas de zigzag dans les températures, tantôt trop chaud, tantôt pas assez, avec la surconsommation que cela génère ; abaissements nocturnes contrôlés possibles, avec réveil avec la température "comme il faut")

  5. #4
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Du même avis que barda et Did67 , rien à rajouter ..

    Cela a un coût certain , mais quel confort et un minimum de pollution .

    La maison a l'air assez bien isolée (1000l de fioul ) , mais quelle est la surface habitable et l'endroit où se situe cette maison , histoire de voir si on ne peut pas isoler un peu plus ..?

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    gaellegb

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    merci pour vos réponses rapides!
    pour les précisions:
    on est dans le limousin, limite charente: moyennement froid je dirais.
    la maison est une (très) vielle ferme en pierres, isolée mais loin du top: isolée plus ou moins selon les endroits, trop peu en toiture -tout ça fait par différents propriétaires précédents- et surtout il nous reste encore quelques fenêtres pitoyables en simple vitrage!... (et c'est bien ce qui nous fait penser que c'est grâce au plancher chauffant qu'on limite les dégâts point de vue consommation de chauffage! et on ne chauffe pas excessivement, évidemment)
    80 m2 principalement (40m2 au rdc avec le pc qui chauffe aussi les 40m2 d'au-dessus) + 60m2 d'utilisation moins régulière (= circuit de radiateurs pas toujours utilisé).
    les vieilles fenêtres seront changées à court terme, pour le reste de l'isolation à améliorer, ça va s'étaler beaucoup plus dans le temps! (soit pièce par pièce de l'intérieur, soit par l'extérieur si on arrivait à dégager le budget pour... ça j'en doute)
    pour le bois ça va on est dans une région très boisée, des voisins agriculteurs etc, c'est une des raisons qui nous fait préférer les bûches aux granulés. (et peut-être qu'un jour on le fera nous même mais pas pour l'instant) C'est mon mari qui s'occupera de charger la chaudière, il dit que ça ne le dérange pas!

    le fumage de jambon, je crains que ce soit ce que nous propose le chauffagiste: ballon minuscule (200L!), la chaudière qui diminue le feu quand la demande diminue (tout en nous disant qu'il faut faire de vraies chauffes! sauf qu'une vraie chauffe avec ballon ridicule et plancher chauffant qui ne va pas toujours avoir une grosse demande: comment ça pourrait fonctionner?? c'est là que j'ai commencé à douter...)

    je suis toujours preneuse de conseils pour un bon bouquin. J'ai repéré (sans pouvoir feuilleter) "se chauffer au bois" aux éditions eyrolles mais je ne sais pas si il s'attarde beaucoup sur les chaudières bûche?

    enfin la chaudière qui nous était proposée était une vigas, j'en ai entendu plutôt du bien... à votre avis?

  8. #6
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    maintenant que la maison est située , je dirais qu'il ne faut pas trop isoler par l'intérieur , car sinon , avec une super isolation intérieure , consommation minimum en hiver pour un bon confort intérieur et douillet , mais le revers de la médaille est le risque d'avoir trop chaud en été lors des épisodes caniculaires , puisque les pierres fraîches sont de l'autre côté de la barrière isolante !!!
    il faudrait pouvoir panacher , à défaut de tout isoler en ITE .. garder deux ou trois refends lourds intérieurs , un ou deux murs de façade Nord et Ouest isolées par une ITE , etc..voir la discussion de SK69202 et ses retours d'expérience très riche en données enregistrées .

    Et si les pierres sont belles à voir , laissez les apparents côté intérieur pour leur charme et la décoration .

    L'un des avantages de l'ITE est de ne pas perdre de surface habitable et de faire les travaux tranche par tranche sans devoir déménager .
    Certains procédés d'ITE sont accessibles aux auto-constructeurs comme la pose d'une ossature bois+ nergalto + isolant + crépi , qui laisse respirer le mur .
    http://maisonpaille.canalblog.com/ar.../14799440.html

    pour la chaudière , ballon d'au moins 1.5 à 2m3 nécessaire pour espacer les flambées ..ne vous laissez pas embobiner par le chauffagiste ..
    Pour la Vigas , je ne connais pas trop ..
    Dernière modification par herakles ; 28/07/2013 à 19h27.

  9. Publicité
  10. #7
    Did67

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Toujours d'accord avec ce qui vient d'être dit. notamment l'intérêt de l'ITE pour une telle batisse.

    Si isolation ultérieure, cela veut dire que le besoin instantané diminuera ; cela veut donc dire que le tampon sera encore plus nécessaire que jamais ! Et qu'il durera plus longtemps, et donc moins de corvées pour Monsieur !

    200 litres, c'est un chauffe-eau, pas un tampon !

    Ce chauffagiste n'a pas l"ombre d'une base pour calculer un "tampon". Il a dû voir un "ballon" sur un schéma et confond "préparateur d'ECS" et "tampon".

    Plus haut, barda a donné les bases du raisonnement. On peut chipoter entre 1 000 ou 1 500 ou 2000 l suivant qu'on prend comme une base une "corvée" quotidienne par grand froid, ou deux (soir et matin)...

  11. #8
    luimeme19

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Bonjour a tous
    tous a fait d' accord avec ce qui a été dit plus haut .
    Je rajouterais deux trois petite chose pour éviter certain déboire que nous rencontrons fréquemment.
    1) s'assurer que le tirage de la chaudière bois et le conduit de fumée corresponde au niveau du tirage ,pas assez problème d’encrassement ,trop le conduit aspire et perte d'énergie.
    2) un kits de recyclage et essentiel je m’explique comme nous avons un grand volume d'eau et pour et pour éviter le point de rosé (condensation qui se crée dans la chaudière si l eau arrive en dessous de 55°) perso nous préférons la laddomat 21 http://www.laddomat.se/media/upload/Lm21_Manual_F.pdf
    et au minimum syndical une vanne thermique type thermovar
    1000l=7 a 8 stère de bois

    cordialement

  12. #9
    barda

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Une chaudière à bois (ou à autre chose) bien conçue ne doit pas avoir besoin de kit de recyclage; il est simple de concevoir une chaudière avec retour d'eau réchauffé par circuit interne à la chaudière, ou autre solution... que dirait-on d'un constructeur automobile fournissant des véhicules où il est nécessaire d'ajouter une pompe à huile et un circuit de graissage ? si certains fabricants de chaudières n'ont pas compris cela, qu'ils disparaissent...

  13. #10
    obijoba

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Bonjour,
    Merci à vous.
    Étant intéressé pour nos futurs travaux je me demandais le comment du pourquoi.
    Je viens enfin de comprendre comment ça fonctionne.
    @Barda, c'est clair et net.
    @Did67, belle analogie avec le yaourt.

    Bonne continuation.

  14. #11
    Did67

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Pour la relève de température de retour, lui-même à raison. C'est essentile si on veut que la chaudière fonctionne sans condenser, car le condensat est corrosif.

    Après, soit c'est intégré, soit cela ne l'est pas ! Il faut donc lire la notice technique et surtout, appliquer les recommandnations (là encore, certains plombiers, ne comprenant pas le principe de la condensation en dessous de 55 / 60 °, s'en dispensent)

  15. #12
    Did67

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Parmis les chaudières à buches "top", il y a celle-ci :

    http://www.hargassner.at/heizung/Art..._1_2_Meter.htm

    Celle-ci a une relève de température retour intégrée (voir page en bas à droite : Rücklaufhochhaltung), parmi d'autres rafinements : pilotage par sonde, ventilateur piloté, allumage automatique, nettoyage automatique...

    Chez Guntamatic : http://www.guntamatic.fr/uploads/tx_...IOSMART_02.pdf

    - pas de relève intégrée ; il faut rajouter un kit (voir page 11)

    - le tampon est obligatoire pour la garantie !! Voir page 10. Là, c'est logique.

  16. Publicité
  17. #13
    Vince44

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Salut,

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    Une chaudière à bois (ou à autre chose) bien conçue ne doit pas avoir besoin de kit de recyclage; il est simple de concevoir une chaudière avec retour d'eau réchauffé par circuit interne à la chaudière, ou autre solution... que dirait-on d'un constructeur automobile fournissant des véhicules où il est nécessaire d'ajouter une pompe à huile et un circuit de graissage ? si certains fabricants de chaudières n'ont pas compris cela, qu'ils disparaissent...
    Je comprend le côté agaçant de l'installation "à compléter" mais je ne trouve pas le parti pris forcément idiot.
    - ça permet de recourir à des composants "standard" pour cette partie.
    - ça permet de faire un montage spécial en conditions particulières (encombrement)
    - ça permet de simplifier la partie interne de la chaudière.

    Après, ça permet aussi aux artisans de faire des montages débiles, mais bon, on va pas demander aux fabricants auto de souder les roues pour éviter que les fans de tunning montent n'importe quoi dessus! Ce qu'il faudrait c'est p-e un équivalent du consuel pour la plomberie ou du gendarme pour le tunning

    A+

    Vincent

  18. #14
    an1844

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Bonjour gaellegb,


    Citation Envoyé par gaellegb
    pour le reste de l'isolation à améliorer, ça va s'étaler beaucoup plus dans le temps! (soit pièce par pièce de l'intérieur, soit par l'extérieur si on arrivait à dégager le budget pour... ça j'en doute)
    Pour info, les installateurs que tu vas consulter, vont tous te proposer une chaudière pour satisfaire ton confort actuel (donc avec ton isolation d'aujourd'hui), au hasard, admettons que ton besoin énergétique est de 20 KWH, et que le catalogue "VigasPlusBien" propose une chaudière de 22 KWH, ton installateur vas donc te proposer une chaudière de 22 KWH.
    Dans 2 ou 3 ans, après que tu auras "réussi" ton isolation, ton besoin énergétique ne sera plus que de 15 KWH, et le catalogue "VigasPlusBien" t'aurai peut être permis de n'avoir une chaudière que de 16KWH, et t'aurai permis au passage une économie de quelques centaines d'Euro, voir mille.

    Je précise que les chiffres sont donnés au hasard, mais reste proportionnel et que je n'ai rien contre les chaudières Vigas

    Le ballon tampon restera valable,....., pour info, pour une chaudière avec un excellent rendement on estime à 100L par KW de chaudière, donc si ta chaudière fais 20 KWH x 100 L = 2000 L pour le ballon tampon.

    Perso, je suis pour les ballons tampons AVEC serpentin sanitaire à l'intérieur, ou avec un échangeur à plaques toujours pour le sanitaire.

    Plus ta chaudière sera dans le top, "plus elle sera chère" évidement, mais plus elle sera tout compris = performance, régulation d'elle-même mais aussi de tout le système de chauffage + ECS, les services techniques sont normalement à la hauteur (ce qui soulage grandement les soucis de ton installateur), etc.....

    Bien sûr, on peu faire avec une chaudière moins chère (et même encore moins), mais il faut un installateur qui assure super plus, avec un SAV parfois aléatoire.

    Perso, je suis plutôt FRÖLING pour les chaudières (les mauvaises langues vont dirent que j'ai réussi à le placer, humour peut être maladroit)

    A+

  19. #15
    Did67

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Citation Envoyé par an1844 Voir le message

    Perso, je suis plutôt FRÖLING pour les chaudières (les mauvaises langues vont dirent que j'ai réussi à le placer, humour peut être maladroit)

    A+
    Tu as raison : dans les "absolus top". Voir : http://www.froeling.com/images/stori...4_Turbo_FR.pdf

    [a priori, cela n'est pas précisé dans la brochure et la notice de montage n'est pas en ligne, la relève de température est à l'extérieur - d'après les schémas mis àla fin de la borchure]

    Pour la préparation intégrée dans le tampon, en effet, si on n'a pas déjà le préparateur, c'est plus simple. Mais ce n'est pas obligatoirement l'option la moins couteuse. Les ballons stratifiés de marque avec préparateur intégré sont très chers.

  20. #16
    Did67

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Citation Envoyé par an1844 Voir le message

    Dans 2 ou 3 ans, après que tu auras "réussi" ton isolation, ton besoin énergétique ne sera plus que de 15 KWH, et le catalogue "VigasPlusBien" t'aurai peut être permis de n'avoir une chaudière que de 16KWH, et t'aurai permis au passage une économie de quelques centaines d'Euro, voir mille.
    Juste préciser qu'une chaudière trop puissante + un tampon "trop grand", adapté à la chaudière, ne peuvent nuire ! [au lieu d'acheter 2 lots de 12 yaourts, c'est comme si tu en achetais 3 - et comme là, pour les calories du tampon, il n'y a pas de péremption !]. Donc cela permettra de lancer la chaudière moins souvent.

    Mais en effet, il y a sans doute quelques euros "à gratter".

  21. #17
    an1844

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Pour Did67,

    Entièrement d'accord avec ta remarque, "si j'avais été plus sérieux, j'aurais dût le préciser moi-même".

    Il y a bien sûr quelques Euro à grappiller, mais il y a aussi la satisfaction d'avoir fais le "meilleur" choix (compromis) en connaissance de toutes les causes.

    A+

  22. #18
    Vince44

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Salut,

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    [au lieu d'acheter 2 lots de 12 yaourts, c'est comme si tu en achetais 3 - et comme là, pour les calories du tampon, il n'y a pas de péremption !]
    Si on fait une installation normale, il y a de la péremption tout de même.... Un ballon tampon c'est de l'eau entre 70 et 90°C dans une pièce à 20°C on va dire.
    10 cm de polyuréthane pour protéger par défaut et quelques ponts thermiques (dessous notamment).


    Surface des parois d'un 2000L = 10m² environ.
    10 cm PU --> U = 0,3.

    Disons qu'en moyenne le ballon est à 60°C, ça fait un delta de 40°K avec la pièce.

    ça fait environ 120W de déperdition permanente, p-e 150W avec les ponts thermiques.

    Ceci sans tenir compte des pertes sur le reste de la chaufferie pendant le stockage.

    Conclusion: si on part sur du stockage long terme il faut trouver un équilibre entre bien conserver les calories du stockage et rester dans les températures de fonctionnement acceptable pour la chaudière (et son électronique...) en chaufferie. C'est pas forcément si simple.... Sans quoi, on va avoir une part non négligeable de la dépense liée au stockage et finalement un potentiel de stockage réduit.

    Si je devais repenser mon installation en sachant cela je ferais les choses différemment...

    A+

    Vincent.

  23. Publicité
  24. #19
    Did67

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Je vais sans doute installer un tampon sur ma chauidère à pellets : les enfants s'en vont ; certaines pièces sont inutilisées la s semaine ; j'ai donc une demande très variable...

    A noter : la surface d'échange n'est pas proportionelle au volume : pour une même hauteur de tampon, si la volume double, la surface n'est multipliée que par un peu plus de 1,4 !

    Le plus simple pour lutter contre les déperditions du tampon, c'est de l'enrouler dans de la LDV ou de le noyer dans un placo rempli d'isolant en flocons (par ex : recycler tous les emballages en polystyrène expansé qu'on reçoit en l'effritant en billes]. Il faut juste "reporter" les thermomètres pour qu'ils restent lisibles...

  25. #20
    gaellegb

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    merci pour tous ces conseils!
    on n'a pas encore trouvé d'autre chauffagiste, je crois que je vais appeler toute la liste quali-bois des alentours en essayant de poser les bonnes questions au téléphones pour cibler les "bons" (je crois que quali-bois est obligatoire pour crédit d'impôt et eco prêt à taux zéro, mais ce n'est probablement pas la panacée non plus?) (souhaitez moi bon courage...)

    * pour la température de l'eau qui retourne à la chaudière, si j'ai bien compris soit c'est intégré à la chaudière (à vérifier dans la doc) soit ça ne l'est pas et il faut que le chauffagiste rajoute ça, mais l'un ou l'autre importe peu pour moi, j'ai bon?

    * pour le ballon, là j'ai de nouvelles questions:
    - un point dont j'avais oublié de parler, chez nous l'eau du réseau est corrosive pour les canalisation (tellement elle est peu minéralisée). Est-ce que ça a une incidence pour le ballon tampon ou pas vu qu'il est en circuit fermé? Et pour le ballon d'ecs, du coup, quelles précautions prendre? Je n'y connais vraiment rien en ballons (d'ailleurs il faudrait que je me renseigne...si vous avez des liens, je prends!):
    est-ce que le ballon ecs peut-être soit intégré au ballon tampon soit indépendant, et dans notre cas vaut-il mieux du coup un ballon indépendant?
    comment sont les ballons à l'intérieur, c'est directement le métal en contact avec l'eau, est-ce que notre eau va avoir le même effet sur le ballon que sur le cuivre des tuyauteries?
    - je n'ai pas tout compris à la question de serpentin dedans ou pas... pouvez-vous m'éclairer ou me donner des pistes? (quelles sont les différentes sortes de ballons tampons, quelles différences, avantages, inconvénients? je vais essayer de chercher mais peut-être avez-vous sous le coude les bons liens!)

    * et pour le tirage: comment vérifie-t-on que le tirage est adapté??
    la chaudière sera installée sur un conduit qui est actuellement celui de l'insert (insert qui lui va être enlevé). et justement avec cet insert on avait le problème de trop de tirage... il y a un régulateur de tirage, mais qui prend l'air dans le salon, et donc on avait tout de même beaucoup trop d'entrée d'air froid du dehors (par rapport au peu de chaleur générée par l'insert!). Donc 1. comment savoir si le tirage est adapté à la chaudière ou pas? (la chaudière n'aura pas du tout le même chargement que l'insert!) 2. si il y a trop de tirage, même si la chaudière est dans une pièce "à part" (à part, mais l'air circulant largement avec les pièces autour!), faut-il prévoir que le régulateur de tirage aille prendre directement l'air du dehors?

    voilà voilà... bon j'espère que tous ces questionnements nous permettrons d'avoir au final une bonne installation, efficace écologique et durable!

    ps: pour l'isolation, on aura de toute façon un mur de refend en pierre qui conserva une certaine inertie thermique à la maison. Et puis on a lu J.P Oliva, donc je crois qu'on a compris les grands principes de l'isolation notamment dans notre cas de maison en pierre
    j'ai bien noté qu'un ballon suffisamment gros sera "encore plus utile" quand la maison sera mieux isolée.

  26. #21
    gaellegb

    Re : interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    pour le ballon d'ecs, je crois que je n'étais pas très claire: un ballon indépendant serait mieux au cas où il faille le changer sans que le ballon tampon ait besoin d'être changé?

  27. #22
    Did67

    Re : interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    1) Relève intégrée ou pas : aucune importance, pourvue qu'il y en ait une [et comparer ce qui est comparable : devis d'une chaudière avce relève intégrée avec dhudière + kit de relève si le système n'est pas intégré !]

    2) Eau corrosive : au niveau du tampon, c'est la même eau que dans le circuits de chuaffage / chauidère / radiateurs ; c'est toujours la même qui "tourne ne rond" : donc elle va corroder un peu, et s'arrêter car elle sera saturée ; la corrosion dans ton système de distribution d'ECS, c'est que chauqe litre d'eau qui passe va "piquer" quelques ppm... Et au bout de 10 ou 20 ans, cette somme quotidienne de ppm finit par faire un trou !

    Rien de tel à craindre dans ton circuit de chauffage !

    3) Ballon tampon / préparateur ECS : là, la question de la corrosion est à considérer pour la partie "préparateur d'ECS", où le phénomùène décrit ci-dessus se rpdouit.

    Il y a des tampon avec préparateurs inégrés "blindés", quelquefois d el'inox (me parait recommandable dans ton cas). Les autres so,nt émaillées, mais avec les chocs thermique,s le risque que l'émail travalle et fissuer n'est pas à exclure...

    Je pense que l'option tampon + préparateur intégré te coûtera moins cher que deux ballons : un tampon et un préparateur spéaré (qui aura encore son circulateur).

    Ce n'est qu'un avis. Je suis preneur d'avis d'autres usagers.

    4) Tirage : il vaut mieux en avoir trop que pas assez / un bon régulateur de tirage correctement placé si possible sous la prise sur laquelle est raccordé la chauidère) me semble donc indispensable (sinon, le pilotage sophistiqué de la chaudière se fera gruger par les "sautes" de tirage et l'électronique perd un peu de son intérêt !)

  28. #23
    Did67

    Re : interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Citation Envoyé par gaellegb Voir le message
    pour le ballon d'ecs, je crois que je n'étais pas très claire: un ballon indépendant serait mieux au cas où il faille le changer sans que le ballon tampon ait besoin d'être changé?
    Sauf si tu prends du top, avec préparateur en inox ! Qui ne devrait pas être beaucoup plus cher que 2 ballons simplement de haut de gamme...

  29. #24
    Did67

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Citation Envoyé par gaellegb Voir le message

    ps: pour l'isolation, on aura de toute façon un mur de refend en pierre qui conserva une certaine inertie thermique à la maison. .
    Un élément de confort important, qui "lisse" le ressenti.

    Et un système anticanicule appréciable ! (on se focalise beaucoup sur le chauffage, mais il suffit d'avoir le malhuer d'un infarctus pour être en détresse thermique vers 32 ° !).

  30. Publicité
  31. #25
    Did67

    Re : inetrrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Citation Envoyé par gaellegb Voir le message

    nous permettrons d'avoir au final une bonne installation, efficace écologique et durable!

    .
    J'en suis convaincu, car tu t'es posé les bonnes questions avant - sur les forums, on l'habitude de traiter les problèmes de ceux qui découvrent trop tard qu'on leur a raconté / vendu n'importe quoi ; il est alors difficile de conseiller de tout bazarder !

    Il te reste à trouver u n professionnel compétent. Il y en a, mais il faut chercher un peu. Et avoir un peu de chances...

    [je connais le cas ahurissant de quelqu'un qui travaille avec un bureau d'étude thermiques et qui a une installation merdique ! C'est que ce n'est pas si facile !]

  32. #26
    gaellegb

    Re : interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    merci pour les infos sur les ballons, je vais faire des recherches du côté des ballons avec ballon d'ecs intégré mais en inox.
    ça fera partie de ma liste de demandes pour les chauffagistes qui vont venir faire des devis:
    - ""bonne chaudière"" (ça je sens que ça va être source de discussions! il me reste à me faire ma liste de marques/modèles, quelle puissance, etc)
    + kit de relève si pas intégré
    - gros ballon (2000L)
    - a priori donc avec ballon ecs inox dedans (là encore il faut que je regarde ça)
    - appoint électrique dans le ballon d'ecs?? (le ballon d'ecs est-il isolé du reste du tampon ou pas justement? ou est-ce un autre point qui ferait pencher vers ballon séparé -ou carrément cumulus électrique séparé pour l'été?- )
    - régulation (je pense qu'il ne devrait même pas y avoir à demander, mais le 1er chauffagiste n'en prévoyait pas -"vous jouerez sur les vannes" m'a-t-il répondu... arghhhhh-)
    - parler du tirage

    pour la régulation aussi il faut que je me renseigne + pour pouvoir être claire sur mes demandes:
    ce que je voudrais, idéalement, ce serait de pouvoir contrôler:
    - la circulation ou non du circuit plancher chauffant (je veux en plus de la régulation, pouvoir la couper manuellement)
    - pareil pour le circuit radiateurs
    - la température de consigne pour le salon (pièce principale avec plancher chauffant) donc avec une sonde dans le salon
    MAIS: une régulation où je peux fixer des températures de consignes différentes selon les heures, notamment en intersaison je veux pouvoir programmer juste un petit moment de chauffe par jour parce que je sais que ça suffit à notre confort)
    comment ça s'appelle une régulation comme ça?
    -pour l'ECS, le ballon ecs intégré est juste à la température du ballon je suppose? donc il faut prévoir qqc en sortie pour éviter d'envoyer de l'eau très chaude si on vient de faire une flambée?
    - la température à laquelle l'eau est envoyée dans le plancher chauffant (et idem pour les radiateurs), ça se régule comment? à partir de la température extérieure et de la température de retour de l'eau?
    - circuit radiateurs: là je suis dans le flou!
    Il y a des robinets thermostatiques sur tous les radiateurs sauf un (une pièce utilisée occasionnellement... donc peut-être qu'on va changer ça.)
    il y aura pour l'instant deux pièces à radiateurs chauffées "vraiment" (deux autres étant à radiateurs mais chauffées en fait par le salon en dessous sauf quelques jours très froids, et deux autres utilisées plus irrégulièrement donc la plupart du temps juste en hors gel)

    Donc: est-ce qu'il est nécessaire (ou juste préférable) qu'un des radiateurs du circuit soit sans robinet thermostatique (pour le "bien être" du circulateur je suppose?) Ou est-ce qu'il y des circulateurs qui vont être conçus pour s'arrêter justement si tous les robinets thermostatiques des radiateurs ont dit stop?
    C'est qu'il n'y aura pas toujours une pièce (à radiateurs) qui soit forcément celle à plus grosse demande: quand on va chauffer la chambre d'amis tout au bout de la maison, elle va "demander" plus que la chambre de ma fille, qui pourtant est celle qui utilisera le plus de chauffage.
    Du coup je me demande: qu'est-ce qui doit décider de la circulation ou la non circulation du circuit radiateurs?
    Si tous les radiateurs peuvent être à robinet thermostatique, ça peut être soit le fait que "ça ne veut plus circuler" soit la température de retour?
    Sinon il faut que le radiateur sans thermostat soit celui de la chambre de ma fille, donc avec une sonde de température mais du coup si on a besoin de chauffer + une autre pièce, comment fait-on? obligés de surchauffer la chambre de ma fille?
    Je crois que je ne suis vraiment pas claire, là...??

  33. #27
    gaellegb

    Re : interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Did67, je suis en train de lire tes réponse dans la discussion "principes de régulation"... waouh, super, ça m'éclaire bien!!
    je vais certainement revenir tout de même avec quelques questions!

  34. #28
    gaellegb

    Re : interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    me revoilà avec plein des questions concernant la régulation du circuit radiateurs
    j'ai compris beaucoup plus de choses, mais du coup j'ai aussi de nouvelles questions!

    Pour le plancher chauffant, je crois que c'est tout vu: V3V motorisée contrôlée par sonde extérieur affinée par sonde d'ambiance int (pour quand l'ouverture au sud sera agrandie, pour si un jour on met un poêle dans le salon, pour les jours de vent à plus grande déperdition etc)

    Mais alors pour le circuit de radiateurs je m'interroge!
    nous avons donc un circuit de radiateurs, qui "se divise en deux" (part en deux zones, mais sur le même circulateur) avec 4 radiateurs d'un côté et 5 de l'autre, et de chaque côté un radiateur sans RT, le plus éloigné.

    1. je n'ai pas encore réussi à élucider si ce(s) radiateur sans RT sera nécessaire ou pas, et si oui si il faut que ça reste celui en bout de course??
    2. Par curiosité, pour comprendre: mon mari dit qu'il lui semble que les radiateurs ont une meilleure efficacité pour un écart donné de température entre la température de la pièce et la température de l'eau qui circule dedans. (cet écart dépendant du type de radiateurs, les nôtres sont "moyens", ni en fonte ni basse température...)
    Pourtant cela semble contradictoire avec la régulation par modulation de la température envoyée dans le circuit, est-ce que ça pourrait être parce qu'on gagne plus en régulant ce cette manière mais en respectant moins l'écart qui va bien pour le radiateur? ou que cet écart va bien sur grande plage de températures?
    3. Notre utilisation des radiateurs va être très changeante: un pièce (chambre d'enfant, côté "pas réchauffé par le plancher chauffant) chauffée de manière plutôt constante. Deux autres chambres chauffées seulement la nuit au plus froid de l'hiver (car au-dessus du salon). Deux autres chauffées de manières très irrégulière.

    *Si on peut mettre des RT partout, super! Il ne reste plus alors qu'à choisir de réguler quand même ou pas la température de départ sur la température ext... et je pencherais pour la réguler "à la main" : une sonde ext ne saura rien du nombre de pièces qu'on demande à chauffer, donc comment la "régler"? (ou sinon,il faut pouvoir donner cette info à la main?? ou se baser sur la température de retour plus faible que celle attendue?) A la min on pourrait augmenter un peu la température quand il fait plus, quand on chauffe des pièces en plus, beaucoup quand il fait plus froid et qu'on chauffe des pièces en plus. (en fonction des pertes, si j'ai bien suivi, qui pour mon cas augmentent quand la t ext diminue, *et* quand j'ouvre + de RT)
    j'ai bien compris que la réguler finement (eau préparée pile poil à la bonne température= régulation a priori) est contradictoire avec RT = régulation a postériori, mais:
    - il me semble que la régulation de mon circuit par t ext ne va pas être possible, puisque ma demande va être très changeante (pas toujours le même nombre de pièces chauffées)
    - je vais avoir d'une part des pièces que je veux chauffer ou pas suivant les périodes, d'autre part des pièces à demande beaucoup plus faible que d'autre (ex celles au dessus du salon: on les réchauffe un peu seulement les jours les plus froids, évidemment beaucoup moins que celle qui va être chauffée complètement par radiateur!). Je ne vois pas comment gérer ça relativement simplement autrement qu'avec des RT?
    - mais: est-ce que c'est intéressant quand même d'adapter la température de départ à la demande que l'on estime faible, moyenne, forte? je suppose qu'entre un jour de mi-saison peu froid où l'on réchauffe une seule pièce et un jour de grand froid où l'on en chaufferait 3+réchaufferait 2, il y a aurait intérêt à moduler un peu. Autrement dit: au lieu de réguler par la température de départ pile poil ce qu'il faut, réguler par RT mais moduler la température de départ pour qu'elle soit suffisante sans être largement trop chaude? ça paraît sensé, faisable, inutile, incohérent?

    *Si il faut garder les 2 radiateurs à robinets non thermostatiques, je suis plus embêtée (comment réguler la pièce la plus souvent chauffée sans empêcher de rajouter de temps en temps une ou deux pièces à plus forte demande?), et si il faut les laisser où ils sont ça m'embête encore plus (pas envie ni de chauffer des pièces pour rien, ni de refaire le circuit de radiateurs!)
    Et cela veut dire aussi que la pièce avec robinet non thermostatique chauffe à chaque fois qu'une autre chauffe?
    Et d'ailleurs dans ce cas-là qu'est-ce qui régule la circulation ou l'arrêt du circulateur?

  35. #29
    gaellegb

    Re : interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    j'ai ouvert une nouvelle discussion pour poser cette question car assez indépendant de la question de départ, mais je me rends compte que je ne pas pas modifier mon message précédent, du coup ça fait doublon... mince

  36. #30
    kikou67

    Re : interrogations chaudière bois bûche pour plancher chauffant + radiateurs

    Je risque de dire des bêtises concernant la régulation donc je me tais.

    Concernant les caractéristiques des chaudières à bois, il en est un qui n'a été abordé qu'une fois ici : la quantité de bois que l'on peut charger en 1x.

    Je me souviens avoir lu sur ce forum des personnes qui avaient un gros ballon tampon, une chaudière puissante, mais ne pouvaient pas charger suffisamment de bois en 1x.

    image : Il ne sert à rien d'avoir une voiture puissante avec un tout petit réservoir = on passe son temps à la pompe. Non seulement, ce n'est pas agréable (faut sans arrêt recharger), mais sur un même temps on irait plus loin avec une voiture moins puissante mais avec un gros réservoir.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. chaudiere bois pour plancher chauffant?????
    Par amanite02 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 41
    Dernier message: 27/06/2013, 12h33
  2. Compatibilité radiateurs, plancher chauffant et chaudière.
    Par Sarri dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/03/2012, 17h52
  3. chaudiere bois et plancher chauffant
    Par regist2004 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/10/2009, 12h33
  4. Circuit de radiateurs+plancher chauffant sur chaudière gaz
    Par pawnies20 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/08/2009, 22h20
  5. plancher chauffant ou radiateurs
    Par OlivierG50 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 11/11/2007, 17h31
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...